AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée à la fac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 68

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Arrivée à la fac   Dim 3 Oct - 12:16

L'an dernier, dès que ses économies le lui permirent (elle travailla comme caissière chez Wal-Mart, comme technicienne de surface dans une entreprise appelée "Les Sœurs Raclette" et faisait du baby-sitting... les trois en même temps), Myra avait pris la décision de prendre des cours du soir avec un professeur particulier. Elle remarqua, non sans une certaine angoisse qu'elle avait pris du retard par rapport aux autres jeunes de son âge. Durant les jours, les mois qui suivirent, elles travailla d'arrache-pied afin de tenter de décrocher son diplôme de secondaire. Tout son temps libre, elle le passait à relire ses notes, à étudier ses cours. Elle l'eût de justesse. Son prof la félicita de ses progrès spectaculaires( au début de l'année, elle avait à peine le niveau d'un enfant de première secondaire. Sauf en religion et anglais où elle excellait. A la fin de l'année, elle savait ce qu'était un ordinateur portable et résoudre des problèmes au niveau d'un bachelier)
Mais, Myra savait que ce n'était pas suffisant pour se lancer dans le milieu du travail ( et surtout trouver un job qui rapporte bien). Elle décida alors de se lancer dans des études universitaires.Aussi décrocha-t-elle une bourse et s'inscrit à la fac de Chicago.


/////////


Auditoire 6665. Myra jeta un dernier coup d'œil à la feuille d'horaire qu'elle venait de recevoir. Oui, c'était bien ici qu'elle aurait son premier cours de la journée.
Elle jeta un coup d'œil à l'intérieur. Mon Dieu! Mais, c'était immense. Jamais dans sa vie elle n'avait vu de salle aussi grande. La pièce grouillait déjà d'élèves. Myra entra et alla s'installer dans l'une des premières rangées de bancs. Autour d'elles, les universitaires se racontaient leur weekend, les derniers potins ("-Tu savais que Brad Pitt a 47 ans?- Noooon! pas possible! Il a l'air si jeune" ou encore " Sa coupe de cheveux est trop laide" mais aussi "J'ai encore perdu mon canard en plastique! J'en ai marre à la fin!")... Mais personne ne prêtait attention à la nouvelle, tout occupés qu'ils étaient. Pourtant, elle essaya d'attirer leur attention, en jetant bruyamment son sac sur le banc. Cela retint l'attention d'un jeune homme assis au rang juste devant elle qui la regarda d'un air qui disait "Mais, elle est folle celle-là". Mais, il se détourna après quelques secondes. Finalement, les bruits de conversations s'atténuèrent, tandis que débarquaient les quelques retardataires. (HJ: Je sais ça rime mais, je ne l'ai pas fais exprès). Le prof put enfin commencer son cours.


////////


Pour la pause de midi, Myra s'installa sur un banc du campus scolaire et déballa son sandwich au thon. Elle était un peu déçue, déjà plus de 4h qu'elle était là mais personne ne lui avait encore vraiment adressé la parole. Pourtant, elle avait tout essayé: le regard avenant, elle s'était adressée à un étudiant: " Excusez-moi... Mais, pourriez-vous m'indiquer où sont les toilettes?" Celui-ci lui donna la réponse et s'en alla sans lui jeter un regard de plus. Et ainsi de suite. Elle s'était imaginé qu'elle se ferait plein d'amis dès le premier jour, néanmoins elle avait eu tort. Elle comprit qu'ils avaient déjà formé leur groupes d'amis depuis longtemps. Elle soupira. Puis regarda autour d'elle. Qui sait? Quelqu'un allait peut-être débarquer et engager la conversation?

Bon je sais c'est pas super mais j'avais pas d'autre idées :/


Dernière édition par Myra le Mar 5 Oct - 18:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Dim 3 Oct - 18:28

[Pour un premier rp ... C'est génial !! Je suis toujours aussi fan de tes touches d'humour que tu rajoutes par-ci par-là dans un texte joliement construit :p ! ton action est joliement menée et construite (ni trop lourde ni trop fade, juste ce qu'il faut !) Et puis j'adore la façon dont ton perso cherche à s'incruster xD on voit vraiment qu'elle tatonne question contacte avec les autres x) ! Bref c'est très encourageant tout ça :p !

Le seul hic: la forme du message. N'hésite pas à mettre des espaces pour aérer le tout ^^ Fais des trous un peut comme ça:

Je fais ....

/////

Un joli trou //PAN//

Sinon pour la rep bha moi je ne peux pas (Sad trop de rp partout) mais bon peut-être April ou Al ou Lucrécia ou ZEPHIRO tututu xD .... Al a dit qu'elle réfléchissait à ce qu'elle pourrait répondre ^^ on vera bien (n'empèche que Zephi ça serait drôle lol) )

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Dim 3 Oct - 18:36

(Bin moi en fait ce sera pas possible.

Owen : jamais à l'unif
Alad : idem
Trisha : les rps en cours avec elles sont capitaux, je peux pas rp avec elle tant qu'ils ne sont pas achevés histoire de pouvoir rester logique

:s

Mais Zeph ce serait fun)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
feat. : Terre Adélie
Messages : 154

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Dim 3 Oct - 20:07

(Moi perso, ça me dérangerait pas, mais il me faudrait de un une idée pour me retrouver dans un campus, et de deux, j'vais l'intention de faire un rp moi-même avec un truc que je concocte (vous vous ferez un plaisir de critiquer, je le sens bien ^^), donc voilà. Mais si les autres pensent que je le pourrais si je cherche un peu, alors je m'y mets, mystérieuse Myra ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 68

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 4 Oct - 16:00

Bon bah, on finira bien par trouver quelqu'un qui répondra pour me répondre :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
feat. : Terre Adélie
Messages : 154

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Mar 5 Oct - 5:38

J'ai une idée, mais c'est assez...space...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Mar 5 Oct - 15:49

STOP FLOOD svp. Les mps ça existe << Pas à moi de dire ça mais ppff là ça devient grave -et oui j'ai posté avant aussi, erreur de ma part.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Mar 5 Oct - 16:30

(Pour le petits nouveaux : Le flood, c'est ce qui est dit "hors sujet" Le flood ne dérange pas tout le monde mais quand il dérange quelqu'un, comme vous pouvez le constater, il dérange vraiment lol ! Vous pouvez flooder où vous vouler, sauf dans le rp ... ou en tout cas au minimum quoi xD ! Sinon bha voyez ce qu'il arrive ! Si vous avez quelque chose à dire par rapport à un rp, envoyez un mp à la personne conserné ou créez un sujet dans la section qui s'appel "Flood" (tien tien tien) Voilà ! C'était Wewel info ! Amen)

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Mer 6 Oct - 15:25

(Myra ma choupette j'arriiiiiiiive Very Happy

Je me lance dans la réponse ^^ Que personne ne bouge niarf Twisted Evil )

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Mer 6 Oct - 18:08

- Hey ! J'ai pas dit ça !

- Si tu l'as dit !

- Hein hein , et quand est-ce que je l'ai dit, s'il te plaît ?

- 'Chais plus. J'suis sûr que tu l'as dit.

- Dire quoi ?

- April ne veut pas me croire quand je lui dis qu'elle a déjà dit qu'elle avouait que j'étais le meilleur quaterback de l'équipe.

- Evidemment, t'es né pour ce poste, vieux.

- Tu vois ! Même lui le pense ! Alors avoue que tu l'as déjà déjà dis !

- Hein ? Moi, non jamais. Hein, tu es d'accord avec moi, Jew', j'ai jamais dit un truc pareil ?

- Ouais, non non, c'est vrai je l'ai pas entendue le dire...

- Et tu crois que je t'ai pas vue lui faire un clin d'oeil ?

- Quel clin d'oeil ? Jamais fait de clin d'oeil !

Cole éclata de rire.

- Te fous pas de moi !

April tenta de garder son sérieux mais ne put réprimer un petit sourire qui indiquait qu'elle se retenait de se plier en deux.

Ethan, bien décidé à se venger, contourna le banc, attrapa la rousse sous les bras et la força à se lever, en l'ôtant de sa place, mort de rire.

- Ed', je vais avoir besoin de toi ! fit-il alors qu'il tenait fermement April qui tentait de s'extirper de sa poigne.

Son ami débarqua devant eux et attrappa les pieds d'April qui se débattait en riant et surtout en vain...

Quand ils eurent une prise totale sur l'étudiante, ils commencèrent à se déplacer de guingois vers...un jet d'arrosage automatique de la grande pelouse du parc de la fac...

- Oh nan...Nan pas ça....

- ♪ Et une crève pour O'Brien ! ♫

C'est ainsi que les universitaires s'offraient une pause du midi bien méritée au soleil d'hiver dans une température plutôt surprenamment douces pour la saison, bercé par les cris stridents d'April O'Brien arrosée d'eau froide.

- Hey ! Vous êtes vache ! Ca va tuer ses bottes en daim ça ! s'exclama Cait en filant vers Cole pour aider la rousse.

- Quoi, t'es jalouse ? Ca peut s'arranger !

Ils lâchèrent une April détrempée pour s'attaquer à Cait qui s'enfuyait en braillant, affollée.

La fille aux yeux verts, encore haletante sous ses rires, se releva , débarassa ses joues des éclaboussures de terre et d'herbe mouillée puis leva la tête.

Cette fille qui était arrivée au matin était encore seule sur son banc dans un coin déserté...

Elle repensa à ces années passées tapie, maussade, dans sa bulle solitaire.

Hors de question de laisser quelqu'un vivre ça et sans l'avoir choisi de surcroît !

Les cheveux ruisselants et sa veste en mode éponge, elle s'avança vers la nouvelle.


- Hé, salut !

Elle remonta un peu le haut de sa botte qui s'affaissait en sautillant pour garder l'équilibre sur le pied au sol.

- Moi, c'est April ! Fit-elle avec un sourire engageant tout en essorant un peu sa queue de cheval habituelle détrempée.
Il paraît que tu es nouvelle de ce matin ? Si j'avais su je serais venue en cours d'allemand...- elle grimaça, ça lui apprendrait à passer la nuit à se faire des DVD dans une chambre universitaire avec Adam !

- Ooooouuuuh de la viande fraîche ? fit Jewis en arrivant derrière elle.

- Bats les pattes, Jew' ! T'en as déjà bien assez comme ça ! rit Cole en s'approchant, un peu essouflé.

Il tendit la main à Myra avec un grand sourire.

- Ethan ! Mais tout le monde m'appelle Cole. C'est mon nom de famille. On t'a vue toute seule au cours de Kembley, t'as l'air timide...Fallait pas hésiter, tu peux venir avec nous quand tu veux, hein !
April se tourna vers Ethan, un peu surprise. Il était quand même bien différent de ce qu'elle avait toujours pensé...

- Et ce crétin là c'est Jewis. T'inquiète, il est moins con qu'il en a l'air !

Cole poussa son ami brun d'une bonne bourrade amicale.

Jew répliqua mais fut esquivé par un Cole plus rapide que lui.

- Hey me dis pas que tu vas bouffer ça ? fit il en montrant le sandwich de la jeune fille blonde. Un pote est parti nous chercher à manger à notre pizzeria préférée.

- Oh, ses carbos sont à tomber, ma belle !

- T'as qu'à te mêler à nous, jsuis sûr qu'on aura assez. Et ça évitera que les anciens potes de Cooper te tombent dessus, ils sont pas très fans des nouveaux...

- Tu l'as dit...fit April en se rappellant comment Cooper et sa bande avait attaqué Mitzrael Do'Han dès son arrivée.

- En même temps, perso je plaindrais pas trop Do'Han. Ce type, sérieux, t'avais envie de le claquer...

- Fous-lui la paix à Do'Han. râla Cole qui avait repéré le regard asssombri d'April.
Alors, la nouvelle, verdict ? Ca te dit une pizza avec nous ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 68

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Dim 10 Oct - 10:03

Son regard s'arrêta sur un groupe d'étudiants qui avaient l'air de vraiment bien s'amuser. Ils étaient 5 en tout à courir dans tous les sens. Les deux garçons s'étaient saisis d'une jeune fille au cheveux roux et se dirigeaient maintenant vers un jet d'eau. Ils la trempèrent complètement. Myra entendait leurs rires. Elle se dit que ses propres parents ne lui auraient jamais laissé faire une chose pareille. Elle haussa les épaules; elle n'était plus chez ses parents. Désormais, elle faisait ce qu'elle voulait.
Puis, elle posa ses yeux sur son sandwich. Myra n'en avait plus envie maintenant. Son appétit s'était coupé. Elle le repoussa sur le banc et allait ouvrir son sac, quand une voix jaillit:

-Hé, salut!

Myra fut saisie par ce bruit soudain. Elle tourna la tête vers le coupable... La coupable en l'occurrence. C'était la jeune fille aux cheveux de braises. D'ici, elle ne put ignorer ses yeux incroyablement verts. La chevelure de feu renchérit en souriant:

-Moi, c'est April!

Myra lui rendit un sourire craintif (d'un coup, elle avait perdu son assurance habituelle):

- Bonjour. Et moi je m'appelle Myra.

-Il paraît que tu es nouvelle de ce matin ?

Myra acquiesça

-Si j'avais su je serais venue en cours d'allemand...

Myra s'apprêtais à dire quelque chose mais, elle fut interrompue par un des amis d'April, un garçon aux cheveux bruns.

- Ooooouuuuh de la viande fraîche ?

Myra regarda le nouvel arrivant d'un air étonné. Elle n'était pas tout à fait sure de ce qu'il voulait lui dire.
Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir qu’un deuxième garçon s'approchait en riant:


-Bats les pattes, Jew' ! T'en as déjà bien assez comme ça !

Myra serra la main que le garçon lui tendait et dit timidement:

-Moi, c'est Myra, et toi?

- Ethan ! Mais tout le monde m'appelle Cole. C'est mon nom de famille. On t'a vue toute seule au cours de Kembley, t'as l'air timide...Fallait pas hésiter, tu peux venir avec nous quand tu veux, hein !

Il renchérit:

- Et ce crétin là c'est Jewis. T'inquiète, il est moins con qu'il en a l'air !

Myra sourit. Ce serait bien qu'elle intègre leur groupe, ils avaient l'air plutôt sympas.


-Hey me dis pas que tu vas bouffer ça ? fit le dénommé Cole en désignant le sandwich aux thons de Myra. Un pote est parti nous chercher à manger à notre pizzeria préférée.

-Ses carbos sont à tomber, ma belle!

- T'as qu'à te mêler à nous, j'suis sûr qu'on aura assez. Et ça évitera que les anciens potes de Cooper te tombent dessus, ils sont pas très fans des nouveaux...

- Tu l'as dit...fit April

Ouh, Myra était contente de ne pas être tombées sur eux. Elle espérait qu'il en serait ainsi dans les jours à suivre.

- En même temps, perso je plaindrais pas trop Do ‘Han. Ce type, sérieux, t'avais envie de le claquer...

- Fous-lui la paix à Do ‘Han. râla Cole .

En repérant le regard attristé d'April, Myra se demanda qui était donc ce Do ‘Han dont ils parlaient... Sans doute le petit ami d'April ou quelqu'un de sa famille. Elle leur demanderait plus tard.

-Alors, la nouvelle, verdict ? Ca te dit une pizza avec nous ?

-Pourquoi pas... Si ça vous dérange pas bien sûr.

Myra, rassembla ses affaires et se leva, prête à suivre les autres.


Dernière édition par Myra le Lun 11 Oct - 7:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Dim 10 Oct - 13:25

Cole hocha la tête avec un sourire sûr quand la nouvelle accepta.

- C'est charmant comme prénom Myra, tu sais...

- Jew', couché ! Occupe toi déjà de récupérer Laura ! Si est elle assez maso pour revenir...! rit le sportif.

Qui se fit aussitôt courser par un Jewis aussi tendre qu'un dobermann enragé. Scène courante par ici.

April se tourna vers Myra.


- Si tu te poses la question : oui, il sont toujours comme ça...! Bienvenue chez nous ! sourit la rousse en guidant Myra vers les autres qui étaient assis un peu plus loin.

Elles arrivèrent devant la Reine et sa suite. O'Brien au yeux verts se tourna vers la petite blonde fraîchement débarquée.

- Myra, Trisha. Trisha, Myra, la ptite nouvelle. Et voici Jessica, Caitlyn, Laura et Claire.
Cole l'a invitée à déjeuner avec nous.


Elle revint à la jeune blonde un peu perdue.

- Assieds-toi, je t'en prie !

Elle prit elle-même place sur le long banc et s'écarta pour laisser Myra les rejoindre.

- Alors, tu nous viens d'où ? demanda la rouquine avec un air encourageant.

On en entendit à quelques mètres Jewis crier qu'il se rendait, Cole courait trop vite pour lui.

Le capitaine d'équipe revint, un peu essoufflé vers les filles en tapant dans le dos d'Ed' qui était venu les rejoindre sur l'herbe pour tenter d'attraper Ethan lui aussi.

- Faut arrêter les buritos, les gars ! s'esclaffa-t-il en voyant les deux autres qui, trop épuisés par la course, en étaient réduits à marcher pour reprendre leur respiration normale.

Il arriva à petites foulées détendues vers le groupe de fille, se posta debout près de Trisha qui se tenait pile au milieu du rassemblement, déposa d'un geste naturel et furtif, tout à fait habitué, un baiser sur la tête dorée de la demoiselle la plus convoitée de tout le campus.

- T'as changé de parfum, Princesse ?

Il l'attrapa légèrement par la taille pour lui chuchoter un "J'adore." près de l'oreille.

Puis il se redressa.

- Alors qu'est-ce qui se dit de beau, ici ? Ca va Myra, pas trop paumée ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 68

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 7:21

Cole sourit quand la nouvelle accepta.

- C'est charmant comme prénom Myra, tu sais...

Non mais, elle ne rêvait pas là? Il la draguait. Comme ça! dès l'arrivée. Les garçons d'ici avaient décidément des coutumes étranges...
En attendant, elle ne savait pas quoi lui dire. Elle n'avait pas l'habitude qu'on lui fasse la cour (normal, chez elle s'était considéré comme MAAAAAAL, PAS BIEN.)

Heureusement, qu'elqu'un vint à sa rescousse.

- Jew', couché ! Occupe toi déjà de récupérer Laura ! Si est elle assez maso pour revenir...! Fit Ethan en rigolant

Visiblement, Jewis ne le prit pas très bien car il se rua sur Cole qui le devançait déjà de plusieurs mètres. Myra contempla leur course-poursuite pendant quelques minutes. Elle sourit. Tout ça lui faisait penser à son frère Juno. Puis April se tourna vers la jeune fille.

- Si tu te poses la question : oui, il sont toujours comme ça...! Bienvenue chez nous !

Myra lui sourit chaleureusement.
La fille aux yeux d'émeraudes la guida vers le reste de la bande, un peu plus loin sur l'allée du campus.

En y arrivant, Myra prit tout de suite note de la "hiérarchie" du groupe:
Une blonde resplendissante, la meneuse surement, était assise au milieu du banc, entourée de ses suivantes.

- Myra, Trisha. Trisha, Myra, la p’tite nouvelle. Et voici Jessica, Caitlyn, Laura et Claire.
Cole l'a invitée à déjeuner avec nous.



Intimidée par tous ces regards posés sur elle, Myra leur lança un regard qui se voulait engageant mais qui laissait voir une once d'incertitude.

-Salut!
fit-elle en leur faisant un signe de la main rigide. Elle se sentait un peu ridicule, là au milieu des regards braqués sur elle.

Elle ne savait pas où se mettre et resta donc là, plantée comme un potiron.

- Assieds-toi, je t'en prie ! lui fit April quand elle vit que la jeune blonde ne bougeait pas.

La rouquine prit elle-même place sur le long banc et s'écarta pour laisser Myra les rejoindre.
Celle-ci s'intercala aussi bien qu'elle le put car il n'y avait plus vraiment de place maintenant.

- Alors, tu nous viens d'où ?


Un voile sombre passa sur le visage de Myra. Elle n'aimait pas trop parler d' "Avant". Cela lui rappelait des mauvais souvenirs. En plus, elle ne connaissait pas encore assez ses nouveaux amis pour ça. Elle se força à reprendre un air normal, esquissa un sourire qui devait sembler faux et répondit:

- De l'Idaho, un bled paumé... Tu dois pas connaître à mon avis. Toi, je suppose que tu viens d'ici?

Ethan revint au pas de course, suivi par Ed' à qui il lançait des bourrades amicales et par Jewis.
Ils peinaient tous les deux à le suivre. Aussi, Cole s'amusa-t-il de leur lenteur

- Faut arrêter les buritos, les gars ! s'esclaffa-t-il


Il s'arrêta près de la jolie blonde, la meneuse, et déposa un léger baiser dans ses cheveux

- T'as changé de parfum, Princesse ?

Il l'enlaça par la taille et lui chuchota des mots tendres à l'oreille.
Puis il se redressa.

- Alors qu'est-ce qui se dit de beau, ici ? Ca va Myra, pas trop paumée ?

-Bah un peu quand même. Mais c'est que le premier jour... Je m'adapterai. Au fait est-ce que quelqu'un a philo après la pause?

*J’me sentirais moins paumée s’il y a l’un d’entre eux qui a le même cours que moi*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 8:57

April acquièsça.

- Yep ! Chicagoan pure et dure depuis mon premier souffle ! rit-elle

Cole posa sa question et obtint une réponse un peu timide.

- Philo ? demanda le sportif avec un sourcil haussé. On est pas du même monde, ma vieille !

La rousse se mit à rire.

- Moi j'y vais aussi. T'auras qu'à te mettre à côté de moi, si tu veux.

- PIZZAAAAAAA !!! crièrent à l'unisson Ed' et Jewis en voyant le repas arriver sur les pattes de Garry Fedger.

Jess' esquissa une grimace écoeurée face à toute cette tonne de calories.


April eut un petit sourire moqueur et attrappa sa part pour mordre dedans à pleine dents alors que Garry servait sa petite voisine blonde en se présentant à elle, très cool et pas du tout étonné de trouver un nouveau membre au groupe de Cole et Trisha.

- Tu joues au foot, Myra ? demanda Cole, curieux de savoir s'il allait pouvoir l'intégrer dans leurs parties du soir après les cours.

- Non Cole, tu ne la plaqueras pas dans la boue, celle-là ! rétorqua April, rieuse.

- T'as raison, ça te va tellement mieux, O'Brien ! railla Ethan sans se démonter.

- Sinon tu peux aussi faire les boutiques avec nous ! proposa Cait'.

- Aussi...déclara April, pas forcément convaincue.

- Et sinon, tu vis où depuis que tu es à l'unnif ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 10:43

Pour la première fois depuis de longues semaines, les rayons du soleil traversaient victorieusement les quelques nuages blancs qui couvraient le ciel d'hiver. Douce journée aujourd'hui, et l'astre du jour innondait triomphalement le visage fier et posé de Trisha Hayes. Entourée de ses fidèles (à savoir de Caitlyn, Laura, Jessica et Claire -qu'elle préférait ignorer), elle échangeait avec elles quelques bribes de conversation sur la nouvelle collection Escada et sur le match à venir qui opposerait l'équipe de Cole à celle de l'université de Harvard*.

Du coin de ses yeux océans, la demoiselle observait tranquillement le quaterback courser l'indésirée à la chevelure enflammée. Trois, deux, un ; et un plongeon pour April sous l'eau glacée de l'arroseur automatique. Aussitôt, Caitlyn se mit à protester :

- Hey ! Vous êtes vache ! Ca va tuer ses bottes en daim ça !

- Laisse Cait', ça n'...

Trop tard : la petite brune filait déjà excécuter sa tentative de sauvetage d'avance échouée. Et voilà que les garçons changèrent de cible pour s'attaquer à elle. Après tout, elle l'avait bien cherché.

Las de son jeu, la petite troupe changea de trajectoire pour regagner ... une inconnue au bataillon. L'étudiante détourna simplement le regard -les pizzas n'allaient pas tarder à arriver.

- Au fait Jess', j'adore ton haut. Tu l'as acheté où ?

- 'Sais plus. En Californie, les vacances dernière je pense. Enfin, c'était un cadeau de ma mère.

- C'est fou, je savais pas que les gens de son âge pouvaient avoir de bons goûts. ajouta Claire.

Le regard perçant de la leadeuse se posa sur l'impertinante. Elle les avait lâchées un temps : elle en payerait les conséquences. La parole n'était plus qu'accessoire pour elle. Surtout quand il s'agissait de faire pareilles remarques ...

- Et quoi, ce qui surplombe ton t-shirt blanc, t'appelles ça un vêtement de goût peut-être ? C'est pas parce que t'as décidé de repointer ton nez ici qu'on va te laisser te prendre pour une reine ! T'as rien de tout ça. Rien !

- Cherche pas, chérie, elle en vaut pas ...

Les sourcils de Trisha se fronçèrent légèrement. Voilà que le reste de la bande ramenait la petite blonde au visage poupin.

- ... la peine. acheva-t-elle sur un ton plus détaché. Ailleurs.

Un silence de mort suivit ces derniers mots et April ne tarda à être assez proche pour s'adresser à elles.

- Myra, Trisha. Trisha, Myra, la ptite nouvelle. Et voici Jessica, Caitlyn, Laura et Claire. Cole l'a invitée à déjeuner avec nous.

La concernée acquiesça.

- Je vois ...

Et n'accorda pas plus d'intérêt à cette tête inconnue. Fréquentations d'April rimait presque avec danger. Et surtout avec le terme invivable.

Bientôt, elle sentit les lèvres de Cole déposer un délicat baiser sur le sommet de sa longue chevelure.

- T'as changé de parfum, Princesse ? fit-il en l'attrapant par la taille.

Elle esquissa un léger sourire tandis qu'il murmurait "J'adore".

- Tu ne crois pas si bien dire.

Il se redressa et enchaina sur le question "Myra". Elle avait philo maintenant. Comme April et Laura alors ... et comme elle. Etrangement, seule la rousse répondit.

Puis, un hurlement de joie brisa le ton monocorde de la conversation qui s'était engagée : les pizzas arrivaient. Au grand malheur de Jessica soit-dit en passant ... Du moins, c'est ce que signifiaient ses airs. La fille des Hayes lui adressa un sourire et lui refila un morceau de sa part végétarienne. C'était toujours ça en moins ...

- Ce n'est assurément pas la carrure d'une sportive qu'on a devant les yeux ... commença la blonde, sa bouchée terminée et sa gorgée d'eau avalée.

- Mais -et loin de moi l'envie d'achever ici vos rêves, elle n'a pas non plus tête à avoir l'argent pour nous accompagner faire nos emplettes -à moins qu'elle ne porte nos paquets ?. J'suis pas sure qu'on fréquente le même genre de ... milieu.

Aussitôt, Claire surenchérit.

- J'avoue que quand on analyse ... aucune marque quoi.

- Toi tu la fermes.

C'était pas une question de protection. Mais Claire restait Claire ...

La leadeuse se retourna vers Myra.

- L'Idaho hein ... le temple de l'extrême droite, de la République et de l'agriculture. Les immeubles de Chicago doivent te changer de tes montagnes. Pourtant c'est vachement plus pratique quand il s'agit d'y dénicher logis et approvisionnements. Bien que le bio ne soit pas garantis chez nous. Soit, la question de Cole est intéressante. T'as les moyens de te payer quelque chose de convennable ? J'veux dire, pas trop proche des banlieues chaudes ; si t'aime pas les étrangers tu risques de pas t'y faire. Sinon, on peut toujours t'aider à dénicher un endroit où te loger. Je crois que la mère de Cait' loue le rez de chaussée de son immeuble.**

*sujet de la mort de Cole.
**elle ne le dit pas cash mais c'est la place de la concierge donc ça signifie qu'elle cherche une concierge pour son immeuble.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 68

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 12:16

- Philo ? s'étonna Cole. On est pas du même monde, ma vieille !

La rousse se mit à rire.

-Bah on peut être sportif et aimer la philo , fit Myra en souriant.

-Moi j'y vais aussi, répondit April, T'auras qu'à te mettre à côté de moi, si tu veux.

Myra entendit un hurlement de joie de la part de deux garçons:

- PIZZAAAAAAA !!!

hé bien, ils devaient crever de faim ici pour être aussi content à l'arrivée de nourriture. Puis, quelqu'un lui tendit une part de la pizza et elle comprit. Mais... c'était vraiment délicieux! Mmmmh, la pâte croustillait sous ses dents, le fromage fondait dans sa bouche... Myra fut interrompue dans son orgasme gastronomique.

- Tu joues au foot, Myra ? demanda Cole d'un air curieux.

-Non, je joue pas au foot. J'ai pas le temps... et puis, c'est pas vraiment mon truc fit la blondinette en souriant doucement

Elle se vit, seule au milieu d'un terrain, avec le ballon et une horde de garçons de deux fois sa carrure se ruant vers elle. Elle secoua la tête. Non, décidément, on ne la verrait jamais sur un terrain de foot.

- Sinon tu peux aussi faire les boutiques avec nous ! proposa la dénommée Caitlyn.

- Aussi...

Myra voulut répondre mais Trisha la devança.

- Ce n'est assurément pas la carrure d'une sportive qu'on a devant les yeux ... commença la reine Trisha.

Elle marqua un temps d'arrêt

- Mais -et loin de moi l'envie d'achever ici vos rêves, elle n'a pas non plus tête à avoir l'argent pour nous accompagner faire nos emplettes -à moins qu'elle ne porte nos paquets ?. J'suis pas sure qu'on fréquente le même genre de ... milieu.

- J'avoue que quand on analyse ... aucune marque quoi.


- Toi tu la fermes.


Myra regarda les deux filles d'un air ahuri. Non mais? pour qui elles se prenaient ces saintes-nitouches? Elles jugeaient sans connaître. Myra vit rouge mais ne laissa rien paraître. Rester calme, elle avait appris à le faire à la perfection.

- Je ne porte peut-être pas de marques mais cela ne fait pas de moi une va-nu-pieds. Je garde mon argent pour des choses plus utiles que des vêtements. Je n'irai donc pas faire les magasins avec vous ce soir- ni un autre soir d'ailleurs. Surtout pas avec vous

Un silence gêné s'installa dans l'assemblée. Enfin, Cole brisa le silence.

- Et sinon, tu vis où depuis que tu es à l'unnif ?

La reine du campus lança une deuxième pique à Myra.


- L'Idaho hein ... le temple de l'extrême droite, de la République et de l'agriculture. Les immeubles de Chicago doivent te changer de tes montagnes. Pourtant c'est vachement plus pratique quand il s'agit d'y dénicher logis et approvisionnements. Bien que le bio n'est pas garantis chez nous. Soit, la question de Cole est intéressante. T'as les moyens de te payer quelque chose de convenable ? J'veux dire, pas trop proche des banlieues chaudes ; si t'aime pas les étrangers tu risques de pas t'y faire. Sinon, on peut toujours t'aider à dénicher un endroit où te loger. Je crois que la mère de Cait' loue le rez de chaussée de son immeuble.


Elle commençait à lui taper sur les nerfs celle-là! Myra lui lança un regard venimeux.

- Tu ne le croiras pas mais, il y a aussi des villes dans l'Idaho. Et même des gratte-ciels! Ok, j'habitais dans un village mais, une ville je sais ce que c'est.

Elle marqua un temps d'arrêt pour reprendre son souffle, puis:

-Et j'ai les moyens de me payer un logement convenable. J'en ai un pas trop loin d'ici.
Et ce n'est pas un taudis ou une boîte de carton comme tu sembles le croire


Ils finirent de manger. Ensuite, une sonnerie annonça la fin de la pause. Myra prit son cas d'un geste agressif. Elle se leva. Puis se tourna vers April.
 
-Tu viens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 12:40

April s'assombrit en écoutant Trisha.

Bon sang, mais elle avait bouffé quoi ?!

Cait regardait déjà la nouvelle avec un oeil intéressé. Le pire c'est qu'elle prenait Hayes au pied de la lettre !


- Tu ne le croiras pas mais, il y a aussi des villes dans l'Idaho. Et même des gratte-ciels! Ok, j'habitais dans un village mais, une ville je sais ce que c'est.
Et j'ai les moyens de me payer un logement convenable. J'en ai un pas trop loin d'ici.
Et ce n'est pas un taudis ou une boîte de carton comme tu sembles le croire.

Tu viens ?


Ethan sourcilla légèrement puis se tenant dans le dos de Trisha, il sepencha vers elle pour attirer son visage et l'embrasser.

D'accord, c'était traître mais cette bouche avait visiblement bien besoin d'être occupée.

.
- Minute. fit April à la jeune blonde.
Je me demande ce que penseraient les it-girls de New-York à côté de provinciales dela bonne vieille Chicago comme nous...

Effet escompté obtenu : les autres tirèrent des têtes scandalisées de se sentir ainsi peu considérées.

- Et le fric, c'est bien mais perso je m'en contrefous tant que je peux encore sortir le soir et traîner avec mes amis.

Elle adressa un clin d'oeil à Myra.

- Et puis l'Idaho est loin, on est en ville là.

Cole, jugeant que le fauve était calmé, relâcha les lèvres sucrées de la belle Trisha.

- Ouais enfin, avoue que son haut fait vachement hiver 2008 !

Vu la situation, rien de mieux qu'un nouveau bouc émissaire.

- Mmmh. Sinon Jess', c'est pas toi qui devais aller te faire checker question IST parce que tu penses avoir chopé de l'herpès après avoir couché avec Davis Maynard à la soirée de Garry ?

Ou comment vous démolir une réputation clean. Espérons que ça les calme sur la nouvelle qui n'avait rien cherché dans l'histoire.

L'intéressée afficha un air horrifié. Comment était-ce arrivé au oreilles d'O'Brien ???


Oui, en effet....Comment donc ? ( x) )

- Voilà, je te suis . lâcha April avec un large sourire en se levant pour retrouver l'amphi où elles ne tarderaient plus à avoir cours.

(Pour la suite je propose qu'on attende le prof qui ne viendra jamais et qu'on foute le bordel toute l'heure xD)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 14:16

Myra je précise juste que Trisha est de mauvais poil XD elle est pas toujours comme ça :p

A sa première réplique, la nouvelle avait répondu simplement. Dans un premier temps, Trisha ne prit d'ailleurs pas la peine de soulever. Après tout elle ne faisait que lui affirmer ce qu'elle savait déjà ... et s'enfoncer un peu plus.

- [...] Je garde mon argent pour des choses plus utiles que des vêtements. [...].

Hm, voilà qui était plus intéressant : une perche.

- Ah je ne dis pas. C'est clair qu'il y a à acheter plus utile qu'un vêtement de marque ma chérie, mais la différence entre nous et toi, c'est que nous avons les moyens de nous payer le tout. Instruction, confort et nécéssités d'un côté, en plus des marques et de la qualité de l'autre. Que demander de plus ? Enfin, on n'a pas tous la chance d'avoir des parents diplômés ...

- De toute manière tout le monde sait bien qu'une marque est de meilleure qualité q'un vêtement à bas prix. surenchérit la balzannée.

Silence. Cole le brisa, les alléas de la blonde reprirent et l'inconnue ne tarda à exprimer son opinion sur les réflexions, le regard noir.

- Tu ne le croiras pas mais, il y a aussi des villes dans l'Idaho. Et même des gratte-ciels! Ok, j'habitais dans un village mais, une ville je sais ce que c'est. Et j'ai les moyens de me payer un logement convenable. J'en ai un pas trop loin d'ici. Et ce n'est pas un taudis ou une boîte de carton comme tu sembles le croire.

Mais ... elle était conne ou quoi celle-là ? Evidemment qu'elle savait qu'il y avait des villes dans l'Idaho ! Elle avait simplement irronisé la situation. D'ailleurs, elle se doutait bien qu'elle ne vivait pas dans un taudis. Elle avait simplement exageré la situation dans l'espoir d'amuser sa cours (chose réussie puisque les trois miss étaient pliées en quatre).

Aussitôt, la sonnerie retentit. Pas le temps d'ajouter une réflexion ...

- Tu viens ?

L'étudiente haussa les sourcils.
Hey oh elle croyait tout de même pas s'en tirer comme ça ?!

Ethan n'était néanmoins pas plus d'avis à la laisser s'exprimer ; il attrapa le bas de son visage avec assez de fermeté que pour l'empêcher de bouger et l'embrassa. Et cette traitresse d'April qui profitait de ce moment pour la descendre. Elle se croyait vraiment tout permis ! Puis ... quelle lâcheté !

La demoiselle, prisonnière de son traitre de copain, tenta vainement de le repousser -putain ça lui apprendrait à en choisir un avec autant de muscles ! Mais il n'allait quand même pas laisser cette prétentieuse d'April penser avoir gagner la partie ?!

A moins que ?

Elle se détendit. Si, qu'il la laisse espèrer un moment. La réplique serait d'autant plus désagréable ... et plus -comment dire ? ... "spectaculaie".

Appercevant sans doute qu'elle s'était calmée, Cole relâcha Trisha qui ne se priva pas de lui lancer un regard désaprobateur tandis que Jessica relança l'offensive. Encore une fois, April répliqua, cinglante, sous le regard déconfit de la marocaine.

- Laisse.

La noire de cheveux ravala ses paroles. Les deux autres s'éloignèrent.

- On se retrouve en français.

La blonde attrapa Jessica par la main et l'entraina en direction de l'amphithéâtre correspondant. Philosophie ...

Oh, pour sûr, le cours serait philosophique !

Au lieu de s'arrêter à sa place habituelle, la demoiselle descendit jusqu'au parloir qui était habituellement destiné aux professeurs -pitié qu'il arrive suffisamment tard aujourd'hui ! L'air de rien, elle s'assit dessus.

- Chers amis, nous avons aujourd'hui le plaisir d'acceuillir une nouvelle étudiante parmis nous. Une jeune femme qui nous vient tout droit de l'Idaho, alors je compte sur vous pour l'aider à s'accoutumer à notre bien aimée Chicago. Bienvenue à MYRA ! commença-t-elle d'une vois forte, entrainant un silence presque total.

D'un bref signe de main, elle avait désigné la concernée. Aussitôt, tous les regards s'étaient rués sur elle.

- Comme vous pouvez le constater, elle a déjà trouvé qui fréquenter. A savoir la populaire : APRIL O'BRIEN. Hm, croyez-vous mes amis qu'il faudrait lui signaler pour quelles raisons obscures cette demoiselle est si connue ?

Courte pause, Trisha fit mine de se tâter.

- Moi je pense que oui !

Sourire amusé et surtout vainqueur. April allait récolter ce qu'elle avait semé.

- Je propose qu'on s'intéresse à une question pour le cours de philosophie d'aujourd'hui. Question directement liée au sens de la vie de notre rousse favorite, cela va de soi. Allez, je m'explique ...

La fille des Hayes sauta de son perchoir et désigna un grand brun assis aux premiers bancs.

- Micael ! Toi qui fut l'un des premiers à affirmer qu'April était un bon coup, est-ce que tu penses qu'autrui l'a aidée à mieux se connaître ? Moi je pense que ouais ! Tous ces compliments sur ses superbes prouesses au lit (et surtout sur les facilités d'en obtenir une démonstration) l'ont encouragée sur la voie de la prostitution -vous permettez que j'appelle ça ainsi ?. En plaisir solitaire, elle n'aurait pas eu l'occasion d'avoir un avis concret sur ses qualités et je pense qu'elle aurait beaucoup manqué aux trois-quart de cet assemblée ! Jean, Francis, Mathieu, Nathan, .... elle ne vous a pas refilé de MST au moins ? Ce serait quand même dommage de vous perdre d'ici peu. Vous êtes de bonne compagnie.

Rires. Pause.

- En parlant de MST ... bon sang mais comment pouvez-vous encore vous demander où est passé ce bon vieux Do'Han, hein ?

Mentir pour mentir, blesser pour blesser.

- Il a tout bonnement contracté le SIDA et la syphilis et depuis il n'ose plus pointer le bout de son nez, voilà tout ! Faut dire qu'avec pareille maladie il ne doit plus lui rester grand chose ; il n'avait déjà pas de raison à la base.

Sourire.

- April, sois gentille. Quand il crachera ses poumons (déjà bien abîmés par la clope) parce qu'il aura choppé la tuberculose tu lui souhaiteras un beau voyage vers l'au-delà de notre part à tous ?
- Oh ! Je me demande si ...

Elle reposa son regard sur les deux concernées.

- Qui se ressemble s'assemble ? Explique-nous Myra, c'est à cause d'une réputation semblable que tu t'es enfuie de ton bled au beau milieu de l'année ? Je pense sincèrent qu'il serait bon pour vous deux de vous mettre au catholisisme (Myyyyra XD). A côté de la débauche, c'est une bonne philisophie de vie !
Enfin ... assez parlé de sexe. C'est un sujet déjà tellement connu pour ce qui est d'O'Brien -d'ailleurs, c'était bon dans les douches du vestiaire de sport Stephan ? Que je sache si tu me le recommandes avec Ethan ... Et le parking de l'unif Esteban ?.


Nouvelle pause, redoublement des rires.

- Interessons-nous plutôt à ... à la famille tiens ! Sans sexe April est-elle vraiment intéressante ? Faut croire que non puisque son père a préféré se laisser flinguer après l'avoir reniée et sa mère presque l'abandonner ! Et pour ce qui est de la belle famille ? Oh et bien un demi frère qui en a subit des dragueries (je suis témoin) et un beau père certainement terrifié de voir sa belle fille draguer son fils traumatisé. Et après la famille, de quoi préférez-vous traiter ? De son caractère de merde ou et de son talent inné pour se faire bien voir ? Ou de son don pour donner des leçons qu'elle n'est même pas capable d'appliquer ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 15:49

Alors que l'auditorium se remplissait, April vit Trisha se diriger vers la chaire.

Oh-my...


- Chers amis, nous avons aujourd'hui le plaisir d'acceuillir une nouvelle étudiante parmis nous. Une jeune femme qui nous vient tout droit de l'Idaho, alors je compte sur vous pour l'aider à s'accoutumer à notre bien aimée Chicago. Bienvenue à MYRA !

- Oh non, c'est pas vrai...souffla la rousse.

- Comme vous pouvez le constater, elle a déjà trouvé qui fréquenter. A savoir la populaire : APRIL O'BRIEN. Hm, croyez-vous mes amis qu'il faudrait lui signaler pour quelles raisons obscures cette demoiselle est si connue ?

- ...

- Moi je pense que oui !

- Je propose qu'on s'intéresse à une question pour le cours de philosophie d'aujourd'hui. Question directement liée au sens de la vie de notre rousse favorite, cela va de soi. Allez, je m'explique ...

- Micael ! Toi qui fut l'un des premiers à affirmer qu'April était un bon coup, est-ce que tu penses qu'autrui l'a aidée à mieux se connaître ?

April croisa les bras, sceptique. En théorie le premier avait été Dane Cooper puisqu'il était celui qui l'avait dépucelée...Elle se prépara à encaisser, debout, bras calés, dure comme un roc.

- Moi je pense que ouais ! Tous ces compliments sur ses superbes prouesses au lit (et surtout sur les facilités d'en obtenir une démonstration) l'ont encouragée sur la voie de la prostitution -vous permettez que j'appelle ça ainsi ?. En plaisir solitaire, elle n'aurait pas eu l'occasion d'avoir un avis concret sur ses qualités et je pense qu'elle aurait beaucoup manqué aux trois-quart de cet assemblée ! Jean, Francis, Mathieu, Nathan, .... elle ne vous a pas refilé de MST au moins ? Ce serait quand même dommage de vous perdre d'ici peu. Vous êtes de bonne compagnie.

Hein ? Mathieu ? Non, elle n'avait rien fait avec Mathieu ! Ah à moins que ....si à la fête de fin d'année l'an dernier. Merde.

Elle se fit fort de garder la constance du marbre.

- En parlant de MST ... bon sang mais comment pouvez-vous encore vous demander où est passé ce bon vieux Do'Han, hein ?

Ses bras tombèrent doucement et eut une tête complètement soufflée.

- Il a tout bonnement contracté le SIDA et la syphilis et depuis il n'ose plus pointer le bout de son nez, voilà tout ! Faut dire qu'avec pareille maladie il ne doit plus lui rester grand chose ; il n'avait déjà pas de raison à la base.

Les yeux verts s'étaient écarquillés. Choquée, c'était le mot.

- April, sois gentille. Quand il crachera ses poumons (déjà bien abîmés par la clope) parce qu'il aura choppé la tuberculose tu lui souhaiteras un beau voyage vers l'au-delà de notre part à tous ?

Elle resta, bouche ouverte, bluffée par le culot de Trisha. Là , elle avait fait fort ! Et allait trop loin ! Beaucoup trop loin.

- Oh ! Je me demande si ...

Qui se ressemble s'assemble ? Explique-nous Myra, c'est à cause d'une réputation semblable que tu t'es enfuie de ton bled au beau milieu de l'année ? Je pense sincèrent qu'il serait bon pour vous deux de vous mettre au catholisisme (Myyyyra XD). A côté de la débauche, c'est une bonne philisophie de vie !
Enfin ... assez parlé de sexe. C'est un sujet déjà tellement connu pour ce qui est d'O'Brien -d'ailleurs, c'était bon dans les douches du vestiaire de sport Stephan ? Que je sache si tu me le recommandes avec Ethan ... Et le parking de l'unif Esteban ?
.

April secoua la tête, complètement écoeurée. Trisha était vraiment la pire des...Il n'existait aucun mot. Qu'elle laisse Cole pour épouser Nathaniel ! Ils avaient un sacré avenir ensemble ces deux salauds là !

- Interessons-nous plutôt à ... à la famille tiens ! Sans sexe April est-elle vraiment intéressante ? Faut croire que non puisque son père a préféré se laisser flinguer après l'avoir reniée et sa mère presque l'abandonner ! Et pour ce qui est de la belle famille ? Oh et bien un demi frère qui en a subit des dragueries (je suis témoin) et un beau père certainement terrifié de voir sa belle fille draguerson fils traumatisé. Et après la famille, de quoi préférez-vous traiter ? De son caractère de merde ou et de son talent inné pour se faire bien voir ? Ou de son don pour donner des leçons qu'elle n'est même pas capable d'appliquer ?

Elle recroisa les bras, lasse d'entendre cette tête brûlée débiter autant de conneries.

La rousse aux yeux verts se contenta de secouer la tête d'un air blasé avec un regard à la " t'es vraiment tombée très bas, ma fille".

April s'approcha de Trisha Hayes et parla à voix basse. Elle ne s'abaisserait pas à aller crier en public à son encontre :

- Ecoute, tu peux jouer si ça t'amuse, pour ma part ce qui est fait est fait. Peut être même que je le mérite, mais laisse Myra, elle n'a rien à voir dans tout ça. Et il faut que tu sois rendue au pire pour t'attaquer à une fille qui ne connait personne ici.

Elle attrappa Trisha par le bras.

- Autre chose...T'entendre parler de tout ça m'a rappellé quelque chose que je pense devoir te dire...

Sa main blanche tint le bras de la célèbre blonde et l'emmena plus à l'écart encore alors que les autres bavardaient franchement sur ce qu'ils venaient d'entendre.

- Tu te rappelles cette après midi où tu as couché avec Dane Cooper, celle où il t'a griffée ? Tu dois te demander comment je le sais...C'est parce que ce n'était pas Dane. C'était Zephiro. Le démon de l'autre jour.
Je crois que je me devais de te l'apprendre avant qu'il ne le fasse lui-même.

Tu as le droit de le savoir. Je ne rentrerais pas en guerre avec toi, Trisha. Tout ça c'est terminé, maintenant. J'ai préféré grandir. A toi de voir ce que tu choisis.

Mais sache qu'en t'attaquant à d'autre, c'est toi que tu salis le plus dans l'histoire. C'est complètement idiot.


Sur ce, elle lâcha Trisha et partit s'asseoir à une place libre dans l'amphi en souriant simplement le plus naturellemenr possible aux " Ouais putain, O'Brien, que de souvenirs dans ces vestiaires !" ou encore aux " Traînée..."

Elle se tourna vers Myra avec un air plutôt calme même si elle l'avait dur qu'on ait pu insulter Mitzrael. Mais ces bêtises étaient tellement basses qu'elles ne valaient même pas la peine qu'on s'attache à les démentir.


- Je ne vais pas te mentir, c'est l'un des milieu le plus hostile que je connaisse. Mais on s'y fait...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 17:56

April O'Brien se redressa. De toute sa hauteur. Un moment, l'entierté des étudiants fit silence. A pas lents, elle s'avança à l'encontre de celle qui l'avait ouvertement insultée. Un large sourire se dessina peu à peu sur le visage de cette dernière. Assurément, elle ressortait victorieuse. Son nom était vengé.

Les commentaires reprirent, de bon train. La rousse, elle, s'expliqua.

- Ecoute, tu peux jouer si ça t'amuse, pour ma part ce qui est fait est fait. Peut-être même que je le mérite, mais laisse Myra, elle n'a rien à voir dans tout ça. Et il faut que tu sois rendue au pire pour t'attaquer à une fille qui ne connait personne ici.

Haussement de sourcils.
Rendue au pire ? Non, elle avait toujours été comme ça.

Brusquement, April lui empoigna le bras. Par réflexe, la blonde tira fermement en arrière, mais son interlocutrice avait une fameuse poigne.

- Autre chose...T'entendre parler de tout ça m'a rappellé quelque chose que je pense devoir te dire...

L'étudiante esquissa une grimace désaprobatrice : voilà qu'elle l'emennait à l'écart des autres. D'un bref signe de main, elle salua son public.

- Au plaisir !

Puis se laissa entraîner loin des oreilles indiscrètes.

- Tu te rappelles cette après midi où tu as couché avec Dane Cooper, celle où il t'a griffée ?

- Pardon ?!

Trisha écarquilla les yeux. Mais comment est-ce qu'e...

- Tu dois te demander comment je le sais...C'est parce que ce n'était pas Dane. C'était Zephiro. Le démon de l'autre jour.

Hein ?!

Mais ... qu'est-ce qu'elle baratinait cette cruche ?! C'était ... non !

Complètement abasourdie par ce qu'elle venait d'entendre, la demoiselle se contenta de secouer lentement la tête. Ca semblait ...

- Inconcevable !

- Je crois que je me devais de te l'apprendre avant qu'il ne le fasse lui-même.

Lui-même ? Il ne viendrait jamais lui-même ! Il ne se souvennait certainement pas d'elle et puis ...

Oh elle avait couché avec ça !

Les yeux baissés (puisqu'elle ne savait plus où les poser), Hayes entrouvrit la bouche comme pour dire quelque chose mais aucun son n'en sorti.

- Tu as le droit de le savoir. Je ne rentrerais pas en guerre avec toi, Trisha. Tout ça c'est terminé, maintenant. J'ai préféré grandir. A toi de voir ce que tu choisis. Mais sache qu'en t'attaquant à d'autre, c'est toi que tu salis le plus dans l'histoire. C'est complètement idiot.

Dans le désespoir, rabaisser celui qu'on a à disposition pour garder la tête hors de l'eau.

- Que ... quoi ? Moi qui suis salie ? Tu crois que là, c'est moi qui suis salie ? Attends, que je sache c'est pas mon nom qui est suivit du qualificatif "trainée" dans la bouche de chaque étudiant assis dans cette salle ! C'est ...

Silence. April regagna sa place. Trisha ordonna à Jessica de la suivre et l'entraina en dehors de l'auditoire sous les acclamations festives des élèves.

- Viens, on sèche.

Surtout, ne plus penser à ça ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Lun 11 Oct - 20:22

April secoua à nouveau la tête et soupira.

En un sens qu'on la traite de traînée, c'était bien fait pour elle. On ne récolte jamais que ce qu'on a semé...

Elle se tourna vers Myra, un peu inquiète pour elle.


- Ca va aller, toi ? Tu tiens le coup ?

/////////////////////////////////////////////////////

- Davis ! Tu veux que je t'aide ??!!! râla l'entraîneur en voyant Mason Davis faire un violent croche pied à Eddy Spencer.

- Enfoiré ! s'insurgea Cole en se jetant sur le fauteur de trouble. Il le saisit au col et le secoua fermement.
Recommence encore ça et je te jure que même ce ballon sera plus beau que ta gueule !

Le prof siffla.

- Cole, tu sors !

- Mais putain, coach, vous avez vu ce que Davis vient de faire, bordel !!!

- Alors vous dégagez TOUS LES DEUX !

Ethan ôta son masque et le jeta au sol, dépité et furieux.

- T'as intérêt à pas me croiser de la journée, Davis ! avertit-il en quittant le stade pour s'éloigner vers le parc histoire de se changer les idées.

Il se cala sur un banc au soleil.

Fils de pute de Davis ! Connard d'arbitre ! Marre de tous ces emmerdeurs !

Il se calma un peu, s'obligeant à reprendre ses esprits.

Un jeune gamin du secondaire d'à côté jouait au tennis avec ses amis, sur l'asphalte, un peu plus loin.

Tiens, le tennis, ça lui rapellait son frangin...Où était Peter en ce moment même ?

Soudain une balle s'échoua vers lui dans un sursaut imprévu. Cole l'attrappa.

Le gosse adverse vint vers lui, l'air penaud, un peu hésitant et surtout impressionné.

Il tendit la balle au petit.


- Tiens.

Il se leva et s'approcha du gamin qui avait tiré.

- Mais tu smasheras jamais rien comme ça. Attends, j'te montre. Tiens ta raquette comme ça, fit-il en lui montrant, tenant le manche par dessus les main du gamin, posté juste derrière lui pour guider ses gestes.

Tu me suis ?

Le môme hocha la tête et s'appliqua. Avec succès.

- Voilàààà ! Continue comme ça, champion ! clama-t-il en ébourrifant les cheveux du jeunot pour reculer et les laisser jouer pour observer, calme.

Mais son attention fut retenue par une silhouette blonde, parfaite, et superbement familière qui sortait du bâtiment.

- Trish ?

Il avança à petite foulées vers elle et Jess qui descendaient les marches du perron.

- Y a pas cours ? Qu'est-ce qui t'arrive ?

A voir la tête toute pâle de sa belle, il eut une mine soucieuse et attrappa doucement sa blonde par les épaules pour la tenir contre lui.

- Tu m'expliques, Princesse ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Mar 12 Oct - 18:10

En quatrième vitesse, je vais danser ce soir et deux amies m'attendent Very Happy

- Trish ?

Un, deux, trois pas en dehors du bâtiment de philo et lettres et voilà qu'elle était déjà accostée. Par Cole plus exactement ; elle aurait reconnu sa voix entre mille. Restait à savoir ce qu'il faisait là ... Il n'avait pas foot à cette heure-ci ?

Enfin, tant mieux dans un sens. Pour ce qui était de se changer les idées, il demeurait l'outil idéal.

- Y a pas cours ? Qu'est-ce qui t'arrive ?

Sur ces mots, le quaterback lui saisit les épaules et l'enlaça doucement. Enlacement auquel la blonde répondit par un maigre sourire.

Dire que l'autre ... chose (elle ne se résouderait jamais à l'appeller "Démon") avait également frôlé ces recoins de sa peau. Rien que d'y penser c'était ...

- Tu m'expliques, Princesse ?

- Oh, tu sais Cole, je pense pas qu'elle soit la traumatisée dans l'histoire. répliqua Jessica avec un petit rire, constatant sans doute la mine soucieuse de l'homme.

- Disons que j'ai ...

- Putain je te jure t'as râté une de ces scènes ! Le pied total ! T'aurais du voir la râclée que s'est prise O'Brien ! C'était carrément jouisif ! Un cinéma pas croyable ! Tout l'auditoire pleure de rire ! Trish' a geré sur ...

La Trisha en question fusilla brièvement son amie du regard. Ordre silencieux ; tais-toi, tu parles trop !

- Ca va ? T'as fini ? Tu sais très bien que tu en fais toujours trop.

- Moi j'en fais trop ? Tu rigoles ou quoi ? Tu viens de ...

En effet, elle savait pertinnement que son compagnon entretennait depuis peu de bonnes relations avec April. Aussi, il risquait de ne pas forcément bien prendre l'histoire. C'est pourquoi il valait mieux le lui apprendre quelque peu ... différemment.

Les yeux océans glissèrent, aguicheurs, sur le capitaine de l'équipe de rugby de Chicago.

- Pour faire court, disons que j'ai tout simplement ...

Elle enroula lentement ses bras autour de son cou et l'y caressa du bout des lèvres.

- Remis certaines pendules à l'heure.

Elle remonta délicatemment jusqu'à son visage.

- Rien de bien extraordinaire, crois-moi, mais elles en avaient bien besoin ...

Passa par son oreille.

- Puis le sujet OBrien ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde, n'est-ce pas ? La vie est déjà bien assez courte pour qu'on perde notre temps à en parler.

Ou : ne fais pas de cinéma pour cette fille, sinon compte sur moi pour te le faire payer.

- Moi, je préfère parler de toi.

Elle l'embrassa.

- Pourquoi tu n'es pas en cours ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 68

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Mar 12 Oct - 18:40

April lui avait dit d'attendre. Elle se tourna vers les filles qui s'étaient moquées de Myra et leur dit leurs 4 vérités. Myra était bouche bée. Wha, faut dire qu'elle avait de la répartie la rouquine. Elle lança donc un regard reconnaissant à sa sauveuse du jour et la remercia. Au moins, elle n'avait pas (trop) été ridiculisée.
Ceci étant fait, elles se dirigèrent vers l'amphithéâtre, sans laisser un chance à Trisha de répliquer.


/////////////

Là, une bien mauvaise surprise les attendait:
Leur prof était absent.
Ce qui n'aurait pas été une mauvaise chose en soi si Trisha n'avait pas décidé de leur faire payer son humiliation... en public.

- Chers amis, nous avons aujourd'hui le plaisir d'acceuillir une nouvelle étudiante parmis nous. Une jeune femme qui nous vient tout droit de l'Idaho, alors je compte sur vous pour l'aider à s'accoutumer à notre bien aimée Chicago. Bienvenue à MYRA !

Tous les étudiants tournèrent la tête vers celle qui venait de parler. Celle-ci désigna Myra, qui fut ainsi le centre de toutes les attentions. Elle n'aimait pas ça, pas du tout même.

- Comme vous pouvez le constater, elle a déjà trouvé qui fréquenter. A savoir la populaire : APRIL O'BRIEN. Hm, croyez-vous mes amis qu'il faudrait lui signaler pour quelles raisons obscures cette demoiselle est si connue ?

De quoi est-ce qu'elle parlait?

- Moi je pense que oui !

Son visage délicieux afficha un sourire triomphant.

- Je propose qu'on s'intéresse à une question pour le cours de philosophie d'aujourd'hui. Question directement liée au sens de la vie de notre rousse favorite, cela va de soi. Allez, je m'explique ...



- Micael ! Toi qui fut l'un des premiers à affirmer qu'April était un bon coup, est-ce que tu penses qu'autrui l'a aidée à mieux se connaître ? Moi je pense que ouais ! Tous ces compliments sur ses superbes prouesses au lit (et surtout sur les facilités d'en obtenir une démonstration) l'ont encouragée sur la voie de la prostitution -vous permettez que j'appelle ça ainsi ?. En plaisir solitaire, elle n'aurait pas eu l'occasion d'avoir un avis concret sur ses qualités et je pense qu'elle aurait beaucoup manqué aux trois-quart de cet assemblée ! Jean, Francis, Mathieu, Nathan, .... elle ne vous a pas refilé de MST au moins ? Ce serait quand même dommage de vous perdre d'ici peu. Vous êtes de bonne compagnie.

Tout l'amphi' rigolait. Myra se tourna vers April, jaugeant sa réaction. La fille aux cheveux de braises avait pâli (elle était plus pâle que de l'émail, alors c'est vous dire...).

- En parlant de MST ... bon sang mais comment pouvez-vous encore vous demander où est passé ce bon vieux Do'Han, hein ?

A voir la tête que tirait April, Trisha avait frappé pile là où ça fait mal. Myra se tourna vers cette dernière. Elle avait une irresistible envie d'arracher la tête de celle-ci (résister aux pulsions, resister à l'appel, résister, résister, pas arracher la tête!). Myra avait du mal à garder une tête impassible (si avoir le visage rouge comme du ketchup est valable pour un visage impassible...)

- Il a tout bonnement contracté le SIDA et la syphilis et depuis il n'ose plus pointer le bout de son nez, voilà tout ! Faut dire qu'avec pareille maladie il ne doit plus lui rester grand chose ; il n'avait déjà pas de raison à la base.

Trisha afficha un sourire répugnant dont elle avait le secret.

- April, sois gentille. Quand il crachera ses poumons (déjà bien abîmés par la clope) parce qu'il aura choppé la tuberculose tu lui souhaiteras un beau voyage vers l'au-delà de notre part à tous ?


Elle marqua un temps d'arrêt.

- Oh ! Je me demande si ...

Elle tourna sa jolie frimousse vers Myra te April.

- Qui se ressemble s'assemble ? Explique-nous Myra, c'est à cause d'une réputation semblable que tu t'es enfuie de ton bled au beau milieu de l'année ? Je pense sincèrent qu'il serait bon pour vous deux de vous mettre au catholisisme. A côté de la débauche, c'est une bonne philisophie de vie !

Elle ne savait pas du tout de quoi elle parlait cette pauvre cruche. Evil or Very Mad Elle allait le payer!

Enfin ... assez parlé de sexe. C'est un sujet déjà tellement connu pour ce qui est d'O'Brien -d'ailleurs, c'était bon dans les douches du vestiaire de sport Stephan ? Que je sache si tu me le recommandes avec Ethan ... Et le parking de l'unif Esteban ?.

Nouvelle pause, redoublement des rires. Mais quand est-ce qu'elle allait arrêter? Myra avair envie de s'enfuir en hurlant... Mais cela n'aurait que confirmé le fait qu'elle était bizarre.

- Interessons-nous plutôt à ... à la famille tiens ! Sans sexe April est-elle vraiment intéressante ? Faut croire que non puisque son père a préféré se laisser flinguer après l'avoir reniée et sa mère presque l'abandonner ! Et pour ce qui est de la belle famille ? Oh et bien un demi frère qui en a subit des dragueries (je suis témoin) et un beau père certainement terrifié de voir sa belle fille draguer son fils traumatisé. Et après la famille, de quoi préférez-vous traiter ? De son caractère de merde ou et de son talent inné pour se faire bien voir ? Ou de son don pour donner des leçons qu'elle n'est même pas capable d'appliquer ?

La méchante Trisha se tût enfin. Voilà comment on détruit la réputation de quelqu'un en quelques phrases (enfin beaucoup de phrases). Ce n'était que le premier jour et on la considérait comme quelqu'un à ignorer, à éviter. Elle vit le garçon à qui elle avait demandé la direction des toilettes un peu plus tôt. Elle l'entendit clairement dire à ses amis.

-ça se voyait à sa tête qu'elle était bizarre. Vou auriez dû voir ses yeux globuleux et étranges (comme si elle allait vous hypnotiser) quand elle m'a demandé le chemin des chiottes...

Mon dieu... Mais qu'est-ce qu'elle avait fait pour mériter ça? April alla parler à Trisha. Sans doute pour remettre les pendules à l'heure. Elle dut lui dire quelquechose que Trisha prit mal car celle-ci s'en fut d'un pas preste, suivie de sa larbine. Ouf, au moins elle n'aurait pas à supporte son petit sourire méprisant pendant le temps qu'il restait.

- Je ne vais pas te mentir, c'est l'un des milieu le plus hostile que je connaisse. Mais on s'y fait...

Myra acquiesca, complètement sonnée.
Elle devait rêver.... Oui, s'était sûrement ça.
Elle ferma les yeux très forts puis, les rouvrit. Tout était comme avant qu'elle les ait fermés.

- Ca va aller, toi ? Tu tiens le coup ?

- Moui... Maintenant qu'elle est partie, ça va mieux. Mais j'arrive toujours pas à y croire. Pourquoi est-ce qu'elle fait ça? Qu'est-ce que ça lui apporte?

Myra secoua la tête. Au moins, elle avait toujours une alliée dans cette guerre. Elle ne serait pas seule...
Elle sembla réfléchir. Puis, elle partit d'un rire nerveux et libérateur.

- Elle a vraiment raconté n'importe quoi cette fille. Sur moi en tout cas... Je suppose que c'est la même chose pour toi, non? Pas que cela change quelque chose entre nous. C'est cool que tu ait une vie active et mouvementée



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
feat. : Terre Adélie
Messages : 154

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Jeu 14 Oct - 5:04

Il avait beau être quelqu'un de plutôt simple et habitué à peu, passer la serpillère dans le complexe sportif commençait sérieusement à lasser Tchad. Toujours les mêmes coins à nettoyer, salis par les mêmes flaques de pluie et les mêmes trace de pas de joueurs qui frottaient leurs baskets sur les mêmes parties du parquet, quand aux fuites, elles provenaient des mêmes trous dans le toit. Tchad avait eu beau prévenir le propriétaire, cela ne changeait rien à la situation.

*On voit bien que c'est pas Toi qui nettoie, enflure...*

Un jour, alors qu'il passait un coup sur les portes vitrées du centre, John, le "secrétaire du centre" fit à Tchad:

-"Hey Sonrira, au lieu de glandouiller à frotter comme une tapette les portes, va plutôt chercher le courrier..."

-"C'est qui l'donneur de leçons, le branleur au mi-temps qui passe ses journées à jouer au solitaire ou la bouche grande ouverte sous le bureau du boss?"

Le patron est homosexuel.

-"Tu sais à qui tu parles enfoiré! J'te vire quand je veux!"

-"Ah wai? Ben vas-y, j't'en prie, j'ai lu le contrat couillon, y'a que le boss qui m'vire s'il le veut...Allez, retourne faire joujou avec ton ordinateur à encoder les factures, j'vais aller l'cherchez, ton courrier."

-"Connard..."

Tchad jeta la lavette dans le seau remplis d'eau savonneuse mais noire, essuya ses mains sur son tablier de travail. John avait laissé les clés sur le présentoir à folders. Il était sympa, dans le fond, mais bon, il faut avouer que la répartie de Tchad n'était pas très propice à la création de rapports sociaux. Cependant, il s'améliorait comme il le pouvait, et John faisait souvent profiter les autres de sa mauvaise humeur.

Factures, factures, pulicités pour matériel et vêtements ayant attrait au sport, factures, FAC de Chicago...Factures.

La lettre de la FAC l'intriguait. Ce n'est pas la première fois que John l'envoyait chercher le courrier quand il avait la flemme de faire la distance bureau-boite aux lettres, et c'est la première fois qu'il voyait une lettre pareille. Elle lui était adressée.

Au dos était inscrit d'une écriture manuscrite:


"En espérant que vous prendrez la peine de la lire."





Il fourra l'envellope dans la poche arrière de son pantalon, jeta le reste du courrier devant la porte du bureau de John.

-"C'est d'vant ta porte vieux glandeur..."

Il répondit la bouche pleine (il devait être midi, quelque chose comme ça):

-"Ouais ouais, c'est bien..."

Tchad alla ensuite s'enfermer dans le placard à balais, et il ouvrit l'envellope, entourré de deux raclettes et de quelques seaux, une odeur de placard-en-dessous-de-l'évier stagnait dans l'air, l'ampoule, qui allait bientôt rendre l'âme, projetait une lumière blafarde dans la pièce.

Après l'avoir lue, il n'en revenait pas... Des bribes de phrases lui trottaient dans la tête...

"Mr. Sonrira"..."N'ayant pas reçu de réponse aux deux lettres précédentes..." "...nous nous permettons de réitérer notre demande..." "...et ce suite à la satisfaction que nous éprouvons après avoir vu la propreté du centre où vous exercez actuellement..."
"Nous avons décidé d'augmenter le salaire proposé dans la précédente...de 200$...nous ne monterons pas plus haut..." "... à prendre ou à laisser..." "...bien entendu, nous vous proposons de loger sur le campus..." "...en espérant sincèrement que vous accepterez..." "...le comité de direction..."

*Alors c'est eux les types du vendredi soir...*

Chaque vendredi soir, de 19h à 21h, il y deux personnes en costumes qui viennent regarder les jeunes s'entraîner, et de temps un autre, ils en prennent un à part. Tchad avait remarqué la nervosité des joueurs quand ils étaient observés, ou encore l'espoir qui se lisait sur leur visage quand l'une des personnes les prenait à part.

Tchad résuma:

*1700 balles pour bosser si ça se trouve autant qu'ici, des meilleures conditions de vies, et un tas de nouvelles personnes à rencontrer.*

Tchad prit le premier bus pour la FAC.

Arrivé sur les lieux, il était soufflé. Il était déjà sorti quelques fois dans les rues de Chicago, mais il ne s'attendait pas à voir autant de monde, autant de jeunes dans un même endroit. Les gens couraient, discutaient, riaient, par grope de dix ou de deux, une animation qu'il ne connaissait pas jusqu'ici, une effervescence qui l'intriguait...

Il décida d'entrer dans l'un des bâtiments du campus, ne sachant pas trop par lequel rentrer, préférant trouver l'auteur de la lettre lui-même. Tout ça lui parraissait étrange, cette insistance, ce salaire, ces conditions pour travailler en tant "qu'homme de ménage".

Il ne resortait pas trop du paysage, mis à part sa longue écharpe qui lui valut quelques réflexions de bas niveau:

-"Ouuuuuuh la grande folle s'est faite toute belle aujourd'hui!" lâcha un étudiant eentourré de 2 ou 3 de ses amis.

-"Tu veux l'avoir où j'pense celle de la grande folle?"

Il se tût. Rien de très grand comme réplique, Tchad était plutôt étonné que ça l'a fait taire. Beaucoup d'allusions et d'insultes aujourd'hui quand il y repense.
Il finit par s'asseoir sur un banc, non loin d'un amphithéâtre.

*Où est-ce que je dois aller...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   Jeu 14 Oct - 19:36

- Oh, tu sais Cole, je pense pas qu'elle soit la traumatisée dans l'histoire.

Ah ..?

- Disons que j'ai ...

- Putain je te jure t'as râté une de ces scènes ! Le pied total ! T'aurais du voir la râclée que s'est prise O'Brien ! C'était carrément jouisif ! Un cinéma pas croyable ! Tout l'auditoire pleure de rire ! Trish' a geré sur ...

Cole eut un sourcillement et croisa les bras, attendant patiemment la suite, la mine fermée.

- Ca va ? T'as fini ? Tu sais très bien que tu en fais toujours trop.

- Moi j'en fais trop ? Tu rigoles ou quoi ? Tu viens de ...

De quoi ? ....Il se rasséna sous le regard doux de sa blonde.

- Pour faire court, disons que j'ai tout simplement ...

Les bras irrésistibles virent encadrer la tête du jeune homme. Le cou musclé frémit sous l'effleurement de la chair tiède.

- Remis certaines pendules à l'heure.

Ce fut ensuite à la mâchoire de frissonner sous les lèvres, puis aux joues de se réchauffer sous les caresses.

- Rien de bien extraordinaire, crois-moi, mais elles en avaient bien besoin ...

Ouh, c'était quoi ce truc avec son oreille....? Tiens, il retenait pour la prochaine fois qu'il serait seul avec.

- Puis le sujet OBrien ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde, n'est-ce pas ? La vie est déjà bien assez courte pour qu'on perde notre temps à en parler.

Qu'est-ce qu'elle pouvait être superbe ! Il avait vraiment une chance de.....Mmh non, ça, c'était exclu.

- Moi, je préfère parler de toi.

Ou comment calmer toutes les tensions avec une simple bouche. Aaaaaah Trisha !

- Pourquoi tu n'es pas en cours ?

Cole attrapa la taille de Trisha et lui rendit un baiser plus long et plus amoureux encore. ( pas dur << )

- Coach qui m'a viré. J'ai osé reprendre ce connard de Davis qui te fout des quilles à tour de bras sur le terrain !

Il plongea ses mains dans le chevelure blonde.

- Fin bon, c'est passé. Dis Jess, tu irais pas raconter à Cait les dernirs potins ? Pas qu'on voudrait être un peu seuls là mais voilà quoi...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Arrivée à la fac   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée à la fac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Centre ville :: ▌Université-