AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flâner en ville ( Owen en priorité :p )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Ven 30 Juil - 21:42

- Alors ? Réconciliés ?

Jude tourna la tête, ne s'attendant pas à cette arrivée de la blonde. Réconciliés ? Ouais, on pouvait dire ça...

- C’est une bonne chose ! Et comme tout est ok, pourquoi ne pas aller danser hein, histoire de se défouler un peu ? J’ai aperçu Cole un peu plus loin. Ca vous branche ?

Cole ? Inconnu. Il n'eut guère le loisir de répondre -de toute façon la question ne s'adressait pas trop à lui- qu'April l'entrainait déja à sa suite.
Elle les emmena dans une petite pièce adjacente à la salle de réception dans laquelle passait de la musique classique très vite remplacée par de l'electro.
La rousse et sa copine blonde partirent danser sur la piste et furent très vite rejoinds par les jeunes fils et filles de bourges.

Jude observa la scène d'un air un peu absent, sans animosité néanmoins, et sans chercher à se faire la malle.

Tout en ondulant, April vint se lover contre lui et lui glisser un verre d'alcool entre les mains avant de retourner se trémousser avec sa double.

L'adolescent se mit à siroter son cocktail -dont la forte dose de sucre dissimulait pas mal celle de l'alcool- tout en zieutant les jeunes danser au rythme de la musique.
Les soirées c'était pas trop son truc. Il n'y était pas du tout habitué, c'était surtout ça... Se retrouver ainsi entouré d'une masse grouillante et bruyante, c'était l'opposé des rues vides et silencieuses !

La blonde était en train de danser avec un type baraqué qui faisait bien une tête de plus que lui, April quant à elle était sortie de son champs de vision. Il la chercha un instant du regard et la vit finalement rentrer.
Il soupira et s'appuya contre le bar, observant les autres jeunes gens sans vraiment les voir.

- Marre ! Ce type me colle depuis genre une demie-heure ! Il va finir par se ramasser mon verre dans la face, ce con, putain !

Jude tourna la tête vers la rousse qui venait d'arriver à sa hauteur avant de jeter un coup d'oeil vers le type en question qui semblait chercher quelque chose... ou quelqu'un.

- Ca va toi sinon, tu t'emmerdes pas ?


Haussement d'épaules. Ca allait.
April fut soudainement écartée en arrière. Le type de tout à l'air revenait à la charge visiblement et ne semblait pas prêt de lâcher le morceau. Le garçon fronça des sourcils, il se foutait de sa gueule ou quoi pour éloigner April alors qu'elle lui parlait ?! Le Davis la souleva du sol sous le regard noir de Jude et les protestations de la demoiselle.

- Hey !!! Repose-moi, connard !

Haussements de sourcils du jeune. C'était quoi son problème ? Elle avait dit non, c'était plutôt clair.
Il ne voulait pas lâcher ? Tant pis pour lui, son attitude commençait franchement à énerver Jude.

Bien que ce type fasse presque une tête de plus que lui, ce n'était pas ça qui retenait l'adolescent -et le challenge n'en était que plus interessant !
Il attrappa l'avant bras de Davis et commença à le tordre légèrement. La réaction du type ne se fit pas attendre, il relâcha bel et bien la rousse mais étendit son bras par la même occasion pour envoyer son poing vers Jude. Ce dernier, plutôt vif, choppa le poing en question de sa main libre et commença à l'écraser avant d'envoyer son genou dans le bide du gars, sous les regards interrogatifs se tournant peu à peu vers eux.
Profitant du choc occasionné, il tordit le bras de l'homme dans son dos, le forçant à se redresser, pour finalement lui envoyer son pied dans le dos -et le lâchant- le faisant s'écraser brutalement par terre.

Il s'approcha et se pencha légèrement sur lui.

- Tu la laisses maintenant ?

Peut-être que ça l'aurait calmé... Et encore, il n'y avait pas été bien méchamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Sam 31 Juil - 19:29

Le type finit par lâcher April qui s'accrocha à un pilier pour ne pas s'écrouler au sol.

Pendant ce temps, Jude montrait sa façon de penser à ce "Davis".

Quand il fut face à terre, à la merci du fils de Jake, elle se rapprocha.

- Laisse tomber, Jude. Il vaut pas la peine de te salir les mains. C'est juste un crétin bourré.

Elle se tourna vers Cait qui était arrivée près d'elle et lui ordonna sèchement :

- Relève-le, file lui une bouteille dans le bar là-bas et montre lui le chemin de la sortie.

L'autre, en bon dominé, s'exécuta aussitôt.

Elle resta près du garçon avec qui elle partageait son étage chez elle. Se doutant que danser n'était pas le fort du voyou de service, elle prit sa main et l'entraîna sur le balcon, à nouveau.

A l'air frais, elle se tourna vers lui, souriante.

- Jude Hawkins défend les jeunes filles en détresse maintenant ? J'ignorais que vous aviez avait ce côté si chevaleresque, messire !
Ca vous va plutôt bien !

Elle cala une main sur sa hanche, un rien sûre d'elle.

- Dommage qu'ils aient interdit cette armure en cuir tellement irrésistible et ces mèches folles que vous portez toujours...

En riant, elle s'approcha du fils de Jake.

Une fois l'ennemi vaincu et parti cuver sa vodka ailleurs, la damoiselle doit vous faire un cadeau pour exprimer sa gratitude, il me semble...

Bien, je n'oserais jamais rompre une tradition ! Alors, pour ce soir, demandez tout ce que vous voudrez, Jude Hawkins, je vous l'accorderai.

Elle se mordit la lèvre et se détacha un peu pour aller virvoleter à quelques pas de là, tournoyant un peu toute seule sur le balcon en fermant de temps en temps les yeux.

- Absolument tout. souffla-t-elle de loin éclairée par les lumières de la nuit et couronnée par les étoiles, avec un rire chaud et un clin d'oeil.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Lun 2 Aoû - 10:10

Le Davis devait trouver la contemplation du parquet ciré très interessante car il ne bougea pas durant plusieurs secondes.
April vint se poster à la hauteur de son bourreau.

- Laisse tomber, Jude. Il vaut pas la peine de te salir les mains. C'est juste un crétin bourré.

Oh... Il ne se salissait pas les mains, aucun soucis là dessus. Et puis démolir un aristo était quelque chose de plutôt jouissif, surtout au milieu de ses pairs. On allait certainement lui foutre la paix à présent... Il avait fait ça avec une de ces facilité...!

April l'entraina une fois de plus sur le balcon, à l'écart des fêtards.

- Jude Hawkins défend les jeunes filles en détresse maintenant ? J'ignorais que vous aviez avait ce côté si chevaleresque, messire !
Ca vous va plutôt bien !
, lança-t-elle, souriante.

Sourire filou. Elle ne savait quasi rien de toute façon.
La demoiselle posa une main sur sa hanche et enchaina.

- Dommage qu'ils aient interdit cette armure en cuir tellement irrésistible et ces mèches folles que vous portez toujours...

Ca ! Il se sentait complétement opppressé dans cet habit trop strict. D'ailleur il l'avait un peu froissé durant la courte entrevue avec Mister Davis.
April s'approcha d'avantage -déja qu'elle n'était pas loin...!- avec un rire léger.

- Une fois l'ennemi vaincu et parti cuver sa vodka ailleurs, la damoiselle doit vous faire un cadeau pour exprimer sa gratitude, il me semble...

Bien, je n'oserais jamais rompre une tradition ! Alors, pour ce soir, demandez tout ce que vous voudrez, Jude Hawkins, je vous l'accorderai
.


Jude haussa un sourcil d'un air à la fois étonné et dubitatif.

Sensuelle, la demoiselle se mit à tournoyer en s'éloignant. Sa légère robe corail virvoletait gracieusement, suivant ses mouvement.
Dans la faible lumière venant de la salle, ombres colorées lêchant le sol, elle était splendide.
Là bas, à quelques mètres de lui, elle se mit à rire.

- Absolument tout, souffla-t-elle d'un air mystérieux.

Jude resta un instant sans broncher, se contentant de l'observer. Finalement il s'avança vers la demoiselle à l'allure féline. Il la dépassa pour arriver derrière elle. Ses mains se posèrent délicatement sur les hanches recouvertes de soie rouge tandis que ses lèvres frôlaient l'épaule nue, remontant jusqu'à la naissance de son cou.

- Vraiment tout ? souffla-t-il à son tour.


-l'alcool, la drague et la drogue, ça fait pas bon ménage x)-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Lun 2 Aoû - 18:36

- Vraiment tout ?

April se mordit la lèvre sous la caresse légère du souffle de Jude.

Elle esquissa un sourire mutin. Et lui adressa un regard en coin, la mine satisfaite.

- Non, il y a bien sûr certaines choses qu’il faudra gagner…lâcha-t-elle, narquoise en s'écartant du jeune voyou.

Dirigeant ses yeux verts sur l'étendue du balcon devant elle, elle porta sa coupe de champagne à ses lèvres, le regard brillant. Ca sentait la victoire.

Lui donner ce qu’il désirait comme ça, si facilement ? Allons, ça ne serait plus drôle…

Elle repéra le petit escalier qui menait à la dérobée sur le quai, en bas.

Une idée complètement insensée naquit dans son esprit fumeux…

- Suis-moi !

L’attrapant par le bras, elle le mena à travers les marches pour rejoindre la grande plate forme bétonnée.

Ni une ni deux, elle posa son verre au sol, se pencha pour défaire le laçage doré à ses chevilles, ôta ses chaussures. La morsure du froid entama ses pieds nus d’une vive attaque. Elle ferma les yeux. Elle devait être folle.

Résolue à défier le garçon, elle s’approcha, pieds nus sur le béton glacé, d’un pas flottant vers le bord.

Elle tendit la jambe et la chair tendre et gelée dénuée de toute semelle protectrice, libre à l’air glacial de ce mois de Décembre, rencontra l’épaisse couche de glace qui recouvrait le lac Michigan.

La jeune rousse fit quelque pas légers mais sans aucune hésitation, comme si elle avait fait ça toute sa vie. Connaissant April, ça n’aurait pas été des plus étonnant…

La glace semblait stable sous ses pieds. Elle fit encore deux ou trois pas pour tester le risque. Il n’était pas élevé mais pas absent non plus. Parfait.

Alors que parvenaient encore jusque là quelques bribes de musique de la fête qui continuait de battre son plein là-haut, April O’Brien, en fine robe de soirée, ses espadrilles à la main, debout sur l'eau solide et immobile, se tourna vers Jude Hawkins avec un regard effronté.


- Si tu fais pareil, , tu auras vraiment tout, déclara la jeune fille d’un ton piquant, un sourire insidieux glissé sur ses lèvres...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Sam 7 Aoû - 20:02

La demoiselle s'esquiva légèrement, un sourire moqueur sur les lèvres.

- Non, il y a bien sûr certaines choses qu’il faudra gagner…

Allons bon... Elle exagérait de lui promettre quelque chose et changer d'avis l'instant suivant... Elle se foutait de lui !
Le garçon l'observa sans broncher, le regard neutre, insensible. Finalement, elle l'attrappa par le bras et s'enfuit vers un petit escalier. Une fois en bas de celui-ci elle s'approcha des quais glissants.
Jude la suivit sans vraiment réfléchir, prenant garde à ses pas.

April s'arrêta près de l'eau gelée du lac et là, commença à retirer ses sandales.
L'adolescent haussa les soucils. Elle était tarée ou quoi ?! Le sol était gelé, elle allait attrapper la crève ! Enfin ça c'était pas son problème, elle était une grande fille après tout.
La rousse s'approcha encore d'avantage du bord pour finalement descendre sur l'eau figée du lac sous le regard légèrement alarmé de Jude.
Elle était totalement inconsciante là !

La demoiselle exécuta quelques pas léger sur la glace sous la lumière bleutée de la lune. Tout paraissait glacial et elle, telle une petite flamme, dansait presque au dessus de l'eau.
Elle se tourna vers lui, embrasée.

- Si tu fais pareil, , tu auras vraiment tout.

Jude observa la rousse puis l'étendue miroitante. Le souvenir de la fontaine gelée, de l'eau glaciale enveloppant son visage... Il hésitait.
Elle n'avait jamais eu à faire à ça, ça se sentait. Tomber là dedans, c'était risquer au pire la mort trop gelé pour nager.
Est ce que ça valait la peine de risquer sa peau ?

Ses yeux glissèrent sur l'étendue blanche avant de revenir sur la rousse et son air provocateur.
Elle ne l'en croyait pas capable ?

Le garçon fronça impreceptiblement des sourcils puis s'avança à son tour, prudent.
C'est qu'ils ne faisaient pas non plus le même poids !
Il posa avec hésitation son pied sur la surface glissante. Le deuxième suivit.
Jude resta un bref instant sans bouger, comme attendant qu'elle ne se brise d'un coup. Mais comme rien ne se passait, il s'avança vers April.

L'épaisse surface grinça sinistrement, plus loin, faisant frissonner le jeune humain.

A présent à 5 mètres du bord, il adressa un regard à la folle qui était à 1m de lui, à sa hauteur.

- C'est bon là ? demanda-t-il un peu plus durement.

Ce jeu là ne le faisait pas vraiment rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Sam 7 Aoû - 20:10

April eut un sourire ravi.

Il était obéissant. C'était parfait.

- Oui, je dirais que tu t'en tires plutôt bien...

En riant, elle lui planta un rapide baiser sur la joue et fila, tout sourire, vers les quais.

Là, elle enfila à nouveau ses escarpins et s'accrocha à la rambarde, l'air malicieux.

- Alors... Quelle sont vos exigences, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Dim 8 Aoû - 11:12

Un sourire satisfait éclaira le visage de la rousse. Jude lui ne riait pas du tout. Il était même à cran. Savoir toute cette eau glaciale sous lui ne lui plaisait franchement pas.

- Oui, je dirais que tu t'en tires plutôt bien...

Plutôt bien ? Seulement 'plutôt' ? Elle attendait quoi de plus là ?!
Avec un rire léger, April s'approcha de lui pour lui coller un baiser sur la joue avant de filer vers le bord.
Le garçon la suivit d'un pas trainant.

Elle se tourna à nouveau vers lui, l'air coquin.

- Alors... Quelle sont vos exigences, maintenant ?

Jude fronça les sourcils. A quoi elle jouait là ?
Il remonta sur le bord, impassible. Puis, il tourna légèrement la tête vers la rousse, le regard froid.

- J'ai pas d'argent, désolé, fit-il d'un ton cinglant.

Et il repartit vers l'escalier, retournant sur le balcon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Dim 8 Aoû - 23:11

April leva les yeux au ciel.

Mais qu'il était trouble-fête, celui-là !!!

Bon allez, maintenant, il fallait aller le chercher...

Tsss, fallait vraiment tout faire par soi-même.

Elle courut aussi vite que ses talons le permettaient.

Bientôt, l'ayant rattrapé sur le balcon, elle le dépassa, se rabattant devant lui.

- Raah, mais quel rabat-joie ! Détends-toi, un peu, Jude ! Y a même des gens qui patinent sur ce lac !

Allez, déride-toi ! Ok, j'aurais pas du faire ça, je ne savais pas que ça te déplairait.

Mitzrael, il aurait adoré...J'ai plus l'habitude de penser que les autres peuvent avoir plus de mal.

Bon, allez, je m'excuse. Je recommencerais plus ça avec toi, c'est juré.

Elle lui sourit.

- Essaye un peu de profiter de la soirée.

Attends, je sais ce que je peux faire pour te faire oublier cet épisode refroidissant...

Elle attrapa son visage dans ses mains.

- Fais-moi confiance...Je ne mors pas !

Elle rit et approcha ses lèvres des siennes.

Les frôlant d'abord, puis les attrapant plus franchement pour lui donner un lascif et langoureux baiser.

///////////////

Le velours de la bouche de son déchu enveloppait ses lèvres, sa main fraîche et douce courait dans ses cheveux cuivrés.

Il l'attirait contre lui, l'absorbait toujours plus.
La tête rousse rencontra la masse matelassée du canapé du salon O'Brien.

Elle fondait sous ses lèvres, sous ses doigts incroyables, caressait ses mèches blondes soyeuses, sa nuque parfaite alors qu'il l'embrassait.

Les lèvres éternelles finirent par lâcher celles de l'humaine.

- Je préfèrerais encore aller à cette sauterie.

Sourire de l'humaine. L'immortel reprit ses baisers.

///////////////////////////

Elle s'écarta.

L'impression soudaine de le trahir...

Et consciemment.

Elle devait arrêter ça tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Lun 9 Aoû - 11:53

La réponse d’April ne se fit pas attendre : elle attrapa son demi-frère par la main et l’emmena dans une petite salle, annexe de la principale. Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de Trisha Hayes. La fête allait pouvoir commencer. Le pas moins pressé que ses prédécesseurs, elle pénétra à son tour dans les lieux destinés à la danse, appelant au passage Cole d’un clin d’œil aguicheur.

Le son pénible et trop doucereux du piano mêlé à quelques instruments à cordes s’évanouit pour laisser place à la superbe de la technologie. Eclairages, fumée et électro. Qu’est-ce que le peuple demanderait de plus ?

Deux trois pas avec lui, quatre cinq avec un autre, c’était bon : ils étaient partis.

***

Péniblement coincée sur sa chaise, Aladiah fixait d’un œil distrait l’agitation causée par la rousse et son amie. Elles étaient complètement débiles … Vraiment connes pour être plus juste. Ou immatures, comme Jake venait de si exactement le souligner. Pourtant, les choses ne se passèrent pas tout à fait comme prévu puisqu’ils abandonnèrent finalement Jude entre les mains de ces deux chiennes en chaleur, mais en plus ils fermèrent cette putain de porte, lui bloquant par conséquent tout champ de vision à cause de la vitre trop opaque. Le pire, c’est que tous approuvaient …

Mais … ils avaient complètement perdus la tête ou l’orgie était adoration humaine ?!

De nombreuses minutes s’écoulèrent et le regard irrité et ennuyé de l’Ange s’était rivé sur les fenêtres qui donnaient au balcon. Elle portait de temps à autre le verre d’eau à sa bouche –puisque ça au moins c’était bon, histoire de siroter quelques gorgées, pensive et surtout médisante au sujet de la soirée.

Et sa médisance était encore au bas de l’échelle si l’on comparait au bond qu’elle ne tarderait à faire : voilà que l’étudiante déboulait au grand air avec sa proie favorite du moment. Proie qu’elle tenait par la hanche !

La bouche entrouverte sous la stupéfaction que lui causait le culot de la pétasse, les yeux écarquillés, chacun des muscles de l’immortelle se contractèrent -mais à quoi est-ce qu’elle jouait ?!, et elle se serait sans doute arrêtée là si …

La coupe qu’elle tenait entre les mains éclata en un fracas assourdissant et les morceaux de verre s’éparpillèrent aux environs de la table.

Si cette triple buse, ce crétin de première, cet imbécile fini plus couramment dénommé Jude ne venait de répondre de plus belle à ses avances !

Son sang ne fit qu’un tour. Elle se redressa brusquement, relâchant les débris, et murmura sur un drôle de ton un petit :

- Je reviens, je ne me sens pas très bien.

Sur ces mots, elle fonça en direction des toilettes, regarda tout autour d’elle. Personne. Elle reprit son apparence originelle et emprunta le deuxième passage des lieux histoire de ne pas se faire remarquer. Elle traversa les larges couloirs et tenta de repérer par ci ou par là les deux « tourtereaux » qu’elle avait perdus de vue ; plus de signe d’eux sur le balcon.

Putain mais où est-ce qu’ils étaient passés ?!

***

Temps pis. C’était peine perdue. L’endroit était trop vaste et elle n’avait aucune chance d’y retrouver deux personnes qui pouvaient être n’importe où. Derechef, elle se rendit en direction des toilettes, parfaitement irritée, quand …

Elle écarquilla les yeux. Sur le balcon, les recherchés venaient de faire réapparition ! Elle pressa le pas. Et c’est alors qu’elle s’apprêtait à franchir le seuil qui les séparaient que l’inimaginable se produisit. Quel culot !

L’immortelle cligna trois fois des yeux, comme pour se convaincre qu’elle ne rêvait pas.

Oh la pute !

Son sang ne fit qu’un tour. April fut soudainement projetée en arrière et le poing tendu de l’Ange percuta brusquement sa mâchoire. Elle l’attrapa par la gorge, la soulevant légèrement du sol –malgré sa petite taille, et la fusilla longuement du regard, sans un mot. Pas qu’elle n’avait rien à dire, mais ses dents étaient si serrées qu’articuler lui semblait impossible.

Elle la relâcha et lui cracha au visage.

Puis, elle se tourna vers Jude, l’expression toujours aussi dure.

- Toi … !

Silence.

Aladiah leva finalement une main au ciel, comme pour dire -et elle le dit avec un air des plus désabusés :

- Putain ... mais vas te faire foutre !!

Et descendit vivement les marches qui menaient à la cours.

Un humain quoi. A quoi est-ce qu’elle s’était attendue ?! Plus la peine de se prendre la tête !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Mar 10 Aoû - 18:49

La rouquine ne tarda pas à le rattrapper, elle se planta devant lui, il s'arrêta. Elle râla puis s'excusa pour le coup du lac.

Oh... Il n'y avait pas que ça hein !

April souria...

- Essaye un peu de profiter de la soirée.

Attends, je sais ce que je peux faire pour te faire oublier cet épisode refroidissant...


Jude fronça légèrement des sourcils alors qu'elle lui attrapait le visage.
Face à la tête qu'il tirait, l'étudiante se mit à rire.

- Fais-moi confiance...Je ne mors pas !

Et sur ses mots elle l'embrassa. Ce fut au début une simple caresse mais qui s'intensifia très rapidement, s'alanguissant.
Le garçon se laissa traitreusement porter et lui rendit presque son baiser.
Mais une fois de plus April s'éloigna soudainement.
Jude fronça les sourcils, il aurait dû s'en douter... Exactement comme la première fois. Cette fille le faisait tourner en rond. Quelle chi-...

L'adolescent écarquilla les yeux. April venait de voler en arrière.
Roxane, sortie de nulle part, l'attrappa à la gorge sous le regard alarmé de Jude.
Le regard de la femme suintait de rage. Elle lâcha la rousse, lui cracha au visage avant de se tourner vers le garçon, le visage durcit.

- Toi … !

Le jeune humain ne savait plus quoi dire. Et qu'aurait-il pu dire de toute façon ? Elle avait vu, il n'avait aucune excuse. Il aurait dû repousser April, c'était tout.

- Putain ... mais vas te faire foutre !!

Sur ces mots, la brune dévala les escaliers.
Jude ne broncha pas. Devait-il la suivre et lui parler ? Pour lui dire quoi ?!

Son poing s'abattit violemment sur la rembarde de pierre.

- MERDE !! cracha-t-il.

Il était furieux. Contre lui même et contre April. Il ne chercha même pas à voir si elle allait bien et se contenta de la maudire intérieurement.

Quelques minutes passèrent avant qu'il ne se décide à descendre retrouver Roxane.
Son coeur battait la chamade et il commençait à avoir mal au crâne. Il déambula dans les jardins sombres sans la trouver.
Jude s'arrêta, soupira puis reprit sa marche... sûrement un peu trop rapidement car il se prit une sacrée crampe* au mollet.

- Aïe !

Il ferma les yeux un court instant.

Putain de merde mais comment est ce qu'il avait fait son compte ?!

Le garçon s'avança en clodiquant vers un banc en marbre sur lequel il se laissa tomber avant de se mettre à masser sa jambe douloureuse.


(* parmis les effets de l'ectasy Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Mar 10 Aoû - 20:43

Gauche. droite. Gauche. Droite. Gauche. Droite. ...

Penser à tout. Oiseau, arbre, fleur, eau, ... Penser à n'importe quoi mais surtout, ne plus penser à ça !

Gauche. Droite. Gauche ...

Aladiah, la mâchoire et les poings serrés, sillonnait les jardins de la résidence à pas pressés et son regard accrochait les moindres détails des environs. Le recoin brisé de la fontaine qui bordait le lac gelé, le nombre des rares feuilles mortes qui persistaient à s'accrocher à une branche, le bruit puis les traces de pas qu'elle laissait derrière elle dans la neige ...

Parce qu'il fallait penser, il fallait qu'elle fixe son attention sur autre chose que sur ...

Son poing s'abattit brusquement contre le tronc d'un arbre dénudé.

- Serenhos !* siffla-t-elle en envoyant un deuxième coup sur le végétal.

Ses ongles s'agrippèrent à l'écorce de l'arbre, comme s'ils avaient cherché à écorcher quelqu'un.

L'immortelle ferma doucement les yeux en inspirant longuement. Après l'inspiration, l'expiration. Et surtout, se calmer ... Rien dans cette situation ne vallait la peine de s'énerver autant. Rien, strictement rien. Elle devait donc garder son calme. Elle pouvait le faire. N'importe qui pouvait le faire. Oiseau, arbre, fleur, eau, ...

Elle se laissa tomber sur le sol en jurant derechef et attrapa une brindille qu'elle cassa en plusieurs morceaux.

Une. Deux. Trois secondes.

Elle se redressa aussitôt -impossible de rester en place !, jeta son bouc-émissaire par dessus son épaule et se remit à traverser les environs tout en reprennant ses ridicules excercices de respiration et d'observation qui ne servaient ABSOLUMENT à rien si ce n'était à l'énerver encore plus !

Salaud, abjecte créature de la nature, imbécile d'humain, idiot, fumier, goujat, ordure, crétin, sagouin, vaurien, connard !!

L'Ange se frappa soudainement le front.

Putain mais il fallait qu'elle arrête de penser à ça !! C'était pas si difficile !

- Aïe !

Elle tourna la tête en direction du bruit. Ah parce qu'en plus il osait pointer le bout de son nez à moins de cent mètres d'elle ?! Il ne pensait pas avoir déjà assez tâché son orgueil pour la journée ?!

L'homme s'assit en claudiquant -il ne savait pas faire autre choqe que se blesser ou quoi ? sur un banc. Aladiah quant à elle secoua vivement la tête en signe de désaprobation et passa devant lui sans même un regard.

Au risque de se répèter : qu'il aille se faire foutre.

Pourtant, au bout d'une vingtaine de pas, elle s'arrêta.

Trente secondes s'écoulèrent.

Elle poussa un profond soupir et jura une tierce fois avant de lui faire face, le regard glacial et plombé de reproches.

- Je t'avais prévenu !! cracha-t-elle dans un premier temps.

Silence.

Elle croisa les bras et le fixa un bon moment sans bouger d'un cil. Enfin, elle s'approcha à pas réticents, jusqu'à se tenir debout devant lui, et reprit sur un ton tout aussi crispé mais qui se voulait un peu plus calme. Du moins au début.

- Je t'avais dit de te méfier de cette pute d'O'Brien ... ! elle déglutit le mot plus qu'elle ne le pronnonça. J'espère pour toi que tu l'as pas payée chère. Ce serait trop con d'avoir dépensé du fric pour une salope qui couche avec un ... ! elle ravala ses mots et soupira avant de reprendre. J'veux pas faire ma pisseuse mais y'a quand même des putains de limites à pas dépasser et je pense que là, elles sont bien dépassées. Si tu veux jouer au gigolo et te tapper toutes les putes (et encore j'ai plus de respect pour les putes car elles au moins c'est dans l'espoir d'avoir un gagne-pain) de Chicago, c'est toi que ça regarde, j'en ai rien à foutre, mais ça aurait été sympas genre ... de me prévenir avant tu vois ?! Elle adopta une mine dégoutée. Tu me donnes envie de gerber, Jude. Tu me donnes carrément envie de gerber ! Et rien que d'imaginer que je t'ai embrassé, ou même que je t'ai touché me ... ! elle se frotta vivement les mains, comme si elle essayait vainement de les nettoyer, et fronça le bout de son nez. Me débecte complètement !! Elle se laissa tomber sur le banc, irritée, et prit sa tête entre ses mains, coudes contre ses genoux. Nan mais franchement, j'aimerais quand même savoir ce qui t'es passé par la tête ! J'sais bien que vous êtes pas très mâlins par ici, ou même que vous êtes carrément cons mais là j'avoue c'est ... ça me dépasse ! C'est ... Comment j'ai pu croire un instant que ... ! Que je pouvais te faire confiance, déjà ?! Puis que ... ?! Elle haussa le ton. Tu me dégoutes. Encore un peu. Tu me répugnes !! Un cran au dessus. Tu me gâves ! Tu me fais chier ! Tu me refiles mal au crâne ! Tu me stresses ! Tu m'exaspères !

Brusquement, elle se redressa et hurla :

- Et PUTAIN explique-moi pourquoi je perds ENCORE mon temps avec toi !!!

Traduction:
*Connard, en plus grossier

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Mer 11 Aoû - 10:07

Bruits de pas dans la neige, une ombre passa devant lui.
Jude releva la tête et vit Roxane qui l'ignorait royalement. Il ne broncha pas et continua à masser sa jambe comme si de rien était tout en se mettant à compter dans sa tête.

Un, deux, trois... douze...

Elle s'arrêta.

Treize, quatorze... quarante-deux...

Soupir et injures.

Cinquante et un...

Elle se retourna.
Son regard était lourd de reproches, noir de colère.

- Je t'avais prévenu !! lança-t-elle, hargneuse.

Jude ne répondit pas, attendant la suite.
Un silence pesant suivit l'accusation de la femme. Finalement elle s'approcha. Le garçon releva les yeux vers elle, délaissant sa jambe. Elle semblait vraiment, vraiment en colère...

- Je t'avais dit de te méfier de cette pute d'O'Brien ... !

Roxane se mit à tout déballer, à cracher son venin.
Jude détourna son regard qui se fit tout d'un coup plus dur, et fixa une empreinte dans la neige. Sa mâchoire se contracta légèrement.
Il encaissait les paroles sans réagir. Chaque mot était plus douloureux et plus blessant encore que le précédent. L'adolescent se murait pour en diminuer les effets.

- Tu me dégoutes. Tu me répugnes !! Tu me gâves ! Tu me fais chier ! Tu me refiles mal au crâne ! Tu me stresses ! Tu m'exaspères !

Elle hurlait à présent.

- Et PUTAIN explique-moi pourquoi je perds ENCORE mon temps avec toi !!!

Silence.

Jude se remit à compter le temps de se calmer.

Un, deux... Dix.

- J'ai aucune excuse, commença-t-il sur un ton dur. Tu as probablement raison sur toute la ligne.

Parler, c'était admettre ses tords. Là, le cas nécessitait bien que l'on s'y attarde. Il ne voulait pas la perdre si bêtement.
Il jura intérieurement puis reprit.

- Je voudrais juste que tu écoutes... ce qui s'est passé. Je cherche pas à me justifier mais comme ça tu auras toutes les cartes en mains.

Et peut-être qu'il allait signer son arrêt de mort par la même occasion.

- Depuis le début de la soirée April me tournait autour avec sa copine blonde. Elle me draguait, c'était clair. Tout leur jeu était basé la dessus... j'sais pas trop ce qu'elles voulaient au final mais bon. Plus tard elles m'ont trainé dans la salle à côté, là où y'a la fête. J'me sentais un peu bizarre... l'alcool peut-être. Et April qui me tournait toujours autour...

Il haussa les épaules.

- Elle s'est vraiment mise à jouer avec moi par la suite. Je comprenais plus très bien qu'elle me menait par le bout du nez je crois. Un type l'avait emmerdé et je l'ai mis HS, elle m'a alors dit que pour me récompenser je pouvais tout demander d'elle.

Il fronça les sourcils, sentant bien que cette annonce n'allait certainement pas plaire à la femme.

- J'ai... enfin bref elle a subitement changé d'avis et a continué de me mener en bateau. Elle m'a demandé de marcher sur le lac gelé pour avoir vraiment tout. Il releva les yeux vers la femme, toujours debout. Crois moi si je l'ai fait c'est pas pour ça. Quand je suis remonté sur le quai elle a dit quelque chose qui ne m'a pas plu... Je suis partit.

Son regard se refixa sur l'empreinte.

- Elle m'a rattrapé et embrassé. Sur le coup de la surprise j'ai pas réagit. Je sais très bien que j'aurais dû la repousser ensuite mais...

Sa voix perdit en assurance.

- ... je sais pas ce qui s'est passé. C'était bizarre. Comme si mon cerveau n'analysait pas.

Haussement d'épaules.

- Je comprend pas.

Jude soupira, nerveux.

- Si t'étais pas arrivée je n'ai aucune idée de ce qu'y se s'rait passé.

Le garçon se releva, mal à l'aise. Elle avait raison.

- Jte jure que c'est la vérité et... je comprendrais que tu me le pardonnes pas.

Même si ça faisait mal, rien que d'y penser.

- Venges toi si tu veux... t'as raison de toute façon, articula-t-il nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Mer 11 Aoû - 13:14

Suite à sa dernière affirmation, un silence pesant mais prévisible s'installa lourdemment sur le jardin enneigé. Il lui semblait presque que le vent avait subitement cessé de souffler, mais elle savait pertinnement que ce n'était qu'une impression. Soit.

L'Ange, parfaitement droite -un peu trop pour être naturelle d'ailleurs, continuait de dévisager l'humain avec un regard peu amène. Ce qu'elle fit pendant les longues, très longues secondes qui s'écoulaient.

Enfin, il prit la parole.

- J'ai aucune excuse. Tu as probablement raison sur toute la ligne.

Instantanément, l'immortelle croisa les bras et fronça les sourcils, signe qu'elle était totalement réticente à l'idée de converser avec lui.

Puis ... Probablement ? Evidemment qu'elle avait raison ! Et c'est pourquoi la discussion pouvait s'arrêter là.

- Je voudrais juste que tu écoutes... ce qui s'est passé.

Soupir.

Elle leva les yeux au ciel avec exaspération, signe cette fois-ci qu'elle n'en avait strictement rien à caller de ses excuses bidons. Elle avait vu ce qu'il y avait à voir, et ça, il ne pourrait l'enrober sous de belles paroles. Avec elle, ça ne marcherait pas : il l'avait trahie, un point c'est tout. Les faits parlaient d'eux-même.

- Je cherche pas à me justifier mais comme ça tu auras toutes les cartes en mains.

Nouveau soupir.

Ok, ok, très bien : elle l'écouterait ! Content ?

C'est donc ce qu'elle fit, le corps fermé à toute forme d'expression, telle une statue de marbre. Seule sa main gauche pianotait discrètement sur l'une de ses cuisses ; il lui fallait au moins ça pour rester un tant soit peu calme.

Oui, oui, April qui le draguait depuis le début de la soirée, ça, elle savait. Elle l'avait vu et de toute manière, elle n'en attendait pas mieux d'elle. Qu'il en vienne aux faits.

... alors dit que pour me récompenser je pouvais tout demander d'elle.

Les sourcils de la femme se froncèrent un peu plus et sa main s'immobilisa subitement.

- J'ai...

...

Aucun mot dans quelque langue que ce soit n'était suffisament insultant pour qualifier l'ensemble de merde qu'était cette ordure d'O'Brien à ses yeux ! Jusqu'au bout, elle s'enfonçait celle-là. Putain, qu'un jour elle paye sa connerie, ce serait le plus beau cadeau qu'on pourrait lui faire !

- Elle m'a demandé de marcher sur le lac gelé pour avoir vraiment tout.

Les muscles d'Aladiah se crispèrent un peu plus et son regard se fit d'avantage mauvais. Elle cracha un nouveau juron et se remit à pianoter contre sa jambe, plus nerveusement.

Jude releva les yeux vers elle. Il avait l'air sincère. Vraiment sincère.

Que sa sincérité aussi aille se faire foutre !

Froncement de sourcils.

- Crois moi si je l'ai fait c'est pas pour ça.

Derechef, la femme se braqua.

Ah ouais ? C'était pour quoi alors ? Dans l'espoir de se noyer avec elle peut-être ? Le suicide collectif est toujours plus attractif de ce qu'on dit ... Ah c'est certain, avec cet argument, elle allait le croire !

Il enchaina ses explications, et plus il avançait, plus l'adolescent traïhissait sa nervosité, plus l'Ange était nerveuse à son tour.

Soupir.

Une main qui glisse dans ses cheveux.

Ses doigts qui s'enroulent dans un morceau de sa robe.

Qui pianotent sur son épaule, sur l'arrière de sa tête.

Appui sur une jambe, puis sur l'autre.

Nouveau soupir.

- Si t'étais pas arrivée je n'ai aucune idée de ce qu'y se s'rait passé.

Plus rien.

Elle s'immobilisa complètement.

Il savait pas, mais elle concevait.

Les lèvres pincées, elle acquiesça légèrement, très légèrement, le regard vide. Le garçon quant à lui se releva.

Il enchaina, elle continua à hocher la tête machinalement.

- Venges toi si tu veux... t'as raison de toute façon.

Là, elle le dévisagea avec un drôle d'air avant de fermer les yeux tout en soupirant, tête entre ses mains.

- Ta gueule, Jude. Ta-gueule ! J'aimerais que tu la fermes il faut que je ...

Il fallait qu'elle réfléchisse. Absolument. Et putain là elle n'y arrivait pas !!

Elle massa distraitement son crâne et rouvrit les yeux en secouant la tête.

Réfléchis, réfléchis, réfléchis.

Mais bon sang réfléchir à quoi ? Il l'avait trahie, elle n'avait plus à faire plus attention à lui, un point c'est tout ! C'était pas bien compliqué comme raisonnement pourtant.

Elle plongea son regard dans celui du garçon.

Putain mais pourquoi est-ce qu'elle y trouvait toujours, et ce quoi qu'il fasse apparemment, cette fichue lueur d'innocence et d'honnêteté ?!

Non ! Il avait tâché son orgueil ! Elle serra les poings. Pire : il l'avait tâché avec la chienne de Mitzrael !

Il lui proposait de se venger ? Oui ... elle pouvait. Ca ne servirait à rien, mais au moins ça lui ferait du bien. Ca la défoulerait.

Elle fixa froidement Jude. Quelques secondes. Puis, elle envoya brusquement son poing s'abattre sur sa mâchoire. Du moins, c'est ce qui se serait passé si elle ne l'avait pas arrêté à temps.

...

Elle fronça les sourcils.

Une excuse ? Bin oui, il devait bien y avoir une raison pour ne pas l'avoir fait.

O'Brien l'avait touché avant.

Non, ça marchait pas ça, elle-même l'avait touchée pour la frapper ...

Autre excuse ?

- T'as au moins le mérite d'être honnête.

Haussement d'épaules.

Maintenant, qu'il lui foute la paix.

Elle tourna vivement la tête et les talons pour s'éloigner à nouveau.

Oiseau, arbre, fleur, eau, oiseau, arbre, fleur, eau, oiseau, son visage, ses yeux, eau, fleur, oiseau, arbre, son odeur, oiseau, fleur, arbre, eau, sa voix, ...

- 'Fais chier !

Et comme la première fois, l'immortelle s'arrêta.

Réfléchis et surtout n'agis pas bêtement, réfléchis avant d'agir, pour une fois dans ta vie, réfl ...

Elle se retourna et dévisagea longuement l'humain avant de river ses yeux sur le sol.

Qu'il souffre, et qu'il souffre éternellement, sa pote avec, ce ne serait pas encore suffisant pour assouvir son envie de vengeance.

Ce qui s'était passé, c'était peut-être pas vraiment de sa faute en fait. L'ambiance, la drague, l'alcool. Beaucoup de choses pouvaient contribuer à ce qu'il s'était passé ...

Oui mais elle ne pardonnait jamais les erreurs qu'elle jugeait grâve. Alors pourquoi lui pardonner à lui et ne pas excuser Anauel, ou chaque humain pour leurs fautes ?

April était vraiment convainquante quand elle voulait ... Et si elle le rejetait maintenant, elle ne le retrouverait plus. Ce serait un adieu ...

Soupir.

- Un jour, ma putain de connerie me tuera. crâcha-t-elle.

Sur ces mots, elle releva la tête vers Jude, une drôle d'expression collée au visage -l'indécision. Elle se ré-avança vers lui, à pas lents d'abbord, mais finit bien vite par courir. Elle se rua dans ses bras et enfouit sa tête dans ses vêtements, les bras serrés autour de sa taille.

Cinq secondes.

Ses lèvres glissèrent dans son cou.

Dix secondes.

Près de l'une de ses oreilles.

Quinze secondes.

Sur son menton.

Vingt secondes.

Sur sa bouche.

Tentre secondes.

Roxanne prit soudainement le visage du garçon entre ses mains. Son regard était toujours aussi dur, et même s'il semblait plus aimable, elle était encore assurément vexée.

- Essaye de l'enregistrer cette fois-ci : tu n'auras pas de troisième chance. J'suis pas du genre clémente.

Là-dessus, elle l'embrassa.

Mais c'était parce qu'elle en avait besoin qu'elle faisait ça.

Ses mains s'agrippèrent à son dos.

Il n'y avait aucune autre raison. C'était juste parce qu'elle en avait besoin.

Ses doigts s'enroulèrent autour de ses cheveux.

Ce n'était pas parce qu'elle en avait envie. Surement pas pour ça !

Frolèrent le peu de peau qui s'offrait à eux.

C'était impossible : c'était qu'un humain. C'était donc forcément parce qu'elle en avait besoin.

Elle se colla de plus belle contre lui, redoublant ses caresses.

NON, NON, MAIS NON !!!

Ses baisers se firent plus passionnés, son rythme cardiaque s'accéléra.

STOP !

Elle rompit le contact.

- Put...

L'immortelle se laissa tomber dans la neige, aux pieds de l'adolescent.

- ... tain.

Son regard se riva sur les flocons.

- O'Brien t'a embrassée. Je sais pas ce qu'elle trimballe comme merde moi ! commença-t-elle sur un ton faussement répugné.

...

L'Ange haussa un sourcil.

Ca aussi c'était nul comme excuse. O'Brien n'avait rien à voir dans tout ça parce qu'elle n'en n'avait rien à branler d'O'Brien. Logique. Alors pourquoi elle devait toujours se justifier avec des histoires à la con ? Elle pouvait très bien la fermer, ça marchait aussi.

Elle rit nerveusement et leva la tête vers Jude.

- Je risque de me répèter mais ... t'es vraiment chiant comme mec. Super chiant même. En fait tu m'énerves.

Elle frappa (gentillement tout de même) la jambe du garçon avec l'une de ses mains.

- Tu m'énerves, tu m'énerves, tu m'énerves !

Et répéta le geste autant de fois qu'elle répéta la phrase.

- Mais j'sais pas pourquoi. Par contre je sais que tu vas bientôt ...

Payer.

De son autre main, et tout en parlant, elle avait rassemblé une petite boule de neige qu'elle envoya sans tarder valser sur la face de l'intéressé.

- Tiens, lâve-toi la bouche avec ça ! Et encore, j'suis sure que c'est pas assez froid pour tuer tous les microbes qu'elle t'a refilé ...

Elle esquissa un léger sourire.

Allez, pour une fois, elle pardonnerait. Mais putain, il avait pas intérêt à recommencer parce que là, il le sentirait passer.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Ven 13 Aoû - 10:16

Jude observa la femme face à lui, le regard encore dur mais surtout nerveux, voire même anxieux. Il croisa celui de la femme.

- Ta gueule, Jude. Ta-gueule ! J'aimerais que tu la fermes il faut que je ...

Fermer les yeux, se prendre la tête dans les mains, hésiter, serrer les poings...
Aux yeux de Jude, cette affaire allait mal se terminer.

Le regard glacial qu'elle lui lança ne fit que confirmer sa triste hypothèse.

Roxane arma son poing, l'envoya vers lui.
Par réflexe, Jude ferma les yeux. Mais rien. Pas de choc. Rien.
Il les rouvrit, le poing était figé à quelques centimètres de lui.

Trois secondes passèrent.

- T'as au moins le mérite d'être honnête.

Et sur ces mots elle tourna les talons et s'éloigna.
Le garçon l'observa un instant. Défaite donc... Lourde et sévère défaite. Ca lui apprendrait à ne pas se méfier d'April. Plus jamais il ne la suivrait. Car s'il n'y avait plus rien à perdre il pouvait toujours espérer gagner... Mais c'était dur.
Il baissa la tête.
Mais quel crétin il faisait !

Des bruits de pas se rapprochant attirèrent son attention et quand il releva la tête, ce fut pour voir Roxane se jeter sur lui.
Elle l'enlaça. Jude caressa le dos de la femme, laissant de côté sa surprise et son incompréhension.

- Essaye de l'enregistrer cette fois-ci : tu n'auras pas de troisième chance. J'suis pas du genre clémente.

Troisième ? Pourquoi troisième ? Quelle était l'autre erreur qu'il avait faite ??
Ah... celle de l'avoir oubliée la première fois sûrement.

Elle l'embrassa... encore et encore. Et chacun de ses baiser, Jude le lui rendit, caressant sa nuque, la cambrure de son dos, ses cheveux, son visage.

Mais Roxane s'écarta soudainement, provoquant de nouveau le désaroi de l'adolescent. Qu'est ce qu'il avait fait là ?!
Elle se laissa tomber dans la neige en jurant puis sortit une drôle d'excuse. Jude haussa les sourcils, ne comprenant pas trop la teneur du problème...
La femme s'était allongée dans la neige, la tête vers lui.

- Je risque de me répèter mais ... t'es vraiment chiant comme mec. Super chiant même. En fait tu m'énerves.

Ah... Hé !
Elle venait de lui frapper -sans méchanceté néanmoins- la jambe, et recommença...

- Tu m'énerves, tu m'énerves, tu m'énerves !

Une fois, deux fois, trois fois.

- Mais j'sais pas pourquoi.

Voila donc un point commun entre eux, lui non plus ne savait pas pourquoi il l'énervait -hormis l'incident.

Alors qu'elle parlait de nouveau, elle lui envoya une boule de neige dans la figure. Jude ferma les yeux.

- Tiens, lâve-toi la bouche avec ça ! Et encore, j'suis sure que c'est pas assez froid pour tuer tous les microbes qu'elle t'a refilé ...

Baaah... il aimait pas la neige !

Il vit le sourire de la femme et souria à son tour doucement.

Le jeune humain se laissa tomber à son tour, un genou de chaque côté de la tête de Roxane. La surplombant, il l'observa un instant. Sa main caressa distraitement ses cheveux, puis son visage. Il déposa un baiser sur le front de la demoiselle, un fin sourire aux lèvres.

- Vu où on en est... Je crois que tu devrais aussi te laver la bouche, souffla-t-il.

A ces mots, il se pencha d'avantage, frôlant tout d'abord ses lèvres, puis l'embrassa doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Ven 13 Aoû - 13:36

Le garçon lui rendit son sourire et vint s'installer derrière elle. L'Ange ferma les yeux, profitant purement et simplement de la tendresse que lui prodiguaient ses mains. Bientôt, elle sentit son souffle lui caresser le visage et ses lèvres éffleurer son front. Son sourire s'étira encore un peu ...

- Vu où on en est... Je crois que tu devrais aussi te laver la bouche.

... et elle finit par découvrir le blanc de ses dents, amusée.

D'accord, il marquait un point. Mais il n'était pas question qu'elle se laisse "enneiger" aussi facilement !

S'apprêtant à le lui faire remarquer, elle rouvrit les yeux. Mais aucun son ne sortit de sa bouche : ils ne l'avaient pas entendu de la même oreille. En effet, de son côté, l'humain s'était penché un peu plu au dessus d'elle et ses lèvres frôlèrent doucement les siennes. Le coeur de l'immortelle s'arrêta presque de battre. Immobile, elle attendit, et, sans tarder, ce qui n'était qu'un simple effleurement devint caresse. Une légère et voluptueuse caresse.

Derechef, les paupière de la femme se clorent (je sais, ça se dit pas <<). Ses doigts s'enroulèrent tendrement dans les cheveux de Jude tandis qu'elle inspirait profondément l'ennivrante et divine essence qu'il dégageait, se laissant emporter dans sa danse.

Bon sang, mais comment est-ce qu'il faisait ça ?!

Elle s'en détacha un peu et se redressa délicatement. Encore et toujours souriante, elle colla son dos désormais humide contre lui et ses mains encerclèrent paisiblement ses épaules.

- Moui ... Je crois aussi. déclara-t-elle d'une petite voix. Ppff, tu mériterais que je te fasse payer l'affront.

Elle se retourna et ses doigts s'attachèrent lentement à sa taille alors que ses yeux parcouraient chaque recoin de son visage. Doucement, elle s'en approcha, et, sans surprise, elle finit par lui rendre son baiser. Une fois d'abbord, puis deux, puis trois, ...

Bon dieu, mais pour quelle raison obscure il lui faisait autant tourner la tête ?!

Aladiah se laissa tomber en arrière, entrainant le garçon avec elle dans sa chute. Ses doigts glissaient silencieusement sur le tissu de ses vêtements. Ils s'arrêtèrent sur ses bras.

Là, brusquement, elle renversa la situation, le clouant lui dans la neige, elle au sec sur son torse. Elle posa un baiser furtif sur ses lèvres ...

- Je suis vengée : à ton tour d'être trempé !

... et esquissa un sourire à la fois narquois, victorieux et affectieux.

- Voilà que j'ai froissé et mouillé ton costard.

L'Ange se laissa glisser à côté de Jude, tête penchée sur le côté.

- Pour une fois que tu en mets un ... mais ça ne te ressemble pas.

Elle haussa les sourcils et sourit.

- Mais ça te va bien quand même !

Du bout des doigts, elle éflleura songeusement ses lèvres.

- Très bien même. Mais ça n'arrivera jamais à la cheville du "Jude naturel".

Et bon sang pourquoi est-ce qu'elle en rajoutait des couches plutôt que de le repousser ?!

- C'est la mère d'April et ton père qui vont pas être contents, j'ai insulté leurs idéaux en ...

Jake et Lisa ...

L'immortelle se redressa soudainement.

- Merde !!

OH PUTAIN ! Jake et Lisa !

Elle les avait complètement oubliés ceux-là, et complètement laissés en plan ! Ca, c'était assez emmerdant.

- Je ...

Elle bondit sur ses pieds et tendit sa main à l'humain pour qu'il en fasse de même.

- Merde, merde, merde ! Il ... il faut absolument que j'y aille !

Elle l'embrassa vivement et fit mine de s'éloigner.

- Je passe chez toi ce soir.

Elle haussa les épaules.

- Je ... je me démerderai bien pour entrer. A tantôt !

Un petit signe de main en guise d'au revoir et elle s'éclipsa dans la nuit.

***

L'air nauséeuse et complètement male en point, Aladiah franchit la porte des toilettes et se rendit près de Lisa, pâle comme une morte.

- Maman ... on rentre bientôt ? Parce que ... je ne me sens vraiment pas bien. s'expliqua-t-elle sur un ton maladif.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Lun 23 Aoû - 11:59

Bras croisés, calée contre la rembarde de pierre, April ruminait dans son coin, sourcils froncés, regard dur.

Tout allait sit bien, elle s'amusait, Jude s'amusait et cette...cette...avait débarqué et tout fait foirer.

Elle s'était fait insulter, frapper, cracher au visage...

Autant dire que l'humeur était au beau fixe !


- April ? Tout va bien ?

Une tête aussi chiante ne pouvait être que celle de Jess.

- Ouais. La forme.

-....Tu viens danser ?

April haussa les épaules en se relevant. Une reine devait rester digne, après tout.

Que la fête continue...!


//////////////////////////////////////////////

Lisa ouvrit de grands yeux surpris en voyant Aladiah tituber, blanche comme un linge, vers elle.

- Ma...Ma chérie ????

Elle attrapa la petite contre elle, posant en urgence sa main sur son front.

Elle était glacée...


- Oh mon Dieu, Jake !!! Je ramène Aladiah à la maison, elle est au plus mal !

Jake fronça les sourcils et s'agenouilla devant la petite.

Main sur son front à son tour. Oui, elle était froide.

Mais Lisa, elle, était franchement paniquée.


- Un peu de repos lui fera du bien. C'est une bonne idée d'aller la coucher.

Le mot "coucher" dut allumer quelque chose dans la tête de Lisa. Quelque chose qui ressemblait à une très forte vigilance maternelle.

- Elle venait des toilettes...

Lisa pâlit soudain sans s'arrêter et s'abaissa brsuquement vers la gamine.

- Aladiah ! On ne t'a pas violée au moins ???!!!!

Et Jake d'ouvrir des yeux ronds. Puis de se remettre rapidement de sa surprise.

- Lisa, Lisa, rien ne sert de s'affoler. Si elle avait vécu quelque chose dans le genre, elle serait bien plus retournée. Pas vrai, Alad ?
Tu vas simplement la reporter à la maison et la mettre à dormir. Ou tu veux que je m'en charge ?

Il s'approcha de sa femme pour lui chuchoter.

- Je me vois mal ramener April et Jude tout à l'heure...Nous trois dans la même voiture...

Lisa hocha la tête, bien d'accord avec lui.

- On fait comme ça.

Jake acquiesça, soulagé.

- Allez viens, chérie, on rentre.

Il souleva l'enfant dans ses bras et la porta vers la sortie.

//////////////////////////////////////////////////

- A demain, ma puce. Si ça ne va pas mieux à ton réveil, on appellera le médecin, ne t'en fais pas.
Dors bien, surtout.

La main de Jake vint contre ses lèvres pour qu'elles y déposent un baiser que les doigts parternels envoyèrent à la petite fille couchée, depuis l'encadrement de la porte qui se refermait sur l'obscurité de la pièce.

Jake partit alors rejoindre sa chambre, se changea, se cala sur le lit d'où il entama un nouveau volet de la saison 2 de NCIS.

Lisa et les autres ne tarderaient pas de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 94

Feuille de personnage
Orientation politique: Aucune
Classe&Métier: -
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   Lun 31 Jan - 20:48

Roxane lui rendit baisers et caresses, plus tendres et plus passionnées chaques secondes. Tous deux dans la neige glacée, formant une seule et même flamme unie.
Jude se sentait bien, tout simplement vivant. Vivant et heureux. Pour rien au monde il n'aurait voulu que cesse cette complicité qu'ils avaient, même si parfois il y avait des tensions, même s'il avait du mal à la comprendre. Il voulait que tout finisse comme ils étaient là à l'instant. Heureux et hors du temps.

La femme le renversa, se plaçant sur lui, un sourire amusé, un brin moqueur, mais emplis de tendresse.

- Je suis vengée : à ton tour d'être trempé ! Voilà que j'ai froissé et mouillé ton costard.

Le garçon lui rendit un regard amusé et un sourire mutin. Ca, il n'en avait strictement rien à cirer de ce costard ! C'était juste... froid et mouillé... voire même très froid et désagréable. Mais il s'en foutait.
Roxane reprit la parole pour ne pas dire grand chose, comme souvent. Le jeune homme sourit. Ca aussi il aurait aimé que ça dure, qu'elle parle. Même si souvent elle parlait pour ne rien dire, il aimait entendre le son clair de sa voix. Et parfois ses mots étaient tellement étranges... un baume sur n'importe quelle plaie.

Soudainement, elle se releva en jurant. Jude se redressa, surpris. Il devait bien avoué qu'il n'avait pas tout suivit de ce qu'elle disait, si bien qu'il avait peut-être manqué quelque chose d'important ou fait une connerie sans s'en rendre compte ? Mais aux vues des réactions de la femme, ce n'était pas par sa faute qu'elle s'affolait ainsi. On aurait dit qu'elle s'était prit un seau d'eau en pleine face. Elle l'aida à se relever tout en continua ses jurons.

- Merde, merde, merde ! Il ... il faut absolument que j'y aille !

Avant qu'il ai eu le temps de dire quoique ce soit, Cendrillon l'embrassa et s'enfuit avant que son carosse ne se transforme en citrouille, lui promettant de passer durant la nuit.
Jude l'observa s'éloigner tout en se demandant ce qui pouvait la pousser à s'éclipser aussi vite ? Encore quelque chose en rapport avec son secret ? Non, il avait dit qu'il ne poserait pas de questions. Il ne fallait pas qu'il sache, il l'avait promis. Il se l'était promis.

Mécaniquement, il ôta sa veste trempé et la jeta sur son épaule, puis remonta sur le balcon. Plus d'April. Ce n'était pas plus mal. Il resta quelques minutes appuyé contre la rembarde de pierre sculptée à observer l'horizon figée et lumineuse. Le lac sur lequel ces gens patinaient, ce lac sous lequel devait se trouver quelques carcasses d'hommes et de navires. Cette surface miroitante à la lumière de la lune, cette surface plus noire que la nuit.

Jude secoua la tête en soupirant, il rentra à l'interieur et se laissa tomber sur sa chaise. Jake et la petite extraterrestre avaient disparus. Il apprit que l'importée de l'Est était malade et que son paternel l'avait ramenée, ce qui voudrait dire qu'ils ne tarderaient plus à rentrer, l'affaire d'une heure ou deux peut-être... Elle ne pourrait certainement pas le forcer à rester là !
L'adolescent se servit un verre d'eau fraiche qu'il descendit d'une traite. Les idées au clair, il se sentait plus serein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Flâner en ville ( Owen en priorité :p )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flâner en ville ( Owen en priorité :p )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Centre ville :: ▌Coins chics-