AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LET'S PARTY !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 12 Juin - 15:10

Le chien bailla à s’en décrocher la mâchoire.

« Tu pues de la gueule tu sais ça ? » grinça Botaro.

Il lui gratta chèrement le dos de l’oreille au grand plaisir du canidé qui se mit à baver. Au moins, pour l’animal, ce qui sortait de sa bouche ne faisait que refouler. Les mots qui s’échappaient des lèvres des deux autres derrière lui étaient visqueux, abjectes, poisseux et répugnants. De plus ….

Il fronça les sourcils.

Anauel se refusait à rentrer dans l’esprit d’un inconnu pour retrouver la trace de son meurtrier de disciple mais acceptait de lire celui d’April pour la remettre à sa place.

Pas que ça le dérangeait –il était fatigué de voir et revoir l’humaine se plaindre du même démon mineur sans même tenter de mettre en application ce qu’il se tuait à lui apprendre lors des entrainements. – mais tout de même … quel hurluberlu !


«Après tout, l’erreur est humaine…pas immortelle. J’aurais dû m’en souvenir…»

L’éclaire bleu dans l’océan agité du regard du non-mort se fit soudainement plus violant. Botaro jeta un coup d’œil derrière lui, la mine taillée dans un sombre scepticisme. De toute les conneries que l’humaine aurait put lâcher dans une pareille situation –et surtout face à une pareille personne-, celle-là était sans doute la pire !

« Anauel… » Le ton signifiait clairement un avertissement.

Le chien-loup aboya nerveusement, agité par cette aura pesante qui avait immédiatement envahi la pièce.

L’âme inspira profondément pour laisser échapper un timide soupire.
Histoire de se ressaisir.


« Il est regrettable de constater que vous vous buté encore à croire que vous êtes la seule fille sur terre à se trouver dans votre situation banale d’adolescente en pleine quête de reconnaissance. Si un vampire parvient à se faire passer pour un avocat, un ange pour un citoyen normal et un démon pour un professeur, je ne vois pas comment vous pouvez vous permettre de vous croire incomprise et loin de votre place dans ce monde. Je vous ai prévenu une première fois : vous faites fausse route, écartez-vous. Vous m’avez anesthésié à l’aide d’excuses sucrées et de promesses vaporeuses…Pour faire bien pire que ce que je n’aurais pu imaginer de votre part par la suite. Dans votre langage, c’est ce que j’appel du « foutage de gueule ». Vous êtes coupable de vos actes et le plus effarant, c’est que vous étiez au courant depuis le départ de ces actes! Ce qui alourdie d’autant plus votre condamnation. Repoussé la culpabilité, faute à la vie, est un acte facile et peut mature. Faites preuve de courage, affrontez une bonne fois pour toute vos erreurs et changez donc votre comportement de gamine d’homme riche aux mains plaquées or. Le choix, nous l’avons toujours, et je vous conseil de faire le bon si vous ne voulez pas être victime de l’alzheimer en fin de semaine! »

Il passa à côté d’elle...

« J’ajouterais qu’il est étrange de constater qu’une humaine préfère pleurer sur son sort plutôt que sur la mort de son amant décédé. Enfin votre amant… J’en viens à croire que c’était plutôt ses yeux que vous aimez, et non celui qu’il était vraiment.»

Avant de rejoindre l’autre bout de la pièce. Loin de cette enfant des rues se pavanant dans une voiture de luxe, un pétard à la main, il aurait sans doute plus facile à étouffer son aura de déchu qu’il maîtrisait si mal. Son aura de haine.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 12 Juin - 19:48

Alors qu’elle c’était assise sur le fauteuil, l’homme au chapeau –Botaro, de son nom, lui lança un regard incrédule puis épouvanté. Quoi ? Qu’avait-elle encore fait ? Elle fronça les sourcils et écouta la suite de la conversation. A vrai dire, elle ne savait plus vraiment où se mettre. April fut la première à reprendre la parole, faisant allusion à ce fameux Zephiro. Elle était forte tout de même … un air accablé alors qu’elle était tantôt à batifoler dans les bras du meurtrier.

Puis ce fût au tour de Pitt de s’exprimer, réduisant à néant les avances du fou et les suppositions de la rousse. Il semblait calme et volontaire, et bien que sans chaleur dans leur sens, ses paroles suffire à rassurer un tant soit peu la blonde : Mitzrael n’était pas mort. Elle ne pouvait en être sûre, surtout suite aux vues du comportement du rouquin, mais en cet instant, elle préférait honnêtement croire en l’espoir. C’était moins … effrayant.

- Leçon numéro je-ne-sais-plus-combien. Ne croire que ce que l’on voit et douter des informations qui nous sont données par l’ennemi, surtout s’il s’agit d’un démon. Mais ça, ça me semblait plutôt évidant.

Derechef, la blonde fronça les sourcils. Qu’est-ce qu’ils avaient tous à l’appeler démon ? April avait tantôt essayé de la persuader qu’il s’agissait d’un être surnaturel. Mais elle avait pourtant omis un détail important : la magie, ça n’existe pas.

Ce qui est également évidant c’est que ce n’est pas moi qui vais nettoyer toute cette merde.

Hm ? Trisha lança un regard panoramique et constata qu’elle avait plutôt amoché l’endroit tantôt beaucoup plus propre. Elle esquissa une mine désolée mais ne dit mot. Puis Pitt s’approcha d’elle et l’apaisa à l’aide de quelques phrases -appelant lui aussi Zephiro « démon », l’invitant ensuite à se décrasser dans la salle de bain. Elle lui sourit maigrement et murmura un petit « merci », trop secouée que pour dire autre chose. Elle se redressa et rejoint machinalement la salle-de-bain, refermant la porte derrière elle.

Elle alluma sans trop tarder la lampe, tétanisée à l’idée de rester dans l’obscurité. Elle tourna la tête à gauche, à droite ; pas de fenêtre, puis prit une grande inspiration, rassurée. Sans plus d’expression qu’aurait eu un zombie, elle se déshabilla et laissa croupir ces vêtements maudis dans un coin. Entrée dans la douche, elle se lava vite fait ; elle n’était vraiment pas d’humeur à s’y éterniser, préférant hautement la compagnie réconfortante d’autres êtres humains. L’adage terminé, elle s’essuya vivement et s’enroula dans la serviette la plus longue qu’elle put trouver. Devant le miroir, elle frotta avec un peu d’eau les restes de son maquillage qui avait coulé, et plus elle contemplait son visage, plus les larmes lui montaient aux yeux. A nouveau, elle prit une grande inspiration et expira longuement. Décidément, non : rester seule après tout ça lui serait nocif.

Elle ouvrit puis ferma délicatement la porte de la salle de bain : elle entendait vaguement ses hôtes discuter et elle ne voulait en aucun cas les déranger. Puis elle rejoignit le palier, un peu pâlotte. Botaro s’était allongé aux côtés du chien dans le fauteuil qui lui avait tantôt servit, l’air soucieux. Quant à April et Pitt ... la blonde fronça les sourcils. L’un était sévère et écœuré, l’autre ne savait plus où se mettre. Un silence de mort régnait, jusqu’à ce que Pitt prenne la parole.

- Il est regrettable de constater que vous vous butez encore à croire que vous êtes la seule fille sur terre à se trouver dans votre situation banale d’adolescente en pleine quête de reconnaissance. Si un vampire parvient à se faire passer pour un avocat, un ange pour un citoyen normal et un démon pour un professeur, je ne vois pas comment vous pouvez vous permettre de vous croire incomprise et loin de votre place dans ce monde.

Quelles drôles images pour un discours métaphorique …
- […] Faites preuve de courage, affrontez une bonne fois pour toute vos erreurs et changez donc votre comportement de gamine d’homme riche aux mains plaquées or. Le choix, nous l’avons toujours, et je vous conseil de faire le bon si vous ne voulez pas être victime de l’alzheimer en fin de semaine!

Inconsciemment gênée, la blonde baissa légèrement les yeux. Même s’il ne s’adressait pas à elle, son expérience de ce soir prouvait que les mots s’y appliquaient tout de même, et elle en prit malgré elle conscience.

- J’ajouterais qu’il est étrange de constater qu’une humaine préfère pleurer sur son sort plutôt que sur la mort de son amant décédé. Enfin votre amant… J’en viens à croire que c’était plutôt ses yeux que vous aimez, et non celui qu’il était vraiment.

Trisha écarquilla les yeux, la bouche légèrement entre-ouverte et visiblement mal à l’aise, ne sachant où se mettre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 12 Juin - 22:02

« Il est regrettable de constater que vous vous buté encore à croire que vous êtes la seule fille sur terre à se trouver dans votre situation banale d’adolescente en pleine quête de reconnaissance. Si un vampire parvient à se faire passer pour un avocat, un ange pour un citoyen normal et un démon pour un professeur, je ne vois pas comment vous pouvez vous permettre de vous croire incomprise et loin de votre place dans ce monde. Je vous ai prévenu une première fois : vous faites fausse route, écartez-vous. Vous m’avez anesthésié à l’aide d’excuses sucrées et de promesses vaporeuses…Pour faire bien pire que ce que je n’aurais pu imaginer de votre part par la suite. Dans votre langage, c’est ce que j’appel du « foutage de gueule ». Vous êtes coupable de vos actes et le plus effarant, c’est que vous étiez au courant depuis le départ de ces actes! Ce qui alourdie d’autant plus votre condamnation. Repoussé la culpabilité, faute à la vie, est un acte facile et peut mature. Faites preuve de courage, affrontez une bonne fois pour toute vos erreurs et changez donc votre comportement de gamine d’homme riche aux mains plaquées or. Le choix, nous l’avons toujours, et je vous conseil de faire le bon si vous ne voulez pas être victime de l’alzheimer en fin de semaine! »

April resta interdite. A ce niveau là, elle avait tellement honte, qu'elle ne lui restait plus qu'à utiliser bravement son argent pour s'offrir une pelle et employer son courage à creuser sa tombe.

Le fruit défendu était un germe de Ray...Qui l'eût cru ?

« J’ajouterais qu’il est étrange de constater qu’une humaine préfère pleurer sur son sort plutôt que sur la mort de son amant décédé. Enfin votre amant… J’en viens à croire que c’était plutôt ses yeux que vous aimez, et non celui qu’il était vraiment.»

Elle releva la tête, encaissant ce dernier coup qui en finit avec son amour propre.
Anauel lisait en elle. Il ne pouvait donc pas se tromper.

Si Narcisse était tombé amoureux de son reflet, April, elle, le haïssait et sa vue l'écoeurait plus qu'autre chose.

Il lui semblait presque voir son père, droit, fier d'elle - pour une fois dans sa vie - lui poser la main sur l'épaule. Elle avait réussi. O'Brien brillait comme jamais.

Mais c'était clairement le genre de lueur assomante dont elle se serait, au final, bien passée...

Elle se tourna vers une vitre. Eclairée par la lumière du salon, son visage surmaquillé et si...peu elle même la fixait, d'un air vide.

Une boule noua sa gorge.

Aimait-elle vraiment Mitzrael pour lui-même ?

Elle leva les yeux vers l'O'Brien et fit doucement, impersceptiblement," non" de la tête.

Elle ne pouvait pas s'en cacher. Pas quand ses oeillères lui brûlaient les yeux.

Sans l'avoir réellement prévu, elle porta sa main à son visage et de ses doigts frotta d'une pression presque punitive une de ses yeux verts.

Le maquillage, qui ne tenait plus à grand chose, s'effaça de sa paupières pour teinter sa main.

Elle regarda la couleur. Elle parassait si fausse...A l'instar de tout ce qu'elle portait sur elle à ce moment là...

Les sourcils fronçés, elle se tourna vers Anauel et croisa son regard.

Elle devait avoir l'air bien étrange avec un oeil fardé, coloré et l'autre nu. Et son regard parlait pour elle, semblant lui dire " bon sang, oui, tu as raison."

Quittant le regard de l'ex-ange, elle ôta la couleur de l'autre.

Les yeux verts brillaient, libérés et clairs, comme ceux qu'elle voyait chaque matin depuis 19 ans.

Elle frotta un peu plus avec le revers de sa main pour enlever tout ce fard de ses joues et ce fond de teint au teint bronzé qui lui donnait une tête digne de la pire actrice de X.

Il sembla retrouver April dans le reflet.

Salut toi, tu m'as manqué...

Elle soupira et se tourna à nouveau vers "Pitt".

- Je crois...

Elle utilisa un bracelet élastique noir qu'elle portait pour attacher ses cheveux en queue de cheval. Coiffure typique d'April depuis des années.

- Je crois qu'il va me falloir d'autres vêtements. fit-elle en rencontrant le regard d'Anauel.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mar 29 Juin - 23:39

April O’Brien s’appliqua à se laver des souillures de ses actes en même temps qu’elle effaçait le maquillage qui condamnait ses yeux verts. Anauel croisa les bras face à cette tentative vaine : elle n’avait fait que reporter la noirceur de son regard sal sur ses mains et, cette fois, elle ne pourrait pas le lui cacher, même si elle s’efforçait à porter des gants.

« Je crois... »

D’un geste souple, elle dressa et attacha sa crinière de feu.

« Je crois qu'il va me falloir d'autres vêtements. »

Elle fixa l’anglais. Il ne lui offrit pas même un signe en réponse, se contentant de la transpercer en retour d’un regard obscurci.

Une loque blanche fonça droit sur l’humaine.


« Nettoie ta boue de mon divan avant de partir. »

« Botaro, il vaudrait mieux que tu raccompagnes les deux humaines. »

« Ouai, ça serait dommage qu’elles nous reviennent morceaux par morceaux en tant que cadeau d’enfer d’un Mineur »

Il pivota.

Tout de même, un mineur !

Il ouvrit la porte qui menait au couloir.

La dame rousse devrait apprendre que lorsqu’un pigeon vous chie dessus, inutile d’en pleurer, il vaut mieux remercier le ciel de ne pas avoir donné d’ailes aux vaches.

Il se stoppa.

Devant lui, la jeune fille blonde l’attendait, l’air perdu. Sa bouche se contorsionna en une moue embêtée. Il s’esquiva sur le côté pour libérer le passage, lui indiquant en même temps de ne pas rester là. Anauel se détacha du mur contre lequel il s’était retranché. Il s’avança vers Trisha Hayes, un sourire rassurant crayonné sur le visage.


« Botaro va vous ramener chez vous. Ne vous inquiètez pas pour le reste, on s’occupe de tout. »

Il enfonça son regard, conducteur de son âme, dans celui de la mortelle.

« Il ne faut plus vous inquiéter de cette histoire, elle n’est absolument pas importante. Le souvenir de cette soirée ne va vous causer que de la souffrance et de la peur. Il est important pour vous de l’effacer, de ne plus y penser. »

Ses bras protecteurs enveloppèrent la frêle jeune fille. Il transporta sa voix en un murmure jusqu’à ses oreilles humaines.

« Oublier tout de cette soirée. Oubliez Botaro, oubliez-moi, oubliez ce démon. Bloquez cette mésaventure dans une partie de votre esprit. Pour votre bien vous devez le faire. Vous avez juste trop bu. C’est la boisson qui vous a aidé à oublier ce problème parmi tant d’autres. A présent vous devriez vous reposer. »

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

« J’ai abandonné ton lapin dans son terrier. Excitant comme mission non ? »

Botaro claqua la porte de son vieux pick-up.

« Depuis quand suis-je devenu vétérinaire ? » grogna-t-il tendit qu’il manœuvra direction l’hôtel O’Brien.

Le trajet fut court –les deux demeures étant proches- mais silencieux. La voiture s’arrêta devant le bâtiment que lui indiqua April. Il coupa le moteur, s’enfonça dans son siège et observa la dame rousse de son unique œil. Ils s’abonnèrent un court instant au mutisme.

« Anauel n’est pas un mauvais type. »

Le chasseur s’appuya sur le volant.

« Seulement il est trop plat que pour prendre note du fait qu’avant que tu ne te foutes de la gueule de Mit’ il a bien joué avec toi. »

Ca n’enlevait rien aux nombreuses erreurs de la dame rousse mais au moins ce pauvre Mitzrael ne passait plus pour l’unique victime.

« Barre-toi »

Le ton était cassant. Il ne souhaitait aucune réponse et surtout aucune plainte de la part de la jeune fille

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Ven 20 Aoû - 9:44

Les yeux bleus du lapin blond se mirent à briller puis à se remplir de larmes. Fausse tristesse, elle cherchait à s'enfuir assûrement. April était stressée au possible et regardait frénétiquement les alentours.
Finalement, la blonde "craqua".

- Si c’est pour venir me dire des choses pareilles tu peux toujours DEGAGER !

Et prit ses jambes à son cou, talonnée par la rousse.
Gardant son rôle jusqu'au bout, Zephiro haussa les épaules avec un air désabusé et fit demi tour afin de retourner chez les Cole.
Enfin c'était ce qui paraissait tout du moins... Au détour de la rue il reprit son apparence et s'éleva rapidement dans les airs afin de suivre ses proies du jour.

De retour là où il les avait laissé, il prit d'avantage de hauteur. Allons... Elles ne devaient pas être loin !

" ALLEZ TRISHA ! SURTOUT PAS S'ARRETER !"

Ah bah voila ! Very Happy

Le démon se mit à les suivre tranquillement par la voie des airs... jusqu'à une maison.

" BOTARO, BOTARO ! ANAUEL ! OH BORDEL, VITE OUVREZ !!!"

Botaro ? Anauel ? Qui étaient donc ces deux messies ?
Un jeune homme au crâne rasé leur ouvrit... Pas l'air bien méchant par ailleur. S'en suivit un deuxième mal rasé dans le genre mal aimable qui les fit rentrer.

Bon... Admettons qu'ils puissent représenter une quelconque protection pour ces deux minettes, ça sous entendait qu'ils pouvaient donc être un danger pour lui. Soit, admettons.
Le démon se posta sur le toit d'une maison dans la même rue, de façon à pouvoir surveiller les sorties sans être vue par une fenêtre.

Les minutes passèrent, longues... trèèès longues et sacrement ennuyeuses.
Soupir après soupir, le démon s'affessait de plus en plus.
Mais qu'est ce qu'ils foutaient ?!
Il avait beau être du genre patient il n'avait pas envie de moisir ici durant toute la nuit.

Zephiro se leva, s'étira, faisant craquer les vertébres de son cou.
Là. Il n'avait qu'à retourner voir cette jolie Ressia... Elle devait bien avoir semé la pagaille à sa façon à cette petite soirée.

Déployant ses ailes, le démon reprit de l'altitude et retourna sans trop se presser vers la demeure des Cole.


[fini pour moi Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

LET'S PARTY !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers riches-