AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vie insipide...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Ven 8 Mai - 19:34

Zephiro bougea son oreille comme celle d'un animal lorsqu'on la touche. Mais lui ne broncha pas. Il continuait de fixer inlassablement l'Humaine.

*Trisha Hayes...? Interessant...*

"Je suis capable de mentir mais je sais aussi tenir un engagement. Si je me dérobais à ma tâche actuelle, elle n'aurait aucun intérêt."

Un sourire amusé mais pas très engageant se dessina peu à peu sur se lèvres fines.

"Je veux m'amuser, c'est tout."

Le Démon approcha sa main du visage de la fille, souleva légèrement son menton.

"April... si toi tu es trop humaine, moi je ne le suis pas."

C'était une invitation directe. Il voulait savoir ce qu'elle avait dans la tête ou plutôt dans le coeur avant de passer aux tripes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Sam 9 Mai - 20:19

Le petit sourire mêlé de malice et de moquerie ne quitta pas les lèvres de la jeune fille.
Elle laissa Zephiro lui relever le menton et observa son regard rougeoyant de tueur - comme elle le savait à présent.

Il était clair et limpide que ce démon ne lui voulait pas du bien dans l'ensemble. Qui sait ce qu'il ferait d'elle une fois leur rôles temporaires achevés. Elle réfléchit un instant. Elle devait gagner du temps.

Elle se rappella alors une vieille histoire populaire, un conte qu'on lui avait raconté étant petite : l'histoire de shéhérazade et de ses contes milles et une nuits.
Enfantin vu comme cela, sans plus d'attention mais, finalement très ingénieux :

Le roi de Perse, Schâhriar, est trompé par sa femme. Persuadé de la perfidie de toutes les femmes, il épouse chaque jour une vierge qu'il tue au matin de la nuit de noces pour se venger. Shéhérazade, fille aînée du grand vizir, se porte alors volontaire pour faire cesser le massacre, et met au point un stratagème avec sa sœur cadette Dinazar...

Après son mariage, le soir venu, elle raconte une histoire palpitante au sultan sans la terminer. Son époux veut alors tellement connaître la suite qu'il lui laisse la vie sauve pour une journée de plus. Ce stratagème dure pendant mille et une nuits (ce qui correspond à un cycle de trois ans) au bout desquelles le sultan abandonne sa résolution et décide de garder Shéhérazade auprès de lui pour toujours ayant reconnu ses qualités de cœur et d'esprit.


Bon, il était hors de question d'inventer une histoire abracadabrante pour captiver Zephiro et elle n'espérait pas plus de lui qu'il la garde à ses côtés pour la vie. Mille ans avec un démon, merci bien (^^) mais l'idée d'allonger le temps, d'éloigner toujours l'échéance, ça, c'était brillant.

Elle décida donc de s'inspirer du fameux stratagème..Elle avait toujours été de celle qui se demande pourquoi diable Alladin ne commence-t-il pas par demander au génie en premier souhait de lui accorder plus de 3 souhaits. Problème : Zephiro était nettement moins bon (et moins bleu XD ) que le génie d'Alladin ...


* Bon, je tente tant pis, au fond je n'ai rien qui vaille la peine d'être sauvé alors si ça devait mal tourner...Alea jecta est. *

- Bien...J'ai donc ta parole que tu m'obéiras en tout. Parfait. Je t'ordonne de rallonger le temps de notre accord et de m'obéir, non pas 24h mais 48h...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Lun 11 Mai - 15:28

Zephiro parut amusé. Et il l'était. Il fixait la jeune fille d'un air de prédateur. Elle voulait ralonger son temps ? Il s'y était attendu. Le Démon n'était pas dupe. Il ria.

"Tu sais April... une journée dans certains Monde est composée de 50 heures. Dans d'autre, elles sont composées de 100... Alors je veux bien t'obéir 48h, mais sache que je ne dépasserais pas les 24h humaines prévues au départ. D'ailleurs... elles s'écoulent..."

Il leva les yeux au ciel.

"Cependant, je veux bien te faire une faveur. Le jeu de l'anneau, on pourra le refaire autant de fois que tu le voudras mais une fois l'échéance terminée."

Oui, le coup du "tu me laisses gagner" ça aussi il l'avait prévu.
Zephiro se leva. Observa l'Humaine.

"Comptes-tu rester là ou peut-on se promener un peu ? Je ne suis pas venu dans le seul but de faire la causette...!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mar 12 Mai - 7:29

( RRRREEEEEEEUUUUUUUHHHH !!! HAHA croyiez j'allais vous lâcher, hein ? Hééé beeen noooon loooouupéééé !!!! Apl revient plus cinglée que jamais !!^! gnyark gnyark gnyark !!! ( Zeph pô là j'en profite, quand le chat démon n'est pas la les souris floodent ^^) cheers )

April écouta, légèrement tendue la réponse de Zephiro. Elle n'aurait su expliquer comment mais il l'avait vue venir.
Elle comprit alors ( trop tard ? ) que ce démon tenait parfaitement toutes les cordes et qu'il avait anticipé toute réaction de sa part. Il menait entièrement le jeu. Il était le gosse qui joue avec son nouveau cadeau avant de s'en lasser et de le détruire, ou pire, de le détruire mais encore pour s'amuser.

Trois mots lui virent alors à l'esprit :


* Je - suis - mal . *

Elle se maudit intérieurement d'être une si parfaite idiote.


* Bravo, confier ton sort à ce dégénéré mental ! Tu avais déjà fait fort, April O'Brien, mais là, c'est le bouquet ! Triple cinglée, va ! *

( Oui, il lui arrive de s'insulter elle-même comme ça ^^ )

Elle tenta de faire le vide dans son esprit pour trouver une solution et discerner une corde qui puisse la sortir de cette tourbière ou elle avait - pauvre sotte - directement plongé.

Elle n'avait plus le choix, elle devait faire appel à quelque chose qui la dépassait encore de très loin. Elle détestait ne pas pouvoir règler ses problèmes seule mais Zephiro était le genre de problème qu'elle ne pouvait se risquer à combattre...A moins de vouloir finir en proie idéale le-steack-saignant-de-môsieur-est-servi.

Elle savait que les démons existaient et il lui avait parlé d'autres mondes. Dans les mythes, les légendes et les histoires qu'elle connaissait, il y avait toujours un côté opposé au mal. Pas forcément le Bien pur mais ou moins des ennemis du Mal.
Elle devait tenter le coup et essayer d'appeller un ennemi de Zephiro, quelqu'un de bon cette fois ! Quelqu'un qui pourrait la protéger de lui une fois le statut quo effacé. Puisqu'elle en était elle même bien incapable, pire, parce qu'elle était allée jusqu'à sauter dans un piège grand ouvert presque estampillé du panneau " danger".

Il existait des démons. Au moins un, en tout cas. Existait-il des anges ? Et des créatures bienveillantes et assez puissantes pour mater cette saleté de démon sanguinaire ?
Elle n'en revenait pas de penser à tout ça. Deux jours plus tôt, elle aurait éclaté de rire devant ces foutaises. Mais là, tout ce en quoi elle croyait venait d'être bouleversé. Elle n'avait plus le choix.

Elle prit le parti de faire appel aux forces supérieures. Le problème était Zephiro. Quoiqu'elle fasse, il l'entendrait et le saurait d'une manière ou d'une autre.

Comment faire pour appeller un ange ou une force adverse sans qu'il puisse le savoir...?

Elle réfléchit encore, tout en jouant - prenant bien garde de paraître encore amusée et fascinée par lui - avec ses mèches rouges.
Elle se creusa les méninges.


Si elle lui disait de ne surtout pas écouter, elle l'encourageait à le faire, évidemment.
Si elle ne disait rien et lançait son appel au secours, elle ne pouvait pas prévoir la réaction du démon.

Et si elle faisait passer ça pour une de ses nouvelles fantaisies...Si elle la jouait vitime-au-secours-à-l'aide- sauvez-moi-du-grand-méchant-chaperon démon-rouge, il lui ferait très certainement payer ça.

De toute façon, elle était sa proie, il la manipulait et elle était coincée.
Elle décida qu'au point où elle était si elle échouait, elle ne verrait pas vraiment la différence. Se condamnait-elle ? Et n'aurait su le dire...

Elle prit bien soin d'afficher toujours son petit sourire filou.


- " J'aime bien parler avec toi...Si j'avais su que les démons sont aussi distrayants, j'en aurais appelé plus tôt ! Mais tu dis qu'il existe d'autre mondes...? "

Elle laissa ses doigts jouer doucement avec la lèvre inférieure de Zephiro (* bbblllbbbbllbbbblll gouzi gouzi le gentil petit démon !!! * XD )
Son index frôlant, caressant la chair rosée et l'abaissant malicieusement, comme si elle cherchait à l'agacer.


* Oui, ben, si tu continues comme ça , tu va réussir, ma vieille ! *

- " C'est fou, il y a une heure, je n'y aurais jamais cru...Mais je dois t'avouer que je m'amuse beaucoup. Tu comprends que je veuille passer davantage de temps avec toi...Mais tu refuses de me consacrer plus de 24h humaines, alors je crois que je vais continuer à m'amuser seule. Mais pas avec toi, cette fois. Je veux découvrir plus. Aussi, puisque tu m'as selont toute évidence entendue tout à l'heure...Je peux appeller d'autres êtres étrangers à ce monde...Vraiment, je dois te remercier , je m'amuse comme une folle ! Mais je ne veux pas retrouner à ma vie simple et vide après 24h. Je crois qu'un autre compagnon de jeu serait encore plus amusant. Plus on est de fous, plus on rit !
Bon, laisse-moi réfléchir..J'aime bien les extrêmes et les contraires...J'ai vu un démon. Un démon assez puissant d'après ce que je vois et ce que je sais...Cette fois, j'appelle dès nos 24h terminées, ...attends, je refléchis...oh ! Et pourquoi pas un ange ? Et pourquoi s'arrêter là ! Je veux et j'appelle officiellement un ange encore plus puissant que le démon que je viens de voir ! Oh et puis vu que tu sers le Mal, il faut que lui serve le Bien ! Comme ça, j'aurais vraiment un super panel, une palette de couleur complètement différentes et encore plus intéressantes. Qu'en dis-tu ? "


* April O'Brien ou comment se servir à point au loup. Bon maintenant, c'est clair, il va capter que je convoque mon bouclier...Reste plus qu'à espérer que quelqu'un de bon ait entendu mon appel.*

Et à voir la réaction de Zephiro...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mar 12 Mai - 18:13

(mwahaha !! j't'ai vu !! Crains moi courroux !!!!)

Zephiro avait observé l'Humaine avec un air plus que satisfait.
Il n'aimait pas trop qu'elle le titille avec sa lèvre mais qu'elle continue donc... il serait ensuite assez remonté contre elle et son sort serait alors tout tracé. Oui... il avait déjà quelques petites idées.
Et quand elle eut finit son monologue, il éclata de rire. Il rire qui n'annonçait rien de bon...

"April... Tu me fais rire...!"

Il se pencha sur elle, lui attrappa le poignet et la ramena à lui.

"Ils ne t'entendront pas... Cela fait plus de 800 ans qu'ils m'entendent plus personnes. Ils sont lâches et se terrent, morts de peurs... N'attends rien de leur part. Personne ne t'entendra. Si je suis venu, c'est parce que je suis passé près de chez toi au bon moment."

Le Démon passa doucement une main sur la joue de la jeune fille, approcha son visage du sien.

"Tu ne devras compter que sur toi..."

Sa voix n'était qu'un murmure quittant à peine ses lèvres. Mais c'était aussi une mise en garde. Plus elle tenterai de lui échapper, plus il aurait de faciliter à la garder... et la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mer 13 Mai - 13:24

April se sentait vraiment bizarre. Elle commençait à avoir réellement peur de ce démon qui l'avait prise au piège si habilement mais en même temps, il exerçait sur elle une sorte de fascination...non, d'attraction qu'elle ne pouvait combattre.
Etait-ce le résultat de ses pouvoirs ou le propre des démons ? Plus les secondes passaient, plus elle se sentait incapable de lâcher le regard sanguin pourtant si malveillant.

Magnétisée, hypnotisée par lui, elle sentait son sang affluer vivement dans ses veines, l'angoisse la gagnait à présent et la tenait bel et bien. Elle aurait pu s'enfuir et se baricader dans la grande maison vide mais elle restait là, face à lui, aimantée à ce démon d'un autre monde.

Fascinée par le fruit interdit, elle admirait chaque trait de son visage. Si l'Enfer ressemblait à ça, il devait être divin...

Quand il lui caressa la joue, approchant son visage, elle sentit ce frisson qui la prenait depuis qu'elle avait rencontré Zephiro.

Entre la peur extrême, celle qui vous tétanise, et une envie soudain violente de lui appartenir.

Elle s'écarta légèrement pour réfléchir un instant mais en fut bien incapable, ses yeux fixant toujours ce génie du Mal qu'elle craignait et admirait tout autant.

Elle lassa la frayeur l'envahir sans même lutter contre elle, pupilles toujours rivées aux iris rouges.
Elle savait qu'elle aimait déjà la sentation de danger, l'adrénaline...Elle n'était pas mordue d'escalade pour rien...Mais là, c'était encore mieux, encore plus dangereux que tout ce qu'elle avait pu tester dans sa vie. Et pour être honnête, elle adorait ça.
Pire, elle s'en nourrissait peu à peu comme d'une drogue.


- " Bon, on dirait que je suis bel et bien coincée alors..."

Elle avait déclaré ces mots d'un ton quasiment ravi. Une partie d'elle devait être complètement folle.
Elle souffirait sûrement mais elle s'en moquait à présent, scotchée par l'ingéniosié et le caractère de son futur bourreau.
Et comme c'était lui...peut être même que ça ajouterait au jeu.


* Bon, ça c'était complètement mazo, April ! *

Mais au fond, ça n'était peut être pas faux....pas tant que ça., en réalité...

Elle eut un léger rire pour elle même puis approcha son visage de celui du démon et sa bouche dévia vers son oreille où elle chuchota :


- " Soit, tu me tiens dans tes griffes. Mais sache qu'il te sera très dur de m'obliger à quoi que ce soit...Il se pourrait bien à présent que quoi que tu fasses, j'y consente entièrement. "

Elle s'imaginait déjà griffée par ses ongles, mordue par ses dents...et dévorée par son regard cruel...non, décidémment ça ne l'horrifiait pas...pour tout autre, elle aurait réagi au quart de tour, mais il s'agissait de lui...
Lui, si magnifique, lui, si envoûtant...Etrangement, elle en avait même presque hâte.
( carrément sado-maso XD )

Elle noya ses doigts dans les chutes rouge sang des mèches de Zephiro, et approcha son visage du sien jusqu'à sentir son souffle à quelques centimètres d'elle seulement.

- " Vraiment très dur...." murmura-t-elle avec un sourire indescriptible alors que ses lèvres s'approchaient de celles, charnues et brûlantes du démon.

Elles se mêlèrent à elles dans un mélange de tiédeur humaine et de chaleur infernale. Tous ses sens en éveil, mais toute réflexion ou contact avec la pensée définitivement éteint, April sentit un léger goût de sang sur les lèvres du démon.
Curieusement, elle ne s'en formalisa pas et le baiser qu'elle donnait à son geôlier ne s'en fit que plus fervent.

Elle venait de goûter au plus dangereux, aux plus empoisonné mais aussi au plus délicieux des fruits. Elle ne serait plus jamais la même et n'était pas prête de s'en défaire...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mer 13 Mai - 15:52

Zephiro fut presque surpris de la réaction de sa proie. Il ne s'était pas vraiment attendu à ça. A de la peur, à de l'angoisse, du regret après ses paroles... mais pas ça. Non, il pensait qu'elle allait profiter du fait qu'il soit un Démon et qu'il lui obéisse d'une autre manière. Qu'elle se serve de lui pour assouvir des besoins qu'elle n'aurait pu satisfaire autrement ou qu'elle n'aurait eu le courage de faire. L'attraction du Mal est envoutante, manipulatrice... dangeureuse.
Elle y goutait à présent et ne pourrait s'y soustraire, prise dans les filets invisibles du Désir.

Non, il n'avait pas prévu les choses dans cet ordre là. Mais après tout, pourquoi pas ? Elle n'était plus tout à fait consciente de ce qu'elle faisait, déjà dans un autre monde... Et quoi qu'elle fasse, c'était lui à présent qui tirait les ficelles. C'était lui qui commandait. Quelle ironie...

Découvrant les lèvres humides de l'Humaine, il ne pu s'empêcher d'y mordre sans les détruire. Goutant le sang de la jeune fille, ces perles vermeilles au subtil parfum de vie... et de mort. Sa main quitta la joue blanche pour parcourir son corps, traçant sur son passage des sillons rouges. Extase et Douleur... C'étaient ses propres mots.

Le Démon écarta son visage de celui de l'humaine, observant son sang d'un regard avide et cruel.

"Sais-tu ce que tu fais ?" demanda-t-il d'une voix calme, presque douce... presque...

Si elle lui demandait d'arrêter, il le ferait. Mais elle ne le demandera pas.
Il pouvait la dévorer en un instant, se libérant ainsi de ces chaines qu'il s'était lui même mit aux poignets en se rendant esclave de la jeune fille. Mais il voulait faire durer le plaisir... Elle aurait tout à regretter, hurler à la Mort qui ne viendrait pas, mourir de l'intérieur...
Il était patient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mer 13 Mai - 17:18

April sentit les dents du démon entamer la chair tendre de ses lèvres. Elle frissonna et sentit son sang bouilloner en elle. A présent, c'était un mélange extatique de saveurs inconnues, les lèvres de Zephiro se teintèrent de son sang et ses mains s'emparèrent d'elle tout entière, elle sentait avec délice les longs doigts puissants dessiner sur sa peau d'étranges formes sanglantes.
Elle n'en avait pas encore assez, elle voulait davantage de lui, inhaler son essence excellement démoniaque, absorber jusqu'à la dernière particule de cet être rêvé.

Soudain, il se détacha d'elle. Elle sembla s'éveiller, légèrement hébétée, incapable de mettre des mots sur les souvenirs qu'elle avait de ces derniers instants.


- "Sais-tu ce que tu fais ? " lui demanda-t-il de son timbre lisse, cet étau, cet écrin satiné qui l'enserrait de plus en plus.

- " Le sait-on jamais...?" répondit-elle avec un étrange sourire, les iris brillants.

Elle ne savait pas ce qu'elle faisait. Elle n'avait jamais su, pour être honnête.
Ce qu'elle savait à présent c'est qu'elle le voulait LUI et pas un autre. Tout monstre sanguinaire qu'il soit, elle était à présent certaine d'une chose : elle ne voulait plus le quitter.

Elle voulait qu'il la possède tout entière, elle regardait ses yeux félins avec une admiration sans borne. Non, April n'était plus la même.

A présent séparée physiquement de lui, elle se sentait comme privée d'une partie d'elle même, comme si on en avait arraché la moitié.
Elle le fixait de ses yeux verts lumineux, ne voyant plus que... lui.

Elle s'avança vers lui avec l'impression effroyable et cependant si douce qu'elle ne commandait plus ses propres gestes.

Elle revint près de lui et tout son esprit se brouilla à nouveau, comme lobotimisé par sa présence.

Elle ne lâchait pas des yeux les iris incandescents alors que ses mains frôlaient la peau ferme et veloutée du démon comme elles auraient caressé une flamme.

Elle appuya son front sur le sien, pour encore s'immerger tout entière dans ces lacs en fusions si étonnants, si captivants...

Ses yeux toujours rivés aux siens, ses doigts cherchèrent ses lèvres à tâtons, les caressèrent avant que ses propres lèvres, ne viennent prendre le relais.

Elle ne l'embrassa pas cette fois alors qu'elle observait, ensorcelée, les détails merveilleux de son visage d'ange..mais laissa simplement leur lèvres se toucher, se frôler...Savourant ce contact, plus intense encore qu'un baiser...

Ses doigts explorèrent la machoire puissante et les mèches carmins comme ceux d'un aveugle. Elle s'imbibait, se délectait, s'envivrait de lui.

Elle le voulait , le voulait encore davantage. Pour cette drogue là, pas d'overdose possible.

Sans prévenir, elle lui attrapa la main, ouvrit grand la porte de chez elle et l'attira à l'intérieur. Elle l'entraîna, sans plus une bride aucune, vers sa chambre où elle referma la porte en s'appuyant contre le panneau de bois blanc, le tenant, l'attirant encore contre elle.

Quiconque connaissait April O'Brien, savait qu'elle n'aurait jamais agit de la sorte. Mais le désir le plus impérieux avait pris possession d'elle, la plongeant dans un état second, comme complètement envenimée par l'aura diabolique de son hôte.

Ses lèvres , n'y tenant plus, s'emparèrent des siennes avec une ardeur surprenante, ses mains attrapant son visage, glissant sur ses tempes, échouant dans la masse écarlate de ses longs cheveux, caressant ses épaules parfaites, l'abîmant peu à peu dans une soif oppressante et irrépressible de cet Enfer incarné...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Sam 23 Mai - 19:42

Zephiro se laissa entraîner par cette suprenante humaine. Elle n'avait peur de rien. De presque rien... Il savait comment la tenir, la tourmenter.
L'éclat sanglant de ses yeux se fit plus cruel encore.
Il plaqua brusquement April contre le mur, emprisonnant ses lèvres et son corps. Sentir son sang bouilloner, le goûter, le savourer, la dévorer de l'intérieur.


Il coinça le tissu du t-shirt de l'humaine ente ses griffes et tira d'une geste brusque, éjectant April sur son lit sans lacher le tissu. Ce dernier céda.
Le Démon s'approcha de l'humaine, impérieux et la fixa de haut. Il lui attrapa la gorge et la souleva jusqu'à lui pour denouveau emprisonner ses lèvres alors qu'elle suffoquait.
Son sang battait sous ses doigts, au niveau de la jugulaire. Il la fixa avec avidité sans relâcher sa prise.
Non... il devait être patient. Tout finir tout de suite n'aurait aucun intérêt. Il la relacha, la laissant tomber mollement sur le matelas.

Son regard sanguin fit le tour de la pièce le temps qu'elle reprenne conscience. Enfin... ce qu'on pouvait appeler conscience à cet instant.
Ses pupilles s'arrêtèrent sur un miroir, il plissa légèrement les paupières avant de s'en approcher et de le briser. Les éclats tombèrent sur la coiffeuse dans un bruit de cristal. Zephiro s'empara d'un morceau de taille respectable et revint vers April.
Le miroir lui écorchait les doigts mais il ne s'en souciait guère.
Léchant son propre sang, il tendit l'arme improvisée à l'humaine tout en se demandant ce qu'elle allait en faire. Il voulait la tester. Voire ce qu'elle avait dans le coeur plus que dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Dim 24 Mai - 13:49

Les bras fermes du démon la collèrent au mur et répliqua par un baiser féroce.
Il entreprit ensuite de la débarasser de son haut à sa façon bien à lui : serrant le vêtement entre ses doigts, la projetant avec sa force de démon sur son lit.

Quand le débardeur ne fut plus qu'une large bande de tissus déchiré, April se retrouva sous Zephiro. Son nouvel ami démoniaque la saisit à la gorge, l'attirant brutalement à ses lèvres ardentes pour dévorer les siennes.
Elle sentit sa poigne ensserrer davantage son cou, l'empêchant bel et bien de respirer. Le souffle de la jeune fille se fit plus rapide, haché, difficile mais elle sentait chaque centimètres d'elle entrer encore davantage en fusion.
Jamais elle n'avait eu d'expérience semblable, cela lui fesait l'effet d'un puissant coup de fouet dans les veines que son sang parcourait à présent à une vitesse fulgurante, nourissant en elle une envie gradissante de nouveauté.

Sentant les griffes du cet être incroyable autour de sa peau, elle était plus près que jamais de ce danger qu'elle adorait tant.
Ses lèvres répondirent avec fougue au baiser qu'il lui donnait en l'étouffant.
Etrangement, malgré la douleur à la gorge, ses poumons et son coeur qui s'affollaient, manquer d'air ainsi ne la paniquait pas. Pas exactement .Cela la plongeait juste un peu plus dans le gouffre de la mort...A ce moment où une seconde pouvait faire toute la différence, elle se sentait bien plus fascinée et aimantée encore à son bourreau...Elle flirtait avec l'abîme et l'embrassait de toutes ses lèvres.

Soudain, alors qu'elle s'apprêtait à mourir, là, entre ses mains, à se laisser gagner par un long et envoûtant sommeil...Zephiro dessera sa prise sur sa gorge et la laissa s'écrouler sur l'épaisse couette rose.

Elle se sentit à nouveau comme brusquement revenue à la réalité. D'autant plus qu'il s'éloigna pour aller briser le grand miroir qui surplombait sa coiffeuse.
En massant sa gorge endolorie avec une l'impression de baigner un de ces poisons au goût et à la texture du nectar, comme imprégnée d'un venin séduisant au point de paralyser ses proies, elle admira, immobile, les muscles du démon se tendre pour venir détruire le verre luisant.

Elle regarda comme elle aurait assisté à un feu d'artifice, les éclats voler dans un chant aigu, se répandre en pluie sur la moquette claire de sa chambre. Les paillettes tranchantes glisser sur la peau et dans les mèches flamboyantes du démon comme une neige poudreuse, légère sur la plus sublime des statues de marbre. Elle vit la main parfaite attraper une long débris argenté et se rapprocher à nouveau d'elle.

Les tranches coupantes traçaient sur l'intérieur de la même mains des traces rougeoyantes, plaies délivrant son sang de créatuer des ombres.

Avec un regard attentif, le démon se posta face à elle. Les doigts blessés s'ouvrirent, lui présentant le dangereux fragment. Ses yeux semblaient demander " et maintenant, que fais-tu ? ".

Un inexplicable sourire se dessina sur les lèvres humaines et le regard vert des émeraudes s'intensifia pour se fondre dans les rubis malveillants qui l'examinaient patiemment.

Elle attrapa le morceau de miroir et le posa plus loin sur le matelas. Ses mains à nouveaux libres, attrapèrent le dos du démon pour l'enlacer et ses sens emportèrent alors la dernière trace de l'April sensée et réfléchie pour laisser place à une véritable possédée qui renversa sans hésiter le démon sur le côté, roulant au dessus de lui, pour à nouveau saisir l'éclat de verre argentin.
Elle se trouvait à présent quasiment assise au dessus de Zephiro.

Ses iris brillaient d'une lueur démente qu'on n'aurait jamais pu leur imaginer.
Tenant sa lame de fortune entre ses doigts sans les couper, elle attrapa la main sanglante du démon de l'autre, la portant à ses lèvres.
Plus folle que jamais, elle voulait goûter chaque part de lui.
Elle laissa ses lèvres s'enrober du liquide vermeil. Même son sang avait un goût extraordinaire.
Un goût embrasé, éthéré et spiritueux comme un puissant alcool.
Qu'elle boirait à même le calice maudit.

Elle attrapa l'autre du main du démon pour entailler sa paume puis s'en prit à ses propres mains, serrant les paupières entre douleur et délice en sentant la lame froide entamer la chair tendre des ses propres doigts et de ses deux paumes.

Ensuite, elle posa ses doigts écorchés sur les lèvres du démon alors que de son autre main, grâce au tranchant de l'objet, elle détruisait les vêtements de cuir et brisait les chaînes. Quand le torse lisse de Zephiro s'étala enfin devant ses yeux, ses mains glissèrent sur la poitrine du démon laisant derrière elle de larges traînées sanglantes qui s'éloignaient depuis ses pectoraux jusqu'à ses fines hanches d'homme.
Elle ne remarqua même pas qu'elle venait de dessiner inconsciemment un V à l'envers.

Son visage regagna celui du démon pour prendre à nouveau ses lèvres. Elle laissa ses incisives attraper la chair humide et incandescente de la lèvre inférieure de Zephiro pour la lècher, la mordiller avec frénésie comme dans une étrange transe alors qu'elle dessinait en laissant glisser ses main gauche et droite à contre sens sur le thorax de Zephiro, encore sans vraiment le réaliser, un barre horizontale à son V retourné. Elle se releva légèrement pour reprendre son souffle et eut un sourire vorace en voyant qu'elle venait d'écrire inconsciemment un grand "A" dont la barre du A s'évasait sur les côtés comme une large bande rougue qui ceindrait le torse de la créâture diabolique.

Elle sentit son dos se cambrer au dessus de lui, son visage avança, la pointe de son nez vint frôles les ailes de celui de Zephiro et ses lèvres glissèrent légèrement sur son visage, caressant ses lèvres brûlantes, son regard plongé, noyé dans les lacs incarnats du démon. Ses mains attrapèrent les siennes, ses doigts blessées se glissant entre les siens, les serrant entre eux, leurs paumes ouvertes et douloureuses. Mêlant leurs sangs et leurs lèvres dans un ensemble mitigé, moite et sucré, humain et vermeil, et bouillant, velouté et capiteux, démoniaque, aphrodisiaque et grenat.

Cette fois ce fut son regard à elle qui sembla demander à celui de Zephiro " Satisfait ? ".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mer 3 Juin - 16:56

L'humaine attrappa l'arme improvisée et la déposa plus loin sur le matela avec une douceur évoquant légèrement un rituel. Le Démon ne lâcha pas du regard ces lacs de jade et d'émeraude qu'étaient les yeux d'April. Celle-ci passa ses mains autour de son torse, un infime frisson parcouru le corps de la jeune fille. Le dernier pas était franchie entre la raison et la folie.
Elle le poussa sur le côté, armée de cette force nouvelle et une fois au dessus de lui, s'empara de la lame argentée. Une fois de plus, Zephiro plongea ses yeux carmins dans ceux de l'humaine. Au milieu de ces perles brillaient des pupilles à l'éclat féroce.
La présence des Démons n'avait pas le même effet sur chaque être. Chez certains il s'agissaiet d'une attraction hors du commun, chez d'autre c'était la révulsion. Mais pour lot commun, ils avaient tous la peur, l'angoisse.

April prit la main du Démon entre ses doigts moites et approcha ses plaies de ses lèvres, aspirant le liquide qui en coulait, goûtant un poison qu'était le sang de ces créatures infernales. Elle ne s'en défairait plus.
Elle attrapa sa main gauche et entailla sa paume. Les oreilles pointues de Zephiro s'agitèrent légèrement mais il ne broncha pas, la laissant faire jusqu'au bout. Ensuite, elle se trancha ses propres mains avant de porter ses doigts aux lèvres du Démon. Celui-ci laissa le liquide rouge teinter ses lèvres alors qu'elle découvrait son torse à l'aide de la lame du miroir. Zephiro la laissa faire tout en sachant que le sort ne serait guère le même pour son pantalon : elle ne pourrait détruire du cuir de dragon avec une arme de ce type. Ses doigts abandonnèrent ses lèvres pour parcourir son torse musclé, laissant sur leur passage la marque rouge de la mort.
Denouveau, elle hapa ses lèvres pour les embrasser, les mordre avec frénésie alors que ses paumes caressaient lassivement le torse du Démon.
Zephiro observa d'un oeil neutre celle qu'elle avait inconsciement d'un point de vue humain mais consciement d'un point de vue démon tracé. Un "A". Un A comme April... Ainsi elle se voyait maître ? Elle le voyait lui appartenir ? C'était interessant... Et elle en semblait plus que satisfaite !

Une fois de plus, elle pencha son visage sur le sien mais cette fois-ci, elle serra ses mains dans celle du démon, ses plaies accolées aux siennes.
Les sangs se mêlèrent à la fois doucement, coulant comme une lave incandescente et rapidement comme un poison virulent. Ce contact déplaisait particulièrement à Zephiro, ça brûlait légèrement et il n'aimait pas mêler son sang à celui de créatures inférieures, même si ce n'était que très peu. Un mélange acide et rouge, incandescent et rubis, brûlant et vermeil, mortel et grenat.
Il laissa échapper un grognement. C'était infecte comme sensation. Comme si on sentait les impuretés infecter les plaies.

Le regard d'April semblait demander, si sûr de lui et impérieux s'il était satisfait.
Il n'avait pas de réponse à apporter.
Elle s'était détruite. C'était ce qu'il souhaitait.
Elle s'infiltrait en lui, il n'avait pas aimé.
C'était elle qui décidé, il n'avait pas à se prononcer pour le moment.

Doucement, il détacha ses mains de celles de l'humaine son regard carmin toujours ancré dans les yeux verts de l'humaine.
Un fin sourire étira ses lèvres. Sourire carnassier et maléfique.
Une nouvelle fois, son regard incendiaire se posa sur la gorge nue d'April. Il en approcha sa main, son pouce caressa la jugulaire, sentant son pouls battre à une vitesse élevée, avec puissance. Un éclat passa dans ses yeux. Il sentait ce gouffre se creuser en lui, cette gorge, cette proie... Il n'avait qu'à tendre la main, qu'à dire un mot et il l'avait...
Continuant de caresser la gorge de l'humaine, il la marquait de son être, de son sang.
Encore une fois, ses oreilles d'elfes s'agittèrent légèrement, signe de son impatience, de sa gêne. Quelque chose n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Jeu 4 Juin - 20:12

Non, en effet, les choses n'avaient pas exactement tourné comme le démon l'espérait.
April se tenait à cheval sur lui, ses mains collées, paumes contre paumes au siennes, mêlant son sang humain au sien.

Elle remarqua que les oreilles de Zephiro remuaient comme celle d'un chat. C'était plutôt amusant...Elle vint embrasser puis mordiller ses lèvres avec des gestes souples, volupteux. Elle ondula par dessus lui pour laisser glisser ses lèvres et son visage sur son torse lisse, s'enivrant de son odeur, se brûlant à sa chaleur puis remontant à nouveau saisir ses lèvres tachées de sang alors que ses doigts parcouraient en effleurant les lobes et la chair pointue de ses oreilles.

Elle plongea ensuite son regard dans celui du démon. Les deux émeuraudes à l'éclat fou se noyèrent alors dans cette lave en fusion.
Elle sentit l'attraction à son comble. Cette fois, elle en était sûre, s'il lui demandait de se tuer, elle le ferait.

Elle fit alors une chose qu'elle n'aurait jamais pu même imaginer :

- Je crois que j'ai suffisament joué, à ton tour. Je romps notre pacte. Oublie ces 24 heures. A présent, je suis à toi.

Au moment même où elle prononçait ces mots, une voix intérieure lui dit : "tu n'aurais jamais du dire ça."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mar 16 Juin - 13:00

Cette phrase résonna longuement dans l'esprit du Démon. Tout ses sens furent mis en alerte. Pacte rompu. Son esprit démoniaque, scellé par son serment, reprenait à présent le dessus. Ses doigts agiles s'enroulèrent dans les mêches rousses de la fille. Ses yeux la scrutaient, la dévoraient... Le goût du sang sur ses lèvres ne fit que raviver cette envie, cette soif de cette essence vitale. Son regard incarnat brillait intensement.

- Vraiment...? murmura-t-il.

Une vie humaine... c'était si peu... et si facile à prendre.
Il se redressa légèrement, faisant basculer April en arrière. Ses doigts se refermèrent cruellement sur sa chevelure rousse, tirant brusquement sa tête en arrière.
Là, la gorge bien exposée aux yeux du Démon...
Il ne devait pas la tuer toute suite, ça ne faisait pas partit de ses plans... C'était tellement plus interessant si elle restait en vie...
Mais cette gorge si pâle, si blanche...

Ses crocs pointues se plantèrent dans la chaire de l'humaine, aspirant son essence vitale. C'était comparable à la fois une morsure et un baiser, le baiser de la mort.
Zephiro se délecta comme s'il buvait à même un calice. Il se redressa au bout de quelques instants qui lui parurent très court. Mais il ne devait la tuer. D'un revers du poignet, il essuya le sang coulant de ses lèvres avant de reposer les yeux sur le corps à demi inconscient.
Ses doigts fins approchèrent de la plaie béante laissée à la jugulaire de la fille. Le sang en coulait abondamment. On contacte de la peau de l'humaine, une lueur rouge émana des doigts du démon. La plaie disparue sans laisser la moindre cicatrice, juste le sang qui s'étalait sur le corps et le lit de l'humaine évoquait ce qui avait pu se passer.

Zephiro se leva et s'écarta, se dirigeant vers la fenêtre. Pour une fois il ne fit pas preuve de violence et ne la brisa pas mais l'ouvrit simplement. Civisme ? Non, question de pratique. On poserait trop de question à April si quelqu'un devait venir réparer la fenêtre. Il ne tenait pas à ce que tout le monde soit au courant de son existance tout de suite.
Accroupis sur le rebord de la fenêtre, il soupira.

- On se recroisera peut-être, qui sait ?

Bien entendu qu'il comptait la revoir, ce n'était pas encore suffisant pour mettre son plan à exécution mais quitte à la faire douter... Ca jouerait en sa faveur.
Deux immenses ailes rouges, comparables à celles d'un dragon apparurent dans son dos. Il les déploya et s'envola avec puissance et majesté, brisant tout de même un carreau au passage avant de disparaitre dans les cieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une vie insipide...   Mer 17 Juin - 0:39

Oh non, jamais elle n'aurait dû dire ça...

Elle le sut à l'instant où les griffes écarlates du démon attrapèrent sèchement ses cheveux roux, l'obligeant à se courber dans une position défiant la gravité.

Elle était cependant loin de regretter amèrement ses mots. Ses prunelles étaient fixées, vrillées, aimantées à la créature infernale.
Elle ferma les yeux en sentant son souffle brûlant carresser la peau claire de sa gorge offerte.
Ses paupières se serrèrent. Elle s' était à présent laissée environner par les ténèbres pour mieux ressentir les gestes du démon qui, fort de son contrôle absolu sur elle, mouvait son corps comme s'il avait s'agit d'une marionnette.
Elle lâcha une plainte douloureuse quand elle sentit les lames d'ivoire glacées entamer sa chair avec ce bruit si particulier.

La sensation glaciale la quitta quand elle sentit sur sa peau les lèvres incandescentes du démon.

Ce fut l'instant le plus éprouvant, le plus douloureux, le plus délicieux, le plus incroyable et le plus puissant de toute sa vie.

Son corps tout entier se consumait de l'intérieur, ses muscles lançaient, hurlaient sous la douleur mais ses sens désiraient, réclamaient ce contact, appelaient cette bouche démoniaque à prendre davantage du liquide vermeil qu'il lui offraient.

Elle sentait sa tête privée de sang plus lourde et sa vue plus brumeuse, de par la position où Zephiro la maintenant, courbée, cambrée en arrière, dos et buste penché dans le vide, l'attraction du sol se fit plus forte comme si la mort s'immisçait dans chaque particule d'elle-même.

Sa peau devint froide et son visage blême suait, rendant son teint blanc bientôt cireux comme celui d'une poupée de collection.

Ses yeux verts roulèrent dans leurs orbites, se noyant d'un blanc vitreux.
Ses paupières papillonèrent, incontrôlables.
Le sang tiède dévala sa gorge, et se répandit en longue traînée caressante et mortelle sur le reste de son corps.

Elle sentit qu'elle sombrait peu à peu, dans un étrange et funeste coma éveillé.

Il la fit bouger puis son dos vint retrouver le matelas moelleux sous sa peau froide.

Son épiderme sentit vaguement les doigts brûlants l'effleurer mais April, qui planait doucement au dessus du gouffre.

Cette voix ardente et lointaine, le bruit du verre qu'on brise...

...Bientôt, le noir s'empara d'elle et ce fut le vide total.


Elle se réveilla plus tard dans la nuit, le cadran digital de son réveil affichait 3h20.

Un air froid pénétrait la pièce par un carreau brisé. Au dehors, haute dans un ciel sombre, nuageux, sans étoiles, brillait la lune. April sentit ses membres lourds comme s'ils avaient été chacun lié d'un puissant garot.

Elle sentit ensuite sur elle une substance humide, un peu sèche qui tiraillait sa peau.

Sa bras se tendit avec difficulté, menant sa main pesante vers sa lampe de chevet.

Elle comprit alors grâce à la lumière que c'était du sang.

Son sang ? Elle se redressa et inspecta son corps. Elle n'avait aucune plaie...

Elle ne gardait de cette soirée qu'un étrange souvenir, des images floues, irréelles, figées et pourtant mouvantes...

Elle sentit qu'elle avait fait quelque chose...mais quoi ?

Elle retrouvait l'usage normal de ses muscles, enfin !

En voyant le sang sur elle et sur la couette rose, elle devina que c'était quelque chose qu'elle n'aurait jamais fait d'elle même.

- Zephiro...murmura-t-elle dans un souffle.

Tout devint alors clair et repassa comme un film dans son esprit. Elle ravala aussitôt ses étranges réminiscences et fit taire sa conscience.

Bondissant sur ses jambes au bas du lit, mue par une soudaine volonté et une soudaine force à la limite du désespoir, elle ramassa activement les bris de miroir qui jonchaient le sol, les balança dans un sac qu'elle ferma autant que possible et jeta dans le conduit de l'étage qui plongeait vers une grande benne au sous-sol, passa l'aspirateur avec acharnement jusqu'à avoir débarassé sa moquette du moindre éclat de verre, prit un large rouleau de scotch imperméable et en recouvrit le carreau brisé.

Ayant fini avec les dégâts matériels, elle se rappela qu'elle n'avait pas fermé en bas, descendit pour tout boucler à double tour, envoyant le plateau de verres et l'orangeade finir dans la benne à ordures, remonta, se rua sur son lit, attrapant avec violence la couette tachée, fonça vers la buanderie au fond du couloir, poussa brusquement la porte, sans allumer la lumière, arracha quasiment la porte du lave-linge et fourra sans ménagement la couette dans le tambour, claquant vivement le hublot.

Elle lança le programme le plus puissant puis courut quasiment vers la salle de bain où n'alluma aucune lumière et elle se jeta sous la douche encore à moitié habillée, dévissant quasiement le robinet pour actionner l'eau chaude.

Bras croisés sur sa poitrine, droite, le yeux fermés, elle laissa l'eau brûlante lui tremper les cheveux, couler dans son dos, sur son corps, la réchauffant et la débarassant de tout ce sang sur elle.

Elle cherchait une sorte d'ablution totale de ce qui s'était produit.
Elle aurait voulu fondre sous l'eau cuisante comme un savon.

Elle laissa la douche déverser sur elle des flots d'eau trop chaude, rougissant sa peau claire, livide...et effaçant de son visage cette sueur glacée qui lui donnait cet air cadavérique.

Finalement elle ôta son jean où l'eau n'avait fait qu'étendre la tache sanglante, le jeta à l'autre bout de la pièce, puis se ravisa, allant le jeter directement dans le conduit à ordures ainsi que ses dessous trempés et marbré de rouge sombre.

Nue, elle avança jusqu'à la salle de bains dans la pénombre de la maison, faiblement éclairée par la lumière pâle et fantomatique de la lune.
Elle retourna sous la douche, refit couler l'eau, avec des gestes bien plus tremblants cette fois, frotta ensuite sa peau pour en ôter la moindre trace de sang, se relava cinq fois, même ses cheveux, se laissant abrutir par l'odeur capiteuse, chimique et artificielle du shampoing pour ne plus penser à rien puis coupa l'eau chaude, se glissant hors de la douche, s'envellopant dans une large serviette, s'essuyant les mèches humides avec une autre. Elle regarda son visage dans le miroir de la salle de bain, à la lueur de la lune et de l'éclairage publique.

Les halos de néons criards mêlés au bleu clair de l'astre nocturne lui donnaient un teint maladif.

Elle détourna son regard de son reflet et quitta la pièce, retournant dans sa chambre.

Là, elle finit de se sècher, attacha ses cheveux en une tresse serrée, passa de nouveaux sous-vêtements et son vieux pyjama bleu à oursons qu'elle avait gardé de ses 12 ans où elle l'avait pris bien trop grand et tenu loin de sa mère. Elle le repassait parfois quand ça n'allait pas.

Le contact chaud, doux, du pilou la rassénait. Elle ouvrit un grand placard pour y dénicher sa vielle couette préfèrée, crème, toute trouée et crayonnée, et toujours aussi chaude et réconfortante.

Elle en borda son lit et vint s'y glisser en tremblant légèrement, s'allongeant sur le flanc, jambes repliées vers elle, et laissa, ainsi recroquevillée, le sommeil l'assomer avec l'espoir qu'à l'aube, les souvenirs et les images aient tous disparu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une vie insipide...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une vie insipide...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers riches-