AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Whatever the way"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: "Whatever the way"   Mar 7 Sep - 19:49

- ♪ You raise meeee uuuup so I can stand on mooouutains ♫

Perché sur son escabeau, vêtu d'un grand t-shirt bleu clair à imprimés rock, couvert d'un long manteau de cuir noir, cheveux coiffés en pétard artistique mêchés de blanc et de mauve, agrémentés de petites perles en étoiles argentés près de l'oreille, jambes drapées d'un treillis camouflage militaire bleu et beige, les pieds chaussés de hautes bottes noires vernies graffitées de petites bulles blanches, et de mots piochés au hasard dans un dictionnaire naudizien, Seiji braillait fièrement la chanson mièvre qui habitait sa tête depuis maintenant trois heures tout en rangeant ses dernières trouvailles dans les étalages.

- ♫ YOU RAAAAAIIISE ME UUUP TO WAAALK ON STORMY SEEEAAAS ♪

En s'époumonnant, seul et heureux, il bondit de l'échelle roulante pour attérir au sol sur ses genoux, en saisissant un rouleau de parchemin en guise de micro, avant de se lever en continuant sa mélodie, valsant en solitaire, enthousiaste et complètement immergé dans sa chanson, lloin, très loin du monde de dehors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Dim 12 Sep - 19:27

Lucrécia avait décidé qu'elle irait faire un tour aujourd'hui, faire sa zonnarde en ville et dans les boutiques. Grosse déprime en vue, Martel et Razzian ne donnaient, en plus, que peu de nouvelles et n'avaient pas besoin d'elle dans l'instant. Mais elle, avait besoin d'eux. Ca faisait quatre heures qu'elle marchait...

Une boutique d'antiquités...

- Bah, on verra bien ...

La jeune fille, armé d'un manteau noir et de docs poussa la porte de la boutique avec un visage qui trahissait une mélancolie profonde et un enthousiasme qui aurait fait flétrir les fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Ven 17 Sep - 18:37

Un léger courant d'air parcourut les rayons de la vieille boutique d'antiquités. Les carillons de toutes couleurs et de toutes formes qui ornaient les murs tintèrent doucement avant d'à nouveau se fondre dans le silence. La porte d'entrée claqua. Mais le vendeur (si l'on supposait qu'il s'agissait bel et bien de cette ... chose) ne semblait pas l'avoir entendu. Enfin, semblait ... Il déservait sa passionnante interprétation d'une chanson anterienne. Avec chorégraphie, s'il-vous-plait !

Un rouleau de parchemin entre les mains, perché sur une échelle, l'énergumène sauta et attérit à genoux sur le sol tout en gueulant à tue-tête ce qui peut-être fut harmonieux dans un autre contexte et surtout ... differemment repris.

Aladiah, les sourcils haussés et la moue réticente recula de quelques pas. Apparemment, la chose ne l'avait pas remarquée parce qu'elle continuait à lui présenter son show.

Mais ... c'était quoi ce cirque ?! Et surtout : où est-ce qu'elle était tombée ?!

Bon dieu ça lui apprendrait à se fier à des informations sur les anteriens. Ce type là était complètement givré, un point c'était tout !

Elle jeta un regard panoramique à la pièce.

D'ailleurs, tout l'attirail ne semblait qu'horribles vieilleries belles et bien humaines.

La demoiselle poussa un profond soupir et s'avança sans réelle motivation vers le ... truc. Elle croisa les bras, l'air peu convaincu -elle s'était surement trompée d'adresse.

- Euh ... Monsieur ?

Oui, monsieur. Il avait bien une voix d'homme non ?

- Je pense m'être trompée d'adresse ... sauriez-vous où je pourrais trouver un certain ... Keiji ? Freiji ? Deiji ? Peiji ? Seini ? Sei ..

Merde c'était quoi déjà ?

- Ah oui ! Seiji !

NB : elle n'a pas remarqué Lulu

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Ven 17 Sep - 18:56

- ♫ I am strrrroooong when I am on your ♪-

- Euh ... Monsieur ?

Seiji se retourna au son de la voix, sans pour autant s'arrêter de valser sur lui-même. Il sourit en voyant l'inconnue.

- shoulders ♪

- Je pense m'être trompée d'adresse ... sauriez-vous où je pourrais trouver un certain ... Keiji ? Freiji ? Deiji ? Peiji ? Seini ? Sei .. 7
Ah oui ! Seiji !


Elle était trop mignonne à chercher son nom comme ça. Seiji sourit davantage, chaleureux comme toujours et continua gai (y ? xD )ment sa chanson en s'approchant de la demoiselle brune aux yeux d'un gris ravissant pour l'attraper par la taille, la faisant gracieusement valser avec lui.

- ♫ You raaaiiiise me up, to more than I can be...♪ termina-t-il en inclinant la jeune femme, la renversant dans ses bras à la Clark Gable, se penchant vers elle, en adressant un clin d'oeil à l'autre brune qu'il venait de remarquer, puis offrant à la première, en équilibre entre ses bras, un grand sourire ravi.

- Besoin de Seiji, mes chéries ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Ven 17 Sep - 19:52

Complètement lancé sur sa chanson, l'homme ne prit pas la peine d'interrompre sa danse lorsqu'Aladiah lui posa sa question. Celle-ci fronça les sourcils et se demanda un instant s'il l'avait véritablement entendue. Après tout, dans un trou pareil, il ne devait pas recevoir beaucoup de visites ; peut-être que la solitude l'avait rendu fou ? Ou peut-être s'était-il plus simplement éclaté les tympans à force de s'écouter chanter ...

Enfin ... le large sourire qui s'était dessiné sur son visage prouvait qu'il avait bel et bien ouï la requête. Mais pourquoi n'y répondait-il pas alors ?

Au lieu de cela, il reprit la chantonnette et s'avança en sautillant vers l'Ange. Ange qui esquissa une drôle de moue, maintenant entièrement convaincue que son interlocuteur avait perdu les pédales. Mais il ne lui permit pas d'approfondir l'hypothèse :

Il l'attrapa par la taille et la fit tournoyer avec lui sur le rythme de la musique, achevant son show par une renverse. Saisie, la demoiselle le fixa d'abbord avec de grands yeux. Il avait un fameux grain. Drogué ? Il sourit et elle le repoussa sans aucune délicatesse.

Bas les pattes l'humain !

Pour courronner le tout, elle ne s'était apparemment pas plantée de destination. Mauvais point, elle aurait préféré ne pas avoir affaire à ce taré.

Ses sourcils se froncèrent à nouveau.

D'ailleurs, qu'est-ce qui lui prouvait qu'il ne mentait pas ?

L'immortelle secoua légèrement la tête avant de jeter un regard derrière elle -il avait bien parlé au pluriel, non ?

Là, elle écarquilla les yeux. La barmaid ?! Mais qu'est-ce qu'elle fouttait là cette femme ?! Elle n'avait pas autre chose à foutre que de venir ici ? Elle n'avait tout de même pas cnnaissance des autres mondes ... Non, ça lui semblait parfaitement inconcevable !

- A vrai dire ... commença-t-elle en reportant son attention sur le drôle d'énergumène.

A vrai dire quoi ? Comment savoir s'il mentait sur son identité et s'assurer que la barmaid ne comprendrait rien en une pierre deux coups ?

- On m'a dit que vous aviez d'excellents ouvrages sur les anciennes cités de Naudiz, je me trompe ?

Ca pourrait marcher ... au pire, ils la prendraient pour une folle.

Au mieux, il comprendrait le sous entendu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Ven 17 Sep - 20:13

- Ouh n'ai pas peur, moineau, je ne mange que les enfants ! rit Seiji en lâchant la belle qui l'envoyait sur les roses.

Il acquièsça sagement quand elle lui demanda de façon détournée s'il avait des oeuvres sur les cités impériales de son monde natal.

Mais l'autre demoiselle était là alors...Hors de question de jouer avec le feu et de manquer de révéler le secret des mondes.
Il avait l'habitude de masquer ses activités et origines, il trouva bien vite un détour.


- On s'intéresse à l'archéologie péruvienne, sweetheart ? Je sais exactement ce qu'il te faut...

Il se tourna vers l'autre.

- Je vous laisse regarder un instant et trouver votre bonheur dans mes chères antiquités ? Je m'occupe de mademoiselle, un instant et je reviens à vous.

D'une aimable invitation de la main, il dirigea la brune aux iris lunaires dans son arrière boutique très particulière...

Là, il referma une porte derrière lui, histoire de couper du son.


- Sois prudente quand même, chérie...Il y a des mots qui ne se prononcent pas devant n'importe qui !

Il sourit avec un air intrigué

- Pas d'oreilles pointues, pas de piercing, -il toucha le poignet de la jeune femme- pas de sang-froid, pas de chaleur hors-norme...Et trop parfaite pour être humaine...Mais qu'est-tu, ma colombe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Ven 17 Sep - 20:38

- On s'intéresse à l'archéologie péruvienne, sweetheart ? Je sais exactement ce qu'il te faut...

Immédiatement, Roxanne acquiesça.

Visiblement, elle était sur le bon. Excellement bien dévié : il avait de la tactique sous ses airs bonhommes. Enfin ... l'habitude jouait certainement une place importante là dedans ... Soit.

L'homme décida d'abandonner la dirigeante du Bisher à son sort, la conviant à fouiller les antiquités qui ornaient les étagères (ce n'était donc pas une accoutumée des lieux). Là-dessus, il entraina sa seconde cliente dans une pièce annexe et referma concenscieusement la porte derrière lui.

- Sois prudente quand même, chérie...Il y a des mots qui ne se prononcent pas devant n'importe qui !

Haussement d'épaules.

C'est pas comme si elle avait parlé de Mahl ...

- Aucun risque, c'est une barmaid ; elle n'est pas cultivée. Et quand bien même elle l'était, elle m'aurait prise pour une cinglée.

Enfin, dans un sens, c'est déjà ce qu'elle était à ses yeux, non ? Bref.

- Quand on ne connait pas, on ne peut pas percuter.

L'asiatique esquissa un sourire intrigué avant de reprendre la conversation. Sa cliente, elle, fronça légèrement les sourcils.

- Pas d'oreilles pointues, pas de piercing, -il toucha le poignet de la jeune femme- pas de sang-froid, pas de chaleur hors-norme...Et trop parfaite pour être humaine...Mais qu'es-tu, ma colombe ?

- Une sacillice.

Ou : "Qu'est-ce que mes origines peuvent bien te foutre ? Occupe-toi plutôt de ton boulot et mêle-toi de ce qui te regarde gros mâlin".

Les yeux de l'immortelle parcoururent distraitemment les objets qui recouvraient la pièce, plus étranges les uns que les autres. De concert, elle reprit la parole.

- J'ai appris l'existence de votre échope par sa réputation. Je vois que les commentaires sur la diversités n'étaient pas peu pesés.

Elle s'approcha un peu des rayons afin d'observer la composition de plus près.

- Une petite description de la marchandise ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Sam 18 Sep - 13:01

Les carillons dansèrent quand la porte s'ouvrit. Peu après elle, ils sonnèrent à nouveau et Lucrécia se tourna en direction de la porte.

- Roxane... murmura-t-elle avec un léger sourire et une pointe d'ironie méchante dans la voix.

* Quelle bonne surprise * Elle n'avait pas pu la blairer celle-là, pas une haine méchante et hyper-violente, juste un goût très amer dans la bouche.

L'homme était en train de chanter sur son escabeau. Roxane le héla et il descendit, la prit l'arrivante par les reins [sans connotation sexuelle] et se mit à valser au rythme de la chanson. Il lança un clin d'oeil à Lucrécia.

- Besoin de Seiji, mes chéries ?

Elle lui lança un sourire. Un bel allumé tout de même !

Elle partait dans le fond de la boutique et regarda les objets entreposés dans le magasin avec attention, ça allait des bijoux, aux jouets en passant par les vieux meubles. Elle aimait ce genre de fouillis, pas comme les grandes boutiques en ville où tout était ordonné et propre. Là c'était pas vraiment le cas.

- Je vous laisse regarder un instant et trouver votre bonheur dans mes chères antiquités ? Je m'occupe de mademoiselle, un instant et je reviens à vous.

- Hein ? L'homme avait déjà disparu avec l'autre femme dans une réserve. Soit ...

On avait beau être en hiver avec des températures froides pour certains, le peu de place de la boutique et le bordel monstre tenaient chaud. Quoiqu'en tenue relativement légère (jean usé ... très usé même qui se déchirait dans les endroits les plus utilisés et deux marcels, l'un noir et l'autre blanc), Lucrécia enleva son manteau et le posa sur un petit cheval à bascule en acajou décoré de grelots, qui tintèrent lorsqu'elle lâcha son vêtement dessus. Elle mit ses mains dans ses poches et regarda comme une petite fille curieuse tout ce qui l'entourait, avec autant d'émerveillement qu'un cadeau longtemps désiré..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Lun 20 Sep - 19:13

- Une sacillice.

Seiji haussa un sourcil. Marrant, il était quasi sûr qu'elle mentait. Bien qu'elle soit charmante, elle n'avait ni l'attitude ni l'aura d'une sacillice...

- J'ai appris l'existence de votre échope par sa réputation. Je vois que les commentaires sur la diversités n'étaient pas peu pesés.
Une petite description de la marchandise ?


Bon, après tout, il avait l'habitude des clients qui souhaitaient garder l'anonymat.

Il lui montra le premier étage d'une étagère.

- Tu trouveras ici tout ce dont tu as besoin question bouquins, bijou.

Soudain, il ouvrit de grands yeux.

Un des animaux contenus en cage avait du réussir à forcer son verrou et fonçait vers une bouche d'aération qui reliait cette pièce à l'autre où s'entassaient les antiquités humaines.

- Misère !!! s'affolla l'excentrique avant d'ouvrir la porte pour attraper la bestiole, un petit rongueur à dents accérées, qui se faufilait ultra-aisément entre les grilles de métal.

Il déboula dans la pièce, où il crut défaillir en voyant l'animal se ruer sur Lucrécia et monter sur sa jambe.


- NE BOUGEZ PAS !

Il se tenait la tête entre les mains.

- Dieux du Ciel ! Ne-faites-surtout-plus-un-seul-geste.

Il attrappa une longue pince articulée dans un coin planqué.

- Cette gerbille se nourrit de souffre et libère de l'acide quand on l'attaque. Ne bougez plus d'une semelle si vous tenez à votre jambe !

Inutile de dire qu'il ne pouvait exister aucune race de rongueur humaine qui puisse posséder de telles propriétés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Mar 21 Sep - 12:02

Lucrécia regardait une série de tableaux d'origine africaine sur le mur quand elle sentit quelque chose monter sur sa chaussure...

- Hu ? KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!

Une espèce de souris s'agrippait à ses lacets et montait le long de sa jambe en la regardant de ses yeux noirs... On aurait plutôt dit un gros rat des rues malfamées de Chicago et franchement laid comme bestiole.

Lucrécia n'écoutait même pas les cris de l'antiquaire, elle s'affala à la renverse et de tout son long dans les vieux berceaux en osier déséché, dans le bac de poupées tout droit sorties d'un film d'horreur à pas cher. Elle criait de surprise mêlée de peur mais aussi de douleur, ça lui déchirait la cuisse, ça puait le cramé et le sang mais elle ne savait pas quoi. Et cette saloperie de bestiole n'était plus là ... évidemment !

Tout ce qu'elle pu sortir, c'était des gémissements et des larmes de douleur du genre "Aaaaargh", quelque chose qui aurait passé comme pitoyable dans une émission de télé américaine à deux balles de l'après-midi... Dans un effort surhumain, elle ouvrit les yeux et constata avec désarroi sa cuisse et sa jambe ensanglantées et voyait sa chair à nu. Tout commençait à se voiler, elle vit seulement deux ombres s'approcher... Deux secondes plus tard, c'était l'inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Sam 25 Sep - 21:30

Sous les yeux du marchand, la jeune humaine s'étala violemment dans les antiquités, bousculant nombre de pièces de collections durement ammassées.
Dans le fracas, un vieux four en fonte s'abattit sur le rongeur qui vit soudain ses jours se raccourcir avant de prendre la direction d'un monde meilleur.

/////////////////////

- Oh mon Dieu ! OH MON DIEU !!! s'exclama un Seiji horrifié en voyant l'état de la plaie de le jeune fille évanouie.

Il arracha un morceau de tissus à un landeau et le compressa sur la blessure pour retenir l'hémoragie.
Brèvement, il se tourna vers l'autre brune.


- Dans ma réserve rayon philtre, la fiole vert menthe, vite !

Quand celle-ci arriva, il la vida sur la jambe rongée, obtenant un grésillement à vous en retourner l'estomac.

- Oh bon sang, c'est pas vai !!! Il n'y en a pas suffisament.

Il attrappa le corps et tenta de le hisser sur ses épaules, répétant , bille en tête :

- Il faut que je l'emmène chez les elfes ! Ils sauront la soigner mieux que moi ! Aidez-moi à la mener à ma voiture. Je m'occuperais de ces saletés de bestiole plus tard. Celle là ne pourra pas sortir d'ici au moins !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Sam 25 Sep - 22:27

L'étrange asiatique s'avança de quelques pas dans la vaste pièce et désigna une étagère d'un signe de main. Ici logeaient apparemment bouqins et bijoux. Ok, très bien, mais nul besoin de tirer une gueule pareille ... D'ailleurs, qu'est-ce que ce mec fixait comme ça ?

- Misère !!!

Le regard de l'Ange glissa vers le haut des murs en pierre. Aussitôt, elle écarquilla les yeux. L'autre s'empressa d'ouvrir la porte qui les séparait de la serveuse, lui hurlant de ne pas bouger. Chose qu'elle ne fit pas, bien évidemment (ous l'effet de la surprise, pour une bête humaine, la tâche demeurait de toute manière impossible). La bestiole, par pur instinct de défense, ne tarda à relâcher le poison acidulé qui parcourait son petit corps. Rapidemment, la jambe de la cible entra en décomposition.

Sous le choc, celle-ci emporta avec elle une partie des rayons -signant d'un même geste l'arrêt de mort de la gerbie, avant de s'écrouler sur le sol, inconsciente. L'état de la plaie, lui, continuait de s'aggraver.

Sans se faire prier, l'immortelle et le marchand accoururent au chevet de l'anterienne. Ce dernier, plus que terrifié, ne cessait d'appeller son dieu à l'aide. Ok la blessure n'était pas belle à voir mais ces cris n'arrngeraient rien.

- Dans ma réserve rayon philtre, la fiole vert menthe, vite !

Hein ? Mais elle savait même pas où il était son putain de rayon filtre !

La demoiselle fila dans la réserve en secouant la tête.

Tout ça parce que ce crétin n'était pas capable de refermer ses cages avec attention ...

Filtres, filtres, filtres, filtres ...

Ah ! C'était là !

Elle se saisit de ladite potion et la tendit à l'homme qui s'occupa de l'étendre sur la jambe amochée.

- Oh bon sang, c'est pas vai !!!

Sur ces mots, il attrapa l'humaine et la mit sur ses épaules, prèt à partir.

- Il faut que je l'emmène chez les elfes ! Ils sauront la soigner mieux que moi ! Aidez-moi à la mener à ma voiture. Je m'occuperais de ces saletés de bestiole plus tard. Celle là ne pourra pas sortir d'ici au moins !

Sur ces mots, complètement abasourdie, Aladiah haussa les sourcils dans une expression de pure stupéfaction.

- Mais ... non. Non, non, non.

Elle posa vivement une main sur son épaule et le contraint assez violemment à retourner sur ses pas, l'air peu amène.

- NON !

Elle secoua la tête.

- T'es con ou quoi ?! Tu peux pas faire ça. Avec moi ici tu n'emmèneras certainement pas une anterienne sur Naudiz !

Sans aucune délicatesse, elle força le propriétaire du bâtiment à relâcher sa prise. Prise qui retomba brusquement sur le sol.

- Putain mais j'en reviens pas ! On t'a donné quoi à bouffer mec ? T'a bu une de tes potions d'amnésie ? Il est impérativement interdit de ramener ces gens sur les autres mondes ! Tu ne peux PAS l'ammener là, même si mort doit s'en suivre ! Et si t'es pas capable de supporter un cadavre t'as cas pas jouer avec ces choses !

Elle désigna d'un signe de tête le corps sans vie de la gerbille.

- De toute manière elle serait finnie avant qu'on soit arrivés ... Alors maintenant tu vas te calmer et si tu suggères encore une seule fois de confronter cette humaine à la magie je te jure que tu passeras le restant de tes jours persuadé d'être une brosse à chiottes !

L'Ange s'abaissa alors vers la jambe de la blessée. Elle n'était vraiment, vraiment pas belle à voir. Et l'odeur laissait tout autant à désirer.

- Fais CHIER ! Je devrais laisser crever cette merde ! cracha-t-elle tout en posant une main près de la plaie.

- Et toi ducon, si j'ai des emmerdes à cause de ça, j'te jure que tu regretteras d'être né. Merde !

Là dessus, la blessure cicatrisa lentement.

- Aucune allusion à ce qu'il s'est passé quand cette emmerdeuse ouvre les yeux ! J'me charge de lui laver ce qu'elle a dans le crâne (s'il contient bel et bien un cerveau). Et j'espère franchement que j'aurai pas à recommencer alors j'irais vérifier mes cages si j'étais toi !

Elle secoua encore une fois la tête, visiblement ... contrariée.

- Putain mais quelle poisse !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Sam 25 Sep - 23:08

Lucrécia ouvrit les yeux. Elle voyait un plafond poussiéreux et un mur couvert de monstrueuses peintures.

* Mais putain où est-ce que je suis? Pas chez moi c'est clair, c'est pas aussi poussiéreux et pas aussi moche *

Elle tourna la tête et eut un face à face avec un masque aborigène qui la fit sursauter. Un magasin d'antiquités... Elle se pinca l'arête du nez et ferma les yeux en fronçant les sourcils.

* Bah voyons *

Elle s'assit et vit deux guignols à la regarder se lever... Dans un lit... Dans un magasin d'antiquités...

* Mais qu'est-ce que j'ai pu fumer merde ! *

Une femme brune,

* Ah oui c'est Roxane ça *, et un autre huluberlu drôlement sapé

* L'antiquaire je supposerais *

Elle les regarda et sortit du lit, une grosse partie de son jean en moins (mais elle l'avait même pas remarqué) et sortit un :

- Salut ! avec un sourire extrêmement gêné envers l'antiquaire. Une tronche de Lucrécia au réveil, ça donne des cheveux en bataille, la grosse marque de l'oreiller sur la joue et généralement une nuisette ou rien, mais pour une fois elle était habillée. Elle recula un peu, jaugea l'espace et vit son manteau sur un cheval à bascule à grelots complètement niais.

Elle regarda avec des yeux ronds l'antiquaire en cherchant vainement une réponse à sa question "Pourquoi je dormais dans un lit en vente ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Dim 26 Sep - 10:30

- Mais ... non. Non, non, non.
NON !
T'es con ou quoi ?! Tu peux pas faire ça. Avec moi ici tu n'emmèneras certainement pas une anterienne sur Naudiz !

Putain mais j'en reviens pas ! On t'a donné quoi à bouffer mec ? T'a bu une de tes potions d'amnésie ? Il est impérativement interdit de ramener ces gens sur les autres mondes ! Tu ne peux PAS l'ammener là, même si mort doit s'en suivre ! Et si t'es pas capable de supporter un cadavre t'as cas pas jouer avec ces choses !

De toute manière elle serait finnie avant qu'on soit arrivés ... Alors maintenant tu vas te calmer et si tu suggères encore une seule fois de confronter cette humaine à la magie je te jure que tu passeras le restant de tes jours persuadé d'être une brosse à chiottes !


- Tu sais ce que je risque si on la retrouvée blessée ici ??? Et il est HORS DE QUESTION que j'aie sa mort sur la conscience jusqu'à la fin de mes jours !

- Fais CHIER ! Je devrais laisser crever cette merde ! cracha-t-elle tout en posant une main près de la plaie.
Et toi ducon, si j'ai des emmerdes à cause de ça, j'te jure que tu regretteras d'être né. Merde !
Aucune allusion à ce qu'il s'est passé quand cette emmerdeuse ouvre les yeux ! J'me charge de lui laver ce qu'elle a dans le crâne (s'il contient bel et bien un cerveau). Et j'espère franchement que j'aurai pas à recommencer alors j'irais vérifier mes cages si j'étais toi !

Putain mais quelle poisse !


- ...Ange...???

///////////////////////////////

L'humaine inconsciente sombrait sur le matelas d'un vieux lit à baldaquins datant de la colonisation.

- Je savais que je n'aurais jamais du accepter de vendre ces horreurs...

L''asiatique s'employa à relever les meubles et à arranger un peu le carnage dans ses étalages, attrapa sa grande pince et ramassa le cadavre de gerbille.

- Qui voudrait de ça ? fit-il en comtemplant l'animal avec un hochement de tête désapprobateur.

//////////////////////////////

Bras croisés, l'anticaire, un rien soucieux observait la brune revenant à elle-même.

Bon, trouver un bobard magistral et plausible pour expliquer la démission de la jambe gauche de son jean...


- Hey, honey ! Dis donc sacrée idée d'énerver le gros chien d'à côté quand il sort en ballade ! Une chance que mes portes soient solides ! Encore un peu et il te croquait toute crue !

Une chance qu'il possède un tel sens du mensonge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Dim 26 Sep - 20:00

- Hey, honey ! Dis donc sacrée idée d'énerver le gros chien d'à côté quand il sort en ballade ! Une chance que mes portes soient solides ! Encore un peu et il te croquait toute crue !

- Pas très crédible comme argument hein ? Elle lui souria gentiment, il devait pas être bien méchant au fond. Mis à part ça, le lit sur lequel vous m'avez déposé était ... très confortable.

Ca faisait à peine Belle au Bois Dormant des temps modernes, mais c'était plaisant. Elle lui fit un clin d'oeil discret en se dirigeant vers le cheval à bascule derrière lui afin de reprendre son manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Dim 26 Sep - 21:00

- ...Ange...???

La concernée fronça légèrement les sourcils et plongea son regard argenté dans celui de son interlocuteur.

- Ridicule. commença-t-elle sur un ton des plus naturels, bien que toujours tendu.

Elle haussa brièvement les épaules.

- Tout le monde sait que les Anges ne se baladent plus sur les terres du milieu* ; ils sont bien trop lâches pour daigner sortir de leur trou. De toute manière, ils sont loin d'être les seuls à possèder quelques propriétés de soin. Par conséquent, conclusion un peu trop hâtive il me semble, surtout que j'avais déjà répondu à cette question.

Tout en parlant, elle s'était redressée. Elle désigna le corps inerte de cette pauvre Lucrécia.

- Tu comptes la laisser bouffer la poussière durant l'entierté de son sommeil ?

*XD dit comme ça ça fait LOTR

***

La demoiselle finnit par ouvrir les yeux au bout d'une longue demi-heure qui sembla durer l'éternité. Le vendu lui servit l'excuse du chien d'à côté. Ma foi, pourquoi pas ... Sauf que :

- Pas très crédible comme argument hein ?

Derechef, l'Ange fronça les sourcils.

- Pas très crédible ... Il n'y a pourtant aucun intérêt à mentir pour une connerie pareille. Tu t'es approchée de la boutique, cette saloperie de clebs t'a vue.

Elle désigna d'un bref signe de tête le pantalon déchiré et une plaie légèrement apparaissante (elle ne s'était pas fatiguée à agir jusqu'au bout sur les soins).

- Il a chopé ton pantalon et ta chair avec, t'es tombée à la renverse, tête la première et tu t'es évanouie. J'avoue, c'est pas une superbe épopée mais c'est aussi con que ça ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Dim 26 Sep - 21:37

- Pas très crédible ... Il n'y a pourtant aucun intérêt à mentir pour une connerie pareille. Tu t'es approchée de la boutique, cette saloperie de clebs t'a vue. Il a chopé ton pantalon et ta chair avec, t'es tombée à la renverse, tête la première et tu t'es évanouie. J'avoue, c'est pas une superbe épopée mais c'est aussi con que ça ...

Lucrécia jeta un coup d'oeil à sa jambe gauche... Effectivement... Elle se mordit la lèvre. Elle n'aimait pas ce genre de ton cinglant. Martel l'avait utilisé une fois... Et ça s'était fini en une semaine de bouderie lucrécienne...

Lucrécia ignora tout bonnement la brune et faisant mine de lui lancer un regard noir (qui toutefois ne passa pas très crédible étant donné la propension de Lucrécia à être mauvaise... C'est à dire quasi-nulle) et se dirigea vers l'antiquaire.

- Je vous remercie infiniment de vous être occupé de moi et de m'avoir soignée, lui dit-elle en lui prenant les deux mains, et si je puis me permettre, je vous invite à dîner, ça sera un merci à ma façon disons.

Elle prit son manteau sur le cheval à bascule. Elle s'apprêtait à sortir de la boutique et se ravisa, sortit un bout de papier de sa poche, inscrivit son numéro de téléphone avec un stylo qui avait élu domicile dans sa poche également et le tendit à l'antiquaire.

- Appelez moi quand vous serez disponible, je m'appelle Lucrécia Bisher... N'hésitez pas à appeler, je ne mords pas, moi! Elle lui souria chaleureusement et lui lança un petit clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Lun 27 Sep - 12:15

Seiji hocha la tête, d'un air compatissant quand l'humaine se radoucit.

Il prit le papier qu'elle lui tendait, la remerciant et la saluant en joignant les mains avec un sourire encourageant et surtout soulagé.

Il regarda la dénommée " Lucrécia" regagner la rue calme avant de se tourner vers l'autre demoiselle.

- Ange, elfe ou mage, qu'importe, je te dois une fière chandelle. Et je tiens à te remercier.

Il la mena à nouveau dans la grande arrière boutique qui regorgeait de merveilles inconnues.

- Choisis parmi tout ça le cadeau que je t'offre en reconnaissance de ton aide. Quoi que tu désires, il est à toi. déclara-t-il, on ne peut plus sérieux, en tendant le bras vers ses rayonnages.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Sam 6 Nov - 11:58

[Je fais très court ainsi on cloture vite ce sujet qui traine un peu trop -ma faute, à mon goût ...]

L'humaine eut vite fait de sortir de l'étrange boutique de Seiji. Ce dernier, en contrepartie, invita l'Ange à choisir la fourniture qu'elle désirait parmis toutes ces choses qu'il possédait. Elle fronça les sourcils et jeta un regard panoramique tout autour d'elle.

Il y avait beaucoup de fournitures. Vraiment beaucoup ... et en toute honnêteté, elle n'avait pas envie de passer des heures à silloner les rayons.

Néanmoins, elle fit malgré tout mine d'observer les étalages un petit temps.

- T'es pas natif d'Anteria ? demanda-t-elle l'air de rien.

En fait, c'était plus une affirmation qu'une question. Il s'y connaissait un peu trop pour quelqu'un qui avait seulement eu vent des histoires étrangères. De toute manière, quel anteriens s'amuseraient à trafiquer des objets magiques ?

- Pourquoi t'es venu ici ?

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre.

- T'aurais des potions de soin ? Genre qui puissent soigner une maladie incurable par les médocs ? Et si t'en as pas, tu sais s'il y aurait moyen de m'en procurer autrement ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Mer 24 Nov - 11:16

Seiji afficha un sourire mystérieux.

- Je suis de Naudiz, moineau et je suis là pour affaires comme tu peux le voir.
Et puis...les Anteriens sont tellement étonnants et originaux derrière leurs airs conformistes !

Quant aux potions...hé bien je dirais que tout dépend de la maladie que tu veux soigner, joli rossignol...!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Mer 24 Nov - 11:22

(XD ça ça va être de la cloturation rapide :p).

L'Ange leva les yeux au ciel.

- Et bien maladie dans le genre ... truc incurable quoi.

Qu'est-ce qu'il voulait de plus ? Le nom ?
... ah bah oui, réflexion faite, peut-être bien.

Elle croisa les bras.

- VIH.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Mer 24 Nov - 11:40

L'androgyne ouvrit des yeux ronds.
Ça, pour une surprise !!!


- Mais les anges ne peuvent pas être atteints...!

À moins que...

- Oh, ne me dis pas que c'est pour Anterien...

Sa mine se décomposa lentement.

- On ne peut pas soigner un mortel de ce mal.

Il était terriblement sérieux. Ces choses là étaient de celles qui provoquaient chez vous la plus grande pitié pour le genre humain. Humains si fragiles, humains si périssables...

- Je suis vraiment désolé...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Mer 24 Nov - 11:47

L'immortelle plissa brièvement les yeux, les lèvres pincées.

- Non.

Il avait l'air sérieux, mais comment pouvait-il être certain de possèder le savoir de mondes entiers, aussi âgé soit-il ?

Silencieuse, elle dévisagea l'asiatique un bon moment.

- Tu ne sais pas si c'est possible, ce n'est pas la même chose. s'expliqua-t-elle d'un ton tranchant.

- Je ne suis pas un Ange, je te l'ai déjà dit.

Là dessus, elle se rendit vers la porte. Elle n'aurait plus rien à en tirer et elle aurait du s'en douter auparavant. Quelle idée de demander quelque chose d'important et d'un tant soit peu difficile à quelqu'un qui ruinait sa vie ici ?

- Au revoir.

La porte claqua. Les traits filiformes d'Aladiah se mêllèrent au brouillard.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Whatever the way"   Mer 24 Nov - 11:53

Seiji hocha simplement la tête en écoutant la demoiselle.

Peut être avait elle raison...il lui souhaitait.

Il soupira en la voyant sortir. Pauvre colombe.

Bon...regagner ses étalages. Il avait encore du pain sur la planche....

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Whatever the way"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Whatever the way"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Centre ville :: ▌Rues commerçantes-