AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite à des alliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Visite à des alliers   Sam 3 Oct - 17:20

Interprétation PNJ Khaam :


Le soleil se couchait à l'horizon, rougeoyant entre les montagnes. La nuit venait vite dans ces monts. Juché sur un rocher, un homme observait les derniers instants de lumière. Ses pensées étaient entièrement tournées vers son principal objectifs. Il se demandait où pouvait se trouver Ganondorf, ce que ce Démon pouvait faire, quel peuple avait-il envoyé faire massacrer... Si seulement lui aussi possédait une de ces foutue vasque, une identique à celle qui le forçait à changer de nom. Lui au moins connaissait la véritable identitée de son principal adversaire. Un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres et il se pencha en arrière, s'appuyant sur ses coudes. Le Démon était la moitié du temps enragé quand ils venaient à se croiser. Entre l'impatience et l'envie de meutre jamais assouvie. Cette expression si familière sur le visage du Démon en était presque caricaturale dans la tête du garçon. Il pouffa légèrement de rire, imaginant déjà leur prochaine rencontre. Le Général serait tellement remonté contre lui que de la fumée sortirait à coup sûr de ses narines et de ses oreilles.
Khaam se redressa et s'étira. Il fit craquer les vertèbres de son cou et redescendit du rocher pour se diriger vers l'une des imposante porte de roche de la maison de ses hôtes, la grande cité naine cachée au coeur des montagnes, Bundusathûr. Ces nains là, il les connaissait depuis près de 50 ans, ils faisaient partis de ceux qui avaient participés à son apprentissage des armes et des Mondes. Il les appréciait à leur juste valeur et nourriçaient de bons liens. Ils furent dans les premiers à se joindre à lui dans son combat contre les Démons.

Une fois dans la demeure de pierre, le jeune homme gravit les marches qui remontaient le long de la paroi. Il voulait monter le plus haut possible dans cette montagne. Malgré le temps passé ici, il était loin d'avoir tout découvert et sa curiosité n'en était pas moins grande. Laissant de côtés ses Démons et leurs chimères, il reprit son habituelle âme de grand gamin et continua son ascension. Au Diable ce foutu Ganondorf et ses empotés de destructeurs, ils auraient l'éternité pour se retrouver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Nain(e)
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Sam 10 Oct - 20:20

- Oui, je vois, dit le Nain. C'est étrange.

- Et ce n'est pas tout, Drar. Non seulement je suis persuadé qu'ils sont à l'origine de cette tempête, mais j'en ai vu un de mes propres yeux ! C'était une femme. Mais elle n'était pas comme les autres Elfes des glaces, c'est elle qui m'a sauvé.

- Vraiment ? Pourquoi l'a-t-elle fait si c'est réellement son peuple qui est à l'origine de l'anéantissement de ton groupe ?

- Je n'en sais rien...

C'était le soir et Nori était avec son ami Drar, un Nain chef de la tour d'observation de Barazinbar, située au sommet de la montagne sous laquelle était Bundusathur. On pouvait rejoindre la ville par un immense escalier, l'Escalier de Fundin, en l'honneur du roi qui l'avait batti.
Les deux compagnons regardaient le paysage, silencieux. Soudain, Drar entendit quelque chose. Il fit un signe à Nori, qui prit sa hache. Tout deux se rapprochèrent de la pente. Drar vit l'intru en premier : une silhouette qui évoluait entre les rochers en empruntant un ancien sentier nain. Drar encocha une flèche et banda son arc. Il fallait attendre le moment propice, quand la cible serait dans un espace un peu moins rocailleux. Mais au moment de tirer, il se stoppa net.

- Khaam ? fit-il. Bon sang Nori, c'est Khaam ! Et dire que j'allais lui tirer dessus !

Les deux Nains, heureux de revoir leur ami, descendirent à sa rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Dim 8 Nov - 18:25

Pourquoi se sentait-elle tellement étrangère à ce peuple ? Cyenna poussa un long soupir en caressant délicatement les pétales d'une fleur. Elle n'était pas comme elles, pas aussi belle ni gracieuse. Déprimant ! Énième soupir. Le regard dans le vague, elle pensait à plein de chose, à sa vie ici, parmi ses sœurs. D'ailleurs, rien que d'y penser, elle en avait mal à la tête. En fait, cela était du au lavage de cerveau que lui avait fait enduré Ressia, mais cela, elle n'en savait rien, évidemment.

- Tout va bien Cyenna ?

La jeune fille hocha la tête pensivement. Thyr avait tendance à toujours la suivre, la surveiller de près, c'était vraiment son impression. Elle commençait d'ailleurs à en avoir marre. Et si elle s'en allait ? Et si elle partait ? Oui ! C'était une bonne idée. Au moins, elle ne se sentirait pas comme le vilain petit canard. Demain ! Aujourd'hui, Thyr lui collait aux pattes.

-------------------------------------------------

La nuit était tombée sur le monde d'Arda et Cyenna s'en alla sur la pointe des pieds. Avec un petit sac sur l'épaule contenant le nécessaire, elle s'éloigna du village des Sacilices. Elle ne portait pas de robe, comme l'aurait fait les femmes de son soit disant peuple, non elle portait une tenue plutôt … en fait non, c'était en autre genre, moins distingué, moins sulfureux mais tout aussi avantageux. Cyenna portait un short noir plutôt moulant avec un débardeur noir et décolleté, et pour finir le tout, des bottes noires montant au-dessus du genoux. Au pays des sacilices, il n'y avait rien de moins sexy, c'était le pays de la séduction après tout.

Elle marcha, le cœur se libérant au fur et à mesure. Elle se sentait plus libre, plus sereine, et pourtant elle s'éloignait de ses racines … enfin c'est ce qu'elle croyait. Elle marcha plusieurs jours comme ça, et bientôt ses réserves s'épuisèrent, disparurent complètement. Elle n'avait plus rien à manger. Et puis, elle ne connaissait pas assez les montagnes pour savoir quels fruits manger, quel animal chasser. Bref ! He oui ! Elle s'était embarquée dans les montagnes. Pourquoi ? Comme ça ! Pour l'aventure !

Assise sur un rocher, elle observait les étoiles brillant comme des diamants sur un manteau noir. Elle eut un frisson de froid mais elle n'y fit pas plus attention que cela, c'était comme si elle y était habituée. En fait, elle était habituée à résister au froid avant que Ressia ne lui efface la mémoire, elle avait vécu pendant des années dans la rue après tout. Puis, poussée par une soudaine pulsion, elle se leva et les poings serrés, elle fixa le versant de la montagne.

- J'ai faim !, hurla-t-elle jusqu'à être à bout de souffle. Bordel !

Bien sûr, personne ne pouvait l'entendre, mais elle avait besoin de laisser sortir sa frustration.
Revenir en haut Aller en bas
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Ven 13 Nov - 19:30

Khaam arrivait en haut de ce foutu escalier et tout ça à pied ! Il en était presque fier. Là haut, des voix se faisaient entendre, des nains bien évidemment. Et soudainement, plus rien. Le jeune homme laissa échapper un soupir étouffé; ces petits êtres barbus n'aimaient guère être surpris dans leurs conversations par des oreilles indiscrètes.
Le blondinet monta les quelques marches qui lui restaient en silence. Silence qui était d'ailleur un peu pesant. Tout en gravissant les quelques marches qui le meneraient à voir ce qu'il y avait en haut, Khaam tendait l'oreille. Il perçut un léger grincement, comme quelque chose que l'on tend. Haussement de sourcil. Allons bon ? Les nains ne faisaient plus confiances à leurs passages ou la conversation étaient tellement privée qu'il n'avait le droit d'approcher, lui, le chef des rebelles ?

Et au moment où il arriva au tournant de roche...

- Khaam ? Bon sang Nori, c'est Khaam ! Et dire que j'allais lui tirer dessus !

Le jeune humain éclata de rire. Quelle hospitalité que celle de ces petits bonshommes barbus !
Khaam monta les quelques marches qui le séparaient de ses deux amis, Drar et Nori.
Ils échangèrent quelques politesses dont l'humain n'était guère friand et Khaam passa à plus important.

- Quelles nouvelles ? demanda-t-il.

Tout en attendant une éventuelle réponse, l'homme s'approcha des orifices de la tour. Elle dominait toute la montagne et ses alentours, la vue était imprenable.
Il détailla ainsi le paysage jusqu'à ce que de douces paroles vinrent lui chatouiller les oreilles.

- J'ai faim ! Bordel !

Khaam se redressa, aux aguets, observant la direction d'où venait la voix.

- J'ai rêvé ou je viens d'entendre le "doux" timbre d'une voix féminine en détresse ?

Parce que qu'est ce qu'était une femme qui criait dans la montagne la nuit de plus qu'une femme perdue ? Et qui plus est les femmes ne s'aventuraient pas seules dans la montagne sans la connaitre, à part les femmes cherchant à fuir quelque chose...
D'où cette idée non saugrenue de la "jeune femme en détresse".

Khaam se pencha en avant par la fenêtre pour mieux voir ce qui se passait. Puis, il déploya ses grandes ailes brunes et rouges, se tourna vers les nains.

- Je reviens dans quelques instants.

Et le voila volant rapidement mais non sans grace et habilité vers... un gros rocher. On pouvait distinguer une silhouette recroquevillée dessus. Khaam tournoya un instant au dessus d'elle à faible altitude puis descendit. Il se posa dans un souffle à quelques mètre d'elle, en bas du rocher sur sa droite.


[répond avant Nori Wink]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Dim 15 Nov - 10:32

[D'oucki Smile]

De toute façon personne ne pouvait l'entendre à part d'éventuelles bêtes sauvages … rien de bien rassurant. Cyenna poussa un long soupir avant de s'asseoir sur le rocher, remontant ses genoux contre sa poitrine, ses bras encerclèrent ses jambes puis elle enfouit sa tête au creux de ses bras. Pourquoi avait-elle quitté le village ? Elle aurait mieux faim de rester là bas, au moins, elle avait tout ce qu'elle voulait, un toit, à manger, du luxe. Mais bizarrement, elle n'était pas heureuse. Cyenna s'était sentit comme étrangère et enfermée … mais était-elle mieux dans cette situation, dans le froid, envahie par les ténèbres de la nuit et surtout seule.

La jeune fugueuse retint un sanglot, mais quelques larmes s'échappèrent de ses yeux. Elle avait si mal à la tête, c'était comme si une main avait semé la pagaille dans son esprit, dans ses souvenirs. Parfois, elle rêvait de … trucs étranges sans savoir mettre un nom dessus, et pourtant, elle l'avait sur le bout de la langue, c'était comme si elle n'arrivait pas à se souvenir. Pourquoi ? En ce moment, ce mot n'arrêtait pas de passer en boucle dans sa tête. Finalement, elle releva la tête au bout d'un moment et du revers de la main sécha ses joues humides mais ses yeux étaient encore rouges par ses pleurs.

Ses cheveux se balancèrent au grès d'une légère brise, douce et agréable, mais accompagnée par le bruit de quelqu'un qui approchait, faisant rouler quelques pierres. Cyenna arrêta de bouger quelques instant, puis lentement, elle tourna la tête vers la droite. En bas du rocher se trouvait … son regard s'écarquilla sous la surprise. Un jeune homme la regardait, elle était beau, aux alentours de la vingtaine, mais ce n'est pas sur cela que son regard s'attarda, mais plutôt sur la paire d'ailes dans son dos, brunes avec des reflets rouges.

Puis la surprise laissa place à une certaine peur. La jeune fille se redressa et ce mit à reculer sans le quitter des yeux.

- Ne vous approchez pas ! Qu'est-ce que vous êtes ?

Elle reculait toujours, méfiante et légèrement effrayée mais autre chose attira son regard, et quelque chose de beaucoup moins plaisant et de plus effrayant ! Sur sa gauche, descendant d'un autre flanc de la montagne, un groupe de petits êtres moches, petits, à la peau sombre. Leurs visages étaient effrayants, grimaçant et surtout, ils venaient dans leur direction. Des orcs, mais elle n'en avait jamais vu et ne savait ce que c'est, Ressia avait omis de lui ajouter certains détails dans sa mémoire. Cyenna jeta un nouveau regard sur l'ange avant d'écouter son instinct de survie, c'est à dire de tourner les talons et de commencer à courir.
Revenir en haut Aller en bas
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Sam 21 Nov - 16:41

Le jeune homme observa quelques instant la demoiselle, celle-ci tourna alors son joli minois et parut étrangement surprise. Peut-être qu'elle ne s'attendait pas à croiser quelqu'un dans ces monts mais c'était ratés car ces derniers étaient plutôt bien peuplés. D'ailleur elle avait même eu de la chance de tomber sur lui.
Mais mine de rien, son visage se déformait peu à peu pour devenir effrayé. Khaam haussa un sourcil. C'était lui qui lui faisait ainsi perdre ses couleurs ?

- Ne vous approchez pas ! Qu'est-ce que vous êtes ? s'effaroucha la belle.

Ah. Voila donc le problème, elle n'avait jamais vu d'hommes ailés, boréades ou laguzs. En même temps on ne trouvait pas de ça à Arda, c'était donc normal qu'elle réagisse ainsi. Khaam leva les yeux aux ciels, quel manque cruel de précaution, ce n'était pas ainsi qu'il s'attirerait la sympathie des demoiselles si celle-ci s'effrayaient de tout.
La jeune fille avait reculé et soudain, partit en courant dans la direction opposée.
Le deuxième sourcil de Khaam vint rejoindre le premier. Là ça frôlait la paranoïa, il n'allait pas l'aggresser non plus, elle n'avait même pas attendu la réponse.

Soudain, des cris particulièrement peu agréables lui firent comprendre l'éventuelle raison de la fuite de la jeune fille (tout du moins il pouvait espérer que ça soit ça) : une troupe d'une vingtaine d'orcs dévalait le flan de la montagne en beuglant dans leur direction. Des orcs ici ? Quelle bande de téméraires pour ainsi s'aventurer sur le territoire nain. Une bande d'éclaireurs peut-être ? Et dire qu'il avait laissé son épée chez ses hôtes...

Le jeune homme déploya ses ailes et s'envola dans la direction de la jeune fille au moment où quelques flèches furent décochées par des archers orcs. Khaam n'y prêta pas grande attention et rattrappa assez rapidement la fuyarde. Quelle folie de courir ainsi de nuit entre les rochers, c'était un truc pour se fouler la cheville en beauté ! Sans plus de cérémonie, il l'attrappa par la taille, la mettant sur son épaule un peu comme un sac de patates (xD), tout en s'attendant bien évidemment à de bonnes représailles et à ce qu'elle se débatte en la traitant de tous les noms d'oiseaux.


[n'attend pas Nori, il interviendra quand on rentrera chez les nains]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Sam 21 Nov - 17:54

[D'accord]

Elle devait être en plein cauchemar, cela ne pouvait pas en être autrement. Comment de telles choses pouvaient-elle exister ? Ce n'était que des histoires pour effrayer les enfants. Et puis, combien de fois s'était-elle aventurée dans le monde d'Arda ? … Non ! Pas ça ! Elle n'arrivait pas à s'en souvenir non plus, et pourtant elle était de ce monde. Cyenna avait mal aux pieds en courant ainsi entre les rochers, ses chevilles ne tiendraient pas le coup très longtemps.

Elle pouvait les entendre hurler derrière elle, augmentant sa peur. Cyen augmenta un peu son allure et bien sûr, ce qui devait arriver arriva. La jeune fille sentit sa cheville se tordre. Une grimace de douleur s'inscrivit dans les traits de son visage. Tout semblait se passer comme au ralenti. Elle se sentit tomber, se retourner légèrement et mettre les bras devant son visage comme pour se protéger de la chute. Mais elle n'atteignit jamais le sol. Deux mains s'agrippèrent à ses hanches et la soulevèrent comme une plume. En même temps, elle était loin d'être grosse, elle était même maigre. Cette fois ci, tout s'accéléra. Les bras puissants la déposèrent vivement sur une épaule, tel un magnifique sac à patates. Cyenna comprit vite que c'était l'ange qui l'avait prise ainsi, la portant tout en volant.

- Lâchez-m …

Sa position fit qu'elle vit parfaitement ce qui se passait derrière eux, c'était à dire qu'elle voyait cette horde de bêbêtes affreuses les attaquer. Non ! Finalement elle ne voulait plus qu'il la lâche. L'ange esquivait avec habileté les flèches volant dans leur direction, aucune ne les touchèrent.

- Oh mon dieu ! Je le savais, je n'aurais jamais du partir, souffla-t-elle pour elle-même.

Quitter le luxe pour ça ! Quelle idée ! Alors qu'il battait des ailes, Cyenna pouvait sentir les plumes effleurer son visage, un moment de douceur pendant un moment d'horreur. Et puis, ce moment d'horreur passa rapidement car ces créatures n'étaient pas particulièrement rapide et son sauveur – oui, elle pouvait l'appeler ainsi – avait vite fait de les semer. Maintenant, le danger était écarté ! Cyenna reprit ses esprits, elle s'était tue pendant un moment, appréciant la douceur des plumes et le vent sur son visage. Elle commença alors à remuer sur son épaule, chercher à se soustraire à sa prise.

- Posez-moi maintenant !

Sa voix tremblait légèrement suite à l'émotion, et puis, il était encore dans les airs, il fallait avouer qu'elle n'était guère rassurée … enfin plus ou moins.
Revenir en haut Aller en bas
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Dim 22 Nov - 16:38

Comme il s'y était attendu, la demoiselle se débattit mais pas trop longtemps, elle eu la présence d'esprit de comprendre que si il la laissait maintenant, elle terminerait entre les jolies mains noueuses de leurs chers poursuivants braillards.

Khaam esquiva avec maîtrise et tranquillité les flèches tranchantes (et artisanales :p) des orcs. Il aurait très bien pu leur envoyer une oule de feu histoire de les calmer mais quelque chose lui disait que ce n'était pas le moment...!!

Au bout de quelques minutes, les orcs abandonnèrent leur poursuite, les deux autres ayant disparus dans les ténébres de la nuit.
Quelques instants plus tard, la belle recommença à remuer doucement sur son épaule. C'était le signal qui voulait dire : maintenant lâchez-moi. D'ailleurs...

- Posez-moi maintenant !

L'homme oiseau soupira et acquiesça d'un signe de tête avant d'entamer une descente en planant. Bientôt il mit pied à terre et déposa la fille plus doucement qu'il ne l'avait prise.

- Voila miss.

Il l'observa un instant, se demandant si elle allait le remercier ou non, ou encore lui reposer cette question à savoir : qu'est ce qu'il était. Le problème était qu'il ne pouvait lui répondre qu'il était (ou avait été) un humain car si cette jeune femme venait d'Arda, alors elle n'aurait sûrement aucune idée de ce qu'était un humain. Si bien qu'il se posa la question de ce qu'elle pouvait être, elle. Déjà, pas une naine, pas assez barbue (xD). Ni une elfe, elle aurait été plus haile et aurait eu de plus longues oreilles. Alors quoi ? Khaam passa en revu rapide les quelques peuples du monde d'Arda et n'y vit que les sacillices pour avoir une telle apparence. Après, elle pouvait tout aussi bien venir d'un autre monde !

- Tu n'es pas d'ici, n'est ce pas ?

Question à double tranchant pour mademoiselle. Ainsi il aurait au moins une réponse qui l'arrangerai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Dim 22 Nov - 17:11

[Pas assez barbue … certes xD]

C'est avec joie que Cyenna sentit ses pieds toucher enfin le sol et avec douceur. Et bien, que d'émotions aujourd'hui ! Jamais elle n'aurait cru vivre cela en quittant ses sœurs … soit disant.

- Et voilà Miss !

La jeune fille le regarda sans rien, reculant tout de même d'un pas pour laisser une distance de sécurité – qu'il ne rentre pas dans son cercle vital – mais elle ne prit pas ses jambes à son cou. Il l'avait aidée après tout, il ne devait pas avoir de mauvaises attentions … non ? Elle sentit son regard posé sur elle, l'intimidant légèrement. Disons qu'elle n'avait pas l'habitude qu'on la fixe ainsi. Bon, c'était le moment où elle devait le remercier. Cyen releva la tête, se tourna vers lui, ouvrit ses lèvres rouges pour prononcer le fameux « merci », mais il la devança. Et en plus il la tutoyait ! En même temps, la question qu'il lui posa, elle se la posait également. Que répondre ? Pour l'instant, offrir une réponse pour gagner du temps.

- Et bien, sachant que si je venais effectivement des montagnes, je devrais les connaître elles et leurs dangers. Or je me suis fourrée dans un pétrin pas possible, alors oui je ne viens pas d'ici.

Une petit dose d'ironie et hop. Bon maintenant, elle devait le satisfaire. Qui sait ce qu'il pouvait lui faire si elle ne lui répondait pas. Restons en vie le plus longtemps possible. D'où venait-elle ? Du village des sacilices. Pourtant, elle s'y sentait étrangère. Mais elle y pensait ! Elle pouvait toujours le séduire. Si elle venait bien de ce village, il sera envouté. Et si ses « pouvoirs » ne marchaient pas, elle aurait de bonnes raisons de se poser des questions. Cyenna planta alors son regard dans le sien, mais elle avait le pressentiment de n'avoir aucune emprise sur lui.

- Je viens d'un village de Sacilices … logiquement, rajouta-t-elle à voix très basse, plus pour elle même qu'autre chose.

Elle continua de le regarder droit dans les yeux, des yeux bleus gris, un océan clair et limpide. La jeune fille baissa les yeux et regarda alors l'horizon, le regard perdu. Au fond d'elle même, elle voulait qu'il soit charmer, pour prouver qu'elle est bien une sacilice … sinon ses convictions allaient toutes s'effondrer, ne laissant qu'un grand vide en elle et de multiples questions.

- Je m'appelle Cyenna.

Une façon subtile de savoir qui il était, son prénom tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Ven 27 Nov - 19:12

Un léger sourire lui souleva le bord des lèvres à la première réponse que lui apporta la demoiselle. En même temps c'était un peu évident, mais quitte à en avoir le coeur net, en tout cas il ne s'était pas trompé sur ce point. Néanmoins sa façon de tourner sa phrase lui donnait l'impression qu'elle n'était pas étrangère à ce monde...
D'ailleur...

- Je viens d'un village de Sacilices … logiquement, fit-elle après avoir ancré son regard dans le sien.

Khaam haussa d'un sourcil. Sacillice ? Qu'est ce qu'elle faisait là ?

- Je m'appelle Cyenna.

Un sourire enjoleur se dessina sur les lèvres de l'homme ailé.

- On m'appelle Khaam, répondit-il.

Il pencha la tête légèrement sur le côté, son sourire devenant un brin moqueur...

- Dois-je me méfier de toi, Cyenna ?

A vrai dire il ne se posait pas trop la question. Cette gamine semblait vraiment perdue et si elle avait un peu de jugeotte elle ne devrait pas prendre le risque d'essayer de le séduire, pas ici paumée en pleine montagne. Mais... Mais si pourtant. Il en avait déja croisé, et pas que leur féminine compagnie lui déplaise particulièrement mais il s'en méfiait un minimum, on disait que certaines étaient proches des démons au point de leur vouer un véritable culte, notamment à cette Calikarcha... Enfin bon.

- La séduction pour emprisonner l'âme, comme c'est romantique... Mais je ne sais pas si un regard, aussi perçant soit-il, te suffira. Tu m'as l'air un peu jeune pour t'arrêter à là si tu veux parvenir à tes fins si tu veux mon avis.

Il lui adressa un clin d'oeil complice, tout en sachant qu'il l'avait sûrement un peu destabilisée.

- Comptes-tu rester seule à errer toute la nuit pour éviter les hordes d'orcs ou cherches-tu un refuge ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Ven 27 Nov - 20:19

Khaam ! Bon, elle pouvait au moins mettre un nom sur ce si joli visage. Son sourire à la fois enjôleur et moqueur lui fit froncer les sourcils ! Il se moquait d'elle ? Tout d'un coup, son assurence redescendit d'un cran.

- Dois-je me méfier de toi, Cyenna ?

Cela était dit avec une telle arrogance qu'elle se sentit frustrée. Bon d'accord, elle n'était pas très effrayante, déjà de par sa taille – non pas qu'elle ressemblait à une naine mais elle était petite, cela va sans dire – et de deux, il fallait également avouer que niveau muscle, dextérité … elle n'était pas très compétente. Elle courait très vite et pouvait manier facilement les petites lames pour se défendre comme … une image lui vint en tête, celle d'un petit couteau repliable. Elle se voyait le prendre pour se défendre dans les rues d'une ville étrange. Cependant l'image disparut aussi vite qu'elle était apparue. Pour se redonner contenance, Cyenna essaya à nouveau de le regarder fixement.

- La séduction pour emprisonner l'âme, comme c'est romantique... Mais je ne sais pas si un regard, aussi perçant soit-il, te suffira. Tu m'as l'air un peu jeune pour t'arrêter à là si tu veux parvenir à tes fins si tu veux mon avis.

Cyenna s'étrangla à sa réplique. Un regard ne suffira pas ? Trop jeune ? Ses lèvres se pincèrent, elle était un peu énervée qu'il la traite ainsi, avec autant de moquerie, de hauteur même. Mais d'un autre coté, il lui ramena les pieds sur terre : elle n'avait pas réussi à utiliser ses pouvoirs. Désespérant ! Cela lui foutu le moral dans les chaussettes.

- Comptes-tu rester seule à errer toute la nuit pour éviter les hordes d'orcs ou cherches-tu un refuge ?

Ha oui ! Tiens ! Elle n'y avait pas encore pensé ! Où dormir ? Bah bien ! Elle s'était aventurée seule dans les montagnes sans même penser à cela ! Chapeau ! Cyenna poussa un long soupir en se passant la main dans les cheveux. Bon … mettre sa fierté de coté et lui demander – encore une fois – de l'aide … oui, cela semblait être la meilleure solution, en tout celle où elle risquait le moins sa vie.

- Un endroit où je serais à l'abri ne serait pas de refus, avoua-t-elle en regardant ses chaussures.

D'ailleurs, il y avait une petite trace de terre sur l'une d'entre elle. Cyenna se passa la main sur la nuque, d'un air gêné. Cela se voyait parfaitement su son visage qu'elle était perdue, sincère et pas du tout manipulatrice. Elle poussa un nouveau soupir avant de relever la tête et de le regarder à nouveau.

- Tu n'as rien ressenti parce que tu es immunisé ou bien …

Ou bien quoi ? Oui parce qu'elle était incompétente, parce qu'elle n'était pas une Sacilice ? Cyen se mordit la lèvre inférieur, hésitant à continuer le fond de sa pensée. Un air triste passa quelque seconde sur son visage avant de s'évaporer.

- Laisses-tomber ! Pourrais-tu m'héberger une nuit ?

Espoir !
Revenir en haut Aller en bas
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Ven 11 Déc - 19:58

Cyenna soupira. Elle était dépassée par les évènements, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure ! Donc elle n'avait ni prévu de nourriture, et encore moins d'abri ! Bonjour la prévoyance et l'instinct de survie. Khaam leva pensivement les yeux au ciel, un brin moqueur. La vie chez les sacillices devait être bien oisive pour qu'elle en oublie d'emmener de quoi se nourrir d'elle-même. Elle ne pensait tout de même pas qu'un serviteur la lui apporterait sur un plateau d'argent ?!

- Un endroit où je serais à l'abri ne serait pas de refus.

Un sourire malin passa sur les lèvres du jeune homme.

- Tu n'as rien ressenti parce que tu es immunisé ou bien …

Khaam rebaissa la tête et l'observa d'un air à la fois pensif et curieux. Ou bien quoi ? Ou bien elle n'était pas capable de le soumettre ? Etait-ce là sa question ?
Il dévisagea sans rien dire la jeune sacillice. Elle semblait vraiment perdue et honnète. L'honnèteté... Rare chez les sacillices. Un doute le prit mais il n'y prêta pas réelle attention.
Quand au fait qu'il soit immunisé...

- Laisses-tomber ! Pourrais-tu m'héberger une nuit ?

Une nouvelle, fois, la demoiselle le sortit de ses pensées. Et son sourire reprit rapidement le dessus.

- Moi non mais ceux qui m'hébergent, eux, le pourront sûrement, lança-t-il avec entrain.

Oui, les nains, pourquoi pas après tout ? Ils ne fréquentaient pas suffisament les sacillices pour la refuser, surtout si elle était avec lui. Quoiqu'ils fussent d'un naturel méfiant et grognon...

Khaam s'approcha de la jeune femme et la prit dans ses bras musclé sans efforts et avec plus de précautions que la dernière fois. D'un puissant battement d'ailes, il s'éleva dans le ciel noir.

- Pour ce qui est de mon immunité, j'ai déjà rencontré des sacillices et je suis assez costaud pour nécessiter quelques efforts, si c'est ce que tu veux savoir... Et si ça peut te rassurer, fit-il d'un ton assez élevé afin qu'elle puisse l'entendre malgré le vent.

Rapidement, on repera quelques faibles lumières en hauteur. Il s'agissait de la tour de Barazimbar, dont les feux étaient à moitié dissimulé pour ne pas permettre à l'ennemis de la repérer trop aisement. C'est la direction que prit l'homme ailé. Plus il se rapprochait et plus la tour paraissait imposante en haut de sa montagne. L'air y était plus frais et sec, l'oxygène plus rare mais encore suffisament présent pour permettre aux créatures d'y vivre.

Khaam décrivit un cercle assez lentement auprès de la tour avant d'amorcer une descente douce. Finalement, il s'engagea par une fenêtre de pierre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Sam 12 Déc - 9:43

Ceux qui l'hébergeait ? Cyenna fronça légèrement les sourcils, pas très rassurée, mais il l'avait dit avec un tel entrain … cela devait être sans danger. Normalement. Une nouvelle fois, elle sentit des bras musclés la prendre dans ses bras mais avec un peu plus de délicatesse que la première fois. Au moins, elle n'était pas transformée en sac à patates, c'était déjà moins humiliant. La jeune sacillice se laissa faire, n'osant bouger de peur de le déséquilibre, et s'accrochant à son cou.

- Pour ce qui est de mon immunité, j'ai déjà rencontré des sacillices et je suis assez costaud pour nécessiter quelques efforts, si c'est ce que tu veux savoir... Et si ça peut te rassurer.

Non, ça ne la rassurait pas vraiment. Elle avait toujours ce doute persistant en elle, et Cyenna ne pouvait pas l'ignorer. C'était encore trop présent dans son esprit. Il lui fallait des preuves bien plus concrètes. Et puis, il était peut être immunisé, mais il devait surement ressentir un petit quelque chose, comme si une force essayait de le soumettre. Enfin … elle disait cela mais elle n'en savait rien. C'était un comble tout de même, ne pas en savoir assez sur ses propres pouvoirs.

La jeune fille ne broncha pas pendant leur escapade dans les airs, mais elle ne perdit pas une miette du paysage. Tout était beaucoup plus beau vu d'en haut. Et la montagne était tellement imposante, à la fois hostile et magnifique. C'est alors qu'elle remarqua quelque chose de différent, quelque chose qui semblait faire partie du flan de la montagne, mais quelque chose de pas naturel. De faible lumière y prouvait l'existence de créature, des créatures qui avaient su construire une tour aussi imposante dans la pierre même de la montagne. Magnifique !

Ils tournoyèrent pendant un moment au-dessus avant que l'ange n'entame une descente lente et douce et qu'il ne s'engage dans une fenêtre de pierre. Cyenna découvrit alors l'intérieur de cette tour plutôt sombre et rustre, mais elle était fascinée par cet art, tailler tout cela dans la pierre avait du demander une maitrise des éléments et une grande habileté. Les nains … une image lui vint à l'esprit, celle d'un petit être barbu et tout aussi rustre, une image que lui avait imposé Ressia. Enfin, c'était plutôt flou !

- Merci, dit-elle au bout d'un moment tout en continuant regarder autour d'elle.

Elle avait un petit sourire au bord des lèvres, à cet instant, elle ressemblait un peu à une enfant qui s'émerveillait devant une immense pile de cadeau sous le sapin. Une magnifique architecture.

- Pourquoi tu m'as aidé ? Tu dois savoir que les sacillices n'ont guère de scrupules envers les autres peuples, envers les hommes.

Cyenna se retourna vers lui, inclinant légèrement la tête sur le coté. Petite souris curieuse, petite souris perdue dans un monde qui n'est pas le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Nain(e)
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Sam 12 Déc - 20:43

Les Nains, après avoir appliqué les traditionnels rites de politesse, prièrent le jeune humain de venir à l'intérieur. Khaam révéla rapidement la raison de sa venue en deux mots :

- Quelles nouvelles ?

Drar eut à peine le temps d'ouvrir la bouche qu'un cri retentit :

- J'ai faim ! Bordel !

A en croire Khaam, ceci était la manifestation d'une femme "en détresse". Aussitôt, le jeune homme déploya ses ailes et partit, laissant les deux Nains en plan. D'ailleurs, cela les vexa. Venir pour repartir immédiatement après ! Ils descendirent dans la salle à manger prendre une bière glacée et manger un morceau en attendant le retour de leur ami. Comme Drar trouvait le temps long, il décréta qu'il allait se coucher. Nori resta donc seul avec son porc salé. Puis, environ dix minutes après le départ de Drar, il entendit des voix à l'étage supérieur. Khaam était rentré avec la femme. le Nain monta donc les rejoindre afin de les accueillir. Cependant, alors qu'il était presque en haut, il entendit un mot qui le stoppa net : sacillice.

*Une sacillice ? Mais non d'un petit bonhomme, qu'est-ce qu'il a dans la tête ? Il est complétement fou !*

Mais bon, peut-être parlaient-ils de sacillices comme ça, sans que cette femme que Khaam avait ramené en soit une ? Nori acheva de monter les marches. Il ne fallait pas faire preuve d'inhospitalité, chose sacrée chez les Nains. Nori arriva donc en haut, ou il vit la jeune femme. Elle était plutôt maigre, avait de long cheveux blond et portait des habits noirs plus moulant les uns que les autres. Nori, suivant les formules d'accueil en vigueur, s'avança vers la jeune femme et s'inclina :

- Nori, pour vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Dim 13 Déc - 18:09

Khaam posa pied à terre en douceur. Il lâcha la jeune femme et la laissa contempler le lieu qui les accueillait en silence. Ses yeux pétillaient d'émerveillement, preuve qu'elle n'avait jamais vu une telle prouesse architecturale. Elle n'avait sûrement pas dû plus aller chez les elfes...
Elle le remercia alors d'une voix lointaine, encore perdue dans sa contemplation. L'homme fit quelques pas dans la pièce vide. Ce style, il avait baigné dedans pendant des années mais l'adresse et la technique des nains lui apportaient toujours de nouvelles surprises, à chaque fois qu'il prenait le temps de mieux observer ce qui l'entourait.
Petit à petit, Cyenna revint à la "réalité", sortie de sa brume magique.

- Pourquoi tu m'as aidé ? Tu dois savoir que les sacillices n'ont guère de scrupules envers les autres peuples, envers les hommes.

Un sourire amusé mais pas moqueur se crayonna sur les lèvres de Khaam. Elle avait raison de se poser la question.
Dans un premier temps, ses ailes aux couleurs fauves se rétractèrent dans son dos jusqu'à disparaitre complétement.
Puis, des bruits de pas se firent entendre. Le jeune homme tourna la tête et accueilla son hôte d'un regard reconnaissant et profond. Ce dernier s'inclina et se présenta à la fille, la politesse légendaire des nains ne lui faisant pas défaut. Il ne posa même pas de question, tout du moins pas dans l'immédiat, ce qui laissa à Khaam l'occasion de répondre.

- Quand je t'ai secouru je n'avais pas encore connaissance de ta nature et ensuite, où est le problème ? Tu ne m'as pas l'air sournoise, ou alors tu es une superbe manipulatrice.

C'était possible après tout, mais il en doutait vraiment. Qu'aurait-elle gagné à se faire ammener ici ? Les nains n'étaient pas réputés comme étant les proies favorites des sacillices.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Visite à des alliers   Dim 13 Déc - 20:38

Encore ce petit sourire amusé. Décidément, elle devait avoir un don pour le distraire, cependant, cette fois ci il ne semblait pas moqueur. Juste amusé. Un bon point pour elle. Elle le regarda replier ses ailes sans rien dire, laissant derrière lui quelques plumes flamboyantes, voletant quelques secondes autour de lui avant de retomber sur le sol, inertes. A cet instant, il ressemblait à un simple humain, beau et séduisant. Cyenna sortit de sa contemplation par des bruits de pas. Lorsqu'elle tourna la tête, elle découvrit alors un nain. Sur le coup, elle fut légèrement surprise. Il ne correspondait pas vraiment à ceux qu'elle avait déjà rencontré – ou plutôt à l'image que Ressia avait formaté dans son esprit – ce nain là semblait déjà un peu plus soigné, moins agressif et rustre.

- Nori, pour vous servir !

Cyenna inclina la tête en signe de politesse, le visage calme et un léger sourire au bord des lèvres. Et courtois en plus ! Bizarrement, elle pensait qu'il était plus … enfin bref. Et avant qu'elle n'eut le temps de se présenter à son tour, Khaam répondit à sa question. A ces derniers mots, un petit sourire en coin éclaira son visage tandis qu'une étincelle malicieuse éclairait son regard. Cyenna fit alors une petite moue angélique, le regardant d'un air parfaitement innocent. Impressionnant ! On aurait pu croire qu'elle avait fait cela toute sa vie (et c'était le cas sur Antéria).

- Peut être ! Qui sait !

Elle lui fit un clin d'œil à la fois aguicheur et amusé avant de se retourner vers le nain.

- On m'appelle Cyenna ! Navrée d'arriver à l'improviste mais pourriez-vous m'accorder le gite pendant quelques temps. Je ne vous dérangerai pas longtemps …

Cela faisait déjà plusieurs jours qu'elle avait quitté le village des sacillices, Thyr partira surement à sa recherche, vu comment elle lui collait au basque ces derniers temps. Pourquoi ? Elle n'avait rien de plus que les autres et elle ne faisait rien contre ses sœurs. Encore une question sans réponse. Elles se cumulaient et cela commencer à devenir une habitude. C'était frustrant à la fin. La jeune femme posa son sac bandoulière par terre, il contenait quelques affaires personnelles : avant il y avait ses maigres provisions, ses anciens vêtements (elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait pris ces loques mais bon, un peu d'argent, et autre chose aussi … un petit quelque chose appartenant à son passé, son canif. Mais elle ignorait qu'il était dans ses affaires … pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Visite à des alliers   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite à des alliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Arda :: ▌Montagnes :: Bundusathûr-