AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre soeurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Entre soeurs...   Ven 16 Avr - 22:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- " Oh génial ! " fit April la mine sombre et le timbre extrêêêment enthousiaste.

Elle baillonna le poste de télévision d'un clic nerveux sur le bouton rouge de la télécommande.

Bordel, n'y avait-il pas une chose dans ce foutu monde qui ne parlait pas de superpouvoirs ou de chose du genre qui la collait à chaque fois d'une humeur de chien ?

Le fantastique, elle en avait sa dose, merci bien !

L'air râleur, elle étendit ses jambes sur la table en verre du salon et croisa les bras.

Jude était sorti, pour une fois personne de dingue ne lui tournait autour - d'ailleurs, elle tentait d'oublier tout ce qui s'y tenait ces temps-ci- elle avait fait tout ce qu'elle avait à faire pour les études, lu tous les bouquins de sa bibliothèque, regardé tous les films de sa salle t.v et maintenant, elle s'ennuyait ferme.

- April combien de fois faudra que je te le dise ! Pas de baskets sur la table !

La jeune rousse tourna la tête vers sa mère qui passait chercher un plat dans le buffet du salon qui avait été redécoré depuis l'arrivée de Jake et Aladiah.

Depuis quelque temps, Lisa se mettait à la cuisine...

- Pfff...

Elle ôta ses pieds recouverts de toile et de chaoutchouc blans pour les poser au sol sur le tapis persan beige.

- Et ne soupire pas comme ça ! On en a vraiment assez de te voir errer dans la maison avec cette tête-là, occupe-toi donc !

- Oh, la paix !

- April ! Pas sur ce ton ! Je ne t'ai pas élevée comme ça !

- Ah parce que tu m'as élevée ? Première nouvelle !

Ces jours-ci, sans que sa famille y comprenne quoi que ce soit, April se montrait d'une irritabilité pesante, parfois agressive ou cassante, elle démarrait au quart de tour pour la moindre bêtise et envoyait chaque jour à chacun sa dose de compliments et de gentilesse en pleine figure. Cette après-midi là, c'était Lisa qui en prenait pour son grade et sans franchement trop comprendre non plus, bien qu'elle pensait qu'April avait quelques raisons de lui en vouloir depuis des années...Mais depuis le temps ça s'était calmé ! Alors pourquoi cette attitude incendiaire ? Mysète et boule de gomme...

. La jeune fille, elle, en revanche, savait très bien pourquoi. Mais il était hors de question qu'elle y pense.

- APRIL NE RECOMMENCE PAS AVEC CA ! CA SUFFIT ! MONTE DANS TA CHAMBRE !

Elle leva la tête vers sa mère. Elle s'apprètait à lui lancer une bonne réplique cinglante quand elle revit l'image brillante du visage de sa mère qui se balançait au bout du bras cruel de ce fou à lier...

Une lueur triste filla dans le regard vert avant de laisser place à un haussement d'épaule avant qu'elle ne se lève pour passer la grande arcade du salon et se diriger vers le couloir.

Lisa secoua la tête en levant les yeux au ciel, soufflant à son tour.

April, à l'entrée de la pièce, observa sa mère qui ne la voyait pas de là où elle se trouvait.

Elle détailla ces longues mèches d'un roux beaucoup plus clair que le sien, cette peau légèrement tachetée de son et ces yeux bleus plutôt normaux...Elle contracta ses doigts contre sa main, serrant fort le poing alors qu'elle emprisonnait dans sa mémoire chaque boucle, chaque fossettes de sa mère.

- Mais qu'est-ce qui t'arrive...?

La jeune fille tourna un peu la tête. Elle n'avait pas vu Jake sortir de la cuisine et surprendre son regard sur Lisa.

- Tu es tellement dure, ces jours-ci...Est-ce que...Est-ce que tu veux en parler ?

- Laisse tomber...

Elle s'accouda au mur dans l'ouverture de l'arcade et croisa à nouveau les bras, ses yeux suivant toujours Lisa.

- Si c'est ce garçon...ton Mitzrael.., April, je crois que tu devrais essayer de l'ou -

- J'AI DIT "LAISSE TOMBER"! aboya-t-elle, en tournant vivement la tête vers son beau père à l'évocation du nom du déchu.

Jake leva les mains en signe de paix.

- Bon, bon ! D'accord ! A toi de voir. C'est juste...triste de te voir comme ça.

April haussa les épaules en reprenant sa contemplation de sa mère ordonnant soigneusement le vaisselier.

- Je crois que ta soeur n'en peux plus de ses devoir, on dirait presque qu'elle végète ...Tu devrais l'emmener faire un tour...Et puis, je pense que ça te fera du bien à toi aussi de sortir un peu.

April croisa le regard bleu-gris foncé de Jake. La douceur et la bonté qu'on lisait dans son regard...Jude et sa mère avaient vraiment du le pousser à ses limites...C'était un homme compréhensif, un peu lent parfois, il aimait prendre son temps et ça énervait un rien l'énergique rousse mais elle l'aimait bien au fond.
Et c'était une bonne chose que sa mère ait refait sa vie.

Ray n'était plus qu'un souvenir lointain sous une grosse dalle de marbre noir.

Elle soupira doucement avec un très léger sourire pour montrer qu'elle lui était reconnaissante de vouloir l'aider et de ne pas poser davantage de questions.

- D'accord, je l'emmène ballader.

Jake ne dit rien mais sourit et posa sa main sur l'épaule d'April qu'il serra un peu pour lui signifier qu'il était avec elle quoi qui puisse bien se passer pour elle ces temps-ci.
April leva le regard vers lui et sourit un peu encore une fois, un sourire triste et furtif. Mais un sourire quand même.

* S'il savait qui de nous deux protège vraiment l'autre...*

- Aladie ? On continuera les devoirs ce soir. Mets ton manteau, ma puce, April t'emmène promener !

Manteau, écharpes et gants passés, le bolide argenté s'engouffra à travers les rues enneigées vers le centre de chicago.

C'était bientôt Noël, les vitrines s'allumaient de toutes parts de couleurs et vantaient ça et là le prix imbattable de tel ou tel jouet, sac, bricole électronique...Des énormes ours dansaient devant le grand centre commercial agitant des cloches, lançant des sucres d'orges aux petits, coiffés de bonnets rouges vifs bordés de fourrure blanche et dans un coin, un photographe mitraillait tous des gamins dans un traîneau mouvant mécaniquement avec un père noël à bord.

Le rêve de tout gosse. D'Aladiah ?

April n'en avait aucune idée...Bon, ça ne coûtait rien de le lui offrir...!

Aussi, quand le type de la sécurité fit descendre les enfants du mini-manège, April poussa un peu Aladiah vers l'attraction.
Ca lui permettrait de faire abstraction de tout le reste au moins une fois dans la semaine...

- Allez, vas-y, je suis sûre que tu en meures d'envie ! C'est moi qui te le paye !

Le type chargé d'installer les enfants à bord à côté du père noel ( WEWEEEEL !!! hum xD dsl pour ce cracage inopiné X3 ) souleva sa soeur et la cala sur le siège du traîneau pour prendre une photo ou un film avec le vieil homme dont la barbe semblait bien secouée dans ce traîneau à faux rennes automatisé.

- Elle est trop mignonne avec sa petite robe et ses bottines, une vraie princesse !

April haussa un sourcil. Les gens avaient de ces réflexions...Mais bon, Aladiah s'amusait c'était l'essentiel.
Enfin...elle devait être sacrément secouée sur ce truc...Avec le mouvement, on ne discernait pas ses traits distinctement.

- Hé petite, attends, ça te dirait de prendre une jolie photo sur le renne ? Marc, aide là à monter sur le renne !
Oh la la ! Comme elle est belle ! Ca va être super quand tu va montrer ça à Papa et Maman !

April jaugea ce photographe du regard.

* Crétin. *

C'était d'une grande délicatesse de parler de "Papa et Maman " à une orpheline.
Il avait un cerveau, non ? Il ne pouvait pas penser que les gamins qui venaient se percher sur ce truc là avaient peut être perdu un parent ou autre ?!

*Oui, bon, calme-toi un peu April, ça sert à rien de broyer du noir *

Elle se tourna vers Aladiah ballotée sur son renne.

- Alors, dis, ça te plaît ? demanda-t-elle un peu fort pour couvrir le bruit du mécanisme du cervidé artificiel.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Sam 17 Avr - 19:49

Assise sur la petite chaise en acacia parfaitement assortie au bureau sur lequel étaient étalés livres, carnets et classeurs, Aladiah observait avec lassitude la neige qui recouvrait peu à peu le toit des maisons et trottoirs. Il y avait tout de même un énorme désavantage à jouer les enfants : le niveau ridicule des études. Tables de multiplications, additions, divisions, soustractions, calculs mentaux et écrits, les bases de la grammaire ou de l’étude de la photo synthèse.

- Putain mais qu’est-ce que j’en ai ras le cul …

Parfait résumé de la pensée du Chérubin. Non seulement à cause de la simplicité monstrueuse de la chose, mais en plus parce qu’elle devait jouer un minimum le jeu. Elle n’était pas certaine que Jake et Lisa y verraient éternellement du feu si elle terminait chacun de ses devoirs en trente seconde ou accumulait uniquement des notes maximales sans même toucher à ses cahiers. Enfin, ses parents adoptifs n’étaient pas vraiment le centre du problème. Eux peut-être y croiraient … mais April, aucune chance. Avec sa paranoïa et ses connaissances sur les mondes extérieurs à Anteria, elle aurait encore été capable de détecter la supercherie.

Tel était le résumé de la situation, et la raison pour laquelle Aladiah s’éternisait à glandouiller dans cette prison de luxe.

- APRIL NE RECOMMENCE PAS AVEC CA ! CA SUFFIT ! MONTE DANS TA CHAMBRE !

Et c’est reparti … la mère et la fille se lançaient dans une nouvelle intarissable engueulade … round un, Lisa un point, April zéro. C’était étonnant tout de même qu’elle ne réplique pas. Miracle ? Avait-elle travaillé sur elle ? Mouais, surement.

Oho, beaucoup plus intéressant ça ! Le prénom Mitzraël balancé au beau milieu d’une conversation. Aladiah se redressa et avança jusqu’à la porte de sa chambre pour entendre avec plus de discernement.

- Si c'est ce garçon...ton Mitzrael.., April, je crois que tu devrais essayer de l'ou -
- J'AI DIT "LAISSE TOMBER"!

Hm, c’était le sujet sensible apparemment. Aladiah sourit : dés qu’elles seraient seules, April aurait droit à un bel interrogatoire.

- Je crois que ta soeur n'en peux plus de ses devoir, on dirait presque qu'elle végète ...Tu devrais l'emmener faire un tour...

S’il y avait quelqu’un là haut, il avait entendu le souhait de l’ange qui fila s’assoir sur sa chaise, toute heureuse. Hallelujiah. Elle prit un air ennuyé, un crayon entre les doigts, et attendit patiemment l’arrivée de sa prétendue sœur.

- Aladie ? On continuera les devoirs ce soir. Mets ton manteau, ma puce, April t'emmène promener !
- J’arrive de suite !

Aussitôt dit, aussitôt fait. La petite dévala les escaliers et enfila en toute vitesse manteau, écharpe et gants. Elle devait avoir l’air heureuse de sortir, mais il était certain que la cause de cette joie n’était évidente que pour elle.

Lorsqu’elles furent arrivées au centre de Chicago, la jeune adulte parka sa voiture dans l’allée commerciale. Elles s’en dégagèrent et s’engouffrèrent dans les rues enneigées d’un Chicago « enoëlé ». Guirlandes, pains d’épices, boules de Noël, cadeaux et sapins, l’approche de la fête de la naissance du Christ ne passait pas inaperçue. Un père Nauël (oups, Noël), était planté dans à peu près chaque magasin de jouets. Niveau cohérence pour les croyants du vieux, ce n’était pas super bien organisé …

A proximité, des gosses se faisaient mitrailler par un photographe dans un ridicule traineau mécanique avec … encore un autre vieillard. Ils étaient payés cher pour faire ça ou quoi ? Quoi qu’il en soit, la clientèle affluait. Il y avait même des mômes qui pleuraient sous les refus de leurs parents. Heureusement, April était assez intelligente pour savoir que ce genre d’activité agacerait la fillette au plus haut point.

Du moins, c’est ce qu’elle aurait préféré croire. Voilà que la rousse la poussait en direction du traineau. Tout mais pas ça ! Elle tenta la mine tristounette et gênée : « voyons no je ne voudrais pas te déranger ». Elle fut si bonne comédienne qu’April lui proposa de lui payer le tour. Génial … Elle avait vraiment une tête d’andouille ?

*Sure que j’en meurs d’envie … qu’est-ce qu’on ne peut pas entendre ! Bin vas-y à ma place si ça a l’air si génial, conasse !*

Oh mais c’était super ça, en plus elle avait droit à la place privilégié : sur les genoux du père Noël !

*Pédophile !*

En plus voilà que le photographe gagatisait ! Non … non … non pas une photo sur les rennes ! Trop tard. Mais qu’avait-elle fait pour mériter ça ? Elle n’avait pourtant pas l’impression de donner l’air de s’amuser.

- Oh la la ! Comme elle est belle ! Ca va être super quand tu va montrer ça à Papa et Maman !

Elle cligna trois fois des yeux, pas aussi sure de l’affirmation que son interlocuteur. Si ses parents voyaient ça, ou même ses convives, ils se fouetteraient de sa gueule pour l’éternité. Et l’éternité était longue chez les espèces immortelles…

- Alors, dis, ça te plaît ?
- Oh oui … vraiment … ! Merci pour le cadeau.

Déclara Aladiah, avec une tête très peu convaincante. En espérant que l’étudiante le voit … sinon elle serrait encore capable de la croire.

Quand l’attraction fut (enfin) terminée, l’ange se dépêcha de sortir de la foule et se retourna face à sa sœur, le regard presque meurtrier.

- Putain ne me refais JAMAIS ce coup là ! J’suis pas du genre à aimer m’faire ridiculiser en image accompagnée d’un vieillard en rouge et blanc et d’un animal en plastique …

Elle croisa les bras.

- Enfin … tu ne pouvais pas savoir.

*La lucidité n’est pas avec toi aujourd’hui apparemment …*

- Excuse-moi, je m’emporte.


C’était effectivement le cas. Elles marchèrent un moment silencieusement dans les rues, puis la fillette reprit la parole.

- Dis-moi … c’est qui Mitzraël ? J’ai déjà entendu son nom plusieurs fois.


Dernière édition par Aladiah le Dim 14 Nov - 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Lun 19 Avr - 18:42

- Oh oui … vraiment … ! Merci pour le cadeau.

Ah ? Pourtant, elle tirait une tête pas possible sur le renne qui déccélèrait peu à peu. Peut être le mal de mer...

Mince alors...Bon, elle lui paierait un sac de sucres d'orges ou de marrons chaud au stand d'en face.

La petite revint, le regard noir, et la raison de sa mine étrange n'était pas exactement le mal de mer...

- Putain ne me refais JAMAIS ce coup là ! J’suis pas du genre à aimer m’faire ridiculiser en image accompagnée d’un vieillard en rouge et blanc et d’un animal en plastique …

April ne dit rien, interloquée. C'était la même gamine qui lisait des pavés de la littérature anglaise à ses heures perdues ???

La rousse resta bouche bée, les bras tombants avec des yeux de merlan frit.


- Enfin … tu ne pouvais pas savoir.

Toujours pas de réaction de la part d'April. Elle était sciée.

- Excuse-moi, je m’emporte.


Elle regarda encore la gamine avec cet air scotché avant de suivre la demoiselle qui avançait d'un pas plutôt rapide et volontaire sur le pavé gris, complètement muette.

Elle se retourna plusieurs fois pour jeter des coups d'oeil furtifs à Aladiah qui avait repris son air sage de poupée de porcelaine.

Quand même, qu'est-ce qu'ils apprenaient à l'école les mioches ! Les générations étaient de plus en plus marquées par de grands fossés apparement.
Aujourd'hui ils vous insultaient sans complexe, que vous soyez de leur âge, de 10 ou 20 ans de plus, aucune différence...

Bon, Aladiah restait une gamine posée et obéissante.

Trop au goût d'April qui préférait 50 fois un caractère bien trempé à une attitude de gentil mouton.

Enfin...! Sa soeur était comme elle était et elle n'était pas chargée de l'élever alors ça ne la gênait pas outre-mesure même si parfois elle lui aurait bien mis les doigts dans la prise pour lui donner un peu de fougue.

( xD si elle connaissait la vraie Alad ! )

Elle continua de marcher sans l'ouvrir, toute à ses pensées sur le comportement si inhabituel de la petite brune.

- Dis-moi … c’est qui Mitzraël ? J’ai déjà entendu son nom plusieurs fois.

April qui n'écoutait qu'à moitié le début sentit comme un coup de jus quand la gamine prononça le nom de Mitzrael.

Sursautant quasiment, elle se tourna vivement vers la petite fille.

* Qu....?!

...

...

Oui, oui bon, du calme April. Reprends tes esprits. *



- Ah, euh, hum, Mitzrael....?...Ben, c'est....Enfin...c'était mon...heu...

* Mon quoi ? Mon petit ami ?*

Ce mot tellement banal la dégoûtait déjà rien que d'y penser !

*Mon ancien flirt ? *

Pfff que des sales mots qui ne pouvaient que ternir l'image des ailes immaculées - en apparence tout du moins .


- Mon...heu...enfin Mitzrael, quoi.

Plus précis, tu meurs. Elle le savait bien mais ça n'était tout de même pas sa faute si les humains qui avaient édifié sa langue s'y connaissait si peu en ce genre émotions qu'il en avaient oublié de leur coller des noms appropriés ! Tout le monde n'avait pas eu la...chance- ? - de croiser un ange déchu et de pouvoir se payer le luxe de rester vissée à ses lèvres toute la journée...Pauvres d'eux. Et pauvre de Mitzrael quand on y pense -enfin bon, y avait quand même pire comme sort parmi les humains -...

En attendant, la petite attendait une réponse.

- Ecoute, on va faire un marché : je ne te colle plus la honte dans des manèges débiles pour gosses capricieux et tu ne me poses plus de question sur Mitzrael, entendu ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Lun 19 Avr - 19:24

Décidemment, Aladiah n’avait jamais vu quelqu’un tirer une tête pareille. Même Metatronche, s’il apprenait que Reiyel lui avait donné carte blanche pour se rendre à Anteria, ne serait aussi expressif ! Yeux de cabillaud, bouche prête à gober les mouches et autres insectes, les traits tirés vers le bas. Les poils hérissés sur les bras ? Aucune idée, elle ne pouvait le voir, mais, pourquoi pas ? Telle était la description qui, actuellement, décrivait parfaitement April. Muette comme une carpe, en option. Décidemment, elle collectionnait le poisson.

Toujours décidée à ne rien dire ? Et bien on va marcher, hein ! Et c’est ainsi que la petite orpheline se retrouva à filer dans les rues, jusqu’à ce que lui vienne l’illumination : Mitzraël. L’ange de la guérison mentale, disaient les humains ? On verra ça … Quoi qu’il en soit, elle n’était pas sure que la rousse ait guérit d’une quelconque maladie. Que du contraire … Elle demeurait certainement plus folle que jamais après avoir rencontré un type aussi détraqué (le comble pour sa fonction). Après tout, il avait voulu se joindre à Nectos, elle n’était pas légère sa folie à lui ! [Référence à la véritable angéologie, celle des humains].

Pshhhhhiou, retournement de la mort, regard revolver et … une gamine (bin oui par rapport à l’âge d’Alad’) totalement déboussolée. Alors ça s’en était un fameux de point faible ! Bingo, la balle avait touché sa cible !

Hm … très explicite en tous cas ce blablatage inutile. Mitzraël quoi ? Mitzraël tout simplement ? C'est-à-dire un lâche, un menteur, un traitre, un imbécile, un soumis et un opportuniste ? C’était pas bien compliqué à dire tout de même ! La langue anglaise était tout de même suffisamment bien fournie … Enfin. Elle n’était pas sure que cette impression était réciproque.

- Ecoute, on va faire un marché : je ne te colle plus la honte dans des manèges débiles pour gosses capricieux et tu ne me poses plus de question sur Mitzrael, entendu ?

Mais … c’était quoi ça pour un marché ? Totalement ridicule ! Et elle pensait qu’elle céderait ainsi ? Elle semblait bien illusionnée la petiote …

- Non mais tu crois tout d’même pas que j’vais bêtement suivre ce marché ridicule ? C’est pas marqué pigeon sur MON front que je sache, hein !

La fillette esquissa un petit sourire innocent et enchaina.

- C’est ton petit ami ? Ou ton ex petit ami ? Parce que je ne l’ai jamais vu près de toi … je ne l’ai pas vu une seule fois durant mon séjour à la maison. Pourtant ça fait bien quelques mois que je suis là. Il ressemble … ou ressemblait à quoi dis-moi ? Pourquoi vous n'êtes plus ensemble si c'est le cas ? Il était beau ?

Blond aux yeux bleus, assez grand, le nez légèrement de travers et avec un air idiot de je-m’en-foutisme collé sur la face ?

- Quand j’étais plus petite j’ai aussi connu un Mitzraël !


Dernière édition par Aladiah le Ven 30 Juil - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Lun 19 Avr - 21:05

- Non mais tu crois tout d’même pas que j’vais bêtement suivre ce marché ridicule ? C’est pas marqué pigeon sur MON front que je sache, hein !

Nouvelle tête effarée pour April. Purée cette gosse était carrément surprenante !

- C’est ton petit ami ? Ou ton ex petit ami ?

Hein ?!

Parce que je ne l’ai jamais vu près de toi …

Hooouuu non pas ça !

je ne l’ai pas vu une seule fois durant mon séjour à la maison. Pourtant ça fait bien quelques mois que je suis là.

A quoi elle jouait ???

Il ressemble … ou ressemblait à quoi dis-moi ? Pourquoi vous n'êtes plus ensemble si c'est le cas ?

Mais qu'elle se taise !!! Mais qu'elle se taise !!!

Il était beau ?
Quand j’étais plus petite j’ai aussi connu un Mitzraël !

- MAIS TU VAS LA FERMER, OUI ???!!!

Cette jeune adulte qui hurlait ainsi si cette pauvre gamine attira des regards courroucés et hautement réprobateurs de la part des passants.

Sans plus tarder, April fit volte -face, demi tour toute, pour rebrousser chemin jusqu'à la voiture en tirant derrière elle le bras d'Aladiah.

Arrivées devant la voiture, elle l'attrapa par le manteau près de l'épaule et la dirigea d'une pression dans le dos vers la place avant.

Elle la fit s'asseoir et referma derrière elle avant d'aller prendre sa place de conducteur.

Sans rien dire, elle ferma sa porte et démarra.

Ce n'était pas de ville dont elles avaient besoin.

April fonça, volant en main et l'air pas franchement avenant, vers le périphérique pour sortir de Chicago.

Elle traça sans plus attendre sur la large bretelle d'autoroute bétonnée avant de prendre une sortie pour bifurquer vers un chemin planqué qui menait, tout plat et enneigé à un petit lac perdu au milieu de la végétation.

La fameuse falaise et le lac où elle avait jadis mené Mitzrael .

Elle arrêta d'un coup sec la voiture avant la berge, sur la partie d'herbe dépourvue de neige, abritée par les conifères au dessus de leur tête.

Elle coupa le contact et éteignit les feux dans un silence déjà plus calme.

- "Oui". "Ex". "Décédé". "Décédé". "Un peu plus grand que moi, fin, blond, yeux vairons". "Etait". "Décédé". "Oui". "Ah bon".

Elle se tourna vers Aladiah et lui demanda assez sèchement :

- C'est bon maintenant ? Tu as d'autres questions du genre ?!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Mer 21 Avr - 19:32

Rho ce n’est pas possible, qu’est-ce qu’elle avait le sang chaud cette April ! Après lui avoir crié dessus comme s’il eut s’agit d’un chien (et Aladiah n’hésita pas à prendre une moue désapprobatrice et d’incompréhension), elle l’attrapa par le bras et l’entraina jusqu’à sa bagnole. Elle n’avait vraiment pas l’air contente … Mais ça ne changerait rien dans la vie de l’ange. Après tout, l’état moral de l’humaine n’avait aucune importance.

Elles roulèrent pendant une bonne demi-heure, sans un mot. L’une souriait tranquillement, observant le chemin emprunté, l’autre faisait mine de se concentrer sur la route, sourcils froncés. Peu à peu, les tons gris de l’autoroute se transformèrent en vaste paysage enneigé. Mais où est-ce qu’elle les emmenait ?

Falaise. Buissons défeuillés. Flocons. Lac. C’est tout ce qu’il y avait aux alentours. Ce n’était pas énorme … La voiture s’arrêta brusquement. La petite fût légèrement projetée en avant. Ses yeux néanmoins n’avaient toujours pas quittés la vitre ... par delà laquelle elle pouvait observer la tête de son « ainée ». Celle-ci paraissait un peu plus calme, un peu seulement, et daigna enfin répondre aux questions qui lui avaient été posées.

La mâchoire d’Aladiah se décrocha subitement. Décédé ? Impossible. Complètement impossible ! Pendant un laps de temps assez court, aucun mot ne pu sortir de sa bouche. Mais son visage en disait large. Peut-être aurait-il mieux valu que la parole ne lui revienne pas …

- Putain de merde ! C’est pas possible ça ! T’es en train d’essayer de me faire croire que ce crétin est mort ICI.

Hey, il était sien ! C’était ELLE qui devait avoir sa peau ! Après tout, les anges réglaient les problèmes des anges, personne n’avait à s’en mêler !

- Tu me fais marcher c’est ça ? Il a jamais eu beaucoup de jugeote mais … tout de même ! En tout cas s’il a essayé de te faire croire et que t’as marché, c’est que t’es vraiment conne !

Comment diable aurait-il pu crever sur Anteria ? Il y avait des limites à tout.

- Tu l’as pas vu de tes propres yeux, hein ? Tu as vu son corps ? Il a été mis sous tombe ? Donne-moi une preuve !

Non, mais non ! On parlait de Mitzraël. Il l’avait simplement lâchée, comme il avait lâché son peuple, voilà tout. La fillette reprit son visage angélique.

- Je m’emporte encore. De toute manière, je ne pense pas que nous parlions du même Mitzraël … Il est mort comment dis ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."


Dernière édition par Aladiah le Ven 30 Juil - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Ven 23 Avr - 17:20

- Putain de merde ! C’est pas possible ça ! T’es en train d’essayer de me faire croire que ce crétin est mort ICI.

Tu me fais marcher c’est ça ? Il a jamais eu beaucoup de jugeote mais … tout de même ! En tout cas s’il a essayé de te faire croire et que t’as marché, c’est que t’es vraiment conne !

Tu l’as pas vu de tes propres yeux, hein ? Tu as vu son corps ? Il a été mis sous tombe ? Donne-moi une preuve !

Je m’emporte encore. De toute manière, je ne pense pas que nous parlions du même Mitzraël … Il est mort comment dis ?

April resta cette fois bouche bée. Co...comment pouvait-elle bien connaître Mitzrael ???

...

Pas le même Mitzrael ?...Oui après tout c'était possible aussi mais...bon sang, le Mitzrael qu'avait connu la rousse était un fichu menteur et il ne pouvait logiquement pas mentir dans ce monde-là...Non, décidemment trop de choses collaient trop bien. Et elle n'avait sûrement pas une attitude de gamine...

"Cooper" ? Ces derniers jours, elle le voyait partout. Elle en était même à stresser quand le facteur sonnait à la porte de peur que ça soit unede ses multiples feintes...!
Mais avec tous ces éléments...Peut être qu'il jouait un double-jeu auprès d'elle pour la faire devenir folle !
Ou alors il avait possédée Aladiah ? C'était le plus susceptible d'oser un truc pareil...

Oui, c'était forcément ça ! Ca ne pouvait être que lui !

Rien que d'y penser suffit à la mettre dans une rage noire :

- Bon sang, "Dane" ! Tu vas arrêter de te foutre de moi une minute ?! Tu vas me rendre dingue ! Je t'ai dis, je t'ai juré que je t'obéirais au doigt et à l'oeil ! A quoi ça t'avance de venir me narguer jusque sous mon nez en prenant la forme de ma soeur ?! Sache que tu fais une très mauvaise Aladiah, à ce propos !

Bordel, tu ne fais pas confiance, c'est ça ?! Même si c'était complètement faux, que tu jouais encore avec moi, j'ai appellé Anauel sous tes yeux et je ne lui ai rien dis ! J'ai rempli ma part du marché, fiche la paix à ma famille !!!

"Mitzrael est mort", "Mitzrael est mort", je crois que j'avais compris ! Tu m'as foutu les images sous les yeux dans ton beau miroir magique, tu te rappelles ?! Rassure-toi là dessus, je ne suis pas prête de l'oublier !

Elle secoua la tête et fusilla du regard ce qu'elle croyait être la forme charnelle d'Aladiah.

- Cygne en argent, tu parles ! J'ai même pas besoin de ça pour t'appeller apparement ! Je savais que tu me surveillais !

Elle soupira bruyamment.

- J'en ai vraiment ras-le-bol de toi ! J'espère que quand j'aurais assez rempli mon contrat pour que tu puisses ressusciter ce menteur de Do'Han, tu foutras le camp de ma vie !

D'ailleurs, en t'attaquant à Aladiah tu viens de rompre ce fameux contrat ! Ami de Mitzrael ou pas, si tu touches à un cheveux de ma soeur ou de quiconque d'autre de ma famille, je te jure que je sers ta sale tête de hyène au petit déjeuner au chien de Botaro !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Dim 25 Avr - 16:01

Wahou, c’était dingue comme ces petits yeux verts pouvaient passer aussi vite de l’étonnement à la colère ! Aladiah n’abandonna pas pour autant sa bouille d’innocente. Le silence régna approximativement trente secondes qui semblèrent être éternité. Qu’est-ce qui pouvait bien se tramer derrière sa tête pour qu’elle réfléchisse ainsi ? Ou peut-être râlait-elle … Après tout, ça ne la changerait pas grandement.

Oh bah si, elle reparlait ! Bon, ce qu’elle racontait n’était pas particulièrement sensé par contre …

- Bon sang, "Dane" ! Tu vas arrêter de te foutre de moi une minute ?!

D’accord, elle se foutait de sa gueule, mais Dane ? C’était qui cet énergumène ? Jamais entendu parler … Un surnom débile ?

-Tu vas me rendre dingue !

C’était apparemment déjà fait, ça … Mauvaise conjugaison.

- Je t'ai dis, je t'ai juré que je t'obéirais au doigt et à l'œil !

Jamais, non. Mais pas besoin quelle le fasse, elle pouvait la forcer en claquant des doigts ! Et sans même qu’elle ne s’en rende compte de surcroit.

- A quoi ça t'avance de venir me narguer jusque sous mon nez en prenant la forme de ma sœur ?!

Hein ?! Oula, elle délirait complètement la petite … Et voilà ce qu’il se passait quand on desservait trop de dose de magie d’un coup à un humain …

- Sache que tu fais une très mauvaise Aladiah, à ce propos !

… si elle savait. Amusée et sceptique en même temps, l’immortelle croisa les bras avec un léger sourire au bout des lèvres. Elle s’appuya contre sa portière et défia sa sœur du regard. Cette conversation promettait d’être drôle.

- Bordel, tu ne fais pas confiance, c'est ça ?! Même si c'était complètement faux, que tu jouais encore avec moi,

En même temps, si ce Dane était également un être du paranormal, c’était compréhensible qu’il ne lui fasse pas confiance. Après tout, elle ne restait qu’humaine.

- J’ai appelé Anauel sous tes yeux et je ne lui ai rien dis ! J'ai rempli ma part du marché, fiche la paix à ma famille !!!

L’ange écarquilla les yeux. Anauel ?! Impossible, impossible, impossible ! Il était mort et enterré celui-là ! Et ce depuis bien longtemps ! Mais quel idiot appellerait son fils ainsi ? Ce n’était pas du tout un prénom des mœurs anteriens. Voilà qu’en apprenant la peut-être mort de Mitzrael, elle constatait qu’Anauel était peut-être en vie ! Complètement dingue. Ca, ça en était de la coïncidence !

- J'en ai vraiment ras-le-bol de toi ! J'espère que quand j'aurais assez rempli mon contrat pour que tu puisses ressusciter ce menteur de Do'Han, tu foutras le camp de ma vie !

Ressusciter Do-Han ? C’était quoi cette histoire ? Qui pouvait bien désirer une chose pareille ?! Un malade très certainement …

- D'ailleurs, en t'attaquant à Aladiah tu viens de rompre ce fameux contrat !

Un contrat en plus de cela ? Mais dans quelles histoires cette gamine avait été s’engouffrer ?

- Ami de Mitzrael ou pas, si tu touches à un cheveu de ma sœur ou de quiconque d'autre de ma famille, je te jure que je sers ta sale tête de hyène au petit déjeuner au chien de Botaro !!!

Pfiou, ça ne devait pas faire du bien ça. Etre bouffé par un chien … Soit, on n’en était pas là ! Toujours dans sa position initiale, Aladiah marqua une petite pause avant d’enchainer sur la tirade roussienne (elle n’était pas blonde celle-là dans une autre vie ?).

- Bon April maintenant tu vas te calmer et m’écouter bien tranquillement ! Hum, dans un premier temps je tiens à te signaler que … je n’ai pas une gueule à m’appeler Dane. Je sais pas qui est ce type mais putain ses parents ne l’ont pas gâté avec un prénom pareil, surtout si c’est une fille ! Je m’appelle Aladiah. J’ai neuf ans. Je suis née en Ukraine. Mes parents sont décédés dans un accident de voiture alors qu’ils se rendaient au cinéma. Je suis à l’école primaire. J’y étudie mathématiques, sciences, anglais et autres. Je ne suis ni magicienne, ni enchanteresse, ni ensorceleuse, ni démone ni que sais-je. La magie ça n’existe PAS ! Je ne sais pas si c’est à cause des histoires que tes parents te racontaient quand t’étais gamine ou si c’est parce que t’as reçu un fameux coup sur la tête … quoi qu’il en soit ce que tu viens de me raconter est complètement idiot. Incohérent. Stupide. Ridicule. Pathétique. Imaginé ! Tu as très certainement rêvé. Point final. Il est tant que tu te réveilles !

Aladiah claqua des doigts pour souligner ce qu’elle venait de dire.

- Quelque chose m’intéresse pourtant … Comment comptez-vous « ressusciter » Mitzrael ? Et … qui est Anauel ? Et Dane par la même occasion …

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Hé, fini de penser de réfléchir, de cogiter,
Un vrai lieutenant de l’armée n’a pas le droit de s’égarer.
On m’a parlé de patrie, de fierté, de mon sol,
D’un bon devoir accompli, et cet avion décolle.
Je suis sûr d'être un type bien, un véritable puritain, un patriote américain ;
L'Etat a fait de moi un homme, pas un pantin,
On m'a seulement appris à faire le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Ven 30 Avr - 20:21

- Bon April maintenant tu vas te calmer et m’écouter bien tranquillement ! Hum, dans un premier temps je tiens à te signaler que … je n’ai pas une gueule à m’appeler Dane. Je sais pas qui est ce type mais putain ses parents ne l’ont pas gâté avec un prénom pareil, surtout si c’est une fille ! Je m’appelle Aladiah. J’ai neuf ans. Je suis née en Ukraine. Mes parents sont décédés dans un accident de voiture alors qu’ils se rendaient au cinéma. Je suis à l’école primaire. J’y étudie mathématiques, sciences, anglais et autres. Je ne suis ni magicienne, ni enchanteresse, ni ensorceleuse, ni démone ni que sais-je. La magie ça n’existe PAS ! Je ne sais pas si c’est à cause des histoires que tes parents te racontaient quand t’étais gamine ou si c’est parce que t’as reçu un fameux coup sur la tête … quoi qu’il en soit ce que tu viens de me raconter est complètement idiot. Incohérent. Stupide. Ridicule. Pathétique. Imaginé ! Tu as très certainement rêvé. Point final. Il est tant que tu te réveilles !

April écouta. Sans trop rien penser...Elle ne savait plus sur quel pied danser maintenant...Si c'était l'Autre, il était extrêmement habile, sinon...bah ...bravo April, encore une fois !

D'un claquement de doigts sous son nez, Aladiah - ou pas ? - la secoua un peu.

- Quelque chose m’intéresse pourtant … Comment comptez-vous « ressusciter » Mitzrael ? Et … qui est Anauel ? Et Dane par la même occasion …

C'était...vraiment...bizarre. Fou, dingue, insensé, surréaliste.

Cette gamine semblait savoir de quoi elle parlait...de qui elle parlait, pour être exacte.

April se tâta un moment. Elle laissait passer en se disant que ce n'était pas qu'une succession de coïncidences quand même très étranges et qu'il s'agissait bien de l'autre clown qui la harcelait ou alors...Ou alors elle répondait bêtement simplement par ce que c'était juste sa soeur qui répètait ce qu'elle disait comme un perroquet de neuf ans et qui avait connu un Mitzrael et voulait juste faire le lien.

Pfff c'était parfois franchement usant le fantastique...

- Désolée, j'ai cru que tu étais...Non, rien oublie, c'est débile. Sinon, aucune idée ce qu'il compte faire. Je sais même pas si c'est possible. Ce type - Dane justement- est un peu malade.

* Un peu ? *

- Et pour Anauel...Disons que c'est un ami depuis peu. On rencontre des tas de personnes à la fac, tu sais ! Et puis les prénoms de nos jours...A ce propos, je savais pas que Aladiah était un prénom russe ! Ca vient d'où ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Sam 1 Mai - 11:55

Cru qu'elle était quelqu'un d'autre qu'Aladiah ? Oui, complètement débile. C'était le mot juste. Enfin ... Soit.

- Ressusciter quelqu'un ? Possible ? Non mais sérieusement, t'es entrée dans une secte ou quoi ? On est dans le monde réel ici hein ! Ressusciter quelqu'un est totalement impossible ... ça se saurait sinon ! Ton père serait sorti de sa tombe, mes parents aussi. Hitler serait encore sur terre et la guerre n'aurait jamais pris fin. La terre serait complètement surpeuplée. Non, mais tu réalises ce que tu es en train de suggérer ? ...

Aladiah haussa un sourcil.

- Un peu malade ? C'est le cas de le dire ...

A moins qu'il ne soit pas humain non plus ? C'était certain d'ailleurs. Un ange ? Un démon ? De quel clan faisait-il partie ?

- Et tu le payes combien pour qu'il ressuscite ton ex ? Un ex qui t'as lâchement abandonné soit dit en passant ... Enfin .. aucune importance. Cela ne me regarde pas ...

Elle sourit et s'étira, l'air de rien.

- Revenons-en à nos moutons. Anauël ... Un ami de la fac, vraiment ? Il faudra que tu me le présente, il a un chouette prénom ... Et le prénom fait beaucoup sur la personnalité (ce qui explique que ton Dane ait quelques troubles ...) ! Notes ... je ne comprends pas pourquoi tu insistes là dessus ... Après tout, je ne me rappelle pas avoir souligné l'étrangeté du prénom de qui que ce soit. Tu t'attendais à ce que je le fasse ? Ou tu cherchais un procédé pour me demander d'où venait le mien ? Tu n'en avais pas besoin tu sais je t'aurais répondu comme ça ...

Elle sourit avec un regard qui en disait long avant d'enchaîner.

- Premièrement ... je ne suis pas russe mais ukrainienne ! Ce n'est pas le même pays. Pour ce qui est de l'origine d'Aladiah ... je te suggère de demander à ton pote Anauël. Ca vient du même coin je crois, et je suis certaine qu'il sera heureux de te répondre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Sam 1 Mai - 17:46

- Ressusciter quelqu'un ? Possible ? Non mais sérieusement, t'es entrée dans une secte ou quoi ? On est dans le monde réel ici hein ! Ressusciter quelqu'un est totalement impossible ... ça se saurait sinon ! Ton père serait sorti de sa tombe, mes parents aussi. Hitler serait encore sur terre et la guerre n'aurait jamais pris fin. La terre serait complètement surpeuplée. Non, mais tu réalises ce que tu es en train de suggérer ? ...

Ouais c'était dingue. Mais si Aladiah savait tout ce qui était soi-disant physiquement impossible qu'elle avait croisé ces temps-ci...

- Un peu malade ? C'est le cas de le dire ...

- Et tu le payes combien pour qu'il ressuscite ton ex ? Un ex qui t'as lâchement abandonné soit dit en passant ... Enfin .. aucune importance. Cela ne me regarde pas ...

Lâchement abandonné...Mais comment elle pouvait savoir ça ? Elle lui avait juste parlé de mort et de menteur...déduire aussi vite une chose pareille...

- Revenons-en à nos moutons. Anauël ... Un ami de la fac, vraiment ? Il faudra que tu me le présente, il a un chouette prénom ... Et le prénom fait beaucoup sur la personnalité (ce qui explique que ton Dane ait quelques troubles ...) ! Notes ... je ne comprends pas pourquoi tu insistes là dessus ... Après tout, je ne me rappelle pas avoir souligné l'étrangeté du prénom de qui que ce soit. Tu t'attendais à ce que je le fasse ? Ou tu cherchais un procédé pour me demander d'où venait le mien ? Tu n'en avais pas besoin tu sais je t'aurais répondu comme ça ...

- Premièrement ... je ne suis pas russe mais ukrainienne ! Ce n'est pas le même pays. Pour ce qui est de l'origine d'Aladiah ... je te suggère de demander à ton pote Anauël. Ca vient du même coin je crois, et je suis certaine qu'il sera heureux de te répondre !

Hein ??? Même coin ? Et depuis quand " Anauël " ça sonnait russe ou ukrainien ou ouzbek, ou serbe ou biélorusse, bulgare, roumain, croate, bulgare ou autre bazard du genre ?
Anauël, c'était plutôt comme Mitzrael, Raphaël, Gabriel...bref tous ces trucs avec des " el" ( xD )

Cette gamine était franchement bizarre...Trop de coïncidences. Soit elle savait plus de choses qu'elle ne voulait le dire, soit l'Autre timbré jouait à merveille son rôle de déboussoleur, soit le hasard était vraiment un bel enfoiré.

Rencontrer Ana-??? Ca ç'en était une idée !!! Et ça lui permettrait de savoir si elle avait bien à faire à cette gamine de neuf ans qui était sa soeur depuis peu ou alors si elle se coltinait encore l'autre mouette rieuse ou canidé maboul - rayer la mention inutile.

Bien bien...Allons-y donc !

- Marre d'ici. On s'arrache.

Sans plus d'explications, elle démarra, recula avec le bolide argent, fit demi-tour toute vers Chicago.

Direction la banlieue Est de la ville.

Alors que le véhicule sillonait les rues de plus en plus tristes et grises, elles passèrent devant un cimetière de quartier.

Cimetière....Elle revit Mitzrael la coller contre un mur, le regard menaçant et les gestes fiévreux...

" Ne te pose pas trop de question sur moi si tu ne veux pas être déçue "

...Alors...il l'avait prévenue ?

Elle cilla, d'abord un peu hébétée alors qu'elle repositionnait nerveusement ses mains sur le volant de la Lexus qui filait vers une ruelle déserte.

Il lui avait dit ! Elle s'était jetée dans la gueule du loup tout en ayant vu un panneau " danger " clignoter à l'entrée...

*...MAIS QUELLE CONNE !!! *

Il avait presque été honnête...! Elle avait continué à ses risques et périls, le plus sciemment du monde !

Et elle osait lui reprocher de lui avoir menti...!

* HA ! Crève, O'Brien ! *

Et l'Autre qui avait compris qu'elle lui en voulait et qui irait sûrement tout cracher à Mitzrael à la première occasion...

April O'Brien ou comment fusiller soi-même sa propre existence.

Mais bon sang, c'était pas possible d'être aussi stupide !

Quand, diable, allait-elle apprendre à se servir de ce qu'elle avait dans le crâne ?!

* Utilise ta tête, un jour au moins dans ta vie, April , MERDE ! *

Sans s'en rendre trop compte, elle avait pensé tout haut ce dernier mot et l'avait crié dans l'habitacle.

Bien joué, ma chère. Bien joué.

Bon, voilà qu'apparaissait dans le pare-brise le palace -4 étoiles délabré de ce cher Botaro.

Elle gara la voiture sur une étendue à peu près déneigée devant la bicoque.

- Allez, suis-moi.

Elle s'assura d'être obéie en attrapant la filette par le bras.

Une fois devant la porte, trois coup sur le bois peint.

Elle entendait déjà le chien aboyer.

A présent, place à la vérité...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Sam 1 Mai - 20:08

Aladiah fixait toujours April. Elle n’avait pas vraiment l’air d’adhérer à son histoire de prénoms du même coin. Si elle savait … La petite sourit. Enfin, elle était septique plutôt. Septique, ou en train de tenter de raccorder les morceaux. C’est ça, elle essayait de comprendre. Mais il n’y avait aucune chance qu’elle devine quoi que ce soit. Ce n’était qu’une humaine après tout … allez, un morceau du puzzle en plus pour là peine !

- Dans mon coin, les prénoms en el sont pour les hommes et les prénoms en ah pour les femmes.

Après tout, c’était tout à fait vrai ! Et elle doutait qu’April en connaisse long sur les pays slaves … surtout si elle mélangeait Ukraine et Russie.

La fillette espérait néanmoins que ses longs sous-entendus attisent la curiosité de la rousse et la forcent en quelque à l’emmener chez Anauël. Elle avait des comptes à régler avec celui-là. Mais elle en doutait honnêtement. Si cette demoiselle n’était pas assez maligne pour faire des liens, elle n’avait aucune raison plausible d’agir de la sorte. Après tout, sa petite sœur de neuf ans n’avait pas à interférer dans ses relations publiques. Les humains, toujours les humains … tous agaçants. Surtout lorsqu’ils pactisaient avec le diable !

- Marre d'ici. On s'arrache.

Hm ? Youpie ! ‘Commençait à y en avoir marre de ce paysage sans vie. Aussi animé que le regard de Mitzraël.

La voiture démarra et fonça derechef en direction d’une destination inconnue. Le paysage, les arbres, la route. L’ange ‘avait encore jamais été par là et ne reconnaissait rien. Tout ce qu’elle constatait, c’était que les alentours étaient de plus en plus miséreux.

Le reste du trajet se fit dans un parfait silence et la petite se contenta d’observer tranquillement la route changeante et de laisser sa sœur en couple avec ses doutes.

Tiens … la bagnole ralentissait. Près d’un cimetière ? Original … L’immortelle posa ses yeux argent sur la conductrice, sourcil froncés. Qu’est-ce qu’elle comptait faire ici ? Poser des fleurs sur la tombe fictive de son ex fiancé ?

*Elle délire mais complètement celle-là !*

Elle reporta son attention sur la ... beauté du paysage. On se serait cru dans le monde d’en bas.

- MERDE !

- Quoi ? Tu viens de te rappeler que ton ex ne pouvait pas être joignable au cimetière puisque son corps n’a pas été retrouvé ? C’est con hein … ! Quel dommage … Il doit se sentir seul à croupir au beau milieu de nulle part dans une flaque de sang ... Personne pour lui apporter des fleurs !

Elle se tut et se rabattit sur le paysage. Pour seul horizon, la carcasse délabrée d’une vieille maison. D’un vieux taudis, pour être plus exacte. L’ange haussa les sourcils. Soit c’était abandonné depuis belle lurette, soit celui qui habitait là était marginal et au chômage depuis un beau petit temps ! Elle aurait misé sur le premier.

- Putain c’est pas possible, c’est quoi cette baraque de merde ?

Seulement … April freinait, puis se parquait. Ah non ! Ce n’était pas dans les plans ça ! Elle ne tenait pas à mourir asphyxiée ! L’air ici devait être irrespirable ! Elle débloquait compétemment l’humaine là ! Elle avait caché là le cadavre pour être sûre que personne ne s’en approche et ne le déniche ou quoi ?!

- Hey, oh, je ne rentre pas là dedans moi !

- Allez, suis-moi.

Génial … Râlant, la fillette ouvrit sa portière et sauta à terre … à pieds joints dans la boue.

- Mais putain c’est pas VRAI !

Pas le temps d’en dire plus que l’autre lui empoigna le bras et la traina en direction de ce qui devait être une porte. Elle toqua une fois. Deux fois. Trois fois. Un chien se mit à aboyer.

- C’est pas vrai ! Comment le mec qui habite là peut avoir les moyens de se payer un clebs ?! Il le nourrit avec sa merde ou quoi ? Il ferait mieux de le vendre pour se racheter autre chose … !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Sam 15 Mai - 8:56

"Putain mais quelle connerie" siffla Botaro quand Rex traversa une vitre pour attérire -mais quel hazard !- sur le vilain très très méchant qui menaçait son maître avec un flingue factis.

Assis par terre, la tête étendue comme à son habitude sur la table basse en bois, le chien-loup chèque gronda. Une menace qui aurait très bien put être traduite comme "Laisse moi regarder mon film." ou encore "Ferme ta gueule ou va chercher du pop-corn".

Botaro poussa un soupire de buffle fatigué du paturage dans son enclos. Il croisa ses bras derrière lui et reposa sa tête dessus. Le chien n'était pas un animal difficile en soi, il n'avait pas à se plaindre. Mais la seule condition pour mériter cette docilité était que sous aucun prétexte il ne devait ratter son épisode de "Rex le chien flic", aussi futile et débilisant soit-il.

Les yeux verts s'attardèrent sur le loup. Celui-ci hocha la tête avec un regard attendrit lorsque le canidé du petit-écran aboya plusieurs fois -histoire de montrer qu'il était content de faire son travail...ou plutôt qu'il connaissait parfaitement son texte simpliste que les dresseurs les plus renommés avaient mis des mois à lui apprendre..-

Le traqueur dut tout de même se résigner à constater que ce berger allemand avait le même succès que Brad Pitt ou Léonardo di Caprio auprès de son compagnon à quattes pattes. Triste constatation...très triste.


"Ca doit expliqué le fait que tu aimes la confiture. Quel manque de goût crucial !"

Cette fois-ci, le grognement assourdit signiffiait clairement "Parles pour toi avec tes plats réchauffés. Va plutôt ouvrire la porte. Quelqu'un sonne."

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

"La princesse rouge et ..."

Le chapeauté haussa un sourcil, se figeant dans un air caricatural de dégoût.

"La créature que j'aime le moins au monde: un môme. Je ne sais pas ce que tu veux mais ne compte pas sur moi pour faire quoi que ce soit qui rime avec "biberon" et "couche-culotte"."

Sur ce, la porte claqua violamant sous le nez de la dame rousse.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Anauel sortit de la salle de bain pour mettre directement les pieds dans le salon. Botaro avait le chique pour se contenter d'un espace petit. Pourquoi s'encombrer d'une maison pleines de pièces qui resteraient tristement vides ?

Le chasseur était, comme à son habitude, allongé sur "son fauteuil de la décadance". Quant au chien, il était, comme à son habitude, assis par terre la tête reposé sur sa "table de la résignation".


"Quelqu'un tambourine la porte."
"Brillante observation"
"Mon observation est surtout la suivante: tu ne vas pas ouvrire."
"Et crois moi tu devrais en faire de même."

Le non-mort haussa les épaules. Le jour où le visage d'un facteur lui donnerait des convultions n'était -domage pour le chapeauté- pas encore arrivé.

Domage pour lui aussi d'ailleur, car le monstre antique qui l'attendait derrière la porte, il aurait préféré ne jamais le revoir.

Pour commencé, son visage se décompasa. Il hésita ensuite à refermer la porte à son tour avant de cèder malgrès lui un "Bonjour" mal articulé. Pour finir, il eut encore assés d'esprit pour sauvegarder sa survie.

"Anauel n'est pas là. Il n'y a que Botaro et moi."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: a   Sam 15 Mai - 13:06

- C’est pas vrai ! Comment le mec qui habite là peut avoir les moyens de se payer un clebs ?! Il le nourrit avec sa merde ou quoi ? Il ferait mieux de le vendre pour se racheter autre chose … !

Bon Dieu mais comment une gamine de cet âge pouvait-elle atteindre un tel plafond de vulgarité.
April n'était certes pas la plus polie mais là, sûr qu'en un jour, Aladiah savait battre le nombre d'injures que la rousse avait pu proférer en près de 10 ans.

La porte s'ouvrit. Botaro.

"La princesse rouge et ..."
"La créature que j'aime le moins au monde: un môme. Je ne sais pas ce que tu veux mais ne compte pas sur moi pour faire quoi que ce soit qui rime avec "biberon" et "couche-culotte"."

Bien, il lui fit savoir son bonheur de la revoir et lui claqua même la porte au nez.
April en déduit que c'était bon signe : Un Botaro qui râle est un Botaro au sommet de sa forme.

Bien, le chien borgne avait aboyé, le maître n'allait donc pas tarder.

Ce fut en effet quelques minutes plus tard les traits du fameux anglais qui parurent à leurs yeux.

Anauël. Et un Anauel sacrément livide. Et bafouillant avec ça !

Drôle de jour quand même.

Etaient-elles tombées au mauvais moment ?

( Toute arrière pensée associée à ces derniers mots sera niée Very Happy)

"Anauel n'est pas là. Il n'y a que Botaro et moi."

Oui...Bon, d'accord. Il devait y avoir quelque chose.
Et quelque chose de sérieux pour que l'âme mente.

Serait-ce alors bien ce cinglé de "Cooper" qui s'était glissé sous l'apparence juvénile d'Aladiah ?

En tout cas, une chose était sûre, elle devait jouer son jeu. Anauel savait toujours ce qu'il faisait.

" Oh Pitt ! D'accord...Bon, eh bien si tu commençais par expliquer à Botaro qu'il n'est pas question de gardiennage et que les seuls biberons qu'il y ait ici ne sont que les précieuses bouteilles qui jonchent le sol de son palace..."

Vite un bobard bidon à balancer...

"Je me suis dit que je pouvais passer vous présentez ma soeur, Aladiah. Je sais comment finissent les inconnus qui m'approchent avec vous trois, donc je préfèrerais vous prévenir avant de la retrouver dans une caisse de plomb sous la mer polaire..."

Sur ce, elle s'avança à la rencontre de Botaro - enfin du tas sombre vautré, , sur le divan qui devait être Botaro- calé devant le générique d'une vieille série bien connue, salua le chasseur d'un hochement de tête avant de s'acroupir pour laisser le chien aboyant, bavant et remuant la queue, lui foncer dans les bras. Brave bête.

Caressant cinq secondes la tête au poil doux - une arme comme celle là se bichonnait - elle se redressa et regarda Botaro. La fainéantise incarnée n'avait encore pas du beaucoup dormir. Ou alors d'un sommeil bien spiritueux...

Elle attendit qu'Aladiah regarde ailleurs que vers elle avant de lancer à l'unique oeil du cow-boy un regard entendu avec un impersceptible coup de tête vers la gamine, l'air de dire : " suis mon regard c'est pour elle que je viens."

Puis elle lâcha, mine de rien, en jetant un oeil à plusieurs cannettes hier encore riches en alcool et houblon, histoire de bien jouer son rôle d'April en simple visite - et puis il y avait quelque chose de jubilatoire à titiller le chapeauté :

" Ci-gît donc le grand Botaro dans sa bière. "

Bière qui pour le coup prenait pleinement ses deux sens...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu
avatar
feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Sam 15 Mai - 15:13

"Oh Pitt ! D'accord..."

Dieu soit loué April avait saisit le mot tabou !

"Bon, eh bien si tu commençais par expliquer à Botaro qu'il n'est pas question de gardiennage et que les seuls biberons qu'il y ait ici ne sont que les précieuses bouteilles qui jonchent le sol de son palace."

Il esquissa un sourire tendre -bien que légèrement crispé à cause des deux poignards bleus plantés sur lui.-

"Je me suis dit que je pouvais passer vous présentez ma soeur, Aladiah." L'âme frissonna imperspectiblement à la résonnance que prenait ce mot "Je sais comment finissent les inconnus qui m'approchent avec vous trois, donc je préfèrerais vous prévenir avant de la retrouver dans une caisse de plomb sous la mer polaire..."

"Très bien. Entrez"

Domage pour la dame rousse: le trois comprenait Botaro, le chien et lui-même pour Anauel. Il ne tirra aucune constatation et l'invita d'un geste de la main innocent à pénétrer dans la grotte du fauve en se doutant de rien concernant les intentions de la jeune fille.

L'humaine se pencha pour carresser le canidé bien heureux de la revoir.


"Ci-gît donc le grand Botaro dans sa bière."

"C'est mieu que de se noyer dans sa propre merde n'est-ce pas ?" Il termina sa phrase d'un coup d'oeil accusateur. Le chasseur était également content de la revoir.

La rouquine chercha à capter l'attention du chapeauté. Celui-ci fronça les sourcils et se pencha en avant pour mieu observer son étrange dance.

Elle s'écorchait inutilement le cou pour désigner en un geste répétitif le sale môme qui...

"NE TOUCHE A RIEN !"

Enfant du diable. Vivement que ça grandisse.

L'anglais, quant à lui, était comme statuffié sur place, comme s'il n'osait tissé un geste de peur de le réaliser de travers. Seul ses yeux marins prenaient vie pour suivre les moindre faits et geste de la petite fille aux faux airs angeliques -quoi que...-

"Tu veux l'adopter dis moi Ana..."

STOP !

Cet ordre tomba comme du plomb dans sa tête. Pour que le non-mort utilise son don de communiquer dans les pensées il fallait que la situation l'y oblige.

"AaAAaaaaa" Le traqueur resta figé un instant sur cette lettre, chalouppant lentement sa tête.

"tole! Anatole!"

"Je m'appel Pitt"

"Peut importe. Tu te contenteras du prénom que je te donne. Je suis vieux, ma mémoire est défaillante"

L'âme fronça les sourcils

"Non, je me disais juste qu'elle était adorable." annonça-t-il sur un ton résigné.

Ce monstre....adorable!

Le chien s'était approché de la gamine. Il lui lècha la main d'un baisé canin amicale.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Majeur
avatar
feat. : Eva Green
Je suis : Aladiah
J'ai fait : Rp ?
Messages : 637

Feuille de personnage
Orientation politique: Svoboda
Classe&Métier: Soldat, cavalerie lourde
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Sam 15 Mai - 18:45

Tiens … quelqu’un ouvrait la porte. Normal en soit … on n’allait pas les laisser plantées là. La porte s’ouvrit … et Aladiah comprit immédiatement le pourquoi de cette maison. Elle avait en face d’elle un être archaïque étrange aux cheveux longs (ce qui n’était pas commun pour les mœurs d’Anteria), peu entretenus. Une barbe naissante recouvrait son visage et de vieux vêtements son corps. Un chapeau porté à la « cow-boy » sur la tête, une veste de cuir brun assortie. Décidemment, il ne manquait que le lasso. Il avait même cet air acariâtre et antipathique typique des célibataires endurcis qui n’avaient eu pour amour que leurs vaches et leur chien.

- La princesse rouge et ... la créature que j'aime le moins au monde : un môme. Je ne sais pas ce que tu veux mais ne compte pas sur moi pour faire quoi que ce soit qui rime avec "biberon" et "couche-culotte".

SBLAM, la porte qui claque. Oh, tout allait bien : il ne l’aimait pas non plus. Pas de danger dans ce cas : il ne poserait pas ses pattes sur sa tête en ajoutant un petit « oh qu’elle est mignonne ! ». Tant mieux ! N’empêche … c’était qui ce mec ? Une telle impolitesse … mais où l’avait-on éduqué ? Au fin fond des enfers ?

April recommença à toquer. Ppff c’est quelle insistait … Elle avait bien compris que ce mec ne voulait pas la voir, ça semblait clair ! Elle non plus n’était pas très bien élevée … Tiens, on venait rouvrir. L’autre allait-il lui balancer un poing en pleine poire ? Non, vu le type, il aurait plutôt été du genre à lui chier dessus par la fenêtre du haut…

Ah, bah ce n’était pas lui. Celui-ci avait l’air plus paisible. Ou pas … A peine avait-il ouvert la porte que son visage se décomposa. Mais ce n’était pas possible ! Qu’est-ce qu’elle faisait April à ses potes pour les terroriser ainsi ?! On eu dit qu’il voyait la mort en face … ! A moins qu’il n’était en train de baiser avant qu’elles ne toquent (je te renvois la balle Ap’ =D) ?

- Anauel n'est pas là. Il n'y a que Botaro et moi.

Hein ?! Anauel ?! Elle aurait du voir Anauel (April avait exhaussé son souhait ! ♥ Metatronche qu’elle l’aimait pour une fois … !). Seulement cet emmerdeur n’était PAS là. Chieur jusqu’au bout … ! Pfeuh, pas de problème. Elle se vengerait dans sa baraque (pas étonnant qu’il habite ce trou paumé d’ailleurs).

Mais quatre hommes là dedans … ce n’était pas malsain ? Ils étaient pds comme des phoques ou quoi ?

- Oh Pitt ! D'accord...Bon, eh bien si tu commençais par expliquer à Botaro qu'il n'est pas question de gardiennage et que les seuls biberons qu'il y ait ici ne sont que les précieuses bouteilles qui jonchent le sol de son palace...

Ah, c’état donc ça cette puanteur ! Alcooliques avec ça … en plus le cow-boy avait un nom. Peut-être était-ce lui qui avait un peu plus tôt aboyé à la porte. Ou le chien était au dénommé Botaro et Botaro appartenait à … comment il s’appelait celui-là ? Ah oui, Pitt. Joli jeu de domination.

- Je me suis dit que je pouvais passer vous présentez ma soeur, Aladiah. Je sais comment finissent les inconnus qui m'approchent avec vous trois, donc je préfèrerais vous prévenir avant de la retrouver dans une caisse de plomb sous la mer polaire...

Hm … Dans un sens, la compagnie de la poiscaille était certainement plus désirable que celle qu’on promettait de lui offrir.

La rousse s’avançait dans la demeure. La fillette n’eut pas le choix et du faire de même. Demeure qui, soit dit en passant, était la plus juste représentation de la décadence. En effet, l’intérieure était pire que l‘extérieure.

Le cow-boy était vautré sur un divan en cuir (décidemment, il avait eu beaucoup usage de ses vaches, entre le chapeau, la veste et le fauteuil …). L’autre restait tangiblement stressé et mal à l’aise. Bras croisés, derrière les demoiselles, il se contentait de les fixer droit comme un i.

Pfeuh, zoophile. Tellement désespéré qu’il se rabattait sur des séries à la con de chiens policiers. En parlant de chien, en voilà un qui sautait dans les bras d’April. Aaah ! C’était donc avec lui qu’il assouvissait ses besoins ! Pauvre bête … elle devait certainement supplier la fille pour qu’elle le ramène chez elle.

Bref, l’heure n’était pas aux pensées saugrenues et ridicules. Pas le temps de se faire des films, elle avait un Anauel à emmerder !

Tranquillement, innocemment, elle s’approcha du rebord de l’unique cheminée. Quelques étranges objets y étaient entreposés.

- C'est mieux que de se noyer dans sa propre merde n'est-ce pas ?

Hm ? Il ferait mieux de le répéter … Pas certain que la rousse l’avait assimilé.

Sur la pointe des pieds (il y avait des inconvénients à avoir la taille de trois pommes), Aladiah parvint à se saisir d’une vieille et étrange statuette. Telle une enfant curieuse, elle l’attrapa tant bien que mal et …

- NE TOUCHE A RIEN !"

Le fit éclater en mille morceaux tandis qu’elle avait sursauté. Evidemment, d’autres vases et figurines furent entrainés dans la chute. Et le petit bond qu’avait fait la gamine entraina comme par hasard son pied droit dans l’écuelle du chien. Et le gauche renversa celle sui contenait l’eau ! Ooooh, quel manque de chance ! Elle allait devoir nettoyer sa chaussure alors qu’elle n’avait rien à disposition. Elle regarda autour d’elle. Le parquet et les rideaux feraient l’affaire ! Aussitôt dit, aussitôt fait ! Elle salit les lieux un peu plus que ce qu’ils n’étaient en moins de temps qu’il ne fallait pour dire ouf. Alala, qu’est-ce qu’elle était douée pour imiter les mômes ! Le chapeauté serait ravi !

L’handicapé (elle avait finit par se dire qu’il était sans doute déficient mental) quant à lui la fixait continuellement d’un air fort étrange. C’était quand même pas un pédophile ! Ou peut-être qu’il n’avait pas assez de couilles pour faire comme elle alors qu’il en rêvait depuis des lustres.

- Tu veux l'adopter dis moi Ana... AaAAaaaaa … tole! Anatole!

Handicapé … ou rescapé !

- Je m'appel Pitt

Bien sur on te croit … !

- Peut importe. Tu te contenteras du prénom que je te donne. Je suis vieux, ma mémoire est défaillante

Inutile, tu ne rattraperas pas ta faute.

- Non, je me disais juste qu'elle était adorable.

Laisse tomber, t’es cerné ! Complètement mort ! Menteur jusqu’au bout. Fuyard ! Peureux ! Quelque chose d’humide chatouilla la paume de la main de l’immortelle. Elle baissa les yeux puis sourit au chien qui s’empressait de lui nettoyer la peau. Elle le caressa amicalement. C’était sans doute le seul ici qui méritait d’être aimé.

Puis ses yeux argents se reposèrent sur le soi-disant Anatole ou Pitt, quelque soit son nom.

- Il faut comprendre le vieux. Passée la cinquantaine, il est difficile de retenir une série de nom. L’adage est donc plus simple quand ceux-ci se ressemblent avec, par exemple, comme point commun, les trois premières lettres. Anathos, Anas, Analu, Ananta, Anatole, Anauel, … C’est du même genre. Enfin, faudrait tout de même penser à combattre Alzheimer …

D’un pas lent, elle s’approcha de l’homme au visage stressé. Puis, d’un geste qui pouvait paraitre totalement anodin, elle le prit dans ses bras (essuyant discrètement la bave du chien sur son sweat), et murmura.

- En tous cas, c’est très gentil d’avoir dit que j’étais adorable. Je suis certaine que … vous le pensiez. Vous devriez l’expliquer à votre ami, il ne semble pas l’avoir compris.

La certitude, elle l’avait maintenant : celui qu’elle serrait dans ses bras n’était autre que ce traitre d’Anauel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Entre soeurs...   Dim 16 Mai - 8:28

- C'est mieux que de se noyer dans sa propre merde n'est-ce pas ?

- Et tu en sais quelque chose, hein ?

- NE TOUCHE A RIEN !"

April darda un regard peu amène sur "Aladiah". Qu'elle garde ses mains de momignard dans ses poches.

- Tu veux l'adopter dis moi Ana... AaAAaaaaa

Pendant un moment, la rousse eu vraiment peur. Pourtant le cow-boy n'était pas connu pour sa maladresse..

-.… tole! Anatole!

C'était ce qu'on appelle se rattraper aux branches pourries...

- Je m'appel Pitt.

- Peut importe. Tu te contenteras du prénom que je te donne. Je suis vieux, ma mémoire est défaillante

Ouaip, bon rattrapage l'ancien.


- Non, je me disais juste qu'elle était adorable.

- Il faut comprendre le vieux. Passée la cinquantaine, il est difficile de retenir une série de nom. L’adage est donc plus simple quand ceux-ci se ressemblent avec, par exemple, comme point commun, les trois premières lettres. Anathos, Anas, Analu, Ananta, Anatole, Anauel, … C’est du même genre. Enfin, faudrait tout de même penser à combattre Alzheimer …

Adorable...Tant que ça ?


- En tous cas, c’est très gentil d’avoir dit que j’étais adorable. Je suis certaine que … vous le pensiez. Vous devriez l’expliquer à votre ami, il ne semble pas l’avoir compris.

Si c'était "Cooper" qui câlinait ainsi ce pauvre Anauel, il était encore plus dingue et ...bizarre qu'elle l'avait imaginé !

Vite, rattraper l'animal.

Elle bondit sur ses pieds et fonça vers Aladiah.
Elle arracha la gamine à sa peluche de fortune pour l'écarter avec elle.

- Je sais que tu n'as pas eu le meilleur exemple qui soit avec Lisa mais s'il te plaît Aladiah, ne te jette pas dans les bras du premier inconnu que tu croises.

Elle esquissa un sourire d'excuse à Anauel, léger en apparence, profond en réalité -surtout quand on savait qu'elle le trahissait en acceptant ce pacte avec l'ami de Mitzrael.
Pour donner à la scène le naturel qu'elle aurait eu dans d'autre circonstances, elle ébourrifa les cheveux d'Aladiah sur son crâne.

Au fond, si c'était l'autre hyène givrée, il n'oserait pas réagir devant eux, alors autant se venger.


- Il faut l'excuser, elle est russe.

Ouais bon ukrainienne. Pareil.

Bon maintenant, trouver un moyen de demander à Botaro de lui dire si c'était bien ce qu'elle croyait.

Elle se creusa la cervelle tout en poussant Aladiah dans un fauteuil.

- Oui, adorable. Il faudrait être une pierre pour ne pas voir à quel point...

fit-elle en regardant Botaro avec insistance.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entre soeurs...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre soeurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Classe moyenne-