AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Caught in a web of your creation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Caught in a web of your creation   Dim 1 Aoû - 21:36

- Lisa...Cette histoire a deux ans...L'homme est derrière les barreaux ! Je ne vois pas pourquoi ta fille ne pourrait pas rester seule à la maison ! Elle y a passé plusieurs années, après tout...

- Justement ! C'est déjà assez pour qu'elle se risque à nouveau ! Tu as entendu cette émission, non ? Le violeur connaissait toutes ses victimes et savaient l'heure exacte où elles allaient dormir ! Tu sais combien April a d'amis ? Il est définitivement HORS DE QUESTION qu'elle reste seule ici une nuit de plus !!!

- Chérie...

- J'ai dit !

Jake soupira. Aucune chance de la faire céder.

/////////////////////

- "Alors nous sommes bien d'accord, Owen ? Je vous l'amène pour 21h. Nous prennons la route de nuit. A demain ! "

Elle raccrocha. Bon, il fallait encore monter aider Aladiah à préparer son sac pour ce séjour à New-York.

- Tu as vu Jude ?

Jake haussa les épaules.

- Il traîne dehors. Où veux-tu qu'il soit ?

Lisa soupira. Elle ne comprennait pas ce garçon.

- Il faut que je me trouve une robe pour la soirée au restaurant...

//////////////////////////////////////

April leva les yeux aux ciel, bras croisés.

Cette mère était une vraie plaie.

Elle rongea son frein et redressa la lanière de son sac à dos quand celle-ci la poussa vers Owen.

- Allez, va, chérie, je suis sûre que notre ami a prévu de quoi te divertir. Amusez-vous bien ! On revient vous la chercher dans deux jours !

Signe d'aurevoir de la main de la part de la femme blond vénitien. Elle grimpa dans le break de Jake où son mari tenait le volant pendant qu'Aladiah, attachée sur son réhausseur, dessinait des symboles qui ne signifiaient rien sur les vitres embuées du véhicule.

Les roues crissèrent sur le gravier et l'engin disparu au fond de la rue.

April se tourna vers Owen. Lisa l'énervait. Elle était résolue à se venger à sa façon.

Bras croisés, elle se tourna vers l'avocat avec un air de princesse exaspérée.

- Te voilà donc reconverti en baby-sitter...Ma mère doit oublier que j'aurais l'âge légal pour coucher avec toi...Enfin bref...

Elle posa le sac au sol.

- Je suis là.

Elle ouvrit les bras avec un air railleur.

- Amuse-moi donc !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Lun 2 Aoû - 9:43

- "Alors nous sommes bien d'accord, Owen ? Je vous l'amène pour 21h. Nous prennons la route de nuit. A demain ! "

BIP BIP BIP

Le portable toujours collé à l'oreille, l'avocat ne bougea pendant un long moment. Mais ... mais ... comment est-ce qu'il avait bien pu en arriver là ?! Et pourquoi est-ce que c'était tout bonnement impossible d'aller à l'enconbtre des idées de cette femme trop obstinée ?! Il n'avait même pas eu le temps d'inventer une excuse ! Il rangea vivement l'engin dans sa poche et soupira. Réduit à l'état de baby sitter ... En plus, la gamine était intenable. Intenablement chiante ! Il n'y avait qu'à voir ce que ça avait donné à la réception en l'honneur de son père ! Et pour courroner le tout, Gwëen ne serait pas là pour l'assister.

Il se laissa tomber sur son canapé.

Pitié mais qu'avait-il fait pour mériter ça ? La plaie.

***

Et voilà. On venait de déposer l'ignoble coli sur le pas de sa porte : Lisa avait poussé la petite en sa direction. A voir sa tête, elle non plus n'avait pas l'air ravie.

- Allez, va, chérie, je suis sûre que notre ami a prévu de quoi te divertir. Amusez-vous bien ! On revient vous la chercher dans deux jours !

Prévu de quoi la divertir ? Non mais puis quoi encore ? Il n'était pas là pour amuser la galerie, et sa maison ne comportait strictement rien qui soit suceptible d'amuser une étudiante de son calibre. Ils saluèrent, puis s'évaporèrent dans la nuit. Le cauchemars allait pouvoir commencer.

- Te voilà donc reconverti en baby-sitter...Ma mère doit oublier que j'aurais l'âge légal pour coucher avec toi...Enfin bref...

Le vampire haussa les sourcils et tourna la tête vers la jeune femme qui l'observait avec un regard de pimbêche. C'était quoi encore son problème ? Dans un sens, aux vues de ses états d'âmes, il comprennait que la mère veuille la faire surveiller. Mais il était convaincu qu'elle se serait plue d'avantage en hôpital psychiatrique.

Elle déposa son sac au sol.

- Je suis là.

Et ouvrit les bras, caustique.

- Amuse-moi donc !

Nouvel haussement de sourcil.

- Reprend ton sac, je n'habite pas sur le pallier de la porte.

Et il était encore moins question qu'il le porte à sa place. Personne n'était présent pour juger son manque de galenterie de l'instant présent.

Le périple en asenceur terminé, il ouvrit la porte de son appartement et fit entrer la demoiselle. Rapidement, il lui fit faire le tour des pièces.

- Hall, salon, cuisine et salle-à-manger, salle-de-bain, toilettes, chambre. Et c'est là que tu dormiras, c'est la chambre de Gwëen.

Déclara-t-il en désignant la pièce attrocement mal redécorée par l'elfe.

Il haussa les épaules.

- Je suppose que tu n'as pas de questions ? Fais comme chez toi.

Sur ces mots, il regagna le sofa et s'y installa confortablement, récupérant le livre intitulé "Coaching" qu'il avait laissé là avant l'arrivée des O'Brien-Rainford. Lecture intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Lun 2 Aoû - 19:39

Reprend ton sac, je n'habite pas sur le pallier de la porte.

- Quoi ? Même pas un majordome pour vous décharger ? Je m'attendais à mieux, Mr Livingston ! railla la jeune rousse qui remontait son fratras sur son dos.

L'ascenceur sembla passer trois ans à monter. Heureusement qu'elle pouvait encore s'intéresser à ses ongles fraîchement manucurés.

Finalement, on parvint chez Owen avant la fin de l'espèce humaine.

- Hall, salon, cuisine et salle-à-manger, salle-de-bain, toilettes, chambre. Et c'est là que tu dormiras, c'est la chambre de Gwëen.

Je suppose que tu n'as pas de questions ? Fais comme chez toi.

Owen partit s'installer et bouquiner. Bon, elle n'avait plus qu'à entrer dans sa chambre d'invité et défaire ses bagages.

Au bout de quelques minutes, elle revint, mains dans les poches arrière.

- Eww...Cette chambre...Moi qui commençait à me dire que tu avais du goût...Oh non, attend j'y suis, c'est elle, c'est ça ? Mmmh, tu lui a expliqué que les pilules roses qu'on distribue en boîte n'était pas des smarties ?

Elle se jeta sur le canapé à côté de lui, le faisant rebondir de quelques centrimètre, juste pour l'emmerder.

Le but était de lui faire passer l'envie de redire un jour " oui " à Lisa.

Et elle comptait bien s'arranger pour l'atteindre.

- Alors on fait quoi ? T'as prévu un truc ? Films, jeux vidéos - tiens je demande à quoi peut bien jouer un vampire...Chippendanes ? Détends-toi, je déconne.. pour les jeux vidéos !

Elle se releva vivement. Nouvelle idée.

- ♪ Mmh, mmh...♫ Bar...bar...bar...fit-elle en longeant le buffet du mur pour chercher l'endroit où Owen rangeait l'alcool.

Un suceur de sang devait sûrement prévoir quand même de quoi pour ses invités, au cas ou...,non ?

- Ah ! Trouvé !

Elle ouvrit la porte du buffet au centre.

- La voilà, la caverne aux merveilles.

L'étudiante se mit à détailler les bouteilles présentes.

- Alooors, Jack Daniel's, Liquid Gold - mmmh monsieur ne lésine pas sur la qualité de son whisky ! - Oh et du Bombay Saphirre, le plus cher au monde pour le gin, s'il vous plaît ! Gran Patron Tequila Platinium..., Cognac Dudognon Héritage HENRI IV - rien que ça !, Rhum "Wray and Nephew" , Dom Perignon Rose pour le champagne - évidemment ! Et...ah voilà, ma grande amie : cette chère Vodka Diva ! Ouh, carrément la version diamant ! Tu sais que ce sont des vrais ces caillous brillants à l'intérieur ? Ca m'étonne que tu n'aies pas déjà tué la bouteille pour les récupérer...!

Elle attrapa une coupe en cristal.

- Même pas une petite bouteille d'O Négatif ! Tu devrais penser un peu plus à toi, quand même !

Elle lui adressa un large sourire. Se payer sa tête, elle ? Noooon !

Si peu...

Elle se remplit sa coupe de la précieuse vodka et vint, flacon en main retrouver le canapé et la table basse. Avec un peu de chance, elle la laisserait tomber et l'autre chauve souris ferait une crise cardiaque.

...Enfin au figuré. Elle allait lui faire regretter d'avoir pactisé avec ce diable aux grands yeux bleus qu'était sa mère...

C'était décidé : qu'il s'accroche bien le centenaire, l'enfant terrible était de sortie pour tout le week end !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Lun 2 Aoû - 20:35

Quelques minutes de paix ... Seulement quelques minutes de paix. C'est à dire pas grand avancement dans son bouquin ... et voilà que la demoiselle débarquait dans le salon, mains dans les poches de son pantalon, avec ses airs de princesse collés au visage. Qui plus est, le ton plaintif sur lequel elle commença sa phrase n'annonçait rien de bon. Enfin. Lui, ça ne le regardait pas. Elle avait cas savoir s'occuper seule d'elle.

- Eww...Cette chambre...Moi qui commençait à me dire que tu avais du goût...Oh non, attend j'y suis, c'est elle, c'est ça ? Mmmh, tu lui a expliqué que les pilules roses qu'on distribue en boîte n'était pas des smarties ?
- Hmhm ...

Répliqua l'avocat en guise de réponse sans même lever les yeux des pages dactylographiées. En réalité, il n'avait rien écouté.

Brusquement, il se sentit rebondir dans son pauvre fauteuil. Explication : la boule d'énergie venait de se jeter à ses côtés. Il soupira et laissa tomber son livre sur ses genoux avec lassitude. Qu'est-ce qu'elle voulait encore ?! On ne lui avait jamais appris à s'occuper seule ou quoi ?!

- Alors on fait quoi ? T'as prévu un truc ? Films, jeux vidéos - tiens je demande à quoi peut bien jouer un vampire...Chippendanes ?

Froncement de sourcils. NON il ne jouait pas à de vulgaires jeux vidéos.

- Détends-toi, je déconne.. pour les jeux vidéos !

...

Mais ...

Qu'elle se taise et le laisse en paix alors !

Il secoua son livre devant elle, signe qu'il ne désirait pas être interrompu dans sa besogne et reprit la lecture.

Elle se redressa. Il l'ignora et n'écouta pas plus ce qu'elle fredonnait. C'est ça, qu'elle aille voir ailleurs s'il y était ...

... on peut donc en déduire qu'il existe dans notre société quatre groupes fondamentaux de personnes : le Jack Daniel's, le Liquid Gold ...

Nouveaux soupir. Décidémment, c'était littéralement impossible de se concentrer avec une gamine pareille ! Et qu'est-ce qu'elle avait à réciter le nom de ses alcools ? Hey oh ?! Elle ne comptait tout de même pas en boire ! Elle était déjà bien assez en forme comme ça ! ...

Trop tard. Elle venait de se servir une coupe. L'homme soupira et se laissa glisser dans son canapé de cuir blanc.

- Même pas une petite bouteille d'O Négatif ! Tu devrais penser un peu plus à toi, quand même !

Sourire crispé.

- Je préfère le AB négatif ... et fais attention à ce verre et son contenu !! ... merci.

Ouf, elle s'était assise sans encombre. En espérant qu'elle reste en place ...

- Tu ne devrais pas boire de vodka, tu m'as déjà l'air bien excitée et surtout tu n'as encore rien mangé ...

Enchaina-t-il en reprennant sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Lun 2 Aoû - 21:16

- Je préfère le AB négatif ... et fais attention à ce verre et son contenu !! ... merci.

Tu ne devrais pas boire de vodka, tu m'as déjà l'air bien excitée et surtout tu n'as encore rien mangé ...

Heein il tenait à son beau mobilier...! Noté. Elle n'omettrait pas ce précieux détail dans son sabotage de week-end.
En attendant...Il venait de lui donner une idée grandiose !

Elle posa le verre et sauta de nouveau sur ses pieds.

Vite la cuisine. Aaaah le FRIGO !

Alooors , vide ou pas vide ?

* S'il est vide, je baptise son canapé à la Diva *

Oh zut. Deux ou trois choses très fraîches et délicieuses.

Ah oui, c'est vrai, Gweën vivait là...

Bon ! Au grand maux, les grand moyens.

Et des moyens, il avait intérêt à en avoir avec ce qu'elle lui préparait.

Elle se glissa dans le couloir. Un téléphone au mur...Merveilleux !

Elle attrapa son black berry et commença à lire l'écran, concentrée et hors de la portée du regard d'Owen.

Trois minutes plus tard, l'artillerie était au complet.
Téléphone ? Dégainé.
Numéro ? Fin prêt.
Liste ? O.K.

On pouvait passer au massacre...

///////////////////////////////

Elle passa par sa chambre pour se changer un peu. S'il fallait jouer la sale gosse autant le faire en beauté. Allons-y gaiement ! Jupe noire plissée bien au dessus du genou, botte à talons en cuir et passant argentés sur tout le long, haut rouge asymétrique, ceinture rouge Burberry pour le look Bad écolière.

Plus qu'à voir la tronche de Dracula...Et à attendre le livreur...

Dix minutes passèrent où elle en profita pour cerner un peu plus ses yeux de noirs et glosser ses lèvres en vermeille. La sonnerie retentit. Elle déboula dans le salon.

- Ah enfin ! Oups, quelle idiote ! J'ai oublié de te dire..., ça t'embête pas j'espère...Comme j'avais faim et que j'aime pas ce que tu as au frais, j'ai pris la liberté de commander chez mon traiteur préféré...

Elle lui offrit un sourire innocent et alla ouvrir la porte au livreur.

- Voici les produits Fox&Obel que vous avez commandés. Il déposa une batterie de boites et sachets très chics sur la table basse.

- Et voici l'addition.

April la prit avec un air ravi et la tendit à Owen.

- A vous l'honneur, Maître Livington !

Inutile de préciser qu'April ayant pris bien soin de choisir tout le menu le plus haute gamme possible, la note était outrageusement élevée...

Et si tout marchait comme elle voulait, Lisa serait naaaavrée et devrait tout rembourser à Owen qui ne se laisserait sûrement pas spolier de tant de ses chers dollars !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Lun 2 Aoû - 21:46

SBLAM

La demoiselle, empreinte à une bougeotte incurable, déposa sa coupe et bondit derechef sur ses pieds. Elle avait déjà dévalisé ses alcools, que cherchait-elle maintenant ?

L'avocat leva les yeux vers la furie. Evidemment, le frigo ... et bien, pour une fois qu'elle semblait écouter un conseil, ma foi, il n'allait pas s'en plaindre. Comme quoi il n'y avait pas d'âge pour s'assagir.

30 secondes. 2 minutes. 5 minutes. 15 minutes. 25 minutes.

Que c'était bon de lire en silence, seul.

DRIIIING

Hein ? Il ne se rappellait pas attendre quelqu'un ... Owen fronça les sourcils, se redressa et déposa encore une fois son livre sur la petite table. Du moins, c'est ce qu'il aurait fait si la fatalité ne l'avait pas contraint à brutalement lâcher ce bouquin qui décidemment devait lui porter malheur.

Mais qu'est-ce que c'était que CA ?!

Face à lui, vêtue et maquillée comme une prostituée : April. Si pâlir avait été en son pouvoir, c'est à un mort qu'il aurait pu en cet instant être comparé. Finalement, il la préférait encore en gamine chiante qui ne cessait de l'ouvrir, parce que ! Elle dépassait les bornes !

- Ah enfin ! Oups, quelle idiote ! J'ai oublié de te dire..., ça t'embête pas j'espère...Comme j'avais faim et que j'aime pas ce que tu as au frais, j'ai pris la liberté de commander chez mon traiteur préféré...

Froncement de sourcils. Ca ne sentait rien qui vaille ...

Immédiatement, elle se rua sur la porte et se pressa de faire entrer le livreur. Fox&Obel, Fox&Obel ! Elle avait complètement perdu la tête oui ?! Désésperé, le vampire salua chaleureusement le nouveaux venu. Air chaleureux qu'il ne garda pas bien longtemps puisque la demoiselle venait de lui tendre l'addition, agrémentant le tout d'un petit "Maître Livingston", histoire de lui arppeller qu'il avait interdiction de réfuter.

Il resta un moment à fixer la note excessivement élevée qu'elle lui tendait, ébahi par ce comportement inadmissible, puis paya vivement le marchand qu'il ne tarda à renvoyer avec un petit "merci" absolument hypocrite.

Oh sa mère allait rembourser, ça elle pouvait en être certaine !! Jouer avec son argent, elle en avait de bonne la jeunotte ! Aucune éducation ... !

Il leva les yeux au ciel et dévisagea son invité de haut en bas.

- Tu es contente de toi je suppose ? Pour ce prix là, je te conseille fortement de lècher tes assiettes une fois que tu les aura vidées ! Et maintenant, tiens-toi à carreaux ! déclara-t-il sur un ton plus sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Lun 2 Aoû - 22:04

- Tu es contente de toi je suppose ? Pour ce prix là, je te conseille fortement de lècher tes assiettes une fois que tu les aura vidées ! Et maintenant, tiens-toi à carreaux !

April prit sa tête de chiot battu. Mais intérieurement, elle jubilait.

Bien bien bien...plan phase 2 !

- Mais je m'ennuiiiiie moi ! Y a rien à faire ici ! Si je pouvais au moins avoir quelqu'un d'autre de mon âge...Oh ! Si tu me laisses inviter un copain, je te fiche la paix durant toute la soirée...

////////////////////

La promesse était trop belle. Evidemment Owen avait dit oui.

Elle fit donc entrer Neil Parksons avec un large sourire et sa tenue on ne peut plus aguichante.

Un type sans intérêt qui l'avait souvent draguée.

Il n'allait pas être déçu !

Le regard mesquin, elle l'attrappa par la manche, colla les cinq tonnes de paquets Fox&Obel dans les mains dudit type et le poussa vers le couloir pour rejoindre la chambre.

-♪ A plus, Oweeen ♫!

Elle referma la porte derrière elle.

Neil lui faisait face, l'air hagard devant sa tenue.
L'idiot...

- Pose tout ça sur la table d'appoint. T'as qu'à virer le bouquet. Fous le sur le bureau. On s'en cogne.

Il s'exécuta, pressé d'arriver à la suite.

Quand il revint vers elle, elle se rapprocha de lui.

- Bon, il paraît que je te plais...J'ai un jeu à te proposer. Mais il faudra suivre toutes les règles si tu veux que je te donne une chance...

Elle caressa sa joue avec un sourire carnivore.

- Tu sais, mon amie, Trisha Hayes, pourra raconter des tas de choses cool sur toi. Et te rendre l'un des types les plus populaires de la fac, si ça te dit.

Ce qui signifiait bien sûr aussi qu'elle pouvait ruiner toute forme de réputation qu'il possédait et en faire un vrai paria...C'était clair.

- Ca ne dépend que de toi...

Il sourit et lui attrapa les épaules. Elle était givrée cette fille. Et ignoble. Délicieusement ignoble.

Elle aurait pu vous dire qu'elle allait découper votre bras à la hache, avec son sourire à tomber et ses grands yeux verts qui vous noyaient, vous hocheriez la tête, envoûtés, en disant "si tu veux" d'un air benêt.

En tout cas, lui l'aurait fait.

Elle colla son visage plus près du sien, jouant avec son souffle mais déviant d'un geste furtif quand il tentait de l'embrasser.

Soudain, elle le poussa sur le matelas derrière eux.

Quand il fut étendu, elle recula un peu le lit pour décoller la tête de bois du mur lisse.

Là, elle grimpa dessus.

- Maintenant, tu bouges plus.

Elle attrapa la tête de lit et secoua le panneau de bois doucement d'abord. Juste pour faire grincer un peu le lit.

Puis, elle se mit à bouger davantage, tirant des crissements plus forts au sommier.

Elle se détacha du gars et s'agenouilla sur le matelas à côté de lui.

Elle se mit à sauter à genoux sur le matelas pour faire davantage de boucan.

Neil la regarda faire, un rien désorienté...

Bientôt, elle bondit carrément et se mit à gémir comme une actrice de film interdits aux mineur.

Comme ça, pour rien. En regardant le mur comme si elle s'adressait à un type qu'elle voyait derrière.

Heuu, L'homme là ? Celui dans le salon ?

Neil se redressa, alerte :

- Tu veux le rendre jaloux ? C'est ça ton but ? souffla-t-il

Il ne demandait qu'à comprendre...

- C'est ça. Ferme-là et aide-moi ! siffla-t-elle, en continuant d'agiter le lit.

Elle se remit à sauter, à bouger, à tirer, à pousser le bois de lit, en criant plus fort et plus fréquemment.

- T'es complètement dérangée, O'Brien...!

Elle baillonna Neil d'une main, menaçante.

- Tu la boucles, j'ai dit !

Elle secoua de plus belle l'imposant meuble à la belle literie de luxe.

Cette fois, elle brailla carrément le nom du garçon en s'acharnant sur la tête de lit et le sommier.

Si là, il n'était pas trop écoeuré pour ne pas faire payer ça à Lisa, elle n'y connaissait plus rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Mar 3 Aoû - 16:41

Inviter quelqu'un ? Bof, tant qu'il avait la paix, qu'elle fasse ce qui lui plaisait.

La jeune femme ne se fit d'ailleurs pas prier : aussitôt l'accord donné, elle s'arma de son portable pour appeller un type qui ne tarda de pointer le bout de son nez.

-♪ A plus, Oweeen ♫!

Oui c'est ça, bon débarras. Il haussa les épaules, se réinstalla dans son canapé et rattrapa son bouquin. Bouquin qu'il balança violemment sur la table basse au bout de quinze minutes seulement. L'avocat porta une main las à sa tête et se massa le crâne tout en soupirant. Bon dieu mais qu'esu-ce qu'elle foutait encore ?!

...

Ou "qu'est-ce qu'ils foutaient encore ?". Bien que la réponse à la question ne demandait pas la moindre réflexion.

Heureusement que l'appartemment était bien isolé, sinon il les aurait certainement directement envoyés valser par la fenêtre. Faire preuve d'un tel irrespect c'était ... écoeurant. Il n'avait pas d'autres mots en tête. Si bien qu'il bondit sur ses pieds et, une fois sur le balcon -ou l'on pouvait parler sans être entrecoupé par les cris d'April, il composa le numéro de Lisa. Elle décrocha.

- Bonsoir. Ici Livingston. Je suis navré de vous appeller alors que vous venez à peine de démarrer mais disons que votre fille est ... quelque peu ... intennable, et je ne sais franchement plus comment m'y prendre. Elle se sert dans mes alcools, se permet de commander des plats hors prix à mon nom, et là, j'accepte qu'elle invite une ami pour qu'elle ne s'ennuie pas trop et ... Je ne voudrais pas manquer de respect à votre égard en affirmant qu'elle a un manque cruel d'éducation, mais ma patience a des limites ... enfin, jugez-en par vous même.

Sur ces mots, il se dirigea vers le couloir et brandit le microphone près de la porte, blasé.

Au bout d'une trentaine de secondes, il regagna le salon.

- En acceptant votre offre, je m'attendais à faire face à quelqu'un pourvu d'un peu plus de mâturité et de respect, voyez-vous. Ici, je ne sais même plus comment réagir. Je ne vais tout de même pas l'enchaîner à une chaise ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Mar 3 Aoû - 17:52

- Aladiah mon aaaange ! Regarde le petit chien là bas ! Il est mignon, non ?
Oh, Jake, j'ai envie d'acheter un animal, c'est fou !
Hein, ma chérie, ça te dirait un gentil toutou ou un adorable petit chat ?

Alors que Lisa, assise en doudoune rose clair sur un banc de Central Park montrait du doigt tous les animaux à sa fille adoptive, Jake fronça les sourcils et glissa sa main dans sa poche. Son portable sonnait. Enfin celui de Lisa. Mais " un engin si lourd" "abîmait les poches " du nouveau manteau de sa femme. Aussi, c'était dans sa poche que l'I-Phone passait son week-end.

L'écran indiquait Owen Livingston.

- Lisa, téléphone.

- Ah ?

Elle le prit, un peu surprise. Que pouvait bien vouloir Owen à cette heure ?

- Allô ?

... navré de vous appeller alors que vous venez à peine de démarrer mais disons que votre fille est ... quelque peu ... intennable, et je ne sais franchement plus comment m'y prendre.
Se sert dans mes alcools, se permet de commander des plats hors prix à mon nom...

- QUOI ?!

Jake grimaça. Quand Lisa faisait cette tête-là c'était trèèès mauvais signe.

- Viens par là toi. fit-il en attrapant Aladiah et en la chargeant sur ses épaules. On va aller promener un peu...

Ainsi, l'orage pourrait éclater loin des jeunes oreilles.

- Elle , , et là, j'accepte qu'elle invite une ami pour qu'elle ne s'ennuie pas trop et ... Je ne voudrais pas manquer de respect à votre égard en affirmant qu'elle a un manque cruel d'éducation, mais ma patience a des limites ... enfin, jugez-en par vous même...

Lisa se prit la tête entre les mains.

April April APRIL !!!

- En acceptant votre offre, je m'attendais à faire face à quelqu'un pourvu d'un peu plus de mâturité et de respect, voyez-vous. Ici, je ne sais même plus comment réagir. Je ne vais tout de même pas l'enchaîner à une chaise ... !

Elle soupira. N'importe qui aurait pu comprendre qu'elle était nerfs à vif.

* Toi, tu ne paies rien pour attendre ! *

- Owen, je suis désolée. Vraiment navrée. Si j'avais su...Mais vous devez savoir qu'April a été forcée à venir - je le lui ai moi-même imposé- et que son but est certainement de me le faire payer comme je la connais...
Vous serez rétribué pour votre aide. Assez pour oublier ce malentendu, j'espère...Bon, je crois que je vais l'appeller et essayer de lui faire entendre raison. Cette gamine est vraiment impossible quand elle s'y met ! Faites moi confiance, elle paiera chère son attitude.

Je vous laisse Mr Livingston, toutes mes excuses encore et merci pour tout. Je m'occupe d'elle !

Elle raccrocha. Se passa une main sur le front. Jeta son regard bleu sur le ciel.

- Tu aurais quand même pu m'en faire une plus sage, dis !

Bon allez, courage. Appeller la sale môme pour lui passer un savon.
Tu peux le faire Lisa, tu n'es pas moins douée qu'une autre pour élever ta fille. Tu peux le faire !

Sonnerie.

- Quoi ?

- April ?

- Non, le Pape.

- Ma fille, tu vas te calmer, immédiatement !

- Attends j'essaye...Non, désolée ça marche pas. Quoi d'autre ?

- Si-tu-continues-ce-jeu-là-je-te-prive-de-ton-escalade-pour-le-reste-de-l'année.

- ...Oh merde.

- Comme tu dis. Et je te JURE que je le fais. Alors arrête tout de suite ta comédie.

April, faute de Lisa, fusilla le décor du regard.

- Va t'excuser à Owen. Je veux t'entendre le faire !

La roussa pressa fermement le téléphone rouge.

Fais chier !

Elle se leva et se changea sans plus d'attention à ce type qui la matait en se demandant à moitié ce qu'elle foutait, comme s'il eût été un vulgaire objet.

Une fois changée, elle haussa vivement la tête signe qu'il devait se relever.

Là, elle le conduisit dehors de la chambre, dans le couloir.

Le type traînait les pieds exprès pour les ralentir et l'user.

Il regarda April qui le menait devant la porte d'entrée.

- La prochaine fois, soit gentille, préviens moi quand tu veux faire semblant de t'envoyer en l'air en secouant le lit et en sautant sur le matelas.

La rousse le désintégra du regard. Il était mort. Et sa réputation encore pire. Elle allait se faire un plaisir de le décimer avec ses amies commères.
L'enfoiré !

- Allez, dégage, crétin ! fit-elle en lui poussant la tête vers la sortie, décidée à le voir partir.

Elle referma la porte derrière lui et se colla dos au battant, bras croisé, mine sombre en regardant Owen.

Elle ne dit d'abord rien. Puis son téléphone sonna à nouveau.
Lisa, évidemment. Elle parlait tellement fort que l'on pouvait entendre ses mots au fond de la salle.

- April ! Tu t'excuse, tout de suite auprès de Mr Livingston ou je te promets que je vais te faire regretter d'être née !!!

- Ca c'est ton regret. Pas le mien. J'en ai rien à secouer de tes excuses. Demande toi juste pourquoi ça t'arrive.

- Ma fille, ne joue pas à ça. Tu sais très bien me faire culpabiliser mais c'est encore MOI qui tient ton compte en banque ! Encore UN SEUL mot, un SEUL geste déplacé et je te supprime ton argent du mois et tu n'auras plus qu'à travailler pour te payer ta chère escalade toute l'année !

Le poing de l'étudiante se serra. Bordel, mais ce qu'elle la saoûlait !!!

- Tu sais quoi ? Restes-y à New York. J'étais cent mille fois mieux sans toi au final. Je préfèrais encore crever de solitude à t'attendre dans le salon comme une conne avec mon cadeau débile pour ma "maman" à chaque fête des mères que de te laisser pourrir ma vie de l'intérieur comme tu le fais aujourd'hui.

De l'autre côté, Lisa flanchait, sa voix se brisa en sanglots quand elle répondit.

- April, tu ne peux pas me dire ça ! J'essaye, je fais tout pour me rattraper !!! Tu...tu n'as pas idée de combien je regrette et combien j'aimerais tout recommencer à zéro, mais je ne peux pas ! Et quand...quand...- elle s'étrangla - quand je tente de faire ton bien, d'avoir ne serait-ce qu'une toute petit chance de me racheter, tu piétines tout !

La rousse sentit son coeur se fendre. Faire pleurer sa mère s'était dans l'ordre des choses les plus monstrueuses aux yeux d'April. Mais la fille de Ray s'en serait foutue. Elle avait décidé de changer de visage, elle devait en endosser le rôle.

- Pourquoi tu me parles de cette façon ?! Maintenant je suis une bonne mère ! Jake, Aladiah...tout le monde le dit ! Une bonne mère tu m'entends ! J'ai changé mais tu ne vois rien ! Je suis une bonne mère..!!! - elle repartit en une crise de larmes sonore.

A l'autre bout du fil, Jake revenait.

- Lisa...??? Mais qu'est-ce qui t'arrive ???

- R-rien chéri, ça-ça va aller...April, tu-tu n'as pas le droit de me parler de cette façon ! Tu vois comme tu traites ta propre mère ? Un enfant est sensé respecter ses parents !

- Et pourtant...

April raccrocha. De toute façon, ça allait continuer en crise de nerfs et de larmes. Elle n'était pas assez rodée pour en supporter davantage. Et Ray aurait coupé lui aussi la commuication.

Elle jeta le téléphone à terre et l'écrasa bien fort sous son pied puis le balança dans une poubelle.

- Comme ça, elle ne devrait plus rappeller, non ?

Elle se tourna vers Owen.

- Je crois qu'elle a compris. J'arrête les frais. Et je...Oh et puis merde ! JE M'EXCUSE ! Voilà, content ?

Disant ces mots, elle se cala et se tassa dans le canapé, sourcils froncés, bras croisés comme un enfant qui boude, l'air meutrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   Mer 4 Aoû - 13:40

Paiera son attitude, paiera son attitude ... Bin ça il y avait plutôt intérêt ! On ne laissait pas une folle se comporter ainsi sans protestation ! Lisa raccrocha après une série d'excuses. Elle avait vraiment l'air boulversée, ce qui en soit demeurait parfaitement compréhensible dans sa situation. Lui-même, s'il avait un jour désiré avoir un gosse, aurait eu suite à pareil appel la honte de sa vie. Heureusement, ça n'arriverait jamais ...

La rousse l'avait mise en veilleuse de l'autre côté. Il en profita pour allumer son écran plat et se réinstaller sur son canapé. Les images défilaient devant ses yeux et il s'y accrochait pour superbement ignorer la demoiselle qui venait d'apparaître dans un coin du hall d'entrée. Son gsm sonna. Elle décrocha.

S'en suivit une conversation particulièrement vénimeuse entre la fille et la mère. Et c'était la première qui avait le dessus. Quelle peste, vraiment. Dans son souvenir, jamais il n'aurait même songé à répondre ainsi à ses parents. On aurait dit une gamine de trois ans à qui on refusait un paquet de bonbon pourvue d'une répartie plus blessante que le simple "NON".

Finalement, elle jeta l'engin et l'écrasa sous son pied pour le balancer dans une poubelle.

- Comme ça, elle ne devrait plus rappeller, non ?

Les yeux toujours rivés sur son écran, l'avocat ne cilla pas. Sa situation familière ne le regardait pas. Mieux, elle ne l'intéressait pas, et il n'avait aucune envie de l'entendre geindre.

- Je crois qu'elle a compris. J'arrête les frais. Et je...Oh et puis merde ! JE M'EXCUSE ! Voilà, content ?

Haussement de sourcil. Toujours pas un regard.

- Heureusement que le juge ne croit pas le meurtrier parce que celui-ci clame son innocence.

Il désigna du bout de la main la coupe d'April qui trainait encore sur la table.

- Dans mon souvenir, tu as encore ceci à remettre en place. Je n'aime pas le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Caught in a web of your creation   

Revenir en haut Aller en bas
 

Caught in a web of your creation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers riches-