AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LET'S PARTY !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: LET'S PARTY !!!   Dim 17 Jan - 16:52

- Youhooou, Apriiiiil ! pépia la voix haut perchée de Caitlyn.

- Hm ? fit la rousse en tripotant sa boucle d’oreille en lançant un clin d’œil à Ethan Cole qui la regardait intensément depuis quelques minutes.

- T’as entendu ce qu’Emma vient de dire ?!

- Hein ? Euh…non, c’est quoi ? fit April qui rangea le Blackberry où elle chargeait un épisode de Skins.

- Cole organise une super soirée chez lui ce soir. Une soirée déguisée… « Nuit blanche en maison close » ! fit la brune survoltée en riant.

- On est invitées ? demanda Laura.

- Obligé ! répondit Cait' en levant les yeux au ciel, car c’était évident…

April haussa un sourcil.


- Ah, t'étais pas au courant ? Apparemment il a juste texté les personne qu'il apprécie, alors...

Bitchy, you said ?

- J'ai dit oui hier soir.

- Génial ! April vient, les filles ! Bon, on se retrouve ce soir dans ma suite pour les costumes ?

Costumes ?…il y aurait sûrement plus à enlever qu’à mettre…

- Ta suite craint, on se croirait dans Star War avec tous ces néons bleus. Et j'ai absolument pas envie de croiser le troisième mari de ta mère et ses blagues vaseuses. Trish' ? On fait ça chez toi ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Lun 5 Juil - 20:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mer 27 Jan - 19:50

Du haut de ses quinze centimètres de talon, Trisha esquissa un sourire radieux. Elle repoussa sa longue chevelure d'un revers de la main et dévisagea Caitlyn, puis April qui venait de proposer un début de soirée entre fille dans sa sublime demeure.

- Sans problème pour moi. Mais dans un premier temps, mes chéries... il nous faut choisir des tenues à essayer !

Sur ces mots, elle se saisit des mains des deux miss et fila en direction de sa Ferrari fuchsia posée non loin de là. Comme toujours, sa suite l'y accompagna, et elle eut vite fait de lancer les clés à Jessica. Elle s'assit aux côtés de la petite rousse, à l'arrière de la voiture.

- Tu conduis, Jess’.

Trop euphorique d'enfin tenir entre ses mains le volant de la bagnole de ses rêves, elle ne comprit pas que cette réaction n'était en fait que du pur esclavagisme. Autrefois, la brune tenait, dans le cercle de fréquentation de Trisha la place privilégiée. Nonobstant, le renouveau d'O'Brien n'avait tardé à imposer une modification radicale dans les noms. Après tout, la riche avait attendu si longtemps cette conversion : oublié Mitzrael, oublié l'es ennuis, oublié l'ennui et bonjour l'orgie.

- Tu as déjà une idée de ce en quoi tu souhaiterais te costumer ? De mon côté, je pencherai peut-être pour une tenue d'infirmière...

Déclara la blondasse tout en laissant échapper un rire cristallin. Elle se pencha à l'oreille d'April.

- Je te verrais bien en succube. Tu vois ? Une de ces démones qui, une fois la nuit venue, s'infiltrent dans le lit des hommes afin de voler leur âme.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 30 Jan - 17:57

- Infirmière ? Sérieux, Trish, je suis sûre que tu peux faire mille fois mieux...ou pire ! Pour la succube, on verra...J'ai ma petite idée... gloussa April.

Elle étendit ses longues jambes serrées dans son jean et ses bottes de cuir à talons aiguilles droit devant elle, soit chevilles croisées, appuyées près de l'appui tête de Caitlyn qui se trouvait devant avec Jess'.

Soudain la sonnerie stridente du dernier tube RnB en vogue retentit à l'intérieur du sac à main de Trisha.
April attrapa l'i-Phone, regarda l'écran avec un sourire narquois et le lança à Trisha.

- Tiens, pétasse, c'est Cole. fit-elle avec un clin d’œil à la blonde avant de pousser d'un coup sec, du bout de sa botte, la tête de Cait' qui gênait ses pieds sur le fauteuil avant.

- Oh, navrée, honey !

//////////////////////////////////////////////////////////

La main masculine glissa dans la poche du jean denim brut. Elle y attrapa un téléphone portable dernier-cri et l'en extirpa.

Ethan Cole se cala contre sa bagnole, coude appuyé sur le capot. Ses doigts glissèrent sur l'engin tactile. Ah voilà : Trisha Hayes.

Il attendit quelques secondes avant d'entendre le " Allôôô ??? " et la voix aiguë caractéristique.

Plus besoin de se présenter, de nos jours l'électronique le faisait pour vous.

- Hé Hayes, je sors d'espagnol à l'instant, t'es occupée tout de suite ? J'avais un petit plan pour nous deux cet aprèm'...Si ça te branche, on se retrouve d'ici vingt minutes dans ta suite .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 30 Jan - 23:07

- Hm c'est vrai tu as raison. Évidemment que je peux trouver de meilleures idées ! Soit, nous verrons ça une fois arrivées, peut-être y aura-t-il des costumes auxquelles nous n'aurions pensé. Quoi qu'il en soit j'ai hââââte de voir ce que tu nous mijotes, petite cachotière.

Enchaîna immédiatement la blondasse. Son sourire s'étala et découvrit instantanément ses dents éclatantes (vive les produits de soin). Elle attrapa soudainement une mèche rousse.

- Han j'suis trop en amour devant tes cheveux, pétasse ! T'utilises quoi comme shampoing ? Il est d'enfer !

Elle n'eut pas le temps d'en dire plus que la sonnerie de son gsm retentit. Pas besoin de se bouger (elle ne comptait de toute manière pas le faire), puisque l'une de ses abeilles ouvrières s'en chargea. Elle l'attrapa au vol et appuya adroitement sur la touche du téléphone vert.

- Cole ? Il m'veut quoi encore celui-là ?

Elle porta l'i-Phone à son oreille.

- Allôôôô ? Ah Cole, c'est toi ? Quelle surprise ! Ça fait plaisir de t'entendre.

Elle gloussa quand April cogna la tête de sa voisine de devant, mais celle-ci ne l'entendit pas de la même oreille et tenta l'option "protestation".

- Ow, O'Brien ! Fais un peu attention où tu mets les pattes si tu veux bien !

- Cait', ferme-là, je téléphone et tu brouilles le son ! Le respect tu connais pas ? Quoi qu'il en soit c''est pas à moi de t'éduquer alors tiens-toi bien ou rentre chez ta mère prendre une leçon !

Instantanément, la brundinette ferma son clapet.

- Tu disais, Cole ?

Le cœur de Trisha fit un bond : une occasion pareille, ça ne se ratait pas !

- Ouais, pour toi je suis libre. On se retrouve dans vingt minutes alors ! A tout de suite. Oui je t'embrasse.

Trisha raccrocha et rendit le téléphone à April, tout sourire.

- Range-le si tu veux bien.

Semblable à une demande, mais il s'agissait certes d'un ordre.

- Changement de programme mes putes d'amour : Jess', tu m'amènes dans ma suite. Ap', tu t'occuperas de mes fringues. Je compte sur toi, tu as d'excellents goûts aujourd'hui. On ne pouvait pas en dire autant autrefois, bonne évolution, j'en profite. Tu connais mes tailles, pas besoin de te les répéter. Laura, je t'embrasse. Cait'... tiens-toi bien.

Elle sourit et s'affala de tout on long contre la vitre, allongeant ses jambes et ses pieds sur April et Laura.

- Alors, où en étions-nous ? Ah oui, bien entendu, ton shampooing !


Plus tard, dans sa suite :

Arrivée chez elle, Trisha salua ses amies et fila à la salle de bain pour se refaire une beauté. Coup de maquillage et coup de parfum. Décolleté plus plongeant et talon plus séduisants. Et ça y était, l'affaire était faite. Elle redescendit au rez-de-chaussé et alluma sa sono à bas volume. A peine se fut-elle installée sur son fauteuil que la sonnette retentit. Elle se redressa, tout sourire, et se pressa d'ouvrir la grande porte d'entrée.

- Cole !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 31 Jan - 2:01

April descendue avec Cait' vers le centre de shopping, explorait les rayons d'une boutique coquine en quête de LA tenue idéale...

- Oh je crois que je l'ai ! fit April en brandissant une tenue de soie rose et blanche à oreilles et queue vaporeuse de lapin.

- Trisha va adoooooorer !

//////////////////////////////////////

Tête de Cole :
Spoiler:
 


Ethan Cole se tenait face à la porte, plutôt impatient de retrouver la blonde canon qu'il convoitait depuis quelques semaines -mais jamais libre jusque là.

Il s'engouffra dans le hall sans attendre qu'elle l'y invite.

- Ta chambre. indiqua-t-il en se dirigeant vers les appartements de la princesse.

Car, oui, s'il n'avait pas encore eu le droit à la place de choix de "petit ami de Hayes", il avait déjà eu le droit aux tapageuses soirées dans sa luxueuse suite.

Entrant dans la chambre, à l'abri des parents de la belle, il lui chopa fermement les hanches, l'attira à lui et la poussa contre la porte pour la refermer, tout en s'attaquant au joli haut superbement décolleté qu'il entreprit d'ôter d'un coup sec avant de soulever la blonde plantureuse et de la porter à son lit pour l'étaler sur le matelas recouvert de beaux draps et couettes de soie.

Plus de quinze jours qu'il en rêvait.

Il l'embrassa à pleine bouche, plus concentré sur ses mains qui couraient sur la midinette que sur une quelconque affection pour elle.

- Tu vas voir, Hayes, je crois que mon programme va te plaire...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Dim 31 Jan - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 31 Jan - 13:01

Tranquillement, la blonde reluqua l'œuvre d'art qui demeurait en face d'elle, immobile. Ce qui l'avait amené ici ? La question ne demandait de tergiverser. Bien qu'elle ne brille par son intelligence, Trisha l'avait très bien compris. Cole était aussi simple à lire qu'un livre ouvert. De par sa voix, de par sa posture et surtout de par ses yeux. Sans qu'elle ne l'y invite, il pénétra dans le vaste hall d'entrée. Elle esquissa un sourire ravageur et le suivit jusque dans l'intime et glamour chambre.

A peine arrivés, il l'attrapa par les hanches et l'amena à lui ; elle avait vu juste. L'étudiante se retrouva bientôt allongée sur ses draps, couverte de baisers et de caresses. Dans un premier temps, elle accompagna le jeune homme dans son jeu de séduction. La conclusion n'en serait que plus jouissante.

- J'en suis persuadée ... répondit-elle entre deux baisers.

Les mains, qui parcouraient langoureusement le dos du convoité s'enquirent bientôt de le débarrasser de ce t-shirt encombrant. Pour cela, elle s'était quelque peu redressée néanmoins elle ne tarda à reprendre sa position initiale, entrainant Ethan avec elle.

- Je savais que ce serait un plaisir de te revoir.

Là-dessus, elle fit mine de l'embrasser. Elle ne frôla pourtant que le coin de sa bouche et mordilla un instant le bout de ses lèvres. Son nez caressa la joue réchauffée par l'ardent désir qui rongeait le blond. De là, elle glissa jusqu'à son oreille. Elle lui assena un baiser mais esquiva subtilement ceux qu'aurait envie de lui offrir Cole.

Pendant ce temps, ses mains s'étaient affairées à glisser de sa nuque à ses cuisses. En un geste naturel, elles défirent la boucle de sa ceinture et le bouton du pantalon. Elles se dissimulèrent à l'intérieure.

- Tu en rêves, n'est-ce pas ? enchaina-t-elle, enjôlant ce qui un peu plus tôt était masqué par la dernière barrière de tissus.

Avec la véhémence de ses bras maintenant mieux placés, elle l'attira plus encore à elle. Elle pouvait désormais sentir chaque parcelle de son corps.

- Un geste de moi ...

Ses jambes encerclèrent le bassin de l'homme.

- Et l'ardent désir qui te consume serait comblé.

Les doigts de la demoiselle frôlèrent à peine le siège de cette dévorante envie.

- Mais ce serait trop facile.

Puis descendirent un peu plus bas pour effleurer la naissance de ses cuisses.

- O'Brien, prends-là. Je serai ta récompense.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 31 Jan - 17:03

Cole attrapa un peu les épaules d'Hayes quand il sentit ses mains vagabonder là où il avait très envie qu'elles s'arrêtent...

On lui avait dit qu'elle assurait, c'était clair. Là, ça promettait d'être un sacré bon coup, la Hayes !

Il continua de lui gober les lèvres. Ses mains la parcouraient du haut en bas alors qu'elle se détachait de lui pour parler.
Elle était belle, physiquement parfaite, mais putain, qu'elle la ferme avec sa voix aiguë...

Il ne l'écouta pas et continua de jouer avec sa Barbie format taille humaine. Wooouuaa ces doigts sous sa ceinture...Mais, bordel, comment on enlève ce foutu truc en satin à quarante-mille agrafes ? "Caraco" c'est ça ? Pourquoi les filles se sentaient-elles obligées de porter des trucs aussi compliqués. Rien du tout sous tous ces hauts moulants c'était tout aussi bien...
( Mitzou, tu as trouvé plus pervers que toi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )

Enfin, il fit la sourde oreille jusqu'au " Mais ce serait trop facile ".

Hein ? Quoi ? Purée, ces mains qui couraient partout...Elle allait le rendre dingue.

" Oh Brien, prends là. Je serais ta récompense."

Il rouvrit les yeux brusquement.

C'était quoi cette blague ?

- Tu déconnes ?!

Il encercla fougueusement la taille de Hayes d'un bras et la tira sous lui pour que leur visage puissent se faire face.

En même temps, ses mains s'esquivaient le long de la cuisse encore dorée de récentes vacances à Hawaï, et remontaient sous sa jupe.

- Aux dernière nouvelles, t'étais pas copine avec elle en ce moment ?

Il caressa le buste de Trisha de la naissance du cou au nombril avant de glisser sa main sous son dos pour les faire pivoter et les installer tous deux en positions assises sur le lit, elle à califourchon sur lui.

Ses mains continuèrent de réchauffer le dos nu de la belle alors qu'il lui demandait en l'embrassant - au fond c'était marrant ce jeu avec elle, de tout façon, dans tous les cas il était gagnant.

- O.k ,bon, ça marche, si c'est la règle du jeu...

Oui, après tout, sûr qu'April n'était pas Trisha mais elle restait plutôt bien foutue comme minette.

-...Mais je vais galérer, c'est bien connu que cette rouquine, tu l'approches pas facilement à moins de t’appeler Do'Han et de te saper comme si ta mère t'avait appris à le faire sous ecsta'...

'Fin, garce comme t'es, t'as p'tet une idée pour savoir comment je dois m'y prendre, toi ? fit-il avec un sourire vorace tout en relevant un pan du jean de sa jupe pour lui caresser la cuisse avec un regard flambeur.


[xD Cole&Trish, juste parce que...voilà MDR quoi...: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Lun 13 Sep - 23:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 31 Jan - 17:39

- Si je blague ? Je ne me le permettrais pas, Cole. En ai-je l'air ?

Pas un mot de plus, elle se retrouva nez à nez avec sa nouvelle proie. Un large sourire traversa son visage. Elle émit un petit rire et l'embrassa langoureusement.

- Et une amie devrait nous empêcher de nous éclater ? Haha, nous ne venons pas du même monde.

Cole la redressa. Elle s'agrippa à lui et lui embrassa le cou avant de revenir à ses lèvres. Quand elle eut terminé de le bécoter à plus de souffle, il exposa derechef ses ennuis. Elle posa un doigt sur ses lèvres.

- La difficulté est plus excitante que tout l'or du monde mais...

La bonde s'enquit à nouveau de lui dérober la bouche. Ensuite, elle se leva, entrainant avec elle son gentleman.

- ...mais je ne te lancerais pas sans arme dans la cage aux lions. J'ai quelque chose pour toi !

Là-dessus, elle ouvrit grand l'une de ses commodes et en extirpa ...

- Un ensemble appartenant à Do'Han.

Elle le lança sur son lit et revint dans les bras d'Ethan.

- Un peu d'aphrodisiaque dans le verre de la pudique, t'enfiles la tenue et le tour est joué.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 31 Jan - 19:46

Cole afficha un large sourire devant la ruse de la blonde.

Hayes n'était pas aussi conne qu'on le pensait ! Quoiqu'en disent les mauvaises langues- qui n'avaient sûrement pas goûté à la sienne...

Il émit un petit sifflement entre ses lèvres.

- Me faire passer pour Do'Han ? Ca pourrait être drôle...Ouais, je sens qu'on va rire, ce soir.

Il chopa la mâchoire fine de la bimbo et saisit à nouveau ses lèvres pulpeuses entre les siennes.

- Et dès qu'O'Brien y est passée, toi et moi, on fête ça...

Nouveau sourire carnassier, nouveau baiser.

Soudain, on sonna dans le hall. Les filles avaient été plus rapides que prévu...

Ils attrapa et envoya rapidement ses vêtements étalés au sol à Trisha alors qu'il enfilait en quatrième vitesse les siens. Il fourra les vêtements du vairon dans un sac plastique qui traînait sur une chaise.

Ensuite, il l'attrappa, un bras autour de sa taille et sortit dans le hall ouvrir aux filles. Oh, ça non, il n'était pas du genre à se gêner...

La suite de sa majesté la reine platine s'avança, les bras pleins à craquer de sacs en papier estampillés de noms de grands créateur.

Enfin ça c'était pour Caitlyn et Jessica, parce que O'Brien, elle, pianotait sur son Blackberry avec un air de working-girl, ses formes alléchantes serrées dans un jean noir Chloé et un haut bleu Prada, le dernier sac Balenciaga à l'épaule.

- Super bonne pêche, Trish : on a trouvé les ensembles par-faits ! Oh, tiens, salut Cole ! Fit April, loin de s'imaginer ce qui se tramait dans la tête du garçon, en lui faisant la bise.

- Nouvelle garde robe ? demanda-t-il avec un sourire charmeur, en montrant les dizaines de sacs de shopping.

- Tenues de ce soir, en fait. Mais chhhut ! répondit-elle avec un clin d'oeil et le doigts sur les lèvres en passant avec les autres à sa droite pour rejoindre le dressing de Trisha.

Cole se mordit la lèvre en se retournant pour mater la rousse de dos - enfin, comme on s'en doute, il ne regardait pas exactement le dos...

- Avoue que tu m'as pas filé la tâche la plus dure...fit-il tout bas à Trisha sans lâcher des yeux la silhouette mouvante d'O'Brien.

Son regard revint à la blonde.

C'était à la fois frustrant et terriblement excitant de se dire qu'il ne pourrait pas la toucher avant d'avoir eu sa copine. Quelle salope quand même, cette Hayes. Tant mieux, il aimait ça ( xD je ne pense à absolument personne ni rien que vous m'ayez raconté [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image])

- Bon, puisque mes plans changent, je vais y aller. J'ai encore une soirée à préparer, faut qu'on aille acheter à boire et je crois que j'ai une chambre à ranger...Et quelques..hum... marchandises à me procurer pour qu'on s'éclate à fond.

Il lui embrassa le cou, et la mordit un peu à l'épaule.

- J'en connais une qui va planer, un truc de malade, ce soir...!

Il embrassa encore Trisha et après un petit " Hâte de voir ta tenue, Hayes " il recula vers la porte de sortie et sortit, un sourire obscène flottant sur les lèvres.

Deux pour le prix d'une. Voilà qui s'annonçait être une fort belle affaire...!

////////////////////////////////

23h30. Un boucan monstre et déjà la moitié d'alcool vidée.

- Tiens prends ma caisse et va refaire un plein de boisson. ordonna Ethan à l'un de ses potes.

La soirée battait son plein. On n'attend plus que celles grâce à qui l'ambiance allait s'enflammer encore davantage.

Il était de coutume que Trisha et ses autres sbires se fassent longtemps désirer.

* Ouais, à qui le dis-tu ! * pensa Cole en se reservant un verre d'un cocktail orange.

Elles finirent par entrer.

Côte à côte, vision de paradis :

- Wow wow wow WOW ! Matez moi l'arrivage !

Trisha en lapin de soie et de froufrous roses clairs, collant résilles et hauts talons, à vous rendre le plus fervent des végétariens directement carnivore,

( tenue de Trisha xD :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

O'Brien en écolière ultra sexy, tellement court qu'on pouvait se demander si il y avait même au moins un mètre de tissus pour tout l'ensemble.

( Tenue d'April : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] -Mitzou, gare à la crise cardiaque X3 )

Suivies de Jessica en diablesse,
([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ), Cait' en flic dépravée ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), Sheryl en infirmière ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et Laura en soubrette ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

Autant dire que les élément mâles présents eurent vite fait de les rejoindre à coup de " hey salut, toi...", " j'adore ta coiffure " - oui bien sûr, la coiffure...

Cole se fraya un chemin de sa démarche traînante vers Trisha.

- T'es carrément canon, Hayes. Je te mangerais bien là maitenant...

Il l'embrassa et laissa sa main caresser au dessus de la croupe de la belle, la petite queue ronde et touffue du lapin.

Il lui glissa un sachet dans les mains.

- Arrange toi pour glisser ça dans le verre d'O'Brien -mon lapin...!

Il rit et l'embrassa à nouveau puis partit rejoindre quelques minutes son groupe d'amis.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Jeu 10 Juin - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mar 2 Fév - 17:55

- Je ne te le fais pas dire …

Insista la blonde. Là-dessus, elle embrassa Cole une dernière fois, bras enlaçant son cou, et le contempla s’éloigner. Une soirée encore à l’observer sans assouvir son envie, à jalouser devant les autres filles (chose au fond qui lui plaisait). Une soirée encore à désirer, tout simplement. Puis il serait à elle. Entièrement à sa merci. Un nouveau trophée sur le panneau de chasse. Ce petit jeu aurait l’avantage de rendre le moment crucial d’autant plus excitant.

Lorsque la silhouette d’Ethan fût entièrement dissipée, elle se retourna vers ses filles, rayonnante de joie. Elle traversa (en sautillant) le hall grimpa les escaliers menant à l’étage et attrapa la télécommande qui gisait sur l’une des commodes de sa chambre. Elle appuya sur une touche et sa chaîne hifi se déclencha automatiquement. Le son, mit au maximum, résonnait dans toute la maison (cette chanson-ci : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Sur le rythme de la musique, Trisha se dévêtit de son débardeur et le lança sur son lit. D’un petit geste de cheville, elle expulsa ses chaussures dernier cri au bout de la pièce avant de se séparer de sa (courte) jupe. C’est ainsi vêtue (ou dévêtue) qu’elle tourna autour de Cait et d’April, chantonnant l’une ou l’autre phrasée des paroles.

Son délire terminé, elle entra dans la salle-de-bain, se sépara enfin de ses derniers morceaux de tissus et entra dans sa douche. La besogne terminée, les cheveux secs, elle attrapa une serviette de bain qu’elle enroula autour de sa taille.

- Alors les filles, quel costume m’avez-vous réservé ?

Jessica se dirigea fièrement en directions des paquets qu’elle s’était enquit de monter mais April la retint d’une main.

- Tu rêve Jess’ : j’ai choisi donc je présente.

C’est qu’elle avait gagné en assurance, la petite !

- Prépare-toi à me sauter dans les bras Trish, car je t’ai dégoté la tenue du siècle !

La rousse extirpa lentement une boîte en carton de l’un des sacs. Elle le lança à la blondasse. Celle-ci l’attrapa et s’empressa de découvrir se qui s’y cachait. Elle balança au loin le couvercle et constata, armée d’un superbe sourire, qu’il s’agissait d’une magnifique tenue de lapin rose. Brusquement, elle émit un petit cri d’hystérie.

- Oh putain pétasse ! Comment t’as deviné ? J’adooooore les lapins !

Elle serra son amie dans ses bras.

-T’assures ! … Bon au boulot les conasses ! On a du pain sur la planche. A vos trousses de maquillages !

Les tenues enfilées, elles s’occupèrent tour à tour du maquillage et s’appliquèrent à choisir un parfum approprié. Trisha arrêta son choix sur Dior Midnight Poison (gha *-*).

Leur besogne achevée, il était déjà plus de vingt-trois heures.

- Attendez-moi dans la voiture les filles, j’ai encore quelques bricoles à emporter.

Elle lança ses clés à Laura.

-Tu conduis : c’est en accord avec ton costume.

Quand elles eurent toutes disparues de sa chambre, l’étudiante attrapa le sac plastique qui contenait les seuls restes de Mitzraël et y glissa une caméra. Elle accourut (à la limite du possible, pas facile avec des talons) jusqu’à sa bagnole et les glissa dans le coffre.

- Tu peux démarrer.

Vingt-trois heures et trente minutes. Laura avait fait vite. La petite troupe mit pied à terre, tout à son aise. Les deux plus populaires devant, le reste derrière, les filles avançaient langoureusement en direction de la maison de Cole. Elles eurent bien entendu droit à un accueil des plus chaleureux et répondirent chacune d’un ton mystérieux aux avances de leurs gentlemans. Trisha ne tarda à apercevoir sa nouvelle proie.

- T'es carrément canon, Hayes. Je te mangerais bien là maintenant ...

- Et pourtant, il va te falloir patienter encore quelques temps.

Elle sourit et reçut avec bonheur un baiser qu’elle ne tarda à rendre. Elle sentit un morceau de plastique lui atterrir dans les pattes. Elle le glissa adroitement dans un repli de sa tenue et serra d’autant plus fort Cole contre elle. Il l’embrassa une dernière fois et s’en alla aux côtés de ses amis.

Trisha entra à l’intérieure, saluant-ci et là quelques connaissances. Arrivée au buffet, elle se saisit de deux verres de vodka et versa dans l’un deux la poudre du petit sachet. L’aphrodisiaque, bien entendu. Sa besogne achevée, elle rejoint April, le sourire éclatant. Elle lui tendit le verre et déclara à voix forte :

- Pour notre amitié naissante, O’Brien ! A la tienne !

Cul sec, elles vidèrent leurs verres respectifs. La chanson de la piste de lecture changea, et le visage de la blonde se fit plus radieux encore (http://www.youtube.com/watch?v=3H_0kz2z8EY).

-Oh cette chanson ! Je l’adooooore !

Elle balança son verre et empoigna son jouet pour l’entrainer sur la piste de danse. Elle la jeta dans les bras d’un inconnu et s’empressa de s’accrocher à Cole pour partager une danse sensuelle.

- Elle l’a bu.

Un autre homme l’empoigna (un ami de Cole). Elle lui offrit quelques pas, un baiser dans le cou et revint dans les bras de son dulciné, tournoyant.

- Cinq minutes de patience et l’effet commencera à pointer son nez.

Le petit blond qui s’entêtait à la courtiser la rattrapa par la main. Derechef un instant de chorégraphie avant de retrouver l’autre blond.

- Les vêtements sont dans ma bagnole. On s’habille ensemble ?

Termina-t-elle avec un petit clin d’œil.

-Viens me chercher quand t’as le sac. Je l’ai laissée ouverte.

Sur ces mots, elle sauta sur une table et invité le jeune garçon qu’elle ne connaissait pas (mais bien séduisant) à l’accompagner. Ils enchainèrent sur un dancing torride, et la blonde échangea un regard aguicheur à Cole. L’autre tenta de l’embrasser, elle fit d’abord mine d’esquiver puis l’embrassa de son plein grés. Juste histoire d’agacer celui qu’elle aurait un peu plus tard.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mar 2 Fév - 20:08

Dans toute la luxueuse maison du richissime Ethan Cole, la sono hurlait ses mélodies, de raps gangsta atrocement clichés, aux dernier tubes pop sirupeux, en passant par l'électro-danse très clubbing...Bref ça bougeait de partout.

April s'était écartée de la piste de danse pour aller bavarder près de la piscine avec Laura et Cait.

Elle roula des yeux en entendant un ignoble morceau de RnB. La Barbie-tude avait des limites.
Et ça, c'était le genre de limite insupportable et pas classe pour un sou qui lui déplaisait fortement.

Elle se détourna et rentra dans la maison, sans ordonner aux fille de la suivre. Elles étaient habituées, April étant le second de son altesse Hayes, elle le feraient d'office.

Elle alla se poster près du DJ qui - forcément vu sa tenue - eu tôt fait de s'intéresser à elle...

- Hey, beauté, tu voulais quelque chose ?

- Ouais. Genre de la musique ?

Il lui décocha un doigt, l'index vers elle , pouce en l'air et un clin d'oeil ringard :

- Toi t'aimes pas, Akon !

- Nan, t'as pigé ! fit-elle avec la même mimique, se payant délibérrement sa tête sans qu'il capte.

- Alors qu'est-ce qui te ferait plaisir, dis moi ?

- Bonne question...

April passa plus près de lui, fesses appuyés sur la table de mixage, pas loin des platines. Elle se sentait sacrément émoustillée ce soir, pourtant elle n'avait pas encore trop bu...Hi, marrant. Tant mieux. S'abrutir était une excellente idée.

- Déjà, ça...

Elle noua son bras autour du cou du DJ - dont elle ne connaissait absolument rien, mais peu importe - et avança ses lèvre pour lui rouler un patin langoureux.

Ainsi assise et occupée à lècher les lèvres de sa nouvelle proie, elle devait offrir - si l'on tenait en plus compte de la taille de sa "jupe" si on pouvait encore appeller ça comme ça...- une vue passionante aux autre invités.

Sûrement même à en voir les éléments mâles qui bavaient derrière elle.

Elle se détacha du type dont elle avait à peine vue la tête, juste assez pour savoir qu'il était mignon et continua :

- Et... - elle fouilla dans les cds -...ça !

- Ca marche, poupée, répondit le gars, plutôt charmé en caressant d'une main son dos, descendant jusqu'aux lformes charnues qui dépassaient quasiment de sa jupe.

Pour toute réponse, elle se dégagea avec un regard brûlant et lui envoya un baiser d'un souffle en se retournant pour regagner la piste.

Il laissa donc la piste qui n'était plus très longue finir et lança la musique choisie par April :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

/////////////////////////////////////////////////

- Elle l’a bu.

- T'es la meilleure, bébé.

Cole dansa un peu avec Trisha qui semblait décidée à jouer à la balle de flipper entre les mecs de la soirée.

La musique changea. Akon, sexy chick, ouais, bonne musique ! Cole se déhancha un peu en compagnie de sa blonde.

- Cinq minutes de patience et l’effet commencera à pointer son nez.

En effet O'Brien semblait déjà plus lâchée...à voir la pelle qu'elle roulait au DJ...Mmmh ça promettait.
Dure la mission. Dure...

Nouvelle fuite de la part de Trisha avec un pote à lui. Hé ! Pas touche ! A moi la Hayes.

- Les vêtements sont dans ma bagnole. On s’habille ensemble ?

Ah putain, elle déchirait cette nana. Un peu qu'elle venait avec lui !

-Viens me chercher quand t’as le sac. Je l’ai laissée ouverte.

Cole aquièsca avec un sourire narquois et vorace à la fois, le tout offrant à peu près la tête d'un tigre dans une pub Colgate...

Il resta quelques secondes pour voir le corps de Trisha onduler suggestivement sur le bar devant un parterre de fans en délire.

Elle se frottait trop à lui à son goût mais Trisha était du genre fille publique, un peu comme un DVD qu'on emprunte pour un week end avant le rendre au video club. Et lui, pour l'instant, avait juste réservé le DVD mais ne l'avait pas encore eu chez lui...

Purée, elle l'embrassait ! Fucking bitch. Ca l'énervait déjà...Pour la peine, O'Brien allait en prendre pour son grade !

Alors que la rouquine s'attaquait à un nouveau cocktail TGV , Tequila-Vodka-Gin, un des plus déments et son troisième en cinq minutes, il fila vers la voiture de Trisha et s'empara DU sac.

Il finit par en revenir au moment où deux types ivres montés sur le bar eux aussi pelotaient d'un peu trop près sa douce.

Il poussa tout le monde- c'était SON bar et SA copine quand même - et alla soulever Trisha, la portant sur son doc pour l'emmener dans sa chambre, à l'étage.

Là, il ferma la porte, étouffant un peu le bruit de la musique qu'avait fait mettre O'Brien -bien sympathique en passant.

Il chopa Trisha, qui n'était pas bien grosse, et la balança sur le lit pour l'y embrasser et caresser ses jambes si whaou dans leurs résilles sexy.

Il se redressa au bout de quelques minutes. Il avait une rouquine à se faire.

Il chopa le costard et la chemise et commença à les enfiler.

- Putain, je pue le Do'Han.

Pas que son parfum était désagréable, non, loin de là en fait, il était même sacrément bon. Mais il avait l'impression de sentir Do'Han près de lui et brrr ça faisait un peu froid dans le dos.

Bah ! O'Brien saurait réchauffer tout ça. Cooper et les autres disaient qu'elle tenait largement ses promesses une fois bien alcolisée. Alors avec l'aphrodisiaque en plus...


- Tu filmes ?! fit-il en montrant la caméra, étonné.

Il eut un rictus carnassier.

- T'es fabuleuse.

Il l'embrassa une dernière fois.

- Ma salle de bain. Il montra une porte au fond de la pièce.
Elle donne sur le couloir. T'as moyen de mener O'B. par ici, et de filer dans la salle de bain pour revenir ici discretos et filmer. Grâce à toi, on va avoir la sex tape de l'année, Hayes.

Il termina de boutonner façon Mitzrael sa chemise et de régler négligemment sa cravate comme il le faisait.

- Bon, allez tu peux me l'ammener. Mais assure-toi qu'elle est bien déchirée. Si elle nous capte, on est mal.

Il embrassa encore la blonde.

- Ou tu peux te taper " Do'Han" avant si tu veux!! blagua-t-il en s'éloignant pour finir de donner à son look un dernier détail vaironien.

Oh, arrête, hé, je suis sûr que comme trois quart des filles de la promo, t'en aurais crevé d'envie. O'B. fait vraiment chier à le monopoliser. Mais maintenant , c'est fini. Elle va dérouiller la rouquine. Et nous, on va bien se marrer.

Il aida Trisha à se relever et lui ouvrit la porte en lui donnant une petit claque sur les fesses à hauteur de la queue de lapin pour la faire sortir.

Il se ravisa et la chopa par la taille pour la plaquer contre le chambranle et l'embrasser encore une fois en jouant avec ses oreilles roses.

- Bon, allez, grouille. Que je commence l'apéro avant de passer au dessert.

Il se lécha les lèvres, signe qu'il verrait bien Trisha en crème glacée et rentra dans la chambre en ricanant.

/////////////////////////

En bas, les enceintes braillaient un nouveau tube ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
et O'Brien se déchaînait au milieu de pas moins de six gars, embrassant , caressant, chauffant à mort, tantôt l'un, tantôt l'autre.

Sa tête tanguait au rythme de la sono et elle commençait à y voir un peu flou.

- Hé, ma belle, ça te dirait de tester ça ? Lui demanda un type qui l'entraînait dans un groupe avec d'autres et lui montrait une seringue.

Elle ne savait pas bien ce que c'était mais elle n'avait plus le contrôle, d'un geste trouble, elle hocha la tête
et laissa en gloussant le type lui attraper le bras pour lui injecter dans la veine , à l'intérieur du coude, elle ne savait pas bien quoi mais qui la fit planer illico.

Là, c'était une valse floue de couleurs et de formes indistinctes, plus aucun contours marqués...Elle tourna ivrement et titubante sur elle même et se laissa menner une nouvelle fois par la mêlée de types en chaleur qui la réclamaient.

Elle sentait des corps bouger près du sien, entendait des sons étranges, on aurait dit une batterie. Elle avait l'impression d'être sous l'eau, avec la sensation d'écouter dans un coquillage et elle sentait son propre corps entrain de danser mais ne savait pas bien comment...Ouuuh ça tournaaaiiiit...

Elle finit par s'étaler au sol, des étoiles dans les yeux, morte de rire, en pleine piste de dance.

Soudain, une forme blonde vint brouiller les lumières rapides, furtives et acidulées du plafond juste au dessus de sa tête...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Ven 5 Fév - 19:38

Trisha n’avait pas cessé sa danse lorsque Cole s’était évanoui dans la foule. Que du contraire : lassée de l’inconnu transi, elle s’allongea sur le bar, poitrine bien en évidence, et chercha du regard l’un ou l’autre type qui pourrait faire l’affaire. Elle ne tarda à les repérer : deux jumeaux aussi camés l’un que l’autre. Apparemment, la drogue circulait déjà. La blonde tendit les bras en avant, les prit par la main et les invita à monter sur ce qui servait de scène. Elle se remit sur ses pieds et enchaîna sa chorégraphie avec ses nouveaux coéquipiers. L’un lui caressait la cuisse, l’autre la maintenait par la taille, et heureuse d’être ainsi désirée elle ne protestait pas. Néanmoins, quelque chose la soulevant l’interrompit dans son show.

- Hey mais lâche-moi les bask’ ! s’écria-t-elle tout en se débattant.

Elle eut vite fait pourtant de reconnaître son blond favori. Ses protestations se métamorphosèrent en sourire et elle glissa ses bras sur son torse tandis qu’il l’emmenait à sa chambre. Elle lui mordilla l’oreille, entreprit de passer à son cou, mais fût vite envoyée sur le lit (moelleux heureusement) du jeune homme.

Elle profité de chacune des minutes de ce moment câlin, en prodiguant également au convoité qui ne tarda à se redresser. Elle s’allongea sur le matelas comme plus tôt sur le bar et l’observa silencieusement se changer.

- Putain, je pue le Do'Han.

- Arrête ça va, jaloux ! Il est loin de puer le blondinet. J’sais pas ce qu’il utilise comme parfum mais … wahou ! Un délice.

- Tu filmes ?!

- Evidemment. Tu ne voudrais pas rater ça tout de même …

- T'es fabuleuse.

Il l’embrassa puis lui désigna une porte cachée au bout de la pièce. Elle tourna la tête et écouta attentivement ses explications.

- Ok, c’est enregistré.

Il eut bientôt terminé de s’apprêter. Les dents au dehors, la demoiselle le reluqua. C’est que ça lui allait bien ! Nouveaux baiser.

- Ou tu peux te taper " Do'Han" avant si tu veux!

- Hm … je préfère le Do’Han debout en face de moi.

- Oh, arrête, hé, je suis sûr que comme trois quart des filles de la promo, t'en aurais crevé d'envie. O'B. fait vraiment chier à le monopoliser. Mais maintenant, c'est fini. Elle va dérouiller la rouquine. Et nous, on va bien se marrer.

-Mais quand ai-je seulement insinué que cela n’avait jamais été mon intention hm ?

Il l’aida à se redresser, elle en profita pour se serrer contre lui et poser derechef ses lèvres sur les siennes. Elle s’apprêta à sortir mais il la rattrapa. Elle lui adressa un clin d’œil et s’évapora pour de bon. Elle ne tarda à remettre pieds dans la bruyante fête une fois la caméra posée dans la salle de bain (qu’elle avait prit soin de laisser entre-ouverte).

Introuvable. La rousse était tout bonnement introuvable ! Mais où avait-elle bien pu se cacher ?! L’étudiante avait fouillé les moindres recoins, sans y dénicher son bonheur. Et c’est alors qu’elle s’apprêta à s’en aller prévenir Cole qu’elle trébucha sur une massa allongée tel un cachalot échoué (et oui, je parle d’April =3).

- Putain mais qu’est-ce que tu fous là Ap’ ? J’te cherche depuis quinze bonnes minutes !

Trisha s’agenouilla et attrapa son amie par les bras pour l’aider à se redresser.

-Qu’est-ce que t’as été accepter comme saloperie hein ? Allez viens, je vais t’emmener au calme, tu te sentiras mieux.

Elle lui prit la main et l’emmena jusqu’à la petite chambre de Cole.

- J’ai une surprise pour toi ma chérie ….

Lui murmura-t-elle à l’oreille. Elle esquissa un radieux sourire et la poussa à l’intérieure de la pièce avant de s’éclipser.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 6 Fév - 2:29

- Putain mais qu’est-ce que tu fous là Ap’ ? J’te cherche depuis quinze bonnes minutes !

April cligna des yeux avec un sourire bête. Trriiiiissssssh !!!

-Qu’est-ce que t’as été accepter comme saloperie hein ? Allez viens, je vais t’emmener au calme, tu te sentiras mieux.

Hihi ! Huh ? Saloperie ?...Sais pas ! Pas vu…Marrant, non ?

Elle sentait que la blonde la soulevait et la remettait d’aplomb.

Oaaaah ça tournait ! Elle tangait dangereusement dans l’escalier, guidée par son amie. Dur de marcher sur des talons aiguilles avec autant de grammes d’alcool et de cocaïne dans le sang…

- J’ai une surprise pour toi ma chérie ….

La rousse comprit vaguement ce que pépiait la voix aiguë de l'autre, elle gloussa d’un rire idiot et laissa sa tête tomber contre l’épaule de Trisha. Beuh ça tooooouuuurne !

La blonde s’écarta avec un grand sourire. Elle était sympa quand même, Trish…

April sentit que la miss Hayes la menait avec un mélange de fermeté et de douceur vers la pièce en face.

Surprise ? Hi, trop drôle les surprises. Ou et puis ce…ce truc inexplicable qui la rendait toute chose…Elle repensait à Mitzrael et ses mains sur elle, ses lèvres dans les siennes…

Mmmh encore envie de l’embrasser… A Cooper aussi, oh oui, Cooper et sa manie de lui mordre l’épaule quand elle lui faisait des trucs qu’il aimait…Oh et puis à, euh, comment il s’appellait déjà ? Hin, sais plus, ce grand type basané à la soirée du lycée, et l’autre avec lui, Maxime, c’était ça ? Et la suite whaaaaooouu dans les douches des vestiaires…Oh et puis à ce gars aux cheveux châtains et aux yeux bleus à la fête de Sheryl en dernière année et à ses souffles dans son cou, et –oh ne jamais raconter ça aux filles ! – au frère ainé de Jess à sa soirée d’anniversaire quand elle avait prétexté un mal de crâne pour monter avec lui…Oh et cet entraineur de hockey canon après la victoire du lycée, à la soirée de remise du trophée, il avait quoi pfffooou bien 36 ans passés, mais de ces mains fermes et douces…Et à Zephiro , ce truc rouge délicieux mais pas autant que Mitzrael qui lui savait la faire carrément vibrer et… OH PUTAIN mais où tu es, ramène toi, je te VEUX !

(April sous aphrodisiaques <.<)


Tiens, mais y avait quelqu’un dans cette chambre…Il y faisait noir comme dans un four et elle ne distinguait que les contours dessinés par des volets laissant passer quelques rais de lumière bleutée.

Elle tenta de s’accrocher à la poignée de la porte pour ne pas trop basculer. Non, pas moyen, elle devait…s’allonger. Ca tanguait trop.

Elle vit le lit contre le mur et tituba jusqu’à lui pour s’y étendre.


Le plafond bougeait un peu, tout semblait flou mais ça allait déjà mieux. C’était moins agressif déjà.

Elle soupira et se cala un peu plus, s’enfonçant davantage dans le matelas moelleux recouvert de couettes.

////////////////////////////////////////

Ah enfin. Elle arrivait. Livraison de viande fraîche. Deux coups assurés en une seule soirée. Combien de types se seraient damnés pour une telle occasion ?

Ouch, et elle semblait bien ravagée la rouquine.

Il eut un rictus silencieux. L’offrande qui s’allongeait elle-même sur l’autel. Pas mal !

Et ce tissus si court qui couvrait son corps blanc...

* Miam Miam.*

Bon, assez profité de la vue ; à l’attaque.

/////////////////////////

Allongée sur le petit lit- vu la taille de la chambre, un « deux places » n’aurait jamais tenu – April fixait les rais de lumières sur le plafond, tête légèrement inclinée vers sa droite.

Soudain, une ombre vint masquer furtivement les quelques lignes du faible éclairage et elle sentit un souffle chaud près de son cou.

Une odeur fraîche, enivrante, quasi incendiaire la saisit. Cette odeur….

- Mi…Mitzrael ???

Cole étira un large sourire qu’elle n’aurait su voir dans l’obscurité de la chambre.

Il ne répondit rien mais ses mains caressèrent la chevelure d’O’Brien comme il avait vu Do’Han le faire à la soirée de Trisha.

April sentait une subite pesanteur extrêmement forte et des frissons dans tout le corps. Ses mains étaient toujours aussi douces et fraîches – avec la température qu’elle-même faisait à cause de la drogue, même une bouillotte aurait pu paraître froide.

- Tu es…revenu ?

Ses mots semblaient un peu pâteux et faibles dans sa bouche.

- Chhhh….fit Cole en se glissant à côté d’elle.

April eut un sourire heureux, le cœur soudain en liesse – si elle avait su !

- Je...- les mots s’étranglaient dans sa gorge, entre émotion et trop plein de substances illicites - …Je savais que tu ne me laisserais pas…pas seule…pas toi.

Cole riait silencieusement. Elle allait pas être dure à convaincre, la O’Brien.

Ses doigts cajôlèrent à leur tour, façon Mitzrael, les joues claires de la jolie rousse. (XD avoue Cole, avoue que tu as maté Mitzou >D)

Elle sentit le sang grimper d’un ou deux degrés dans ses veines et attrapa la main qui la touchait précieusement pour la couvrir de baiser, dans un geste passionné, presque désespéré.

Elle marchait. Parfait.

Il pouvait monter d’un cran.

Il se pencha sur April, écartant sa main des siennes pour embrasser ses lèvres. Juste les lèvres d’abord. Do’Han n’avait pas franchement l’air du genre bourrin mécanique et-vas-y-que-je-te-bouffe-la-langue-et-que-je tourne-trois-fois-la-mienne-dans-un-sens-trois-fois-dans-l’autre comme certains.

Elle sentit ses lèvres. Etrangement (--‘) elle ne reconnut pas la saveur enchanteresses de ses lèvres immortelles…Bah sûrement l’alcool. Elle répondit avec délice au baiser léger de sa moitié. Électrisées ses mains humaines virent prendre en coupe le visage de son cher déchu, l’attirant davantage à elle pour lui offrir un long baiser langoureux.

Cole comprennait soudain mieux Do’Han, Cooper et tous les autres. Elle avait de l’or entre les lèvres cette April. Sa façon de vous embrasser en laissant ses lèvres glisser contre les vôtres, de jouer avec vos sens dans un mouvement si sensuel, d’ouvrir doucement les lèvres comme pour vous signifier qu’elle se donnait à vous– wow, bah qu’est-ce que serait la suite… !

Voyant que sa proie répondait sans souci, Cole en voulut davantage.

Ce fut à son tour de lui faire partager une languissante embrassade.
Et à chacun, elle répondait davantage. Bon sang, impossible de s’en lasser. Il ne devait pas oublier qu’il restait Do’Han mais whaaa sérieux les baisers d’O’Brien !

Il devait avouer que ça n’avait rien à voir avec Trisha qui chipotait rien que pour vous saoûler. Non, O’Brien, elle s’abandonnait à vos bras, offerte et docile et ses baisers laissaient, par un insondable mystère de la magie humaine, passer toutes ses émotions.

O’Brien, rien qu’en vous embrassant, elle vous invitait déjà à la prendre. Délicieuse, quoi.

April sentait son superbe hétérocrome – mon dieu, ce parfum !!! – de plus en plus demandeur. Elle grimpa d’une vitesse et ses mains se mirent à courir dans le dos, sur la nuque dans les cheveux blonds dont elle devinait le blond pâle dans la nuit de la pièce.

Cole devait l’avouer, cette petite rousse là était franchement attirante et l’avait charmé en un baiser, il sentait qu’il pouvait non seulement y aller et adorer ça mais en plus, frissonner à son tour. Elle n’avait pas le contact exigeant et sulfureux de Hayes mais elle caressait d’une main légère, dans des gestes un peu flou, du bout des doigts, comme si elle cherchait à appeler en vous toutes les sentations les plus agréables et douces possible.

Sacré fille ! Si toutes étaient comme ça…Putain, mais y aurait plus de vols, plus de guerres, on se nourirrait que de l’essentiel et on resterait toute la journée sous nos draps avec elles !

Bref, il ne l’aurait pour rien au monde avoué à Hayes mais Ethan Cole passait, en vérité, un bien meilleur moment que ce qu’il avait imaginé.

Woa c’était ses mains qui fouillaient sous sa chemise pour caresser son buste ? Qui traçaient comme ça du tout bout de l’index ou du majeur les contours de ses muscles lisses ?

Mais elle avait appris tout ça où, sérieux ?

April se laissait bercer par l’odeur si ensorceleuse de son déchu dont elle dessinait à présent les lignes du corps comme l’autre soir, chez lui. Elle savait qu’il adorait ça. Dommage qu’il fasse si noir, elle aurait aimé voir ses yeux bicolores encore une fois.

Elle reprit ses lèvres entre les siennes.

Cole répondit volontiers à ce nouveau baiser toujours si étourdissant.

Il laissa sa main vagabonder sur son épaule féminine, longer son bras, passer sur le ventre nu, le caresser doucement à l’horizontale – il savait très bien l’effet que ça procurait aux filles, même si Mitzrael aurait été bien moins entreprenant – mais ça, ça faisait partie des choses que ce bougre de Cole ignorait.

April sentit les mains de son ange gardien frôler le bas de son estomac dévêtu, voyager aux alentours de son nombril nu et déclencher en elle des vagues de chaleur plus que plaisantes.

A présent ardente, elle l’attira davantage à elle. Il recula pour lui ôter ces bottes qui devennaient encombrantes. La jambe lisse et le pied gracieux qu’elles dévoilèrent en glissant conforta Cole dans son idée. O’Brien cachait bien son jeu mais elle savait être à elle seule, comme certaines filles si merveilleuses, la sensualité incarnée.

Tout en elle appellait le désir et la volupté. Est-ce que c’était parce qu’elle était ivre et donc plus maîtresse d’elle-même pour un sou ? Ou encore grâce à l’aphrodisiaque ?

Aucune idée. En tout cas, ça promettait d’être plus qu’un bon coup d’un soir, un moment qu’il ne serait pas près d’oublier…

Assis sur le matelas, entre les jambes de la belle, il attrapa la fine cheville et la porta à ses lèvres. Bientôt, ses baisers gagnèrent son genou.

April émit un rire doux et se mordit la lèvre, le laissant faire et se contentant de fermer les yeux et de savourer ces sentations magiques. Apparement, Mitzrael s’était ragaillardi, dis donc !

Alors que les lèvres de l’ « immortel », partaient à la découverte au-delà du genoux, le long de la cuisse ferme et blanche que dévoilait charitablement le tissus peu jaloux de sa micro-jupe, elle caressait ses mèches, qu’elle laissait glisser entre ses doigts.

Eh ben, elle ignorait ce qui lui était arrivé entre deux mais il avait l’air sacrément en forme ce soir ! Bah, elle lui demanderait après. Hors de question de gâcher cet instant magique.

C’était elle ou elle commençait à décuver ? Ses idées semblaient déjà un peu – un peu seulement- plus nettes, la coke qui retombait sûrement quand on sait que ses effets ne durent en général qu’une vingtaine de minutes…Et l’alcool déjà moins présent…Mais toujours cette sentation d’envie incontrôlable de LUI.

Le visage de « Mitzrael » se détacha du haut de sa cuisse où il se promenait, la faisant frémir et il se rallongea sur elle tandis que ses mains glissaient dans le dos cambré de la rousse.

- Attends…Mitzrael….

QUOI ??? Hayes devait se charger de l’assommer !!! Purée, cette peste blonde ne perdait rien pour attendre ! Il allait la tuer !

- Mmmh ? fut-il bien obligé de faire pour ne pas trop trahir son timbre quand même moins mélodieux que celui de Do’Han, en imitant un ton vaguement inquiet.

- Je…je croyais qu’on attendait…

ATTENDRE ??? Bordel ! Elle abusait ! Elle le chauffait à mort et maintenant …Elle faisait ça à tous les mecs ? Hé,une minute…ça veut dire que le vairon se l’était encore jamais envoyée ?

VACHE ! Cette garce de Trisha le lui avait pas dit ça !!! Il allait devoir faire preuve de persuasion…Bon, au boulot.

Il avança son visage de celui d’April et embrassa doucement ses lèvres.

- O’Brien…

Il caressa à nouveau son ventre.

- Même si je voulais…

Il caressa ses mèches rousses. Purée heureusement qu’il était observateur !

- …je ne peux plus.

April tellement bercée de mensonges et d’illusions crut réellement entendre la voix du déchu. Elle l’écouta, hypnotisée et envoûtée par la fragrance inimitable de ce parfum merveilleux.

- Je te veux, Toi, là, maintenant.

Comment ? Comment refuser ? Avec cette voix d’ange et cet inneffable incendie en elle ?

April n’avait même pas une seconde l'envie de l'interrompre.

Elle entoura de ses bras le cou du déchu pour l’embrasser avec adoration.

- D’a…D’accord.

Ga-gné ! Et c’est qui le plus fortiche ?


Oui, Cole était sacrément fier de lui. Ho, après tout ce qu’elle lui avait fait voir ? Rater ça ? Même pas dans les rêves de vos rêves !

Il l’embrassa à nouveau et sentit avec délice les mains, un peu hésitantes, de la jolie rouquine venir ôter sa veste, déboutonner sa chemise, et l’en débarrasser.

Ses mains à lui reprirent le chemin de son dos où le ravissant nœud de son minuscule haut céda sans résistance entre ses doigts. Haha. Miam… ! (XD Cole powaa !)

Les doigts d’April quand à eux, peu sûrs encore de ce qu’ils avaient à faire s’égarèrent timidement vers sa boucle de ceinture.

Mais dites, ça ne serait quand même pas que Do’Han la rende tout sage à ce point là ? Elle avait l’air…amoureuse. C’était d’autant plus marrant… !

Bon, allez, il lui fallait un coup de fouet pour remprendre du poil de la bête apparement.
Il l’attrapa par les hanches et la tira d’un coup franc sous lui.

Roh, putain, on lui avait jamais appris à ouvrir une ceinture, quoi ? Elle avait à peine sorti la lanière de cuir. Faut vraiment tout faire soi même de nos jours ! Et même avec des maries-couche-toi-là ! Mais où étaient les années 70 et leurs hippies sexy et ouvertes à tout ?

Il arrêta là ses réflexions car ses caresses le long de la silhouette d’April semblaient avoir revigoré la belle qui, reprennant confiance, avait replié les jambes à sa hauteur et caressait de nouveau son torse lisse.

Aaaaaah bah voilààà !

Alors qu’elle glissait un peu plus sous lui pour l’embrasser, les doigts de Cole fourrageaient sous ses cheveux, dans sa nuque, pour trouver à tâtons la dernière attache du bout de tissus qui le séparait des terres promises.

Finalement, il en vint à bout en tirant sur un des fils et la pièce de coton et de simili-cuir lui resta entre les mains.

Sans plus de cérémonie, il la balança plus loin, dans la pièce. Pas besoin de ça.

A lui les délicieuses formes de la belle O’Brien ! April soupira en riant un peu, définitivement convaincue, quand il explora de ses mains frâiches presque curieusement la peau nue des nouveaux territoires conquis.

Elle frissonna et reprit les lèvres de l’ « immortel » dans les siennes. Reculer ne l’intéressait même plus. Elle était à lui. Toute à lui. Rien qu’à lui. Qu’il ordonne, qu’il désire, qu’il demande, qu’il évoque, elle ferait.

Et s’il la voulait là, tout de suite, qu’à cela ne tienne, là, tout de suite, il l’aurait. Même si, Oh my, ce soir Mitzrael semblait déchaîné !

- D’acccord. Souffla-t-elle à nouveau, yeux fermés, lorsque les mains de son cher et tendre glissèrent sur sa taille pour laisser ses lèvres impérissable flirter avec la naissance de ses formes féminines.

Son corps tout entier palpitait, de désir et d’ardeur mais plus encore d’amour et de tendresse. Elle avait tellement rêvé cet instant ( >3 Des choses à nous avouer, Ap’ ? A quoi tu penses la nuit…XD )

Sans prévenir, elle attrappa le corps du déchu tout contre elle et le serra dans ses bras avec une douceur infinie.

- Je t’aime, Do’Han…

Ethan ricana, silencieux. Intéressant ! Est-ce que ça voulait dire qu’il pouvait tout lui demander ? ( --‘ oui c’est Cole <.< )

Pour toute réponse, « Do’Han » donna à O’Brien un nouveau baiser langoureux. Bah quoi ? Elle s’attendait tout de même pas à une réponse, non ?

Elle desserra son éteinte et le laissa revenir à ses calineries initiatiques - enfin vu son aplomb cette nuit, elle en doutait un peu maintenant. Mais bon qu’importe. Elle aurait tout le temps de se questionner après.

Là, elle voulait surtout profiter de cette occasion du genre peu fréquent avec Mitzrael.

Tandis qu’April s’offrait encore à lui et à ses lèvres soit-disant Do’Haniennes, les mains de celui qu’elle prenait pour sa moitié couraient le long de ses jambes, à la recherche cette fois du nœud de coton qui tenait sa jupe microscopique sur ses délicates hanches.

HAHA ! Je t’ai eu ! A nous deux, petit saligaud d’égoïste de bout de tissus…Allons bon ! Trois pans de coton. L’embarras du choix…Maudite saleté de lien ! Petit Cerbère de l’enfer O’Brien - qui, en passant, promettait d’être absolument charmant….

Etait-ce celui du milieu ? Difficile de dire dans cette pénombre…Bon, autant tester…Il s’apprêtait à tirer sur la première tête du traître gardien quand, soudain, un bruit l’arrêta…


( x3 Bon là, tant pis, vu comment j'ai décrit Apple, Mary Sue powaaa mais boarf on s'en fout =3 )

( Zeph très cher, je laisse la suite à ta fertile imagination :p )

[Et propose après relecture de ce message XD qu’on présente Cole à Laïa ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 6 Fév - 9:52

[haha !! Beau message n'Appie ^^ ! Je me charge de ça ce midi... je sais EXACTEMENT quoi répondre ^^]

[pour le présenter à Laïa ? xD Ca remplacera son fougueux Kiba... qu'il doit lui manquer, la paaaauvre ToT xD]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 6 Fév - 13:17

Intervention PNJ : Peter Cole, 13 ans et demi, frère d'Ethan


Spoiler:
 



Foutu frère.
Foutue soirée.
Foutue vie !
Les amis d'Ethan arrivaient déja, il n'était que 21h... Peter, avachis dans un des luxueux canapés en cuir du salon, les observa avec indifférence. Personne ne faisait attention à lui, tant mieux. Ils s'affairaient à mettre enceintes et platines en place, Mr Cole ne pouvant bien entendu pas s'en charger seul.
Les minutes passant, le matériel fut bientôt installé et les premières paroles d'une musique RnB s'élevèrent dans la maison. Une simple petite musique de fond à vous péter les tympans... Mais qu'il la ferme cet ahuris !
Enchaînant couacs et vulgarités, le "chanteur" eu vite fait de lasser le garçon. Ce dernier se leva et traversa le salon.
Les potes à Cole étaient en train de sortir des pacs de boisons -alcoolisées, pas besoin de le préciser- et de les mettre sur le bar.
Peter alla sans détour dans le "bureau" (très grand pour un bureau) de leur père. La pièce était plutôt bien insonorisée, plus calme.

Il prit place devant un magnifique piano à queue noir. Il en caressa les touches tout en observant pensivement son reflet à côté d'une partition.
Parents partis, sa garde revenait à Ethan... Qui avait préparé une bien sympathique petite fête. Peter n'y était point invité mais devait malgré tout rester là -sinon le pauvre Ethan risquait de se faire passer un savon. Son frère avait néanmoins été très clair : il ne voulait pas le voir traîner en bas et il n'avait pas intérêt à dire un seul mot de la soirée aux parents. Ca annonçait bien la couleur : alcool, drogues et nanas à tout va.

Peter soupira une énième fois avant de se mettre à pianoter quelques petits airs qu'il connaissait.
Deux heures passèrent. Il n'allait pas rester toute la soirée ici, allongé sur le banc matelassé. Le blondinet se releva et massa sa nuque avant de sortir. Un flot de BOUM BOUM BOUM lui vrilla les oreilles. Il y avait pas mal de monde, surtout des mecs... déja pas mal allumés d'ailleur.
Sans plus attendre, il fila vers l'escalier, se faisant interpellé moqueusement par quelques uns.
Soudain, la porte d'entrée s'ouvrit sous les sifflements des mâles en ruthe. Peter tourna la tête par curiosité pour voir une bande de gonzesses -dont un lapin ^^- franchement pas beaucoup vêtues entrer avec la grâce des catins...

*Charmant*

Le blond leva les yeux aux ciel. Son frère et ses lubies... Il y a des choses qu'il avait du mal à comprendre parfois... comme ça.
Il alla dans sa chambre, s'installa, casque sur les oreilles, devant son ordinateur, une pile de films à ses côtés. Avec ça, il devrait pouvoir passer la soirée.

/////////////////////////////


En effet, il aurait pu... Mais seulement si une bande de cammés n'avaient pas fait irruption dans sa chambre, complétements défoncés. Peter protesta mais face aux trois hommes, il fut rapidement mis à la porte de sa propre chambre.
Cette soirée commençait à sérieusement l'échauffer. Déja, le thème, ensuite devoir supporter les moqueuries vaseuses et la conneries des amis de son frère, mais en plus se faire jarter comme ça ! Il allait l'entendre !

Bien décidé à mettre les choses au clair, Peter chercha son frère parmis les buveurs du bar, les danseurs bouillonants, les défoncés de la cuisine, les fêtards de l'extérieur. Pas moyen de le trouver ! Mais déterminé, il alla même demandé à quelques personnes qu'il connaissait vaguement de vue. Mais rien.
Dans sa recherche, il croisa une rousse étallée au sol, riant bêtement alors qu'un lapin lui venait en aide... C'était vraiment pitoyable.

Fâché, il monta à l'étage voir s'il aurait plus de chance. Mais pas d'Ethan sur le balcon, ni dans la salle de bain (pas celle de Cole !), ce n'était pas non plus lui qui dégueulait dans les toilettes...
Finalement, le garçon se dirigea vers la chambre de son frère... Il entrouvrit silencieusement la porte et se glissa à l'intérieur sans vraiment se douter de ce qu'il allait trouver.
Entendant souffles et frottements, il s'arrêta net. S'habituant rapidement à l'obscurité, il vit son frère serrer contre lui la rousse défoncée de toute à l'heure. Cette dernière était totalement nue (à peu de chose près mais ça il ne le voit pas). Les joues du garçon rougirent autant de gêne que de colère. Son frère, il n'était pas avec une blonde avant ? Ca non plus il avait du mal à piger... Prendre une nana juste pour le plaisir... Lui c'était pas comme ça avec Samia... Il l'aimait et...
Une lueur rouge attira son regard sur le côté. La porte de la salle de bain était entrouverte... Peter fronça des sourcils. Rien n'émettait du rouge en temps normal et il ne tarda pas à comprendre de quoi il retournait.
Là, il trouva vraiment ça dégueulasse, et il était sûr que son frère était au courant pour la caméra.
Pour lui, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase.
Son regard se porta sur le côté. Il attrappa une balle de base-ball, bousculant légèrement le gant qui allait avec. Ce dernier tomba par terre mais le garçon n'y prêta pas plus attention que ça.
Jouant au tennis depuis l'âge de 6 ans, il savait bien viser... Et il lança avec force le dur projectile qui frappa Ethan dans les côtes. [ça, ça doit faire hyper mal xD]
Et de une.
Sans attendre, il s'empara d'une bouteille d'alcool à moitiée pleine et la balança sur la caméra. Elle explosa -bouteille et/ ou caméra- et la bouteille déversa son liquide sirupeux sur l'appareil et la personne qui le tenait.

- J'espère que tu comptes la payer cher pour ce qu'elle t'offre, Ethan !! cracha l'adolescent avec de sortir en claquant violemment la porte.

Là, il s'appuya contre le mur et se laissa glisser jusqu'à se retrouver assis. Il ramena ses jambes contre son torse et les entoura de ses bras puis y posa enfin sa tête.
Il le détestait.


[me tuez pas '^^]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 6 Fév - 21:21

April gardait ses bras enroulés autour du cou de son magnifique déchu, près de sa tête, la chemise imprégnée de l’odeur fantastique de Mitzrael…

Soudain, le bruit brutal d’un choc et l’immortel poussant une plainte sourde et étouffée, se repliant instinctivement sur lui-même. Hein quoi ? Mais qu’est-ce qu’il se passait là ????


- Mitzrael ??? Ca va ?! s’inquièta la voix claire et alarmée de la jeune rousse.

Aussitôt, elle se redressa, assise, pour l’envelopper spontanément de ses bras, dans un geste protecteur et défensif, cherchant autour d’eux la cause de cette subite douleur. L’hétérocrome, lui, se tenait les côtes, serrant les dents.

Putain mais c’était quoi ce truc ???!!!

April ne pouvait rien discerner dans ce four sombre qu’était la chambre. Mais elle fut certaine à cent pour cent d’entendre un vacarme de bris de verre et de démolition violente.

La dernière fois qu’elle avait entendu un pareil tintamarre c’était dans sa chambre, chez elle et la cause était…Oh NON…

- Zephiro… ! souffla-t-elle à la fois effrayée et agacée. Il ne la lachait donc jamais !!!

- Je le savais, tu te sens vraiment OBLIGE de me suivre, hein !!! Tu ne peux pas t’en empê…

- J'espère que tu comptes la payer cher pour ce qu'elle t'offre, Ethan !!

Tiens…On aurait dit le frangin de Cole, ce gosse qu’il avait déjà traîné dans une soirée chez Laura parce qu’il devait le garder.

Ethan ?
April resta un moment amorphe et muette.

ETHAN ???
Ce gamin délirait. Mais, elle sentait comme un truc lourd, étrange, qui planait autour de son déchu. Pourquoi avait-elle cette drôle de sentation au ventre ? Elle sentait tout ça…comment dire…très mal.

Elle s’accrocha un peu plus à Mitzrael.

- Qu’est-ce qui se passe, pourquoi le frère de Cole, t’as appellé « Ethan » ???

Un sale pressentiment lui bouffait les tripes. Elle devait vérifier.

Elle posa ses mains sur son visage et tâtonna un peu. Mais….pourquoi ce visage n’était-il pas si lisse et fin que celui de son déchu ? Et…et ces épaules trop développées, ces hanches trop marquées…

Elle commençait à avoir franchement peur. Elle chercha du plat de la main l’interrupteur de la lampe de chevet sur la table de nuit à côté d’elle…Eh ? Pourquoi lui attrapait-il le poignet comme ça ?

Merde, il serrait trop, ça faisait mal ! Hé ! Il allait le lui broyer !!!

Mais qu’est-ce qui lui prennait ???

Cole, alors qu’il tenait la main d’April à distance de l’éclairage, sentait la hargne le gagner. De toute évidence, Hayes filmait encore. Elle avait pris une bonne baigne mais elle n’avait pas bronché. Vu la lumière rouge qui grésillait dans le coin, elle devait galérer avec l’appareil qui semblait avoir pas mal morflé.

Soit il la laissait là et il allait donner à ce petit connard de gosse la bonne leçon qu’il méritait, soit il se raccrochait aux branches pourries et recollait les pots cassés et rassurait – mais pas sûr qu’elle marche – la rouquine.

Tout à coup, il bondit hors du lit. Putain, non, pas moyen, il s’en tirerait pas comme ça le gnome ! O’B. prendrait plus tard.

Il s’éjecta du matelas, enleva d’un geste rageur sa ceinture et l’envoya à sa droite où elle cogna dans le mur avant de retomber sur le lit.

Assez rapidement pour qu’April ne puisse pas allumer la lumière, il se rua vers la porte qu’il ouvrit d’une pression puissante et se jeta à l’extérieur en claquant à son tour le panneau de bois derrière lui.

////////////////////////////////////////////////

April ne comprennait plus rien. Elle avait le cerveau qui jouait des maracasses à l’intérieure de sa boîte cranienne et le regard vague comme après une nuit blanche.

Elle trouva l’interrupteur de la lampe de chevet et l’alluma.

Une lumière jaune, chaude et douce envelloppa la pièce. Oh purée, ce crâne !!! Trop de luminosité. Elle l’éteignit aussitôt.

Elle se passa la main sur le visage en frottant ses yeux aux paupières engourdies. Sa main passa distraitement dans ses cheveux.

Elle frissonna un peu et s’enroula dans le drap.

Non, ce qu’elle avait cru percevoir ne pouvait pas être vrai. Elle avait senti son odeur !!! C’était bien lui !

Elle vit alors une chemise blanche tassée sur elle-même à côté d’elle. Elle la prit entre ses mains.

Mais au moment où elle secouait le drapé de coton immaculé, une bouffée de fraîcheur et de…de…Mitzrael tout simplement, l’envahit.

Ce parfum…Elle attrapa la chemise vers elle et en respira l’odeur unique. L’odeur qu’elle avait sentie depuis tout à l’heure.

Elle laissa ses yeux rouler sous ses paupières qui se fermèrent alors qu’elle absorbait, enivrée, la délicieuse fragrance. (Oh la junkie, elle se shoote au Mitzou XD)

L’instant immersion dans le parfum de Mitzrael passé, elle écarta un peu l’habit d’elle et réfléchit. Si ce tissu sentait si fort et était le seul élément qu’elle avait réellement reconnu de lui, il y avait fort à parier que ce corps lisse et musclé n’avait pas été le sien…

Elle se redressa, paniquée. Bon sang, mais qu’est-ce qu’elle avait encore foutu ?!

///////////////////////////////////////////////////////////

Une fois hors de la pièce, Cole repéra son frère, assis au sol, dos contre le mur. Automatiquement, il lui fonça dessus.

Ses mains attrapèrent le col du t-shirt de Peter et il le souleva pour le plaquer brutalement contre le mur, se foutant pas mal de la douleur que devaient ressentir ces jeunes omoplates.

- Je…t’avais…dit …de ne PAS ME DERANGER !!!

Il l’éloigna du mur et l’y repoussa histoire de bien lui faire comprendre qu’il avait la rage.

- T’es content, hein, ptit merdeux ! T’as tout fait foirer !!!

Il détestait ce sale crétin de gosse. Petit fifils à sa maman.

Il serrait les dents et les os de sa mâchoire saillaient dangereusement. Signe que Cole était vraiment mais alors vraiment furax.

- Tu peux bien être une ptite tafiole dans ton coin, si ça te branche, mais ce que je fais aux filles qui rentrent dans ma chambre ne regarde que moi et je T’INTERDIS de te mêler de ça, pauvre gonzesse !

Il lui attrapa la machoire et appuya fort sur les os, se retenant à peine de le démolir.

- Qu’est-ce que t’as, la tapette ? T’es jaloux ? T’as pas les couilles de cartonner ta black alors tu viens me faire chier quand c’est moi qui les tringle, ça c’est ça ?

Il ne put retenir un bon crochet du droit dans la joue de Peter. Celle-là, il l’avait pas volée.

- C’est quoi ton problème ? Tu sais pas comment faire alors tu t’incrustes et tu bousilles tout ?

Il eut un sale sourire.

- Mais atteeennnnds, moi je vais te montrer !

Il haissait vraiment ce mioche. Il le traîna sans état d’âme jusque devant la chambre.

- T’as du bol de m’avoir pour frangin, ptite blondasse. Tu vas carrément assister au cours en live ! ricana-t-il tout en fermant à clé illico la porte de salle de bains qui donnait sur le couloir, tenant toujours fermement l’adolescent, avant de bazarder Peter dans la chambre et d’y rentrer à son tour.

//////////////////////////////////////

April entendit des éclats de voix dans le couloir.

- T’as du bol de m’avoir pour frangin, ptite blondasse. Tu vas carrément assister au cours en live !

Oh, ça, pour sûr ce n’était pas son déchu…. !

Elle attrapa la chemise et s’en couvrit les épaules, entreprenant de la boutonner pour sortir.

Merde ! Elle resserra la chemise sur elle.

Un bruit de clé dans la pénombre et le cliquetis d’une serrure.

Oh MERDE !

Elle se leva, affolée et s’avança vers la porte qu’elle s’apprêtait à utiliser quand elle s’ouvrit à la volée. April recula d’un bond, évitant de peu le battant de bois en plein visage.

A contre-jour dans la lumière du couloir, elle put saisir qu’il s’agissait de Cole et un jeune garçon d’environ 13 ou 14 an, son frère. Mais Cole portant…les fringues de Mitzrael.

Oh purée, non. Ca voulait dire que…Elle se sentit larguée et écoeurée. Il s’était bien foutu de sa tête. Bravo Ethan, tu iras loin, mon petit gars.

- Où tu vas, toi ? aboya Cole. Dire qu’elle l’avait confondu avec son immortel !

- Oh allez, un petit effort, je suis sûre que tu peux deviner. Tu n'es pas si débile..! Je sors, où veux tu que j'ailles en me dirigeant vers la porte ?Répondit-elle, de moins en moins alcoolisée, avec aplomb .

Sauf que c’était bien mal connaître Cole. Pas pour rien si ça avait été en son temps un grand ami de Dane Cooper. Ils avaient fini par se brouiller parce qu’il se battaient toujours pour Hayes. ( we love U Trish <3 )

Il se décala vers la porte et tourna la clé dans la serrurre.

- Et comment-tu fais ?

Il jeta Peter à terre.

- Tiens, morveux, maintenant regarde et prend en de la graine !

Et avant qu’elle ait pu faire un geste, il saisit April, mains sur ses fesses et la culbuta sur le lit.

April fut d’abord interloquée. Non. Il osait ????!!!

Ainsi collée ( Colée xD) au matelas sous les muscles de Cole, elle percuta qu’elle était légèrement mal.

- Putain, comment j’ai pu te prendre pour Mitzrael ?! feula-t-elle alors que les mains d’Ethan empoignaient à présent ses jambes qu’elle gardait – volontairement –immobile..

- Hé nan, je suis pas ce fils de pute de Do’Han (Oo Mitzou ! Comment il insulte ta maman O.O !!! XD) !



- J’avais remarqué, je crois ! siffla April tout en s’obligeant à ne pas lui défoncer l’os du nez d’un bon coup de poing.

- Mais ça m’empêchera pas de te sauter, O’Brien !

Elle émit un petit rire moqueur.

- Atrocement original. T’as entendu ça où , Apple Pie ?(XD non pas de lien malvenu, mes chers ! )

- Ferme-là O’Brien, tu vas jongler, c’est moi qui te le dis.

- Et ça c’était quoi, Sex Academy ?

Pouffiasse, elle le gonflait à se foutre de sa gueule !

- C’est ça, fait ta fière, on verra dans quelques minutes qui se marra de nous deux.

April l’aurait bien étouffé. Mais elle devait prendre les devants. Bouffer avant de vous faire bouffer. Une règle d’or de la survie de l’espèce.

Elle l’attrappa contre elle et laissa glisser ses lèvres humides sur les siennes – Bon sang, le frangin de Cole là bas par terre devait la prendre pour la reine des traînées…

- Mais montre, donc, je n’attends que ça , t’as pas remarqué ?

Heeein, alors elle se défendait pas ? Bon c’était tout aussi bien. Il comprennait mieux la réputation d’O’Brien maitenant…Elle aimait ça qu’on fasse mumuse avec elle...

- Et ça te gêne pas, O’Brien ? fit-il d’un ton moqueur mais tout de même un rien déçu. Ca aurait été plus marrant. Surtout pour sa blonde qui filmait.

- Tu voudrais ? Oh, je peux faire comme si, si ça chante !

Aussitôt, April enchaîna sur la parodie de la pauvre chérie martyrisée.

- « Oh non PITIE Cole ne me viole pas ! Je ferais TOUT ce que tu voudras ! »

Il souffla, énervé. Elle se payait encore sa tête, la garce. Il la tira à nouveau vers lui et se cala dessus.

- « Non, je veux paaas, tu es trop crueeeel !!! Arrêêête nooooon !!!! » - Si tu veux je peux aussi me débattre, hein !

Joignant le geste à la parole, elle se mit gigoter exagérement, donnant des coups de toutes parts et en profitant pour envoyer son pied dans la tronche de cet imbécile.

- Putain, O’Brien ! Non, ça va, c’est bon ! Boucle-la juste et tiens toi tranquille, bordel !

- Désolée, j’ai pensé que tu aimerais un peu de réalisme. Mais tu me déçois. Si tout les violeurs étaient comme toi, on aurait pas grand-chose à craindre nous pauvres demoiselles perdues…Bon, allez assez épilogué, chope-moi qu’on en parle plus, puisque t’as l’air si ravi de le faire.

Après l’introduction « je me fiche ouvertement de ta tête pathétique » , le développemment « attends un peu que je te montre comment je joue, moi »…

Elle glissa sous lui, alors qu’il ouvrait sa chemise pour retrouver ses formes nues - * CONNARD ! * - et lui embrassa les épaules alors que ses mains fuyaient vers ses hanches masculines.

Ce crétin, il y croyait en plus…Il la connaissait mal, apparemment !

Là, elle resserra son emprise et son genoux vint d’un coup foudroyant viser l’entrejambe de ce sale imposteur lubrique.

Et Cole de se tordre de douleur avec un cri rauque et guttural.

- Aaaaah SALOPE ! Putain de chienne de merde !

- Et moi, April O’Brien, enchantée !

Alors qu’il se contorsionnait sur le lit, elle fourra ses doigts dans sa poche de pantalon pour y choper la clé et la lança dans le noir à Peter.

Elle s’assura que Cole était trop mal pour réagir et lui colla un deuxième bon coup de jambe au même endroit. Histoire d’être sûre.

Il brailla à nouveau et se tordit de plus belle.

- Oh, je t’ai pas dit ? Je suis très sado-masochiste dans le genre. Une vieille connaissance infernale à moi te le confirmera.
Alors, elle resserra la chemise autour d’elle et s’écarta de cet abruti de première.

- Sérieux, Cole, arrête les films de série B. Tu te sens pas un peu ridicule ?

Cole occupé à se tortiller sur le lit ne répondit pas.

April secoua la tête et recula encore. Pauv' type !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 7 Fév - 16:54

La fatigue tirait les traits du garçon. Il en avait marre, marre marre ! Il entendait des bruits étouffés dans la chambre d'Ethan. Pour sûr, ce dernier lui ferait payer ce qu'il avait fait mais là, ça lui avait vraiment bouffé les tripes de voir ça.

Et justement...
La porte de la chambre d'Ethan s'ouvrit à la volée sur un frère que l'on devinait furax. Peter préféra ne pas relever la tête. D'ailleur il n'eut pas besoin, son frère le fit pour lui. Il l'attrappa par le col et le souleva avec force pour l'écraser contre le mur. Le jeune blond retint un gémissement quand sa tête frappa le plâtre recouvert de tapisserie. Il se contenta de serrer les dents, sans rien dire.

- Je…t’avais…dit …de ne PAS ME DERANGER !!!

Peter n'osa pas affronter le regard de son frère.
Pour bien marquer le coup, il le repoussa une fois de plus contre le mur. Cette fois, le garçon prit garde à ne pas se faire cogner la tête.

- T’es content, hein, ptit merdeux ! T’as tout fait foirer !!!

Tout fait foirer quoi ? Peter leva les yeux vers son frère et vit son visage crispé par la colère. Jamais il ne l'avait vu dans un état pareil, c'était pire que les autres fois ! C'était si grave que ça ? L'alcool lui tappait sur le système !

- Tu peux bien être une ptite tafiole dans ton coin, si ça te branche, mais ce que je fais aux filles qui rentrent dans ma chambre ne regarde que moi et je T’INTERDIS de te mêler de ça, pauvre gonzesse !

Peter bougea les épaules pour se dégager mais Ethan lui attrappa la mâchoire et la serra si fort que le garçon crut qu'il allait la lui broyer ! Son frère approcha dangeureusement son visage, ses yeux brillants de méchancetés.

- Qu’est-ce que t’as, la tapette ? T’es jaloux ? T’as pas les couilles de cartonner ta black alors tu viens me faire chier quand c’est moi qui les tringle, ça c’est ça ?

Peter hallucinait. Il le foudroya du regard mais se prit un bon coup de poing dans la machoire. Sa tête bourdonnait légèrement... Il n'y était pas allé de main morte, ça faisait sacrément mal !

- C’est quoi ton problème ? Tu sais pas comment faire alors tu t’incrustes et tu bousilles tout ? Mais atteeennnnds, moi je vais te montrer !

Ethan traîna son frère sans ménagement vers sa chambre.

- Lâches-moi !! protesta le garçon. Connard !!

Pour toute réponse, son frère le chahuta davantage.

- T’as du bol de m’avoir pour frangin, ptite blondasse. Tu vas carrément assister au cours en live !

Peter pâlit alors qu'il fermait la porte de sa salle de bain à clé. Ethan le poussa sans état d'âme à l'interieur de la pièce noire.
Ils se retrouvèrent face à la rousse qui visiblement voulait elle aussi quitter la compagnie d'Ethan. Sauf que ce dernier ne l'entendait pas de cette oreille. Il ferma la porte en provoquant la fille, avant de le balancer par terre.

- Tiens, morveux, maintenant regarde et prend en de la graine !

En tombant, Peter s'entailla la main sur un bout de verre. Il poussa un petit gémissement plaintif et la ramena contre lui. La plaie n'était pas profonde apparament. Il recula dans un coin, entendant bien entendu la conversation entre son frère et la rousse. Elle semblait bien moins consentante à présent... Bien fait pour sa gueule !
Enfin... ça c'était avant qu'elle ne l'embrasse. C'était à ne plus rien y comprendre. Il se recroqueville sur lui même. Des frissons parcouraient tout son corps et il avait l'impression que ses tripes dansaient la salsa jusqu'à en faire des noeuds. Et puis Ethan n'y était pas allé de main mort... Il avait sacrément mal à la mâchoire !

Finalement, il ferma les yeux le plus fort qu'il pu, comme pour s'évader de cette pièce, et se boucha les oreilles. Il fut surpris qu'un liquide chaud lui parcourt le bras et la joue... Sa main saignait assez abondamment comparé à la taille de la coupure.
Il avait envie de vômir.
Peut-être pourrait-il prendre la batte de baseball de son frère et l'assomer avec ? Non, surtout pas... Ethan allait le tuer s'il tentait un truc pareil !!
Il ouvrit légèrement les yeux... Elle lui caressait le torse. Il referma et augmenta la pression sur ses oreilles jusqu'à avoir mal. Il entendit des cris étouffés mais ne chercha pas davantage à savoir de quoi il s'agissait.

Quelque chose le frôla alors pour rebondir en tintant sur le parquet. Dans un premier temps, Peter ne réagit pas, préférant ne pas savoir de quoi il s'agissait. Puis, la curiosité l'emporta. Si ça se trouve...
Son regard fouilla autour de lui mais rien... Il vit juste la fille à moitié nue reculer alors que son frère se tordait en beuglant sur son lit. Qu'est ce qui s'était passé ? Il ne comprenait plus rien... La fille avait brusquement changé d'attitude... Peut-être que l'alcool et la drogue l'avaient trop shootée pour qu'elle comprenne et que son frère avait voulu la violée ? Il jeta un regard dégouté à l'interessé avant de revenir rapidement à ses recherches... Il n'avait pas rêvé au moins ? Hé ! Sous le meuble peut-être ?
Peter se pencha et tâta d'une main. Il y avait plein de choses ! Soudain, il rencontra un objet métallique, légèrement chaud. La clé !! Ses yeux s'illuminèrent. Ses doigts se refermèrent sur l'objet salvateur et il se releva en vitesse. Ouuuh... sa tête tournait...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Sam 13 Fév - 18:12

April entre les mains de Cole, Trisha ne tarda à s'extraire de la petite chambre. Il serait s'occuper de la suite comme un grand. Elle omit pas de se saisir de la caméra et de la garder bien fermement entre les mains.

- Bonne nuit les tourtereaux ...

Murmura-t-elle d'une voix mielleuse tout en referment doucement la porte. Cet adage terminé, elle fila en direction de la salle de bain et s'empressa d'allumer le caméscope. Mais à peine s'était-elle précipitée en direction de la deuxième porte qu'elle percuta quelque chose. Ou quelqu'un. Une série de photos pornographiques habituellement observée par les hommes s'envolèrent de ses mains et se dispersèrent un peu partout sur le plancher. La blonde écarquilla les yeux et attrapa la demoiselle par le bras.

-Dégage d'ici où je le dévoile à toute la communauté !

Elle la poussa à l'extérieure et prit soin de refermer la porte.

- Font chier ces lesbiennes, toutes les mêmes ![comment ça un clin d'oeil à la fille du métro ?]

Trisha glissa la caméra par l'ouverture qui donnait une vue proéminente sur la chambre de Cole. Enfin. Il était temps ! Elle n'avait apparemment pas raté grand chose puisqu'ils en étaient toujours aux discutailles.

Tout marchait comme sur des roulettes. La rousse y croyait dur comme faire. Et bah, elle était facile à avoir l'O'Brien. Drôlement facile. Ca en devenait moins excitant, d'ailleurs. La blonde appuya sa tête contre un mur, las. "Mitzraël ceci, Mitzraël cela, ..." putain mais ta gueule ! C'est déjà pas bien palpitant mais en plus si tu traines en longueur ...

Puis Cole entreprit de la déshabiller. Enfin, songea Trisha. April quant à elle tentait désespérément de déboucler cette ceinture. Ppfff, quelle maladresse ! Qu'elle y aille franchement ! Heureusement qu'Ethan lui vint à la rescousse ...

Brusquement, une porte qui claqua. LA porte. L'étudiante fronça les sourcils et discerna, cachée dans l'ombre, la frêle silhouette ... de Peter. Putain le con ! Elle se redressa un peu et se mordit la lèvre. Un large sourire illumina son visage. Un peu d'action ? Elle n'eut pas le temps de penser plus (surtout que ses pensées ne vont pas excessivement vite) puisqu'une bouteille d'alcool explosa en fr--un fracas assourdissant. La blondasse retint un cri de stupeur et d'agacement (la cible étant clairement la caméra), puis s'aventura dans la petite salle de bain à la recherche d'une serviette. Elle essuya ce qui devait à tout prit être essuyé (^^) et croisa les doigts, dans l'espoir que tout soit encore intact. Putain mais comment Cole pouvait-il avoir un frère aussi con ?! Elle l'entendait hurler dessus depuis le couloir, et verrouiller l'accès à la salle de bain depuis le couloir. Tant mieux.

L'adage terminé, elle ralluma la caméra qui -miracle !, s'activa. Elle se jeta en direction de l'ouverture et enchaina son film. Néanmoins, le scénario c'était quelque peu modifié ... la victime prenait le dessus ! Et vas-y que je t'insulte, que je te drague (et évidemment l'idiot marchait) pour mieux te prendre par derrière. Que je te donne un coup entre les deux jambes. puis que je balance les clés de la chambre à un Peter terrorisé. Pourquoi pas après tout ... Mais quelle cruche ! Il n'était pas question de laisser la scène se dérouler ainsi.

Sans bruit, Trisha posa la caméra de manière à ce qu'elle puisse continuer à filmer la scène. Puis elle se détacha de l'ombre, faisant attention à ne pas se prendre de morceaux de verres sur les pieds (malgré les quelques uns qui s'attachaient à ses cheveux). Promptement, elle attrapa le t-shirt du gosse et l'attira vers elle sans aucune délicatesse.

- Dans le genre, t'es vraiment une petite merde toi ! T'es jaloux, petit ? mais ne t'inquiète pas, je vais m'occuper de toi ...

Là dessus, elle l'embrassa de force.

- Allez, tiens toi tranquille et laisse faire les grands !

Termina-t-elle, la tête fort proche de la sienne. Elle lui souffla dans l'oreille.

- Soit heureux. T'es privilégié. Habituellement, je fais pas dans la pédophilie ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Lun 15 Fév - 19:08

Cole n'en revenait pas.

Quelle...quelles salopes !

Cette foutue douleur à l'entrejambe et cette conne de Hayes qui pelotait son frère.

Pas qu'il ait eu une quelconque compassion/envie de protéger son frère ( rayer la mention inutile ) mais putain c'était SA nana. Hors de question que sa larve de frangin profite avant lui !

Il laissa un peu la douleur se calmer. Du lit où il était étendu, il pouvait voir la blonde aux moeurs dépravées et l'autre traînée d'O'B. qui tatônnait dans la semi-obscurité de la pièce pour revêtir ses quelques millimètres de tissus.

Saloperie de rouquine. Clair qu'il allait pas la louper celle-là. Mais avant tout, sonner la fin de cours pour son crétin de frère.

Il se leva, souffle un peu bruyant compte tenu des derniers évènements subis par son pauvre (hum) corps.
Se postant vers l'endroit où se terrait Trisha, il attrappa Peter par le col. Espérons que sa complice sache garder le silence...
Il l'arracha à l'emprise manucurée.
Frangin ballant à un mètre du sol, tenu d'une poigne ferme au niveau de la nuque, par le tissus de sa chemise, il parcourut, machoires serrées les 20 mètres carrés de sa chambre, déverrouilla la porte et sortit, Peter toujours suspendu en l'air.

Il traversa d'un pas furieux le couloir où il finit par gagner la chambre du gnome où il l'envoya d'un jet rapide et violent contre une commode, prenant bien garde ensuite de happer le téléphone portable du gamin pour le broyer sous son pied - manquerait plus que ce cafard aille tout colporter à leurs parents.
Il s'empressa, une fois l'appareil éventré agonisant au solde, de saisir la clé sur la serrure pour verrouiller la chambre de l'extérieur.

Là! Tranquilles.

Il regagna la chambre, non sans croiser O'Brien en chemin qui tentait une fois de plus de se faire la malle et quasiment lui arracher le bras pour la frocer à regagner la chambre.

April rageait. Mais rageait sérieusement maintenant.

A nouveau balancée dans la chambre, elle se paya la poignée d'une armoire en pleine colone vertébrale, qui lui coupa le souffle et offrit l'avantage à son adversaire.

Ce sale connard attrapa de ses deux mains de grosse brute la précieuse chemise blanche dans laquelle elle s'était drapée.

Non ? Ce crétin voulait vraiment le faire ?! Mais pitié sortez moi de ce mauvais film !

La main de Cole vint lui asséner un violent coup de poings dans le ventre.

April émit un bruit entre le souffle et la plainte. Purée, ça faisait mal !!!

Alors qu'elle s'était pliée par réflexe, Ethan lui décocha un upercut foudroyant sur la joue droite.

Prends ça, pouffiasse.

Ouch, April mit quelque secondes à se ressaisir. Il frappait vite et fort. Qu'attendre de plus d'un type qui s'entraîne en boxe tous les mardis soirs depuis 3 ans ?

Il prépara un nouveau coup. Il savait bien où attaquer.

April ne vit la forme indistincte de sa main arriver qu'au dernier moment.

Non, pas la poitrine ! Pas la poitrine ! Pas la...

Hhhhhmmmmmmmppppppppppppphhhhhh !!!!!!!

Allez April debout et fais quelque chose ! Tu ne vas pas le laisser te rouer de coups comme ça, non !

Elle se redressa un peu. Fuir. C'était la meilleure solution. Elle évita par miracle un nouvel upercut et essaya de se glisser hors de la zone à risque.

C'était mal connaître Cole qui l'attrapa par les cheveux qui couvraient son dos lisse et la tira de nouveau vers lui.

AAAAAAAH ENFOIRE !!!!

April cette fois répondit avec les jambes, donnant des coups de pieds secs dans les tibias.Viser plus haut était trop risqué vu la machine à trempes qui se trouvait face à elle.

Il l'attrapa en réponse par les épaules et la plaqua sauvagement contre la porte de l'armoire, où il savait très bien que la poignée lui rentrait dans le dos sans pitié. Cette conne l'avait bien cherché !

Il la décolla et l'y re-plaqua trois, quatres, cinq fois.

A dernier contact violent avec le rond de métal, April lâcha un cri perçant et reçu une puissante baffe.

Elle peinait à respirer. Il lui avait broyé le dos et sa tête semblait à deux doigts d'imploser tant le choc de son poing avait été fort.

Elle haleta, tentant de retrouver un ryhtme cardiaque normal et de stopper cette hyperventilation qui la prenait, lui faisant tourner la tête.

Matée ! Enfin !

Cole attrapa la rouquine et l'envoya valser sur le lit. Le matelas étant petit, O'B. s'écrasa d'abord dans le mur en crépit avant de retomber sur l'amas de couettes et de draps.

Là, il se rua sur elle. Elle allait voir cette mijaurée, combien elle aurait dû la fermer
!

- T'es foutue, O'Brien.

April haletait toujours, une épaule et un bras égratignés par le crépit où elle avait glissé.

- Je...je rentrerai pas dans ton jeu, Cole...!

Elle avait dit ça avec un regard plutôt effrayé car elle le voyait approcher une bouteille de vodka ( qui traînait jusqu'alors sous son lit) d'elle.

Il la coinçait sous lui, assis à cheval sur son buste, ses genoux écrasant ses coudes.

Elle attrapa l'oreiller entre ses dents pour pousser un cri aigu quand il en versa le contenu sur ses plaies à vif.

Désinfectant ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ses jambes nues s'agitèrent mais en vain, ce salaud était trop loin d'elles.

En clair, elle ne pouvait rien faire.

Elle ne put donc bouger quand il attrapa son bras intact pour l'appuyer de toutes ses forces au mur et l'y griffer sur un maximum de surface possible.
Et puis re-vodka. Ah c'était quand même mieux comme ça ! Au moins, ses attributs masculins seraient largement vengés.

Mais qu'elle était chiante à lui péter les tympans. Bon ça voulait dire que ça faisait mal et c'était plutôt génial pour lui mais elle était obligée de couiner comme ça ?

Pour la faire taire, il coinça à nouveau son coude blessé sous son genoux puis appuya sans vergogne sur la mâchoire qu'elle tentait de garder serrée, au niveau du creux de ses joues, pour qu'elle ouvre la bouche.
Face à la résistance virulente de la rousse, il finit par carrément fourrer ses doigts dans sa bouche pour les glisser de force vers l'arrière de ses dents, à la jonction des deux mâchoires, qu'il tenta de séparer en y imposant l'espace de ses doigts.

April, qui gesticulait rageusement, sous la pression broyante des doigts de Cole fut bien forcée d'ouvrir la bouche. Encore un peu et elle aurait pu croire qu'il s'apprêtait à lui mettre un mors.

Hélas, elle aurait sûrement préféré le mors ! Cole, qui avait décidé qu'il ne lui épargnerait rien, un fois la bouche d'O'Brien ouverte, y enfonça le goulot de la bouteille de vodka ouverte.

Sentant le verre dans sa gorge, April eut un haut le coeur mais ses plaintes se noyèrent dans le liquide spiritueux infect qui se déversait à une allure folle dans sa gorge, remplissant et débordant de sa bouche pour couler sur son visage et son cou.

Cole tenait toujours la bouteille, hilare. Son autre main vint alors écraser le nez d'April pour l'empêcher de respirer et l'obliger à avaler. Cette idiote se débattait de plus en plus, s'étouffant, s'étranglant sous le litres d'alcool qui se déversaient en abondance dans sa gorge.

April tentait d'ingurgiter le flux infâme de voka pure, pour essayer de respirer un peu mais ce salopard avait enfoncé le goulot trop profondément et à chauqe fois qu'elle tentait, elle manquait de vomir toutes ses tripes - cette fois, franchement crispées par l'angoisse.

Elle allait crever là, étouffée dans l'alcool, noyée dans son propre vice. Elle sentait sa tête tourner, continuait d'essayer de boire ce poison mais ne parvenait qu'à émettre des bruitages gutturaux entre étranglements et vomissements.

Cole jubilait. Il se pencha sur elle pour la fixer dans les yeux, avec un sourire large comme sa main.

- T'as du bol, tu sais. Il paraît que l'extase est encore meilleure quand on est privé d'air. Ca fait partie des jeux sympas qu'on invente au lit...

April plissa les yeux, mais il serra davantage son nez entre l'os de son pouce et la naissance de son index.

Bordel mais il allait la tuer !!!



- Alors : "Dis O'Brien..." fit Ethan en imitant la voix geignarde d'un gamin dans la cour de récréation. "Tu joues avec moi ? "

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mer 17 Fév - 19:24

[mwahaha !!! vous allez tous regretter de m'avoir appelé ^^]


Peter :

Une fois l'équilibre retrouvé, Peter se pressa de se diriger vers la porte, prenant garde à ne pas mettre sur un nouveau morceau de verre -même s'il était en baskets. Sauf que son projet fut quelque peu anéanti par une main frêle qui l'attrappa par le col. Ah non, ça ce n'était pas son frère ! Le garçon se retrouva face à un lapin géant. LE lapin ! La blonde d'Ethan. Par les paroles qu'elle lui lança, il comprit assez rapidement pourquoi ils allaient bien ensemble. Même vocabulaire, entre autre, et quelques manières aussi... Sauf que... Bin non, les méthodes n'étaient pas tout à fait les mêmes. Le blond eut un léger sursaut quand les lèvres pulpeuses de l'étudiante vinrent attrapper les siennes. Il lui fallu un certain temps avant que l'info ne lui parvienne au cerveau... Là, il se débattit alors qu'elle se mettait à lui parler de pédophilie. C'est pas vrai... Mais qu'est ce qu'ils avaient tous ce soir ??
Il allait répliquer par un bon coup de pied dans le tibia halé quand une poigne puissante s'empara de son col pour le tirer violemment en arrière et le soulever du sol sans ménagement, lui arrachant un cri de surprise. Là, aucun doute sur l'identité de la personne.

Ethan sortit de sa chambre, furieux. Son souffle faisait penser à celui d'un taureau prêt à charger. Peter préféra se faire tout petit et ne pas répliquer... Son frère ouvrit la porte de sa chambre à la volée. Les camés avaient disparus. Il le balança violemment contre un meuble. Le gamin poussa un cri de douleur et de surprise mais resta sonné quelques secondes, si bien qu'il ne réagit pas assez vite quand Ethan broya son téléphone sous son talon et l'enferma.
Peter se jeta contre le porte et y donna de furieux coups alors que son frère regagnait ses occupations. Finalement, il renversa furieusement une pile de livres avant de se laisser tomber sur son lit, bras écartés.
Il en avait marre... Et il avait mal. Son regard se tourna vers sa main écorchée, elle saignait toujours. Il la laissa.
Bah... Au moins il allait être tranquille maintenant. Mais pour combien de temps ? Son frère allait lui règler son compte quand il en aurait fini avec l'autre...
Qu'est ce qui allait se passer, une fois cette fête finie, avant que les parents ne rentrent ?



////////////////////////////////////////////////////

Maintenant, place au magnifique :

Zephiro :

Quelle veine d'avoir une sorcière pour servante ! On ne pouvait rêver de mieux, non ? Si... Bien sûr que si ! Mais pour Zephiro, c'était déja amplement suffisant pour s'amuser. C'était un problème en moins, des avantages en plus et de belles perspectives.

- Ressie, chérie, fit le Démon assis sur le toit d'un immeuble. J'ai entendu parler d'une petite fête qui m'a l'air vraiment sympatique... Ca serait une bonne idée d'aller y faire un tour, non ?

Il n'attendait évidemment pas de réponse de la part de la sacillice, pas la peine de le préciser. Zephiro se leva et s'étira, faisant doucement craquer ses vertébres. Il se tourna vers sa "complice" et lui tendit la main.

- "Nuit blanche à la maison close" ça t'ira à merveille comme thème !

Il lui adressa un sourire éclatant.

- Et une vieille amie nous y attend.

Saisissant la main ambrée de la sacillice, il la tira contre lui et s'éleva dans les airs, direction, la riche maison des Cole.


Arrivé à une rue de la dite maison, il se posa dans l'ombre et opta pour l'apparence d'un jeune gothique au visage très charismatique. Ses cheveux noirs aux mêches inégales entouraient son visage fin. Ses yeux étaient d'un gris froid et métallique. Il portait des vêtements de cuir noirs parcourus de chaînes d'argents dont une veste ouverte sur son torse -certes moins parfait que le sien mais pas mal pour un humain.
Satisfait de son apparence, il se tourna vers Ressia et lui fit signe de le suivre.
L'étrange couple fit son entrée dans la demeure des Cole. La musique battait à plein régime et la plupart des fêtards étaient dans un état... second dirons nous. Zephiro jeta un rapide coup d'oeil et repéra déja une blondinette déguisée en démone. Un sourire vorace s'empara de ses lèvres. Sans lâcher sa proie des yeux, il se pencha vers Ressia.

- Fais ce que tu veux mais O'Brien et ceux qui l'entourent sont à moi.

Ceci dit, il alla saluer la demoiselle succube. Il n'eut de mal à la séduire et elle se révéla vite trèèèès ininteressante et collante qui plus est. Zephiro eut presque de la peine à s'en dépétrer mais il parvint à le refourguer à un humain qui louchait sur tout ce qui était un tant soit peu féminin.

Le Démon monta alors à l'étage, sans se presser outre mesure. Quelques cris étouffés parvinrent à ses oreilles et un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Etait-ce de l'aide que l'on demandait ?
Le gothique arriva devant une porte qui, ooooh ! n'était pas fermée à clé. S'infiltrant dans la pièce, il repéra aisement dans le noir trois formes, dont une pauvre âme en peine prisonnière. Zephiro leva les yeux au ciel, ce bourreau faisait mal son boulot, il avait oublié de fermer la porte de sa geôle. Le gentil démon effaça bien vite cette erreur d'un petit tour de magie.
Il observa alors les deux autres acteurs de la pièce. Il y avait le bourreau en question, un blond qui cherchait à assouvir ses pulsions, et un lapin. Oooh !! Mais il connaissait ce lapin, il l'avait déja vu ! Trisha Hayes, s'il se souvenait bien... Il s'était occupé de son cas en prenant l'apparence d'un certain Cooper il y a quelques mois... De bons souvenirs !

Bon, passons, il avait d'autres affaires à règler, chacun y aurait droit. Zephiro s'approcha de Cole et le repoussa avec force sur le côté.

- Pousses-toi gamin, tu sais pas comment faut s'y prendre !

Il adressa un sourire rayonnant à April, très vorace. Puis, il attrappa la bouteille.

- Laisse-moi en un peu, je te pris.

D'un long trait, il avala le reste du liquide. Mouais, il avait connu mieux... L'orangeade ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]) par exemple.

- Là, ce qui serait drôle, ça serait de mettre un briquet dans la chambre...!

Et chroooowf !! Plus d'O'Brien. Plus rien. Mais ça n'était pas assez drôle en fait.
Jettant négligeament la bouteille par dessus son épaule -sur Ethan ^^- il se pencha vers la rousse. Il attrappa sa main avec douceur et passa son bras autour de sa taille afin de la relever.
Une fois qu'elle fut face à lui, il lui adressa un sourire éclatant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Surpriiiiise !! Tu te souviens de moi ?

Les yeux du Démon étincellèrent d'une lueur infernale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mar 23 Fév - 19:43

(pas fini >< )

L'air lui manquait, April sentait ses fonctions vitales s'affoler sérieusement. Elle devait se retenir de respirer le liquide. Se décaper les poumons à la vodka n'était pas la meilleure idée qui soit.

Tout à coup, une ombre arracha Cole à sa torture.

La jeune rousse reconnut aussitôt cette voix à la fois douce et incisive. Les doigts rudes quittèrent, forcés, le nez fin d'O'Brien. La bouteille, elle, s'enfonça encore plus dans sa gorge, de travers cette fois quand son bourreau fut projeté sur le côté, bouteille toujours en main.
April gémit. Ils allaient lui perforer le palais !

- Pousses-toi gamin, tu sais pas comment faut s'y prendre !

Les doigts démoniaque s'emparèrent du cylindre de verre et l'ôtèrent de sa bouche, laissant quelques secondes l'alcool se déverser sur le visage clair et noyer les mèches rousses de leur subtance à l'odeur à présent écoeurante pour April.

- Laisse-moi en un peu, je te pris.

La gorge libérée, elle tourna précipitemment la tête vers le bord du lit pour cracher le liquide brûlant et respirer enfin. Alors qu'haletante et le rythme cardiaque à mille à l'heure, elle tentait de retrouver son souffle, elle entendait la voix si mélodique et tranchante :

- Là, ce qui serait drôle, ça serait de mettre un briquet dans la chambre...!

Ce démon était l'Enfer. Parfaitement logique en un sens.
April, aux prises avec ses poumons qui persistaient à hyperventiler, ne sut pas répondre.
Elle le vit balancer la bouteille vide sur l'autre dingue qui la reçut en pleine face, tituba en hurlant, et ne s'attendant pas à trouver la porte fermé, se cogna violemment au panneau de bois en voulant quitter la pièce et s'effondra assomé. Apparement, il avait pris des gouttes de son cher alcool dans les yeux.
Quel crétin !


Elle sentit les doigts caressant de la créature infernale s'emparer de sa main avec son habituelle tendresse inquiétante. Elle retrouvait peu à peu une respiration normale.

April frissonna en sentant le bras s'enfoncer sous elle et la détacher du matelas pour la porter vers le visage diaboliquement rayonnant.



- Surpriiiiise !! Tu te souviens de moi ?

* Allez calme-toi, April, encore un effort et tu reprendras ton souffle habituel.*

Elle se sentait brusquement crevée. Lasse, exténuée. A bout de nerfs, de forces et de mots.
Les images du miroir façonné par Dane lui revenaient, nettes et atrocement réalistes...Il l'avait tué.
Abattu traîtreusement d'une lame dans le dos.

Sa tête bascula et tomba, front sur la clavicule du déchu alors que ses mains s'accrochaient à ses épaules, ne sachant pas trop ce qu'elles cherchaient.

- Regarde-toi...souffla-t-elle. Tu es pitoyable.

Elle enfouit encore davantage son visage contre la peau ferme du buste et continua, ses yeux se plissant peu à peu et ses mâchoires se crispant.

- On dit que les anges sont lâches, il faut croire que les démons ne valent pas mieux.

Ses dents se rapprochaient de plus en plus et elle soufflait par le nez à la manière d'un animal furieux.
Pourtant ses doigts qui comprimaient toujours plus les épaules tremblaient et une sueur glacée gagnait ses paumes, son dos et son front.


- Mitzrael...Tu l'a assassiné par derrière. J'ai tout vu.

Elle contrôlait de moins en moins les tremblements de ses mains contre la peau chaude.

- J'ai vu ta lame lui percer les côtes, j'ai entendu ses os craquer, j'ai vu son regard se figer...

A présent les doigts s'étaient tant recroquevillés sur la chair du démon qu'ils la perçaient et l'entamaient de leurs ongles manucurés.

- Une lame dans le dos...

Elle refoula autant qu'elle pouvait les larmes qu'elle avait envie de verser à ce souvenir mais elle ne savait calmer cette sentation de déchirure qui la prenait au ventre.

- Si...

Les larmes finirent par forcer le barrage et engloutirent le regard vert alors que la respiration humaine se saccadait à nouveau, les doigts se ressèrant, les ongles déchirant la peau de ce "gothique" qu'elle ne connaissait que trop bien.

- S'il te reste même rien qu'une poussière d'honneur, aie au moins le courage de prendre ta véritable forme...!
siffla-t-elle d'une voix hachée, cassée, pleine de rage et de chagrin, dents fermement jointes, front toujours contre le creux de l'épaule de Zephiro, animée par une haine sans nom.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Mer 24 Fév - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mer 24 Fév - 13:54

L'humaine laissa pitoyablement sa tête retomber contre son épaule. Le visage du Démon se décontracta, laissant juste la trace d'un fin sourire sur les lèvres du gothique. Sa main se deserra, laissant s'échapper celle d'April qui vint s'accrocher à son épaule, suivant sa jumelle.
Son souffle était court, saccadé. Ce Cole ne l'avait pas ménagé... Lui aussi aimait bien jouer visiblement.

- Regarde-toi... Tu es pitoyable.

Sa voix n'était qu'un murmure. Les yeux gris humains se levèrent pour regarder le plafond moqueusement. Pitoyable, lui ? Elle s'était regardée ?

- On dit que les anges sont lâches, il faut croire que les démons ne valent pas mieux.

Mmh... Ca il n'avait jamais dit le contraire... Mais il ne fallait pas tout confondre non plus !
Tiens, elle se crispait... Elle était fâchée ? Zephiro baissa légèrement la tête et l'observa tout en haussant un sourcil.

- Mitzrael...Tu l'a assassiné par derrière. J'ai tout vu. J'ai vu ta lame lui percer les côtes, j'ai entendu ses os craquer, j'ai vu son regard se figer...

Ah bon ? Le Démon cligna des yeux, surpris. Il avait tué le Déchu ? C'était gentil de l'en informer parce qu'il n'était pas au courant. Elle délirait vraiment cette fois... A l'alcool s'était ajouté la fièvre... La pauvrette était toute tremblante.

- Une lame dans le dos...

Aïe.
Etait-ce une raison valable pour faire ses griffes sur ses épaules ?
Les yeux de l'humain se plissèrent en de simples fentes et une sourire mauvais étira ses lèvres. C'était vraiment gentil de sa part de lui offrir toutes ces informations sur un plateau...!

- Si...

Zephiro sentit un liquide chaud dévaler sur son torse. Elle pleurait. Son visage se radoucit et il passa une main dans les cheveux roux. Alors qu'elle, ingrate, s'entêtait à lui taillader les épaules.

- S'il te reste même rien qu'une poussière d'honneur, aie au moins le courage de prendre ta véritable forme...!

Honneur ?
Le torse du Démon fut secoué par des rires.

- A tes ordres, April.

Ce n'était pas par courage ou par honneur qu'il faisait ça... Mais pour s'amuser. Il n'avait pas oublier qu'ils n'étaient pas seuls dans la pièce... Et bien que l'un fut sonné... Il n'en restait pas moins une jolie blonde.
Et Zephiro troqua l'image du petit gothique pour celle du magnifique (xD) démon. Ses cheveux rouges tombèrent en cascade sur son dos complétement nu et l'épaule sur laquelle s'appuyait April se recouvrit d'un tatouage de couleur sang.
Le regard flamboyant tomba sur l'humaine.

- Allons... Il te manque tant que ça ? Crois moi, tu mérites bien mieux que lui... Ce n'était qu'un déchu. Il est donc tout autant fréquentable que je le suis... Et tu ne m'aimes pas vraiment il me semble.

Il parla d'une voix tout à fait sereine, enroulant doucement les mêches rousses autour de ses doigts.

- Et il serait bien mal placé pour parler d'honneur... Car si je lui ai sauvé la vie deux fois -et jamais menacé il me semble- il ne s'est pas vraiment montré redevable. Et toi, tu me parles d'honneur ?

Brusquement, il écarta sa main, tirant méchamment sur les cheveux roux et forçant par la même occasion April à le regarder.
Il pencha sa tête jusqu'à ce qu'elle fut toute proche de celle de l'humaine.
Son sourire était mesquin et son regard cruel.

- Alors oui, je l'ai tué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Mer 24 Fév - 18:48

Le rire du démon résonna dans la gorge pâle faite humaine.

- A tes ordres, April.

A peine eut-il susurré ces mots que son apparence un peu fluette de jeune anterien se modifia pour laisser place à un corps musculé, lisse et ferme comme le marbre , parfait. Les deux yeux sanguins fixaient, luisants, le regard vert.

- Allons... Il te manque tant que ça ? Crois moi, tu mérites bien mieux que lui... Ce n'était qu'un déchu. Il est donc tout autant fréquentable que je le suis... Et tu ne m'aimes pas vraiment il me semble.

Elle se sentait perdre pied. Il l'envoûtait, une fois de plus...Ses doigts qui jouaient dans ses cheveux roux...elle avait à la fois envie de les arracher et de les embrasser.


*Bon sang, fuis son regard, April, fuis son regard ! *

Elle resta collée contre lui pour ne pas avoir à lever les yeux.

- Et il serait bien mal placé pour parler d'honneur... Car si je lui ai sauvé la vie deux fois -et jamais menacé il me semble- il ne s'est pas vraiment montré redevable. Et toi, tu me parles d'honneur ?

Peu importe, peu importe ce qu'il pouvait bien raconter. Il avait tué Mitzrael. Son Mitzrael. Elle ne voulait juste plus rien entendre à présent.

Alors, les doigts de Zephiro, se mirent à tirer brusquement les mèches cuivrées avec lesquelles ils jouaient.

Crual, you said ?

April lâcha un cri étouffé entre ses dents serrées et, sa tête forcée à basculer en arrière, rencontra le regard démoniaque.

- Alors oui, je l'ai tué.

- Ordure !!!

Elle avait lâché ces mots d'un ton écoeuré, mâchoires toujours jointes, la voix toujours cassée par la douleur.

Ordure...ordure...oui, ben démon quoi !

*April, bon sang, tu aurais du réfléchir avant de parler ! Tu SAIS pourtant ce que fait son aura sur toi...!!! Triple idiote !!! *

Mais c'était trop tard, elle contemplait à nouveau ses mèches carmins étalées sur sa peau sans reproches, ses lèvres charnues qui s'étiraient en un sourire mystérieux et si attirant, elle frissonnait son la chaleur brûlante de ses bras...Il l'avait encore eue. Et sans rien avoir à faire cette fois.

Elle se sentait comme à chaque fois, aimantée vers lui, appellée par la chair chaude de ses lèvres par son regard...son regard si fascinant si...

Elle avait cessé de pleurer. Sans le quitter des yeux, elle se redressa face au démon, avança toujours, toujours plus près de lui, incapable de résister à la tentation dévorante de son contact.

Rapidement et avec des gestes fiévreux, elle toucha ses lèvres avec les siennes, ferma les yeux et, alors que ses mains glissaient, sans plus une limite, sous sa chevelure sanguinolente, caressant sa nuque et son dos marmoréen, elle captura ses lèvres - bien qu'on puisse parler de capture, c'était en réalité surtout elle la prisonnière ...- dans les siennes et l'embrassa langoureusement, toute pensée brouillée et supprimée.
Ne voulant plus sentir que sa chaleur ardente et le goût délicieux d'un enfer incandescent.

- Je suis à toi...souffla-t-elle, ses lèvres folâtrant avec les oreilles pointues et ses doigts humains courant sur le visage infernal.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Jeu 25 Fév - 13:25

Gagné.
Gagné et encore gagné !
C'était trop simple...
Ca y est... il s'ennuyait déja. Non, ce n'était pas très drôle ainsi... ne pouvait-elle pas se débattre d'avantage ? Cette humaine était tellement fascinée par le "fantastique" qu'elle en devenait extrémement vulnérable...

Une fois de plus, elle l'embrassait langoureusement, cherchant son contact.
La tempête n'avait été que de courte durée en faite.


- Je suis à toi... souffla-t-elle à son oreille.

*Je sais...*

Il allait une fois encore devoir retourner la situation, la chahuter jusqu'à ce qu'elle redevienne interessante à ses yeux.
Le Démon caressa le visage humain, embrassa ses lèvres. Sa main dans le dos nu de la jeune fille traça de profond sillons qui se refermaient quelques instants après le passage de ses griffes, ne laissant pour trace que le sang vermeil qui en avait coulé.
Zephiro s'écarta légèrement d'elle, histoire qu'elle puisse récupérer un peu de son autonomie sans qu'elle ne soit totalement libre -en fait il ne savait pas trop à partir de quand c'était car cette petite était si compliqué que cela dépendait un peu des jours...-

Il prit le menton d'April entre deux doigts et lui releva doucement la tête.

- Tu ne pleures plus ?

Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres.

- Et dire que tu me traitais d'ordure à l'instant ! Tu fais une belle girouette.

Ce même sourire devint plus carnassier et cruel.

- Allons... Que penserait ce cher Mitzrael s'il te savait dans les bras de son assassin ?

Le Démon plongea son regard dans celui de l'humaine. Elle avait eu le temps de réfléchir, c'était suffisant. La resserant contre lui, il attrappa ses lèvres dans ses siennes avant de mordre dedant. Encore une fois, les plaies se refermèrent.
Puis, sans lâcher April, il se tourna vers la deuxième demoiselle. Il la fixa avec un air de prédateur et de gentleman à la fois.

- N'aie pas peur... Tu es Trisha Hayes, n'est ce pas ?

Un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres.

- Joli costume... Tu es... à croquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   Dim 28 Fév - 19:05

"Up" comme dirait Mitzou ^_^

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LET'S PARTY !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

LET'S PARTY !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers riches-