AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LET'S PARTY !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Ven 5 Mar - 17:07

April frissonna en sentant les doigts fins, si brûlants et si charnels lui frôler le visage dans une caresse envoûtante. Elle frémit de plus belle au contact des lèvres démoniaques.

Une plainte surprise et douloureuse s’échappa de sa bouche, quand, alors qu’elle vibrait de toutes ses fibres entre les bras de Zephiro, les griffes incarnat lui déchirrèrent la peau le long du dos.

Serrant les dents pour étouffer ses souffles rendus rauque sous l’épreuve, elle s’accrocha davantage au torse ardent de la créature de l’Ombre, lovant sa tête dans son cou chaud si splendide, à la recherche de quelque réconfort de la part de son bourreau…

Syndrôme de Stockholm ?

Sans doute, en tout cas, la jeune rousse, lovée dans les bras puissants du démon semblait à mille lieus de se poser la question. Ensorcelée, elle s’offrait entière aux jeux dangereux de son délicieux gêolier…

Quand soudain, elle sentit qu’elle le perdait. Les muscles infernaux la poussaient un peu et le visage diabolique s’éloignait du regard vert qui le voyait partir, impuissant. Toutefois, elle se rasséna quand elle comprit qu’il ne la quittait pas. Il restait, en bonne âme (* tousse très fort* keuf keuf ! ) assez proche d’elle pour qu’elle puisse toujours avoir le merveilleux loisir de contempler sa perfection naturelle.

Quelques centimètres de plus et il…

Ca y est ! Il était assez loin pour qu’April s’éveille un peu de ses rêves et reprenne ses esprits. Ses yeux émeraudes le contemplaient toujours comme une œuvre d’art mais elle sentait ses capacités mentales de moins en moins brouillées. Bientôt, elle fut encfin capable de réfléchir comme April et de penser à autre chose que ses foutues lèvres incandescentes ou son regard rouge et perçant de prédateur.

* Merdeeuuh, MERDE ! « prendre ta véritable apparence », « prendre ta véritable apparence ! » t’en as d’autres des comme ça, O’Brien ? Félicitations, crétine ! Il t’a encore eue ! Bon…essaye de bouger…*

Mais elle était bien incapable de faire un seul geste. Pour une fois, si elle contrôlait ses pensées, elle n’était absolument pas maîtresse de ses gestes. Ce salaud de démon brouillait aussi cette fréquence là, alors ?

Une chose était sûre, il la détraquait réellement.

La main de Zephiro s’approchant d’elle la sortit ses réflexions. Elle grimaça –mais ne put le faire qu’intérieurement- en sentant les doigts s’emparer, souverains, de son visage pour lui hausser la tête comme à un pantin.

- Tu ne pleures plus ?

Elle se laissa intentionellement envahir par toute les pensées de haine possible devant son sourire ravi pour qu’il n’entrave pas aussi ses pensées, sentant très bien qu’elle ne se tenait qu’à un pas voire même moins de la limite.

- Et dire que tu me traitais d’ordure à l’instant. Tu fais une belle girouette.

Ah ça, il s’amusait, l’affreux ! Et d’autant plus qu’elle ne pouvait rien répondre dans cet état.

D’enchanté, l’étirement de ses lèvres qui laissait voir ses dents blanches, lisses et saillantes se fit vicieux.

- Allons…Que penserait ce cher Mitzrael s’il te savait dans les bras de son assassin ?

Que…Quoi ? A la mention du nom du déchu, April ouvrit des yeux ronds, tout charme rompu, comme si l’idée même de son immortel l’éloignait davantage de ce sadique déséquilibré infernal.

Mais ne su pour autant se mouvoir. Il la tenait fermement, l’animal ! Et de toute les manières possibles.

Nul n’urait su décrire la animosité qui bouillait à présent dans les pensées, dans les entrailles d’April. Elle revoyait, revoyait tout, la lame, les bris d’os, l’air étonné qui s’était peint sur le visage de l’être qu’elle aimait tant - et ce , sans finalement trop savoir pourquoi ni comment.

Elle se sentit assaillie à la fois par le chagrin, par la haine la plus dévorante devant le regard fier et impitoyable de cette immonde créature.

Il fallait qu’elle repense à ce que lui avait enseigné le chasseur.

* Allez, April, concentre-toi ! Tu peux y arriver ! Concentre-toi…*

C’est alors que les mains de Zephiro se calèrent dans son dos et l’attirèrent à nouveau à lui.

* Et m….*

Comme il était superbe, d’une grâce innée, et tellement parfait…Les lèvres humaines s’offrirent sans plus aucune réticence au divin bourrreau qui les tourmentaient si esquisément.

- N’aie pas peur, tu es Trisha Hayes n’est-ce pas ?

Joli costume…Tu es…à croquer.

Entièrement fascinée par son démon, April se laissa bercer par le son de sa voix inimitable, par le mouvement sensuel de ses lèvres mais ne put saisir un traître mot, pensées complètement annihilées.

Elle sentait ses bras démoniaques l’entourer et elle ferma les yeux, se laissant bercer par le contact igné de son cher possesseur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 20 Mar - 20:05

Trisha n’eut pas le loisir de s’amuser bien longtemps avec le frère de Cole puisque celui-ci s’en empara sous peu. Tant mieux ! Elle ricana avec ce rire typique des gens machiavéliquement bourrés et voulu attraper son homme par la jambe pour se redresser puis l’embrasser mais il s’en était déjà allé. Quel nul ! Il n’y avait pas songé lui-même. Comment osait-il donner plus de considération à son frère qu’à sa parfaite personne ?

La pauvre O’Brien quant à elle tentait désespérément de s’enfuir. Complètement à la masse, Trisha se redressa et lui dit en riant :

- Hey attends-moi !

Mais elle n’eut pas le temps de se joindre à cette super fuite haute en adrénaline puisqu’Ethan revenait. Bon bin tant pis … elle regarderait la suite du film. Elle s’assit en tailleur et observa la scène. Très intéressant. Ils gagneraient en succès quand tout serait publié.

Après avoir jeté de l’alcool sur les plaies béantes de la rousse, voilà qu’il lui enfonçait la bouteille dans la bouche. Comme elle ne savait faire que ça, Trisha rit une nouvelle fois, un peu comme un enfant devant un dessin animé. Sauf que ça n’avait rien de drôle, c’était dangereux. La blonde finit par s’en rendre compte et écarquilla les yeux.

- Cole c’est bon là, arrête. Tu vas la tuer !

En vain, il ne semblait même pas l’entendre.

- COLE ! UN GOTHIQUE !

Hurla-t-elle ensuite. Parce que oui, un horrible gothique (inutile de le préciser … tous les gothiques sont horribles … !) venait de pénétrer dans la pièce. Elle recula un peu en arrière : il ne fallait pas qu’il la contamine ce satanique !

Mitzraël, assassiné ? C’était une blague ?! Trisha écarquilla derechef les yeux et dégluti avec difficulté. Ce malade avait commit un meurtre et elle se trouvait dans la même pièce que lui ?!

Puis la mâchoire du lapin se décrocha. L’homme devant elle venait de troquer cette ignoble forme de gothique pour devenir type bizarre aux cheveux rouges. Impossible ! Complètement impossible ! Les gens ne pouvaient pas changer de forme ! Elle devait avoir forcé sur l’alcool …

Trisha rampa sur le sol, tentant désespérément d’atteindre la porte et de s’enfuir de cet enfer.

Putain mais O’Brien était tout aussi dingue ! Il avait tué son mec et elle l’embrassait ! Presque complice !! Peut-être l’avait-il tué sous ses ordres afin qu’elle puisse profiter de lui sans vergogne !

- Toi le malade dégénéré tu t’approches pas de moi t’as pigé ! Reste avec ta rousse vous faites un beau couple de psychopathe !

Lui répondu-t-elle quand il l’aborda.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Trisha Hayes le Dim 18 Avr - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur

Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 18 Avr - 12:29

Zephiro pencha légèrement la tête sur le côté, laissant ses mêches rouges glisser de ses épaules, tout en observant le lapin ramper... comme un serpent... ou un lapin bourré, au choix !

Un couple de psychopathes ?

Le démon regarda O'Brien avec un air critique, puis de nouveau la blonde. Bon, elle n'avait pas tout à fait tord, April était une véritable maso... Mais aujourd'hui ? Noooon... elle était vraiment molle.
Trop molle d'ailleur...

Les yeux rouges détaillèrent la pièce. L'assommer n'arrangerait rien... Ni la bourrer d'avantage...
Malheur, ennui...
Alors, pour passer le temps, il observa la manège du pauvre lapin en détresse sans vraiment se préoccuper d'April -ni la laisser pour autant !-
Une fois que la blonde arriva à la porte et parvint à se saisir de la poignée, un sourire tout ce qu'il y avait de plus joyeux étira les lèvres démoniaques.

- Qu'est ce que tu fais voyons ? La porte est fermée !!

Sinon ça n'était pas drôle... il ne voulait pas être dérangé tout de suite. Ni par un humain, ni par Ressia.

D'ailleur, il était temps de sonner la fin de la récrée !

L'animal étant lent à se déplacer, il avait encore un peu de temps devant lui, il pouvait bien la laisser seule quelques instants. Zephiro traîna la rousse vers la salle de bain, jusqu'à un lavabo... qu'il remplit d'eau bien froide. Et PLOUF !! La tête la première !
Il la ressortit.

- Tu as deux de tension, ce n'est pas drôle...

Et recommença une fois, puis deux... lui laissant juste le temps de prendre une petite bouffée d'air à chaque fois.
Enfin, il se pencha sur elle et l'observa réccupérer son souffle. Bien, ça semblait plus correct déja... Elle n'avait plus qu'à reprendre ses esprits et pour cela, il eut la bontée d'âme de s'éloigner... pour aller chercher Trisha !

Il attrappa la blondasse par le bras et la redressa.

- Ca doit pas être très évident de marcher avec ça, fit-il en désignant les hauts talons qu'elle portait d'un signe de tête. Surtout dans ton état...

Et il la traîna comme un vulgaire sac qu'elle était jusqu'à la salle de bain.


(N'Appie ? Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 18 Avr - 18:45

Plus les secondes s’écoulaient, plus la poignée de la porte se rapprochait. Dans un dernier effort, Trisha se redressa et posa l’une de ses mains dessus. L’affolement n’arrangeait rien à sa vitesse, mais elle y était parvenue. Enfin ! Pourtant, quand elle tenta d’enclencher le mécanisme … rien ne se produisit. L’unique passage pour s’échapper de cet enfer restait bloqué : il avait été verrouillé. Ce que l’inconnu ne tarda de confirmer sur un ton machiavéliquement heureux.

Dans un premier temps, il s’empara de la rousse et l’emmena dans la salle de bain. La jeune étudiante entendait l’eau du robinet s’écouler, mais n’avait aucune idée de ce qu’un fou pareil pourrait faire avec une fille et un fond de liquide. Au final, cela n’avait aucune importance. Quoi que ce soit, elle l’avait mérité. Elle était complice du meurtre de Mitzraël, merde !

La blonde s’empressa de se redresser et de se glisser aux côtés de Cole. Evanoui ? Ce détail là, elle ne l’avait pas remarqué. Sa respiration, déjà saccadée, s’accéléra encore tandis qu’elle secouait désespérément le corps inerte de son amant.

- Réveil-toi Cole, réveille-toi s’il te plait ! Allez, Cole … !

Aucune réponse. Il avait du se prendre un sacré coup sur la tête, parce qu’il ne répondait toujours pas. Les larmes montèrent aux yeux de Trisha alors qu’elle haussait le ton de ses supplications.

- Cole, debout !

Et si l’autre l’avait tué par un choc trop puissant ? Après tout, il s’était déjà chargé de « l’aimé » d’O’Brien, alors pourquoi pas de lui ? Et s’il était en cet instant en train de noyer April ? Et si elle était la suivante sur sa liste ?

- OUVRE LES YEUX, ETHAN !

Cette fois-ci, elle pleurait bel et bien ; complètement effarée. Elle serra le jeune étudiant dans ses bras et inspira profondément, réfléchissant désespérément à un moyen de s’en aller d’ici. La fenêtre ? Ils étaient trop hauts. La salle de bain ? Il y était.

Après le silence, des bruits de pas. Le psychopathe revenait à la charge. Elle n’eut le temps de rien faire qu’il l’attrapa par le bras et la contraint à se redresser, ce qui la contraint à laisser s’échapper un cri de douleur et de surprise. Elle se tordit dans tous les sens afin de tenter de desserrer l’étreinte, en vain.

- Putain mais lâche-moi connard ! Dégage tes pattes de là !

Inutile, évidemment. Elle hurla derechef à l’adresse de Cole. Ou de n’importe qui entendrait ses appels.

- Ca doit pas être très évident de marcher avec ça. Surtout dans ton état...

Elle le zieuta avec un drôle de regard mais n’eut pas le temps de répliquer car il la trainait déjà jusqu’à la salle de bain. Qu’allait-elle y trouver ? Le corps mort de la rousse ? Ce n’était néanmoins, durant les secondes qui venaient, sa plus grande préoccupation : en effet, le carrelage brulait avec une force monstrueuse sa peau nue. Encore une fois, elle hurla. Tout le long du trajet, et quand il s’arrêta enfin, elle put reprendre son souffle. Et c’est les yeux mêlés de larmes qu’elle répliqua :

-Quoi qu’il en soit, je suis suffisamment lucide et douée pour faire ça !

Sur ces mots, elle écrasa de toutes ses forces le pied le plus proche de Zephiro à l’aide de l’aiguille de son talon, y prenant appui pour se redresser, s’accrochant à lui pour avoir un minimum d’équilibre et profitant de la diversion pour s'approcher de la porte de la salle de bain.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 18 Avr - 23:12

Qu'est-ce qu'elle était bien au chaud contre lui, entre ses bras forts, à s'enivrer de son odeur délicieuse...

- Toi le malade dégénéré tu t’approches pas de moi t’as pigé ! Reste avec ta rousse vous faites un beau couple de psychopathe !

Mais qu'est-ce qu'elle racontait...et pourquoi elle leur tenait la jambe comme ça ? Elle voyait bien qu'ils étaient occupés, non ?

Décidemment Trisha Hayes n'avait vraiment pas grand chose dans le ciboulot...Si c'était bien elle...Bon sang mais qu'est-ce qu'elle en avait à foutre ???

Elle était si bien avec son cher démon...

Démon qu'elle continuait de regarder comme s'il avait été la plus belle chose qu'elle ait vu de sa vie.

Il lança quelques mots à la blonde qui tentait de partir - ah ! enfin ! - , April n'aurait su dire quoi. A ce moment là, elle observait avec enchantement les lèvres charnues et les dents parfaites du mineur n'entendant que vaguement le timbre succulent de sa voix infernale.

Soudain, elle décolla du matelas sous une forte douleur. La tenant fermement par le poignet, le démon la trimballait derrière lui vers la salle de bain.

Ayant cessé d'être contre lui, elle retrouva à moitié ses esprits. Assez pour se rendre compte qu'elle avait mal sous ses sales doigts de démon de malheur et qu'elle avait intérêt à trouver une façon de se tirer de là avant que cette enflure d'assassin de Mitzrael ne se remette à faire des siennes.

Elle tourna de toutes ses forces disponibles le poignet entre ces griffes qui le retenaient, pour tenter de s'en dégager.

Vache ! Les joujours tranchants de Zephiro entaillaient et brûlaient allègrement sa peau. Bon, tentons de l'oublier. Elle se remit à essayer de dévisser son poignet de là.

* Allez April, allez April, MAIS ALLEZ, MERDE ! *

Rien à faire, la grande glace de la salle de bains se rapprochait de plus en plus...et elle n'avait pas su bouger d'un pouce.

Bientôt, elle se retrouva dans ladite salle d'eau. Son détenteur s'arrêta devant la grande vasque luxueuse sous le large miroir où Cole devait s'admirer et s'auto-congratuler chaque matin.

Elle parcouru rapidement l'ensemble de la pièce du regard pour trouver un moyen de se libérer de l'emprise de ce salopard tout en jetant des coups d'oeil furtifs à l'autre ordure pour voir ce qu'il trafiquait.

WO WO WO WO ! Il faisait quoi là avec son évier ???

Elle sentit qui lui tirait le bras pour l'en rapprocher.

PUTAIN ! Qu'est-ce qui avait l'intention de faire ??? ??!

Elle fallait qu'elle trouve une alternative rapide pour se barrer d'ici vite fait !

* La fenêtre, April !!! Repère la fenêtre ! - La main de Zephiro vint se caller derrière son crâne. Elle avait une légère idée ce que ça signifiait pour elle...- MERDE, GROUILLE !*

Les griffes ne se gênant pas pour s'incruster sous sa peau, il empoigna fermement la chevelure rousse et poussa un peu plus April qui commençait à vraiment baliser, vers le lavabo plein à ras-bol.

* Bordel, April !!! MAGNE TOI ! Repère la fenêtre et essaye de...AAAAAAH !*

Trop tard.

Elle sentit l’eau l’engloutir. Froide, elle lui mordait les joues, la peau et lui interdisait toute respiration.

Son bourreau l'y laissa paniquer le temps qu’elle commence à manquer d’oxygène puis la releva, dégoulinante et la respiration saccadée.

- Tu as deux de tension, ce n'est pas drôle...

Avant qu'elle puisse répondre ou même réfléchir, simplement respirer un peu, il replongea sa tête rouse dans l'eau glacée.


April sentit à nouveau la sentation oppressante, terrifiante de l’étouffement. Le fluide d’habitude si anodin se faisait menaçant, traquant le moindre instant de faiblesse où il pourrait, victorieux, s'insinuer en elle.

Alors qu'elle recommençait à s'asphyxier, elle fut à nouveau tirée par l’arrière de la tête et arrachée à son enfer liquide.

Prenant à nouveau son souffle, le haïssant davantage chaque secondes, elle hurla, haletante :

- ZEPHIRO ! SALE FILS DE P...

Elle y retourna bien vite encore une fois. Visiblement, il s'éclatait !

Sa torture dura encore un peu. Un laps de temps où April, ayant trop peu de secondes pour prendre l'air suffisant pour tenir en apnée assez longtemps, se vit plongée, s'étouffait, était relevée, respirait à nouveau, plongée, étouffée, relevée, respirait, plongée, étouffée, relevée, respirait, plongée...

Elle n'en pouvait plus, ses poumons manquant d'oxygène, lui brûlaient et criaient à l'asphyxie.

Tout le monde s'obstinait donc à la noyer ce soir !

A la dernière, elle resta un peu plus longtemps, Zephiro aimait faire durer le plaisir...Sentant quasiment le dangereux fluide envahit sa poitrine, les yeux fermés, serrés, elle revit l'image de Mitzrael traîtreusement abattu par ce même démon qui jouait à " je te noie- je te noies pas - je te noies - je te noies pas- je te noie..." avec elle en ce moment même.

Cette pensée l'aida, avec toute la force possible en sentant ses poumons affolés par un manque d'air critique, à remonter la tête vers le haut pour repousser la main du démon.

Celui-ci du comprendre qu'elle atteignait ses limites et la sortit de là. Il faut croire que, la tuer aurait gâché son nouveau jeu.

Enfin en contact avec son élément vital, April inspira de grandes bouffées d'air pour remplir complètement ses poumons terrifiés. Elle sentait dans son dos et sur son buste le parcours froid et sinueux des gouttes d'eau qui perlaient de ses cheveux trempés et sur son visage au maquillage de plus en plus détrempé.

Alors qu'elle commençait à reprendre un souffle à peu près normal, elle vit Zephiro se détacher d'elle et aller plus loin trouver la pauvre Trisha.

Toutes ses capacités et sa vivacité lui revinrent en un coup. Même mieux qu'avant. Ce piqué de tête version enfer avait au moins eu ce mérite...

Elle reprit son analyse brève des lieux pour tenter de se sortir de là...Ah ! La fenêtre, oui c'est vrai !

Elle fonça vers le grand pan vitré, décocha la poignée de pvc d'un geste et ouvrit en grand la vitre.

Bon, ils étaient loin du sol, et elle avait des talons sacrément hauts mais elle n'avait pas fait 5 ans d'escalade intensive pour rien, bon sang !

Elle ne pensait qu'à une chose, filer de là et échapper à ce salaud.

Mais alors qu'elle enpoignait ses talons de cuir pour ôter vite fait bien fait ces bottes encombrantes, elle se rappella de Trisha.

Enfin, surtout en l'entendant crier. Mince, elle ne pouvait pas la laisser là avec ce sadique !

Elle devait l'aider !

- Quoi qu’il en soit, je suis suffisamment lucide et douée pour faire ça !


...Bon, apparement, elle s'aidait très bien toute seule...

Mais ça laissait Zephiro dans un instant de faiblesse. Le moment rêvé pour attaquer et se venger de lui.

Alors que Trisha venait de lui perforer le pied avec ses Jimmy Choo aiguilles de 11 cm, April applaudit mentalement.
Les chaussures ! Ca c'était une idée ! Pourquoi elle n'y avait-elle pas elle-même pensé plus tôt ?!

Elle termina expressément de retirer ses bottes et s'approcha de Zephiro avant qu'il n'ait eu le temps de se remettre de cette attaque féminine.

Tenant fermement les botte par le haut, elle les envoya sans prévenir sur Zephiro pour lui abattre la partie de cuir la plus dure et la plus rigide en plein visage. Comme un bon swing en baseball.

- Et de la part d'O'Brien et Do'Han : VA TE FAIRE FOUTRE, MINEUR DE MES DEUX !

Elle attrapa ensuite en un quart de seconde la main de Trisha et la poussa vers la fenêtre.

- Retire ça et suis-moi, grouille ! fit-elle en pointant les sandales brillantes de la blonde.

Sans attendre, elle se hissa par la fenêtre ouverte qui donnait sur un pan de toit.

Elle s'extraya avec plus ou moins d'adresse vu sa minijupe, si courte que pas franchement gênante, et s'avanca autant qu'elle le pouvait le long du toit après avoir jeté ses bottes dans un buisson du jardin en bas.

Objectif ? Sauter du toit. Mais sauter dans la piscine !

Elle s'assura qu'elle n'avait pas été vue par les gens du bas, tout rentrés à l'intérieur (il faisait trop froid pour la piscine) et se jeta dans le vide quand elle fut au dessus de la masse d'eau turquoise éclairée par le fond.

L'eau froide l'avala en quelques secondes puis, elle refit surface en sortant rapidemment.

Elle avait vu bien assez de flotte dans la journée pour faire trempette quelque minutes de plus.

Un autre bruit de plongeon se fit entendre. Elle ne chercha pas à se retourner mais elle aurait parié que c'était Trisha qui l'avait imitée.

Sans se retourner - pas de temps à perdre, Zephiro pouvait les rattraper d'un moment à l'autre ! - elle se replia avec la plus grande vitesse vers les fourrés où elle avait balancé ses bottes, récupérant les seules chaussures qu'elle avait sur place et les prenant à la main.

Hors de question de les enfiler avant d'être certaine de l'avoir semé. Il ne manquait plus à cette soirée infernale qu'une course poursuite ailes de démon vs talons aiguilles !

Aussi, elle devait se dépêcher de mettre le plus possible d'écart entre elle et ce monstre.

Elle se rappella alors que Cole n'habitait qu'à un quart d'heure à pied de chez Botaro.

Vite, vite, April, fonce !

N'ayant plus pour idée que de gagner la maison du chapeauté le plus tôt possible, elle se mit à courir d'autant plus vite, comme une dératée, cuisses, jambes, ventre, épaules, bras, pied nus à travers les grand jardins ouverts typiquement américains vers le bout du quartier.

* Faites que ce démon ne me suive pas ! Faites que ce démon ne suive pas !!!*

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par April le Sam 1 Mai - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur

Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Lun 19 Avr - 18:20

L'humaine couinait pitoyablement, comme une souris effrayée. Il s'arrêta proche de la porte afin d'observer sa proie... qui avait une drôle de lueur dans le regard.
Le démon fit une moue dubitative mais n'eut le loisir d'approfondir sa réflexion, le dit talon sur lequel il devait être difficile de marcher venait de s'enfoncer dans son pied, si bien que sa moue se transforma bien vite en grimace.
La blonde se redressa, s'appuyant d'avantage sur son pied et donc sur l'arme du crime.
Elle n'y allait pas de main morte la salope ! C'était foutrement douloureux -mais dans un sens, cela amusait fortement Zephiro.

Trisha s'écarta et le démon fit de même avec son pauvre pied blessé quand un projectile, que dis-je : c'était plutôt sa tête le projectile... Quand des bottes en cuir manquèrent de lui arracher la tête. Enfin c'était beaucoup dire... mais le choc le sonna et son cou craqua sinistrement.
L'attaque en question fut accompagnée d'un futile :

- Et de la part d'O'Brien en Do'Han : VA TE FAIRE FOUTRE, MINEUR DE MES DEUX !

Pas la peine de préciser de qui ça venait...

Entre les quelques nappes brumeuses qui avaient envahis son esprit, Zephiro pensa avec bonne humeur :

*C'est quand même mieux comme ça, non ?*

Oui, April était plus interessante quand elle réagissait... Mais elle manquait cruellement de jugeotte. Pourquoi ne s'était-elle pas servit de ses talons comme la blonde pour le blesser plus encore, le poignarder ? Elle avait peur de s'approcher peut-être...

Le démon prit tout son temps pour se remettre les idées en place car quitte à jouer, autant laisser un peu d'espoir à ses proies.

La chasse était ouverte ! Twisted Evil


Zephiro s'appuya sur le rebord de la fenêtre et regarda les folles sortirent de l'eau plus bas. Trempées, elles reprirent leurs biens -maigres par ailleur- et s'enfuirent... comme elles le purent.
Le démon leva les yeux au ciel.
Courez, petits lapins, courez, lièvres fous... Mais le loup vous retrouvera.

Un grognement étouffé le sortit de sa réflexion.
Le jeune homme revenait à lui, il faut dire que ça nuit n'avait pas due être paisible à cause de ces deux femelles... En tout cas elles l'avaient oublié, le pauvre...
Zephiro s'approcha de lui alors qu'il se massait le crâne. Cole ne l'avait pas vu sous sa véritable forme... en fait c'est tout juste s'il avait eut le temps de le voir pour tout dire...!! Finalement, il revêtit l'apparence d'April juste avant de se planter sous son nez. La jeune femme regardait Ethan d'un air larmoyant, hésitante...

- Je... je suis désolée...

Zephiro se demandait avec une curiosité dissimulée comment réagirait l'humain. Ca promettait d'être interessant... Et quand suffisamment de temps de serait écoulé, il reprendrait sa chasse.


[dis n'Ap'... c'est quand que ma chère et tendre Ressia se manifeste ? Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Lun 19 Avr - 20:13

Aaaaaarrrrr ça fait maaal...!

Cole émergeait peu à peu, d'un moment de vide total avec un sacré mal de crâne.

Il se redressa sur ses genoux puis se leva en titubant avec un air abruti.

- Heeeein ???

Il leva les yeux vers la rousse à moitié fébrile qui se tenait devant lui.
Il lui fallut un bon moment pour remettre les évènement en ordre dans sa tête.

O'Brien, il allait pas la louper. Mais avant ça, trouver Trisha.

Il détailla tous les coins de la salle. Personne. Il alluma les lampes, pas de Trisha. Fenêtre ouverte.

- MERDE ! Putain O'Brien, tu fais chier ! Qui est-ce que je baise moi maintenant ?!

Enervé d'avoir perdu son jouet blond, il attrapa le bras d'"April".

- Fais chier ! Tout ça, c'est à cause de toi ! Si t'avais pas eu autant le feu au cul, à te faire tout ce qui passe pour jouer ensuite les saintes nitouches, genre catin repentie, Hayes se serait jamais amusée à me demander de te sauter et je serais déjà au pieux avec elle !

Il était fou de rage et écoeuré d'avoir été lâché comme ça par Trisha qui ne perdait rien pour attendre.

Bah ça tombait bien, O'Brien était juste là sous ses yeux et elle était facilement prenable en deuxième choix après la Reine des Abeilles.

Bon ok ce serait un pis-aller mais il fallait avouer qu'O'Brien avait des proportions foutrement harmonieuses même si elle n'était pas Monica Belluci, et si on oubliait ce maquillage qui avait un peu coulé, elle restait plutôt agréable à regarder...

Soit. O'Brien donc, accroche-toi.

Il attrapa la rousse par les hanches et la plaqua au mur.

- Elle sait pas ce qu'elle loupe, cette pétasse de Hayes. T'inquiète, tu pourras lui foutre la rage demain !

Enfin, ayant utilisé tout le vocabulaire qu'était capable de contrenir son cerveau à part " soirées", "bourré" et " match", en bonne caricature vivante, il glissa sa main le long de sa cuisse et la souleva pour l'appuyer au mur.

Au final, et d'après ce que ces trois types et Cooper avaient raconté d'April O'Brien, il n'allait ptet pas passer une si mauvaise soirée...

(Bon, je joue ààà peine le gros cliché animé xD

zeph, atta je dois encore trouver un truc pour Ress )

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Lun 19 Avr - 21:03

A peine Trisha eut-elle montré l’exemple à son sbire que celui-ci s’exécuta. Elle se déchaussa de l’un de ses talons et l’envoya valser sur la tête de l’inconnu. A moins que ça ne soit la tête qui ait été envoyée valser ? A voir … Enfin, aucune importance. Là n’était pas la question il fallait à tout prit s’échapper de cette folie.

L’autre était sonné. Tant mieux, plus de temps pour les proies ! Un détail assez ennuyeux empêchait néanmoins les choses de tourner en rond : la porte était encore une fois verrouillée. Vie de chien ! Quel imbécile ce Cole ! Qu’elle idée, elle n’allait pas le baiser son frangin !

Mais il fallait du coup trouver un autre moyen de sortie. C’est à ce moment qu’April attrapa sa main pour l’entrainer vers la fenêtre. Mais oui la fenêtre ! Pourquoi n’y avait-elle pas pensé plus tôt ?! Elle frotta avec énervement les larmes qui lui brouillait la vue, se débarrassa en quatrième vitesse de ses chaussures de luxe et grimpa sur le toit, précédée d’O’Brien. Pour leurs comptes, ce serait plus tard. A moins qu’elle ne tente de l’attirer dans un piège ? Elle regarda en arrière et entrevit la tignasse rouge du psychopathe. C’était lui, qui avait tué, ou elle, qui était complice. A choisir, elle préférait la compagnie de la dame !

Avec plus de conviction, elle se déplaça sur la gouttière. La vue était affreuse sous cet angle. On se sentait beaucoup trop proche de la mort. Un pas en avant, et elle basculait vers l’autre monde. Si elle faisait un pas vers la gauche aussi, d’ailleurs …

Suites à de longues minutes de patience, l’étudiante arriva tant bien que mal à hauteur de la piscine. L’autre avait sauté. Elle devait le faire également, elle n’avait pas le choix. Tremblante de peur, elle ferma les yeux, comme pour se protéger d’une quelconque mésaventure, prit sa respiration … et plongea.

Immédiatement, elle senti les mains glacées de l’eau de la piscine recouvrir la moindre parcelle de sa peau. Sensation extrêmement désagréable. Elle remonta à la surface pour reprendre une bouffée d’air désespérée et se dépêcha de sortir de l’aquarium.

April filait déjà vers les buissons. Pour aller où ? Trisha n’en avait aucune idée, mais ce qu’elle savait c’est qu’elle n’était pas à l’abri dans cette baraque et que cette fille semblait savoir ce qu’elle faisait. La blonde entama un sprint dont jamais elle ne se serait crue capable et rattrapa vite fait la complice du meurtre de Do’Han. Elle l’empoigna brusquement par le poigné, la contraignant à se retourner.

- TOI ! TU T'ARRETES !

Pleine de spasmes, vacillante, haletant comme un chien au bout de sa vie, elle du reprendre son souffle avant de continuer.

- TOI ! Tu as … Comment as-tu pu ? … Je te croyais quelqu’un de bien et toi tu … toi tu as … Complice de …

Les mots se bousculaient dans sa bouche, pourtant rien ne sortait. On ne pouvait pas en dire autant des larmes qui affluaient vers ses yeux déjà forts rouges.

- PUTAIN APRIL, TU ES COMPLICE DU MEURTRE DE TON EX ! DO’HAN, MERDE ! JE CROYAIS QUE TU L’AIMAIS ET TU CAJOLES SON MEURTRIER ! TU ES COMPLETEMENT MALADE MA FILLE ! FAUT TE FAIRE INTERNER ! ET PUIS C’EST QUI CE TYPE, HEIN ? OU TU RENCONTRES DES GENS PAREIL ?! DANS TON ASILE PSYCHIATRIQUE ? J’AURAIS PU Y PASSER, TU TE RENDS COMPTE ? J'AURAIS PU CREVER LA ! ET COLE EST ENCORE AVEC LUI ! S’IL LUI ARRIVE QUOI QUE CE SOIT, JE NE TE LE PARDONNERAIS JAMAIS !

Maintenant, elle se mit à secouer April par le bras.

- MAIS QU’EST-CE QUE C’EST QUE CETTE HISTOIRE, PUTAIN ? QU’EST-CE QUI VA NOUS ARRIVER MAINTENANT, HEIN ? A MOINS QUE TON BUT SOIT DE ME TUER MOI AUSSI ? APRES TOUT J’EN SAIS DESORMAIS BEAUCOUP SUR VOS CACHOTERIES, JE POURRAIS VOUS DENNONCER AUX FLICS ! OU TU NOUS AMENES LA, HEIN ? DANS UN CIMETIERE POUR ETRE AUSSI LUGUBRE QUE TON POTE ? TU VAS ME MASSACRER LA, AVEC LE COUTEAU QUI A SERVIT AU MEURTRE DE TON EX ET ME COUVRIR DE SANG DANS UNE TOMBE DEJA CREUSEE ET A MON NOM ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Ven 23 Avr - 14:44

TOI ! TU T'ARRETES !

Les tympans dégommés par ce cri strident, April se sentit arrachée par le bras et n'eut d'autre choix que d'obéir à la norme physique de l'attraction et de se replier sur elle -même pour faire face à la furie blonde.

- TOI ! Tu as … Comment as-tu pu ? … Je te croyais quelqu’un de bien et toi tu … toi tu as … Complice de …

Oh purée, non ! Elle n'allait pas lui faire une scène LA, MAINTENANT ! Alors que Zephiro les poursuivait sûrement déjà !!!
Mais elle était malade ! Elle voulait les tuer ou quoi ???
La rousse tenta d'arracher sa main à la Hayes terrorisée, en s'aidant de l'autre mais cette imbécile tenait bon !

Elle écoutait distraitement la pin-up hystérique alors que ses yeux verts allaient et venaient sans cesse da gauche à droite, de nord-est en sud-ouest, du sol au ciel surveillant chaque recoin étoilé pour y guetter, paniqués, une vaste ombre ailée.

- PUTAIN APRIL, TU ES COMPLICE DU MEURTRE DE TON EX ! DO’HAN, MERDE ! JE CROYAIS QUE TU L’AIMAIS ET TU CAJOLES SON MEURTRIER ! TU ES COMPLETEMENT MALADE MA FILLE ! FAUT TE FAIRE INTERNER ! ET PUIS C’EST QUI CE TYPE, HEIN ? OU TU RENCONTRES DES GENS PAREIL ?! DANS TON ASILE PSYCHIATRIQUE ? J’AURAIS PU Y PASSER, TU TE RENDS COMPTE ? J'AURAIS PU CREVER LA ! ET COLE EST ENCORE AVEC LUI ! S’IL LUI ARRIVE QUOI QUE CE SOIT, JE NE TE LE PARDONNERAIS JAMAIS !

April restait fixe mais les muscles des jambes toujours tendus, prête à détaler au moindre mouvement, Trisha ou pas.
Vu qu'elle n'avait pas vraiment le choix, elle écouta et se laissa secouer comme un sac mais resta muette. Après ce qu'Hayes avait eu sous les yeux, normal qu'elle craque et qu'elle ne puisse penser que ça. Elle-même aurait certainement tiré les même conclusions. Son regard inspectait toujours l'étendue sombre et la rue pâle sous ses éclairages blanchâtres.

Elle pouvait comprendre qu'elle veuille savoir mais là..., pile quand la priorité était de se carapater le plus vite et le plus loin possible, c'était de la folie pure et dure !!!

- MAIS QU’EST-CE QUE C’EST QUE CETTE HISTOIRE, PUTAIN ? QU’EST-CE QUI VA NOUS ARRIVER MAINTENANT, HEIN ? A MOINS QUE TON BUT SOIT DE ME TUER MOI AUSSI ? APRES TOUT J’EN SAIS DESORMAIS BEAUCOUP SUR VOS CACHOTERIES, JE POURRAIS VOUS DENNONCER AUX FLICS ! OU TU NOUS AMENES LA, HEIN ? DANS UN CIMETIERE POUR ETRE AUSSI LUGUBRE QUE TON POTE ? TU VAS ME MASSACRER LA, AVEC LE COUTEAU QUI A SERVIT AU MEURTRE DE TON EX ET ME COUVRIR DE SANG DANS UNE TOMBE DEJA CREUSEE ET A MON NOM ?

Mais elle débloquait complètement ! Voilà que Trisha cédait franchement à la panique !!! Avec cette voix suraiguë qui beuglait dans tout le quartier, elles auraient pu tout aussi bien se trimballer un panneau clignotant " buffet à volonté pour démon sadique ! "
Une vraie sirène d'alarme !

Il fallait la calmer avant qu'elle se mette à courir en rond en hurlant du 120 décibels !
Bon sang, pourquoi c'était toujours à elle de se coltiner les dingues ???

Elle parvint enfin à extraire son poignet de l'emprise de la blonde et l'entraîna en courant vers un bosquet où, à l'abri des regards rouges assoiffés de mauvais tours, elle lui attrapa les avant-bras et la fixa droit dans les yeux.


- BOUCLE LA , Hayes !!! Tu choisis vraiment mal ton moment pour péter les plombs !
NON , je n'ai pas TUE Mitzrael et je ne suis pas plus complice de son meurtre !!!
J'aurais crevé pour lui tellement je l'aimais ! Mais ce...ce salaud de Zephiro...Tu as bien vu, non ?! Ses yeux rouges, ses griffes...! Je sais que c'est dément mais ce type n'est pas humain ! C'est...c'est son aura qui fait que je suis scotchée à lui comme ça, alors que j'aime toujours Do'Han ! J'aurais jamais voulu ce qui lui est arrivé...Cette orduree de démon l'a embroché avec une de ses foutues armes !!! Tu crois franchement que j'aurais demandé ça ???!!!

Cette fois, c'était sa voix à elle qui vacillait et ses yeux qui commençaient à se noyer sous le flots d'émotions qui la parcouraient. Prise à la gorge par cette panique communicative, des sanglots s'emparèrent d'elle et vinrent engloutir le timbre et le ton de sa voix désespérée.

- Ecoute-moi, BORDEL ! Je ne peux rien faire contre cette PUTAIN D'AURA ! Pas plus que tu ne pourras s'il t'approche !
Tu crois que je suis malade ? De toute façon, tu ne comprends rien et tu ne pourras jamais rien y comprendre, je sais pas ce que je fous à perdre mon temps à te l'expliquer !
Tu penses que je débloque, c'est ça ? Va donc te jeter dans ses griffes si ça te chante, moi j'ai pas pour ambition de bouffer les pissenlits par la racine demain matin !

Merde, Trisha !!!! Ce fou à lier peut nous rattraper d'un instant à l'autre ! Alors s 'il te reste au moins un centime de jugeotte , FERME-LA, SUIS-MOI et LAISSE MOI SAUVER TA SALOPERIE DE PEAU ET LA MIENNE !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur

Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 24 Avr - 9:14

(xD Cole est un suicidaire !)



L'étudiant avait fouillé la pièce du regard, s'était énervé... et finalement avait attrappé ce qu'il croyait être April pour la plaquer contre le mur, plus d'une idée derrière la tête.
Parfait ! Ce type jouait divinement bien son rôle, pas comme cette rouquine avec laquelle on ne savait jamais trop sur quel pied danser...!

Et il voulait s'amuser ? Il allait s'amuser !
La main pâle alla attraper l'avant bras de sa proie.


- Ethan... je... enfin... t-tu te trompes ! beguailla-t-elle.

Sa prise se raffermit d'avantage.

- Je crois que t'as trop bu... Moi c'est Anna.

Zephiro sentit le blond légèrement stoppé dans son élan. Ce dernier releva la tête... Ce n'était en effet pas la belle April qu'il avait dans ses bras.
Les cheveux étaient bels et bien roux mais plus de couleur carotte et raides, descendant jusqu'aux épaules nues et pâles. Son corps était parsemé de tâches de rousseurs et était beaucoup... beaucoup plus maigre que celui d'O'Brien, aucune forme... à croire que la jeune étudiante ici présente était anorexique. Ses yeux étaient néanmoins vert mais bien moins atypiques que ceux de la fuyarde et paraissaient immenses sur ce visage trop fin.

Pour finir, elle était vêtu d'un mini short en jeans, d'un débardeur rose flash dévoilant ses épaules saillantes, de converses et de bracelets de perles multicolors...
Rien à voir avec April en fait. Il s'agissait d'une étudiante à la fac de langue que Zephiro avait aperçut le jour où il avait rencontré le -défunt ?- déchu.

Sentant l'incompréhension et la colère de Cole, la 'Anna' tenta de se dégager et entama son explication, un peu effrayée de l'attitude de jeune homme.

- J'ai entendu des cris tout à l'heure alors je suis entrée... je sais pas si j'aurais du... Il y avait Trisha Hayes et April O'Brien. Je suis restée dans un coin, j'ai pas vu tout ce qui se passait... je sais juste qu'à un moment Hayes s'est énervée et t'as assomé. Elle t'a traîté de malade mental et elle est partie avec O'Brien... Elles m'avaient pas vue alors elles ont fermé la porte à clé.

La jeune fille n'osa pas croiser le regard d'Ethan, elle rougit de gêne.

Intérieurement néanmoins, Zephiro rigolait bien... Voila comment casser :
1- Les ardeurs d'un mâle en ruth
2- Un couple !
Hahaha !! Merveilleux !



(Heureuse Trish ? ^^)


Dernière édition par Zephiro le Sam 24 Avr - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 24 Avr - 13:53

Bug system.

...C'était quoi ce pruneau ?!

Cole recula, hébété, lâcha la fille qui n'était clairement pas O'Brien et qu'il s'apprêtait à...ah ! mais beurk, quoi !

Il l'observa. Comment avait-il pu la confondre avec la si bien balancée April aux yeux verts ?

Elle était moche, moche, moche. Enfin banale, mais lui, le populaire et exigent Ethan Cole ne ramassait pas du 12/20, question minettes et tapait toujours direct dans le 16 à 19/20. La beauté moyenne et normale était déjà 100 fois trop laide pour lui.
Et c'était quoi cette blancheur de dinde, ces taches affreuses et ce tour de taille microscopique ?

Il avait l'impression que s'apprêtant à mordre un magnifique poulet dans un rêve, il se réveillait avec juste la carcasse entre les mains.

L'horreur de l'horreur !

Purée comment on pouvait être aussi banale ? Et pourquoi son rêve n'avait pas continué, là ?!
Alors qu'il bavait devant la peau satinée, porcelaine mais toujours un peu colorée d'O'Brien, devant ses courbes lisses et voluptueuses, devant sa chair tendre et très justement musclée, devant ses yeux vifs enchanteurs et ses longues mèches cuivrées ondulées déployées en cascade sur ses épaules gracieuses, il se retrouvait avec cet épouvantail trop maigre ,au teint d'aspirine relevé de la seule couleur orangée-brune de ses centaines de taches de rousseur, aussi plate que son nouveau MacBook extra fin, la peau collée sans aucune épaisseur apétissante à ses os pointus et anguleux, aux yeux de bovin trop rapprochés et d'un vert aussi joli que sa pelouse, avec des baguettes informes, oranges, sans éclat qui raidissaient encore davantage ses traits et se caissaient en touffes droites sur ses porte manteaux d'épaules avec autant de sex-appeal qu'un panneau de circulation routière.

Il devait vraiment arrêter de forcer sur la défonce et la boisson, il avait faillit se taper cette moche...!

Il lui adressa un regard méprisant en ouvrant la porte avec sa clé.

- Je t'ai prise pour O'Brien mais t'es carrément plus laide ! Je prends pas les thons, tire-toi.

Ensuite, il ne fit plus une minute attention à l'autre, trop occupé à retourner la phrase " Hayes t'as assomée" dans sa tête.

* LA SALOPE !!! *

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 25 Avr - 14:13

( Zeph [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] tu essayes de déboussoler Trish plus qu’elle ne l’est ?)

Trisha se sentit brusquement tirée en avant. April avait empoigné son bras et l’entrainait en direction d’un petit bosquet. Tentant de résister à l’emprise, elle se ramassa une branche en pleine figure et trébucha deux ou trois fois, rencontrant quelques obstacles au passage. Branches ou pierre, elle ne savait pas vraiment quelle en était la nature. Mais ce qui était certain, c’est que de marcher dans la terre à pieds nus n’avait rien d’agréable.

Ce fut au tour de la rousse de la fixer droit dans les yeux. Soit elle était bonne comédienne, soit elle appréhendait quelque chose. Quoi qu’il en soit, il n’y avait aucun doute là-dessus : c’était de l’effroi que trahissaient ses pupilles. Elle cria à son tour un bon coup et ce fût à la blonde d’écouter ce qu’elle avait à répliquer.

« Tu choisis vraiment mal ton moment pour péter les plombs ? Elle se foutait de sa gueule ou quoi ? Elle avait manqué de crever, elle ne savait pas si sa compagnie était une bonne ou une mauvaise chose, elle était presque à poils en pleine rue et on réussissait encore à le reprocher cet accès de folie ? C’était elle qui avait un problème !

Bien vu ? Bien vu quoi ? Des yeux rouges et des griffes ? Bien sur … Et après c’était elle qui délirait. Elles étaient toutes deux sous l’emprise de l’alcool, et elles n’étaient pas les premières à avoir des hallucinations dans ce genre de cas. Et après elle allait lui sortir que ce type n’était pas humain c’est ça ... ?

- Je sais que c'est dément mais ce type n'est pas humain !

… gagné. Décidemment, April avait vraiment un problème. Et un sérieux ! L’étudiante n’aurait jamais cru qu’elle faisait partie de ces connes croyant à la magie et aux revenants. Putain mais qu’est-ce que sa mère lui lisait quand elle était gosse ? Une aura, on aura tout entendu. Les excuses sont là pour s’en servir, mais celle-là était la plus mal trouvée qu’elle n’ait jamais entendu.

Pourtant elle semblait sincère, et, peu à peu, les sanglots se mêlaient à sa voix. Comment son bourreau était-il parvenu à lui faire croire dur comme fer à de telles âneries ? Elle avait presque l’air … désespérée.

- Tu crois que je suis malade ?

Ah bah oui c’était ça. Elle avait tout compris la belle. Néanmoins, cela ne changerait rien. Ce n’était pas parce qu’il n’était pas un être surnaturel, comme le suggérait si bien O’Brien, qu’il n’était pas capable de les tuer de sang froid. Il ne serait pas le premier tueur en série répertorié dans les archives de l’Amérique.

Indécise tout de même, elle réfléchit un instant avant de se décider pour de bon.

- J’espère que tu ne nous emmène quelque part où les gens seront plus sensés que toi parce que là putain, j’ai eu ma dose !

Termina-t-elle avant de se mettre à courir, précédée de son « amie ».

Il n’y avait plus qu’à espérer qu’elles ne rencontrent personne en chemin. Parce que deux jeunes filles dévêtues et à pieds nus courant comme des possédées, ce n’était pas vraiment ce qu’il y avait de plus courant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Ven 30 Avr - 19:24

- J’espère que tu ne nous emmène quelque part où les gens seront plus sensés que toi parce que là putain, j’ai eu ma dose !

Et ça se comprennait ! Mais là, elles devaient continuer de foncer le plus loin possible de chez Cole.

Alors que les herbes humides et gelées d'hiver -saison merveilleusement bien choisie pour une telle tenue ... - April repensa aux derniers mots de Trisha. Plus sensés...Elle ne connaissait pas toute la clique celle-là ! Pas sûr que Botaro avec son style, son mode de vie, son catch, son chien, son chapeau, son humour et sa bière...Bon, si quand même, il fallait lui en parler un peu.

Elle repéra un coin ombragé par des arbres bas. Elle attira la blonde par là-bas, lui déboîtant quasiment le bras en tirant dessus pour la faire changer de cap. Elle s'arrêta, haletante et fixa à nouveau Trisha.

Maintenant, il s'agissait d'être clairs et concis :

- Trisha, je crois que tu n'as pas compris ! Si tu veux du sensé et du rationnel, tu n'as qu'à te planquer là et attendre qu'Il soit passé à ma poursuite pour rentrer consoler Cole. Mais si tu restes et que tu me suis là où je vais, dis-toi bien que rien ne serait jamais plus " normal" pour toi. Je te le répète une dernière fois, après je t'aurai prévenue et je ne le redirais plus jamais :

Si tu tiens à conserver une vie normale, fais demi-tour dès que tu pourras et efforces-toi d'oublier tout ce que tu as vu, dis-toi que c'était juste l'alcool, que je suis cinglée et sois heureuse avec tous ceux qui croiseront ta route, je ne peux que te le souhaiter.

Sinon, accroche-toi bien ma vieille parce que t'es clairement pas au bout de tes peines.

A tes risques et périls. Je te donne cinq secondes pour te décider.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 1 Mai - 11:34

April attrapa encore une fois le bras de Trisha pour l'emmener dans un coin plus sombre, entre les arbres. Seulement, elle avait tiré bien plus fort que les fois précédentes, manquant de déboîter son épaule, ce qui contraint la blonde à pousser, malgré elle, un cri d'exclamation et de douleur. Cette fille n'avait aucune délicatesse !

En parlant du loup, il se retourna pour la regarder dans les yeux, haletant comme un chien. Il avait cet air de ceux qui doivent apprendre quelque chose de grave et d'important à leur interlocuteur. Qu'avait-il ? Il comptait leur annoncer leur mort prochaine ? Il avait décelé quelque chose de grave ? Il entendait l'autre se rapprocher ?

Non, rien de tout cela.

- Trisha, je crois que tu n'as pas compris ! Si tu veux du sensé et du rationnel, tu n'as qu'à te planquer là et attendre qu'Il soit passé à ma poursuite pour rentrer consoler Cole.

Hein ? Quopi ? Mais cet homme la tuerait s'il la trouvait elle avant April ! Il n'était pas question qu'elle reste seule !

- Mais si tu restes et que tu me suis là où je vais, dis-toi bien que rien ne serait jamais plus " normal" pour toi. Je te le répète une dernière fois, après je t'aurai prévenue et je ne le redirais plus jamais : si tu tiens à conserver une vie normale, fais demi-tour dès que tu pourras et efforces-toi d'oublier tout ce que tu as vu, dis-toi que c'était juste l'alcool, que je suis cinglée et sois heureuse avec tous ceux qui croiseront ta route, je ne peux que te le souhaiter.

Mais qu'est-ce qu'elle racontait ? La drogue et l'acool ravageait vraiment son esprit ! Un meurtrier présent dans ta ville, ça ne s'oublie pas. Et lui ne l'oublierais peut-être pas non plus. Qu'est-ce qui certifiait qu'il ne viendrait pas la tuer quand il s'ennuierait ?

Sinon, accroche-toi bien ma vieille parce que t'es clairement pas au bout de tes peines. A tes risques et périls. Je te donne cinq secondes pour te décider.

Non, le mieux,c'était de la suivre ...

Je suis avec toi.

Déclara-t-elle simplement, prête à reprendre la course.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur

Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 1 Mai - 12:18

Parfait ! Sublime ! Extraordinaire !! Tout fonctionnait à merveille.
Il ne restait plus qu'à ajuster deux ou trois détails et son machiavélique petit plan irait comme sur des roulettes.
C'était tout con mais tellement amusant...

Chassé de la chambre par un Cole assez déboussolé -même s'il tentait de le cacher- le Démon descendit tranquillement le grand escalier menant au séjour. Sous cette misérable forme humaine, il pouvait passer bien inaperçu et même mieux : personne ne cherchait à l'approcher.
Jettant un coup d'oeil à l'assemblée avant de descendre les dernières marches, il chercha ce qui pourrait être sa prochaine couverture une fois sortie. Il devait trouver quelque chose qui paraitrait familier à O'Brien et sa copine. La soubrette ? Hahaha !! Non... C'était tellement drôle que ça en devenait banal. Démone ? Bof... dans un sens c'était le déguisement véritable et si ses proies ne connaissaient pas la personne elles pouvaient trop rapidement deviner sa couverture, mettant son plan à l'eau. Quoique voir une telle créature devrait leur faire une belle frayeur... Mais non.
Policière...?

Tout en inspectant la foule, le Démon se demanda où pouvait être sa complice. Ne la voyant pas parmis les jeunes humains, il jugea qu'elle pouvait, comme lui, être partie s'amuser dans une autre pièce. Ou peut-être avait-elle pris l'apparence de quelqu'un d'autre ? Soit, mais il l'aurait sûrement sentit... Quoique ce mauvais alcool accompagné du coup sur la tête lui avaient pu lui chambouler les sens.
Allons... Cela faisait bien une petite dixaine de minutes que les lapins avaient pris la fuite, il était temps de sonner le cor de chasse.
Tranquillement, Zephiro se fraya un chemin jusqu'à la sortie de la somptueuse demeure. Par la fenêtre il avait bien vu dans quelle direction étaient partis ses lièvres. Et c'est bien connu, un animal affolé ne pense pas toujours à changer de trajectoire. Excepté quand il est suivit de près.

Le démon se mit en marche, et une fois qu'il fut suffisamment loin de la maison, il prit la forme de cette fausse fliquette dont il ne connaissait même pas le nom. Bon, le voila perché sur plusieurs bons centimètres de talon... Amusant, il allait devoir jouer à l'équilibriste car il ne comptait pas y aller en marchant gentillement... sinon son plan perdait tout son intêrét.

Zephiro se mit donc à courir -usant de ses pouvoirs, on aurait pu croire qu'il avait l'habitude de courir avec de telles chaussures !- en suivant la route.
Il ne mit pas tant de temps que ça à rattrapper les deux humaines. Elles avaient du s'arrêter assez régulièrement visiblement.

- Hé !!! hâla la voix féminine.

La policière accéléra et s'arrêta finalement auprès des deux filles, à bout de souffle. Ses mains se posèrent sur ses cuisses alors qu'elle tentait de récupérer.

- Putain on vous cherche partout ! Qu'est ce que vous foutez là ??

Se redressant, elle toisa Trisha puis April, l'air un peu grave.

- J'sais pas ce que vous avaient foutu mais Cole vous en veut à MORT ! Il hurle dans toute la piaule ! Il va vous étripper... Surtout toi Trisha..., fit-elle en regardant la blonde d'un air désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 1 Mai - 20:30

- Je suis avec toi.

...

* Non, c'est plutôt " je suis une blonde butée et carrément givrée " là. Remarque t'as rien à dire, April...*

Enfin bon, comme elle voulait...Elle savait ce qu'il en était maintenant.

- Hé !!!
Putain on vous cherche partout ! Qu'est ce que vous foutez là ??
J'sais pas ce que vous avaient foutu mais Cole vous en veut à MORT ! Il hurle dans toute la piaule ! Il va vous étripper... Surtout toi Trisha...,

- Cait' ???

Manquait plus qu'elle ! Bon, ne pas perdre la face. Inventer un truc bidon...vite !

- On fait la course avec Trisha. Cole a parié 750 dollars qu'on n'était pas capable de courir toutes les deux jusqu'au prochain carrefour pieds nus. Marrant, non ?

Sérieux, on revient, t'en fais pas. Juste le temps de finir ce pari et on rentre ! D'ailleurs c'est que tu devrais faire. On est assez connes pour relever ce défi habillées comme ça en plein hiver mais t'es plus intelligente que ça, hein ? Tu devrais rentrer avant d'attraper une crève pas possible qui ruinerait ton week-end à Miami !

Et pour Cole, il est complètement bourré et il est furax parce qu'il vient de perdre un bon paquet de fric, il pensait qu'on oserait pas. Il nous connaît mal ! Bon allez, rentre, on perd du temps nous !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur

Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 9 Mai - 10:57

La dénommée "Cait'" les observa d'un drôle d'air. Genre : c'est quoi ce gros bobard ?
Elle fixa April, puis Trisha et finalement prit un air désolé.

- Peut-être mais je suis pas sûre que ça soit de ça dont il est question en fait... Enfin... Je sais pas tout, loin de là, mais pour le moment il se tape une nana sacré bien foutue !

La policière haussa des épaules, mouvement accompagné d'une moue.

- Elle est pas de l'université... C'est une autre nana qui l'a ramené je crois. Super canon en tout cas... Cole va prendre du bon temps !

Puis son regard revint à Trisha et se fit gêné.
Maintenant, attendre une réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Jeu 13 Mai - 10:42

- Hé !

Trisha, dont les yeux brillants se contentaient jusqu’alors de fixer April, se tournèrent vivement en direction de la sombre silhouette qui venait de se détacher de l’ombre. Inutile de chercher à la reconnaitre : la voix suffisait.

- Caitlyn …

La blonde soupira. Putain, elle n’était jamais là quand il le fallait celle-là ! Bientôt, elle fut suffisamment proche pour que l’on puisse reconnaitre son costume et son visage caractéristique. Agacée, Trisha la dévisagea irrespectueusement.

Sans attendre, elle mit en marche le moulin à paroles. Et c’est en une vitesse record qu’elle expliqua les derniers événements. Ils les cherchaient, Cole leur en voulait, blablabli blablabla. L’heure n’était pas à écouter une idiote déblatérer ceci ou cela ! Alors qu’elle la ferme et les laisse partir.

- Cait' ?

April s’engageait pour lui clouer le bec apparemment. L’étudiante croisa les bras et écouta, rassemblant le peu de patience qui lui restait.

- On fait la course avec Trisha. Cole a parié 750 dollars qu'on n'était pas capable de courir toutes les deux jusqu'au prochain carrefour pieds nus. Marrant, non ? Sérieux, on revient, t'en fais pas. Juste le temps de finir ce pari et on rentre ! D'ailleurs c'est que tu devrais faire. On est assez connes pour relever ce défi habillées comme ça en plein hiver mais t'es plus intelligente que ça, hein ? Tu devrais rentrer avant d'attraper une crève pas possible qui ruinerait ton week-end à Miami ! Et pour Cole, il est complètement bourré et il est furax parce qu'il vient de perdre un bon paquet de fric, il pensait qu'on n’oserait pas. Il nous connaît mal ! Bon allez, rentre, on perd du temps nous !

Tiens, Cait’ ne semblait pas avaler l’histoire d’April. Etrange, elle était habituellement assez conne pour croire qu’il pouvait pleuvoir des éléphants en Antarctique. Tant pis, elles auraient au moins essayé. Néanmoins, le moulin à paroles ne semblait pas vouloir s’arrêter là.

- Peut-être mais je suis pas sûre que ça soit de ça dont il est question en fait... Enfin... Je sais pas tout, loin de là, mais pour le moment il se tape une nana sacré bien foutue ! Elle est pas de l'université... C'est une autre nana qui l'a ramené je crois. Super canon en tout cas... Cole va prendre du bon temps !

Mais qu’est-ce qu’elle en avait à foutre de Cole ! Il pouvait à cette heure sauter du haut du toit de sa maison (notez, elles avaient expérimenté) que cela ne lui aurait fait ni chaud ni froid. Dans un sens … elle pouvait toujours y trouver une excuse pour … fuir ! Mais puis bien sur ! L’autre arriverait bientôt et elle préférait honnêtement qu’il choisisse Cait’ plutôt qu’elle afin d’assouvir ses plussions.

Comédienne comme elle savait l’être, ses yeux se remplirent de larmes (pas bien difficile avec le stress qui ne cessait de monter). Discrètement, elle adressa un clin d’œil à April et se tourna derechef en direction de la brune.

- Si c’est pour venir me dire des choses pareilles tu peux toujours DEGAGER !

Pas un mot de plus : Trisha s’enfuit en courant là où April semblait vouloir les emmener précédemment.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Jeu 13 Mai - 20:57

Peut-être mais je suis pas sûre que ça soit de ça dont il est question en fait... Enfin... Je sais pas tout, loin de là, mais pour le moment il se tape une nana sacré bien foutue ! Elle est pas de l'université... C'est une autre nana qui l'a ramené je crois. Super canon en tout cas... Cole va prendre du bon temps !

Cette fille était juste...clairement ....et tout bonnement: chiante.
April continua d'inspecter les airs et les ombres alentours pour y guetter, sur le qui-vive, la trace de ce foutu asssassin de démon.
Elle haussa un sourcil peu convaincu quand Trisha lui fit un clin d'oeil. Autre chose à faire que de rester plantée là, il fallait qu'elle se barre.

- Si c’est pour venir me dire des choses pareilles tu peux toujours DEGAGER !

Etait-ce elle qui délirait ou est-qu'une mauvaise fée s'était plantée devant son berceau à sa naissance pour lui déclarer " ♪ tu te coltineras les pires greluches toute ta vie ♫ " ?

Bon au moins, toute pimbêche qu'elle soit, Trisha courait rapidement.

Allez, un petit effort, Anauel&Botaro n'étaient plus très loin...

D'un geste, elle saisi le coude de Trisha, la poussa et se propulsa sur ses jambes pour se donner de la vitesse...


Vite, courir. Vite, FONCER.

Un coin de rue, enfin ! Vite, tourner.

Courir, courir à en perdre haleine, courir à s'en broyer les pieds, courir le plus loin possible. courir encore, courir toujours, voir des masses floues s'enfuir sur les côtés, sans rien pouvoir distinguer, s'en moquer, courir, courir, serrer les dents -foutus graviers ! - Courir, courir à en saigner, peau nue au béton froid brûler. Une pierre dans l'obscurité, et un talon écorché !
Là tu peux paniquer ! Courir, gémir, bientôt boiter, "PUTAIN MAIS TU FAIS CHIER" !

S'élancer la tête vide et les yeux affolés, courir, " ALLEZ TRISHA ! SURTOUT PAS S'ARRETER !"
Rapide coup d'oeil derrière, rien qu'une rue et des haies, quelques bassins où meurent la lune et son reflet.
Rien qu'un silence nocture déchiré ,éventré, par de graves basses lourdes comme le ciel tonnerait,
Et entendre son coeur, dans la nuit profanée, battres ses contre temps, dans ses sursauts glacés...

Courir, courir, tourner, courir, sauter.
Empoignée par l'espoir devant la porte usée, bondir, foncer " ICI !" et se précipiter
Battre ce vieux bois gris à coups désespérés, tremblantes, cireuses, livides et pourtant enfièvrées

Crier d'une voix haletante ou bien plutôt hurler :

" BOTARO, BOTARO ! ANAUEL ! OH BORDEL, VITE OUVREZ !!!"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par April le Sam 15 Mai - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 15 Mai - 11:24

Trois coups.
Les draps du lit émirent un froissement sourd quand Botaro se retourna.
Les trois coups d'usage s'enchaînèrent pour former un véritable bourinage contre cette pauvre porte.
Botaro étouffa ses oreilles dans sa taie d'oreillié.
Les abboyements du chien accompagnèrent les coups pour donner une mélodie cataphonique insuportable.

C'est son manque de passience -car après tout, les hommes se laissaient bien un moment de frapper comme des possèders sinon les guerres ne s'arrêteraient jamais- qui le poussa sur ses pieds. Il attrappa son chapeau. Il le plaqua sur sa tête en se dirigeant, en pyjama et torse nu, vers la porte d'entrée.

Anauel avait déjà ouvert. Celui-ci était resté figé dans le dégoût face au manque de tissus qui cachait les formes des deux jeunes filles...dont l'une d'entre elles étaient April.

"C'est pas vrai."

Il les abandonna sur le porche en levant les yeux au ciel. Botaro prit la relève.

"Vous fuyez les chasseurs ? J'ai entendu dire qu'on arrivait tout doucement dans la saison du lapin."

Il fronça les sourcils. Leur maquillage avait fondu sous leurs larmes. Elles étaient vraiment toutes les deux dans un pitteux états.

"Je ne suis pas baby-sitter ni psychatre ni ton père ok ? Rentrez parce qu'il fait froid mais je ne veux pas vous entendre geindre sur vos pittoyables expériences d'adolescantes ennuyantes."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 10

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Lun 17 Mai - 7:28

[je vois pas trop ce que je pourrais dire avec Zeph sachant qu'il va les laisser prendre de l'avance... je rép plus tard, continuez pour le moment Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Lun 17 Mai - 12:47

Trisha s’était élancée à toute vitesse à travers les rues. Avec le peu de vêtements qu’elle portait, ce n’était pas leur poids qui la retarderait. Bientôt, April prit appui sur elle afin de la dépasser. La blonde haussa un sourcil : elle était conne ou quoi ? Elle avait manqué de la faire tomber. Mais elle se ravisa bien vite : dans un sens, c’était elle qui connaissait le chemin. Il lui faudrait bien une meneuse pour savoir où aller.

L’ignorant donc, elle reprit sa course folle. Et tandis qu’elle courait à toute allure dans une obscurité presque totale, la pointe de son pied s’accrocha dans une grosse pierre qui obstruait le chemin. La tête et les mains en avant, l’étudiante percuta brutalement le sol. Sans réfléchir à la douleur, elle se redressa et reprit son adage.

Merde ! En plus de s’être tordue la cheville, elle s’était écorché le genou. Ralentie, elle essayait de compenser sur son autre jambe.

-PUTAIN MAIS TU FAIS CHIER !

C’était quoi son problème à celle-là ? Elle n’était pas nyctalope ! Elle aurait peut-être préféré se vautrer à sa place ? Puis rien ne l’obligeait de l’attendre ! Trisha leva les yeux au ciel et soupira, tentant d’accélérer.

- ALLEZ TRISHA ! SURTOUT PAS S'ARRETER !
- MERCI DU CONSEIL APRIL MAIS J’AVAIS DÉJÀ CRU LE COMPRENDRE !

Articula-t-elle tandis qu’elles tournaient une seconde fois. Les jeunes filles enjambèrent une barrière de bois. Pieds à terre, Hayes comprit avec dégout qu’elle venait d’atterrir dans la boue. Le chemin de terre n’avait pas fait bon ménage avec la pluie … quelle poisse ! Dans un sens, c’était tellement plus confortable que le macadam pour sa plante ensanglantée …

Elle redressa la tête et aperçut une petite maison à proximité. L’espoir illumina son regard et elle redoubla de vitesse, éclaboussant son corps et le peu de tissus qu’elle portait au passage. La rousse rua la porte de coups en hurlant. Elle l’aida. S’il fallait faire du bruit, elles seraient plus utiles à deux.

- BOTARO, BOTARO ! ANAUEL ! OH BORDEL, VITE OUVREZ !!!

Les secondes durant lesquelles elles se retrouvaient seules face à cette porte close semblaient éternité. Un homme ouvrit bientôt. Elancé, la tête couverte de courts cheveux bruns. Des yeux bleus étincelants et particulièrement typiques … reconnaissables entre mille.

- C’est pas vrai.
- Pitt ?!

La moue épouvantée de l’étudiante se figea.

- Mais c’est quoi cette blague ?!

Un malade les poursuivait et c’est ici qu’elle les emmenait ? Ce type, même s’il avait un peu de muscles, ne saurait jamais de taille fasse au monstre qui les attendait dehors ! April pétait complètement les plombs ! Puis c’était qui ceux-là … Anauel et Botaro avait-elle dit ?

Pas le temps d’en dire plus, alors que le premier, la mine lasse et dégoutée, s’en allait, un autre homme apparut. L’air bien plus âgé, et surtout couvert d’une musculature bien plus évidente. Ah, elle comprenait maintenant.

- Vous fuyez les chasseurs ? J'ai entendu dire qu'on arrivait tout doucement dans la saison du lapin.

Hm … très drôle ! L’heure n’était pas vraiment aux sarcasmes. Trisha leva les yeux au ciel, irritée et excédée par cette lenteur. Tout ce qu’elle voulait c’était rentrer !

- Tu ne crois pas si bien dire …
- Je ne suis pas baby-sitter ni psychiatre ni ton père ok ? Rentrez parce qu'il fait froid mais je ne veux pas vous entendre geindre sur vos pitoyables expériences d'adolescentes ennuyantes.

Oh ça, il n’allait pas falloir le lui demander dix fois ! La blonde fila à l’intérieur de la maisonnette et atterrit … dans le salon. Super ! Elle se saisit d’une couverture qui couvrait le canapé et se recouvrit le corps avec ce brin de tissus. Non seulement elle avait froid, mais en plus de cela elle appréhendait l’idée d’être mâtée par un type qui avait dépassé la quarantaine.

Son regard glissa sur ses pieds. Dégueulasses. C’était le moins qu’on puisse dire. Elle esquissa une moue ennuyée et s’assit sur ce même canapé histoire de limiter les dégâts. Puis elle se tût, visiblement mal à l’aise et particulièrement tourmentée. A vrai dire, elle savait à peine quoi penser, alors parler …

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mar 18 Mai - 20:49

- C’est pas vrai.

Génial. Déjà elle se retrouvait à quasi l'embrasser et maintenant ça. Il ne manquait plus que la tenue d'écolière ultra-courte et la copine lapin en résille pour qu'Anauel l'adore définitivement.

Mais qu'est-ce qu'elle avait dans le crâne ???!!!

-Vous fuyez les chasseurs ? J'ai entendu dire qu'on arrivait tout doucement dans la saison du lapin.

...Voyons les choses positivement. Botaro, au moins, restait fidèle à lui-même.

- Je ne suis pas baby-sitter ni psychiatre ni ton père ok ? Rentrez parce qu'il fait froid mais je ne veux pas vous entendre geindre sur vos pitoyables expériences d'adolescentes ennuyantes.

Elle jeta un coup d'oeil vers le chasseur avec un regard grave, signe qu'elle ne plaisantait pas.

- Désolée, je ne savais pas où aller d'autre ! On est coursée par ce foutu démon, Zephiro. C'est lui qui a tué Mitzrael ! Il me l'a confirmé !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 12 Juin - 0:47

Le regard teint dans une inquiétude presque invisible de Botaro glissa jusqu’à Anauel avant de dévier sa trajectoire vers la lapine effrayée. La finesse de l’angoisse muta en une horreur accablante.

Une question existentielle s’opéra sous le chapeau du chasseur. Pourquoi lui ?

En effet, l’animal venait de redécorer tout son salon dans les tons boueux du central parc. Et si elle ne s’était contentée uniquement que du salon … La voilà qui s’assaillait sur SON canapé ! –celui qui devait suporter ses sursauts et ses coups lors d’un catch qui débutait mal-

Le chasseur était heureux de n’avoir en tant que gosse qu’un chien d’une cinquantaine de kilos de tendresse, d’obéissance … et surtout de propreté !


"Désolée, je ne savais pas où aller d'autre ! On est coursée par ce foutu démon, Zephiro. C'est lui qui a tué Mitzrael ! Il me l'a confirmé !!!

Botaro se figea.

"Ô diableresse " Le ton choisit était étonnamment effacé

Le non-mort préféra luter contre l’information. Il croisa les bras dans une pause d’homme buté.

"April, Avez-vous assisté au meurtre ?"

Silence.

"Non. Avez-vous vu son corps ? "

Nouveau silence.

"Non "

Il quitta sa place d’observateur pour entrer dans le cœur de la pièce.

"Il n’y a aucune preuve valable. Je n’abandonne donc pas mes recherches et, même si c’est un cadavre qui m’attend au bout du chemin, je n’abandonnerais jamais. "

"Leçon numéro je-ne-sais-plus-combien" articula le chapeauté. "" Ne croire que ce que l’on voit et douter des informations qui nous sont données par l’ennemi, surtout s’il s’agit d’un démon.""

Il se pencha vers le canidé pour lui chuchoter assez fort que pour être entendu : "Mais ça ça me semblait plutôt évidant."

Le loup Tchèque poussa un aboiement plutôt affirmatif. Son maître balaya l’air d’un revers revêche de la main tout en se redressant.
"Ce qui est également évidant c’est que ce n’est pas moi qui vais nettoyer toute cette merde. "

Manquerait plus que ça. Qui créé un dommage doit s’attendre à construire un intérêt. Dans cette optique, non seulement la dame rousse devra rouler ses mains blanches dans la boue, mais également gratter la terre sèche sur le carpeau du pick-up. Botaro tourna la tête. Anauel s’était approché de la petite blonde. Il s’agenouilla lentement face à elle.

"Ici vous êtes en sécurité mademoiselle Hayes, il n’y a plus de crainte à avoir." Il déposa sa main à son image –à la fois imposante et rassurante- sur le genou nu de l’humaine.

"Ce démon ne pénétrera pas ici, je vous le promets. Derrière la porte de droite, il y a une chambre. Prenez la pièce à gauche. C’est une salle-de-bain. Prenez le temps qu’il faudra pour vous ressaisir. "

Il souria sereinement, tapota amicalement la jambe de la jeune fille avant de s’écarter pour la laisser passer.
Il attendit que la porte claque pour se tourner vers April O’Brien, les sourcils froncés.


"Je n’ai rien dit lorsque vous avez essayé d’acheter le pardon d’un être divin de plus de 1000 ans avec une boite de chocolat. Je n’ai rien dit lorsque je me suis déplacé dans le but de vous écarter de la menace d’un démon pour vous retrouver, au final, confortablement blottie dans ses bras alors que je venais de vous confirmer l’amour de mon disciple la veille au soir, comme je n’ai rien dit lorsque vous avez tenté de m’embrasser. Et c’est maintenant que vous frappez à ma porte déguisée en appas pour démon pour annoncer sur un ton plus plaintif qu’attristé que Mitzrael est mort que je me permets de vous dire stop. "

" Ding ding !" Le traqueur se jeta dans les bras de son divan. Le match commençait sur une bonne note !

"En temps qu’être éternel, j’ai eu tout le temps nécessaire pour observer, étudier, analyser le comportement des humains. Et après tant d’années, vous venez de remettre en cause toutes mes espérances d’unifier ce monde avec le fantastique. Avec tout le respect que je vous dois, April O’Brien, vous êtes une personne naïve, inconsciente, irresponsable, égoïste, manipulatrice, égocentrique et complètement imperméable aux conseils d’autrui. Déjà avant notre arrivée, nous les éternels, vous vous étiez terrez dans une grotte obscure coupée du reste du monde, persuadée d’avoir tout appris de la vie en moins de 20 années. Vous êtes trop stupide et trop enfoncée dans vos tranchées que pour voir autre chose que le voile obscure de ce monde. Vous vous accrochez à ce voile comme étant le seul maigre élément qui pourrait encore vous mettre en valeur et attirer le regard des autres. Mais laissez moi vous révéler qu’il n’y a pas plus accablant qu’une adolescente se ventant d’avoir touché à la drogue ou encore de ses exploits sexuels. Laissez-moi vous apprendre également que non, la vie ne se résume pas aux étapes négatives peut glorieuses, il y a un tout autre combat pour le bonheur à côté accessible à tout être de bonne volonté. A condition de bien vouloir sortir de votre trou aménagé et de vous frotter aux personnes si inferieures à vous qui, décidément, ne comprendront jamais votre horrible situation. Car oui, effectivement, depuis quelque jours vous avez trouvez une nouvelle opportunité de vous démarquer des autres : le fantastique. Inconsciente du danger, vous vous laissez, sans vouloir vous vexer, facilement charmé et surtout manipulée. Naïve comme jamais, vous avez préféré éviter les questions évidentes lorsque Mitzrael semblait se rapprocher de vous. Pourquoi vous ? Croyez-moi, ce n’est pas pour vos yeux verts ni pour votre expérience en matière de sexe qu’il vous a choisie mais bien parce qu’il savait en une part que vous ne l’importunerez pas à lui poser des questions peut intéressantes, selon vous, sur son passé, son objectif, sur le pourquoi de la chose. Sur le comment cela est-ce possible ? Votre manque d’intérêt pour l’autrui est effrayant mais voyons le bon côté des choses : sans cela, Mitzrael ne vous aurait sans doute jamais conduit jusqu’ici aussi facilement. Mais maintenant, votre ange gardien est partit pour vous ne savez, encore une fois, quelle raison valable. Trop fatiguée émotionnellement que pour partir à sa recherche, vous préférez laissez Botaro et moi-même, vos deux nouveaux jouets, s’occuper des recherches tendit que vous vous contentez de pleurer la disparition de votre ami, Kyle Deltignant sans consoler sa famille. D’hurler la mort de votre père que vous détestiez tant sans mesurer l’impacte de vos cris auprès de votre famille. De cracher sur vos adversaires sans savoir vous défendre par la suite. De suivre les cours que Botaro se force malgré lui à vous assigner sans pour autant écouter ses conseils. D’espérer pouvoir visiter les autres mondes sans savoir tenir une arme.

Alors oui, maintenant j’en arrive à la triste conclusion que les êtres humains ne sont pas encore prêt à recevoir l’idée de la présences des autres mondes sans se prendre pour un Elu transformé en super héros de dessin animé ou sans se transformer en Marie Madelène à plaindre nuit et jour. Autant vous le dire clairement : vous êtes immature et irrespectueuse, jamais vous ne survivrez seule sans notre présence et la seule raison pour laquelle je ne vous ai pas encore arraché votre mémoire est bien parce que vous-êtes pour l’instant ma seule opportunité d’espérer voir Mitzrael revenir sur ses pas. "

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 12 Juin - 2:35

"Ô diableresse "

Anauel, lui, accueillit la nouvelle avec scepticisme et distance manifeste.

"April, Avez-vous assisté au meurtre ?"

...

"Non. Avez-vous vu son corps ? "

...

"Non "

"Il n’y a aucune preuve valable. Je n’abandonne donc pas mes recherches et, même si c’est un cadavre qui m’attend au bout du chemin, je n’abandonnerais jamais. "

"Leçon numéro je-ne-sais-plus-combien : Ne croire que ce que l’on voit et douter des informations qui nous sont données par l’ennemi, surtout s’il s’agit d’un démon.""

"Mais ça ça me semblait plutôt évidant."

L'humaine les regarda, un peu -beaucoup- paumée.
Peut être...Elle ne savait franchement plus quoi croire et ne discernait plus le vrai du faux.

Le chien, lui, sembla confirmer les dires de son maître.

"Ce qui est également évidant c’est que ce n’est pas moi qui vais nettoyer toute cette merde. "

Voilà qu'il réconfortait Trisha ! Avait-il seulement idée du déchet qu'était cette fille ?

"Ici vous êtes en sécurité mademoiselle Hayes, il n’y a plus de crainte à avoir."

"Ce démon ne pénétrera pas ici, je vous le promets. Derrière la porte de droite, il y a une chambre. Prenez la pièce à gauche. C’est une salle-de-bain. Prenez le temps qu’il faudra pour vous ressaisir. "

La blonde s'éclipsa.

L'ex-ange revint à la rousse. Son regard s'était fait sévère et dur.

Elle se sentit soudain nue sous tout ce peu de tissus et...terriblement exposée et vulnérable.

Elle comprit à l'expression de l'homme qu'elle allait prendre la râclée de sa vie.

"Je n’ai rien dit lorsque vous avez essayé d’acheter le pardon d’un être divin de plus de 1000 ans avec une boite de chocolat. Je n’ai rien dit lorsque je me suis déplacé dans le but de vous écarter de la menace d’un démon pour vous retrouver, au final, confortablement blottie dans ses bras alors que je venais de vous confirmer l’amour de mon disciple la veille au soir, comme je n’ai rien dit lorsque vous avez tenté de m’embrasser. Et c’est maintenant que vous frappez à ma porte déguisée en appas pour démon pour annoncer sur un ton plus plaintif qu’attristé que Mitzrael est mort que je me permets de vous dire stop. "

" Ding ding !"

En tout cas, tout ça avait l'air d'amuser fortement Botaro...April quant à elle déglutit péniblement, se préparant à passer à tabac.

"En temps qu’être éternel, j’ai eu tout le temps nécessaire pour observer, étudier, analyser le comportement des humains. Et après tant d’années, vous venez de remettre en cause toutes mes espérances d’unifier ce monde avec le fantastique.

Premier coup dans le ventre.

Avec tout le respect que je vous dois, April O’Brien, vous êtes une personne naïve,

Elle fronça les sourcils.

inconsciente,

Elle ouvrit la bouche.

irresponsable,

Elle plissa les yeux.

égoïste,

Elle les rouvrit en grand.

manipulatrice,

Elle s'apprêta à secouer la tête, yeux écarquillés.

égocentrique

Elle se ravisa.

et complètement imperméable aux conseils d’autrui.

Elle porta sa main à sa bouche. On aurait cru entendre le portrait de Ray...

Non, elle ne devait pas se braquer. Elle devait ECOUTER une putain de fois dans sa vie.

Déjà avant notre arrivée, nous les éternels, vous vous étiez terrez dans une grotte obscure coupée du reste du monde, persuadée d’avoir tout appris de la vie en moins de 20 années.

...Vrai.


Vous êtes trop stupide et trop enfoncée dans vos tranchées que pour voir autre chose que le voile obscure de ce monde.

Vrai.

Vous vous accrochez à ce voile comme étant le seul maigre élément qui pourrait encore vous mettre en valeur et attirer le regard des autres.

...Sans doute vrai.


Mais laissez moi vous révéler qu’il n’y a pas plus accablant qu’une adolescente se ventant d’avoir touché à la drogue ou encore de ses exploits sexuels.

Là, si le discours était un match comme ceux que regardait le cow boy, elle venait de prendre un bon crochet du droit ! Elle sentit ses entrailles se liquéfier.

Dis comme ça c'était tellement vrai et...si dégradant...

Laissez-moi vous apprendre également que non, la vie ne se résume pas aux étapes négatives peut glorieuses, il y a un tout autre combat pour le bonheur à côté accessible à tout être de bonne volonté. A condition de bien vouloir sortir de votre trou aménagé et de vous frotter aux personnes si inferieures à vous qui, décidément, ne comprendront jamais votre horrible situation. Car oui, effectivement, depuis quelque jours vous avez trouvez une nouvelle opportunité de vous démarquer des autres : le fantastique. Inconsciente du danger, vous vous laissez, sans vouloir vous vexer, facilement charmé et surtout manipulée.

Vrai, mille fois vrai.

Naïve comme jamais, vous avez préféré éviter les questions évidentes lorsque Mitzrael semblait se rapprocher de vous.

Ca, s'était sans doute vrai mais elle croyait aussi à autre chose derrière...

Pourquoi vous ? Croyez-moi, ce n’est pas pour vos yeux verts ni pour votre expérience en matière de sexe qu’il vous a choisie

Cette fois, elle se sentit franchement sale et rouge de honte. Elle baissa les yeux au sol.

mais bien parce qu’il savait en une part que vous ne l’importuneriez pas à lui poser des questions peut intéressantes, selon vous, sur son passé, son objectif, sur le pourquoi de la chose.

Oui. Elle n'avait pas cherché à savoir...

Sur le comment cela est-ce possible ? Votre manque d’intérêt pour l’autrui est effrayant mais voyons le bon côté des choses : sans cela, Mitzrael ne vous aurait sans doute jamais conduit jusqu’ici aussi facilement.

Encore vrai.

Mais maintenant, votre ange gardien est partit pour vous ne savez, encore une fois, quelle raison valable.

Exact.

Trop fatiguée émotionnellement que pour partir à sa recherche, vous préférez laissez Botaro et moi-même, vos deux nouveaux jouets, s’occuper des recherches tendit que vous vous contentez de pleurer la disparition de votre ami, Kyle Deltignant sans consoler sa famille.

Elle plissa les yeux. Est-ce que c'était d'elle qu'on parlait bien ? Elle qui était aussi...odieuse... ?

D’hurler la mort de votre père que vous détestiez tant sans mesurer l’impacte de vos cris auprès de votre famille. De cracher sur vos adversaires sans savoir vous défendre par la suite. De suivre les cours que Botaro se force malgré lui à vous assigner sans pour autant écouter ses conseils. D’espérer pouvoir visiter les autres mondes sans savoir tenir une arme.

Elle sentit encore un peu plus le poids de tous ces mots.

Combien avait-il raison ? Il semblait lire en elle.

Semblait ? Non, il voyait tout. Comme si elle eût été transparente...

Alors oui, maintenant j’en arrive à la triste conclusion que les êtres humains ne sont pas encore prêt à recevoir l’idée de la présences des autres mondes sans se prendre pour un Elu transformé en super héros de dessin animé ou sans se transformer en Marie Madelène à plaindre nuit et jour.

...Elle n'avait même plus de mot pour se dire en effet, combien elle était pitoyable.

Autant vous le dire clairement : vous êtes immature et irrespectueuse, jamais vous ne survivrez seule sans notre présence et la seule raison pour laquelle je ne vous ai pas encore arraché votre mémoire est bien parce que vous-êtes pour l’instant ma seule opportunité d’espérer voir Mitzrael revenir sur ses pas. "

Dernier coup de pied dans le ventre. Et pas des moindres.

Elle se sentait en miettes et paradoxalement nue et couverte de honte.

Elle expira un peu, yeux fermés, encore brûlé par ces reproches acides et directs.

Elle resta ainsi abattue, au tapis, pendant quelques longues secondes.

Puis, elle se força à relever la tête. Elle avait à répondre. Il attendait une réponse.

A elle d'être brave. Et sensée pour une fois dans sa vie...

- Je ne nierais rien. Tout ce que vous avez dit est authentique. Et je ne peux prétendre mentir et faire preuve de mauvaise foi devant un être qui lit les âmes.
Vous avez la mienne grande ouverte devant vous. Je croi que je n'ai plus de secret pour vous...

Sa voix était blanche, encore profondément bouleversé par le discours d'Anauel.

Alors c'était ça, l'autorité ?

Pourquoi n'avait-elle pas eu ça plus tôt ? C'était exactement ce qu'il lui aurait fallu !

- Cette vie...Ce monde...Je vous envie de les comprendre ne serait-ce qu'un tant soit peu.
Moi, je n'en ai jamais eu la possibilité. Je n'ai pas eu les clés qui me permettent d'accéder aux mécanismes. J'ai appris sur le tas, comme on dit.
Avec les bribes que j'en ai, j'ai réussi à me construire une existence. Enfin, c'est ce que j'ai toujours cru...
J'avais sûrement tort.
Je n'en sais rien. Je n'ai pas reçu un quelconque don pour pouvoir en juger.
Jusqu'ici, je ne me posais pas trop de question...


En ce qui concerne Mitzrael...Il ne sait rien de ce que je suis. S'il venait à savoir...Je crois que jamais plus je ne pourrais croiser son regard.
Et l'écoeurement que je vous inspire maintenant, ne me dis que trop ce que pourrait être sa réaction...
Si je n'ai pas cherché à savoir davantage sur lui, c'est peut être par naïveté. Mais plus encore parce que je refusais de voir plus loin que l'image duveteuse et confortable que j'avais sous les yeux. Quelque part j'imagine qu'avec ses cajôlerie et ses faux mots doux j'avais ce que je cherchais...Et sûrement aussi que, naïvement, oui, je voulais croire à une seconde chance pour lui....


Elle dirigea, avec toute la peine du monde, son regard vert dans celui d'Anauel.
Elle se sentait moins que rien. Elle ne valait rien de toute façon, il le lui avait bien fait sentir.

- Tout ce que je n'ai jamais voulu, ce n'est qu'une foutue place dans ce monde. Je me suis dis que, puisqu'en tant qu'April tout était voué à l'échec, je trouverais peut être quelque chose qui me permette de trouver cette place en devenant celle que j'aurais dû être si j'en crois mes parents et mon niveau social.

Maintenant, je crois que j'ai compris : ou que ça soit et de quelque manière que j'emploie, je n'aurais jamais de place dans ce monde-là.

Sans doute parce que je choisis toujours la pire attitude possible selon les circonstances.

Ses yeux verts se vrillèrent dans ceux du british mort.

- Je vous ai dis que je regrettais d'être ainsi. Je n'ai jamais prétendue être quelqu'un de bien, Anauel.
Je fais sans cesse les pires choses possible et je m'en mords toujours les doigts au final...J'ai promis de changer mais j'ai encore été rattrapée par ma bêtise et mon impulsivité. Je l'avoue. Cepedant, je pensais que vous aviez compris que je ne peux changer des choses pronfondément ancrées en moi depuis des années du jour au lendemain...

Elle baissa les yeux et souffla :

- Mais j'aurais du le savoir...Je n'avais qu'une seule chance. Aucun guide, aucun modèle mais une unique nouvelle chance...Inutile de dire que j'ai conscience d'avoit tout gâché. Je vous demande pardon d'avoir abusé de votre patience et de votre hospitialité. Et je comprendrais qu'à l'avenir, vous ne vouliez plus croiser même mon nom. J'imagine qu'il est inutile de vous demander pardon, une fois de plus...

Après tout, l'erreur est humaine...pas immortelle. J'aurais dû m'en souvenir...fit-elle, sans aucune note de reproche dans la voix. Plutôt le son d'un profond regret.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

LET'S PARTY !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers riches-