AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Mort par empoisonnement"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: "Mort par empoisonnement"   Dim 26 Sep - 22:44

Le coup d’envoie était lancé.

Dans un désordre organisé, une explosion d’applaudissements soutenus par les hurlements de la foule d’étudiants en démences accompagna le ballon dans son envole. Les joueurs suivirent leur capitaine, Ethan Cole, vers la victoire promise dans une enjambée assurée.

Aujourd’hui, l’Université de Chicago accueillait en son stade l’équipe d’une Université pratiquement voisine. Les conditions étaient excellentes. Malgré l’odeur opprimante de l’air humide, le ciel certifiait de ne laisser tomber aucune averse. Le fait qu’ils jouent sur un terrain bien connu de la team de Chicago leur conférait un avantage encourageant. Sans oublier que si une équipe devait remporter cette compétition de football américain, c’était bien eux !

Les yeux bleus océans suivirent la course embrasée par la volonté sportive des attaquants.


- Tu portes une capuche par ce temps ?

Anauel se tourna vers sa voisine interloquée. Et lui qui espérait passer inaperçu dans toute cette agitation, le voilà installé aux côtés d’une humaine pointilleuse.

- J’ai froid.

La jeune fille haussa les épaules et se concentra sur le match. Si elle savait qu’elle venait de relooker le Grand Dane Cooper. Le non-mort tira un peut plus son colle contre son visage. Son pouvoir d’altération de l’apparence n’étant plus ce qu’il était de son vivant, il était obligé de s’auto-momifier sous une couche insoutenable de tissus.

Ce corps d’empreint n’était pas des plus pratique pour veiller sur April O’Brien, mais il n’y avait pas d’autres alternatives.

Plongé dans le spectacle athlétique, il ne constata pas que les iris verts d’April s’attardèrent dans un regard hétérochrome.

Au pied du stade, Mitzrael Do’Han écrasa sa cigarette contre la paroi lisse d’une colonne. Il abandonna son mégot. Ses mains pâles s’enfoncèrent dans la poche de son habituel pantalon vert. Il tourna le dos à sa dame rousse. Sa tête blonde s’éloigna d’un pas lent.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Dim 26 Sep - 23:17

- Trish, ton homme est un vrai Dieu du stade !!! Il a encore mis trois points dans son camp !

- Clair, chérie ! Il gère !

Non loin de là April O'Brien affichait un sourire tranquille. C'était un jour paisible et heureux comme elle en aurait bien véçu jusqu'à la fin de sa vie.
Un jour 100% normal dans une vie de mortelle. Parfait donc.

En attendant de tous les quitter, elle voulait encore baigner un peu dans l'atmosphère de cette humanité qui était sienne.

Et leurs. Et c'était très bien comme ça.

Cole adressa un clin d'oeil et un baiser au vol à Trisha Hayes, sa petite amie officielle au centre des gradins.

April sourit doucement en levant les yeux au ciel. Certaines choses ne changeaient pas. C'était bon à voir !

Elle embrassa la foule et les nombreux joueurs d'un regard. Elle était contente d'être là, parmi eux.

Si seulement elle avait pu réfléchir de la même façon quelques années plus tard !

Soudain, alors qu'elle parcourait ses pairs massés du regard, elle rencontra ...

Son coeur marqua un arrêt dans sa poitrine et elle eut un air choqué.

SON regard. Le regard bicolore ....de Mitzrael Do'Han.


- C'est pas vrai....! souffla-t-elle ébahie en suivant du regard la silhouette blonde qui faisait lentement volte-face pour reprendre sa route.

Elle se tourna vers Danauel - un savant mélange de Dane Cooper et d'Anauel Do'Han - et lui attrappa promptement la manche, le tutoyant sous la surprise et l'urgence du moment.


- Tu l'as vu ? Dis moi que tu le vois ! Que je suis pas entrain de délirer et que Mitzrael est bien entrain de se ballader dans le parc !

Elle hissa le cou, retournant le visage contre son épaule, se tordant les cervicales au possible pour garder l'immortel en ligne de mire.

Il marchait toujours calmement. Elle se leva sous l'impulsion, prête à se jeter à sa poursuite. Mais elle prit parti de suivre le conseils de l'âme et de s'octroyer quelques secondes pour réfléchir. Convenant qu'elle ne pouvait agir comme elle l'aurait sans doute fait un peu plus tôt dans l'année, elle se rassit et employa toute ses forces à résister à l'envie mordante de bondir hors des gradins pour rattraper le déchu.


- Bon...C'est quoi le plan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Lun 27 Sep - 16:31

Un coup de pied féroce projetta la balle. Elle perfora lestement le ciel, semant derrière elle une trainée d'exclamations. Permis les cris, le petit soupire d'April O'Brien émergea faiblement.

- C'est pas vrai....!

Anauel abandonna le ballon dans son envolle. Il se tourna vers la mortelle, les sourcils légèrement arqués.

- Que-se passe-t-il ?

- Tu l'as vu ? Dis moi que tu le vois !

Les hurlements doublèrent de puissance lorsque la balle porteuse d'espoire chuta.

- Que je suis pas entrain de délirer et que Mitzrael est bien entrain de se ballader dans le parc !

Sous la capuche, les traits de Dane se dévêtirent de leur calme angelique pour se figer dans un rictus de déconcertation.
Les étudiants hurlèrent le nom de leur sauveur : Ethan Cole venait de ratrapper le ballon.
Les yeux océans captèrent la silouhette famillière de son disciple dans la direction qu'indiquait la jeune fille. Le blond savait qu'il était observé. Il le savait et il le voulait. Il se tenait sur un lieu dégagé, visible de tous.
Les encouragements propulsèrent le capitaine de l'équipe de Chicago vers les buts.
Une pultion humaine poussa la dame rousse sur ses basckets. Anauel la saisit par le poignet.


- Non !

D'une pression délicatte mais insistante, l'âme lui conseilla de se rassoir. Ce qu'elle fit sans plus attendre.

- Bon...C'est quoi le plan ?

- Le mieux est de resté groupé. Je préfère ne pas prendre de risque. Surtout si son objectif est de m'attirer pour mieu vous isoler.

Il se pencha vers April lorsqu'il sentit le regard peut discret de sa chère-voisine-poitilleuse trop pesant.

- On ne peut pas se permettre d'ignorer sa présence. Il sait que nous sommes là et que nous l'avons vu, nous sommes forcés d'aller à sa rencontre. Doublez de prudence.

Il se leva et se faufilla entre les jambes de la foule agittée, se faufilla vers la sortie. Il se pressa vers le flanc gauche du stade. Ses pupilles d'un noir épais guettèrent les allentoures. La pelouse taillée dans l'art du jardinage sportif ressemblait à un désert vert inhabité. Il n'y avait rien, et surtout personne. Anauel accéléra. Les arbres chevauchant un peut plus loin les bordures du terrain s'étendirent au dessus de lui. Il courrait à présent. La brousse l'avala. Soudain, des bras musclés le happèrent.

- On dirait bien que je vous ai trouvés avant vous.

Une explosion de cris en furie indiquèrent qu'Ethan Cole venait de marquer.
Mitzrael pivotta. Le jour et la nuit s'entrechoquèrent dans l'océan du regard de l'âme. Les mains massives de deux étudiants à la carrure d'un gorille maintenait le corps de Dane captif. Leurs pupilles complètement éclatées dans leur orbite indiqua à Anauel qu'ils étaient les victimes d'un sort d'hypnose.
Il se débattit vainement lorsque les pas sourds du déchu s'approchèrent d'April. Son regard multicolore placide enveloppait la jeune fille dans un voile de sérinité. un voile opaque qui la rendait aveugle. Sa main pâle se tendit vers elle.


- Enfin...

Ses doigts délicats se glissèrent entre les fillets de la chevelure rousse.

- Je te tiens.

Ils se refermèrent brusquement contre sa paume. Il continua son avancée stoïque vers le non-mort aux iris à présent orageux, trainant derrière lui le corps tordu de la mortelle.

- Ca ne sert à rien de rentrer dans mon esprit, vu la faiblesse de ton pouvoir je peux te détecter immédiatement.

- Qu'est-ce que tu veux ?

Mitzrael rit. Un rire étouffé et glassant.

- Oh, tu dois avoir ta petite idée sur la question non ?

Il oscilla de la tête. Ses yeux se tintèrent d'une couleur unie. Une couleur d'un gris métallique.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////

- Mitzrael ... Repousse le....

- Vu l'état pittoyable de son mental je ne pense pas qu'il puisse entendre même le murmure de tes cris.

Le rayon lumineux s'enfonça dans la chaire de l'épaule, arrachant un hurlement à Dane. La chaleur du sang dans son dos le fit frémire. L'âme de Nathaniel poussa le corps de Mitzrael à s'appuyer sur le trait tranchant d'essence de lumière matérialisé dans ses mains, perforant un peut plus profondément les tissus humains.

- Tu vas souffrire Anauel. Souffrire comme j'ai souffert. Je vais tout détruire autour de toi. Consumer tes désires et tes rêves pour qu'il ne reste que des cendres survollant les corps vidés de leur sang de tes proches. Et une fois que tu seras seul, isolé, plongé dans les ténèbres, ma lumière te hantera. Je te regarderais t'arracher les ongles en grattant déséspérément la terre sèche dans le faible espoire de disparaître. Je te regarderais déchirrer ta gorge dans la dernière volonté de te hoter la vie. Je te regarderais ramper vers moi comme un ver, me lècher les pieds pour que je mette fin à ton suplice. Et là je rirais. Je rirais et je soutiendrais ton regard ensanglanté pour te répondre ... Non...

/////////////////////////////////////////////////

- Ce n'était pas facile de briser le sceau angelique qui retenait les pouvoirs de ce chère Mit'. Mais finalement j'y suis parvenu. Mais je me demande tout de même....

Sa main glissa sous le menton finnement taillé d'April.

- Si j'arriverais à la persuader de se jetter du haut du stade. Sans doute que oui.

Un violant coup de Dane brisa la posture solide de l'une des deux armoires à glace. Le poing qui s'enfonça dans son ventre, lui retournant les trippes, le calma immédiatement. Il se retrouva cloué au sol, le visage enterré dans l'herbe mouillée. Plié par la volonté de Nathaniel, les lèvres de Mitzrael s'étirrèrent.

- Tu prends toujours tout trop au serrieux maître ! Je blaguais ! Ca me semblait pourtant évident ...

Son indexe souleva le visage de l'humaine vers le sien.

- Il a l'air pittoyable comme ça n'est-ce pas ? Pourtant c'est ce qu'il est. Un ver de terre, un parasite qui se terre dans la poussière, rien de plus. Mais toi ....

Il s'agenouilla en face d'elle.

- Toi tu es différente.

Tendit que l'une de ses mains glissa sur sa joue enflammée, l'autre s'applica avec douceur contre sa nuque. Son regard l'enveloppa, borda sa méfiance, anesthésia ses instincts. ce n'est que lorsqu'il la sentit complètement détendue et noyée dans le repos factis qu'il avait créé que sa bouche s'approcha lentement de son oreille

- Et tu ne t'es jamais sentie aussi vivante qu'à mes côtés.

- April ! C'est un sort de persuasion ! Ne l'écoutez pas !

Un coup dans la machoire imposa le silence au non-mort. Dans une caresse luxuriante, l'une des mains immortelle survolla les cheveux de feu.

- Tu t'en souviens ? C'est toi-même qui me l'a dit. Si nous partons ensemble, nous serrons heureux. Heureux pour l'éternité et à l'écart du Mal qui dévore ce monde. Viens avec moi.

Ses lèvres frolèrent les siennes.

- Je t'en prie viens avec moi.

- April non !







_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Dim 10 Oct - 22:34

On dirait bien que je vous ai trouvés avant vous.

Les yeux verts restaient rivés sur l'immortel.

Mitzrael...

Un type avait attrappé Anauel...Elle fronça les sourcils. Mitzrael devait vraiment arrêter de faire joujou avec les humains. Ces pauvres condamnés n'avaient rien demandé après tout.

- Enfin...

Elle sentit ses reproches vaciller quand la main fraîche de son déchu s'immisça dans ses mèches cuivrées. Ses lèvres corail s'ouvrirent prêtes à accueillir les siennes immortelles.

- Je te tiens.

Elle poussa un cri. Il s'était saisi de ses cheveux et la tirait à présent brutalement à sa suite. Elle ne voyait pas trop où.... La douleur arrachait des larmes à ses yeux.

- Ca ne sert à rien de rentrer dans mon esprit, vu la faiblesse de ton pouvoir je peux te détecter immédiatement.

- Qu'est-ce que tu veux ?

Ce rire...Comme il avait changé ! April n'en revenait pas. A vrai dire, elle n'était pas tellement à même de penser...

- Oh, tu dois avoir ta petite idée sur la question non ?

Hein, mais de quoi il parlait ? Ses cheveux collés devant ses yeux, elle n'y voyait rien.

Sonnée et surpise par ses propres cris, April ne put entendre ce que répondait Anauel au jeune déchu. Ni le reste de la conversation.

Ses tympans s'offraient un solo de sifflet strident et la tête lui tournait fortement.


Elle sentit la main de l'hétérocrome sous son visage. Elle fut seulement capable de lever les yeux.

Nouveau son sourd de la bouche de son déchu. Mais qu'est-ce qu'il disait ? Foutu vertige !

Elle vit bientôt, complètement à l'ouest, Anauel se retrouver au sol, démoli par un violent coup. L'image lui retourna les tripes et lui donna une violente nausée. Voir ainsi un type qu'elle avait connu se faire détruire sans rien avoir demandé...Pour la première fois de sa vie, elle se sentait horriblement mal de voir Dane dans un mauvais état.

Mitzrael parla. Encore. Mais trop loin de ses oreilles bourdonnantes pour qu'elle comprenne. Encore.

Le doigt de l'immortel releva son visage d'humaine.


- Il a l'air pittoyable comme ça n'est-ce pas ? Pourtant c'est ce qu'il est. Un ver de terre, un parasite qui se terre dans la poussière, rien de plus. Mais toi ....

Elle se sentit soudain mieux. Sans pouvoir l'expliquer. Comme si on lui rendait une des pièces du puzzle qu'était son esprit.

- Toi tu es différente.

Mitzrael...

Ses yeux verts se noyèrent dans les iris bicolores, toujours aussi beaux. Elle sentit son ventre se calmer, ses oreilles cesser de siffler pour ne plus simplement qu'envelopper précieusement d'un son un peu lointain la voix suave de son ange déchu.

Son regard brouillé fixé sur lui, elle laissa son visage et sa nuque accueillir sa paume froide. Toujours aussi froide.

- Et tu ne t'es jamais sentie aussi vivante qu'à mes côtés.

Oui...Oui c'était vrai...Il était la vérité. La seule vérité qui soit...

- April ! C'est un sort de persuasion ! Ne l'écoutez pas !

Son regard émeraude dévia un peu vers le corps de Dane qui l'appellait. Pourquoi disait-il une chose pareille ? C'était son élève, le presque fils auquel il tenait tant...Il avait compris son erreur et échappé à Nathaniel pour les retrouver tous. Ils allaient être réunis, enfin..!

Elle ferma les yeux au contact de sa main sur ses cheveux. Elle avait oublié combien tout était merveilleux avec lui...Un bruit étouffé se fit entendre. Elle ne savait pas trop ce que c'était. Elle ne voulait pas savoir. Mitzrael était là, c'était tout ce qui importait maintenant.


- Tu t'en souviens ? C'est toi-même qui me l'a dit. Si nous partons ensemble, nous serrons heureux.

Elle rouvrit les yeux et le baigna d'un regard tendre et souriant. La seule et unique vérité.

Heureux pour l'éternité et à l'écart du Mal qui dévore ce monde. Viens avec moi.

Les yeux verts carressèrent de leur vert prairie florissant les traits si parfaits de l'être le plus cher qui soit à ses yeux.

- Je t'en prie viens avec moi.

- April non !

Elle se tourna doucement vers Dane qui se tenait au sol. Mitzrael exagérait de le traiter ainsi. Il devait encore s'en méfier...Mais tous deux étaient des êtres bons et purs au fond...

Elle revint à Mitzrael.

- Laisse-le tranquille... fit-ellle en longeant la joue claire angélique du bout de ses doigts. Il ne te veut pas de mal...Il ne désire que te retrouver...Et oublier tout ce qui vous a séparé.
Anauel ne mérite pas ça, quoiqu'il ait pu faire. Laisse le se relever. Il ne souhaite que ton bien, je t'en prie, crois-moi...


Puis elle adressa un regard navré et doux ( et surtout trèèès envoûté TT) à Anauel qui se tenait encore au sol.

- Il est revenu...Celui que tu as tant protégé et cherché...Pourquoi réagis-tu comme ça ? Il est là maintenant...Et il tient encore à nous...

Le regard vert se laissa à nouveau inonder par le jour et la nuit, toujours aussi brillants, aussi somptueux, aussi inimitables.

- Je suis déjà avec toi...Je te suivrais. Toujours...

Soudain, sans prévenir et sans vraiment l’avoir prémédité, elle fut portée vers lui comme par la plus forte attraction qu’il soit.

Ses lèvres happèrent les siennes avec fougue, sauvages et tremblantes à la fois, ses bras entreignirent l’immortel, ses mains plongèrent sans retenue dans ses cheveux d’ange, elle s’accrocha à lui, se jetant littéralement dans ses bras, ses pieds quittant le sol alors qu’elle le serrait plus fort encore l’embrassait encore plus pressament.

Ses lèvres allaient, venaient, soudées au siennes, viraient de bord, faisant basculer sa tête de l’autre côté puis revenait, décoiffant la cascade rousse.

Paupières serrées du plus fort qu’elle puisse, entre chagrin, émotion, soulagement et désespoir, elle l'enlaçait, l’étreignait, l’entourait, s’enivrait de sa saveur, de son arôme, de sa fragrance, de sa vue paradisiaque.

Ses bras serrés derrière sa nuque, suspendue à son cou, quasiment fondue à lui, ses lèvres à présent indomptables attrapaient, saisissaient, capuraient, s’emparaient violemment,ardemment de celles, si délicieuses et fraîches, de cet être diablement angélique qui lui avait tant manqué.


(Casé ! xD )

Alors qu'elle s'offrait ainsi sans condition à Mitzrael, elle laissa ses doigts glisser vers les bras du déchu pour saisir ses mains et s'y fondre comme il l'avait fait ce jour chez lui où elle avait appris
la mort de Ray...

Mains qui ne s'esquivèrent pas.

Ce dernier manque de réaction réveilla soudain l'esprit enchanté de la jeune fille.

Subitement elle prit peur. Mitzrael AURAIT OBLIGATOIREMENT fuit ce contact avec ses membres humains.

Lâchant l'immortel et reculant brusquement, elle cilla comme si elle se réveillait d'un rêve des plus étranges.

Les informations et pensées filèrent alors à toute vitesse dans sa tête comme un diaporama accéléré.

Nathaniel avait possédé Dane Cooper. Mais il avait quitté son corps puisqu'Anauel y logeait à présent...En sachant qu'une âme ne pouvait pas survivre hors d'un corps ou peu puisque Anauel et lui en étaient réduits à voler des corps vivants pour pouvoir agir...Quel avait été le seul corps vivant encore présent hormis elle, Botaro et Anauel la dernière fois qu'elle avait vu Dane comme hôte de Nathaniel ?

Elle ouvrit de grands yeux, saisissant enfin. Mitzrael !

Celui qui se tenait sous ses yeux, qui venait de la charmer n'était autre que leur ennemi numéro un : Nathaniel !!!

Ses mains rejoignirent sa bouche, dans une pose horrifiée.

Ca voulait dire que c'était contre lui qu'Anauel la mettait en garde depuis tout à l'heure - enfin lui criait de ne pas céder oui ! Et que...que Mitzrael était enfermé dans son propre corps comme Dane dans le sien ???

Non ! Oh mon dieu ! Non ! C'était intolérable !!!

- Accroche-toi, Mitzrael ! Et tiens bon...souffla-t-elle en reculant pour s'éloigner de ce qu'elle savait maintenant être son pire cauchemard. ( x) )

Elle jeta un coup d'oeil désespéré à Anauel. Pourquoi ne lui en avait-il pas parlé plus tôt ?!

*Calme-toi April, il a bien trop de choses à penser. C'était à toi de ne pas tomber directement dans le panneau !!!*

Et recula encore jusqu'à arriver à la hauteur du pauvre corps fourbu de Dane Cooper.

- J'ai du mal à croire que tu étais un ange toi aussi,... Nathaniel...Bon sang , où est passée ton âme ?!

Un doute la traversa et s'installa dans ses entrailles comme une balle de plomb. Et si Mitzrael avait prêté son corps à son nouveau maître ?!

Non...Ca n'était pas possible...Il n'aurait pas fait ça.


*Ah oui ? Comme il ne t'aurait jamais tuée ?*

...

- Alors le voilà, le peuple de la Lumière ?! Décidemment, plus je vous découvre tous et plus je vois que des anges, il ne vous reste que le souvenir ou les ailes...

Elle s'abaissa et s'assit auprès d'Anauel pour leur montrer ce qu'elle choississait comme camp et aussi pour signifier qu'il était certainement celui qu'elle incluait le moins dans ce jugement.

Lui au moins, quoiqu'il ait fait, il cherchait à se racheter.

Elle leva les yeux vers le corps du blond qu'hantait Nathaniel. Un jour, il paierait. Et Mitzrael serait libre, en attendant, elle ne suivait que Anauel et Botaro.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Lun 11 Oct - 22:59

Une admiration ficitve palpitait dans le regard vert d'April. Les lèvres de Mitzrael étendirent un sourire corrompu. Il la tenait, il pouvait maintenant savourer la tièdeur de son esprit humain entre ses mains. Tout était parf...

- Laisse-le tranquille...

Ses yeux se plissèrent.

- Il ne te veut pas de mal...

Ils se jettèrent sur le corps de Dane plaqué au sol.

- Il ne désire que te retrouver...Et oublier tout ce qui vous a séparé.

Le jour et la nuit, rutilant d'exaspération, se plantèrent dans les pupilles de cette saletée de mortelle qui ne savait décidément pas de quoi elle parlait !

- Anauel ne mérite pas ça, quoiqu'il ait pu faire. Laisse le se relever. Il ne souhaite que ton bien, je t'en prie, crois-moi...

Les doigts de l'immortel se compressèrent contre sa paume. Il aurait bien abattu ce poing sur cette putain d'insolente ! Même zombiffiée elle parvenait à soulevé une vague irritante dans les pensées de l'âme ! Que cela ne tienne ... un jour elle s'inclinera.

Comme tout les autres !

Son rictus malveillant s'élargissa alors qu'April se tournait vers Anauel. Les iris marins se levèrent vers la jeune fille.

- Il est revenu...Celui que tu as tant protégé et cherché...Pourquoi réagis-tu comme ça ? Il est là maintenant...Et il tient encore à nous...

Le patriarche serra les dents.Ses paupières masquèrent son regard défaitiste. La volonté d'April n'était pas assez puissante.

- Non ...

- Je suis déjà avec toi...Je te suivrais. Toujours...

- Non !

- Imobilisez ses mains au sol. Il ne faut pas qu'il vous...

Ses paroles furent engloutis par les lèvres de la dame rousse. Elle s'était litéralement lancée sur lui pour lui plaquer un baiser ... et quel baiser ! On s'entait les années de pratique dans cette pelle plus qu'expérimentée (merci Nate -_-). Il entra dans le jeu de sa marionette. Quel merveilleux spectacle il offrait à son si précieux maître ! Une scène romantique dont les flammes évaporèrent ses iris océan !

Soudain, April s'écarta, comme si elle s'était brûlée. Le déchu remarqua la peur déformer les pupilles de la jeune fille. Elle recula. La satisfaction grimpa dans le dos de l'éternel.

- Enfin, tu as compris on dirait.

Un voile métalique ternit les yeux multicolores de Mitzrael. L'humaine plassa mains contre sa bouche.

- Ce nouveau corps est plutôt utile. Je n'ai eu besoin que d'un simple sort de persuasion pour te mettre dans mon sac, little girl. Alors, imaginez ce que je peux faire avec mes nouveaux tours de passe-passe ! AH !

Anauel lança un regard désolée à la dame rousse. Désolé de ne pas lui avoir dit plus tôt ... mais il ne pouvait pas influencer son choix. Si elle avait sut depuis le départ que Mitzrael était en danger, jamais elle n'aurait rennoncé au fantastique.

- J'ai du mal à croire que tu étais un ange toi aussi,... Nathaniel...Bon sang , où est passée ton âme ?!

- Hun !

Il écarta les bras

- En l'occurance elle se trouve pour l'instant face à toi !

L'humaine se rangea aux côtés du Grand Anauel sur les genoux.

- Alors le voilà, le peuple de la Lumière ?! Décidemment, plus je vous découvre tous et plus je vois que des anges, il ne vous reste que le souvenir ou les ailes...

- Oh my my my. Tu parles tu parles et tu ne t'arrêtes pas, mais connais tu vraiment le sujet dans lequel tu t'entraines ?

Le déchu appuya son menton sur son poing.

- Les anges. Tu crois toujours que, parce que tu pries chaques soir pour sauver un ami mourrant, tes supplications seront entendues par le divin ?

Il étendit sa main à côté de lui, la tête hochée.

- Quelle tristesse que de devoir briser tes rêves d'enfants ! Mais tu es toute pardonnée. Après tout c'est cette image du Bien que te servent tes semblables dans leurs livres et leurs petits-écran !

Ses sourcils se froncèrent.

- Mais la vérité est que les anges sont lâches ! Ils s'enferment dans leur tour dorée en s'habillant d'escuses.

Il se pretta la voix d'un gamin

- C'est pour la survie du peuple, pour garder l'équilibre ... En attendant ils condamnent toutes les autres espèces à l'extinction ! Pendant qu'ils glandent sur leur petit nuage, le Mal ne sesse de grandire. Bientôt il n'y aura plus rien à sauver et moi ... j'en rirais aux larmes !

- Tu sais ce qu'il se passera si les anges venaient à disparaître ! Tu ne peux pas reprocher la décision de leur retraite... siffla Anauel entre plusieurs râles de douleur.

L'herbe se plia sous le pas que Nathaniel glissa en direction d'April.

- Tu es loin de tout savoir, stupid little girl. Tu ne sais rien sur l'immortalité, tu ne sais rien sur moi comme tu ne sais rien sur ...

Il se pencha sur le corps de Dane

- ... lui ! N'est-ce-pas ? De nous deux, qui est le plus impur ? Moi ? Ou alors cet ange déchu salit par le pèché le plus impardonnable ?

L'immortel se redressa, le toisant de haut. Anauel comprimma sa machoire.

- Dis-moi, ça t'a fait quel effet de les entendre crier ? A moins qu'ils pleuraient juste ? Dans ce cas, leurs larmes étaient-elles assez salées à ton goût ? Et Mitzrael ? Non lui les voir dans cet état l'a plutôt anéanti. Je l'ai lu dans son esprit. Une poignée de main n'aurait jamais suffit à tout effacer, pas cette fois. Quel imbécil hin ? Il n'a jamais rien compris à ton art morbide. Un peut comme moi non ? Enfin lui il aura au moins eut le mérite d'essayer. S'il pouvait parler il te remercierait surement pour ce qu'il est devenu. Merci papa !

Un grondement sourd, proche du rugissement d'un fauve se jettant contre les barreaux de sa cage, tonna dans la gorge d'Anauel. L'épaisse main de l'un des cerbères enfonça la tête de Dane dans la pelouse. Son bras musclé tremblait. Il dut user de toute sa force pour le maintenir tranquil.

Nathaniel recula, prenant ses distances.


- Hun.

Un poing assoma le premier gorille. Un simple mouvement de bras suffit à souffler le second. Un esquisse mauvais se crayonna sur les lèvres du blond.

- Si prévisible...

Il déploya ses ailes.

Anauel se projetta sur lui, son poing fermé tirré en arrière. Le déchu eu juste le temps de croiser ses bras devant son visage. Le regard de métal se brisa dans l'océan orageux des yeux foudroyants du non-mort. Maintenant qu'ils était proches l'un de l'autre, Nathaniel pouvait la ressentire, cette aura de haine.

Le coup le propulsa contre un arbre. La puissance du choc sculta un cratère dans son tronc. L'ange ricanna. Quel jeu amusant !

Ses pupilles s'écarquillèrent. D'un bond, il évita de justesse une nouvelle volée qui approfondissa les cracure gravées dans le bois. Il expulsa ses jambes en arrières, espérant ainsi fouetter d'un coup de tallon le visage d'Anauel. Dane se replia sur lui même. Loupé.

Le non-mort se jetta sur son disciple, le plaquant au sol. Il dressa son poing armé au dessus de lui. Son regard déformé par la haine assassina le corps allongé de Mitzrael en dessous de lui. Nathaniel hocha la tête.


- Vas-y ! Cogne !

L'âme abbatit sa main ouverte sur le visage du blond. Sa paume enveloppa ses traits. Des étincelles bleus crépitèrent autour de ses doigts. Les pupilles du déchu se réduisirent en une simple fente.

Il ... Il utilisait le sort "Sommeil" !

Ses membres commençaient à s'engourdire alors que ses paupières, incontrôlables, se fermaient lentement. Il happa la main de Dane, tenta de la dégager. Bientôt, la puissance de l'emprise de ses doigts s'estompa. Ce n'est que lorsque l'immortel fut plongé dans une immobilité de corps et d'esprit totale qu'Anauel se redressa. Son pied rasa l'herbe sur le côté. Il s'éloigna.

Ce n'est que quelques pas plus loin qu'il s'écroula sur les genoux. Ses muscles gémissaient, hurlaient la douleur foudroyante qui les élèctrifiait. Il se recroquevilla, les bras entourrant son ventre. Une plainte étouffée s'arracha d'entre ses lèvres. April s'était approchée de lui. Il tenta de calmer ses craintes.


- Ne vous inquiètez pas ça ... ça passera. Occupez-vous plutôt de Nathaniel

Soudain, un rire. Son rire.

- Tout se passe comme prévu. Exactement comme prévu...

Les sourcils de Dane se haussèrent tendit que ses iris se rétractèrent. Le corps de Mitzrael se redressa progressivement, à la manière d'un pantin réanimé.

- Tu pensais vraiment qu'un sort de base d'un simple Ecclipsiste déchu allait suffire à terrasser mon esprit ? Il est vrai que c'est un sort auquel il est plutôt dur de résister, mais seulement quand on concentre toute sa magie desus. Une chose pour le moins impossible pour un déchu mort !

Le patriarche fronça les sourcils, hallètant.

- Ah c'est vrai ! Maintenant tu ne peux plus bouger. C'est ce qui arrive lorsqu'on force un corps humain. Même si toi, tu es habitué à repousser tes limites et à contrôler une telle puissance, on dirait que ce pauvre Dane n'a pas put le supporter. Mais alors dis moi, maintenant que tu es immobilisé ...

Il écarta les bras tendit que ses grandes ailes blanches s'allongèrent.

- Qui va m'arrêter maintenant ?

D'un bruissement de plume, il s'envolla vers le terrain de sport comme une flèche. Anauel serra les dents.

- April ... courrez !

Explosion de lumière. Dans un cri presque muet, le stade s'écroula lentement.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mar 12 Oct - 5:20

[Mitzou... je t'avais demandé de m'envoyer le message avt de le poster << Ca passe pour cette fois mais oublie pas pour la prochaine >.<

Sinon n'oublie pas qu'à ce moment, y'a un Archange de retour Smile Et s'ils ne l'ont pas vu ils l'auront au moins sentis.

Shnappy, avant de répondre faut ABSOLUMENT que je te parle sur msn, pliiiiz, c'est important -tu sauras pourquoi Wink- histoire de pas faire d'incohérences !]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mar 12 Oct - 9:02

[noki noki - et c'est pas Schnappy ToT]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mar 12 Oct - 16:08

[Ah désolée Zephi Oo Je pensais que l'accord c'était je poste et puis tu vois si ça va. Si non je modiffie et que de toute façon, selon les réponses d'April, je serait obligée de modiffier....Non je suis sur que c'était ça l'arrangement non Oo Fin bref .... Pour Gabi tu fais bien de le signaler ! xD Bha je pense savoir où je vais le caser ... façon pourmoi le sujet est bientôt terminé ^^ Cava surtout se jouer entre les étudiants. ]

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mar 12 Oct - 20:49

- Oh my my my. Tu parles tu parles et tu ne t'arrêtes pas, mais connais tu vraiment le sujet dans lequel tu t'entraines ?

Non et plus elle en apprennait, moins elle avait envie d'en savoir, à vrai dire...

- Les anges. Tu crois toujours que, parce que tu pries chaques soir pour sauver un ami mourrant, tes supplications seront entendues par le divin ?
Quelle tristesse que de devoir briser tes rêves d'enfants ! Mais tu es toute pardonnée. Après tout c'est cette image du Bien que te servent tes semblables dans leurs livres et leurs petits-écran !

Mais la vérité est que les anges sont lâches ! Ils s'enferment dans leur tour dorée en s'habillant d'escuses.

C'est pour la survie du peuple, pour garder l'équilibre ... En attendant ils condamnent toutes les autres espèces à l'extinction ! Pendant qu'ils glandent sur leur petit nuage, le Mal ne sesse de grandire. Bientôt il n'y aura plus rien à sauver et moi ... j'en rirais aux larmes !


Bon sang...Il était vraiment complètement cinglé !!!

Anauel souffrait le martyr dans son coin. Elle avait envie d'attraper son blackberry et d'hurler à Botaro - le seul qui sache les aider - de rappliquer à la rescousse.

- Tu sais ce qu'il se passera si les anges venaient à disparaître ! Tu ne peux pas reprocher la décision de leur retraite...

Elle retint son souffle, poings serrés, bras tendus, raides le long de son corps quand elle vit " Mitzrael " avancer vers.

- Tu es loin de tout savoir, stupid little girl. Tu ne sais rien sur l'immortalité, tu ne sais rien sur moi comme tu ne sais rien sur ...
... lui ! N'est-ce-pas ? De nous deux, qui est le plus impur ? Moi ? Ou alors cet ange déchu salit par le pèché le plus impardonnable ?


Elle se tut et darda sur Nathaniel un regard haineux. Et en quoi ça la regardait ce que ces deux là avaient pu faire auparavant ? Elle ne venait pas lui raconter ses conneries avec Cooper, elle !
Pourquoi ce salaud se donnait le droit de dévoiler les erreurs de l'ancien Ecclipsiste ?!


- Dis-moi, ça t'a fait quel effet de les entendre crier ?

Elle serra les paupières. Les mots sifflaient comme des vipères, claquaient dans l'airs comme des fouets.

- A moins qu'ils pleuraient juste ? Dans ce cas, leurs larmes étaient-elles assez salées à ton goût ? Et Mitzrael ? Non lui les voir dans cet état l'a plutôt anéanti. Je l'ai lu dans son esprit.

Les lèvres de la jeune fille se détachèrent. Mais qu'est-ce qu'il racontait ???

- Une poignée de main n'aurait jamais suffit à tout effacer, pas cette fois. Quel imbécile hin ? Il n'a jamais rien compris à ton art morbide. Un peut comme moi non ? Enfin lui il aura au moins eut le mérite d'essayer. S'il pouvait parler il te remercierait surement pour ce qu'il est devenu. Merci papa !

- Oh mon dieu...

Alors " ils" étaient la famille adoptive qu'elle avait découverte dans le journal de Mélodie ? "Le péché le plus immpardonnable", " le plus grand regret de toute une vie"...Le regard vert pivota vers celui de "Dane", bleu pacifique. Que leur avait-il fait...?

L'âme émit un grondement caverneux dans le corps de Cooper.

April ferma les yeux et lutta contre l'image des gamins tels qu'elle se les était imaginés ( elle a pas vu la peinture cette gourde --' x) ) transis de peur. Mais de quoi ?!

Qu'est-ce qui s'était passé le jour où Mélodie avait cessé d'écrire...?

Non, la ferme, April, LA FERME !

Peu importait. Anauel avait été là pour elle. Anauel avait été le seul à lui tendre la main et à la redresser comme elle aurait dû l'être depuis des années quand tout la destinait au pire de la déchéance. Anauel l'avait toujours aidé.
Elle, April, avait passé sa vie à détruire les autres, à commencer par sa propre mère. Quel droit avait-elle de le juger ? QUEL DROIT ???!!!

Elle ne voulait plus voir, elle ne voulait plus rien entendre. Qu'on laisse les morts et les erreurs aussi atroces qu'elles soient avec le passé.
La seconde chance, elle y croyait ! Elle voulait y croire ! Elle DEVAIT y croire !!!

Elle comprit à peine ce qui se passa quand les coups fusèrent.

Dans un écoeurant paradoxe, deux ailes immaculées se déployèrent autour de Nathaniel. Celles de Mitzrael...

Devant elle, s'engagea une force inconnue en deux êtres plus violents et plus puissants qu'elle aurait même pu penser l'imaginer.

Elle attrapa sa tête dans ses mains, d'un geste désespéré quand elle vit Anauel menacer dangereusement le visage du blond.

- Anauel, non !!!

- Vas-y ! Cogne !

Elle poussa un cri aiguë entre ses mains en voyant l'âme approcher brutalement sa main du visage angélique.

- QU'EST QUE TU FAIS ????!!!! paniqua -t-elle en apercevant une lumière bleue s'échapper des mains de Dane et Mitzrael perdre peu à peu conscience.

- ANAUEL ! le héla-t-elle d'un ton horrfié pour qu'il lui réponde.

Mais l'Eccplisiste s'effondra sous ses yeux.


- NON !!!

Elle courut vers le corps brisé qui se repliait sur-lui même en comprimant sa douleur entre ses dents.

- Ne vous inquiètez pas ça ... ça passera. Occupez-vous plutôt de Nathaniel

Ce ricanement de hyène... !!!

- Tout se passe comme prévu. Exactement comme prévu...

April se retourna si violemment qu'elle sentit sa nuque crier sous la vitesse. Sa respiration s'emballa, affollée. Il se relevait. C'était une scène digne des pires films d'horreur.
Sauf que dans celui là, il semblait n'y avoir aucune issue.

- Tu pensais vraiment qu'un sort de base d'un simple Ecclipsiste déchu allait suffire à terrasser mon esprit ? Il est vrai que c'est un sort auquel il est plutôt dur de résister, mais seulement quand on concentre toute sa magie desus. Une chose pour le moins impossible pour un déchu mort !

Ah c'est vrai ! Maintenant tu ne peux plus bouger. C'est ce qui arrive lorsqu'on force un corps humain. Même si toi, tu es habitué à repousser tes limites et à contrôler une telle puissance, on dirait que ce pauvre Dane n'a pas put le supporter. Mais alors dis moi, maintenant que tu es immobilisé ...

Qui va m'arrêter maintenant ?

Un frisson glacial courut le lond de son échine quand elle vit le déchu s'élever dans les airs vers...

- April ... courrez !

Elle regarda Anauel sans comprendre durant une fraction de seconde puis leva les yeux vers l'ennemi.

Une salve de lumière sortant du corps de Mitzrael éclaira le ciel délavé autour de lui et un son violent déchira ses tympans.

Le souffle de l'explosion dans son dos, la projeta violemment au sol.

Assourdie, floue, elle releva la tête de l'herbe où était étalée et regarda par dessus son épaule.

Le stade....Oh mon Dieu !!! Toute la structure s'effondrait !

Elle se releva un peu en ramenant ses jambes vers elle. Anauel était toujours étendu au sol, plié sur lui-même.

Elle regarda à nouveau le stade, réalisant qu'elle avait à faire un choix.

Courir LOIN du stade qui s'écroulait et sauver sa peau - peau pour laquelle Hellène s'était sacrifiée ou courir VERS le stade et tenter d'y sauver toutes les vies qu'elle pourrait.


* Quoi ??? BORDEL, O'BRIEN ! COMMENT TU PEUX ENCORE TE POSER LA QUESTION ???!!!! FONCE ET AIDE-LES !!!*

Elle rampa vers Anauel un peu plus loin, tourné dos à elle.

Elle était pâle comme une morte et terrifiée mais elle devait y aller.


- ANAUEL ? l'appella-t-elle, les joues cireuses et tremblante à l'idée de le trouver mort.

Quand elle vit les yeux de l'âme toujours aussi bleus, elle se prit le visage dans les mains de soulagement.

Puis très vite, elle avala sa salive et attrappa la main de Dane pour la serrer.

- Si on ne doit plus jamais se revoir, dites lui que je l'aimais ! demanda-t-elle, la voix brisée et la vue brouillée.

Sa deuxième main prit celle de Dane avec l'autre.


- Et peu importe ce qu'il peuvent tous dire ou ce qui a bien pu se passer, d'accord ?

Les larmes fuirent ses iris verts pour dévaler sur ses joues blêmes.

- Aujourd'hui, quand je vous regarde, c'est un homme d'honneur que je vois !

Elle serra d'une pression qui devait lui signifier combien elle lui devait et toute la reconnaissance qu'elle avait envers lui.

Les main humaines lâchèrent celle de l'âme et elle se releva, décidée.

On entendait déjà les cris des étudiants pris dans l'éboulement.


- Allez jusqu'au bout, Anauel ! le pria-t-elle en marchant à reculons vers le stade qui se démoncelait à vue d'oeil , avant de tourner les talons et de se ruer vers les hurlements humains.

Elle courait peut être à sa fin, peut être à la mort, peut être à sa perte. Mais Hellène n'aurait pas donné sa vie pour une fuyarde.
Elle avait eu la chance d'apprendre et de savoir bien plus en bientôt 20 ans que certains humains en toute une vie.

Elle avait eu assez de choses incroyables en quelques mois pour une existence entière ! D'autres méritaient d'en voir davantage.

Elle gravit les décombres pour accéder à l'intérieur du stade. Qui aurait prédit que l'escalade lui servirait un jour de cette façon...?

Là, elle se retrouva parmi les cris, les pleurs, tous plus déchirrants les uns que les autres.

Là, elle ne réfléchit plus et fonça vers une partie prisonnière d'un toit de blocs de béton brisé où s'entassaient des spectateurs sous le choc.

Elle s'engouffra dans la brêche qui leur laissait encore de l'air non vicié par les volutes de poussières blanche émanant des gravats.

Elle tenta de débloquer l'un des débris de béton qui couvrait une éventuelle sortie. Il céda et partit rouler le long des autre débris.

Tendant les mains, tirant, poussant, elle aida les étudiants qui y étaient pris au piège à sortir.

Soudain, un des blocs au dessus d'eux bougea, détachant un suivant, qui plongea vers elle et ceux qui sortaient.


- O'Brien ! cria Jewis qui l'avait vue depuis le stade où ils s'escrimaient avec les autres sportifs encore debout à libérer les étudiants des décombres.

Il arriva à temps pour la tirer en arrière et l'ôter de la trajectoire du bloc qui vint s'éclater au sol plus bas, sous les cris de la foule.

- T'as intérêt à être un sacré coup après ça ! blagua-t-il, nerveusement pour se garder son sang froid.

April ne put que le regarder avec des yeux vides, complètement sous le choc ce qui arrivait.

Elle continua d'aider les rescapés et partit relever Jessica qui s'écroulait au sol en vomissant devant un corps tant démoli et violacé qu'il en était inidentifiable.


- April !!!

Elle se retourna.

C'était Cole. Il l'attrappa par les épaules. Il s'en était sorti avec juste un bras salement écorché. Et bénissait sa mère de l'avoir forcé à bosser tout l'été dernier dans un camp de pompiers.


- Putain, t'es encore là ! remercia-t-il avec un air soulagé.
Je t'ai vue sortir tout à l'heure, comment t'es revenue ?

- Je...j'ai grimpé !

Cole jeta un oeil aux grands tas de gravats.

- Merde! Ils ne sont pas tous aussi calés en escalade...La moitié est gravement blessée ! C'est trop dangereux !
Ecoute, le tunnel de sortie était en acier, il est juste déformé et bouché par les blocs ! Guide les tous vers là, on en a déjà fait sortir quelques uns, il faut évacuer tout le monde !

Sans rien pouvoir dire, elle hocha la tête alors que Cole montait sur un blocs au sol pour surmonter la foule et ses cris.

- Ecoutez-moi tous ! On peut vous faire sortir d'ici ! Il va falloir s'organiser ! Faites passer en premier ceux qui ont le plus besoin de soins urgents !

La foule s'affola et commença à chercher du regard la fameuse issue.

- Putain, si je vois un valide qui sort en premier, je te jure que je le démonte ! Occupe-toi de vérifier qu'ils respectent ça ! Tu m'appelles si t'en vois un qui essaye de passer ! l'enjoigna-t-il en lui serrant l'épaule vaant de courir débloquer l'entrée avec les autres joueurs.

Elle s'obligea à se secouer. Ca n'était pas le moment de perdre pied. Elle détala à la suite de Cole et se posta devant l'entrée pendant que derrière elle, les garçons dégageaient davantage le passage.


- Bon, amenez vers nous tous ceux qui ne peuvent pas marcher ! clama-t-elle quand Cole lui donna le feu vert.

Un ex ami de Dane Cooper qui avait chahuté Mitzrael, chargea vers la sortie.


- Cole !
- Dégage ! l'attrappa Ethan pour le plaquer contre une paroi de béton.
Tu voles la vie d'un mourant, enfoiré !!!

Il ne put retenir une violente droite.

Il laissa choir ledit type au sol et reprit la chaîne avec ses amis pour faire évacuer les blessés graves.

Bientôt, les cas les plus critiques furent de l'autre côté, suivis des blessés légers et enfin des valides.

Le stade en ruines s'était vidé.


- Trisha ? Trisha ?! Bordel, quelqu'un a vu Hayes ????!!!

April secoua la tête, négativement, apeurée à l'idée qu'on retrouve le corps de la blonde en miettes sous les décombres.

Cole, paniqué et livide, se rua dehors du stade, suivi de la rousse.

Il chercha la tête blonde unique parmi tous ceux qu'il voyaient étendus sur l'herbe, assis, plié ou debout en pleurs, extrêmement choqués.

- Trisha ???

Pas de réponse. Il lança ses jambes en grandes foulées pour faire le tour de l'extérieur du stade, le coeur déchaîné.

- TRISHAAAA !!! !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mar 12 Oct - 21:04

[très bon message Very Happy Pauvre Trisha... à peu aura-t-elle échapper à la fusillade avec Devan et à un autre truc que la revoila dans une scène d'horreur... xD]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Sam 16 Oct - 8:42

Il était 15h03.

Le cri de la stridente trompette annonça le coup d'envoi et résonna dans l'entierté du stade. Aussitôt, Ethan Cole s'élança sur le terrain, tel un fauve traquant sa proie, sous le regard émerveillé des minettes qui ornaient les gradins.

Plusieurs minutes de match s'écoulèrent, tendues. Et c'est à 15h26 très exactement que le meilleur quaterback de Chicago fit encore gagner des points à son équipe.

- Trish, ton homme est un vrai Dieu du stade !!! Il a encore mis trois points dans son camp ! s'exclama une petite brune parmis les manifestations de joie.

- Clair, chérie ! Il gère !

Un large sourire se dessina sur les dents blanche de l'étudiante.

- Je sais.

Ses yeux océans, quant à eux, restaient fixés sur Cole qui lui envoyait un baiser au vol. Baiser auquel elle répondit par un petit signe de main et un geste identique.

Puis la partie reprit son cours, toujours aussi spectaculaire. Sauf que ...

- Hey Trisha, tu sais pas où est passée O'Brien ?

- J'sais pas je passe pas mon temps à l'observer. Regarde le match, il est plus intéressant.

- C'est pas ça, elle était à côté de Laura il y a dix minutes mais elle s'est taillée avec le voisin de Caitlyn.

Froncement de sourcils.

La blonde tourna la tête vers les deux places vides.

- Ah ouais ?

Et reporta son attention sur le terrain. Elle haussa les épaules.

- Fous-moi la paix avec ça Jess', j'ai une partie à regarder.

S'écoulèrent encore cinq grosses minutes de pénible affrontement avant que Trisha ne daigne se redresser pour de bon.

- Je ... Je reviens.

C'était bizarre tout de même, cette subite disparition. Et celui qui était avec la rousse ... elle était certaine qu'il sagissait de "Dane". Sûre et certaine ! Et après ce qu'il s'était passé l'autre soir* ...

Ses pas la guidèrent prestement à l'extremité des gravins. De là, elle aurait une vue suffisament vaste sur les jardins. Ses yeux parcoururent un instant l'étendue verte. Elle repéra deux formes sombres à proximité de la forêt mais il lui était impenssible de les identifier à cette distance. Puis il y avait aussi cette chose qui fusait droit vers le stade .... Les yeux maquillés se focalisèrent dessus, sourcils froncés. Qu'est-ce que c'était ? En tous cas, ça allait vite, très vite.

Et tout arriva d'un coup.

Brusquemment, une éblouissante lumière l'aveugla et une puissante détonnation retentit pour l'entierté de l'Université. Le silence se fit et, pour une seconde, le temps sembla s'être arrêté. Tous étaient immobilisés par la crainte et l'incompréhension.

Puis les gradins se mirent à grincer.

Blême, Trisha s'agrippa sur les rebords, les yeux déformés par l'horreur. D'un instant à l'autre, tout allait s'écrouler, et l'agitation générale ne ferait qu'accélérer le processus. Et ce qui romperait en premier serait ...

La blonde prit son visage entre ses mains.

L'endroit du choc ! C'est à dire le pilier même qui soutenait la plaque sur laquelle elle reposait.

Le stade commença à trembler. Dans un fracas assourdissant, on entendait les poutres cèder en dessous des sièges, bientôt mêlées aux hurlements de détresse.

A partir de là, il ne fallut plus qu'une demi-seconde pour que le déluge ne débute.

En un rien de temps, l'étudiante perdit l'équilibre et chuta. Elle se retrouva au beau milieu d'un amas de poutres, prisonnière de l'explosion. Elle se redressa difficilement et toussa pour évacuer la poussière qu'elle avait ingerée. Ses yeux parcoururent le panorama. Piliers brisés et ... piliés prèts à se briser. Sa respiration s'accélera. Elle se rua vers une étincelle de lumière : l'extérieure !

Tant bien que mal, elle tenta de déplacer un débrit où l'autre dans l'espoir de se frayer un passage, en vain. Pourtant elle voyait le soleil ! Elle voyait la pelouse verte ! Avec suffisamment de force elle parviendrait à ...

Coup sec. Le morceau de bois céda promptement et l'envoya valser en arrière.

Mais elle avait réussi ! Le passage était maintenant assez large pour qu'elle puisse s'y frayer !

Mais la blonde n'eut le temps que de se mettre à genoux ; ce qu'elle avait arraché était jusque là l'une des pièces clef de la construction. En d'autres termes, tout ce qu'elle soutenait ne tarder à ...

- Merde ! Non, non ...

... tomber.

Dans un dernier espoir, elle tenta de se redresser mais une poutre la cogna violemment sur l'arrière du crane. Sous le choc, elle plongea en avant, à quelques centimètres de son étroite sortie. Elle accrocha sa main sur un rebord, tentant désesperément d'y ramper. Néanmoins, de vaste restes retombèrent sur ses jambes et obstruèrent définitivement le passage, lui fermant tout espoir d'en sortir.

Le visage de Trisha se décomposa aussitôt. Les larmes vinrent lui bruler les yeux.

- Non, non, NON !

Elle tenta malgré tout de tirer sur ses jambes. Le bois, cloué et échardé, déchira son pantalon et lui taillada la peau. Elle grimaça, tira malgré tout. La blessure qu'elle s'était faite il y a e cela quelque semaines** n'en demanda pas moins pour se rouvrir. Ses mains se refèrmèrent un peu plus sur leur appui. Elle tira encore. Mais cette fois-ci, plus rien de bougea.

La blonde se laissa complètement tomber, noyée entre la poussière et les larmes. Elle n'allait quand même pas mourir là ?!

Non ! : une forme assez proche alluma une nouvelle étincelle dans son regard. Aussitôt, un cri perçant de détresse s'échappa d'entre ses lèvres :

- ANAUEEEEEEEEEEEEEL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


*de l'autre côté du miroir
**qui paie ses dettes s'enrichit

-XD Kyle, carrément ! Je crois qu'elle est maudite.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Dim 17 Oct - 14:28

Anauel appuya son front contre la pelouse perlée de pluie, embaumant sa peau d'une pellicule humide. Son visage se plissa dans une grimasse douloureuse tendit qu'il resserra un peut plus ses bras autour de son ventre torturé.
April ne lavait pas écouté. Elle était déjà partie vers les ruines du stade, avalée par la poussière opaque qui planait autour du monument démembré. Il ne lui en voulait pas de ne pas lui avoir écoutée. Pourquoi lui en vouloir de tenter de protéger des vies alors que lui ....

Ses doigts se resserrèrent, arrachant quelques brins d'herbe comprimés dans le creux de sa paume.
Non, pas cette fois !
Ses mains se plaquèrent contre ses genoux sur lesquels il s'appuya pour se redresser.
Personne n'allait mourir par sa faute.
Son regard océan se figea sur la structure abattue.
Personne n'allait disparaître sans qu'il ne tente rien.

La brousse se souleva lorsqu'il fila à une vitesse d'immortel vers les restes du terrain sportif. Il s'agrippa à une colonne réduit à l'état de débris. Une simple pression suffit à le propulser dans les airs pour passer de l'autre côté du barrage de ferrailles et s'engouffrer dans le ventre de cet enfer. Il plaça ses jambes et ses bras en avant pour s'assurer une bonne réception. La respiration étouffante du stade était alourdie par l'odeur du sang, de la chaire, des tripes, de la mort. Des morceaux humains ornaient ce décore morbide qui surgissait d'une brume sale et irritante. Les cris et les pleures des élèves, de souffrance, de tristesse ou de peur, donnaient une dimension encore plus terrifiante à la situation. Guidé par ces hurlements, le non-mort s'engouffra dans cet atmosphère putride.


/////////////////////////////////////////////////

Les doigts tenant fermement la veste verte, Anauel plaqua le corps de Mitzrael contre une paroi enfoncée dans la terre molle. La jeune fille qu'il venait d'écarter du danger de son disciple le frappa énergiquement dans le dos.

- Mais laisse-le ! Laisse-le merde ! Il m'a sauvé la vie !

Le patriarche plissa les yeux. Nathaniel souriait. Un sourire triomphant.

Il dut se résoudre à le relâcher.


- Un peut plus loin, il y a un groupe d'élève qui s'organise pour évacuer les blessés. Vous devriez allé les rejoindre.

L'étudiante lui lança un méfiant, la bouche pincée. Il hocha la tête, un esquisse amicale peint sur ses lèvres.

- Ne vous inquiétez pas je ne le frapperais plus. Je vais juste le surveiller. On va continuer les recherches des survivants ensemble.

L'adolescente lui accorda le bénéfice du doute -non sans une aide magique- et s'esquiva dans la direction que lui indiqua l'âme. Nathaniel ricana.

- Allons sauver des vies !

- ANAUEL !!

Le non-mort sursauta. Trisha !

Les yeux vairons glissèrent avec une lenteur glaçante en direction de la provenance du cri. Une empillation de piliers en bois.


- Anauel hin ?

Ses pas résonnèrent alors qu'il se dirigeait vers la petite prison de débris et de clous. Il attrapa la première planche imposante. D'un mouvement fluide il l'arracha. Elle retomba sourdement à côté de lui. Anauel le repoussa pour aider la blonde à sortir de sa prison. Le déchu tendit son bras sur le côté.

- Si elle connaît ce nom, je suppose qu'elle ne sursautera pas si je lui parle d'Ange et de Démon n'est-ce-pas ?

Eclat lumineux. Une essence de lumière attira à lui un barre de fer.

- Tu sais que les Anteriens ne sont pas autorisés à en savoir plus sur les autres mondes.

Il dressa son arme au dessus de sa tête.

- C'est encore moi qui vais devoir faire le sale boulot !

Soudain, sa vue se brouilla. Il pressa son avant-bras devant ses yeux enflammées par des étincelles magiques. Le salaud ! Utiliser contre lui un sort aussi basique que "vision floue" !
Un coup de poing le propulsa. Il dérailla un peut plus loin. Le regard hétérochrome sinistre roula vers Dane.


- Là tu commences vraiment à me taper sur les nerfs...

Une explosion lumineux souffla le non-mort. Son corps humain si faible se fracassa contre un amas de déchets.
Nathaniel resserra son emprise sur sa tige de fer. L' air siffla quand il l'abattit violament sur la tête de Trisha Hayes.




_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mar 19 Oct - 20:35

- Trisha !!!

- Cole ! appella April en repérant un petit corps et des hurlements dans les gravats.

- Trisha !!! !!!

- ETHAN !

Cole se retourna, et aperçut l'enfant qu'April essayait de dégager des décombres.

Il hésita. Trisha, le môme ? Trisha, le môme ?


*Et puis merde, vieux, tu va pas laisser un gosse clamser sous tes yeux !*

Il fonça aider la rouquine.

- Bon, pousse-toi, bloque la tige de fer là bas, qu'elle nous blesse pas. Je vais tenter de pousser le bloc qui l'enferme.

April, consciente qu'Ethan était plus qualifié pour sortir le gamin d'ici avec toutes ses heures de musculation, recula et obéit.

Il prit son courage à deux mains, rassembla sa force et ses pensées et mit toute son énergie contre le gros rocher de béton qui bloquait le petit.


- Mamaaaaaa !!! pleurait le petit, qui versait toutes les larmes de son corps sous l'amas de débris.

- C'est bon, je l'ai ! Attrape le ! fit Cole qui venait de saisir le petit garçon par la sortie qu'il venait de dégager.

L'enfant avait trois ans tout au plus, était tapissé de poussière blanche ou grise sur ses joues où elles restaient collées par les larmes incessantes.

April prit le garçonnet dans ses bras et tint sa tête pour calmer ses pleurs.

- Ca va, je vais m'occuper de lui retrouver ses parents ! Continue de chercher Trish' !

Elle regarda Cole s'éloigner, alors qu'elle berçait le petit choqué contre elle, plus que soucieuse.

Bon maintenant, trouver sa famille !


/////////////////////////////////////////////////////

Monté comme un ressort sur ses jambes athlétiques, le capitaine de l'équipe de football américain de Chicago courut quelques minutes autour du stade cherchant du regard la tête blonde brillante de sa tendre et chère.

Rien.

Dans sa poitrine, son organe vital s'affolla tant et si bien qu'il dut marcher un instant pour se calmer. Il franchit donc au pas l'entrée qu'ils avaient déblayée pour évacuer tout le monde.

Là, il n'en revint pas. Non seulement il avait sa belle devant ses yeux mais en plus....Do'Han et...Dane ???????!!!!!!

Il resta un moment immobile.

Putain mais c'était quoi ce délire ???!!!

Soudain, il vit Do'Han lever une barre de fer et ...OH MY FUCKING GOD!!!

La blonde s'écroula au sol sous les yeux horrifiés de son chevalier servant.

A partir de là, plus de Dane ou de Do'Han qui tienne, Ethan se lança à toute vitesse dans le dos du blond et se rua sur lui en hurlant :

- TOI, J'VAIS T'DEMONTER LA GUEULE !!! !!!

Il le renversa au sol et son poing partit violemment et s'écrasa contre la tempe de cet enfoiré de Mitzrael, dans un choc foudroyant.

Puis, il coinça le vairon au sol et attrappa l'arme brute de ferailles et l'abbatit avec puissance sur la mâchoire du blond....

- T'ES FOUTU DO'HAN ! T'ES MORT !!!

////////////////////////////////////////

- Maaaamaaa !!!

- Mon bébé !!!!

- Oh Seigneur merci ! Il est à vous ?!

- Oui, c'est mon fils !!! C'est mon bébé !!!

- Il a eu une chance incroyable ! fit April en le tendant à la jeune mère.

- TOI, J'VAIS T'DEMONTER LA GUEULE !

La rousse tourna la tête, alarmée. Ethan ???

Elle détala vers le stade d'où provenait le cri.


- T'ES FOUTU, DO'HAN ! T'ES MORT !!!

Là, elle déboula au milieu de Cole, Anauel, Trisha, étendue inconsciente, et Nathaniel coincé au sol par Ethan à la merci d'une grande barre de fer que brandissait le sportif, furieux.

Quand on savait que c'était le visage de Mitzrael !!!!


- ETHAN NOOON !!! brailla-t-elle en courant vers le jeune homme pour tenter de retenir son arme et de la lui arracher des mains.

- CASSE-TOI ! JVAIS L'TUER !!!

April se laissa tomber sur les genoux près de lui, la vue brouillée. Dans sa tête rousse, une seule idée : l'empêcher de blesser son déchu.

Elle aggrippait la barre que Cole avait en mains en serrant les dents sous l'effort que constituait ce bras de fer - et c'était le cas de le dire !- contre le meilleur quaterback de l'université de Chicago.

- Arrête tes conneries, lâche ça !!!

Les bras du garçon tremblaient tant il suintait la rage.

Il la regarda avec des yeux fous.
Cole continuait d'expirer bruyamment, soufflant comme un boeuf. Il était loin de penser à se calmer...

Furieux de voir, de surcroît April protéger ce salaud, il obéit à une pulsion violente qui lui dictait de le lui faire payer : il reprit violemment l'arme improvisée qu'il n'eut pas grand mal à arracher aux mains de la rouquine et, comme un swing dément, la ramena rapidement près de son épaule à lui pour prendre son élan et lui en infliger un bon coup.

April qui s'était infortunément placée de trois quarts en se précipitant pour aider Do'Han, reçu donc un choc fracassant au niveau des omoplates.

Poussant un cri mêlant douleur et surprise, elle s'écroula au sol, en arrière, rompue.

Cole n'y pretta pas plus attention. Cet enfoiré de vairon allait morfler !

Il laissa la barre tomber au sol près de lui, hors de la portée de l'agresseur de la blonde, se pencha sur Mitzrael, dont le visage commençait à marquer comme des marbrures les contusions infligées pas la matraque. Là, il lui saisit la gorge de ses deux mains pour la coller au sol et bien montrer qui contrôlait l'autre.

- Tu touches encore à ma copine, je te démolis !!!

Pour bien appuyer ses dires en même temps qu'il parlait, il releva et replaqua au sol la tête de l'hétérocrome en appuyant de ses doigts sur les muscles et veines de son cou pâle.

April sentit la colère enflammer ses veines et son sang bouillir en elle. La tête de Cole n'était qu'à quelques centimètres de son genoux étendu sur l'herbe poussiéreuse.

Quand elle vit la tête de Mitzrael claquer par terre, elle ne réfléchit même plus, ramena la jambe vers elle puis la propulsa et sa tennis rouge droite fila comme un boulet de canon vers la tempe du footballeur.


- TU L'APPROCHES PAS, J'T'AI DIS !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Sam 23 Oct - 11:31

Up Smile !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Sam 23 Oct - 15:28

Internvention PNJ : Dimitri Anderson, 17 ans

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 


Thistle | D8BFD8


Une série d'acclamations portées par le vent annonça au jeune homme que l'équipe de la fac de Chicago venait encore de marquer des points. Dimitri observa en direction du stade d'un air morose. La vue était belle, certes, de là il ne pouvait strictement rien manquer... sauf le match ! Quelle idée Thomas avait-il eu de le percher sur le toit de la fac non de non ? Mohamed, lui au moins, il profitait !
Un bruit sur sa droite retint son attention, les yeux bleutés rencontrèrent ceux de la créature à quelques mètres de lui. Son regard était entre l'orange et le rouge, à la fois cruel et inexpressif. Elle le fixait intensement.
Le blond chassa le pigeon d'un geste de main agacé.

- Dégage, j'ai plus rien pour toi.

Le jeune homme, bien que vêtu en civil, se reconcentra sur sa mission, son regard perçant parcourant les pelouses vertes, son jouet haute précision à la main.

Dimitri Anderson, figure bien connue du pays, faisait parti de la réputée Unitée Spéciale de l'armée Américaine. Cette dernière était composée de jeunes orphelins recrutés dès leurs plus jeune âges et triés jusqu'à obtention des meilleurs. Outre ceux qui s'entrainaient encore pour attendre leur niveau, Dimitri et ses camarades formaient un groupe comportant une petite dixaine d'éléments et étaient souvent envoyés pour des missions assez particulières. Le fait était que ces jeunes n'avaient pas de famille à perdre et guère grand chose de plus que leur revenus conséquents. Jeunes et charismatiques, ils sont relativement appréciés des presses peoples quand il ne s'agit pas de la presse nationale uniquement.
Selon les dires, ils étaient actuellement à Chicago pour lutter contre une menace terroriste.

Bon allez, si Thomas l'avait posté là ce n'était pas sans raison, c'était bien parce que le jeune russe était réputé pour avoir une vue excellente et par aill-...
Le blond écarquilla les yeux. Il venait de voir un type s'élever dans les airs à l'aide d'une paire... d'ailes ?! Non non non. Impossible.
Le type en question s'éloigna d'un petit groupe d'étudiants. Sans réfléchir, Dimitri s'empara de son sniper et visa l'homme ailé. Ce dernier fila alors à une vitesse inimaginable vers la stade. Le blond savait pertinament qu'il ne pourrait pas tirer. C'est alors que le pire se produisit.
Dimitri perdu de vue sa cible alors qu'il halo aveuglant enveloppa le stade. Pendant un instant il n'y eu plus aucun bruit, comme si tous s'étaient tus, un silence de mort...
Le blond baissa son arme, le souffle court. Il avait peur de ce qui allait se passer.
Craquement sourd.

- Oh putain...

Toute la structure du stade commençait à s'écrouler sous les cris des spectateurs. Le jeune homme resta figé par cette vision d'horreur... Comment est-ce qu'un seul type avait pu faire une chose pareille ? Ils avaient donc raison ?
La suite fut extrèmement rapide. Coup s'il venait de se prendre une décharge électrique, le blond laissa tomber son arme sur le toit et fit demi tour, manquant de déraper sur une tuile. Il sauta sur un balcon en contrebas, dévala les escaliers et se rua à l'extérieur.
Ce qui l'attendait dehors, jamais il n'aurait pensé le voir à Chicago. Un obus aurait pu s'abattre sur le stade, le résultat n'en aurait pas été plus apocalyptique.

Bon, stop, garder son sang froid. Le jeune vérifia qu'il avait bien un pistolet à sa ceinture puis s'empara de son talkiwalki.

- Momo ? Ca va ?

Grésillements. Silence pensant.
Puis...

- Ouais c'est bon, tu sais ce qui s'est passé ?? Bordel, viens aider on va jamais réussir à sauver tout ce monde.

- J'arrive.

Et il reprit sa course.
Plus il se rapprochait, plus il entendait les cris déchirants. Des cris qu'il avait pu connaitre ailleur...
Des flots de personnes sortaient, les blessés portés par des joueurs et personnes valides. C'était assez organisés et dans un sens, ça rassura un peu le blond. Il se faufila entre les gens pour rentrer dans l'enceinte du stade. Même s'il était habitué à ce genre de scène, il eut du mal à retenir un haut le coeur quand il vit les jeunes corps déchiquetés, écrasés par des tonnes de pierre.
Ca se bousculait de partout, des pleurs, des cris... Rapidement Dimitri parcouru les gravas du regard et se dirigea vers les gradins détruits.

Dimitri avait beau être jeune et chétif, il restait musclé, souple, et formé pour gérer ces situations catastrophiques. Il se glissa dans un trou sous des gradins et dégagea un passage pour les quelques personnes qui y étaient coincées.
Quand il en ressortit, il se fit attrapper à l'épaule.
Momo.
Il avait du sang sur le visage, visiblement il s'était prit une pierre sur le crâne, mais rien de grave.

- J'ai prévenu Tom, ils devraient pas tarder. P'tin j'y crois pas... c'était quoi ? Un attentat ??

Le blond secoua de la tête. L'image du type blond lui revint. Ses sourcils se haussèrent.

- Je m'en occupe.

Il fallait qu'il le retrouve.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Lun 25 Oct - 15:09

Le sifflement carractéristique de la vitesse fut brusquement stoppé par l'éclat du choc. La barre de fer diffusa son chant métallique stridant autour d'elle, insulfant un frison glacé dans le dos des spectateurs impuissants. Un sourire s'imposa sur les lèvres de Mitzrael. Une coloration rouge opaque bariola la chevelure étendue comme un voile autour de Trisha Hayes ensanglantée. La teinture de la mort lui allait à merveille !

L'esquisse victorieux s'effaça lorsque le buste de la blonde se souleva faiblement.

Quel cafard ! Résister à un pareil coup lancé à une puissance meurtrière d'immortel. A moins que...

Les iris hétérocrome glissèrent sur Anauel, la main tendue dans la direction du vairon. Nathaniel déforma la bouche du déchu en une grimace de dégoût. Ce salaud était parvenu à lui imposer un sort de persuasion mineur pour qu'il diminue sa force sans qu'il ne s'en rende compte !

Que cela ne tienne.
Son bras se souleva en direction de Dane allongé sur le sol.
Il le convaincrait d'achever le travail.
Sa paume se redressa, droite, tendit que ses yeux se revêtirent d'un masque de métale.

Mais Anauel ne bougea pas. Cet enfoiré ... il lui résistait !

- Hun ! Après tout c'est toi le maître.

Un sillon de lumière explosa sur le visage du non-mort. Son corps humain en ruine s'effondra. Nathaniel éleva une nouvelle fois son arme au dessus de son crâne, prèt à assener le point final de cette lugubre comédie. - TOI, J'VAIS T'DEMONTER LA GUEULE !!! !!!

L'immortel eut juste le temps de se retourner. Un fauve bondit sur lui. La bête le plaqua au sol. Comme un éclaire, un coup vint tonner contre sa tempe. L'animal l'immobilisa entre ses griffes. Nathaniel perçu le gémissement de la barre de fer grinçant contre le sol avant de s'abattre violamant sur sa machoire. Il rigola lorsqu'il sentit le goût écoeurant de son propre sang.

- T'ES FOUTU DO'HAN ! T'ES MORT !!!

Il reconnu la voix suintant de furie d'Ethan Cole.

- ETHAN NOOON !!!

Et ça, ça devait-être le braillement de la little girl !

- CASSE-TOI ! JVAIS L'TUER !!!

Voilà qui était plutôt embêtant. Tuer Hayes, soit, tant qu'il pouvait lire le regret dans le regard océan. Mais prendre la vie de ce Cole n'était pas au programme. La tige métallique se pointa vers le ciel. April retint le coup imminant.

- Arrête tes conneries, lâche ça !!!

La faible petite humaine ne tint pas longtemps avant de se retrouver au sol.

- Jolie démonstration masculine Ethan !

L'arme d'infortune de l'étudiant enragé sursauta sur le sol lorsqu'il la relâcha. Ses doigts se ceinturèrent alors contre la gorge de Nathaniel.

Les pupilles entourées d'un gris froid s'écarquillèrent.

/////////////////////////////////

Il me tenait. Il me tenait fermemant, enfonçant son regard assuré dans le mien apeuré. J'étais impuissant. Je ne pouvais rien faire, je ne savais rien faire ! Les crochets autour de mon coup resserèrent leur imprise suffocante. J'allais mourire...

J'étais occupé à mourire et tout le monde s'en foutait ! Ils couraient, non, fuyaient pour leur vie. Certains se battaient. D'autres tombaient.

Et moi je creuvais comme un chien à l'ombre de la lune !

///////////////////////////////

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- TU L'APPROCHES PAS, J'T'AI DIS !!!

Anauel cligna lentement des yeux. A côté de lui, son bras était retourné, complètement désarticullé. Il pouvait voir le blanc sale de l'os de son coude resortire mais il n'avait pas mal. Un liquide chaud roulait sur son front déchirré, son arcane sourcillère fendue en deux, son nez sanguinolant, mais il n'avait pas mal.

Il ressentait juste le picottement si particulier d'une aura agitée.

Soudain, un mouvement circulaire brutale propulsa Ethan Cole. Une épaisse péliculle de poussière masqua le choc de la descente. Quand le quaterback se redressa, Mitzrael s'était glissé devant lui, penché en avant, les yeux rutilant d'une colère métalique. Plusieurs coups se précipitèrent sauvagement contre le torse du mortel. Le craquement sinistre des côtes ponctua chacun d'eux. La dernière attaque projeta l'adolesçant en l'air. L'immortel s'abaissa. Sa paume mêlée de sang humain s'étendit sur le sol. Une détente suffit à le soulever à l'hauteur de Cole. Il happa ses molets. Il se replia sur lui même tout en ramenant avec une puissance irréelle ses bras vers le bas. Le dos du sportif s'éclatta contre le sol. Nathaniel rejoingnit ses mains. Il accentua sa chute d'une solide percution sur l'abdomène. Ses poings passèrent outre les muscles. Ils s'enfonçèrent dans le ventre d'Ethan Cole.

Spoiler:
 

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Lun 25 Oct - 16:26

HJ: J'ai mi la fin sous spoile pour la récupérer après. J'ai du couper mon message sous la demande de Zeph qui veut intercaller un truc ^^

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Jeu 4 Nov - 15:57

(déjà Mitzou, même si j'ai mis un temps fou à le lire pour des raisons que tu connais '^^, je tiens à te dire que j'adore ton post *-* Il a quelque chose d'incernable, de très violent et de très beau à la fois, bref, j'aime ♥
Ensuite, maintenant ouvre l'oeil x) : " Taaaaaache " xD)

Alors que sous son pied, le semelle de caoutchouc blanc entrait en contact avec la joue du quaterback et l'éloignait brusquement de Do'Han, April gémit et sa jambe retomba au sol presque aussi vit qu'elle s'était dressée. La chute lui avait ruiné le dos et le puissant pincement qui lui saisit l'échine la dissuada de toute nouvelle tentative à l'encontre de l'agresseur du déchu.
Elle devait se rendre à l'évidence : elle ne pouvait plus bouger.


////////////////////////

- Et voilààà ! Un beau toutou tout propre et tout joli ! chantonna gaiment Lisa en caressant le jeune labrador sable.

Ses pattes étaient nettes, sa robe beige irréprochable, son poil lustré, et à son coup brillait un collier avec l'adresse de la famille O'Brien.


- Qu'il est content, mon Tipi ! Hein, mon grand !

Tipi. C'était le nom qui avait été voté à par le plus grand nombres. Dans tous ceux qui s'en souciaient, autrement dit. Lisa, Jake et April. Jude avait vaguement grommelé qu'on avait pas besoin d'un chien et Aladiah n'avait juste rien ajouté.
Tipi donc.


- Merci à vooous ! ♪ Aurevoooir ! ♫

Le vendeur fit un chaleureux salut de la main.

A son doigt...un étrange anneau.


///////////////////////

Ethan ne comprit pas bien ce qui lui arrivait. Ce qui était sûr c'était qu'on avait pris le dessus sur lui...

Sa tête tournait et sifflait comme un ballon en plein vol, un goût ferreux semblait habiter sa bouche et ses yeux cherchaient un point d'ancrage parmi ces formes colorées mouvantes qu'il ne savait plus distinguer.
Une douleur atroce lui scia le poitrail et il s'entendit hurler. Il avait l'impression de tenir deux coquillages contre ses oreilles comme quand il était gosse à la plage.
Ecoutant comme il pouvait un flot régulier imaginaire. Sauf que là, les songes étaient ponctués de sons aigus, stridents comme des gémissements ou des cris.
Les siens ?

Dans ce brouillard chaotique, il n'aurait sur dire. Un liquide chaud coula au bord de ses lèvres. Ah oui, ce goût métallique...Ses yeux s'étaient brouillés, plus fous encore.
Comme quand il essayait petit d'ouvrir les yeux sous l'eau de la piscine. Ca piquait toujours. Là, ça brûlait.
Mais il n'aurait sur dire de quoi.

Une saveur de sel se mêla à la substance tiède et amère.

Est-ce que...Est-ce qu'il pleurait ?

Soudain son ventre se contracta et ce fut comme si toute son âme tentait de fuir ce temple de chair.

Un flux violent engloutit ses poumons, ses sinus et sa gorge, Comme quand il buvait la tasse,

Un âme bien âcre...

Il se replia sur une convulsion et le sang jaillit hors de ses lèvres pour maculer son visage et son cou.

Cole fixa derrière le voiles brumeux de ses yeux le ciel, blanc, clair, lumineux. Aveuglant. Rassurant.

Il tenta d'inspirer une grande bouffée de cet air indéfinissable qui l'entourait. Comme un nouveau né au seuil de sa vie.

Inspiration qui se mua en un son guttural, macabre d'étranglement.

Le ciel à présent n'était plus qu'un grand feu blanc où les nuages dansaient comme des flammes evanescentes.

....

On était bien cons de toujours croire que tout était acquis.





[ voilà, postééé ! zephy à toi Very Happy et je file me battre au sabre, tchuss !! ]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Sam 6 Nov - 22:16

Oreilles basses, queue légèrement entre les pattes et l'échine courbée, le jeune labrador renommé Tipi sortit de la boutique à la suite de sa maitresse. Cette expérience ne lui avait pas plu du tout. D'une part, le type ne lui disait rien de bon, d'autre part... et bien il n'avait tout simplement pas aimé la toilette.
Il suivit Lisa dans les rues bondées de Chicago durant de longues minutes, se détendant peu à peu. La femme s'arrêta alors devant une boutique de vêtements. Chiens interdits.
Elle attacha la laisse à un poteau devant l'entrée.

Dans un premier temps, le jeune chien resta tranquillement assis. Mais au bout de 5 minutes, l'ennui s'empara de lui et... l'idée d'une petite balade improvisée également. Comme monté sur ressorts, il bondit vers l'avant et brisa l'attache de la laisse.
A l'aventure !


////////////////////////

Tipi ressortit d'un buisson, le poil sale et ébourriffé. Dans sa gueule, sa nouvelle découverte : une vieille balle de tennis, un nouveau jouet en soi.
Posant son trophée sur le sol, il s'ébroua afin de chasser les brindilles accrochées dans son pelage, puis se gratta énergiquement le cou, son nouveau collier le gênait.
Bon allez, la journée n'était pas finie et il y avait encore plein de choses interessantes à voir ! Le chien reprit sa balle et s'élança tel un bolide dans une course folle. Très athlétique, il faisait plaisir à voir ce jeune labrador plein de vie !
Malgré tout, sa course fut de courte durée. Sa patte avant droite ayant été cassée il y a peu de temps, elle n'était pas encore très solide et il s'épuisait donc plus vite. Et dans une telle situation, rien de mieux qu'une bonne rasade. Le destin avait d'ailleur été clément car il l'avait ammené près d'un petit étang.

Consciencieusement, Tipi posa sa balle sur le bord de l'eau et bu quelques lapée. Ce qu'il n'avait pas prévu -c'est un chien quoi !- c'était que le terrain était légèrement incliné vers la mare... Et que la balle roula lentement mais sûrement... jusqu'à finir dans l'eau. Et emportée par son élan, elle dériva sur un bon mètre.
Le chien resta un instant surpris, mais n'hésita pas plus longtemps avant de se jeter à son tour dans l'eau, pas question de laisser son jouet ainsi !
C'est donc un labrador au poil trempé et terreux qui ressortit du petit étang (Tipi, ou comment ruiner un passage chez le toiletteur ^^), tenant fièrement une balle dans sa gueule. Il se secoua joyeusement et repris sa route.

Après avoir bien trotté et joué avec un enfant, les pas de l'animal le menèrent vers la fac.
Que d'agitation là bas d'ailleur !
Tiens ? Il reconnaissait une silhouette là bas... Ooooh ! April ! Elle était en train de jouet à se battre avec un jeune homme. Ou pas...
L'animal s'approcha à pas mesurés, la situation ne lui disait rien qui vaille Il y avait plusieurs corps à terre et les paroles prononcées étaient sur un ton agressif. Le chien pencha les oreilles en arrière. Finalement, il accélera le pas.
Un combat s'engagea alors entre deux hommes. Tipi se stoppa net. Il lâcha sa balle.
Son poil se hérissait sur son dos, à la fois de peur et de férocité. Il baissa la tête, aboya.
Le combat se déroulait à quelques mètres.

Le plus violent des deux envoya son adversaire à terre et lui transperça l'abdomen.

Le chien recula dans un premier temps, effrayé. Frustration. Il secoua la tête, gronda. Finalement il bondit vers l'avant.

En quelques foulées, à la fois rapide et puissante, il arriva à la hauteur des deux combattants. Là, il se jeta sur le blond au regard hétérochrome, le faisant basculer, et lui attrapa l'avant bras. Il tira vers l'arrière, secoua, aggressif. Un liquide rouge teinta ses dents, puis son pelage sous sa gueule.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Dim 14 Nov - 18:32

Alors que l'ange s'apprétait à continuer cette succesion interminable de ruées, un corps tendu lui bouscula les cotes. Nathaniel fut repoussé sur le côté. Une rangée de couteaux s'enfonça dans la chaire molle de son bras. L'immortel mit un certain temps avant de constater que c'était un chien qui déchirrait sa peau en lambeau, répendant le sang sirupeux trainant derrière lui une vague de douleur enflammée. Il compressa sa machoire. D'un geste acerbe comparable à l'attaque foudroyante d'un serpent, il happa la gorge de l'animal. Il se redressa, lentement, s'avourant le moindre débattement de l'animal gachant un peut plus de ce précieux souffle dont il allait bientôt manquer. Il rabattit violamant son bras vers le bas, claquant le dos du canidé contre le sol accidenté et, pour s'assurer de son silence, il le balança vers les restes d'un escalier menant autrefois aux gradins. Il en revint ensuite à sa véritable proie, Ethan Cole.

- Ca suffit !

Le non-mort se tourna vers Anauel debout, le dos courbé, le bras gauche ballotant à côté de lui.

- Arrêtes. Ca ne sert à rien de continuer. Tu l'as déjà tué.

Mais qu'est-ce qu'il racomptait ? Il savait se maîtriser ! Il n'était pas déchu, sa rage, fille de sa haine, il pouvait la contrôler ... Il voulait juste le faire payer ! Que ce fils de pute regrette dans la souffrance ! Qu'il ...

Ses pupilles se réduisirent en une simple fente.


- Non...

Un morceau de structure rouillé jaillissait du buste du mortel, le broyant de l'interrieur. L'imbécile ! Il l'avait balancé sur un débris tranchant ! Il masqua son regard métalique derrière ses mains en gémissant. Quel crétin ! Quel crétin ! Quel...

Une paume recouvrit son front. Il s'effondra, cédant finalement au sort "sommeil". Anauel tempéra son emprise illusoire. L'image du fraguement de fer s'effaça du corps d'Ethan
.

- April, assurez-vous qu'Ethan reste conscient.

Il extirpa de sa poche une petite boîte ronde argentée. Elle contenait une pâte verdatre et épaisse recouverte d'une péllicule de bave visqueuse. Une Soüldh de jeune âge, pas assez expérimentée pour attindre l'essence de magie d'une âme mais c'était suffisant pour maintenant son disciple sous contrôle. Il la cacha sous la chemise blanche de l'ange. La sangsue s'adhéra immédiatement à son buste et se metta immédiatement au travail.

Anauel rejoingnit finalement la dame rousse
.

- Comment est-il ?

(Bon .... vous m'aviez demandé de ne pas décrire l'état de Cole alors voilà xD!)

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Jeu 2 Déc - 19:17

(Bon j'ai la flemme de changer de compte, je répond avec celui là Smile)


Le jeune chien tirait toujours sur la chair du bras de l'homme, la lacérant de ses crocs. Il secoua une fois de plus la tête, le faisant saigner de plus bel, mais fut stoppé net dans son geste. Une poigne de fer venait de lui enserrer la gorge, coupant son souffle d'un coup.
Ne lachant pas sa prise, il s'agita afin de se dégager... mais l'homme se leva, imposant, soulevant la pauvre bête d'une main comme si elle ne pesait rien.
Le chien se raidit et cessa de bouger. Seule sa mâchoire continuait de resserer son étau tranchant sur le bras. Oreilles couchées, les babines recourbées, le regard brillant, il ne comptait pas lâcher en premier. Il ne lâcherait pas.

Mais le souffle commençait à lui manquer sérieusement, sa mâchoire trembla, il s'agita denouveau... et fut brutalement plaqué au sol. La douleur aigue, se répendant dans tout son frêle corps, lui fit planter une dernière fois les crocs dans la chair ensanglantée pour la relâcher instantanement dans une plainte muette.
Soulevé encore, il se sentit propulser à quelques mètres. Et se fracassa contre les débris du stade comme une vague pouvait se fracasser contre un rocher. Un mal sourd s'empara de tout son être. Tremblant, il ne se sentait plus capable de bouger. L'air lui brulait les poumons et son dos semblait être sur le point de se déchirer, d'exploser.
Ses yeux se rouvrirent, tout était flou, le sol était comme une mer agitée... une mer rouge.

Un gémissement à peine audible quitta les lèvres du labrador. Sa patte aussi le faisait souffrir, elle avait rencontrée un gravas, du béton armé.
Il tenta de se relever, basculant sur le côté, prenant appui sur sa patte avant valide. Elle trembla, il vacilla. De longs élancements lui prenait l'échine, des douleurs à la fois aigues et lancinantes.
Il parvint à se mettre debout, chancelant. D'un pas peu assuré, il revint vers le groupe. Il donna un léger coup de museau dans sa balle. Elle roula près d'eux.

Tipi s'approcha du jeune homme mourrant. Il le poussa par petits coups à plusieurs reprises de sa patte blessée pour le faire réagir, grattant son torse en pleurant. Il avait l'air de dire : "hé ! Tu m'entends ? Réveilles-toi s'il te plait... Réveilles-toi !"
L'air perdu, il se roula en boule contre Ethan, posant sa tête par terre, les yeux levés vers le visage de l'humain, attendant... attendant.
Ses yeux qui se mirent à briller plus intensemment, comme s'ils se remplissaient de larmes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mer 8 Déc - 13:56

[Mieux vaut tard que jamais ^^']

Trisha Hayes s'était brusquement figée, le souffle coupé. Elle délirait. Oui, elle délirait complètement. La peur la faisait délirer, ça ne pouvait qu'être ça. Juste derrière Anauel, deux yeux particuliers s'étaient posés sur elle. Deux yeux qu'elle aurait reconnu entre mille, parce qu'elle n'en avait jamais vu de semblable. C'était ...

Mitzrael ?!

Mais elle n'eut bientôt plus l'occasion d'y penser : Anauel était désormais suffisament proche pour l'aider à se sortir de là, ce qu'il fit. Elle le remercia. Infiniment. Du regard, des mots, intérieurement. De toutes les manières qui soit, elle le remercia de l'avoir tirée de là. Mais elle n'en eut pas longtemps l'occasion. Le blond, le mort-vivant s'était approché et ...

- Si elle connaît ce nom, je suppose qu'elle ne sursautera pas si je lui parle d'Ange et de Démon n'est-ce-pas ?

Quoi ? De quoi est-ce que ... ? Elle fronça les sourcils. Alors lui aussi ?! Do'Han était ...

Une barre de fer s'éleva dans les airs pour regagner les mains de l'hétérocrome, mais l'étudiante ne comprit pas immédiatement ce qu'il comptait en faire. Toujours à genoux, et toujours sans comprendre, elle observait simplement, encore en état de choc de ce qui était arrivé.

- Tu sais que les Anteriens ne sont pas autorisés à en savoir plus sur les autres mondes.

Il s'avança vers elle. Au-dessus de sa tête, il éleva son arme. Elle écarquilla les yeux.

- C'est encore moi qui vais devoir faire le sale boulot !

De surprise, elle entrouvrit la bouche, mais aucun son n'en sortait. Elle était tout bonnement pétrifiée et ne put que rentrer sa tête dans ses épaules et crier de stupeur. Mais plutôt que de la frapper elle, il s'était attaqué à Anauel. Du moins, dans un premier temps. Violemment, la plaque de létal s'abattit sur sa tête. Elle s'évanouit.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Sam 18 Déc - 22:31

Elle n'aurait su mettre de mots précis sur ce qu'elle entendait. Il lui semblait qu'une forme animal avait jaillit à un moment dans son champ de vision.

Le sol contre son échine lui faisait l'effet d'une chaines de pics douloureux. Peu habituée à jouer les fakhirs, elle n'osait plus bouger sous la menace de ses muscles rudoyés.

De temps à autre, elle tentait de jeter un regard vers l'endroit d'où fusaient les bruits de lutte mais les yeux lui tiraient douloureusement dans les orbites, trop éloignés de leur but qui semblait vouloir à tout prix fuir son champ de vision.

- April, assurez-vous qu'Ethan reste conscient !

Les paupières blanches clignèrent sur le regard vert hébété.

Anauel ?

Les morceaux mirent quelques secondes à reconstituer le puzzle des évènements à l'intérieur de son crâne.

Ethan. Oui.

Elle tourna prudemment la tête vers le garçon maintenant allongé pas loin d'elle.

D'accord.

Elle se hissa sur les fesses à l'aide de ses jambes engourdies, puis prenant soin de ne commettre aucun écart que son dos lui aurait fait chèrement payer, rampa doucement, le jean de ses genoux et les paumes de ses mains râpant l'herbe verte en en volant la teinte.

La fille de Ray et Lisa arriva près du quaterback blessé.

Cette énorme barre de fer qui lui traversait le corps... Et puis plus rien...Elle n'était pas sûre de réaliser.

Son estomac, lui, qui comprennait bien mieux, lui offrit une nausée sans nom à la vue du sang qui fusait, imbibant salement le tissus du T-Shirt blanc de l'équipe de Chicago.

Elle n'arrivait plus à parler...A vrai dire, elle n'y pensait même pas.

Toute sa concentration était mobilisée à serrer ses lèvres pour empêcher son corps de restituer tout son dernier déjeuner à même le sol.

Elle tenta de clarifier ses pensées....Tenta...

Ne voyant rien de plus à faire, elle attrapa la mâchoire de Cole et braqua son regard embué vers ses pupilles affollées.

Les yeux du capitaine d'équipe roulèrent dans leur orbites. Elle secoua vigoureusement la tête d'Ethan comme on eût agité une boule à neige.

Elle comprit avec quelques secondes de décalage, qu'Anauel venait de les retrouver.

- Comment est-il ?

Elle secoua la tête en accrochant son regard aux iris marins comme un naufragé s'aggripe à un pan de bois.

Comment aurait-elle pu le savoir ??? Elle n'y connaissait rien à la médecine. Il pouvait bien être entrain de faire une crise de tétanie, elle n'aurait rien su voir !

La main humaine, livide et froide de la rousse saisit celle de l'ex-ange et s'y cramponna, ses ongles paniqués, perdus, s'enfonçant dans la chair immortelle.

- Di...Dites-moi que vous le sauverez ! s'entendit-elle gémir, la voix blanche.

Elle tourna vivement la tête vers la forme qui approchait.

Ti....Tipi... ??? ???

Le chien s'approcha d'Ethan, étendu au sol. Il poussait du bout du museau une petite balle de tennis vers le quaterback gravement blessé...

//////////////////////////////////////////

La secousse de sa tête brumeuse avait forcé Ethan à revenir un peu à lui même. Un peu.

Toujours cette impression qu'on le sciait en deux en arrière fond. Il se sentait comme tout enveloppé d'une ouate épaisse.

Sa tête bascula vers la droite quand il perçut quelques bruits de pas et une respiration qui avait tout du canin essoufflé.

Sa vision sembla se régler comme l'objectif d'une caméra et il vit plus précisement les contours de l'animal. Et de la balle qu'il poussait devant lui...

Il plissa légèrement les yeux, encore planant dans cet étrange état second totalement indolore. Ou trop douloureux pour l'esprit humain. A voir.

Et croisa le regard mouillé de l'animal.

Il fronça les sourcils, enfin autant que pouvait le faire un mourant...

Cette tache...Dans ces iris...Il ne l'avait vue qu'une fois.

Dans les yeux de son frère.

Une sentation inexplicable s'empara de lui. Comme s'il sentait. Comme s'il comprennait. Mais comprendre quoi ?

Qu'il venait de lire le regard de Peter dans les yeux d'un jeune chien ? Que tout allait s'arrêter là ?

Après tout, quoi de plus beau pour lui qu'une fin sur un terrain. Un beau terrain vert comme dans ces putains de calendriers qu'ils vendaient à la fin de l'année.

Ouais, avec cette herbe qu'il avait toujours adoré fouler. Sur laquelle il avait tout donné. Même sa deuxième chance à O'Brien. Même son coeur à Trisha Hayes.

Ouais, tout. Quelque part..c'était une bel fin de terminer par" tout".

Tout ce qu'il avait fait. Tous ceux qu'il avait aimé. Tout ce qu'il aurait voulu être.

Tout ce qu'il savait. Et tout ce qu'il ne saurait jamais.

Il fixa encore le chien. La tache.

Un léger sourire s'imprima sur ses lèvres. Le dernier qu'il devait esquisser.

Dans un ultime effort, il tendit le bras en soutenant le jeune regard.

Les doigts se refermèrent. Il pouvait sentir contre sa paume le feutre jaune et moite.

Lentement, il la referma.

....Tout ce qu'il avait manqué...

Nul n'aurait pu décrire le regard que semblèrent alors échanger l'animal et le jeune homme.

Même si les yeux avaient pu parler, aucun langage n'aurait suffit.

Et aucun mot ne fusa quand les iris étrangement calmes d'Ethan Cole se figèrent à jamais, sa main serrant toujours la balle de tennis fluo.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Dim 23 Jan - 15:16

Les recherches du blond autour du stade pour retrouver l'auteur du crime -si on pouvait employer ici ce mot si léger- furent ralenties par les appels à l'aide de plusieurs personnes. Il aida des jeunes à dégager une femme coincée sous une poutre, d'autres à en extraire de gravats... Etait-ce une perte de temps ? Non, certainement pas. Cela ne favorisait pas la réussite de sa mission mais sauvait des vies. Il n'aurait su dire ce qui était le plus important des deux.

Au bout d'une vingtaine de minutes, il retrouva le groupe qu'il cherchait. Deux jeunes étaient debout, trois autres à terre, dont l'homme qu'il cherchait.
D'un regard rapide, il jugea la situation. Il ne fallu pas longtemps pour établir ses priorités : le blond était au sol, inconscient. Un autre se vidait de son sang. Il s'approcha, se pencha. Plus de respiration, plus de pouls. Trop de sang perdu pour pouvoir relancer le coeur. C'était fini.

*Merde...*

Il s'agissait de l'un des joueurs de l'équipe de la fac de Chicago.
Désabusé, son regard tourna vers le responsable de ce désastre. Inconscient mais pour combien de temps ?

Un grésillement se fit entendre. Il se saisit de son talki-walki.

- Oui ?

- Dimi' ? T'es où ?! Qu'est ce qui s'est passé là ??

Le regard bleuté analysa les alentours.

- Sud Ouest de ce qui reste du stade. Dépêche-toi, ça urge'. Et j'ai laissé mon jouet sur le toit du bâtiment E.

- Malin. J'envoie quelqu'un le récupérer. On arrive.

Fin de la conversation.
Le jeune militaire se tourna alors vers les deux étudiants présents et visiblement accablés par ce qui venait de se passer. Dimitri baissa les yeux, l'air désolé.

- Je sais que ce n'est sûrement pas le meilleur moment pour vous poser cette question mais c'est crucial. Est ce que vous pouvez m'expliquer ce qui s'est passé ?

Son regard revint au blond étendu au sol. La menace ne pouvait être prise à la légère. Ce type était un assassin. Un assassin disposant de moyens démesurés. Au moindre geste il allait devoir réagir.

*Grouilles toi Thomas, j'ai pas de quoi le maintenir au sol là...*

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   Mer 26 Jan - 20:13

[enfait j'ai remarqué que personne n'avait compris : Cole n'est PAS transpercé par un morceau de feraille ou que sais-je, c'est une illusion créée par Anauel (une image posée par dessus la vérité puisqu'il ne peut pas faire d'illusion vraie) ... Il a fait ça pour que Nate se stoppe (pour une fois qu'il réussi à faire quelque chose de bien >3< ne lui enlevé pas ce mérite !). En vrai, Cole est mort brisé par les coups de Nate un peut trop ... acharnés pour être supporté par le coprs d'un humain x3]

Le sourire du meilleur joueur de l'équipe de Chicago se figea tendit que la lueur vive de son regard s'estompait peut à peut derrière un voile terne. Anauel abaissa lentement ses paupières à jamais.

- Restuüm ih merathiël.

Sous son regard bleu impuissant, Ethan Cole venait de mourir. Il serra les dents.

Le débris de pierre dans lequel il venait de shotter s'abattit contre le flanc d'une poutre de fer allongée. Le cri métallique du choc ne parvint pas à couvrire le hurlement du non-mort. Un hurlement de colère, de haine. Son regard se posa sur ce qui l'entourrait.

Et c'est là qu'il se rendit vraiment compte.

Le stade qui faisait la fierté de l'Université s'était effondré comme un château de carte et, avec lui, il avait emporté de nombreuses vies. Le sang souillait le sol, tâchant les mémoires d'une marque indélibile. Tapis dans l'ombre des décombres, la mort rampait, glissait, épiait et prenait sur ce qui était devenu son domaine. L'air puait la chaire. Le bâtiment gémissait, les étudients hurlaient, Chicago pleurait.

Au centre de cette comédie morbide, Anauel tittubait.

La terreur est le souvenir le plus marquant.

Il s'arrêta. En face de lui, le corps de son disciple était toujours allongé, à l'endroit où il l'avait laissé. Le visage de l'immortel se figea.
Jamais il n'oublierait cette journée ... Jamais il n'oublierait Nathaniel pour avoir composé ce spectacle. Cette horreur qu'il n'avait pas pu stopper.

Et c'est ce qu'il voulait .... C'est ce qu'il voulait depuis le départ ...

Ses pupilles tombèrent sur April. Elle non plus n'avait pas bougée. Elle sanglottait. Il se vit s'approcher d'elle sans rien pouvoir y faire. Ses long bras, tel des ailes, enveloppèrent les épaules de la mortelle et là, la tête rousse posée contre son torse, lui non plus ne bougea plus.

Soudain, un type se jeta sur le cadavre de Cole.
Merde !
Anauel s'empressa de cacher discrètement le visage de Dane sous sa capuche. Le jeune ne mit pas longtemps à constater le décès. Il semblait s'y connaître, il devait avoir quelque base en secourisme. Alors ... Pour combien d'autres personnes avait-il eut à faire le même constat ? L'ange espérait que le nombre était faible.

- Je sais que ce n'est sûrement pas le meilleur moment pour vous poser cette question mais c'est crucial. Est ce que vous pouvez m'expliquer ce qui s'est passé ?

Il reçu la question comme une décharge.

Nathaniel...

- Je ...Aucune idée. Tout s'est passé tellement vite, je n'ai rien eut le temps de voir. expliqua-t-il tout en s'approchant de son disciple.

Il le chargea sur ses épaules, négligeant son bras décharné.

- Vous devriez continuer vos recherches dans les décombres, il y a surement encore des blessés.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Mort par empoisonnement"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Mort par empoisonnement"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Centre ville :: ▌Université-