AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Comme on renaît de ses cendres "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Vampire

Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Lun 12 Juil - 17:31

- Oh, je parlais des mots échangés avec ce démon sans quoi rien n'aurait pu se produire.

L'avocat acquiesça légèrement. En même temps ... elle n'était pas censée savoir à qui elle s'adressait. Mais il fallait tout de même reconnaitre que c'était un drôle de hasard ...

Puis la fille esquissa une étrange expression. Elle avait l'air ... particulièrement hésitante. Owen fronça les sourcils. Ca, ça sentait encore la question indésirable et personnelle.

- Dis... Ca ne fait pas trop...bizarre de voir le monde vieillir autour de soi alors qu'on reste toujours le même ?

Gagné. Enfin, il devait reconnaître que de ce côté là il n'était certainement pas des plus malchanceux. Un petit sourire illumina un instant son visage.

- Je n'ai que cinquante ans tu sais. Mais je reconnais qu'au début ce n'étaits pas forcément ... facile.

Il fronça un peu plus les sourcils, plissa des yeux.

- En toute honnêteté, là, je te mens. Enfin, je m'exprime mal. J'ai bel et bien quitté les gens qui comptaient le plus pour moi, c'est vrai, mais c'était une décision que j'avais prise auparavant, dans l'espoir de me lancer dans une bonne carrière. Disons, pour faire simple, que j'étais coincé dans un trou paumé et ma ... transformation n'a été que le feu vert.

Il haussa les épaules.

- Au final, ce n'est pas faux lorsqu'on dit qu'il faut souvent choisir entre carrière de luxe et famille. Si je ne m'abuse, tu en as d'ailleurs subi les conséquences ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Lun 12 Juil - 20:48

La rousse acquièsça, silencieuse.

*Ray...que de bons souvenirs, merci Owen...!*

Puis se raisonna.

- Oui, enfin c'est loin tout ça maintenant pour moi. C'est ce qui faut se dire, je crois.

Elle se leva d'un bond.

Et pour toi...l'important est que tu te sentes bien dans tes baskets tel que tu es -enfin...baskets....Bref, tu me comprends.

Elle lui tendit la main avec un de ses sourires avenants.

- Apriil, Oweeeen ! Vous voilà ! Owen , il faut sérieusement que nous parlions vous et moi ! J'ai une affaire importante qui vous intéressera beaucoup, je pense.

April regarda Owen avec un air à la " je te l'avais dit...".

- Que diriez vous de venir prendre un thé chez nous, tout de suite ? Jake sera raaaavi de vous revoir !

A vrai dire, Lisa ne laissait pas vraiment le choix au pauvre avocat :

- Oh, oui voilà une ex-cel-lente idée ! Vous savez quoi ! Je vais dire au revoir à cette chère Mrs Harrow, et nous y allons !

Elle s'éloigna d'un pas assuré.

April retroussa la lèvre inférieure sous la lèvre supérieure dans cette sorte de grimace qu'on fait quand on compati au sort d'autrui, tout en tapotant sans dire un mot, et amicalement l'épaule de ce pauvre, pauvre, pauvre Owen.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire

Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Mar 13 Juil - 14:36

April acheva la discussion sur quelques mots bien placés et sans doute véridiqes (du moins il l'éspérait) avant de se lever d'un bond. Là, elle lui tendit la main. Il la fixa un moment, immobile, puis tourna brusquement la tête en direction de l'émanation d'un cri nouveau.

- Apriil, Oweeeen ! Vous voilà ! Owen , il faut sérieusement que nous parlions vous et moi ! J'ai une affaire importante qui vous intéressera beaucoup, je pense.

Le vampire échangea un regard amusé avec la rousse. Evidemment.

- Que diriez vous de venir prendre un thé chez nous, tout de suite ? Jake sera raaaavi de vous revoir !

Hein ? Si c'était pour que ce soit aussi festif qu'à sa dernière réception, non merci ...

- A vrai dire, je dev...
- Oh, oui voilà une ex-cel-lente idée ! Vous savez quoi ! Je vais dire au revoir à cette chère Mrs Harrow, et nous y allons !

L'avocat grimaça. Apparemment, elle n'était pas décidée à lui laisser le choix.

- Elle est toujours comme ça ? chuchota-t-il à l'intention d'April.

Il s'en allèrent saluer leurs quelques connaissances. Owen en profita pour mettre sa voiture à la charge de Stewart. Là dessus, ils s'en allèrent vers celle des O'Brien.

- Et bien ... merci pour votre invitation, Lisa.

Il s'installa à une place assise et referma la portière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Mar 13 Juil - 15:36

- Elle est toujours comme ça ?

- Oh non...! Aujourd'hui, elle est dans un bon jour...!

Ou comment flipper un vampire.

- Et bien ... merci pour votre invitation, Lisa.

- Assis-toi donc derrière avec ton ami, April ! Je vais mettre mon sac sur la place avant.

La jeune fille s'esquiva à l'arrière du véhicule. Ne surtout pas contedire une Lisa sous l'effet de ses hormones de femme enceinte. Vous n'auriez même pas idée de ce que ça pourrait déclencher... En effet, ces derniers jours, elle versait dans l'hypersensibilité.
April l'avait même trouvée entrain de pleurer devant un documentaire sur la vie des bébés phoques en Alaska...

Ingérable. Jake devait avoir une patience d'ange.

La futur mère avait décidé d'écouter un CD de mélodies péruviennes. Les baffles émettaient à l'avant de la voiture une symphonie de sons flûtés et de chants lointains.

April en profita pour chuchoter à Owen.

- Tu connais l'enfer...? Tu vas voir. C'est pire...

////////////////////

Arrivés devant la maison, Lisa gara le break familial de Jake dans l'allée de gravier.

- Regardez-moi ce temps ! Il fait de plus en plus sombre ! Ca sent l'orage...

Elle mena les deux autres à l'entrée et ouvrit la porte, sac et clés en mains.

- ♫ Jake, chériii ! C'est nous ! On a ramené Maître Liviiingstooooon ♪.

April haussa les sourcils. Sa mère avait clamé ça comme elle aurait dit " ♫ on a acheté du beurre de cacahuèèètes ♪ ".

L'étudiante se tourna vers l'homme au visage pâle avec un air compatissant mêlé d'une mine blasée.

- Paix à ton âme.

Lisa tapota la tête d'April pour la faire taire, du style " ne l'écoutez pas, elle dit n'importe quoi, c'est April..." et Jake s'avança pour lui serrer la pince.

- Ravi de vous revoir, Owen !

- Oh, allez-y, découvrez-vous, prenez place dans le canapé, faites comme chez vous ! Je vais préparer le thé. fit Lisa en déployant ses bras en gestes ouverts et accueillants, filant au son des cliquetis de ses talons vers la cuisine.

April chériie, tu débarrasses, Monsieur ? demanda-t-elle en passant devant sa fille.

La jeune fille ne moufta pas devant les gros yeux qui accompagnait cet ordre.

En langage lisien " Livingston est là pour affaire, pas de familiarité avec un adulte de son rang, j'te tiens à l'oeil."

April roula des yeux et s'approcha d'Owen pour se charger comme une mule des 300 couches de vêtements qu'il portait et aller les transporter en zombie - car sans plus aucune visibilité - et à la seule orientation de ses sens, dans le placard d'entrée.

Elle revint, silencieuse - pas le choix ! - et s'assit auprès d'Owen.

- Hum, et cette collecte ? C'était bien ? Comment allait votre hôte ?

- Génial. Oh, la vieille Harrow ? Bah, toujours aussi gâ-

- Tout était parfait ! s'empressa de la couper Lisa en la fusillant du regard. Les gens ont été merveilleusement généreux. C'était for-mi-dable !

Quand la femme blond vénitien servit les tasses, April se prit un regard meurtrier. Oh ça va...Sage ne voulait pas dire hypocrite, non plus !

Et puis...Owen commençait à la connaître ! Lisa s'assit près de Jake, dans un des confortables fauteuils crème - comme le sofa.

- Bon, alors, oui, il faut que je vous présente les choses...Mais d'abord...

Elle se tourna vers sa fille, le regard noir.

- Toi, dehors.

April resta un moment assise mais devant la détermination apppuyée de Lisa, elle se leva et rejoint le couloir en secouant la tête.

Elle monta sur-le-champ bouder dans sa chambre.

Se faire jeter comme ça...Quelle plaie d'entité débile lui avait donné une mère pareille ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire

Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Mar 13 Juil - 19:08

Sous les ordres de sa mère, April s'assit aux côtés de l'avocat. Lisa brancha le contact. La musique se déclancha. L'homme haussa un sourcil. Ah parce qu'elle écoutait des chants péruviens, elle ? A vrai dire, il ne s'en serait jamais douté. Avec le genre qu'elle se donnait il aurait plutôt misé sur du Chopin ou de Mozart. Ou pourquoi pas debussy ? Depuis la sortie de ce film ridicule sur ce qu'ils appellaient vampires, c'était devenu une véritable mode !

- Tu connais l'enfer...? Tu vas voir. C'est pire...

Son sourcil haussé remonta encore un peu plus. Voilà qui était rassurant ...

***

Bientôt, le petit groupe arriva devant ce qui devait être la maison des O'Brien. Du moins, c'est ce que supposait Owen puisque la femme était en train d'y parquer sa voiture. Elle coupa le contact et jeta un bref regard par la fenêtre. l'invité fit de même.

- Regardez-moi ce temps ! Il fait de plus en plus sombre ! Ca sent l'orage...

Tant mieux ... pas de risque de brûlure imprévue.

Le cortège fila en direction de la maison et il ne tarda pas à y pénétrer.

Une fois à l'intérieure, Lisa annonça leur arrivée d'un cri strident dont tous se seraient certainement passés. Surtout l'avocat. A vrai dire, le ton sur lequel elle avait annoncé sa présence n'était pas très rassurant.

- Paix à ton âme.

Ca non plus ça ne l'était pas.

Tout sourire, Jake débarqua. Ils se sérrèrent brièvement la main, par politesse, avant que sa femme ne le convie à se débarasser de toutes ses couches. Il tendit sa pile de vestes à April. Ainsi, elle serait punie d'avoir une mère pareille ! Néanmoins, là n'était pas le plus inquiétant, car cette bonne vieille Lisa venait de pronnoncer le mot le plus indésirable, celui qu'il apréhendait par dessus tout : thé. Oh non, pas ça !

Le cinquantenaire alla s'assoir sur le fauteuil avec un air faussement joyeux. La rouse s'installa à ses côtés. Au moins, il aurait un peu de soutient. Et avec un peu de chance il parviendrait à lui refiler sa boisson.

La famille échangea quelques mots au sujet de la collecte. Rien de bien palpitant, mais simplement en guise d'information. Le maîtresse de maison déposa une tasse devant le vampire. Celui-ci la fixa étrangement

- Bon, alors, oui, il faut que je vous présente les choses...Mais d'abord...

Hm ? Il releva la tête.

- Toi, dehors.

Ah non ! Elle ne pouvait pas lui faire ça !

Malheureusement, aux vues du regard meurtrier de sa mère, April dut comprendre qu'elle ne lui laissait pas le choix.

- Oh vous sav, ce n'était pas nécéssaire. commença l'invité au bout d'un temps. Sa présence ne me gênait pas le moins du monde.

Bien au contraire !

- Enfin ... pourquoi vouliez-vous vous entretenir avec moi ? Je suppose que c'était dans l'espoire de parler affaire.

Même si April ne lui avait rien dit, il aurait sentit l'histoire à vingt kilomètres à la ronde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Mar 13 Juil - 22:24

- On ne répond pas à sa mère. lâcha simplement Lisa, d'un ton qui se voulait autoritaire.

Jake du se cacher derrière sa main pour cacher son sourire qui retenait un éclat de rire.

Dit comme ça, on aurait dit que Lisa houspillait Owen...!

- Tout à fait, très cher. Bien, vous n'êtes pas sans savoir que mon défunt mari, Ray O'Brien, était propriétaire de l'entreprise internationale Mundo Mio...Il se trouve que le testament n'ayant pas eu le temps d'être rédigé - qui s'attend à mourir à cet âge ? - la propriété et donc l'entièreté des biens revient à sa co-directrice et associée, son ex-assistante pour être franche, Sophie Abercrombie.

Comme vous, vous en douterez, une telle...injustice n'est pas plus longtemps soutenable pour ma fille et moi même...En clair, nous voudrions faire appel à vous service, sous haute rémunération, j'entends...


///////////////

Ma fille et moi même ! Genre elle en avait quelque chose à f....de quelques liasses de dollars en plus !

Bien entendu, la curiosité indéfectible d'April l'avait menée dans les escaliers.

Tapie dans son coin feutré de la cage d'escalier, elle écoutait tout.
Tout à coup...Illumination !!!

* Oh m****** le thé ! *

Elle se leva et investit la salle à manger en coup de vent.


- ♫ Je ramaaaasse les taaaasses ! ♪

Elle arracha des mains des individus présent le service à thé et fonça vers la sortie, toute la vaisselle en mains .

- Enfin, April ! Mais ce pauvre Mr Livingston n'a même pas-

- Aladiah les veut pour qu'on goûte. Je n'ose pas le lui refuser, tu la connais avec sa tête de cocker...

Dans le doute : accuser la petit soeur.

Lisa soupira mais laissa retomber la main qu'elle avait levée pour héler sa fille.

Elle avait plus important. Ils entendirent un ramdam impossible dans la cuisine -April qui vidait et nettoyait tout et forçait Aladiah à boire un chocolat chaud dans LA tasse d'Owen, histoire de crédibiliser son barratin-.

- Alors, maître..Pouvez-vous quelque chose pour nous ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire

Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Mer 14 Juil - 10:38

- On ne répond pas à sa mère.

Owen aquiesça brièvement. Décidémment, cette femme avait de l'énergie à revendre ... et de la hargne aussi.

- Tout à fait, très cher. Bien, vous n'êtes pas sans savoir que mon défunt mari, Ray O'Brien, était propriétaire de l'entreprise internationale Mundo Mio...Il se trouve que le testament n'ayant pas eu le temps d'être rédigé - qui s'attend à mourir à cet âge ? - la propriété et donc l'entièreté des biens revient à sa co-directrice et associée, son ex-assistante pour être franche, Sophie Abercrombie.

Et hop là, c'était parti ...

- Comme vous, vous en douterez, une telle...injustice n'est pas plus longtemps soutenable pour ma fille et moi même...En clair, nous voudrions faire appel à vous service, sous haute rémunération, j'entends...

A April ? Tu parles ... quiconque l'avait rencontrée savait sans conteste qu'elle ne souhaiterais jamais récupèrer cette société.

L'avocat se laissa un moment tomber en arrière et glissa sa main dans ses cheveux noirs tout en soupirant. Là dessus, la fille des O'Brien entra busquement dans la pièce pour se saisir de toutes les tasses et s'en aller avec dans la cuisine - Dieu existait !

- - Alors, maître..Pouvez-vous quelque chose pour nous ?
- Voyez-vous, Lisa, la situation est assez délicate ...

Il se redressa et plongea ses yeux bleus dans le regard de la femme.

- Dans un premier temps, je pense qu'il faudrait en parler avec votre fille ? Souhaite-t-elle vraiment reprendre l'affaire de Ray ? La connaissant un peu je n'en suis pas certain ... Ensuite, pour être franc, j'ai déjà eu vent de cette affaire et je sais pertinement qu'en m'opposant à la nouvelle propriétaire de Mundo Mio je me mettrais la mafia chinoise à dos.

Merci April !

- J'espère que vous comprennez par conséquent ma position ... Ce n'est pas une question de mauvaise foi, mais en toute honnêteté je ne connais pas grand monde qui risquerait la mort ou les ennuis jusqu'au cou pour une affaire.

Il posa sa main devant sa bouche et soupira derechef avec une mine ennuyée.

- Néanmoins, si vous parvenez à engager un pigeon avec assez d'éloquence, je peux toujours travailler sur le dossier en son nom.Ce ne sera pas ... la même chose puisque la partie la plus importante consiste en la défense orale, mis je pourrais toujours tenter de le préparer à entretenir un meilleur discour. Tant que mon nom n'est cité nulle part, cela s'entend.

***

De son côté, Aladiah se rendait tranquillement à la cuisine dans l'espoir d'y attraper un livre qu'elle avait oublié là. A peine arrivée qu'April débaarqua à son tour. Avec la tête qu'elle tirait, toutes ses tasses en main elle avait vraiment l'air d'une folle. L'"enfant" la fixa un instant comme si elle venait de croiser un extra-terrestre puis détourna le regard et se saisit de son bouquin.

Mais elle ne se serat jamais attendue à pareil coup bas ...

Sa soeur l'attrapa brusquement par le bras et la convia à vider une tasse de chocolat chaud - pitié pas ça. Mais qu'est-ce qu'ils lui avaient fait boire ?

- Euh ...

Commença l'Ange tout en fixant avec apréhension la tasse.

- Tu sais, je n'ai pas très soif. J'ai déjà mangé jusqu'à ma faim tantôt et c'était amplement suffisant.

Son regard glissa vers la rousse, puis à nouveau vers la tasse qui dégageait une odeur repoussante.

- Vraiment, je n'ai absolument pas soif.

Elle haussa les épaules.

- Si tu tiens tant à faire boire ... ça à quelqu'un, t'as cas le servir à ton invité. Ou aux parents. Ou à Jude si ça te chante. Quoi qu'il en soit, épargne-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Jeu 15 Juil - 21:33

- Voyez-vous, Lisa, la situation est assez délicate ...

- Euh ...

- Dans un premier temps, je pense qu'il faudrait en parler avec votre fille ? Souhaite-

-Tu sais, je n'ai pas très soif. J'ai déjà mangé jusqu'à ma faim tantôt et c'était amplement suffisant.

Raaaah mais qu'elle se taise ! Elle voulait écouter la réponse d'Owen !!!

- .....Ray ? La connaissant un peu je n'en suis pas certain ... Ensuite, pour être franc, j'ai déjà eu vent de cette affaire et je sais pertinement qu'en m'opposant à la nouvelle propriétaire de Mundo Mio je me mettrais la mafia chinoise à dos.

- Vraiment, je n'ai absolument pas soif.

- J'espère que vous comprennez par conséquent ma position ... Ce n'est pas une question de mauvaise foi, mais en toute honnêteté je ne connais pas grand monde qui risquerait la mort ou les ennuis jusqu'au cou pour une affaire.

Néanmoins, si vous parvenez à engager un pigeon avec assez d'éloquence, je peux toujours travailler sur le dossier en son nom.Ce ne sera pas ... la même chose puisque-

- Si tu tiens tant à faire boire ... ça à quelqu'un, t'as cas le servir à ton invité. Ou aux parents. Ou à Jude si ça te chante. Quoi qu'il en soit, épargne-moi.

- Tant que mon nom n'est cité nulle part, cela s'entend.


Et mince ! Elle avait raté le plus important ! Merci, sale gamine !!!

- Tu peux pas la fermer, oui ? râla la rousse en s'éloignant vers la porte de la cuisine.

- Dans ce cas, c'est d'accord ! Pouvons-nous passer signer demain ?

Mais quelle....!!!!

Quoiqu'il en soit, Owen ne DEVAIT pas traîner dans cette affaire là. Personne ne le devait. Lisa devait calmer sa jalousie, bon sang !

Et depuis quand on avait besoin d'encooore plus d'argent, ici ?

Y en a qui crevaient de faim, merde ! Pour ne pas se contenter ce qu'on avait déjà là ?!

Elle sortit son BlackBerry de sa poche, une fois dans le couloir.

Prendre un air pressé et ne pas leur laisser le temps de souffler. Elle passa l'arche en courant quasiment et déboula comme une furie dans le salon.

- Owen ! Stewart te demande de rentrer ! Il dit que c'est important !!! Habille-toi vite, je te reconduis !

Elle attrapa Owen par le bras et le mena le plus rapidement au placard pour qu'il puisse revêtir ses diverses pelures.

- Par ici, fit-elle en le guidant à la voiture après qu'il ait rapidemment salué tout le monde.

Elle ouvrit sa Lexus et attendit qu'il monte.

Là, elle démarra précipitamment et fonça vers la route.

Un peu plus loin, elle freina et se gara tout aussi brusquement.

- Il n'y aura pas de contrat avec ma mère. Je te file de l'argent contre ton refus, si tu veux mais je ne te laisserais pas signer avec elle.

Tout ce qu'elle veut c'est plomber la femme qui lui a volé son mari et son amour-propre. Elle se fout pas mal d'envoyer des hommes au casse-pipe. Bon sang ce qu'elle peut être conne quand elle veut ! Pour elle le monde est à acheter et l'argent a le pouvoir de tout régler...
Elle ne réalise pas ce à quoi elle s'engage.

C'est de la Chine qu'on parle, merde ! Les gens qui disparaissent chaque jour, elle en fait quoi ???

Non, attends, pire ! La MAFIA Chinoise !!!

Mais elle veut tous nous détruire ou quoi ????

Elle se tourna vers Owen, ostensiblement choquée.

- Je n'aurais jamais cru de ma mère qu'elle n'ait pas de scrupules à envoyer des hommes risquer leur peau pour renflouer son compte en banque...

Et je T'INTERDIS de l'y encourager. Tu risques gros toi aussi, si ton homme de paille parle. Parce que la mafia chinoise doit être plutôt équipée niveau matos de torture si tu vois ce que je veux dire !

ENFIN vous êtes tous malades ou quoi ???

Elle respira pour se calmer et regarda Owen d'un air menaçant.

- Accepte ne serait-ce qu'une seule visite d'elle à ton cabinet et je te jure que je me ferais un plaisir de laisser Botaro s'occuper de tes crocs !

Ils arrivaient devant le cabinet Livingston.
Elle se parqua en créneau au pied du luxueux batîment, fouilla sa veste et lui colla une carte de taxi dans les mains -histoire de faire un geste.

- Désolée pour le thé. J'y ai pas vraiment pensé quand Maman t'a invité. Rentre-bien Owen. Et...réfléchis à ce que je t'ai dis.

Ca signifiait clairement qu'elle attendait qu'il sorte.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire

Messages : 227

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: Avocat
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   Mer 28 Juil - 13:57

- Dans ce cas, c'est d'accord ! Pouvons-nous passer signer demain ?

L'avocat acquiesça brièvement. Il n'y voyat pas d'inconvéniants.

Brusquement, la petite rousse débarqua dans le salon avec un air des plus empressés.

- Owen ! Stewart te demande de rentrer ! Il dit que c'est important !!! Habille-toi vite, je te reconduis !

Hein ? Depuis quand il avait le numéro d'April celui-là ? Et pourquoi ne prévenait-il pas par son propre gsm ? Il fronça légèrement les sourcils. Néanmoins, la furie ne lui laissa pas le temps de réagir : elle le saisit aussitôt par le bras et l'entraina vers les placards. Là, ils se rhabilla, perplexe.

Il alla brièvement saluer ses hôtes -puisque la jeune femme ne lui permi de le faire correctement, et entra vivement dans la voiture.

Elle appuya sur l'accelerateur.

- Bon sang mais qu'est-ce qui te prend ?

Et freina promptement. Ils furent tout deux entrainés vers l'avant, puis vers l'arrière, retenus par leurs ceintures.

Mais qu'est-ce qu'elle avait bu celle là ?

- Il n'y aura pas de contrat avec ma mère.

Ah, évidemment.

- Je te file de l'argent contre ton refus, si tu veux mais je ne te laisserais pas signer avec elle.

Nouveau froncement de sourcils.

- Tout ce qu'elle veut c'est plomber la femme qui lui a volé son mari et son amour-propre. Elle se fout pas mal d'envoyer des hommes au casse-pipe. Bon sang ce qu'elle peut être conne quand elle veut ! Pour elle le monde est à acheter et l'argent a le pouvoir de tout régler... Elle ne réalise pas ce à quoi elle s'engage.

Croisement de bras.

C'est de la Chine qu'on parle, merde ! Les gens qui disparaissent chaque jour, elle en fait quoi ??? Non, attends, pire ! La MAFIA Chinoise !!! Mais elle veut tous nous détruire ou quoi ????

Soupir.

- Je n'aurais jamais cru de ma mère qu'elle n'ait pas de scrupules à envoyer des hommes risquer leur peau pour renflouer son compte en banque... Et je T'INTERDIS de l'y encourager. Tu risques gros toi aussi, si ton homme de paille parle. Parce que la mafia chinoise doit être plutôt équipée niveau matos de torture si tu vois ce que je veux dire ! ENFIN vous êtes tous malades ou quoi ???

Elle lui lança un regard menaçant. Lui ne cilla pas.

- Accepte ne serait-ce qu'une seule visite d'elle à ton cabinet et je te jure que je me ferais un plaisir de laisser Botaro s'occuper de tes crocs !

Elle avait redémarré la voiture et ils débarquèrent bientôt devant le cabinet de l'avocat. Là, elle lui colla une carte de taxi entre les mains.

- Désolée pour le thé. J'y ai pas vraiment pensé quand Maman t'a invité. Rentre-bien Owen. Et...réfléchis à ce que je t'ai dis.

Il sortit de la voiture -c'est ce qu'elle attendait, et passa sa tête par la fenêtre ouverte précédemment, bras appuyés sur le rebord de la vitre.

- Je n'aime pas nuire à ma réputation. Vraiment pas. Jusque là, je n'ai jamais refusé une affaire difficile. Et j'ai toujours gagné les procès soit dit en passant. C'est ce qui fait l'excellent renomée de mon nom. Nom que je ne veut pas tâcher, de quelque manière que ce soit. Alors, si tu tiens vraiment à ce que j'abandonne le dossier de ta mère, charge-toi de la convaincre à rennoncer à sa plainte.

Il la salua d'un bref signe de tête, se dégagea.

- Et tu l'as bien compris, tu me fais perdre des pièces que j'aimerais récupèrer.

Clin d'oeil. Elle comprendrait bien ce qu'il voulait dire.

- A la prochaine.

Sur ce, il s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Comme on renaît de ses cendres "   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Comme on renaît de ses cendres "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers riches-