AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fuite de Kilvas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laguz
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: La fuite de Kilvas   Ven 5 Nov - 20:51

C'est à Phoenis que tout débuta, un soir comme les autres, dans une taverne des bas-quartiers de la ville peu fréquentée des hauts dignitaires, des nobles, et de ceux qui ne souhaitaient pas avoir des problème. Autant dire que la seule clientelle était composée de pirates, de malfrats, bref de gens qu'on peut dire peu fréquentables.

Sisméris était assis seul à une table, au fond près de la fenêtre qui donnait sur l'arrière-cour, sa capuche sur la tête, fumant sa pipe. Il sirotait tranquillement une des spécialités de l'auberge, inconnue du reste du monde ; inconnue ou interdite...

C'est alors que 3 laguz-corbeaux vinrent l'interpeller pour lui dire de déguerpir car cette tablée leur était soit-disant réservée. Sisméris n'appréciant guère lde se faire marcher sur les pieds leur suggéra d'aller s'assoir à une autre table plus loin dans l'autre salle hors de sa vue. L'un des 3 pirates sortit alors une boule noire à laquelle était reliée une ficelle d'une 10aine de centimètre que le pirate ne tardit pas à enflammer. Les 2 autres boucaniers devinairent au regard de Sisméris que celui-ci comprit qu'il ne fallait pas sortir comme à son habitude, de blague à 2 sous pour les faire dégager...

Toute l'auberge s'y réduit au silence et se retourna pour assister à la scène. Certains clients commencèrent alors à engager des paris sur le 1er mort, ou sur le dernier encore en vie.
C'est alors que la flamme qui consummait la mèche s'étouffa... et on entendie alors le laguz-corbeau prononçait des paroles digne d'un pirate : "Euh... c'était une blague ! ...je déconnait !!"

Une bagarre générale se mit alors en place dans l'auberge. Pas une personne n'y prennait pas part, ce fut un véritable champ de bataille !
Sisméris profita alors de l'agitation pour sortir un de ses deux sabre pour tuer l'un des 3 pirates pour regagner la sortie, tout en lançant son dû au tavernier avant de partir.


Il chercha alors un endroit fort sympathique, où passer un agréable moment avant de s'endormir. Cependant il oublia que les 2 autres pirates l'avaient poursuivit et qu'il n'eut pas même le temps de se relever qu'ils lui sautèrent dessu en criant "Vengeance !".
Il fut assomé, ligoté et emmené sur un bâteau.

Il se réveilla quelques moments plus tard, sûrement le lendemain, la 1ère chose qu'il apperçue est le nombre de squelettes jonchés sur le sol, puis les barreaux devant lui, autour de lui... Il comprit alors qu'il devait se trouver à Kilvas ! La cité des pirates, l'endroit où peu de gens ne souhaiterait y être. Il compris également qu'il serait assurément condamné à mort et que la prochaine personne à venir devrait être son bourreau... Ses effets se tenaient devant lui, sur une table basse, de l'autre coté du cachot. Il lui fallait maintenant sortir au plus vite !

Personne ne connu réelement la véritable façon dont il sétait échappé, cependant il s'en était tiré !

Il était alors dehors, dans les ruelles à se faufiller, à se dissimuler, et même parfois se déguiser. Il dû tuer 3 ou 4 pirates avant de réussir à quitter la ville.

Il était à présent sur une butte, à admirer l'horizon en se demandant comment quitter cette ïle, car sa tête avait été inévitablement mise à prix par les pirates...

C'est la fin d'après-midi et Sisméris est perdu, désorienté,... il marche sans savoir où aller...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Ven 5 Nov - 21:25

( Un premier rp franchement sympathique Smile ! Tu nous avais caché tes talents d'écrivain Wink
Pas mal le style roman de fantasy ! Et l'humour...x)
Continue comme ça Smile )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 14

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Mer 24 Nov - 20:36

Naesala essuya lentement sa dague ruisselante de sang chaud sur la cape du pirate dont il venait de trancher la gorge. Hé bien ! on se souvenait de lui, apparement !

*Si seulement il n'y avait pas la tête de ce faucon mise à prix, cet imbécile ne m'aurait même pas remarqué ! Notre petite visite va être écourtée...*

Car il était trop risqué de rester en ville pour un recherché plus ou moins oublié quand tout ces coupe-gorges cupides patrouillaient dans les rues. En tout cas, ça ne valait pas la peine de mettre ses plumes en danger pour quelques informations et autres qu'on pouvait très bien aller chercher plus tard !
Le mercenaire se transforma en corbeau et prit son envol. Sous cette forme, il était méconnaissable et on ne le prendrait pas pour un faucon ! C'est en planant au Nord de la ville qu'il en vit un marchant non loin des falaises. Naesala décida d'aller voir ça de plus près et se posa à une certaine distance sans se faire remarquer. Mais pourquoi ce type restait-il là à baîller aux corneilles alors que tous voulaient sa peau ? Il ne savait donc pas voler ? A moins qu'il n'attende la nuit ou un moment plus propice où moins de chasseurs de prime surveilleraient les côtes ? L'idée de livrer le faucon à ce vieux pirate de Cerban, le capitaine qui avait lancé tout ce monde à ses trousses après le meurtre d'un de ses hommes, tentait bien le mercennaire. Et il l'aurait fait s'il avait été sûr de ne pas se faire prendre après avoir vendu l'autre. Quoique s'il passait par un intermédiaire... Il s'approcha en catimini du recherché, dague à la main. Arrivé à la hauteur de la cible, il lui mit la pointe de la lame dans le dos.

- Mais qu'est-ce ? Un oiseau tombé du nid ? fit-il d'un ton raîlleur. Pose tes armes à terre, l'oisillon. Et garde à l'esprit que même un aveugle ne pourrait te manquer à cette distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Jeu 25 Nov - 21:12

Sisméris admirait l'horizon quand il sentit une pression dans son dos, il reconnu l'odeur du fer forgé d'une lame...quand il entendit une voix prononçait :
"Mais qu'est-ce ? Un oiseau tombé du nid ? Pose tes armes à terre, l'oisillon. Et garde à l'esprit que même un aveugle ne pourrait te manquer à cette distance."

A ces mots Siméris esquissa un petit sourire, posa ses mains sur ses sabres il les sortit en une fraction de seconde, il les pointa en arrière, pointes en avant sur l'agresseur...puis les lacha au sol.

Tout en restant de dos à son agresseur il répondit à mi-voix :

-Ne t'a-t-on jamais dis de te méfier des inconnus ? Tu ne t'es pas demandé pourquoi ma tête était mise à prix ? Ne craints-tu pas de te retrouver face à un tueur ? Si tu ne fais pas le poids, tu y as pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 14

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Ven 10 Déc - 20:53

Le faucon mis lentement les mains sur les gardes de ses armes, deux magnifique sabres. Bien, il était sage... Hola ! réflexion faite, sage ne convenait pas du tout ! En effet, le "prisonnier" n'avait pas déposé ses lames à terre mais les avait dégainées avec une vitesse fulgurante pour les pointer en arrière, sur le corbeau. Ce dernier, équarquilla les yeux, surpris, mais un battement d'ailes le mit hors de portée de la menace.
Et merde ! c'était pas prévu, ça !

-Ne t'a-t-on jamais dis de te méfier des inconnus ? lança l'auter à mi-voix sans se retourner.

D'habitude, les inconnus, quand ils avaient une dague dans le dos, faisaient moins les malins...

- Tu ne t'es pas demandé pourquoi ma tête était mise à prix ? continua-t-il. Ne craints-tu pas de te retrouver face à un tueur ?

Peuh ! Parce qu'il croyait qu'il était le premier que le mercennaire rencontrait ? Nan mais regardez-moi ce prétentieux !

- Si tu ne fais pas le poids, tu y as pensé ?

S'il ne faisait pas le poids ? C'était bien simple : il ne comptait pas perdre ses plumes contre un malheureux oisillon tombé du nid !
S'il avait était parfaitement sûr de ne pas le rater, Naesala aurait bien appris à ce "tueur" qu'il ne fallait jamais tourner le dos à son adversaire et lui aurait lancé sa dague dans le dos histoire de le faire taire. Mais là, il doutait de ses chances de réussite... Rhôô ! Et maintenant, il allait s'embourber dans un combat dont il ne sortirait peut-être pas vainqueur ! Mais alors qu'il se préparait à se battre au moindre signe d'attaque du recherché, des cris se firent entendre sur une butte plus loin :

- Là ! Il est là !

Et une bande de cinq pirates les rejoignit en quelques battements d'ailes, prête à en découdre.

*Peut-être l'occasion de s'éclipser...* pensa Naesala en espérant que la présence du faucon ferait oublier à ses comparses que sa propre tête était mise à prix.


Déjà, les corbeaux encerclaient le fugitif, tandis que le mercennaire rejoignait leur rang en reculant. Mieux vallait être du "bon" côté.

*De toute manière, dès qu'ils chargent, je me taille !*

Les cinq pirates ne rejetèrent pas ce nouvelle allié, ils s'en débarrasseraient après avoir capturé l'autre s'il désirait sa part du butin. Quand soudain :

- Mais... C'est Naesala ! beugla un des forban.

A ces mots, il se jeta sur le mercenaire, épée levée. Le coup fut paré alors que la lame s'abattait sur la tête de Naesala, qui renvoya son adversaire en arrière d'un violent coup de pied dans l'estomac. Puis il fut forcé de reculer vers celui qu'il pensait capturer. Les ennemis d'aujourd'hui peuvent faire les alliés de demain, avait dit un sage du peuple Héron. Et bien la chose se confirmait !

- Bon, fit Naesala au faucon. Et si on s'entraidait au lieu de s'étripper ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Sam 11 Déc - 15:31

Sisméris regardait attentivement son agresseur à son tour agressé par une bande de 5 pirates. Celui-ci venait d'assener un coup de pied bien placé pour faire reculer un des malfras. Quand il se plaça aux coté de Sisméris pour lui proposer une entraide mutuelle

*peut-être le moyen de s'en sortir et de quitter cetet île* pensa Sisméris.

Il se retourna vers son nouvel allié, en hochant la tête en le regardant dans les yeux.
Un petit sourire se traça sur son visage.

Il recupéra ses armes il en brandit une comme s'il aller frapper de haut, et lança son 2eme sabre sur un des bandits qi se planta dans la gorge de la cible, qui tomba à genoux agonisant, se vidant de son sang, urlant de douleur...

Il chargea maintenant dans la direction d'un autre pirate, avec une rage sanguinaire à en faire sortir des flammes de ses yeux !!

Le combat commence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 14

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Jeu 30 Déc - 20:14

Le faucon accepta d'un hochement de tête la proposition de celui qui quelques instants plus tôt tentait d'en faire son prisonnier, puis récupéra ses armes et transperça la gorge de l'un des assaillants d'un lancer de sabre avant d'en charger un second.

C'était un allié sacrement féroce et redoutable ! Heureusement que Naesala avait changé de camp... Avec un peu de chance, il s'occuperait des cinq pirates tout seul, comme un grand ! Cependant, à un contre quatre, une attaque passant outre la garde est vite arrivée. De plus, le mercennaire devait faire face à un des forbans. Ce dernier, armé d'un sabre de bonne longueur, bondit sur Naesala pour abattre son arme sur le flanc droit. Mais sa cible s'envola d'un brusque battement d'ailes pour arriver don son dos et lui transperça le torse de sa dague qui passa en-dessous du coeur. Le blessé étouffa un cri. Un autre pirate avait chargé Naesala pour aider son partenaire, mais son secours ne fit que racourcir les souffrances de son campagnon. En effet, en voulant couper la tête à son adversaire, ce fut celle du blessé qu'il coupa, la cible initiale s'étant baissée avant de faucher le pirate. Le forban tomba sur le flanc. Alors qu'il allait se faire abattre alors qu'il gisait à terre, il roula sur le côté avant de se relever. Il chercha rapidement du regard ses deux compagons, qui était au prises avec le faucon. L'un d'eux était couché sur le sol. Il reporta son attention sur Naesala qui avait récupéré le sabre du mort.

Il n'y avait aucun espoir de victoire face à ses deux là ! Le pirate décida donc d'aller chercher du renfort et s'envola, laissant son camarade se faire étriper par le faucon. Cependant, le mercennaire, n'ayant pas envie de se retrouver face à tous les corbeaux de Kilvas, le poursuivit et ils engagèrent un ballet aérien avec pour musique le battement des ailes et le tintement des lames s'entrechoquant.


Dernière édition par Naesala le Sam 1 Jan - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Ven 31 Déc - 13:08

Les frappes de taille et d'estoc se multipliaient alors dans un ballais de lames en furies.
Alors que Sisméris combattait un des forbans, son nouvel allié faisait rage au milieu des autres, il remarqua sa faculté de surprendre ses adversaires par des fines esquives et des fintes parfaites : c'était un allié sacrement feroce et redoutable ! Heureusement qu'il avait changé de camp...

Il acheva le pirate d'un coup bien placé directement au coeur. Il vu alors que son rival n'était plus à coté, celui-ci avait rattrappé un vaurien qui était partie surement chercher du renfort. Ce combat aérien était magnifique, digne d'un ecrimeur.

Pendant qu'il contemplait le ciel il entendit des gémissements, il se retourna et vu que le pirate auquel il avait enfoncé son sabre dans la gorge était toujours à genou, se tordant de douleur, la lame transperçant son cou... Sisméris s'approcha alors de lui. Les yeux du mourrant se levèrent lentement, au rythm des pas, pour se poser sur le yeux de son tueur. Sisméris se baissa au niveau du pirate agonisant, le fixa quelques instants dans les yeux, approcha sa main de la poignée de son arme, la tourna pour faire briser les vertèbres une à une et voir les yeux du boucanier se remplir de sang, de malheurs, de larmes, de souffrances... La tête se détacha alors du corps et roula jusqu'à la falaise pour y tomber.

Il se releva alors, essuyant ses armes avant de les remettre dans leur fourreau.
Il fouilla alors les cadavres et y trouva un tas de babioles inutiles mais garda tout de même une bourse bien remplie, une dague équilibrée, et une chevalière plus tôt étrange : elle était surement en argent, il y avait le symbole habituel pirate, mais celle-ci, à la lumière, émettait des reflets rouge-sang, et la bouche semblait parfois bouger !!!

Il siffla alors son allié pour lui demander d'en finir et de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 14

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Sam 1 Jan - 21:36

Le fuyard doutait de sa réussite, cela se voyait nettement. Et comme on ne peut pas gagner un combat en doutant à ce point... Il attaqua en poussant un cri qui se voulait féroce, afin de se donner une once de courage mais le coup fut paré et Naesala conter-attaqua avec le sabre du mort et blessa son adversaire au bras. Le mercennaire eut un sourire narquois.

- Alors, quel effet ça fait de passer de chasseur à proie ? lança-t-il.

Pour toute réponse, l'interrogé réattaqua en brise-tête en beuglant. Naesala se décala et trancha de son sabre la main de son adversaire. Elle tomba, toujours en tenant l'arme. Le forban se décolora, l'air terrorrisé. Son adversaire lui avait mis sa dague sous la gorge.

- Pitié ! pleurnicha-t-il, le visage décomposé par la peur. Je ferais tout ce que tu voudras ! je ne dirais rien ! je...

En bas, le faucon semblait s'impatienter et siffla son allié afin qu'il en finisse. Ce dernier trancha alors d'un sang froid glacial la gorge du vaincu qui alla s'écraser sur le sol. Le mercenaire redescendit et tout en remetta ses mèches de cheveux en place, lança à son "compagnon d'arme", afin de mettre les choses au claires :

- Hé, je suis pas ton larbin, je t'interdis de me siffler comme pour appeler ton chien !

Puis, en voyant la bague qui scintillait d'un éclat vermeil, il s'approcha et demanda en désignant la bague d'un signe du menton :

- C'est quoi ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Dim 2 Jan - 12:27

- Désolé de t'avoir sifllé, c'était la seule façon pour que tu m'entende... De ta hauteur en plein combat ça n'aurait servit à rien que je m'égosille la gorge à crier ton nom.

En regardant la bague...
-Naesala c'est ça ? J'ai entendu les pirates prononçaient ce nom avant la confrontation. Je me nomme moi même Siméris.
Et bien j'ignore totalement ce que c'est ! Enfin je vois bien que c'est une bague, mais je propose avant de quitter cette satané ile d'en savoir un peu plus la dessu. Es-tu de la partie ?


Il se retourne alors pour dans la direction du cadavre du pirate sur lequel il avait trouvé la chevalière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 14

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Dim 2 Jan - 19:36

- Désolé de t'avoir sifllé, c'était la seule façon pour que tu m'entende... De ta hauteur en plein combat ça n'aurait servit à rien que je m'égosille la gorge à crier ton nom.

C'est ça, ouais... Dis plutôt que t'aimes bien commander... Enfin, n'ayant pase preuves pour démentir la parole du faucon, il était inutile au corbeau de lancer un futile débat sur les sifflements.

-Naesala c'est ça ? J'ai entendu les pirates prononçaient ce nom avant la confrontation. Je me nomme moi même Siméris.reprit le faucon.

- Enchanté, répondit le corbeau par pure et inutile formalité.

Puis le dénommé Sisméris, pour toute réponse à la question de Naesala concernant l'objet qu'il tenait dans les mains, dit :

- Et bien j'ignore totalement ce que c'est ! Enfin je vois bien que c'est une bague, mais je propose avant de quitter cette satané ile d'en savoir un peu plus la dessus.

Vu comme ça, sans examination, cette chevalière n'avait vraiment rien de spéciale et le corbeau ne voyait pas l'intérêt de se poser des questions pas réelement fondamentales sur cet objet, d'autant plus qu'il n'était pas dit que l'on apporte réponse à ces questions.

- Es-tu de la partie ? reprit Sisméris avant de se retourner vers l'un des corps.

- Si on prend la même direction, je te laisserais peut-être m'accompagner répondit Naesala. Pour ma part, je fait cap vers l'Empire.

Il s'approcha de la falaise et jeta un regard sur les vagues se brisant sur les rochers. Puis, sans se retourner vers le faucon, il demanda :

- Mais dis-moi, pourquoi ne t'es-tu pas envolé de cette île plus tôt ?

Cette question, bien qu'en apparence inutile, piquait la curiosité du mercenaire. Sisméris aurait très bien pû partir avant que les ennuis ne lui retombent dessus et trouver son chemin n'était pas difficile, il n'y avait qu'à se fier au soleil. Alors pourquoi diable était-il resté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Dim 2 Jan - 20:02

- Si on prend la même direction, je te laisserais peut-être m'accompagner. Pour ma part, je fait cap vers l'Empire. répondit le corbeau.

*"L'accompagner" ? C'est moi qui vient de lui proposer de m'accompagner...mais bon passons. Pensa Sisméris.*

Le corbeau se rapprocha de la falaise, en regardant l'horizon, les yeux cherchant une réponse...puis se retourna vers Sisméris et prononça :
- Mais dis-moi, pourquoi ne t'es-tu pas envolé de cette île plus tôt ?

Sisméris regarda autour de lui, regarda Naesala...avança au bord de la falaise et répondit :
-Je...je ne peux pas...je renonce à utiliser mon pouvoir de transformation...et personne ne me pourra jamais me convaincre de le faire !

Il se retourna, serra son amulette fort dans sa main, la remit sous sa chemise, et regarda la mer...

-On ne devrait pas rester ici, d'autres pirates viendront, et on est visible de loin, même si le soleil ne tardera pas à se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 8

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Jeu 10 Fév - 11:00

Sisméris lu dans le regard de Naesala une incomprension lorsqu'il a prononcé le fait qu'il ne voulait pas se transformer en faucon pour s'envoler. Sisméris avait oublier aussi de dire que son aile droite avait été frapper assez douloreusement lors de son arrestation à Phoenis et ne pouvait donc pas s'envoler, mais en y repensant c'est vrai qu'on pouvait difficilement le voir sans le savoir...

"J'ai une aile de fêler, je ne peux pas m'envoler, ça serait du suicide !"

Commençant à séloigner des falaises
"Il est temps de partir, attons nous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguz
avatar
Messages : 14

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   Ven 25 Fév - 17:58

Le Laguz faucon prit un temps avant de répondre.

- J'ai une aile de fêler, je ne peux pas m'envoler, ça serait du suicide !finit-il par dire.

Allons bon... un macabé... Ce dernier commença à s'éloigner vers l'intérieur des terres et lança :

- Il est temps de partir, attons nous.

A ces mots, Naesala eut un léger rire jaune.

- Et qu'est-ce que tu compte faire, au juste ? Prendre un bateau ? Si seulement tu arrives à en voler un, tu seras vite repéré et abattu. Tes poursuivants n'auraient qu'à mettre le feu au navire, et toi ne pouvant pas voler, tu serais piègé comme un vulgaire humain rampant, à moins que tu ne saute à l'eau pour t'y noyer.

Alors que Sisméris s'était éloigné de la falaise, le corbeau s'en rapprochait au contraire.

- Je dis tu, car je ne compte pas risquer mes plumes à t'accompagner dans une entreprise vouée à l'échec. Pour ma part, je prends la voie la plus directe, celle des airs, reprit-il. Adieu !

Puis il se laissa tomber du bord, avant que des battements d'ailes ne signalent sa remontée. Le mercenaire resta à quelques mètres de la terre ferme puis lança au faucon cloué au sol :

- A moins que tu ne me donnes une très bonne raison de t'accompagner et de t'aider dans ta fuite...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La fuite de Kilvas   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fuite de Kilvas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Naudiz :: ▌Océan :: Kilvas-