AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Dim 4 Juil - 23:12

Les protestations montèrent dans tout l'amphithéâtre à l'annonce du professeur référent.

Certains sifflaient, d'autres s'insurgeaient, et partout les bavardages allaient bon train et chacun y allait de son commentaire.

- Jeunes gens, s'il vous plaît !

Les rappella à l'ordre le professeur Simmons, en haussant la voix devant le brouhaha.

- Vous avez très bien compris. Le séjour à Londres est annulé et remplacé par une course d'orientation dans la forêt nationale de Shawnee et je vous préviens, nous ferons l'appel et AUCUNE, je dis bien AUCUNE abscence ne sera tolérée sans certificat médical et signature des responsables légaux soumis à l'établissement.

Et l'on râla de plus belle...

A la sortie du cours, Cole et ses potes furent les premiers à envahir les couloirs de leurs clameurs habituelles. Cette fois, April ne marchait pas derrière.

Elle était même plutôt proche en fait...

Et quand tous filèrent en courant se faire un foot à la volée dans le parc de la fac, elle ne les ignora pas en passant.

Trisha assise sur un banc près d'eux bavardait tranquillement avec Laura et Sheryl.

April s'arrêta même un instant. Sa pochette de cours en mains, elle s'appuya contre un tronc d'arbre pour les regarder un peu tous.

C'était un peu idiot mais elle n'avait jamais regardé. Elle avait toujours toisé puis filé loin.

Et ça faisait...bizarre...de se dire qu'elle avait sous les yeux un tableau parfait, saisi au vol, de ses années à la fac...

Oui, c'était de ça qu'elle se rappellerait surtout. De Trisha cancannant avec sa troupe et d'Ethan et sa bande roulant des mécanniques sur la pelouse.

Elle soupira. Et se surprit par la même occasion. Ce n'était pas un soupir las ou exaspéré comme elle savait en avoir. Non c'était plus...enfin....Un soupir d'aise quelque part. Quelque chose du genre.
Oui, ça faisait...plaisir de les voir comme ça.

Quelque part, ils avaient mieux compris qu'elle. Ils savaient vivre eux. C'est quelque chose qu'elle leur enviait un peu...

Malgré tout, elle sentait encore un peu l'espace entre elle et eux. Elle n'oserait jamais aller vers eux, c'était clair.
Et pour qu'on lui dise quoi " ça y est madame s'intéresse aux meubles ? "
Merci, elle avait déjà assez pris pour le reste de l'année.

Elle regardait Ethan en repensant encore à ses mots de l'autre matin.

Il le remarqua.

- Hé O'Brien ! fit-il en s'arrêtant de jouer pour se redresser et l'interpeller.

April le regarda. Mince alors ! Qu'est-ce qu'elle allait encore se ramasser ? Après tout, on sait bien que les ptits frimeurs populaires aiment se faire mousser devant leur galerie personnelle...Et sans aucun scrupules pour ceux qu'ils plombaient pour ça...

- Adam Kingston m'a dit qu'il te voyait souvent partir au gymnase dans le Parc en ville. On savait pas que t'étais du genre sportive ! Ca te dirait une partie avec nous ?

Les têtes des filles qui bavassaient se tournèrent illico vers l'intéressée. Invitée par Ethan Cole...ça n'était pas rien.

April quand à elle, fixa un moment Ethan en attendant qu'il lui sorte immédiatement " haaaa t'a failli y croire ! ".

Mais non. Il lui adressa un clin d'oeil encourageant.

La jeune rousse se mordit la lèvre. Allait-elle oser ?

Elle regarda les garçons, l'herbe, le ballon...

Oh et puis que l'O'Brien supérieure aille se faire foutre !

Elle lança son sac près des bancs où étaient les filles, jeta sa veste de cuir à côté, resserra sa queue de cheval et fonça sur le terrain avec les garçons.

L'avantage de porter des tennis tous les jours !
Et puis, ça serait excellent de coller des râclées à tous ces mecs.

Elle se plaça, on siffla le coup d'envoi, et elle commença à filer de sa petite taille comparée à ces molosses, utilisant sur son agilité et sa vitesse pour les tracer quand Cole lui passa le ballon.

Elle allait leur montrer, tiens !

/////////////////////////////////////

- Ca va, poussez pas ! râla Caitlyn en descendant du bout des pieds des marches métalliques du car de la fac.

April, plus qu'emballée à l'idée d'aller s'enfoncer en forêt enfin loin de l'air étouffant de la ville, eut un petit rire un peu moqueur.

- Font chier ces profs ! Je viens de payer un soin du corps à 300 dollars, c'est pas pour aller me rouler dans la boue ! couina Jessica à sa suite.

La fille de Ray et Lisa leva les yeux au ciel.

Pauvre chérie.


Cole sauta à son tour de la grande carcasse ferailleuse. Avec Hayes et tous ses acolytes.

En passant, il attrappa April par l'épaule - il tenait Trisha par la taille de l'autre bras - et l'entraîna avec sa bande de potes sans rien dire.
Bien sûr, April restait April et elle eut vite fait de se faufiler hors de cette prise en lui envoyant un malicieux : " vas-y, fais comme si on était potes, jte dirais rien !"

Depuis la rentrée, et notamment cette fameuse discussion au cimetière et ce fameux match, ils avaient tous deux enterré la hache de guerre. Et puis, ça se voyait que la rouquine essayait de changer et pour l'instant, elle semblait moins agressive et plus ouverte. C'était déjà ça.

- Hey, m'approche pas, toi ! bougonna en plaisantant un des footballeurs à son intention.

- Jewis, si t'y tenais tant que ça à tes copines, fallait porter ta coque, O'Brien a fait que défendre sa place sur le terrain. Avec un sacré coup de pied, faut avouer !

April esquissa une grimace désolée à l'adresse de son ex-victime.

- T'en fais pas , va, O'B. ! T'auras juste bien plombé l'égo de Laura !

Ethan se pencha vers Trisha et elle, baissant la voix.

- On ne concurrence pas un sac de glace dans ces cas-là. ricana-t-il alors que les filles pouffaient en imaginant le pauvre Jewis et sa poche de glace toute la soirée.

- T'inquiète, jten veux pas. Juste, prochaine fois, je sais que y a tes deux potes juste au dessus de ton estomac que je vais pas louper si je peux ! railla Jew'

- Wow, doucement,vieux, menace la moins fort ! Tu vas faire revenir Do'Han !

April secoua la tête en riant doucement. Vrai qu'à l'époque, il aurait bouffé son ballon avec Mitzrael. Ou alors, il aurait soudainement eu un appel du ciel et se serait jeté d'un pont.

Elle soupira en y repensant. Enfin...tout ça était loin maitenant.

- Mais te bile pas avec ce naze ! brailla l'un d'eux en la chopant d'un bras autour de ses épaules.
Il causait jamais ! Il sortait nulle part ! Il savait même pas boire !

- Et il se sapait comme un pensionnaire !

April grimaça de nouveau et s'extirpa de l'emprise musclée. Non, là ça serait gentil qu'ils la ferment...

- C'est ça, et toi , ta mère elle est tellement moche que quand elle mets du rouge à lèvres, on dirait un hamburger ! Allez, écoute pas ces ours, O'B. Vlà les profs, on va savoir pour les équipes...

////////////////////////////////////

"April O'Brien - Trisha Hayes"...

Elle entendait encore ces mots sortir de la bouche autoritaire et pincée de Simmons.

Obligatoire, évidemment. Et blâme à la moindre plainte.
Elle savait qu'ils avaient prévenu qu'ils imposeraient les duos.

Mais...mais Trisha ??? Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir faire avec un binôme pareil en forêt ?!

Bon...pas le choix, hein...

Elle s'approcha de Trisha. Heureusement, Ethan était là.

- C'est super bien vu, vous deux. Fûtées comme vous êtes vous allez tous nous décimer, là !

Ah bon ?

Bon, s'il voulait. Les duos commençaient à partir dans les bois après les dernières instructions.

- Allons-y...fit la rousse, hésitante en faisant signe à Trisha de la suivre.

Cette journée promettait d'être...particulière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Lun 5 Juil - 19:08

"Veuillez laisser un message après le bip sonore.... "

- Et merde.

Lucrécia était assise sur son comptoir. Le bar était fermé, elle était sensée aller à la fac avec April. Elle l'appelait toujours avant pour être sûre qu'elle ne la dérangeait pas. Mais là, y'avait un petit problème.

- Elle a peut être pas envie de te voir qui sait? Depuis que tu l'as assommée avec une chaise, rétorqua Martel.

Lucrécia lui jeta un regard lourd de sous-entendus.

- Bon, bon j'ai rien dit, ajouta-t-il précipitamment avec un grand sourire innocent.

Razzian rentrait après son coup de téléphone.

- Alors, Môsieur le pro en informatique et piratage, as-tu retrouvé ta belle désintéressée ?

- ... Je m'abstiendrais de tout commentaires à ta place, petit blond. Parce que concernant ta copine je pourrais en dire en long et en large! Elle est dans une forêt. Avec d'autres personnes.

- Ah ouiiiiiiiii !!! Elle m'avait dit il me semble, qu'il avait remplacé leur séjour à Londres par une course d'orientation! s'exclama Lucrécia après avoir eu une illumination digne d'une blonde.

- Qui ça "il" ?

- Leur prof.

- Ah bah bravo, on a perdu une heure pour rien!

- Martel, je t'en prie...

- Bon on fait quoi ? On la rejoint ou ... On reste en ville ?

- On peut aussi attendre qu'elle réponde à Lulu...

Restée enfermée du beau temps qu'il faisait, avec ses deux gugusses, Lucrécia allait encore devoir les suivre. Mais si April lui offrait cette porte de sortie, peut être qu'elle arriverait à aggrandir son réseau social...

Mais il fallait attendre qu'elle lui réponde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Ven 9 Juil - 14:14

Le front de Trisha Hayes percuta bruyamment le bureau de bois sur lequel elle était accoudée aux côtés d'Ethan Cole et de l'une de ses suiveuses, Jessica. La communication de leur enseignant retentissait inlassablement en elle, telle l'annonce dévastatrice qui gâcherait le reste de sa paisible journée. Et elle n'était visiblement pas la seule à mal prendre la nouvelle : certains criaient, d'autres sifflaient. Les plus culotés, eux, montaient sur leurs chaises tout en protestant. Autant dire que le rébellion allait de bon train.

- C'est pas vrai ...

Le professeur tenait tête malgré tout. Il était clair qu'il ne renoncerait pas à son projet et il n'hésita pas à le soumettre à ses étudiants, annonçant l'obligation d'un certificat médical et de la signature des tuteurs légaux en cas d'absence. Les élèves en première année de linguistique participeraient bel et bien à sa course d'orientation plutôt que de profiter des splendides boutiques de Londres.

La cloche retentit, annonçant la fin des cours. C'est sans joie que l'amphithéâtre se vida aujourd'hui, rendant au soleil de Chicago de jeunes gens abattus et désabusés.

- Tu parles d'une surprise ...

Souffla la blonde à Sheryl et Laura tandis qu'elles s'installaient sur un banc qui leur offrait belle vue sur le terrain de foot.

- C'est quoi leur problème ? Ils n'ont plus suffisamment de bénéfices pour pouvoir payer une sorties à Londres à leurs enseignants ou quoi ?

Elle soupira.

- Si c'est ça le problème je leur donne le mien volontier.
- Râleur comme il est, c'est peut-être Simmons qui s'est plaint à la direction que nous ne faisions pas assez de sport et de sorties en forêt -que nous devenions des robots quoi, et que le séjour à Londres ne ferait qu'encourager nos habitudes de flambeurs au lieu de nous apprendre ce qu'il appelle la vraie vie ... Résultat, nous voilà condamnés à passer une journée entre les orties et les ronces sous un soleil de plomb. proposa Laura.
- Ou peut-être qu'il voulait plus simplement, emmerdeur comme il est, nous agacer. parce que là, c'est certain qu'il a choppé le bon tenon. enchaina Sheryl.

La "people" haussa les épaules.

- 'sais pas. Mais si c'est le cas il jubile face à nos contestations, je préfère donc les stopper là. De toute manière on ne nous donnera jamais le fond de leur pensée.
- Hé O'Brien ! Adam Kingston m'a dit qu'il te voyait souvent partir au gymnase dans le Parc en ville. On savait pas que t'étais du genre sportive ! Ca te dirait une partie avec nous ?

Pour bientôt froncer les sourcils. Son regard glissa lentement en direction d'Ethan et d'April, presque méfiant. Elle croisa les bras et appuya son dos sur le rebord du banc en bois, subitement silencieuse.

- Oh j'y crois pas !
- Tu crois qu'il la drague ? Hey Trish' ça te gave pas de le voir comme ça avec O'Brien ?
- Pourquoi ça m'ennuierait ?
- Bah tu sors avec Cole nan ?

Acquiescement avec une mine qui disait clairement « chose évidente non ? ».

- Et tout le monde connait la réputation de l'autre pute, tu vois. Il se dit peut-être qu'il se fera un bon coup avec.

La rousse, tantôt indécise, se décida soudainement à accepter l'offre, jetant son sac et sa veste aux pieds des filles pour foncer sur le terrain. Elle entra en jeu, le coup de sifflet annonça le départ de la partie.

- En plus, ils font une bonne équipe ! Tu crois qu'elle voudrait te le piquer pour remplacer son drogué probablement mort au fond d'un caniveau, une seringue pleine d'héroïne plantée dans le bras ?

Trisha grimaça. Non pas à cause de la véridicité de ce que contait son amie mais à cause de ce qu'elle savait désormais. Mitzrael avait disparu, oui. Mais il avait probablement été assassiné par ... on ne savait pas encore trop quoi. C'était horrible, en n sens, de se dire qu'il n'était plus de ce monde puis ... Elle secoua brièvement la tête. Cette dimension était dure à accepter et elle avait franchement du mal à s'y faire.

- Arrête de raconter n'importe quoi, tu m'énerves. Cole fait ce qu'il veut. Il est assez âgé pour assumer les conséquences de ses choix.

***

Les buildings, les voitures, les passants et les commerces, paysage si tendre et familier, laissèrent bientôt place aux branches lugubres des arbres dénudés par l'hiver, aux monceaux d'orties et aux ramassis de boue. Décidemment, la chance n'était pas avec les étudiants de première année puisque la forêt avait eu droit à une belle douche la veille. Le car s'arrêta, se vida. Parmi les premiers à mettre pieds à terre, les leaders -forcément. C'est donc dans les bras de Cole que Trisha attendit que le reste de sa troupe s'échappe du véhicule.

Une Trisha méconnaissable, soit dit en passant, puisque ses irremplaçables chaussures à talons avaient laissées place à des baskets tandis que sa jupe courte s'était métamorphosée en jeans moulant (chose assez rare). Ses cheveux, habituellement au vent, étaient soigneusement lissés et rejoints en queue de cheval. Elle éviterait ainsi de les accrocher dans l'une ou l'autre branche ou toile d'araignée. Son décolleté quant à lui ... restait décolleté. il ne fallait pas pousser non plus.

Ce qui, néanmoins n'avait pas été prévu, c'est que Cole entraine April avec lui histoire de l'inter à bavarder avec eux. Mais c'était quoi cette fixation qu'il avait sur elle depuis la rentrée ? Après la vantardise des exploits de la jeune fille sur le terrain de foot, leur titulaire débarqua et prononça bien trop tôt quelques mots qui résonnèrent tel un chant funèbre dans l'esprit de la blonde.

- ... April O'Brien et Trisha Hayes ...

Mais qu'avait-elle fait au diable pour mériter ça ?! Se coltiner une gourde sentimentale au cœur d'artichaut et à la langue d'aspic toute une journée, en forêt, c'était déjà pas facile. Mais quand on savait quels timbrés lui tournaient autour, les choses prenaient une tournure encore plus dramatique. Son front percuta cette fois-ci non pas le banc de classe (il n'y en avait pas à disposition) mais le torse d'Ethan, signe simple et muet de désapprobation. Elle soupira tandis que sa partenaire de la journée se ramenait.

- C'est super bien vu, vous deux. Futées comme vous êtes vous allez tous nous décimer, là !

Depuis quand April était futée ? De toute manière, pour ça il fallait qu'aucune d'entre elles ne se soit tiré une balle dans le crane avant la fin de la journée, et ça c'était pas gagné.

- Allons-y... souffla la rousse.

Elles n'avaient pas le choix de toute manière. Elle embrassa Cole dans un baiser d'adieu et rattrapa son acolyte. Elle lui arracha presque la carte des mains et la fixa un moment en silence.

- Nous sommes ici et la première balise est là. A l'ouest. Le chemin pour l'atteindre peut sembler long ...

Commença-t-elle en pointant son doigt sur la carte pour imager ses dires.

- Pourtant, si l'on traverse le ruisseau qui est là, on en sortira trempées mais le chemin sera plus court et on gagnera du temps. La plupart des élèves ici ne supportent pas l'eau sale et se limite à voir sur cette route une impasse, ils n'y penseront pas bien que ça semble évident. J'espère que ce n'est pas ton cas.

Boussole en main, elle prit à son tour les devants en direction du lieu en question et s'enfonça de plus en plus dans les bois.

- De toute manière, vu l'état du sol, on est condamnées à finir dégueulasses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Dim 11 Juil - 11:09

- Nous sommes ici et la première balise est là. A l'ouest. Le chemin pour l'atteindre peut sembler long ...

Pourtant, si l'on traverse le ruisseau qui est là, on en sortira trempées mais le chemin sera plus court et on gagnera du temps. La plupart des élèves ici ne supportent pas l'eau sale et se limite à voir sur cette route une impasse, ils n'y penseront pas bien que ça semble évident. J'espère que ce n'est pas ton cas.

De toute manière, vu l'état du sol, on est condamnées à finir dégueulasses.

April haussa les épaules. Qu'elle se tape un entraînement avec Botaro et elle verrait ce que c'est que d'être dégueulasse. Ses vêtements s'en souvenaient encore...


Elle fut soudain dérangée par la sensation désagréable d'une vibration dans sa poche.

Crétin d'appareil. Qu'est-ce qu'il foutait là ? Elle aurait du le noyer au fond son sac à dos sous son pique-nique et sa trousse de survie.

Intelligent, maintenant, elle était obligée de le décrocher sans quoi Trisha irait colporter partout qu'elle snobait ses contacts. Ou pas.

L'écran tactile affichait " La barmaid". Bah oui, fallait pas pousser non plus.

Elle soupira. Dans sa main, le monstre électronique râlait toujours.

Elle regarda la blonde.

Bon...Elle n'avait rien à perdre.

- Attends, elle attrapa un coin de la carte, attendant que Trisha la lui cède. je connais ce coin, y a une sorte de gué naturel à un endroit, on va pouvoir passer par là et avant tout le monde si ça te plait.

Tenant d'une main la carte, elle considéra le fil à la patte made in Japan qui grondait entre sa paume et ses doigts. Puis Barbie. Puis le téléphone.

Basta...

...Mitzrael attitude !

Elle balança l'engin dans les mains de Trisha.

- Tiens, t'as qu'à répondre, toi. Et me suivre, on va chercher ce gué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Dim 11 Juil - 16:48

Les yeux de Trisha, tantôt rivés sur la carte des environs, glissèrent lentement vers la poche du pantalon d'April. Elle leva les yeux au ciel. Cette fille était décidémment exaspérante. Le but d'un challenge était de gagner, pas de passer son temps au bout du fil ! Elle l'observa silencieusement fixer son écran. Mais qu'est-ce qu'elle attendait pour répondre ou racrocher ? La fin de la course ?

La rousse se saisit d'un coin de la carte. Elle n'éspérait tout de même pas s'en saisir ? Si c'était le cas, elle pouvait toujours rêver ! Pas question de se perdre par sa faute. Elle ne lui faisait pas confiance.

- Je connais ce coin, y a une sorte de gué naturel à un endroit, on va pouvoir passer par là et avant tout le monde si ça te plait.

Hmm ... ça pourrait peut-être changer la donne. Elle pourrait lui laisser la carte jusqu'au gué et la reprendre par la suite. Dans l'autre sens ... le plus rapide restait le chemin tracé par un vol d'oiseau ... à moins que le ruisseau ne soit difficile à traverser ? Il suffisait d'une brèche un peu fragile et il ne fallait pas oublier qu'il avait plu toute la nuit ...

Un objet rectangulaire lui tomba subitement entre les mains. L'étudiante fronça les sourcils. Pourquoi est-ce qu'elle lui lançait son gsm celle là ?

- Tiens, t'as qu'à répondre, toi. Et me suivre, on va chercher ce gué.

Hein , mais elle rêvait ou quoi ? April fréquentait des gueux, et il n'était pas question qu'elle s'adresse à un de ceux là. Elle lui balança l'engin au niveau des clavicule, lâcha la carte. Elle n'avait cas répondre si ça lui chantait, elle n'était pas son esclave et ne s'en chargerait certainement pas.

Au bout de quelques minutes de marche, les deux jeunes femmes débouchèrent à l'endroit cité un peu plus tôt par April. Trisha lui reprit à nouveau la carte et prit à son tour les devants. Pas question de la laisser diriger plus longtemps.

Elle traversa avec attention les petits cailloux qui leur permettait un passage plus ou moins aisé, s'arrangea pour ne pas gliser lorsqu'il fallut remonter la pente boueuse en s'accrochant à une racine. De là, elle les emmena à la première balise.

- Et de une.

Elle jeta un regard à la liste et esquissa un petit sourire.

- On est les premières.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Lun 12 Juil - 20:22

April sentit un choc bref aux alentours du cou et vit l'engin électronique retomber.
Tiens ! Elle aurait pu y penser à ça quand le déchu lui avait balancé le sien.
C'était d'ailleurs la fille juste à côté d'elle qu'elle évitait ce jour là...Comme quoi.

Bon allez, un petit effort. Elle allait décrocher dès qu'elles seraient à la balise.
Pas question de perdre du temps avant.

Elle se dirigea à la suite de Trisha sur le petit gué et fonça vers la balise derrière elle, en décrochant.

- Et de une.

On est les premières.

- Oui ? fit la rousse en attendant la réponse de Lucrecia.

- Là, on peut passer par la côte. Par contre ça monte, accroche-toi. Mais on y sera encore en premier. Les autres prendront le chemin à coup sûr. montra-t-elle à la blonde du bout du doigt sur la carte tout en coinçant l'appareil entre son épaule et son oreille.

- ♫ Cooucooou mon coeeeur ! ♪ clama la forme filante et furtive de Cole qui déboulait de leur gauche suivit de Jamie Scott Waldon, son binôme et doublait Trisha avec un sourire frondeur avant de partir en sprint pour les tracer.

April échangea un regard entendu avec la jeune Hayes. Clair qu'elles n'allaient pas se laisser ainsi distancer...!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mar 13 Juil - 12:28

Contre toute attente, April décrocha son téléphone. Non mais elle était conne ou quoi ? Le message était clair pourtant : elles étaient là pour gagner, pas pour bavarder ! Ppff ... Soit. Heureusement pour elle qu'elle connaissait les lieux, sinon elle lui en aurait fait voir de toutes les ouleurs ...

- Là, on peut passer par la côte. Par contre ça monte, accroche-toi. Mais on y sera encore en premier. Les autres prendront le chemin à coup sûr.

Hm ? Trisha hocha la tête. Au moins, elle faisait attention à la route tout en discutant avec "La barmaid".

- Ca me va ...
- ♫ Cooucooou mon coeeeur ! ♪

Cole ? La blonde tourna vivement la tête vers la gauche pour voir son compagnon, accompagné par Jamie, filer à toute allure vers la balise suivante. Elle échangea un regard entendu avec sa coéquipière. Pas question de les laisser gagner.

- Tu rêves Cole, je te céderais pas la première place !!! beugla-t-elle à l'intention d'Ethan.

Puis elle se tourna vers la rousse.

- J'espère pour toi que tu as vu juste au sujet de ta côte.

Là dessus, elle accéléra le rythme (sans trop filer pour privilégier l'endurance) et commença à grimper la montée.

- Il ne va rien comprendre à ce qu'il lui arrive quand on sera là les premières. Surtout qu'il ne nous verra pas le devancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mar 13 Juil - 19:34

Lucrécia alla aux toilettes en attendant, elle n'en pouvait plus, c'était trop long! Razzian quant à lui, se réconcilia avec une cigarette, assis dans un des fauteuil en cuir rouge et Martel resta comme un enfant sur le comptoir à balancer ses jambes dans le vide et à faire une moue en cul de poule... très séduisante. Le téléphone vibra. C'était April qui rappellait.

- Lulu, c'est April au téléphone !

* Et merde elle a bien choisit son moment elle aussi !!! *

- Bah réponds grand nigaud! Tu vois bien que je suis pas disponible !!!

- C 'est toujours à moi de faire le sale boulot.

Il prit négligeamment le téléphone-cabine de Lucrécia et répondit.

- Salut pour commencer ! C'est Martel, désolé Lulu est ... occupée. On voulais savoir si ça te disait une virée en ville ou en boite ce soir, comme tu veux, mais le soucis c'est que Lucrécia a eu l'obligeance de nous dire APRES t'avoir appelée, que tu étais indisponible pour le moment. Donc s'il y a possibilité, à la limite, de se voir plus tard tous les quatre, fais signe !!!

Il entendit la voix douce et délicate d'une autre jeune fille.

- Tu rêves Cole, je te céderais pas la première place !!! Criai-t-elle.

- Charmante compagnie à ce que j'entends... Et charmante voix qui me rappelle de bons souvenirs!

Il lança un gracieux sourire très ironique à Razzian, qui lui rendit avec une bouffée de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mar 13 Juil - 21:21

April se mordit la lèvre. Elle commença, déjà un peu essouflée de sa course.

- Hé bien, je...je sais pas trop...

Hé ! Miss je-me-fous-du-monde, un peu d'amabilité, ça t'étoufferait ?

Elle jetait ses jambes en grands bonds d'un pied sur l'autre pour courir vers la pente.

- Je crois que je peux demain soir, oui. On a qu'à dire rendez-vous au Bisher's ! On improvisera pour la suite !
Mais je dois te laisser, suis en pleine course d'orientation et j'ai plus un gramme de souffle ! On dit : demain 22h30 au Bisher's ! Envoie moi un message pour confirmer ! Bisous !

Elle raccrocha et fonça de plus belle vers la côte.

- Par là Trish !

Elle grimpèrent comme des dératées et fusèrent devant Cole qui n'y compris rien et arriva alors qu'elles signaient sur la liste.

- Bien joué ! fit-il, beau joueur.

- Sans rancune, Cole ! lança April avant d'indiquer un nouveau chemin à Trisha pour distancer tout le monde.

Pratique de connaître les lieux. Vive les clubs vacances -loisirs en forêt !

/////////////////////////////////////


- Et de trente ! Et preum's à chaque fois !!! On a sacrément bien géré, je trouve...!

Et si je ne m'abuse, la balise bonus est par là...au fond d'une clairière. Viens, on peut passer par un pont près des chutes, là-bas...

Elle entraîna la blonde dans un dédale de fourrés et de ronces.
Des ronces...Bizarre ça ne lui disait rien...

Bref, continuons.

Elles finirent par débarquer dans une grande clairière. Oui mais sans arbre au centre comme il devait y avoir. Et sans balise orange fluo....

- C'est sûrement pas loin...On continue.

Elle s'enfoncèrent un peu plus dans les bois.

Ce devenait de plus en plus sombre, de plus en plus dense...Elles avançaient toujours.

Dédaignant la carte, April se fia à son "instinct" et les mena un peu plus loin dans une autre clairière.

Bon, ça n'était pas là, non, plus.

- Mais elle est où, bordel ?!!!

Elle perdait patience, là ! Foutue balise, foutue carte, foutue course !!!

Elle s'assit sur un rocher qui se tenait là. Elle devait se rendre à l'évidence.

- Merde...Trisha, je crois qu'on est paumées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Orientation politique:
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mer 14 Juil - 9:41

- Hé bien, je...je sais pas trop...

Elle fit une petite pause. Martel attendit.

- Je crois que je peux demain soir, oui. On a qu'à dire rendez-vous au Bisher's ! On improvisera pour la suite !
Mais je dois te laisser, suis en pleine course d'orientation et j'ai plus un gramme de souffle ! On dit : demain 22h30 au Bisher's ! Envoie moi un message pour confirmer ! Bisous !


Elle avait déjà raccroché, après un débit de paroles hautement élevé, il n'eut même pas le temps de lui répondre.

Lucrécia sortait des toilettes dans un bruit de chasse d'eau très sonore. Elle se dirigea vers l'évier du comptoir pour se laver les mains.

- Alors ? dit-elle en levant le nez vers Martel qui avait retourné la tête seulement.

- Demain 22h30 ici ? Razzian souriait, il allait enfin revoir sa jolie rousse.

- Génial !!!

- Par contre envoie lui un message pour confirmer.

- Je fais ça de suite.

Elle s'empara du portable et écrivit "Y'a pas de soucis pour demain on sera là avant de toute façon. Bonne course d'orientation! Lulu."
L'accusé tardait à venir... Quand il vint c'était pour dire "En cours".

- Je sens qu'on va bien s'amuser si on va en boite...

- Surtout toi si tu décides de passer à l'attaque avec April!

Le colosse rougissait comme une pivoine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mer 14 Juil - 11:12

La rousse ne tarda à raccrocher et à rejoindre Trisha plus haut dans la pente. Elle avait déjà l'air totalement essouflée. Ah ça, quand on papotait de trop en courant ... A quoi s'attendait-elle ?

- Par là Trish !

La blonde suivit le chemin qui lui était conseillé. Bientôt, elle débouchèrent à la deuxième balise et signèrent fièrement devant Cole qui ne semblait pas comprendre ce qui lui arrivait.

- Bien joué !

Sa compagne lui adressa un sourire narquoi suivit d'un petit clin d'oeil avant de reprendre la route.

- Sans rancune, Cole !

Clama sa coéqui^pière qui présenta un nouveau raccourci. Elle avait passé ses vacances ici ou quoi ? Décidémment, elle connaissait les lieux comme sa poche ...

***

Stylos en main, les deux étudiantes signaient en haut de page sur la trentième et dernière balise. Pour sûr, elles avaient gagnées : elles étaient classées premières pour chacune des étapes. Tant mieux ...

- Et de trente ! Et preum's à chaque fois !!! On a sacrément bien géré, je trouve...!

Trisha sourit.

- J'avoue.
- Et si je ne m'abuse, la balise bonus est par là...au fond d'une clairière. Viens, on peut passer par un pont près des chutes, là-bas...

Pour chacune des balises où elle avait souhaité apporter son aide, April avait eu raison. La blonde avait donc conclu qu'elle pouvait baisser la garde et que la demoiselle savait ce qu'elle disait. Elle tendit amicalement la carte à son équipière et la laissa prendre entièrement les commandes, sans supervision. Une grande première.

Elles débouchèrent toutes deux dans les fourrés et ... les ronces. La jeune femme grimaça. En parlant de ronces, elle s'était fait griffée du hut de la cuisse jusqu'à la cheville.

Quand elles arrivèrent dans une clairière, elle fronça les sourcils. Pas d'arbres, pas de balise. Ce n'étaait pas le bon chemin.

- C'est sûrement pas loin...On continue.

Elle suivit. Tant qu'elle savait ce qu'elle disait, ma foi ...

Plus le temps passait, plus les joueuses s'enfonçaient dans les bois sombres. La verdure, qui tantôt ne dépassait pas la hauteur de leurs mollet dépassait parfois celle de leurs hanches. Difficile dans de telles conditions de voir où elles allaient.

Nouvelle clairère. Toujours pas de balise. La blonde croisa lentement les bras et fixa froidement l'horizon.

- Mais elle est où, bordel ?!!! Merde...Trisha, je crois qu'on est paumées...

Lentement, très lentement, elle tourna la tête vers April et la fusilla du regard. Elle se tût durant quelques secondes qui semblèrent éternité.

- Tu te fous de ma gueule là, c'est ça ? Je t'ai fait confiance. Les yeux fermés, je t'ai permis de nous guider sans supervision. Tu m'as assuré que tu connaissais parfaitement ces bois, tout ça pour me dire QUOI ? Que tu nous as perdues ?!

Elle arrach la carte des mains de sa coéquipière.

- On est où là, hein ? On est où ? Parce qu'à force de nous avoir menées n'imorte où je suppose que ça tu ne le sais pas non plus !

Elle balança la carte à la figure de la rousse et soupira bruyamment.

- J'espère pour toi qu'on sera rentrées avant ce soir et surtout avant l'orage qui se prépare ! Alors vas-y, vu que Madame est parfaite, j'attends qu'elle nous dicte le chemin à prendre pour le retour hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mar 27 Juil - 12:27

- Tu te fous de ma gueule là, c'est ça ?

Oh mais oui, bien sûr...J'ai l'air de rire ?

Je t'ai fait confiance. Les yeux fermés, je t'ai permis de nous guider sans supervision. Tu m'as assuré que tu connaissais parfaitement ces bois, tout ça pour me dire QUOI ? Que tu nous as perdues ?!


Les doigts blancs sentir le papier glacé de la carte filer entre eux. Bah, basta, qu'elle la garde !

- On est où là, hein ? On est où ? Parce qu'à force de nous avoir menées n'imorte où je suppose que ça tu ne le sais pas non plus !

April croisa les bras et se cala contre un rocher.
Tout à fait. Si on est paumées, c'est que je ne sais pas où nous sommes. C'est bien Trisha, ta logique te mènera loin !
Et la carte qu'elle tenait entre les mains, elle ne savait pas la lire, elle ? Mais la blonde préféra l'utiliser comme projectile pour passer ses nerfs...

S'être perdu la faisait déjà -n'ayons pas peur des mots - royalement chier. Alors avec Trisha Hayes...Purée, mais elle avait tué ou torturé combien de personnes dans ses vies antérieures pour qu'on la punisse de cette façon ?!

Elle baissait les paupières, sombre et lasse d'avance de devoir essuyer les accusations de la blonde.
Elle rattrapa au vol la carte qui arrivait sur elle.

Elle la saisit, son regard filant partout sur la surface lisse et à demi brillante, à la recherche d'une information capitale : la date.

Elle finit par tomber sur les petits chiffres imprimés sur l'envers.

2007...

C'était une blague ?! En juillet 2008, un incendie avait ravagé la partie ouest du bois, tout le monde le savait !

Et ils leur donnaient ces...putains de cartes de la forêt en 2007 ????

Les crétins !!!

- J'espère pour toi qu'on sera rentrées avant ce soir et surtout avant l'orage qui se prépare ! Alors vas-y, vu que Madame est parfaite, j'attends qu'elle nous dicte le chemin à prendre pour le retour hein !

April leva un regard noir sur Trisha. Là, c'en était trop pour elle. Marre d'entendre son insupportable voix de crécelle couiner et tempêter en soprano colorature.

Elle se leva de sa pierre, et plaqua d'une main la carte - inutile de toute façon - sur son buste en sifflant, menaçante :

- Ok, alors faisons un truc : Après Barbie court dans les bois et Barbie paumée en pleine nature, on va jouer à Barbie ferme sa gueule et arrête de geindre comme une possédée !

Elle fusilla encore Hayes du regard et se mit à scruter attentivement les alentours.

Bon, chercher une chose, un indice, rien qu'un tout petit indice qui pourrait les aider.

Elle se retourna vers Trisha.

- Et si tu sais pas quoi faire de l'eau que t'as dans la tête, t'as qu'à lire cette foutue carte avariée.

Ou essayer de crier assez fort pour qu'on t'entende du circuit. Tu peux faire au moins ça avec le cri de goret qui te sert de voix, non ?

Inutile de préciser, qu'April O'Brien était un tantinet énervée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Jeu 29 Juil - 8:38

Le regard meurtrier et appuyé d'O'Brien se posa avec lenteur sur la blonde, déversant son poison de manière plus vicieuse. Cette dernière haussa un sourcil. Quoi ? Elle n'allait tout de même pas avoir le culot de protester ?

La rousse se redressa soudainement et plaqua la carte sur son buste. Et bien si ...

Trisha ne cilla pas.

- Ok, alors faisons un truc : Après Barbie court dans les bois et Barbie paumée en pleine nature, on va jouer à Barbie ferme sa gueule et arrête de geindre comme une possédée !

Ses sourcils haussés se froncèrent. Mais, pour qui est-ce qu'elle se prenait celle-là ?! Elle croisa froidement les bras, prête à endurer le nouveau regard plombé de reproche qui allait bientôt s'abattre sur elle.

- Et si tu sais pas quoi faire de l'eau que t'as dans la tête, t'as qu'à lire cette foutue carte avariée.

Avariée ? Ses yeux glissèrent vers la date de création.

2007 ...

L'étudiante prit une profonde inspiration - les cons !, et s'appuya contre un arbre, dédaigneuse, tandis que l'autre enchainait les insultes.

- Ou essayer de crier assez fort pour qu'on t'entende du circuit. Tu peux faire au moins ça avec le cri de goret qui te sert de voix, non ?

Une ... deux ... trois secondes. Ah ? Elle se taisait enfin ?

Hayes pencha légèrement la tête sur le côté avec un air dérisoire.

- C'est bon ? T'as épuisé tes ressources ? Tu vas enfin fermer la grande gueule qui te sert de moyen d'expression et me laisser en placer une ? ... Dans un premier temps ...

Elle se redressa et s'avança vers April.

- Si j'étais toi, O'Brien, je fermerais bien gentilllement mon clapet. Parce que si je me rappelle bien, celle qui s'est pris un savon il y a quelques temps, c'est toi. Et qu'est-ce qui y était dit ? ... Oh, laisse-moi réfléchir ... Ce n'était pas quelque chose du genre "il serait temps de faire preuve de courage et d'accepter tes erreurs" ?

Elle plongea ses yeux bleus dans le regard d'April.

- Je pense que si. Apparemment, la chose n'est pas vraiment rentrée dans ton crâne ... Ca me semblait clair, pourtant ... Réflexion faite, je ne suis pas certaine d'être la plus idiote de nous deux. Après tout, je m'en rappelle, moi, alors que je n'étais là que par erreur ... et l'erreur de qui ? La tienne, encore une fois. Dingue ça ...

Elle haussa les épaules.

- Ce n'est pas parce que tu sais des choses que tu ne devrais pas savoir que tu es devenu un être à part ! Tu es fière de ce que t'apporte les autres, de leur originalité, de leur touche de fantastique mais tout ça ne t'appartient pas et tu le sais ... ! Pourtant, tu t'obstines à trouver chaque autre ridiculement pathétique. Ca me fait pitié. A la place de Mitzrael, je me retournerais dans ma tombe.

Haussement de sourcils.

- Néanmoins, pas de chance pour toi O'Brien, parce qu'aujourd'hui, moi aussi, je sais.

Elle posa soudainement son sac et chercha son gsm.

- Et comme j'ai appris à me servir de l'eau entreposée dans mon crâne, plutôt que de crier comme une dératée, je vais me servir d'un objet intéressant dans ce genre de situation. Tu vois, ce petit truc rectangle que tu as utilisé pour appeller ta barmaid la tantôt ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Jeu 5 Aoû - 19:26

"et l'erreur de qui ? La tienne, encore une fois. Dingue ça ...! "

La rousse la fixa.

L'un des poings se serra lentement...Comment diable osait-elle...!!!

Ses jointures se mirent à saillir agressivement.

La blonde froide continua à parler sans marquer de pause.

Alors qu'elle l'écoutait, April croisa les bras.

Finalement, Trisha l'envoya simplement promener en lui rappelant qu'elles transportaient leurs téléphones portables.

Bon... Elle n'y avait pas pensé.

Mais elle ne s'en souciait pas vraiment. Ses oreilles bourdonnaient encore de ce qu'elle venait d'entendre

- Ah oui, c'est vrai ! Merci Trisha, je ne me souvenais pas qu'Anauel m'avait strictement interdit de me foutre en rogne contre une bécasse, une parfaite cloche à cause d’une putain de pourrie de carte et-

Elle s’arrêta subitement.

- A-Attends une minute…qu’est-ce que tu viens de dire… ?

Elle leva un regard hagard vers la poupée blonde.

- Comment…Comment tu peux savoir tout ça ???!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mar 10 Aoû - 9:32

Anauel ? C'était pas un troisième celui-là ? Apparemment non. Donc Pitt était Anauel et Anauel était Pitt ? Drôle de situation ... Pourquoi ainsi changer de prénom ? la blonde haussa les épaules. De toute manière ça ne la regardait pas.

- A-Attends une minute…qu’est-ce que tu viens de dire… ? Comment…Comment tu peux savoir tout ça ???!!!

Quoi ? Parce qu'en plus d'être conne elle était sourde, bouchée et bornée ? Trisha leva les yeux au ciel. C'était pas bien dur à comprendre pourtant : ouais, elle se souvennait de tout. Tout, tout, tout. Littéralement tout.

Elle fixa froidement April et haussa un sourcil avec dédain.

- J'sais pas ... Peut-être que moi aussi je cache des choses étranges ...

Sur ces mots, elle tenta d'appeller Cole et porta le téléphone à ses oreilles.

BIP BIP BIP

- Putain c'est pas vrai ...

Son regard glissa lentement en direction de l'affichage de détection de réseau. Aucun signal.

Elle écarquilla les yeux.

- Pas de réseau !!

Elle se redressa brusquement et fourra son gsm dans son sac.

- Hey oh il est pas question que je passe la nuit ICI avec TOI, qu'on sit bien d'accord !! Alors on s'active et on bouge notre cul ! déclara-t-elle finalement avant de se mettre à marcher.

- Si on marche tout droit on finira bien par atteindre le bout de cette forêt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Mer 8 Sep - 14:53

April croisa les bras. C'est ça, qu'elle aille seule et qu'elle se fasse bouffer par une bestiole sauvage affamée !

Elle repensa aux mots d'Anauel. Egoïste, égocentrique...Jamais attentive aux autres...

Elle soupira. Peste soit de son caractère de chien.

La rouquine redressa la lanière de son sac à dos sur son épaule, roula des yeux et s'avança vers Barbie.


- Ok, mais cette fois... - elle lui colla le plan dans les mains, quoiqu'il ne serait pas fort utile étant passé de date - c'est toi qui guide !

Elle secoua la tête.

- T'aurais pas l'option boussole dans ton truc - elle désigna le téléphone et chercha dans le sien - on sait jamais avec tous les gadgets qu'ils foutent là dedans...Je crois que si on garde le Nord, on saura rejoindre la nationale plus haut et tenter de faire du stop. Enfin, sauf si tu préfères crever de froid en plein sous-bois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 223

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Sam 11 Sep - 11:15

April refourgua le plan innutile à Trisha -sans vraiment lui laisser le choix de le refuser ou non. Celle-ci leva les yeux au ciel et le fourra automatiquement dans son sac. Il servirait à rien de toute façon.

- Nan j'ai pas cette option là.

Déclara-t-elle simplement en reprennant la route (au plus tôt elles étaient parties, au plus tôt elles arriveraient). Pourquoi l'aurait-elle ? Elle n'avait pas pour habitude de se perdre et encore moins de se balader dans les bois. Et à quoi bon vérifier ? Elle connaissait les options de son engin sur le bout des doigts.

Elle fronça les sourcils. Si, elle vérifierait tout de même (on ne savait trop jamais). Ce qu'elle fit ... en vain.

Cinq, six, sept, vingt puis trois-cent minutes s'écoulèrent et quelques gouttes de pluie défèrlèrent sur le visage sâlit par la poussière de l'étudiante. Elle grimaça et son regard fatigué biffurqua sur l'océan noir (il faisait nuit maintenant).

- C'est pas vrai. souffla-t-elle.

Au dessus d'elles, de vastes nuages prennaient place et au loin, quelques éclairs zebraient le ciel. Bientôt, elles seraient à la merci de l'averse et de l'orage approchant. Et ce contexte n'était pas des plus rassurant en forêt parce que foudre et bois rimaient avec incendie ...

Surtout, accélèrer le pas.

[Je propose qu'on arrête là et qu'on passe à la suite avec Kyle ici. Maintenant c'est comme tu veux ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    Sam 11 Sep - 23:32

[on arrête là :p ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: " Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"    

Revenir en haut Aller en bas
 

" Puis t'as rien à foutre dans mon monde...!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Amérique & Nature :: ▌Forêts-