AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Mer 1 Juil - 16:48

L'hétérocrome s'approcha d'elle et...la serra dans ses bras. Là, April sentit la peur la gagner. Mitzrael devenait flippant.
Elle sentit le buste froid du jeune blond contre le sien. Il était vraiment incroyable ce Mitzrael...Elle le laissa la prendre dans ses bras sans trop rien dire. Parfois, les mots étaient inutiles.

Puis, comme il était venu, il s'écarta d'elle et se tourna vers une petite flle qui se tenait là. La gamin tremblait un peu et ouvrait de grands yeux craintifs comme un petit animal.

April écouta Mitzrael parler...Ses yeux s'ouvrirent d'abord ronds. Elle ne s'attendait pas à ça...

Puis il redevinrent d'une taille normale. Elle fronça les sourcils.


- Est-ce que c'est un test ?

Elle avança vers Mitzrael, se glissa dans son dos où elle s'appuya, posa sa main droite sur l'épaule de l'hétérocrome puis amena la gauche le long du bras de Mitzrael, glissant un doigt fin dans la gachette contre celui du blond.

- Et maintenant ? Je dois tirer ?

Elle repéra alors près d'eux une flaque d'eau. Le visage froid de Mitzrael et le sien s'y reflétaient.

Elle tira lentement l'arme vers le bas à l'aide de son doigts glissé dans la gachette puis, visant le visage clair de Mitzrael dans la falque, elle tira une à une toutes les balles du pistolet.

La petite fille s'était à présent enfuie loin d'eux.

April comprima les doigts du verron qui tenaient l'arme. Avec la force et la douceur d'une mère qui veut empêcher son enfant de faire une grave bêtise sans le blesser.

La main pâle finit par lâcher l'arme qui vint rejoindre le sol dans un tintement métallique.

April enroula ses bras autour des épaules de l'hétérocrome.

- Si tu voulais me tester alors tu dois m'écouter : je t'ai dit que je te faisais confiance. Tu n'as pas besoin de me mettre à l'épreuve. Je ne te demande que de me croire sur parole.
C'est surtout ça, je crois, la confiance.

Elle serra sa main blanche. Il était si étrange...

- J'ai décidé que la mort ne m'effraierait plus,mais eux, non. Béatrice a sans doute des parents, des amis et encore beaucoup d'années qui l'attendent. Et si je me trompe, tu l'as dit toi-même, Béatrice va mourir.

Elle passa une main rassurante sur le front glacé de Mitzrael.

- S'il te plaît, explique-moi. Comment sais-tu qui mourra et comment ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Mer 1 Juil - 23:12

"Est-ce que c'est un test ?"

Les yeux frigides de l'imortelle virvoltèrent vers sa victime, ignorant la présence de la dame rousse. A cette distance là, il ne pouvait pas rater l'enfant.
Sursaut

Une main frolla son dos pour repauser sur son épaule tendit qu'une autre parcouru les contoures sculpté de son bras tendu. Des doigts tièdes s'agrippèrent à la gachette.

"Et maintenant ? Je dois tirer ?"

Mitzrael se calfeutra derrière un visage impavide meurtri par un silence dévoreur. Il fit preuve d'une grande maîtrise pour ne montrer ni son étonnement, ni son admiration, ni même ses inquiètudes. April abaissa lentement l'arme vers le bas. Le verron se laissa faire comme un vulgère pantin dominé par son marionetiste l'aurait fait.
Enchaînement de coups de fusil.
Les dernières balles meurtrières qui attendaient leur heure terminèrent encore brûlantes sur le sol.
Compression.
April tenta de forcer le blond à lacher son arme en étouffant sa main. A quoi bon lui résister ? La cible était loin. Ce contacte le gènnait. Le révolver émit un cri sourd et métallique quand il s'effondra sur le sol.

Les bras de la jeune fille encerclèrent alors le verron, l'emprisonnèrent dans leur prison charnelle. Le prisonnier sursauta légèrement, mais ne broncha pas.

"Si tu voulais me tester alors tu dois m'écouter : je t'ai dit que je te faisais confiance. Tu n'as pas besoin de me mettre à l'épreuve. Je ne te demande que de me croire sur parole. C'est surtout ça, je crois, la confiance."

Quand la jeune fille serra un peut plus sa main irréversiblemant glacée, il se dépécha de l'extirper d'entre ses doigts. Il n'aimait pas ça.

"J'ai décidé que la mort ne m'effraierait plus,mais eux, non. Béatrice a sans doute des parents, des amis et encore beaucoup d'années qui l'attendent. Et si je me trompe, tu l'as dit toi-même, Béatrice va mourir."

Comme hyperactive, la main d'O'Brien vint cette fois-ci se plaquer avec douceur contre le front de l'imortelle.

"S'il te plaît, explique-moi. Comment sais-tu qui mourra et comment ?"

Des doigts s'enroulèrent autour du poignet de la dame rousse. Ils l'écartèrent brusquement du corps du verron. Pivottement suivit d'une propultion inhumaine, presque animale. Mitzrael la plaqua contre un mur. Le souffle rauque sous l'énervement, les yeux durcis plongés dans ceux si attendrissants de la jeune fille. Il resta un instant immobile. Seul son épaules se soulevaient au rythme de sa respiration saccadée. Après un moment qui lui parrut si long, il décella enfin ses lèvres.

"Ne te pause pas trop de question sur moi si tu ne veux pas être déçue"

Regard. Il la relacha.

"Je te téléphonerais quand j'aurais du nouveau sur les portes des autres mondes. Quant à toi, contacte-moi si tu as besoin de ma présence."

Sans une anotation de plus, il s'éloigna. Quelques mettres plus loin, il sortit son portable pour tapotter sur les touches quelques mots qu'il envoya à April:

"Fais attention à toi O'Brien."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: m   Ven 3 Juil - 16:05

April comprit qu'elle avait fait une erreur quand elle fut projetée violemment. Son dos claqua brutalement contre le mur, plaqué là par Mitzrael.

D'abord, la surprise et la peur tirèrent les traits fins de son visage.

Puis elle se rappella qu'elle faisait confiance à Mitzrael maintenant.

Son regard s'emplit de douceur et un sourire naquit sur ses lèvres.

L'immortel perdait complètement son sang-froid. Elle sentait son souffle haché et une puissante tension sur sa face glaciale.

Il parla de déception. Si elle chechait plus, il semblait dire qu'elle tomberait de haut. Puis la relâcha, le regard lourd. Sûrement aussi lourd que son coeur à cet instant, il suintait la tristesse...presque le dégoût.

Elle sentit qu'elle ne l'aimerait jamais plus que quand elle le voyait ainsi. Terriblement fort et extrêment fragile la fois. Une image qui la toucha plus que n'mporte quoi qu'elle eût pu voir avant.

Elle avait envie de le rassurer, de le prendre dans ses bras à son tour, de lui dire d'oublier ses questions, que tout allait bien, qu'elle ne serait jamais déçue par quoique ce soit venant de lui puisqu'elle savait qu'il était si complexe ...

Mais avec Mtzrael, les choses ne marchaient pas ainsi.

" Je te téléphonerais quand j'aurai du nouveau sur les portes des autres mondes. Quant à toi, contacte-moi si tu as besoin de ma présence. "

Ce furent ses seuls mots. Il la quitta là.

April n'insista pas. Elle brûlait d'envie de le retenir, de s'excuser et de lui dire que peu importait ce qu'il était. Mais non, ç'aurait été un mensonge.
Peu n'importait pas sa véritable identité. Elle ne pouvait laisser ça de côté.

Sa poche vibra. Elle sortit le téléphone. " 1 message. -numéro de Mitrzael - "

" Fais attention à toi, O'Brien. "

April sourit et rangea son portable dans sa poche en levant des yeux amusés au ciel, en se demandant lequel des deux était le moins prêt en réalité.

Elle ne tenait pas à quitter le cimetière, elle pensait à autre chose...

Elle regarda la tombe de Cooper. Cette fois plus de rêveries que de haine dans son regard.
Elle, repensa à Kyle, qu'elle connaisait si peu et avec qui elle avait passé de si bons moments ce deniers jours...à Zephiro, ce vrai démon qui l'avait pourtant captivée...Et bien sûr à Miztrael...l'inssaisissable mystère...

Bref, April pour ainsi dire, se sentait de bonne humeur et positivait au maximum.

Elle était assise, perchée sur une grosse branche basse d'un arbre quand une voix douce derrière elle la sortit de ses pensées...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 16:28

Ressia adorait les cimetières, regarder ces crétins d'humains pleurer leurs morts était si...divertissant !

Mais ce soir là, elle avait senti dans ces lieus, bien plus que la simple tristesse qu'on y trouvait généralement. Oui, bien plus...de la haine, du mépris, du dégoût, de la peur, d'étranges mélanges d'émotion inexplicables...

Qui n'avaient pas manqué de l'intéresser...Elle était s'était donc rapprochée et avait surpris loin, cachée derrière des arbustes une conversation très particulière entre une jeune fille rousse et un garçon blond à peu près du même âge. Cependant quelque chose clochait.
Sa sensibilité de magicienne captait plus qu'une énergie humaine...

Cela acheva de l'intéresser, évidemment !

Selon ce qu'il racontait, il était très spécial...

Intéressant....Vraiment très intéressant...

Elle eut soudain envie d'en savoir plus. Enfin une proie digne d'elle.

Elle devait réussir à atteindre ce garçon aux yeux vairons sans qu'il ne puisse comprendre ses intentions maléfiques...

Réfléchissons..."Quant à toi contacte moi si tu as besoin de ma présence" ....Oui...ça c'était une idée !

La jeune fille paraissait être l'outil i-dé-al !

Décidée, Ressia s'avança vers la demoiselle qui rêvassait dans son arbre.

- Ca n'est pas souvent qu'on croise ce genre d'expressions dans un cimetière...! plaisanta-t-elle en lui souriant,redoutable actrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 16:34

April esquissa un sourire.

- Sans doute...

Elle jeta un coup d'oeil à son interlocutrice.

Eh ben ! Les plus belles femmes du monde passaient presque pour des dindes à côté de celle-ci. De longs cheveux sombres ondulant sur ses épaules, une peau dorée et un regard perçant, magnétique.

- Vous..vous venez voir quelqu'un ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 16:40

Ressia soupira intérieurement. La politesse....l'altruisme, la douceur...quel ennui ! Cette fille l'énervait déjà ! Vivement qu'elle s'en débarasse.

- Oui, en réalité je veux retrouver quelqu'un qui m'intéresse beaucoup.

Elle saisit brusquement le bras d'April, son regard devenant soudain cruel.

- Et tu vas m'y aider, ma mignonne !

A l'aide de sa magie, elle fouilla dans la tête de la jolie rousse et servit royalement entre souvenirs, pensées, réflexes, capacités...Bref, elle aspira son esprit comme une sangsue.

Elle la lâcha ensuite pour la laisser tomber de sa branche basse à terre, inerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 17:02

- Oui, en réalité je veux rentrouver quelqu'un qui m'intéresse beaucoup.

April hocha la tête.

*D'accord, contente pour vous. Je vois pas quoi dire.*

Elle sentit alors la poigne de Ressia agripper son bras. Le regard intensément clair changea en celui vif et foudroyant d'un grand prédateur.



La voix veloutée siffla comme un serpent quand elle prononça ces mots :

" Et tu vas m'y aider, ma mignonne ! "

April n'eut pas le temps de répliquer, elle sentit une douleur inhumaine lui déchirer l'intérieur de la tête. Comme si son cerveau se disloquait en lambeaux. Tout se passa très vite, elle sentit cette femme diabolique fouiller sa tête, ranimer des souvenirs, des émotions, des pensées. Remuée, elle revivait sous l'emprise de son attaquante tout ce qu'elle avait pu avoir comme sentiments ces dernier temps, mais en terriblement exagéré. Elle se sentait morte de peur, folle de bonheur, triste à mourir, pleine à craquer de doutes, bouffée par l'ennui, secouée par la gêne, glacée d'indifférence, malade comme un chien, écartelée par la douleur.

Loin d'être habitué à un tel choc et à une telle puissance des émotions, son esprit désemparé, vidé, décida automatiquement de tout couper et de faire un énorme black-out.

Elle sentit son corp chuter puis, plus rien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archange

Messages : 40

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 17:08

Assis sur une tombe, le fantôme observait avec curiosité le manège de son actuelle "maîtresse". Il pencha la tête sur le côté, la regardant aspirer ce que contenait l'esprit de la fille. Pour tout dire il ne trouvait pas ça très civilisé de fouiller comme ça les pensées de quelqu'un.

Kinnara haussa les épaules et observa plutôt le cimetière. Il n'avait jamais vraiment compris pourquoi les humains rassemblaient les morts dans une sorte de tombeau collectif. A la limite ça permettait de se souvenir de l'endroit où ils l'avaient mis et à l'heure actuelle il espérait que son corps se trouve dans un endroit pareil -bien qu'il ai la drôle d'impression que ça ne soit pas le cas. En fait, le problème réel était que les humains s'entêtaient à faire de ce lieu une sorte d'endroit sacré. La terre était pourtant qu'une fertilité déconcertante avec tout cet engrais naturel.

Les yeux du fantôme se posèrent sur la tombe où il était assis. Dane Cooper. Ca devait être celui qui était sous ses pieds.
... Pourquoi mettaient-ils une pierre par dessus la terre ?

Il fit une moue dubitative avant de relever les yeux vers Ressia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 18:49

Ressia ricana de son rire léger, glaçant.

- Merci, April ! Grâce à toi, je n'ai plus qu'à appeler ton ami Mitzrael. Je sens que je vais m'amuser comme un folle !
Admire un peu l'artiste, cher Kinnara !

Elle s'avança vers la tombe de Cooper, celle que regardait April. Grâce au souvenirs de la rousse, elle savait qui il était. Et combien April le haissait.

Elle eut un rictus mauvais et écarta la lourde plaque de marbre gise à l'aide de sa précieuse magie. Elle ouvrit aussi le cerceuil...

- Hein, des cendres ? Pff, les humains alors ! Vraiment pas solides ! Bon, alors, cendres de Dane Cooper, je vous amène de la compagnie ! Dites bonjour à April O'Brien !

Tu vas reste là un petit moment, ma belle..j'ai envie de faire joujou avec ton copain étrange ! Ciao !

Et maintenant, c'est là qu'on s'amuse, Kin' ! Je peux t'appeler , Kin' ?


Elle jeta à April un sort qui maintenait son corps en vie quoiqu'il arrive. Ce serait trop bête que cette idiote d'humaine s'étouffe par manque d'oxygène dans sa jolie tombe !

Non , elle avait d'autres projets pour elle...Ce démon..Zephiro...il serait raaavi de l'avoir en cadeau. Ainsi peut être qu'elle pourrait faire sa connaissance en tant que Ressia. Les créatures odieuses, elle adorait ça.

Elle referma le cercueil ainsi que la dalle de marbre.

- Faaais de beaaauuux rêêêêves ! chantonna-t-elle

Elle prit alors l'apparence d'April.

Elle s'inspecta rapidement pour voir son nouveau corps.


- Mouaif...peut mieux faire. Bon allez, allons détruire une vie !

C'est sûr..Aux yeux de Ressia rien n'était plus beau que...elle-même. Bon elle restait jolie et cette voix claire l'aiderait à se faire passer pour la petite O'Brien.

Elle se dirigea vers la voiture d'April. Grâce aux compétence voléesàla demoiselle rousse, elle savait conduire maintenant. Elle attendit que Kinnara la rejoigne.

Elle démarra. Oui enfin, conduire...Foncer comme un bolide en furie entre les voitures à une vitesse ultradangereuse, plutôt.

Elle pesta en constatant qu'elle avait loupé les passants sur la grande voie. Pas aujourd"hui qu'elle allait étoffer sa liste de victimes !

Prochaine fois, elle serrerait plus à droite.

Elle parvint chez April en rageant : elle aurait pu avoir la petite grand mère qui promenai son chien si des abrutis ne s'étaient pas affolés et mis à klaxonner comme des dingues derrière elle en la voyant foncer droit sur la vieille qui ne l'avait pas vue arriver et s'écarta rapidement...


- Aucuns sens de l'humour ces humains !

Elle entra dans la maison avec les clés d'April, invitant son acolyte à la suivre. Elle soupesa son portable de la main, le fit sauter et le rattrapa d'un geste gracieux.

Bon, la soirée n'allait peut être pas être si désolante.

- Kin', très cher, je pense qu'il va falloir que tu te planques. On ne peut pas risquer que ce Mitzrael te voie.

Elle appuya sur la touche " Liste d'appels", sélectionna le numéro de Mitzrael et appuya sur appeler

Le téléphone sonna. La voix d'April mais les mots de Ressia firent :

- C'est moi... Je suis désolée pour tout à l'heure. Je n'ai pas envie que tu t'éloignes. Reviens, s'il te plaît...

April aurait tout à fait parlé ainsi. Elle le savait. L'expérience du mensonge et de la duperie avait fait d'elle une comédienne hors pair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archange

Messages : 40

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 20:01

Kinnara, rebaptisé Kin', avait suivit Ressia sans broncher tout en se demandant pourquoi elle avait enfermé la fille dans un trou à mort alors qu'elle n'était pas morte. Elle ne l'avait pas vu qu'elle était vivante ou alors c'était pour l'embêter (méchamment d'ailleur) ? A moi qui ça ne soit pour la garder là...

Par la suite, l'épisode de la machine. Ca il n'avait pas trop aimé. Bien qu'il soit mort, il craignait encore ces choses bizarres. Ressia était entrée dans un carosse en ferraille, ces trucs sans chevaux pour les faire avancer. Kinnara l'avait suivit avec réticence, sursautant à chaque virage, à chaque voiture venant en face, à chaque passant qu'elle manquait d'écraser.

Quand la voiture s'arrêta, il descendit, presque tremblant. Il suivit tout de même Ressia dans une trèèès grande maison, un mini manoir.


- Kin', très cher, je pense qu'il va falloir que tu te planques. On ne peut pas risquer que ce Mitzrael te voie.

Le fantôme hocha fébrilement de la tête, ayant un peu de mal à se remettre de leur voyage en voiture. Il avisa une lampe au plafond et s'envola jusqu'à elle, se fondant dedans. De là, il observa la femme jouer avec une petite boîte et se mettre à parler seule.
Ne comprenant pas le but de cette manoeuvre, il pencha la tête sur le côté.

- Qu'est ce que tu fais, Ré' ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 20:08

Ressia eut un sourire satisfait quand Kinnara s'infiltra dans l'ampoule. Il pigeait tout celui-là, très pratique comme aide.

Elle utilisa un sort pour qu'aucune autre oreilles ne puisse entendre ses mots que Kinnara, alors que Mitzral était au bout du fil.


- Je chasse, mon cher, je chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 20:18


Le poing alla se fracasser avec violence contre les briques. Mitzrael serra les dents. Pourquoi ? Pourquoi fallait-il que cette April soit si imprévisible ? Au départ, cela l'intriguait, mais maintenant il compris que ce caractère qu'il convoitait serait aussi sa propre faiblesse. Il déposa son front crispé par une certaine forme de souffrance contre le mur glacé devant lui. Ce sentiment qu'il ressentait quand il croisait ses beaux yeux verts, cela faisait longtemps qu'il ne l'avait plus hanté. Maintenant plus que jamais, il avait envie de la protéger.

Son téléphone vibra. Il glissa sa main dans sa poche pour le récupérer et décrocha sans même regarder qui l'appelait -a vrai dire il s'en doutait-.


"Halo ?"

"C'est moi..." fit la voix étrangement triste d'O'Brien. "Je suis désolée pour tout à l'heure. Je n'ai pas envie que tu t'éloignes. Reviens, s'il te plaît..."

Mitzrael fronça les sourcils.

"Ecoute April, je pensais qu'il n'était pas la peine de rajouter "appel moi en cas d'urgence" mais encore une fois je me trompait. Je pense qu'il vaudrait mieux qu'on en reste là pour ce soir. On se verra à l'école." dit-il d'un ton plus agacé qu'il ne l'aurait voulu.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 21:11

Ressia qui avait brillament saisi le caractère d'April souffla à l'autre bout du fil.

- " Non...J'ai..besoin.. de ta présence...Je t'en prie...Ne me laisse pas seule avec mes démons...pas après ce que tu m'a montré......"

Avoir la voix d'April l'aidait beaucoup à imiter ses réactions et sa façon d'être.


- " Pas ici....c'est pire que tout...Ne me laisse pas...! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 21:17

" Non...J'ai..besoin.. de ta présence."

Mitzrael pressa deux doigts contre sa peau, entre ses deux yeux, comme si il cherchait à calmer une migraine.

"Je t'en prie...Ne me laisse pas seule avec mes démons...pas après ce que tu m'a montré..." ajouta la rousse d'une voix suppliante.

Quoi qu'il arrive, le blond devait rester sur sa position. Il n'était pas tout à fait en état de la voir pour l'instant.

"April..."

" Pas ici....c'est pire que tout...Ne me laisse pas...! "

"April, s'il-te-plait, ne soit pas égoïste. Je pense vraiment qu'on devrait s'arrêter là pour le moment"

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 21:48

Ressia sourit.

- Egoïste ? Qui a amené l'autre à la gare pour lui montrer un type se suicider sans lui donner aucune réponse ? Qui garde jalousement son savoir pour lui et s'amuse à répondre de façon floue ?!


Elle se tut et inspira comme si elle était sur le point de fondre en larmes :



- Tu me laisserais ? Toi ?
Non...Je t'ai dis que je te faisais confiance et toi, tu...apparais et disparais comme ça...tu me montres tout ce que je brûle de voir et ensuite...tu m'abandonne comme si tu n'avais jamais existé...Pas ça..pas toi...c'est ce qu'a fait Zephiro, ce foutu démon...Pas toi, non...! Dis moi que tu n'es-pas comme LUI !!!


Il pouvait encore flancher. Quel don fantastique pour le théâtre ! On verrait bien maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Ven 3 Juil - 21:59

"Egoïste ? Qui a amené l'autre à la gare pour lui montrer un type se suicider sans lui donner aucune réponse ? Qui garde jalousement son savoir pour lui et s'amuse à répondre de façon floue ?!"


Elle laissa la réponse en suspend. Mitzrael dévia son regard sur le côté, l'air songeur -presque coupable-. A l'autre bout du fil, il sentait que April était en détresse (oué tu parles), qu'elle avait besoin de lui, de sa "présence". Pourquoi hésitait-il encore à répondre à cet appel ? Ah oui, parce que ce n'était pas "son genre" de revenir sur une décision qu'il jugeait importante -et surtout s'il il s'agit de saider à un caprice.-

"Tu me laisserais ? Toi ?"

"April on se verra demain, ce n'est pas comme si..."

Mais la dame rousse lui déballait déjà ses pensées, ses craintes de savoir le blond comme Zephiro, ses doutes quant à ce qu'il venait de se passer. Elle remit la confiance qu'elle avait en lui en cause. Le vairon baissa la tête. Touché


Il poussa un long soupire lasse.

"Très bien."

Il racrocha immediatement.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Mitzrael martella la porte d'entrée de la maison O'Brien de trois coups. Il glissa ensuite ses mains dans ses poches. Son bras étant pratiquement guérri, il avait pris l'initiative de se débarasser de cette écharpe qui l'ennuyait entre temps. La nuit était fraiche, calme...trop calme. L'éclat des lampes allumées dans le salon crevèrent l'obscurité du voil nocturne. Jamais le blond n'eu autant envie de rester de l'ombre et éviter ainsi la lumière. Réellement égoïste ? Peut-être juste inquiet.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: j   Lun 6 Juil - 14:01

Et pour tout dire, Mitzrael avait de quoi être inquiet.

Il semblait attaché à la petite April. C'était parfait pour les plans de Ressia...

Imitant l'air bouleversé d'April O'Brien, elle avança dans la couloir et ouvrit au jeune homme blond sur le parvis.

Elle devait faire attention présent. La moins attitude mal travaillée pouvait anéantir tous ses projets. Elle devait jouer April, rentrer dans sa peau, devenir elle, pour atteindre l'intrigant Mitzrael.

Elle imita parfaitement l'air à la fois las et soulagée de la jolie rousse en voyant le vairon.

Sans rien dire, elle attrapa le buste fin du blond et le serra contre elle.

- Tu es le premier à avoir réussi à apporter quelque chose de bien à ma vie. Je ne veux plus jamais perdre ça.

Elle l'étreignit avec un mélange d'affection et de désespoir.

Peut être un peu trop April...Première erreur.

Elle le lâcha ensuite et lui sourit. Elle lui attrapa la main ( April n'a pa encore bien noté qu'il détestait ça Wink ) puis l'entraîna à l'intérieur avec elle.
L'attaquer avec des questions alors qu'elle venait à moitié de dire qu'elle ne le referait plus n'était franchement pas le bon plan avec lui.
Elle attendrait malgré la patience que ça lui coûterait.

Son objectif numéro un pour l'instant était de le rappocher d'elle au maximum. Jusqu'à ce qu'il en devienne complètement dépendant. Accro à April. Et là, elle pourrait frapper.
Mais il fallait être prudente. Elle sentait qu'elle marchait sur des oeufs avec Mitzrael.

Quand il fut entré, elle ne ferma pas la porte. April n'aurait pas voulu qu'il se sente piégé... Si elle savait !

Elle l'invita à s'installer sur le canapé d'un geste de la main.

Elle vint ensuite s'asseoir à terre, sur l'épais tapis blanc au pied du sofa.

Elle souriait. Elle se tenait, bras croisé sur ses jambes, genoux ramenés près du visage.

- J'aurais quelque chose à te demander...mais je ne sais pas si j'oserais...Bon allez, tant pis, je me lance :

Je meurs de solitude ici, et je vis sans arrêt dans la peur que Zephiro se repointe et que je replonge encore une fois. Je sais d'avance que tu refuseras net, mais au moins je te l'aurais demandé :

Viens habiter ici avec moi. Je ne vis qu'au 3 étage, le deuxième est celui de mes parents mais il n'y ont jamais même mis les pieds. Ils savent à peine qu'ils ont un étage entier à eux ici. Installe-toi là. Tu auras une immense chambre , deux salles de bains, une salle de sport, un dressing et même une petite salle à manger avec une partie cuisine pour les jours où tu ne voudrais pas descendre avec moi au rez-de-chaussée. Tu pourras y fumer autant que tu veux, si ça te plaît.

Je suis sans doute idiote de te demander ça mais depuis que je te connaît, je crois que ta seule présence me rassure.

Et même si tu refuses, je te jure que je ne te poserais plus jamais de questions sur toi ou ce que tu es. Tu as ma parole.

Là, Ressia y allait peut être un peu trop fort...April n'aurait pas juré ça. Elle savait trop bien que les réponses à ses questions étaient essentielles.
Deuxième erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Lun 6 Juil - 21:37

Le visage satisfait d'April l'attendait derrière la porte.
Le yeux vide, comme éteint de la lumière de la moindre émotion, il la laissa l'encercler par la taille pour l'attirer vers elle dans une étreinte fugasse.


"Tu es le premier à avoir réussi à apporter quelque chose de bien à ma vie. Je ne veux plus jamais perdre ça."

Pour la première fois depuis longtemps, Mitzrael se sentit piègé. Mais, paradoxalement, il n'avait pas envie de se débattre. Il allait attendre, quitte à être encore un peut plus entourrer par ces liannes empoisonnées.

Les doigts d'April se refermère sur sa main. Il surauta mais n'eut pas le temps de réagire. Elle l'emmenait déjà dans le salon.

Il se dépècha de briser ce contacte physique gennant pour s'installer sans rien dire dans le canapé que la jeune fille désigna.
La dame rousse, quant à elle, préféra le tapis blanc recouvrant le sol. D'un oeil intriguant, elle l'observait. Le vairon fit semblant de ne pas se sentire comme ... traqué.

"J'aurais quelque chose à te demander" annonça O'Brien après un instant silencieux. "Mais je ne sais pas si j'oserais...Bon allez, tant pis, je me lance."

L'imortelle tourna ses yeux fatigués vers elle.

"Je meurs de solitude ici, et je vis sans arrêt dans la peur que Zephiro se repointe et que je replonge encore une fois. Je sais d'avance que tu refuseras net, mais au moins je te l'aurais demandé : Viens habiter ici avec moi."

Les doigts lestes de Mitzrael se perdirent dans sa chevelure blond-blé. Ca-y-est, la téméraire April O'Brien jouait à l'enfant gaté. Mais au fond, comment lui vouloir ? Il ne l'écouta que d'une oreille distraite venter l'étage qu'elle lui proposait juste pour lui.

"Je suis sans doute idiote de te demander ça mais depuis que je te connaît, je crois que ta seule présence me rassure.
Et même si tu refuses, je te jure que je ne te poserais plus jamais de questions sur toi ou ce que tu es. Tu as ma parole."

Sa main quitta ses cheveux pour plonger dans sa poche. L'attitude typique d'une personne qui cherche à cacher quelque chose.

"Je ne te crois pas. N'est-ce pas toi qui disais que tu n'avais jamais sut résister au mystère ?"

Il hocha la tête.

"Pour le reste (héhé) effectivement tu connais déjà la réponse."

Il s'affala sur le fauteuille, glissant ses bras derrière sa nuque.

"Alors ? C'est quoi la suite de ton jeu ?"

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Lun 6 Juil - 22:00

Ressia se sentit profondément vexée. Elle n'avait pas l'habitude qu'on lui résiste. Cette apparence d'humaine n'était peut être pas une si excellente idée...Bon, elle n'avait plus qu'à essayer ce qui fonctionnait toujours. Tant pis pour Kinnara qui voyait tout.

Elle lui attrapa le poignet et se leva sur ses genoux. Il s'était calé confortablement dans le canapé. Elle vrilla son regard dans le sien, en prenant soin d'y mettre une admiration sans bornes.

Elle leva un genou et le plaça sur le canapé à côté de Mitzrael. Elle se hissa à côté de lui, un peu plus féline que gracieuse.

Elle passa une main dans ses cheveux clairs.

- C'est loin d'être un jeu. Je tient vraiment à te garder près de moi...

Alors, elle fit ce que jamais April n'aurait même imaginé faire :

elle glissa une main sur la joue, dans les mèches puis derrière la nuque de Mitzrael et l'embrassa.

April, c'est le cas de le dire, s'en serait retournée dans sa tombe...Troisième erreur. De loin la plus énorme. Ressia en dépit de ses talents d'actrices laissait malgré elle tomber le voile.

* Je t'aurais, l'étrange vairon, je n'ai peur de rien pour arriver à mes fins. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Lun 6 Juil - 23:39

Une nouvelle fois, April s'emparra de sa main. Une nouvelle fois de trop. Un soupire irrité siffla entre ses dents quand il la ramena plus prestament que prévu vers lui.

Les yeux verts s'enfoncèrent dans ceux de Mitzrael. Ils transpercèrent son regard multi-colore avec une pointe de ... d'admiration.

D'un mouvement animal, elle grimpa sur le canapé pour s'approcher de lui. Le visage dubitatif, il la laissa glisser sa main tiède dans ses cheveux embrousaillés.


"C'est loin d'être un jeu. Je tient vraiment à te garder près de moi."

Avec ses attitudes félines, elle donnait plutôt l'impression de s'amuser au chat et à la souris. Si elle pensait qu'il la laisserais l'enfermer dans une cage dorée par l'inconscience, elle...

Soudain, la main de la dame rousse glissa jusque dans sa nuque. Le vairon écarquilla les yeux, pétriffié. Elle s'approcha lentement vers lui. Les lèvres tremblantes de sensation entrèrent en contacte.

La réaction fut rapide. Les doigts de l'imortelle saisirent le cygne en argent posé sur la table à côté du divan. D'un coup sec, il l'abbatit sur la tête rousse d'O'Brien.

L'objet retomba lourdement sur le sol, perlant le tapis blanc de finnes gouttes de sang. Mitzrael abandonna April allongée sur le canapé. Le soufle coupé par la marrée de sentiments qui l'engloutissait, il se dirigea vers la sortie. Il claqua violament la porte derrière lui d'un coup de pied brutal.

Il étouffa un cri de colère. Il s'était trompé, du début à la fin. April, au final, n'était pas vraiment April. Comment avait-il put voir en cette...fille le fruit interdit par les divins ?

Il s'adossa à un mur et alluma une cigarette. D'abbord fumer et puis partire.

"Agaçant."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Mar 7 Juil - 0:10

Ressia avait à peine sentit les lèvres froides de Mitzrael qu'elle fut violemment assomée par un presse papier en argent massif.

Elle s'effondra dans un bruit à la fois brusque et feutré dans le canapé.

Elle reprit ses esprits quelques minutes plus tard. Elle massa doucement son crâne douloureux puis se contorsionna pour s'asseoir sur le divan.

Merde.

* Merde *

- Merde !

Il l'avait déjouée et s'était enfui. Il avait encore résisté. Et pire, même : il l'avait frappée !!!

Il avait osé ! Et Kinnara qui avait tout suivi...Ressia sentit la fierté et la fureur l'embraser.

- Tu ne t'en tireras pas comme ça ! cracha-t-elle pour elle-même entre ses dents.

Ecumant de rage, elle sortit à son tour, ignorant sa tête dont la douleur lançait et sifflait à ses oreilles.

Elle le trouva sur le palier de l'entrée, appuyer à un mur, tirant une bouffée de tabac fumant.

Elle se rua sur lui, oubliant totalement la grâce et la duceur d'April.

Elle le saisit de ses deux mains à la gorge et entrepris de 'l'étouffer.

- Ecoute, moi bien, le malade. Je n'arrive à rien avec toi et je sens que ça va me rendre dingue ! Tu vas répondre à toutes mes questions et me dire ce que je veux savoi sur toi ou je t'envoie rejoindre ta petite protégée !

Ses doigts se réssérent. Il était arrivé rapidement à bout du peu de patience qu'elle possédait.

- Alors, qui est tu, qu'est-ce que tu fiches ici ?! Livre-moi tous tes secrets où tu boufferas les pissenlits par la racine comme la jolie rouquine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Mar 7 Juil - 10:45

La porte s'ouvrit âprement. Mitzrael eut à peine le temps de détourner son regard bigarré pour confirmer ses craintes. Des mains s'enroulèrent sauvagement autour de son cou. Le blond écarquilla les yeux quand la dame rousse le plaqua d'un geste bestial contre le mur derrière lui.

" Ecoute, moi bien, le malade. Je n'arrive à rien avec toi et je sens que ça va me rendre dingue ! Tu vas répondre à toutes mes questions et me dire ce que je veux savoir sur toi ou je t'envoie rejoindre ta petite protégée !"

L'imortelle ne savait pas comment réagire. Il ne comprenait pas. La réaction d'April n'était pas ... naturelle. Il serra les dents quand elle rerferma un peu plus ses griffes, l'étouffant. Il ne pouvait pourtant pas se résoudre à lui faire du mal.

"Alors, qui est tu, qu'est-ce que tu fiches ici ?! Livre-moi tous tes secrets où tu boufferas les pissenlits par la racine comme la jolie rouquine !"

Les pupilles du vairon se dilattèrent.
Tout se passa très vite.

Il pressa les braises de sa cigarettes embrasée contre le bras de l'imposteur. La peau bruni au contacte du feu. Ses doigts se refermèrent ensuite sur les cheveux roux qui, il en était sur à présent, n'étaient pas ceux d'April. Il tirra ensuite l'ennemi d'un mouvement brutale vers le bas. Rapidement, il releva ensuite son genou pour le percutter au niveau du visage. Il fut projetter en arrière. Dernier mouvement. Mitzrael la repoussa d'un violant coup de pied.

Il passa rapidement ses doigts sur sa gorge endolorie avant de les glisser vers le manche de son poignard. Il ne perdit pas de temps pour s'agenouiller auprès de sa victime et placer la pointe de la lame glacée vers ses yeux verts.

"Si j'étais toi, je ne tenterais rien d'absurde."

Il fronça ses sourcils claires.

"Dis moi juste où es O'Brien et je réviserais peut-être le sort que je te réserve."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Mar 7 Juil - 11:25

Ressia n'eut pas le temps de réagir. Elle se prit de plein fouet la réplique musclée de Mitzrael.

Elle cria sous la brûlure, elle n'était vraiment pas habituée à se voir prise à son propre piège.

Bientôt, elle se retrouva, une lame effilée menaçant ses iris opalescents.

Elle ouvrit un regard effaré. Comment avait-elle perdu le contrôle de la situation.

" Si j'étais toi,je ne tenterais rien d'absurde.

Dis moi juste où est O'Brien et je réviserais peut être le sort que je te réserve. "

Ressia recula, en glissant comme elle le pouvait, se hissant à l'iade ses bras et de ses jambes vers l'arrière, mais arriva contre le mur, le poignard toujours dirigé vers elle . Coincée.

Elle avait peur. Elle devait l'avouer. Elle qui gagnait toujours...Les rôles s'inversaient.

Cette fille, toujours cette fille ! Elle était bien trop gênante pour ses plans cette gourde !

Elle soupira. Il lui restait ses talents de menteuse...

- Tu peux baisser ton arme. Tu cours après un fantôme. April O'Brien a eu la malchance de me rencontrer trop tôt. Son esprit m'a servi à t'atteindre, toi. Quant à son corps...Je te conseille d'oublier cette fille. Son beau regard vert ne brillera plus jamais. April est enterrée au cimetière. Dans la même tombe qu'un certain Cooper. Qui était vide mise à part un tas de cendres d'ailleurs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Mar 7 Juil - 17:04

L'imitatrice rampa en arrière pour tenter de s'éloigner de l'arme pointée sur elle. Le misérable ver espérait pouvoir échapper aux serres du prédateur qui le traquait. L'air lasse marqué son son visage, Mitzrael n'eut cas la suivre d'un pas souple et lent.

La réaction apeurée de l'imposteur face à cette menace répondait à la question que l'immortel se posait. Elle n'était pas un démon -en effet, ceux-ci ne craignaient pas les arme des mortels. Elles ne pouvaient pas les atteindre-. Mais dans ce cas, quelle genre de créature était-elle ?

Sa fuite fut interrompue par un mur dressé derrière elle. Le vairon rapprocha un peu plus le tranchant de sa lame e la gorge serrée de sa cible.

Le "masque O'Brien" passa de la peur à la satisfaction comme un rien.


"Tu peux baisser ton arme. Tu cours après un fantôme. April O'Brien a eu la malchance de me rencontrer trop tôt."

Le blond baissa la tête. l'expression incroyablement calme de son regard ne collait pas à l'horreur de cette situation.

"Son esprit m'a servi à t'atteindre, toi. Quant à son corps...Je te conseille d'oublier cette fille. Son beau regard vert ne brillera plus jamais."

Le mot "Mensonge" s'échappa en un sifflement entre ses dents serrées.

"April est enterrée au cimetière. Dans la même tombe qu'un certain Cooper. Qui était vide mise à part un ..."

"Tais toi" cracha l'immortel.

Ses yeux assassins plantés tel des couteau dans ceux de l'être, il glissa sa main dans dos pour saisir le revolver. Il était chargé avec des simples balles d'humain. Ca suffirait pour ce dont il avait affaire. Il le pointa sur sa cible en même temps qu'il rangea son poignard à sa ceinture.

"Prend les clefs de sa voiture et conduit nous au cimetière."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacillice

Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   Mar 7 Juil - 18:11

Ressia écouta le vairon rager. Elle s'en moquait presque. Non, elle s'en foutait complètement, même.

- Une habitude chez toi...fit-elle quand il pointa le pistolet sur elle.

Elle recula un peu plus contre le mur, craignant sa réaction mais ses pupilels lançant des éclairs meurtriers.

- Pourquoi ce besoin de la protéger ? Serais-tu son ange gardien ? Si c'est le cas c'est un incroyable gâchis.

Sentir la possibilié de le blesser lui redonna du courage, elle releva un peu plus la tête vers lui, plongeant son regard dans les yeux vairons.

- Tu pourrais être tellement plus...Tu n'as qu'à tendre la main pour t'emparer de ce qui ferait de toi quelqu'un de craint et d'admiré.
Mais tu préfères aider cette humaine...Quelle pitié !

Elle se transforma alors en Ressia ( changé d'aviis xD ). La vraie, magnifique femme qu'elle était.
Ignorant le canon de l'arme qui la visait, elle caressa la joue fraîche de Mitzrael.

- Je sais combien elle te fascine...Elle est...si... différente de son espèce méprisable , n'est-ce pas ?

Elle n'est pas morte, non. Je crois que tu l'as deviné.

Mais sache bien que même si je la délivre de mon sort, et que tu la retrouve, que je m'efface...elle ne pourra jamais être autre chose qu'humaine. Elle te décevra un jour où l'autre. Tu finiras par ne voir en elle qu'une simple et triste femme comme toutes les autres. Sa beauté et sa fraîcheur faneront avec le temps et son esprit se dégradera...tu ne pourras plus jamais retrouver celle qui te fascinait...Tel est le sort absurde de la race à laquelle elle appartient. Tu le sais. Elle dépérira puis un beau jour, s'éteindra et une partie de ton âme avec elle...

Et ce jour là, j'espère que tu repenseras à ce que je t'aurais dis aujourd'hui...

Mais si tu veux aller retrouver son corps sous terre, hé bien, allons-y ! Le sort où je l'ai confinée est bien pire que la mort. Elle est enterrée vivante. Mais ma magie tient son esprit en vie. Elle se voit se réveiller dans un cercueil sous terre, suffoquer. Elle peut parfaitement sentir l'air lui manquer et le besoin d'oxygène lui brûler les poumons mais ne meurt jamais.

N'est-ce pas là une idée grandiose ? Atypique et originale. Je dois reconnaitre qu'April ne ressemble pas exactement à son peuple. Il lui fallait bien une fin qui s'accorde à sa nature, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Avec ça on pourrait presque tuer quelqu'un"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers riches-