AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée à refaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Une journée à refaire   Ven 22 Mai - 19:49

La journée aurait difficilement pu être pire...

Kyle marchait dans l'allée du parc au Nord de Chicago. Il revenait du lycée mais il était déjà tard. Il avait dû y rester plus longtemps que prévu.
Le vent soufflait en rafales, faisant tourbilloner les feuilles qui jonchaient le sol. Quelques corbeaux s'envolèrent en croassant, dérangés par cet intru blond. En effet, le parc était totalement vide...

Le jeune homme shoota dans un caillou, dégouté. Il se remémorait les différents évènements qui firent de ce mardi un enfer.
Tout d'abord : Betty. Cette fille le dévorait littérallement du regard depuis deux semaines déjà. Il n'y avait jamais prêté grande attention, Betty n'étant pas le genre de fille qui l'interessait. Un peu ronde, bruyante surtout. Mais elle avait de beau cheveux roux...
Enfin bref. Cette Betty était venue le voir ce matin pour lui déclarer sa flamme... sans passer inaperçue. Ca avait plutôt gêné Kyle qui se vit un peu obligé de lui avouer qu'il n'était pas interessé. La pauvre lui tomba littéralement dans les bras en pleurant et hurlant qu'elle l'aimait. Il dû se confondre en excuse, lui jurant qu'elle était très jolie mais qu'il ne voulait pas sortir avec quelqu'un. Il eut droit à l'inévitable question du "c'est qui ?" mais il n'y avait personne.
Premier évènement tragique de la journée... Avoir brisé le coeur d'une pauvre fille. Mais il ne pouvait tout de même pas sortir avec elle juste pour lui faire plaisir tout de même, il était gentil mais il y avait quelques limites.

Ensuite, le cours de maths... Ca c'était un truc que Kyle ne supportait pas. Le problème n'était pas qu'il n'aimait pas mais il n'y comprenait rien et le prof n'était pas là pour arranger les choses. Chaque cours était un véritable supplice où M. Dooku ne se privait pas de lui rappeler à quel point il était nul et de le lui prouver inlassablement. A chaque cours il avait droit à des "Vous êtes pitoyable" ou "même un collégien saurait faire ça !" voire même "trois heures de colle, ça vous aiderez peut-être à apprendre votre cours, Deltignant ?" mais le problème c'est qu'il l'apprenait son cours, il le connaissait par coeur même... mais sans rien y comprendre. Et avant chaque cours de maths, il avait une boule dans l'estomac, l'envie de vômir... une trouille pas croyable du prof. Il n'avait pas peur de grand chose mais ça... il avait vraiment du mal.
Et cette fois là, il avait eu le droit à un petit entretien avec M. Dooku... qui dura un certain temps. Au final, il lui donna une convocation pour ses parents pour vendredi soir. Il la sentait très très mal...

Le jeune blond soupira. La journée n'était pas finie, certes, mais il n'était pas certain qu'elle puisse beaucoup s'améliorer. Ce soir ça serait la routine. Une soupe pour repas, quelques discussions vites closes par manque de sujets, boulot. Bien entendu, le père ne sera pas là, il sera encore à son association qui prend beaucoup de temps sans rapporter beaucoup. C'était sympa comme idée à la base, mais ça prenait trop de temps, c'était trop de travail et il n'y avait que la mère pour ramener de l'argent. Heureusement qu'ils n'étaient plus que deux enfants à la maison.

Kyle s'arrêta. Il n'avait vraiment pas envie de rentrer. De toute façon il n'était pas parti dans la bonne direction...
Il posa son sac en bandouillère par terre et s'asseya sur un banc, appuyant sa tête sur ses mains. Ses coudes étaient posés sur ses genoux.
Il leva la tête et observa le ciel. Il n'y avait pas temps de nuage que ça. De temps en temps ou voyait même le soleil mais le vent poussait tellement les nuages que c'était souvent très rapide. Et bientôt, le soleil aurait disparu, il était aux alentours de 19 heures déjà...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Sam 23 Mai - 19:52

April poussa la porte d'un immense gymnase fqui donnait sur le parc.
Ce faisant, elle repensait à ces derniers jours, à ce psychopathe de Zephiro, à Mitzrael qui, maintenant elle le savait, était un ange.

Elle sortait de son club d'escalade. Elle était venue en tenue de sport mais sur place, ils avaient surtout planifié la prochaine virée escalade en montagne et en canyons.
Bref ,elle n'avait pas beaucoup grimpé mais avait tout de même passé un bon moment, dans une ambiance détendue bien plus accueillante que cette fichue fac.
Encore en tennis blanches, veste et pantalon de jogging évasé au pieds, vert pomme, gagnés à une compétition d'escalade l'an dernier, elle sortit du bâtiment, tenant son sac à dos par une seule lanière sur son épaule droite.
Ses mèches rousses étaient un peu décoiffées et s'échappaient de la queue de cheval un peu lâche d'avoir subit autant d'exercice. Elle avait prit des couleurs et ses joues malgré le peu d'exercice étaient un peu roses à cause d'une course poursuite avec des amis après le cours.

Un garçon de son club la dépassa en courant, la sortant de ses pensées :


- "A plus, Apple ! "

- " Bye, Mike !"

- "J'adore ton parfum ! Fais gaffe, tu vas attirer toutes les guêpes du coin ! " fit Mel', un autre membre du club.

April, d'excellente humeur, lui tira malicieusement la langue.

Cette odeur de pomme sucrée, elle la devait à une attaque surprise de Sylvie, une fille du club qui avait décidé de la prendre pour une pomme sur patte. C'était elle qui avait obtenu derrière le dos d'April qu'on lui offre une panoplie vert pomme, qui la chariait en lui demandant si elle préfèrait finir en jus ou en tarte et qui l'avait ce jour-ci aspergée de " Apple smell " un parfum à la pomme -vous l'aurez compris.
C'était une bonne plaisanterie entre ses ami habitués du club et elle.


Elle rit et ouvrit la poche avant de son sac pour y prendre ses clés de voiture.
En regardant un peu plus loin, elle put apercevoir un jeune homme d'à peu près son âge assis sur un banc, l'air un peu morne et peu expressif.


* Ce monde est vraiment ennuyeux mais peu semblent s'en rendre compte...* pensa-t-elle en regardant le garçon qui semblait complètement désoeuvré.


Soudain, elle se rendit compte que sept individus d'un genre peu recommandable se dirigeaient vers elle. Veste en cuir et grosses baskets de marque, l'air mauvais...cela ne disait rien qui vaille. Elle comprit qu'elle n'avait pas du tout tort quand elle reconnu, à leur tête, Dane Cooper.


* Bon sang, c'est dingue, ça ! Il ne me lâchera jamais ????!!!! *


Visiblement, il n'en avait pas l'intention. Il avança vers elle de sa démarche brusque, un sourire insolent scotché au lèvres.

- "Tiens tiens, O'Brien...! Alors c'est là, ton repaire! Un "centre d'entraînement à l'escalade" ! On se demandait où tu courais comme ça après la fac ..."

- " Non.. ! Tu sais lire? Toi ? Pour une fois, tu m'impressionne vraiment, Cooper."

Avant qu'elle ait eu le temps de prévenir l'attaqye, un des six pitt-bulls qui l'accompagnaient , sur ordre de Dane de compagnie lui arracha le trousseau de clés qu'elle tenait à la main.

Il les balança à Dane qui arbora alors un sourire malintentionné.


- " Tiens, mais que ce que c'est que ça, O'Brien ? Ca serait quand même pas les clés de ta voiture et de ta maison ? " fit-il d'une voix moqueuse

- " Rends-moi ça, Cooper ! " siffla April entre ses dents.

- " Du caaalme, ma belle, ta maman t'a pas appris qu'il fallait demander les choses poliment ? "

- " Et toi, elle t'as pas appris que jouer les buldozers et être aussi con ne te mènerait nulle part ? " répliqua-t-elle du tac au tac.

- " Oooouuuh ! Modère ton langage, poupée ! Tes clés pourraient avoir envie d'un petit plongeon, sinon ..." ricana-t-il en désignant le lac qui s'étandait à sa gauche.

April soupira. Ok, elle était coincée, là. Et contre septs bouledogue, elle ne pouvait pas faire grand chose. A part peut être courir, mais sans ses clés, elle n'irait pas très loin...


- " Bon, si tu me disais ce que tu veux en échange, Cooper..."

Le rictus sur le visage de son ennemi grandit et se fit carrément menaçant.

- " Devine, O'Brien...!"

April afficha une mine exaspérée. Elle avait une petite idée du registre des conditions de Dane.

* Pathétique.*

- " J'aurais tendance à dire que je veux que tu m'acconpagnes au bal mais je ne veux pas d'une bêcheuse qui fasse la gueule toute la soirée. T'as refusé, mon offre. Tu dois payer les conséquences. "

April ne changea pas d'expression, bras croisés, attendant la suite.


- " Droit au but, Cooper."

- " Je te donne tes clés si tu retire tes vêtements, là, maintenant. "

April se retint de pouffer mais ricana à son tour :

- " Whaou...! Je savais pas qu'on pouvait encore trouver si pitoyable. Tu vis en plein feuilleton, mon vieux. Sors un peu de tes séries pour légumes. Tu crois que je n'en suis pas capable ? C'est ça ? Si c'est le cas, tu te plantes. Je me fous bien de me retrouver à poil devant toi. Tout ça pour te rincer l'oeil...Pathétique. "

En disant ces mots, contrôlant sa rage car elle tenait à ses clés, elle enleva tennis, pantalon, veste et les lui jeta à la figure. Elle s'en fichait. Si c'était ça le prix à payer pour qu'il lui foute enfin la paix, ça lui allait.
Elle oublia le type blond assis sur son banc là-bas. A part lui, le parc était désert dans ce coin là.

Elle se retrouva en sous-vêtements et débardeur blanc devant Dane Cooper.


- " Et le haut aussi." fit-il, avec son rire de hyène.

Ravalant sa hargne mais ne retenant pas un air dégoûté, elle enleva son haut, se retrouvant en soutien gorge et boxer bleu devant la horde d'imbéciles en ruth.
- " Ca va aller ? Ou tu veux que j'enlève carrément le reste aussi, que je puisse aller trouver la police et porter plainte pour harcelement sexuel ? " grinça-t-elle.

La menace fit son effet et Cooper lâcha.

- " Ca m'ira. T'as été sage. Tiens, reprends tes clés ! "'
fit-il en lui tendant le trousseau.
Elle tendit la main pour les attraper mais il fut le plus rapide et les lança dans une fontaine à côté d'eux.


- " P*****, pauvre abruti ! Tu vas bousiller ma puce électronique ! "

Alors qu'hallucinée, elle les cherchait du regard entre les pièces de monnaie brillantes dans l'eau, assez limpide par chance, Dane et ses molosses en profitèrent pour se tirer en courant.

- " Et merci pour les fringues, O'Brien !"

April sentit cette fois la colère, la fureur la submerger.


- "SALAUD !!!" vociféra-t-elle à la silhouette écroulée de rire de Dane Cooper qui s'éloignait.

Elle n'avait plus le choix, la puce électronique ne tiendrait pas longtemps. Elle était peu être déjà morte.

Elle plongea directement dans l'eau glacée et chlorée du bassin à fontaine pour récupérer ses clés.


Quand elle remonta à la surface, elle s'assit, en sous-vêtements et trempée, gelée jusqu'aux os ainsi exposée au vent sur le rebord, en écartantd'un main les mèches dégoulinantes collées à son front , elle testa la puce en appuyant sur le bouton d'ouverture centralisée. Le voyant ne s'alluma pas. Et c'était le seul moyen d'ouvrir sa voiture. Ce modèle onéreux ne comptait effectivement pour des raisons débiles d'esthétique, aucune serrure mais une ouverture automatisée.

* Quelle merde ! Ces foutues nouvelles voitures électroniques qui ne s'ouvrent qu'avec la puce ! *

Elle s'obligea à retrouver son calme, essayeant de jauger un peu la situation avec méthode. Mais le compte était vite fait :


* Plus de fringues, plus de voiture. Génial.*


Ayant complètement oublié l'inconnu qu'elle avait vu quelques minutes auparavant, elle se sentit seule et bien roulée.
Ce salopard l'avait bien eue. Si elle arrivait à revenir u de ces jours à la fac, il allait en baver le Cooper..!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Sam 23 Mai - 20:19

Enième soupir.
Non, Kyle n'était pas le genre de type à se lamenter sur son sort. Il prenait la vie comme elle venait et le voulait en tirer que le meilleur, le reste était inutile. Oui mais aujourd'hui il avait un petit coup de blues, il devait bien l'admettre. Un tel mode de vie n'est pas toujours facile à tenir.

Le blond releva la tête et observa quelques jeunes plus loin. Des étudiants sûrement. Ils étaient 8, une fille seulement. Elle n'avait pas l'air très commode d'ailleur... ou plutôt c'était les 7 mecs qui n'avaient pas l'air très nets.
Les mecs étaient en train de glousser alors que la rousse tentait de récupérer des clés. Et elle se déshabilla. Kyle écarquilla les yeux sans trop comprendre pourquoi elle en arrivait à de telles extrémités. C'était beaucoup pour des clés, non ?
Bidonnés, les types la dévoraient du regard avant que celui qui était face à la fille jeta le trousseau dans la fontaine. C'était pas très sympa...
La pauvre s'approcha de l'eau pour les récupérer mais les mecs en profitèrent pour filer avec ses vêtements.
Kyle cligna des yeux, subjugué par tant de connerie.
La rousse plongea alors dans l'eau. Ca il ne l'aurait pas fait, c'était froid, elle n'avait plus de vêtements et il y avait du vent en plus. C'était un coup à chopper la crève.

Finalement, il se leva et s'approcha de la fille, laissant son sac près du banc. Il pouvait se faire rembarrer, c'était normal et compréhensible qu'après ce qui lui été arrivé, elle ne lui fasse pas confiance.
Il retira son sweet à capuche noir et le lui tendit, lui adressant un mince sourire.

"Tiens, t'auras peut-être plus chaud avec ça."

Il n'avait plus qu'un t-shirt mais c'était bien suffisant, il n'était pas trempé lui ! Il observa alors le trousseau de clé qu'elle tenait dans ses mains puis la voiture et remarqua qu'elle n'avait pas de serrure. Le blond haussa un sourcil étonné. C'était une bien drôle de fantaisie que de ne pas mettre de serrure. En tout cas, ça signifiait une chose, la fille n'allait pas rentrer avec sa voiture ce soir.

"Tu habites loin ?" demanda-t-il simplement.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Sam 23 Mai - 20:47

April sursauta en voyant une forme bouger derrière elle.
Le type sur le banc ! Elle l'avait complètement zappé.
Le gars en question s'avança avec un peu de retenue. Il devait craindre qu'elle ne l'envoie promener. Mais non. Ca n'était pas le genre d'April.


- "Tiens, t'auras peut-être plus chaud avec ça."

Elle leva vers lui un regard infiniment reconnaissant, hocha la tête, se leva, attrapa le sweat qu'il lui tendait et l'enfila en grelottant, déjà sèchée par le vent puis frictionna ses bras avec ses mains en sautillant un peu sur ses jambes pour se réchauffer.

- "Tu habites loin ?"

- "Merci beaucoup, tu me sauves !
Pas tout près...Oak Park, la banlieue Ouest."


Elle regarda le garçon, il semblait encore redouter un soudain rejet.

- "Pas de souci. Je n'ai jamais mordu personne. Mais je crois que je vais bientôt réviser la règle pour les types qui se barrent avec vos vêtements ! " grogna-t-elle avec un air plus chaleureux.

Elle le regarda, un sourire aux lèvres.

- " C'est pas tous les jours qu'on voit une cinglée en sous- vêtements qui pêche des clés, hein ? " plaisanta-t-elle, un rien cynique.


Elle s'emmitoufla un peu plus dans le long sweat en bénissant la nature de ne pas l'avoir fait plus grande car le vêtement de l'inconnu lui descendait jusqu'au cuisses, faisant une sorte de robe de fortune informe mais plutôt chaude.
L'habit sentait un parfum pour homme qu'elle ne connaisait pas et était encore baigné de la chaleur du corps de l'individu, la réchauffant considérablement du cou à la moitié des cuisses.

Ses jambes en revanche, lisses et blanches comme de la chair de poulet (XD) étaient frigorifiés sour les assauts des rafales et ses pieds bleuissaient à vue d'oeil.


- " Je hais ces types. Le plus petit, le brun râblé , c'est leur chef de meute. Il me harcèle depuis des mois pour que je sorte avec lui, mais je refuse. Il s'est vengé, faut croire. "

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Dim 24 Mai - 12:13

Kyle la gratifia d'un sourire. Heureusement qu'elle ne mordait pas ! Manquerait plus que ça ! Par contre elle habitait à l'opposé de chez lui, ce qui n'était pas vraiment pour l'arranger. Sans compter qu'il avait un peu de mal à localiser Oak Park. Il savait juste que c'était un quartier riche, c'est tout.
Il baissa légèrement la tête et apperçut ses pieds bleus. Un schtroumph ?
Le blond soupira, amusé. Il alla chercher son sac et revint vers la rousse.

"Moi c'est Kyle, et toi ?"

Il s'asseya sur le rebord de la fontaine et retira ses vieilles tennis et les tendit à la fille. Ce n'était pas du luxe mais tant pis, il n'avait rien d'autre.
Ensuite il retira ses chaussettes qu'il glissa dans son sac, sa mère aurait piqué une crise s'il avait marché dans la rue avec car leur machine à laver avait rendu il y a quelques semaines.

"Ils avaient l'air bien cons ces types..."

Finalement aujourd'hui, ce n'était peut-être pas lui le plus à plaindre.
Kyle l'observa de nouveau de la tête au pied. Elle avait sûrement dû perdre son portefeuille aussi... La pauvre...

"Tu veux que je te raccompagne ?" demanda-t-il simplement.

N'importe qui de mal intentionné aurait pu demander ça soit pour se faire "inviter" par une fille quasi nue et pour ensuite demander dédommagement, soit pour localiser une belle maison et y voler. L'idée n'avait qu'à peine effleurée l'esprit de Kyle et ce n'était pas son genre... En tout cas pas violer ou voler dans les maisons. Chiper parfois un truc dans un magasin -généralement de la nourriture ou des choses utiles- c'était autre chose...

"Ou alors tu viens à la maison et on te file des fringues. On devrait pouvoir te ramener chez toi ensuite. A moins que tu ne veuilles passer au commisariat pour porter plainte ?"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Dim 24 Mai - 14:13

April vit qu'il jetait un coup d'oeil à ses pied bleus et se sentit rougir de honte.
Créant un ensemble pivoine et bleu tout à fait... charmant !

Elle eut un rire nerveux.


* Super maintenant , je vais ressembler à ma gomme. !*

- "Moi c'est Kyle, et toi ? "


- " April. "


Elle vit qu'il retrirait ses chaussures et les lui tendait. Elle était tombée sur quelqu'un de bien. Elle accepta les tennis avec un regard plein de gratitude et les enfila avant de perdre un orteil par ce froid de canard.

- " Ils avaient l'air bien cons ces types..."

- " Tu n'as pas idée.."

- "Tu veux que je te raccompagne ? Ou alors tu viens à la maison et on te file des fringues. On devrait pouvoir te ramener chez toi ensuite. A moins que tu ne veuilles passer au commisariat pour porter plainte ?"

- "Ils m'ont laissée en soutient-gorge et petite culotte et m'ont volé mes fringues et tué mes clés. Je crois que ça fera suffisament de choses pour que la police accepte de se bouger. Même si je voudrais, je peux pas me changer avant d'avoir porté plainte, sinon je bousille les preuves...Rah et cette fouture caisse ! Si au moins j'avais laissée le capot ouvert mais non, avec ce vent, il la fallut que je le verrouile de l'intérieur. Je hais ces gadgets européens !
Ca t'embêterait que j'aille d'abord au commissariat avant de passer jouer les envahisseurs chez toi pour t'emprunter des fringues ? Bizzarement j'ai plus qu'envie que ces pourris se fassent serrer une bonne fois pour toutes !

"Tu n'as pas de voiture, j'imagine."
fit-elle sans aucun mépris dans la voix.

" Le commissariat est par là-bas mais les connaissant, ils seraient bien capables de m'attendre par le chemin habituel pour m'empêcher de les dénoncer. Tu connais un raccourci ou même si ça doit rallonger, tant pis, un autre passage qui mène là-bas ? "

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Lun 25 Mai - 15:38

Kyle ria doucement.

"Tu sais, April, les villes américaines sont "quadrillées" c'est facile de se rendre au commissariat en prenant un autre chemin."

C'était bien une des choses que l'on apprenait des villes américaines en Europe, un véritable damier !

"Mais tu ne crois pas qu'avoir ces types à tes trousses, ça serait un encore meilleur preuve ?"

Bien entendu, passer devant eux ne serait pas une idée lumineuse...

"Si on prend un autre chemin et qu'on les a par derrière, ça évitera d'avoir à les doubler, non ? Ils te suiveront sûrement... et là..."

Il laissa sa phrase en suspend, ne sachant vraiment quel mot mettre et jugeant que c'était assez clair comme ça.
Le blond observa la rue vers laquelle étaient partis la bande. C'était en effet une direction menant au commissariat mais c'était peut-être aussi une simple coïncidence.

"On peut passer par là." fit-il en désignant alors du menton une rue adjacente.

Kyle se releva et mit son sac sur l'épaule droite, jetant un regard à la demoiselle rousse.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Mar 26 Mai - 19:45

April hocha la tête en riant :

- Alors c'est parti. Le cavalier et le fou en avance pour faire un mémorable échec au roi !

Elle vit Kyle prendre son sac et pensa aussitôt au sien.

- Je ne sais pas si je sentais mal cet entraînement mais j'ai eu de la veine : je n'avais que la carte du club et 20 dollars dans mon sac. Mes papiers sont restés chez moi.

Elle le suivit dans la ruelle et , contrairement à ce qu'elle pensait, ces types n'avaient pas eu le courage de l'attendre avant le commissariat.


- Oh les lâches ! râla-t-elle, faussement furieuse. Et moi qui me faisait une joie de les coincer ! 'Fin, c'est vrai que ça grouille de voitures de flics, ici...

D'ailleurs, on ne tarda pas à les remarquer. Enfin surtout à la remarquer elle avec le sweat qui allait bien quand elle se tenait tranquille mais quand elle marchait remontait en micro-jupe. Même très micro micro...!

- Mademoiselle, veuillez-nous suivre s'il vous plaît. On vous emmène au poste pour attentat à la pudeur ! l'interpella un des policiers en sortant de sa voiture.

April se retourna vers Kyle avec un air exas-déses-péré (lol) et surtout très très las.

- S'il te plaît, dis-moi que je rêve et colle moi une baffe monumentale pour que je me réveille vite.

- Suivez-nous.

Cette fois, elle râla pour de bon. Fallait pas pousser non plus !

- Quoi ? Mais c'est pas possible , c'est vraiment pas mon jour ! Monsieur l'agent, je viens d'être agressée par des types qui m'ont volé mes fringues et bousillé mes clés. Kyle, fit-elle en leur présentant le garçon de la main, m'a gentiment prêté son sweat-shirt et ses tennis pour me que je ne me ramène pas jusqu'ici en sous-vêtements ! On vient porter plainte. Et je vous assure que je suis la première à condamner les micro-jupes de pouffes. Je ne porterais pas ça pour le plaisir. Vous voulez toujours m'emmener ?

- Euh, non. Bien sûr que non. Enfin si, mais pas pour le même motif..Montez tous les deux. On va vous y conduire. fit le flic en leur ouvrant la porte arrière du véhicule pour qu'ils s'y engouffrent.

Ils les conduisirent au commissariat où ils les dirigèrent vers le bureau principal ou un type les prit en charge, les ramenant dans son bureau.

Il s'assit et écouta April lui raconter les faits.

]- Bon..fit-il quand elle eut fini,
et vous dites que vous connaissez ces gars depuis longtemps. Combien de temps exactement ?

- Je les connais du lycée donc bien trois ans.


- Et ce Dane Cooper vous harcelait déjà au lycée ?

- Non. Il était trop occupé à faire le tour des pompoms girls pour ça.


Le flic eut le petit sourire qui connaît bien le sujet.

- Bien, passons à vous. Demanda-t-il à Kyle.
La demoiselle me dit que vous étiez là quand ces types l'ont attaquée. Pourquoi n'avez-vous rien fait ?

April sentit son sang ne faire qu'un tour.

- Vous rigolez ! Il m'a filé son sweat et ses chaussures et il est là , ici avec moi .
C'est pas de l'assistance à personne en danger, ça ?
Vous voulez quoi ? Qu'il se jette sur sept footballeur (foot américain attention ^^ ) ultra-baraqués pour leur coller une beigne ? Désolée, mais on voit que vous ne connaissez pas les types en question ! Y a une diférence entre se montrer héroïque et jouer les kamikazes !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Sam 30 Mai - 13:06

Marcher sur le bitume... se salir les pieds... Marcher et encore marcher sans faire attention aux regards. Nuque courbée, tête basse, pas rapides... Tout le monde était ainsi. Ne pas se faire remarquer et sortir de la masse... C'était mauvais.
Kyle n'aimait pas ça. Ses pieds nus foulaient à une allure régulière ce sol que des milliards de pieds avaient foulé avant lui. Des pieds avec des souliers, des pieds avec des tennis, des pieds avec des galoches... Des pieds, des roues, des sabots... Oui, sûrement des sabots il y a très longtemps.
Le blond releva la tête et observa les bâtiments. Comment étaient-ils avant ? Comment étaient les rues et les passants ?


- Mademoiselle, veuillez-nous suivre s'il vous plaît. On vous emmène au poste pour attentat à la pudeur !

Kyle tourna la tête et voyant April s'arrêter. Il n'avait pas vraiment fait attention au policier et au fait que c'était à eux qu'il s'adresser. La jeune fille eut un air dépité et renvoya sans plus de cérémonie le policier bouler en lui expliquant tout de même qu'ils se rendaient d'eux même au poste.
Au moins cette interpellation eux pour effet d'éviter de continuer à pied.

L'homme les emmena dans un bureau surchauffé par rapport à l'extérieur. C'était agréable quand on avait les pieds gelés mais un peu étouffant.
Les deux jeunes s'assirent dans des sièges et April entreprit de répondre aux questions du policier. Nerveux, Kyle jouait avec ses pieds sur la moquette.

- Bien, passons à vous. La demoiselle me dit que vous étiez là quand ces types l'ont attaquée. Pourquoi n'avez-vous rien fait ?

Le jeune lycéen releva la tête, étonné. Qu'est ce qu'il allait pouvoir répondre à ça ? Ouh qu'il n'aimait pas ça ! C'était tout sauf agréable de se retrouver dans cette position.

- Vous rigolez ! Il m'a filé son sweat et ses chaussures et il est là , ici avec moi .
C'est pas de l'assistance à personne en danger, ça ?
Vous voulez quoi ? Qu'il se jette sur sept footballeur ultra-baraqués pour leur coller une beigne ? Désolée, mais on voit que vous ne connaissez pas les types en question ! Y a une diférence entre se montrer héroïque et jouer les kamikazes !


Kyle la remercia d'un regard reconnaissant. Le policier hocha de la tête.

- Bien... Nous avons enregistré votre plainte. Où pouvons-nous vous joindre ? demanda-t-il d'un air las.

Ce genre de problème, il y en avait tout les jours, c'était répétitif, lassant.

Pendant ce temps, le blond, heureux de s'être fait oublié, regardait les divers diplômes encadrés aux murs avant de baisser les yeux sur une photo sur le bureau du policier. On y voyait une femme à la longue chevelure brune, souriante, accroupis et tenant contre elle un petit garçon d'environ 5 ans.
Il ne suivit pas la conversation et revint à la réalité quand il vit M.Donalds -c'était inscrit sur son bureau- se relever, suivit d'April. Kyle suivit le mouvement et se leva à son tour, remettant son sac sur son épaule et se dirigeant vers la porte que leur ouvrait le policier.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: bO   Mer 3 Juin - 10:57

Le flic lui demanda son numéro. Elle le donna sans trop d'intérêt.
Ils les fit sortir et les ramena ensuite à l'accueil pour qu'ils signent tous les deux un déclaration de plainte et donnent leur coordonnées grâce à un formulaire.

Quand ils eurent chacun de leur côté rempli ledit formulaire, le policier de l'accueil inspecta leurs réponses et fronça les sourcils.

- Vous n'êtes pas majeur, mademoiselle...Nous avons l'obligation de contacter vos parents pour les informer.

April se tendit légèrement. C'était exactement ce qu'elle redoutait le plus.

- Contacter mes...! Non, non, c'est inutile, vous...

- ...Nous appliquons la loi, miss O'Brien. la coupa l'homme.

- Vous...d'accord...Mais vous n'arriverez jamais à les avoir...

- Où sont-ils en ce moment ?

- Je n'en sais rien. La dernière fois que j'ai eu des nouvelles d'eux, ils étaient sur Sydney...

- Sydney ? Sydney, en Australie ?

Elle opina.

- Mmm. Ils sont responsables touristiques. Ils se balladent de sièges sociaux en sièges sociaux.

- Je vois...Bien, nous sommes obligés de les contacter où qu'ils soient de toute façon. Vous pouvez m'indiquer leur numéro de téléphone ?

April soupira et lui dicta le numéro de portable de sa mère, son père ne décrochant jamais.

Le flic composa et le téléphone sonna.
A la cinquième sonnerie, elle crut, rassurée, que sa mère ne décrocherait pas. Mais le regard soulagé se rembrunit quand à l'autre bout du fil, une voix aigue émit un petit :

- Ouiii ?

La jeune rousse roula des yeux. Pourquoi fallait-il que sa mère se donne toujours l'air encore plus bête qu'elle l'était déjà.

Le policier se mit alors à lui expliquer la situation. Une enfilade de phrase au ton plat, du viel habitué balsé ponctué de " Quoi ???" ," Nooon ! " ,"Vraiment ? " ," Quelle horreur !!!".

Puis....

- Je vous laisse lui parler...fit le l'homme en lui tendant le combiné mais en appuyant sur le bouton du haut parleur.

April hocha la tête d'un air résigné. Elle n'avait pas le choix de toute manière.
Elle attrapa le téléphone comme elle aurait attrapé la corde qu'on lui tendait pour se pendre elle même au gibet.

- Allôôô ? Apriiil ?

- C'est moi.

- Ce policier m'a tout raconté, chérie. Ces voyous ne feront pas long feu, crois moi ! Quand ton père saura ça, il les fera boucler à double tour.
Oh, mais dis-moi, ma chérie, ta nouvelle voiture n'a rien, au moins ? demanda la voix inquiète de sa mère.

April baissa les yeux au sol pour ne pas croiser les regards du flic ou de Kyle.

- Non, maman. La voiture va bien.

- Ah ! Alors ça n'est rien de très grave. Je vais demander à ton père de faire chercher et réparer ta voiture et ta clé au plus vite.

- Mmmh...Tu le vois ce soir ?

- Euh... non,chérie...Je suis à l'hôtel avec...une amie. Elle voulait que je la conseille sur la tenue à porter ce soir pour le gala de bienfaisance de l'entreprise.

Le timbre était gêné et les mots sonnaient faux. April eut un rictus sarcastique. Elle connaissait sa mère et savait bien que le mesonge de "l'amie" cachait quelque chose de bien plus honteux. Genre, "un amant"...

- D'accord. Dis lui bonjour de ma part dès que tu le vois.

- Bien sûûûr, mon ange ! Ce brave monsieur m'a dit qu'on t'avait aussi volé tes vêtements..?!

- Mmh.

- Oh, ma chérie !

April espéra un instant qu'elle essayerait peut être enfin de savoir si elle allait bien, si elle n'était pas blessée.

Mais la suite fut aussi décevante qu'elle le craignait :

- J'espère au moins que tes sous-vêtements ne sont pas dépareillés aujourd'hui ! Il n'y a rien de plus disgracieux pour une jeune femme.

April se mordit l'intérieur de la joue pour se retenir de lancer une pique blessante à sa mère.
Elle se mit à regarder le cadran horaire digital derrière le flic pour compter les secondes qu'il restaient à passer au téléphone avec elle.

- Non. C'est bon.

- Aaah ! Bon, tout va bien alors ! La police m'a raconté que tu sortais d'un gymnase, c'est donc tes affaires de sport qu'il t'ont prises, non ?

- Si.

- Eh bien, tant mieux ! Je ne pouvais pas voir cet affeux survêtement vert pomme informe ! On t'en rachètera un beaucoup mieux, ma chérie.
Je ne te dit pas que ça ira, je sais que pour toi, ça va toujours. Tu ne peux pas imaginer la chance que tu as, ma chérie.
Tu te sors toujours parfaitement de tout. Regarde moi, je n'ai pas un quart de la chance que tu peux avoir : hier matin j'ai été coincé pendant une demi-heure dans une queue devant Chloé. J'ai cru que j'allais mourir de chaud. Ca c'était vraiment horrible !

Sans qu'elle s'en rende compte, April avait attrapé le bord du bureau et serrait les doigts autour, jointures blanches et crispées.

- Bon, je suis heureuse d'avoir eu de tes nouvelles, April chérie, mais je dois encore aller chercher la robe que j'ai fait faire chez le couturier.

April ricana silencieusement.

* Traduction : mon amant m'appelle dans son lit *

- Alors, je ne te retiens pas. Navrée de t'avoir dérangée.

- Mais non, chérie, mais non. La prochaine fois, appelle moi plutôt l'après-midi. Il est 9h00, ici, April.

- Je ne voulais pas te réveiller. Désolée.

- Tu ne m'a pas réveillé, j'étais entrain de me faire un masque.

- Alors bon masque. Bye.

April, machoire serrée raccrocha l'appareil et se tourna vers le policier.

- Vous comprenez pourquoi je ne voulais pas lui parler ?

L'homme hocha la tête d'un air compréhensif. April haussa les épaules, d'un air exaspéré.

Le policier s'adressa à Kyle :

- Bien, je vous laisse lui trouver de quoi s'habiller et la reconduire chez elle ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Lun 8 Juin - 15:56

Kyle remplit le formulaire en se demandant pourquoi les autorités administratives ne pouvaient pas employer des mots communs et faciles à comprendre. Il fallait qu'il relise trois fois chaque phrase quand celle-ci dépassait plus de 8 mots afin d'être sûr de ne pas répondre à côté de la plaque.

Ensuite, le policier insista pour qu'April appelle ses parents afin de les prévenir. C'est vrai que s'ils pouvaient venir la chercher ça serait plus simple que se taper quelques bornes à pied et à moitié nue...
Mais...


- La dernière fois que j'ai eu des nouvelles d'eux, ils étaient sur Sydney...

Les yeux de Kyle s'arrondirent en entendant ça. C'est vrai qu'à ce moment ça devient bien moins évident.
Malgré les protestations -un peu vaines- de la rousse, le policier contacta les parents. Bonjour la facture, pensa Kyle en jettant un coup d'oeil à la feuille de plainte déposée par April sur le bureau. Elle avait 19 ans, un an de plus que lui. Il espérait qu'on ne lui demande pas à lui aussi de contacter ses parents, après tout il n'était que peu concerné par l'affaire.
Un petit cri strident le ramena au combiné que tenait M. Donalds.


- Ouiii ?

S'ensuivit une conversation avec le policier, ponctué d'exclamation de la part de la voix du combiné. Celui-ci attérit entre les mains d'April, qui avait l'air eeeenchantée !
Au fur et à mesure que la conversation entre la présumée mère et la fille avançait, Kyle s'interessait de plus en plus au balancier d'un pendule posé sur le bureau. C'était un peu hypnotisant, il en oubliait la voix du combiné.

- Bien, je vous laisse lui trouver de quoi s'habiller et la reconduire chez elle ?

Le blond releva la tête en comprenant que la conversation téléphonique -ou le monologue du combiné- était terminé. Il hocha affirmativement de la tête.

- Oui, monsieur, fit-il poliment.

M. Donalds l'observa encore un instant, se demandant si c'était prudent de laisser une jeune fille à moitié nue entre les mains d'un jeune homme qui -selon ce qu'il avait écrit- ne vivait pas dans les quartiers les plus favorisés de Chicago. Finalement, après une intense réflexion silencieuse de trente secondes, il leur ouvrit la porte et les salua, recommandant une dernière fois à Melle O'Brien de les appeler en cas de besoin. Il l'assura une énième fois, par la même occasion, que de pareils tords ne se reproduiraient plus.

La porte se referma, les laissant seuls dans le froid de la rue. La nuit était tombé, il était plus de 20h30 et le vent soufflait toujours aussi fort.
Kyle ramena son sac contre lui et se mit silencieusement en marche, ne tenant pas spécialement à reparler de ce passage au commissariat.
Au bout de quelques secondes, il tourna tout de même la tête vers la jeune fille.

- Ca va aller ?, demanda-t-il simplement.

Il parlait plus du froid que de l'aspect moral... mais si elle répondait pour ce dernier, il en tiendrait quand même compte.

- On a une bonne demie heure de marche, ajouta-t-il en grimaçant, compatissant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Mar 9 Juin - 19:03

"- Ca va aller ?

On a une bonne demie heure de marche. "

April hocha la tête.

- Ca ira, ne t'inquiète pas pour moi.

Ils longèrent ensemble les bâtiments en silence.
Elle était gelée jusqu'aux os mais elle aurait crevé plutôt que de l'avouer. Elle détestait gémir sur son sort.

- Et...euh...si tu me parlais un peu de toi...? Tu as un accent assez peu commun, tu viens d'où ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Ven 12 Juin - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Mer 10 Juin - 12:42

- Ca ira, ne t'inquiète pas pour moi.

Kyle accueilla la réponse avec un léger sourire amusé mais ne rajouta rien. Il avait remarqué le "ça ira" qui pouvait signifier que pour le moment ça n'allait pas, impression renforcée par le : "ne t'inquiète pas pour moi". Mais il n'allait pas non plus la forcer à dire la vérité. De toute façon il n'aurait pas pu y faire grand chose, il n'avait rien de plus à lui donner et pas de quoi payer un taxi.

- Et...euh...si tu me parlais un peu de toi...? Tu as un accent assez peu commun, tu viens d'où ?

Visiblement il fallait meubler ce silence... Le blond n'était pas forcement contre. D'ailleur, il fut étonné qu'April remarque son accent. Il l'avait presque perdu... Elle devait sûrement s'y connaitre en langue.
Il eut un sourire en coin.

- Si tu veux savoir où je vivais avant de venir aux Etats Unis, je vivais nul part. Après, si la question était plutôt mon lieu de naissance : c'est la Roumanie. Autrement, si c'est l'origine : ma mère est allemande et mon père français.

Kyle lui adressa un regard amusé pour savoir si la réponse l'avait satisfaite. Il espérait et se doutait un peu qu'il n'était pas tombé sur une xénophobe raciste et tout ce qui va avec. Si c'était le cas, c'était plus tant pis pour elle que pour lui.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Mer 10 Juin - 13:11

April eut un rire silencieux.

- Tu as une façon plutôt inhabituelle de répondre aux questions...!

Son air se fit rêveur.

- Naître en Roumanie d'un père français et d'une mère allemande et n'habiter jamais vraiment quelque part...Aucun lieu fixe à être toujours obligé de voir du matin au soir...Aucun endroit où rester éternellement amarré, à te retenir comme une ancre...D'ailleurs, de nulle part et de partout à la fois...Ca doit être...incroyable.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Ven 12 Juin - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Mer 10 Juin - 16:13

Kyle regarda de nouveau devant lui, laissant un instant passer.

- Incroyable... oui. C'est le mot que la plupart des personnes emploient, fit-il avec une petite pointe d'amertume.

Il mit les mains dans les poches de son jean, regardant le bitume défiler sous ses pieds.

- Ca donne une idée de ce que peut être la liberté, ajouta-t-il avec un sourire triste.

Ses yeux gris remontèrent et fixèrent l'horizon.

- Mais ça écarte beaucoup des gens. C'est plus difficile de s'intégrer. Une fois que j'ai dit ça, tu ne m'as plus vu de la même manière, n'est ce pas ? Je ne t'en voudrais pas, c'est normal. C'est ce que tu vois ensuite qui compte. Si tu vois quelqu'un qui a pu vivre des choses différentes, grandir dans un univers qui n'est pas le tien, oui, c'est ça. D'autres personnes veront quelqu'un qui n'a pas de nationalité et auront parfois plus de mal à la considérer comme quelqu'un de normal. D'autre encore veront un batard, certains voient un étranger, ou... autre chose... Ils ne sont pas autant à l'aise qu'il auraient pu l'être si tu vois ce que je veux dire.

Il fit quelques pas en silence.

- Ensuite on a pas le même niveau d'étude vu qu'on avait pas de "port d'attache", l'école, on connaissait pas. Pour trouver un boulot c'est encore un problème.

Peu à peu, un sourire renaquit, doucement, sur ses lèvres.

- Mais c'est vrai que c'est une sacrée expérience ! Et la vie parait bien ennuyeuse après ! lança-t-il avec entrain.

Il se tourna vers la jeune fille rousse.

- Tu as toujours vécu ici toi ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Mer 10 Juin - 19:24

April l'écouta puis joua un peu avec les manches du sweat de Kyle qu'elle avait sur le dos, plongée dans ses pensées.

Kyle se sentait si différent ? Elle se sentait révoltée pour lui. Elle savait bien comment étaient certaines personnes...
Oui, ça ne devait pas être facile tous les jours.
Bizarrement, elle ne se sentit pas séparée de lui par une barrière invisible comme les gens le sont quand ils ont entendu ce genre de choses.
Non, elle se sentait au contraire, plus proche. Elle n'avait pas du tout la même existence et pourtant, elle sentait quelque chose de similaire...

- Tu as toujours vécu ici toi ?

April sortit de ses pensées et de son mutisme.

- Oui...Fit-elle d'une voix un peu éteinte.


Ca y est, elle savait maintenant pourquoi elle ne se sentait pas aussi coupée de Kyle qu'elle aurait du dans l'ordre des choses.

Elle lui jeta un coup d'oeil hésitant. Elle ne pouvait pas le laisser croire qu'elle prenait du recul par rappport à lui. Les mots lui brûlaient les lèvres, elle décida de les laisser sortir.

Elle se retourna et passa légèrement devant lui, pour qu'il s'arrête de marcher.

- Pourquoi est-ce que je ne te verrais plus de la même façon ?

Elle secoua la tête, d'un air désolé.

- Je me demande d'où vient cette manie qu'on a toujours de caser les gens par catégorie, classés, étiquettés...A quoi ça mène ?

Non, je n'ai aucune raison de te voir différement. Tu restes le type sympa qui m'a filé un coup de main pour lequel je lui suis infiniment reconnaissante.

Et je ne vois pas en quoi le fait que tu sois Roumain, Français, Allemand, Péruvien, Islandais, Coréen ou Tchèque y changerais quelque chose...Pas pour moi en tout cas.
Ces clichés débiles sur les étrangers ! Ces types au parc étaient américains et pourtant c'était bien eux qui m'ont attaqués et toi qui m'a aidée, non ? Pourquoi est-ce que ma vision des choses changerait simplement parce que je sais que tu n'es pas d'ici.

Non, je dirais plutôt que tu as beaucoup de chance. J'imagine bien que ça n'a pas du être du gâteau tous les jours mais je trouve ça génial de s'être nourri comme ça de tous les modes de pensées, de tous les lieux, et d'avoir même la chance d'avoir deux origines différentes, et deux clutures déjà assez éloignées...Tu te rends compte de la richesse !

Tu as une sacrée chance de n'avoir jamais été noyé dans cette culture américaine massive et écrasante. De ne pas avoir été condamnée à l'inévitable échelle sociale au lycée...Tu dois avoir vu et appris tellement de choses !

Elle soupira puis reprit.

- Tu sais..Je déteste tout catégoriser ainsi parce que je sais ce que ça fait.
Je crois que je te comprends parfaitement.
Tu as vu ma voiture ?

Et tu verras ma maison aussi, et mon jardin...Tu vas peut être me prendre pour une petite fille gâtée mais j'ai toujours haïs le luxe.
Et pourtant je n'ai que ça autour de moi.

Quand les autres s'en aperçoivent, crois-moi, les gens ne te regardent plus de tout de la même façon non plus.
Tu deviens LA fille aux parents millardaires, les gens qui t'ignoraient deviennent tout à coup tes meilleurs amis les plus dévoués, on te voit comme un immense compte en banque sur pattes, on en vient même à se demander combien valent les moindres choses que tu portes ou qui t'appartiennent...
Et il se met tout à coup à pleuvoir des " princesse " , des " duchesse", des " marquise " aussi, ou encore des " fille-à-papa" alors que tu ne connais pas un seul type qui ait été suffisament là pour toi pour mériter ce nom là...

Elle sentait qu'elle était au bord du gouffre, qu'elle craquerait d'une seconde à l'autre si elle ne ressaississait pas très vite. Elle se tut, fronça les sourcils et s'obligea à retrouver son calme.

Elle leva ensuite les yeux vers Kyle.

- Merde. Je me sens tellement stupide. Me plaindre d'aise comme ça alors que toi et ta famille avez du croiser des galères pas possibles...Je suis désolée...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Ven 12 Juin - 19:36

Quand April passa devant lui, Kyle dû bien s'arrêter. Il observa la jeune rousse. Son regard était brillant mais elle paraissait hésiter. Finalement, elle se lança.

- Pourquoi est-ce que je ne te verrais plus de la même façon ?

Elle secoua la tête et lui expliqua son point de vue d'une façon très franche. Pour ça, Kyle se promit de la remercier un jour. Il ne répondit pas lorsqu'elle évoqua "l'échelle sociale du lycée", il était à Chicago depuis ses 13 ans donc le lycée... il connaissait pour y être encore.
Quand elle se mit à parler de sa situation, le blond pencha légèrement la tête sur le côté droit, sans quitter April des yeux. Sa voix se faisait plus hésitante, plus enflammée aussi, on sentait y toute sa colère, sa détresse...
Un sourire compatissant naquit sur les lèvres du jeune homme. Il posa sa main sur l'épaule de la rousse.

- Tu sais, la vie... c'est à nous de choisir comment la mener. Tu as le droit de voir les choses comme tu le sens, de choisir d'en voir les aspects positifs ou négatifs. Cette journée avait mal commencée mais si elle avait été normale pour moi je ne t'aurais jamais croisé car je ne serais pas passé par le parc. Ca aurait été dommage quand même.

Il revint à ses côtés et, la tenant toujours par l'épaule, l'insita à avancer car sinon ils n'arriveraient jamais.
La lachant finalement, il reprit :

- Tu ne devrais pas te plaindre que tu as de l'argent, certaines personnes pourraient mal le prendre, fit-il. Mais pour ça c'est la même chose... Tu fais ce que tu veux. L'argent, tu peux le donner à des associations, faire des dons ou l'utiliser pour tes amis, tes proches... Rester ici ? Tu as une voiture alors pourquoi ne pas partir ? Tes parents sont loin si j'ai bien compris...

Il tourna la tête vers elle, puis afficha un sourire amusé.

- Ne crois pas que je t'insite à quoi que ce soit. Moi dès que je pourrais, je partirais loin d'ici.

Mais pour le moment, il devait encore aider à la maison.
Kyle mit ses mains dans ses poches et se mit à siffloter un air d'une chanson française : l'inoubliable "Frère Jacques".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Ven 12 Juin - 21:03

April assimila tout ce que lui disait Kyle. Elle savait qu'il avait raison sur toute la ligne.

Bien qu'elle eut été un rien surprise quand il lui mit la main sur l'épaule, elle ne protesta pas. Elle avait beau être à moitié nue, seul dans une rue sombre avec lui, elle n'avait pas une once de peur. Au contraire, il la rassurait beaucoup.
Chez Kyle ça ne semblait pas être accompagné d'arrières pensées. Il avait l'air vraiment sympathique dans son genre.

Elle lui adressa un sourire, son regard vert pétillant comme à son habitude. Mais ce sourire n'était pas le sourire triste, un peu absent qu'elle avait d'ordinaire. Non pour une fois, c'était un réel sourire joyeux.
Apparement, Kyle savait rendre la joie de vivre contagieuse.

Quoi de plus délicieux que d'être contaminée par ce genre de symptomes ?


Elle rit franchement quand il lui dit qu'il ne voulait pas l'inciter ais que lui partirais dès qu'il pourrait.

- Incite-moi tant que tu veux. Je rêêêve de décoller de là. Cette ville c'est comme si on t'avait coulé vivant dans une chape de béton ! Je hais Chicago. Mais j'ai promis à mes parents de rester là tant que je ne serais pas majeure...Et même s'ils n'ont jamais rempli leur devoirs de parents, une promesse est une promesse...soupira-t-elle.


Elle sourit quand Kyle sifflota son air populaire. L'un des premiers qu'elle avait appris en cours de français au lycée.

Elle se mit à chantonner à voix basse les paroles, avec un français quasi-parfait. L'étude des langues ça aide !

Dans cette ambiance légère et détendue, ils continuèrent à marcher vers le quartier de Kyle.

Puis au bout d'un moment, elle fit, parce qu'elle repensait à ce qu'il lui avait dit concernant le fait qu'elle ait la voiture pour aller partout où elle voulait.

- Tu sais, en général, je file dès que je peux d'ici. Je fais de l'escalade. Montagnes, ravins, canyons...tout est bon pour fuir Chicago !
Tu as une activité spéciale ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Ven 12 Juin - 21:59

Les deux jeunes étaient arrivés dans les quartiers Est de Chicago, il n'étaient plus qu'à quelques minutes de la rue où vivait Kyle. Malgré le mauvais temps on voyait quelques groupes de jeunes -qui d'ailleur observaient April avec étonnement, si ce n'est plus-, certains jouaient sur un terrain de basket.
Kyle était arrivé sur l'air de "Il était un petit navire" quand la jeune rousse prit parole. Le blond termina son refrain avant de répondre, léger sourire aux lèvres et plus décontracté que jamais :

- Acrobaties. J'en fais depuis que je suis gamin et mon père bosse dans une association des arts du cirque qu'il a fondé. Je lui file un coup de main dès que je peux.

Ayant son sac sur l'épaule, il ne fit pas de démonstration.

- Ca doit être sympa aussi l'escalade. Ca se rejoint un peu...

Ils arrivèrent dans une petite ruelle avec une vingtaine de maisons quasi identiques. Le blond s'arrêta un numéro 115. Il monta les marches de bois dont la peinture blanche s'écaillait et poussa la porte. L'entrée donnait directement sur un petit salon. Dans ce dernier, on pouvait voir, assez serrés, un vieux cannapé, une télévision dans un coin, quelques meubles, une table... Aux murs étaient accrochés des photos, souvenirs de divers voyages...
Dès qu'il eut refermé la porte, une voix cristalline mais outrée retentie, provenant de la cuisine.

- Kyyyyle !! Espèce de sale garnement ! Où est-ce que t'étaiiiiis ???

Une tornade aux long cheveux chatains ondulés déboula de la pièce adjacente.

- J'ai galèré pendant des heeeures sur mes exos de physiiiques !!! fit-elle en frappant de plusieurs coup le torse du blond.

Kyle tourna la tête vers April, amusé. Il montra d'un signe de main la furie qui s'acharnait sur lui.

- Elisa, ma ptite soeur.

La jeune fille avait environ 15 ans, elle releva la tête et comme si rien ne s'était passé, accueilla April d'un gracieux sourire.

- Enchantée.

- Pour tes exos..., commença Kyle.

- Ca va, je les ai fait toute seule, termina Elisa d'un ton bougonnant en disparaissant dans l'escalier au fond du salon mais gardant un léger sourire, preuve qu'elle n'était pas fachée.

Le blond s'avança dans le salon et invita April à le suivre d'un signe de tête. A peine eut-il fait trois pas qu'il se fit denouveau interpeller mais pas par la même personne. Dans l'encardrement de la porte se tenait une femme d'une bonne quarantaine d'années, tablier de cuisine noué, cuillère en bois à la main et poings sur les hanches. Elle regardait son fils d'un air à la fois bienveillant et sérieux.

- Dis moi mon ange... tu crois que c'est une heure pour rentrer ?

- Mieux vaut tard que jamais, répondit le blond en s'approchant de sa mère et lui déposant un baiser sur la joue.

- Moui... mais évites ce genre de blagues, d'accord ?

Elle se tourna vers April.

- Bonsoir mademoiselle, fit-elle en souriant.

Et elle retourna vers la cuisine non sans ajouter :

- Vous resterez bien pour dîner, n'est ce pas ?

Kyle, au meilleur de sa forme, interrogea April du regard.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Sam 13 Juin - 21:07

April ne dit rien quand il lui raconta qu'il était acrobate. Ses yeux brillants parlèrent pour elle.

Oui, ça se ressemblait. Beaucoup même. Il faudrait qu'elle fasse essayer l'escalade à Kyle un de ces quatre.

Elle le suivit dans la petite maison. Ce qu'elle y trouva à l'intérieur n'était pas incroyablement beau ni incroyablement cher mais la vue lui donna pourtant un frisson. C'était exactement le genre d'endroit dont elle rêvait. Des vieux meubles usés, pleins d'histoire, des objets familiers et caractérisques, tout le contraire de son propre mobilier froid et impersonnel.
Des photos un peu en vrac, un pull ou une écharpe abandonnés sur un vieux canapé un peu criard. Le tout donnait à l'ensemble de la vie, quelque chose de bien à soi et de charmant.

Alors qu'elle observait le tableau d'une vie normale, comme elle en rêvait, elle fut surprise de voir soudain une petite furie brune se jeter sur Kyle.

* Sa soeur...? * supposa April.

Ah oui, c'était bien ça ! L' adolescente en question lui adressa un joli sourire et pépia un petit " Enchantée ".

Après quoi, elle revint à son frère et fila à nouveau.

Kyle li fit signe de le suivre. Elle obtempéra. Mais une voix claire, fâchée mais surtout anxieuse héla son compagnon de marche.

Sa mère, cette fois, c'était sûr.

April sentit son coeur battre plus fort quand la mère de Kyle l'appela " mon ange " et quand le jeune homme vint s'excuser à sa manière en lui collant un baiser à la fois tendre et espiègle sur la joue.

Elle ne put s'empêcher de repenser à sa propre mère. Elle aurait porté un tailleur ou une robe, talons auguilles, pointus de rigueur, pas de poing sur les hanches - pas assez gracieux et féminins - deux tonnes de maquillage pour cacher les traces de son nouveau lifting, brushing im-pe-ccable parce qu'il faut toujours être au meilleur de soi-même pour bien paraître, et elle n'aurait jamais eu une cuillère de cuisine dans les mains !
Ca non, jamais , la cuisine n'était " pas pour les femmes actives comme elle". April ricana en elle-même. La seule chose que savait faire sa mère en matière de nourriture était d'arranger et de décorer les plats du traiteur.
Douée...!

Et avant tout, elle ne l'aurait jamais appelée " mon ange ". Tout ce qu'April connaissait dans le genre était cet horrible, aigu, insupportable " April chériiiiie " qu'elle aurait pu tout aussi bien donner à sa secrétaire ou à sa styliste -April ne s'était jamais sentie plus qu'un élément de déco dans la vie de ses parents et en particulier de sa mère qui rêêêvait de l'exhiber dans toutes ses soirées mondaines. Pas de bol, April avait ça en horreur.

Quand la mère de Kyle lui demanda si elle restait, et que Kyle tourna vers elle son regard pétillant, plein de vivacité, pour connaître lui aussi la réponse, elle ne sut quoi dire.

Ca faisait tellement ...bizzarre ! Elle n'avait à vrai dire jamais vécu ce genre de situation. La famille c'était un mot vague pour elle. Trop vague pour connaître des repas en famille, les seuls repas qu'April avait passé avec ses parents, elle avait été coincée entre une amie et un collègue de ses parents à la table principale ou tout le monde parlait boulot ou chiffons avec des créateurs, où elle n'avait plus qu'à s'absorber dans la contemplation de sa flûte de champagne en cristal.

Autant dire que ça, c'était le grand inconnu. C'est vrai, ça comment se passait un repas de famille ?
Comme dans les films ? Mais le cinéma sait tellement bien déformer la réalité...
Pour être honnête, elle n'en savait strictement rien.

Elle regarda Kyle dans les yeux avec un air un peu perdu. Comme si elle demandait silencieusement une bouée de sauvetage.

- Je...je ne veux pas vous déranger, m'imposer...je...

Ok. Elle devait l'avouer, elle venait de se prendre une sacrée claque dans la figure. Tout ce qu'elle rêvait secrètement d'avoir plutôt que ses liasses de billets, s'était affiché sous ses yeux. Une mère aimante, comme les autres, une soeur vive et joyeuse...Une vraie vie de famille, simple, une peu chiante parfois mais ça en faisait aussi le charme.

Elle sentait encore plus ce vide qui pesait sur son existence tout entière. Est-ce que c'était de là que venait son peu d'intérêt pour sa propre vie ? Est-ce que c'était un manque d'affection, un manque d'amour ? Elle n'aurait su le dire. En tout cas, c'était certain : elle en voulait encore plus à ses propres parents.

Elle se ressaisit. Hors de question de pleunicher sur sa vie de princesse, princesse seule à crever dans sa tour. Mais princesse quand même.
C'était injuste pour Kyle et sa famille.

- Oui, si vous êtes sûrs que je ne vous gêne pas, ça sera avec plaisir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par April le Sam 13 Juin - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Dim 14 Juin - 17:11

Kyle observa la jeune fille hésitante. Elle semblait réellement perdue, pas dans son environnement quotidien. S'il avait bien compris, elle était plutôt habituée au luxe et à des parents quasi toujours abents. Le blond passa une main derrière sa nuque, un peu gêné.
Finalement, quand April lâcha un petit "oui" à la fois timide et reconnaissant, Kyle se décontracta et souria, heureux.

- Super ! lança-t-il.

Il attrappa la main de la jeune fille et l'entraîna vers les escaliers. Il s'arrêta subitement dans les marches, conscient d'avoir oublié quelque chose.

- Euh... M'man ! On a encore des affaires de Sarah ?

- Elles sont dans mon armoire.

- D'acc' ! fit Kyle en reprenant son ascension.

L'escalier donnait sur un couloir avec quatres portes. Il se dirigea vers celle sur la gauche, c'était la chambre des parents. La pi-ce, comme toute celles de la maisonn n'était pas très grande, juste de quoi mettre le lit et une armoire de bois peinte en blanc.
Le blond ouvrit un battant de l'armoir, en observa le contenu avant de sortir un carton. De ce dernier, il extraya quelques t-shirts, deux jeans, un pull couleur crème aux manches légèrement évasées qu'il déposa sur le lit double.

- Voila. Je pense que c'est la bonne taille, j'te laisse essayer. Je suis dans ma chambre, en face à gauche, fit-il en sortant, lui laissant le loisir d'essayer les divers vêtements de sa grande soeur.

Kyle ouvrit la porte de sa chambre et passa une main dans ses cheveux en se retrouvant devant l'habituel bordel que celle-ci renfermait. Il referma la porte derrière lui et déposa son sac sur le lit avant d'entreprendre un rangement sommaire : les affaires par terre iront sous la commode.
La chambre était assez exigue, il y avait un lit en hauteur, un petit bureau et une commode pour ranger les vêtements.
Machinalement, le garçon ouvrit la fenêtre et s'empara de la guitare qui était sous son lit. Il s'installa surle rebord de la fenêtre et entreprit de jouer quelques notes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Dim 14 Juin - 18:36

April acquièça avec un sourire et le laissa filer pour se changer.

Elle attrapa un haut noir simple et un jean foncé. Le haut allait, le jean était un peu grand. Elle enfila l'autre, un vieux jean un peu délavé mais plein de charme. Impeccable. Elle passa alors le pull dont elle aimait bien la couleur et la forme avant de replier le reste et de le ranger dans l'armoire là où elle avait vu Kyle les prendre.

Ensuite, elle sortit de la chambre à pied nus, les chaussures de Kyle à la main, son sweat sur l'épaule. Une guitare jouait une jolie petite mélodie quelque part à l'étage.
April aurait parié que c'était Kyle...

A ce moment, la petite soeur de Kyle sortit de sa chambre et lui montra une des portes et lui glissa un
" C'est là" ,avec un clin d'oeil complice.
April sourit puis s'avança vers la porte indiquée.

- C'est bon, il joue là, tu ne le dérangeras pas.

April hocha la tête et Elisa partit avec sourire vers l'escalier.
La jeune fille rousse frappa faiblement à la porte de Kyle, histoire d'être polie.

- Kyle ?

Elle rentra doucement, se faufilant comme une petite souris dans la chambre du garçon.

- Les affaires vont parfaitement, merci. Tu me sauves.
Tiens je te rends tes baskets et ton sweat...

Quand elle bougea le tissus du sweat de son épaule, elle sentit dans l'air une légère odeur sucrée.Elle se mordit la lèvre.

* Mince le parfum ! *

- Euh, je suis désolée, des amies m'ont pulvérisé des tonnes de parfum dans les vestiaires tout à l'heure ! Je pensais qu'avec mon bain improvisé dans la fontaine c'était parti mais visiblement c'est tenace. Ton sweat va sentir la pomme !

Elle rit.

- Si tu veux je te le lave et je te le rapporterais sans parfum...!

Elle s'assit à côté de lui, sur le rebords de la fenêtre et regarda dehors. De là on voyait...d'autres maisons identiques à la siennes mais de derrière, côté jardin.
April aimait bien au fond cette ambiance là. Ca la changeait de ses voisins aux bâtiments d'un luxe tapageur.Mais Kyle aurait certainement aimé avoir mieux. C'était bien normal.

- Ta famille a l'air géniale. Tu as beaucoup de chance.
Plus je te connais et plus je me dis que tu n'aimerais sûrement pas la mienne. Ils sont tellement...spéciaux.
La seule personne avec qui je m'entends à peu près n'est pas vraiment de ma famille. C'est Sophie, la maîtresse de mon père. Enfin il me l'a toujours présentée comme son "assistante" mais je ne suis pas dupe, non plus ! C'est elle qui m'a souvent gardée quand j'étais plus jeune. Mais ni Sophie, ni encore moins ma mère ne ressemblent à la tienne ! Elle a l'air vraiment adorable.

Elle lui adressa un sourire chaleureux. C'était un peu fou, elle le connaissait depuis à peine une heure et demie et elle l'appréciait déjà comme un ami.
Elle repensa à la conversation qu'ils avaient eu juste avant de rentrer chez lui...

- Dis, ce week-end je n'ai rien de prévu et j'aurais sûrement récupéré ma voiture, ça te dirait que je t'emmène faire de l'escalade avec moi ? On sort de la ville pour aller vers les montagnes mais ne t'inquiète pas, pour ton baptême de la roche on ne fera pas trop difficile et puis ça te permettrait de voir un peu du paysage...Je te dois bien ça, non ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Lun 15 Juin - 7:08

Kyle était en train de terminer "Jeux Interdits" quand une tête rousse passa la porte. Le blond releva la tête et accueilla April d'un sourire chaleureux, non sans jouer les notes finales de sa mélodie. Il reposa un pied par terre et appuya sa guitare contre le mur.
La jeune fille lui tendit ses affaires mais se ravisa, gênée. Elle expliqua que ses amies l'avaient arrosée de parfum -à la pomme visiblement- pour lui faire une blague. Un parfum qui se révélait être plus tenance que prévu.

- Si tu veux je te le lave et je te le rapporterais sans parfum...!

Kyle acquiesça d'un signe de tête, leur machine à lavé ayant rendue l'âme... il se voyait mal laver ça. C'était long et il n'était pas tès doué en léssive.
Il laissa une petite place sur le rebord de la fenêtre afin qu'April puisse s'assoir. Elle lui donna son impression sur sa famille et Kyle accueilla le compliment avec un sourire discret et silencieux.

C'était vrai qu'au niveau famille il n'aurait pu rêver de mieux. Sa mère était tout simplement parfaite à ses yeux. Charmante, gentille, aimante, accueillante et travailleuse... que demander de plus ? Un père avec lequel il était très complice, même s'il ne le voyait pas aussi souvent qu'avant à la maison et une petite soeur adorable même quand elle était fâchée.
Pour ce qui était des ses 3 autres frères et de son autre soeur il avait beau ne plus les voir beaucoup ils n'en étaient pas moins proches.

Kyle releva la tête vers la rousse, pensif, quand celle-ci lui proposa de venir faire de l'escalade ce week end. Le garçon hésita... Ses parents étant convoqués vendredi soir par son cher et tendre prof de maths, il ne pouvait prévoir à l'avance leur accord...
Il haussa les épaules.

- Ca me ferait très plaisir de venir mais je sais pas si je pourrais. Mes parents seront peut-être pas d'accord.

Il grimaça, il n'avait toujours pas annoncé la chose à sa mère.

Le blond se releva et observa April d'un oeil critique et amusé. Finalement, il laissa échapper un petit rire.

- On dirait une vraie Deltignant ! lança-t-il en lui donnant une tape amicale sur l'épaule. Allez, viens on va manger.

Il referma la fenêtre et l'invita à descendre les escaliers. En bas, Elisa était en train de mettre la table. Cette dernière était petite, carrée et recouverte d'un nappe à fleures pâles et violettes. Kyle laissa là April et se dirigea vers la cuisine. Il expliqua rapidement à sa mère qui était April et pourquoi elle était là. Hannah ne fit aucun commentaire, se contentant d'hocher de la tête.
Le blond revint et invita April à s'assoir, lui désignant une chaise à côté de sa soeur. Kyle s'assit face à cette dernière, à droite d'April. Puis, il se releva et alla aider sa mère avec les fourneaux.
Elisa jeta un coup d'oeil amusé à la jeune fille assise à ses côtés puis désigna la cuisine d'un signe de tête.

- Charmant jeune homme, n'est ce pas ? lança-t-elle d'un ton légèrement moqueur.

Il rapporta un plat de spaghettis bolognaise qu'il posa sur la table.

- Vas-y, sers-toi, fit-il à l'adresse d'April avec son sourire habituel.

Mme Deltignant arriva avec le fromage et s'installa face à la jeune rousse.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Lun 15 Juin - 12:50

April haussa un sourcil surprise quand il lui dit qu'il ne pourrait peut être pas.
Puis elle se rappella que qui dit famille dit aussi interdictions et règles.
Elle ne connaissait pas trop ça non plus mais elle le respectait parfaitement.

- Je vois ...!fit-elle en souriant, l'air compatissant.

Kyle lui tapa doucement sur l'épaule, rieur.

- On dirait une vraie Deltignant ! Allez, viens on va manger.

Elle rit puis descendit à sa suite retrouver le reste de sa famille.
Bizarrement, il n'y avait toujours pas de père...Elle n'osa pas s'avancer sur le sujet de peur de faire une bourde..Peut être au fond ses parents étaient-ils divorcés ou fâchés ou autre...

Kyle fila aider sa mère dans la cuisine.
April adressa un sourire rayonnant à la petite soeur de Kyle et l'aida à installer les couverts.
Le jeune blond revint et lui indiqua une chaise en bout de table, place de l'invité puis prit place près d'elle, face à sa petite soeur.

April s'assit en prenant soin de graver chaque détail de cet endroit, de cet ambiance dans sa mémoire. Cette rencontre fortuite avec Kyle avait finalement rattrapé tous les mauvais évènements de la soirée.
Elle se sentait heureuse. Comme ça, pour rien. Juste heureuse. C'était tellement rare !

Kyle retourna bientôt en cuisine filer à nouveau un coup de main à sa mère.

- Charmant jeune homme, n'est-ce pas ?railla Elisa quand elle ne furent plus qu'à deux.


April jeta d'abord un coup d'oeil à la frimousse gaie de la jeune fille puis son regard se tourna vers le jeune homme qui revenait avec un plat de pâtes fraîches.

- Mon sauveur ! répondit April avec un air malicieux et un regard complice à Kyle.

- Vas-y, sers-toi. l'invita Kyle avec son air guilleret.

Docile, elle attrapa les couverts qui étaient posés dans le plat et se servit.

Elle attendit tout de même qu'ils soient tous à table pour manger, elle n'avait jamais de vrais repas en famille mais elle savait parfaitement les règles de politesse.

Elle adressa à la mère de Kyle qui les rejoignait un large sourire, plein de gratitude pour tout ce qu'ils faisaient pour elle.

Ils commencèrent à manger. Ca n'était pas les plats de grand chefs cuisiniers ou de traiteurs sur-réputés qu'elle connaissait. Et tant mieux. Si les plats de traiteurs étaient excellents mais avaient un goût trop classe, trop froid, trop solennel, beaucoup trop mondain pour elle, le dîner préparé par la mère de Kyle avait le goût de la simplicité,un goût de soir chaleureux en famille comme elle en rêvait souvent.
Le goût des choses normales.

Elle observa un peu perdue dans ses pensée les membres de cette famille.
Kyle à côté d'elle mangeait avec appétit. C'était bien caractéristique de ce garçon à vue d'oeil : il semblait dévorer la vie à pleines dents.
Elle se demanda pourquoi elle l'avait vu si triste tout à l'heure sur son banc...Elle se promit de lui demander quand ils seraient à nouveau seuls.

Elle remarqua la guerre que menait Elisa depuis deux bonne minutes contre ses spaghettis avec sa fourchette en essayant tant bien que mal de les enrouler autour à l'italienne. Seulement , apparement elle voyait trop grand. Elle dut se retenir d'éclater de rire quand la jeune fille s'appliqua une dernière fois à amener la fouchette à sa bouche sans perdre une pâte en route, plan qui bien sûr échoua à cause de la dose de pâtes enroulées autour du couvert.
Elisa pesta et fusilla son assiette du regard avant de croiser le regard d'April qui se mordait la lèvre pour ne pas rire.
Finalement, la moue d'Elisa se transforma en un large sourire et toutes deux pouffèrent puis partirent dans un fou rire.

C'était des joies comme ça, des fous rires un peu bêtes qui manquaient dans la vie d'April. Elle les redécouvrait à présent et s'en régalait littéralement. Elle avait l'impression d'avoir plus souri en une soirée qu'une toute une vie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une journée à refaire   Lun 15 Juin - 13:28

Une chose à dire... Kyle avait faim. Une sacrée faim même ! Naturellement gourmand et épuisé par une drôle de journée, le plat de pâtes de ferait pas long feu. Quand il eut avalé près de la moitié de son assiette, il décida de ralentir un peu, sous peine de s'étouffer.
Il releva la tête pour voir Elisa et April sourirent avant... d'éclater de rire. Le blond jeta un coup d'oeil interrogateur à sa mère qui, elle, semblait avoir compris le pourquoi de ce fou rire mais elle ne répondit pas à sa question muette. Seule et sans réponse, Kyle se contenta d'observer les deux filles sans comprendre, un léger sourire aux lèvres.
Elisa le regarda avec un air désolé qui signifiait clairement : "laisse tomber, tu peux pas comprendre" avant de re-éclater de rire.

Kyle soupira, amusé avant de se tourner vers sa mère.

- Il rentre quand, P'pa ?

- Aucune idée, répondit Hannah en relevant les yeux de son assiette. On ne peut pas prévoir avec lui, tu le sais bien... d'autant plus que Nathan est avec lui ce soir.

Nathan c'était leur frère aîné, il avait environ 28 ans, soit 10 de plus que Kyle. Ca faisait quelques mois que Kyle ne l'avait pas vu et l'envie ne manquait pas. Nathan c'était le genre de frère confiant et à qui on pouvait faire confiance. Un drôle et charmant jeune homme, costaud aussi... Il savait se battre, lui. Il était devenu prof de sport dans une école spécialisée, pour les études supérieures sportives. Autant dire qu'il avait plutôt bien réussi ce qu'il voulait lui...
Kyle mordit sa lèvre. Il ne savait pas quand reviendrait son père donc il ne savait pas non plus quand il pourrait ramener April chez elle. Au pire ils pourraient toujours aller à pied jusqu'à l'association, April verrait comment ça se passe comme ça. Il aviserait en temps voulu.

- Que font tes parents, April ? demanda la mère des deux jeunes sur le ton de la conversation.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une journée à refaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée à refaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers pauvres-