AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une personne au comportement particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Une personne au comportement particulier   Ven 20 Nov - 19:58

De part et d'autre de l'homme, de longues ailes noires battaient tranquillement dans l'air, l'air était doux, il faisait nuit noire et sous le démon, le paysage accidenté défilait, sous lui, il pouvait observer des vallées, des crevasses et d'autres éléments qui lui étaient étranger.


Effectivement Azraël n'avait jamais que connu le monde d'en dessous, et toutes les choses qu'il voyait sous lui ne l'émerveillait point, mais le dégoutait, trop serein, pas assez sanglant, tout contraire d'un démon. Mais le pire c'était que ce monde était habité par des cafards, les humains, et le problème avec les cafards, c'est que ça pullule et que c'est dur à éliminer.


Le décor changea brusquement, les montagnes et le volcan par lequel Azraël avait transités du monde d'en dessous à ce monde laissèrent place à une étroite bande de plaines, et au loin, une étendue d'eau scintillante brillait. Intrigué, Azraël se posa au bord d'une falaise, le vent fouettait son visage, l'air marin pénétra en lui, le vivifiant, son séjour n'allait peut être pas être si affreux pour finir.


Azraël décolla, et reprit son vol, il avait de la route à faire avant d'arriver à destination, s'il ne se trompait pas il devait se trouver au Nord de sa destination et cette destination devrait être atteints dans environ 6 heures ce qui signifiait au lever du soleil.


Ainsi les 6 heures se déroulèrent sans problèmes, a part l'humidité qui abima légèrement les habits de Azraël mais celui-ci s'en soucia peu, sa chemise rouge sang et son pantalon en satin l'attendait dans son sac de voyage. Au cours de son voyage, Azraël croisa un oiseau qui s'évertua à lui tourner autour, cet oiseau se retrouva bientôt cuit et dans l'océan. Ce monde était agréable mais vraiment pénible à la fois. En fait il aurait été agréable sans les cafards cité plus haut.


Aussi, au moment où les premiers rayons du soleil frappèrent la terre, Azraël arrivait à destination, il avait atterris sur le toit d'un immeuble en périphérie d'une ville, cette ville, n'était autre que, Chicago. Un nid de cafard se dit Azraël, une ville de cafard crée par des cafards pour des cafards et remplis de cafards en fait.


Aux alentours de 8 heures, Azraël se présenta à l'université, il avait remarqué un post vacant de professeur de Français (HJ: se passant aux USA je considère qu'ils parlent Anglais =D), aussi Azraël était passé à la bibliothèque municipal et s'était renseigné sur les quelques modalités de la langue Française, et au bout de quelques minutes, Azraël avait appris une assez grande partie du Français pour pouvoir se débrouiller devant une bande de cafards encore plus idiots que leurs géniteurs.


Aussi, Azraël passa un entretien d'embauche des plus remarquable et fut engager de suite, il commençait même aujourd'hui, c'était parfait. Aussi Azraël se présenta devant l'université de Chicago ce lundi-là. Azraël s'engouffra dans les bâtiments universitaires et observa l'architecture, quelque faiblesse, une ou deux boules de feux et la structure devrait être facilement démolies. Mais ce n'était pas l'heure a ce genre d'enfantillage, il devait s'intégrer pour comprendre plus facilement la complexité de ce monde et ainsi savoir comment les détruire, l'avènement de ce monde ne tarderai pas.


"Auditoire 6666" indiquait le papier qu'Azraël avait reçu, un auditoire qui lui convenait parfaitement à croire que ces humains faisaient quelques fois des choses normales.


Azraël arriva devant ce dit auditoire et entra, il y avait déjà une vingtaine d'étudiant installé, Azraël vêtu de sa chemise rouge sang et de son pantalon satin s'approcha du bureau au pied de l'estrade, un tas de papier était déjà déposé dessus, surement une aide à l'adresse d'Azraël .


Azraël saisit une feuille et la parcourra du regard, les feuilles suivantes était la liste d'élève qui devait prester ce cours, là aussi Azraël la parcourra du regard, attendant que les étudiants s'installent, effectivement la cloche n'avait pas encore sonné mais il y avait déjà des élèves, le reste ne devrait pas tarder.


En attendant, Azraël refoula une fois de plus son envie d'assassiner les personnes présentent.


Dernière édition par Azraël le Mer 25 Nov - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Ven 20 Nov - 20:53

April poussa la porte de l'amphithéâtre avec sa mine de tous les jours. Un air un peu las réhaussé d'un regard toujours pétillant.

*Allez, Ap', une matinée de cours et tu es quitte.*

Une matinée. Une toute petite matinée, c'est quoi dans une vie ?

Courage.

Elle évita soigneusement Trisha Hayes qui la jaugeait du regard et fonça se placer au rang central, encore désert, le plus près de la fenêtre. Elle n'était pas assez stupide pour aller se caler au fond, place des cancres par excellence et première ligne de mire des profs rigides et tâtillons, on le sait tous.

Elle sortit trousse et bloc note. Devant elle ainsi qu'à sa droite, on faisait des pronostics sur ce qui avait fait si brutalement disparaître Mitzrael Do'Han.

D'aucuns présumaient qu'il avait enfin compris qu'il était trop doué pour ce niveau et avait opté pour un établissement d'apprentissage plus poussé - beaucoup enviaient la désinvolture et la précision avec laquelle il répondait aux questions des profs ou traduisait des pages entières de nouvelles étrangères - alors que d'autres préféraient soutenir que c'était la dernière altercation avec Trisha et ses acolytes qui lui avait fait prendre la clé des champs.
C'est vrai qu'après cet évènement, on ne l'avait plus revu et la rousse O'Brien était aux abonnés absents quand on lui posait la moindre question.

" - Dis, April, sérieusement, il est vraiment parti, Do'Han ?

- Très joli, ton pull. J'adore la couleur. "

Lea Serkis se tourna vers sa voisine, Ellen Trager.

- Paraît qu'il a plaqué O'Brien et qu'il s'est barré après. Trisha dit qu'elle l'a vu faire. Depuis, on raconte qu'ils se sont plus revus...

April attrapa un stylo et se mit à le mordiller pensivement, luttant contre une irrépressible envie de rire.

S'ils savaient !

Elle passa sa main dans ses mèches rousse pour dégager son front et tenta de s'occuper en dessinant des ailes dans la marge de sa feuille de cours - on passe le temps comme on peut ! - en attendant que la salle se remplisse enfin.

Ayant ajouté le dernier détail aux ailes de son déchu, elle releva la tête et remarqua alors le prof.
Il était plutôt séduisant - et Trisha Hayes qui se recoiffait et battait des paupières avec un sourire enjôleur depuis quelques minutes n'aurait pas dit le contraire...

April secoua la tête et entreprit d'offrir une dose supplémentaire de plumes à ses ailes.
Elle espérait juste qu'il se révèlerait meilleur que ses collègues.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 21 Nov - 11:12

...
Hayes Trisha
O'Brien April
Serkis Léa
Trager Ellen
...


La liste d'élève continuait ainsi, tout ces étudiants espérant un avenir, Azraël releva la tête, et observa l'auditoire maintenant quasiment plein. Les portes de la salle se refermèrent après le passage d'un retardataire. Devant les yeux d'Azraël, les étudiants du fond, parlaient, ceux de devant le regardait attentivement et ceux du milieu ne bougeait pas.


Azraël tourna la tête et vu une étudiante se recoiffant et battait des paupières à son attention, Azraël allait la calmer, il n'allait tout de même pas laisser un cafard le regarder. Pour ce faire, Azraël se mit dans la peau d'un humain, quelle chose humiliante pouvait-il faire à cette jeune fille ? Tout simple, Azraël monta dans les gradins, s'approcha de la jeune fille (HJ: Trisha) qui le regardait avec attention.


Azraël lui dit en Français.



"Bonjour mademoiselle, pour commencer ce cours nous allons évaluer votre niveau en Français, alors parler-moi de vous !"


[i]Azraël avait parlé en un Français quasi parfait, après tout il venait à peine de l'apprendre on ne pouvait lui en vouloir si il subsistait un léger accent. Mais dans une ou deux heures Azraël devrait manipuler aisément la langue.


Le visage de la jeune fille devint rapidement écarlate, elle balbutia:



"Je...eux...Je m'appelle Trisha Hayes, je fais du français depuis ma deuxième secondaire et...je...heu..."


Azraël ne dit rien, et observa gravement Trisha, autour de lui, quelques élèves ricanaient aux piètres compétences de Trisha. Effectivement, son Français était des plus mauvais, enfin par rapport à lui, il n'avait pas encore pu le comparer. Azraël continua en Français:


"Et bien, Mlle Hayes, je pense que vous devriez y retourner,"


Trisha s'écrasa encore un peu plus sur sa chaise essayant de se faire oublier. Azraël ne la laisserait pas s'en sortir ainsi,


" Mais Mlle, ne vous écrasez pas ainsi sur votre chaise faites honneur à vos piètre capacité, vous nous faites presque pitié."


Les éclats de rire fusèrent de partout et Azraël se tourna vers son public de cafard. Tous se moquait de leur camarade, à part une, une jeune femme à la chevelure rousse, Azraël s'en approcha par derrière et observa ce que la jeune femme avait griffonné sur sa feuille, Azraël s'arrêta et observa un ange, un tsunami de sentiments mauvais l'envahir, il faillit faire bruler la feuille mais il se reprit, les humains vouaient un culte pour les anges tout en se persuadant qu'ils n'existaient pas, aussi Azraël redescendit au pied des gradins légèrement détendu.


Trisha ne le regardait plus et cela convenait parfaitement à Azraël, la jeune femme à la chevelure de feux par contre avait relevé la tête et le regardait, aurait elle sentie l'aura de mauvais, non surement pas, ce n'était qu'un cafard. Azraël regarda les élèves qui avait reprit leur sérieux et leur dit en Français:



" Vous allez commencer par une rédaction sur ce que vous voulez en Français, ainsi je saurai les points à améliorer, si une question, je passe entre les bancs"


Et Azraël ajouta dans sa tête "une question, c'est sur que vous, être inférieur avez besoin d'un guide mais ce n'est pas moi, voyez du côté des anges" A cette dernière pensée, Azraël éclata de rire intérieurement, ce n'est pas les anges qui viendrait aidé les hommes, même étant emplis d'une bonté pathétiques il ne s'abaissaient pas à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 21 Nov - 21:05

Trisha se tassa sur son siège. Rires.
Et ce prof qui la toisait et s'adressait à elle avec tout le tact t le tranchant de sa profession...

April observait la scène, la mine dénuée d'expression.

Cette manie qu'ont les poules de tuer la plus faible.

Elle ne savait rire devant l'humilitation. Simplement penser une nouvelle fois que l'être humain peut être déplorable.

Elle réalisa alors que le prof était passé derrière elle et promenait son regard perçant sur son dessin.

Elle ne bougea plus d'un pouce. Comme si une guêpe lui tournait autour.

Finalement, désintéressé de cette fleur-là, l'insecte préféra voleter jusqu'à son bureau où il donna la consigne pour cet exercice.

April réfléchit. Que dire et que faire ? Enfin surtout qu'écrire en l'occurence...

trouver un sujet donc.

Elle réfléchit. Et si ses réflexions sur l'être humain...
Bien après tout pourquoi pas ?

Elle attrapa sa plume en fronçant un peu les sourcils.
Puis écrit en français - combien de romans et de recueils en langue de Molière avait-elle dévoré !

"
L'humain me nomme mot. Et souvent je lui sers.
Tantôt doux, tantôt gros, je caresse ou lacère.
On dit que je ne tue pas. Mais faudrait-il encore,
que l'homme pour parler sache ce qu'est la mort.

D'une phrase je t'envoûte, te brise ou te dégoûte !
Peux-tu me détenir ?. T'ai-je jamais fait souffrir ?
Je délivre tes peurs, tes craintes ou tes peines
Mais te tiens en horreur quand dois vomir ta haine.

Car me voilà ton arme et bientôt ton esclave.
Je dois t'offrir des larmes, des ruines et des épaves.

Parfois je vous échappe. Et me moque de vous.
Rares sont ce qui m'attrapent et me plient à leur goût.
Le vrai maître, c'est moi !
Humain regarde toi !

Souvent tu m'avilis,
Me fais traître et cruel
Je dis mais comme, je rie !
Au fond tu n'es que fiel.

Sinistre créature qui marche sur cette Terre,
Foulant ces plaines sombres où traîne sa misère

Comprendras-tu jamais ?
Que tout ce que tu dis tien
Attends l'heure rêvée
Pour fondre dans tes mains ?

Et te laisser enfin éseulé, démuni
Pour clore ton destin et reprendre ta vie."

Elle relut son écrit et sans un mot, le fit passer à la rangée devant qui ramassait les feuilles et les mena au bureau du prof.

Bon, il n'y avait plus qu'à voir...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Dim 22 Nov - 13:31

Le calme revenu, les étudiants se mirent à rédiger, durant les quelques minutes qu' Azraël leur laissa pas un seul ne leva la main, pathétiques, combien de fautes devrait il relever avant qu'il se décide à reconnaitre leurs capacités médiocres.


Au bout de quelques minutes, un élève vint lui rendre un tas épais de feuille, Azraël saisit la première feuille, April O'Brien, il parcourra la copie des yeux, il fut des plus étonnés, pas une faute d'orthographe mais ce n'était pas le plus étonnant, c'était le sens du texte, Azraël appréciait, ca le faisait même jubiler, un cafard se croyant supérieur à ses autres amis cafards en les dénigrants, mais toujours si inférieur au démon.



"Mlle O'Brien" lança-t'il en Français(HJ: marre de le préciser donc je dirai que jusqu'a maintenant ce sera en Français je préciserai quand je repasse en Anglais )" Auriez-vous un si piètre opinion de votre espèce ? Pourtant, n'êtes-vous pas persuadez d'être seul dans les mondes ?"


Azraël avait mis beaucoup de sous entendus, il ne lui restait plus qu'à observer la réaction de la jeune femme. Il y avait déjà trop de détails pour que Azraël passe à côté, serait il possible qu'un cafard soit au courant de la réalité des choses ?


Azraël l'observa donc, une aura de plaisir malsain apparraissait autour de lui, et il observait attentivement la jeune femme de ses yeux acajou, en se mordant légèrement ses lèvres rouges sang laissant paraitre ses dents blanches et pointues.


Azraël guettait le moindre signe révélant quelques choses chez la jeune femme, elle ne devait être au courant de rien, et si c'était le cas il aurait une conversation avec elle, et elle aurait la chance de mourir où de se retrouver dans les salles de tortures du monde d'en dessous, mais il aviserait plus tard, maintenant il devait continuer son cours tout en attendant un signe de la jeune femme.


Et Azraël continua son cours, en l'introduisant et faisant passer des feuilles aux élèves.
Azraël observa qui était April, il reconnut la jeune femme à la chevelure rousse, un ange, un piètre opinion de la race humaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Dim 22 Nov - 14:29

April ne cilla pas quand il lui reprocha la dureté de son texte.

Elle laissa ce léger sourire qu'elle retenait jusqu'alors quand le prof reprit son cours et s'employa à gommer une partie des ailes pour les dessiner brisées, un pan balant, désarticulé. A côté, elle dessina une pomme ronde et verte et dessus, un mince filet de sang noir qui s'écoulait d'une dent, rouge, brisée, acérée encore plantée dans l'épicarpe.

Ellen eut une question.

- " M'sieur, s'il vous plaît, " aux aguets " ça veu dire quoi ? Je l'ai lu dans un texte francais, j'ai pas compris "

Nouveau sourire de la part d'April.

Tout à coup, un son strident et entêtant se fit entendre dans tout le bâtiment.

Ah oui, c'est vrai. Exercice d'alerte incendie.

April laissa la classe sortir avant de se décider à son tour, quand il ne resta plus un élève. Seul le prof et elle.

Avant de passer l'encadrement de la porte pour rejoindre le reste des étudiants, d'un pas tranquille et sûrement pas pressé, elle se tourna vers lui avec un regard brillant :

" Pourtant il me semblait bien avoir noté " mot" et non " April O'Brien.". Mais on fait souvent l'erreur de ne saisir que ce que l'on croit avoir lu...Ne dit-on pas que la vérité est dans l'imaginaire ? "

Elle sourit et sortit retrouver les autres mais la plupart en avait profité pour filer et la classe de français n'étant pas composée de plus de 10 élèves - car la langue n'était pas des plus simples - , elle eut la surprise de se retrouver seule dans l'auditoire quand il fallut revenir en cours.

Seule avec ce prof qui semblait déjà l'avoir dans le colimateur...

Foutue chance quand tu nous tiens...

Hé ! Mais où était passée sa feuille et ses dessins ? Ils n'étaient plus sur sa table...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Dim 22 Nov - 15:09

Aucune réaction, pas le moindre étonnement aux paroles d'Azraël qui pourtant avait utilisé la deuxième personne du pluriel pour parler des hommes, il avait fait allusion à plusieurs mondes et pourtant Mlle O'Brien n'avait rien dit rien fait, un léger doute naquit en Azraël et si il s'était trompé sur son compte, d'une façon ce n'était pas important, après tout aucun autre élève n'avait relevé ses propos, Azraël avait surement sur estimé les humains, comme quoi, les démons étaient vraiment les êtres-vivants les plus supérieurs. Une question vint le sortir de sa réflexion:


" M'sieur, s'il vous plaît, " aux aguets " ça veu dire quoi ? Je l'ai lu dans un texte francais, j'ai pas compris "


Azraël allait répondre à cette question idiote, oui, après tout il devait assumer le rôle d'enseignant même s'il sentait qu'il ne tiendrait pas longtemps avant de bruler un ou deux élèves.


Donc, Azraël allait répondre lorsqu'un bruit vint frapper ses tympans, qu'étais-ce ? Azraël perdu regarda les élèves sortir, étais ce une coutume locale de sortir en plein milieu d'un cours ? Azraël ne dit rien et laissa faire, la classe se vida, il ne restait plus que lui et la rousse, qui s'approcha de lui et dit:



" Pourtant il me semblait bien avoir noté " mot" et non " April O'Brien.". Mais on fait souvent l'erreur de ne saisir que ce que l'on croit avoir lu...Ne dit-on pas que la vérité est dans l'imaginaire ? "


*Idiote* pensa Azraël, n'aurait elle pas compris le sens des propos d'Azraël se serait il vraiment trompé ? Il ne savait pas, il devait absolument en apprendre plus sur les humains. Ensuite April sortit de la classe, laissant Azraël seul dans son auditoire, il remarqua que tout les élèves avaient récupérer leurs affaires sauf April, le démon se téléporta au banc d'April et prit les feuilles sur le banc, il devait en être sur.


L'ange qu'il avait remarqué plutôt avait légèrement changer, au lieu de belles ailes bien plumés(HJ: ouai mdr sont plumés les anges mdr), elle étaient maintenant brisées, désarticulées. A côté de cet ange abimés, une pomme verte avec une dent plantée dans la chair, de la dent, du sang noir coulait, Azraël retourna à son bureau et observa les autres croquis d'April.



Cet à ce moment là que le bruit strident s'estompa, aucun élève ne revint, à part une, April O'Brien, ainsi deux personnes occupaient maintenant l'auditoire 6666. La jeune femme retourna à sa place, et tandis qu'elle montait les gradins, Azraël ferma la porte. Lorsqu'il se retourna, la jeune femme regardait paniqué une chose manquante sur son bureau.Azraël était satisfait de l'effet produit.


Aussi, il sourit intérieurement, seul avec sa victime, son sang impur battant à ses tempes.



"Serait-ce ceci que vous chercher Mlle O'Brien" dit'il en soulevant les esquisses d'April. " Pensant que vous ne reviendrez pas comme vos camarades je me suis permis de jeter un coup d'oeil, inintéressant, je ne parle pas de votre talent bien sûr (HJ: quel salaud cet Azraël *-*) je parle de ce que vous avez représentez. J'aime particulièrement l'ange, reflétant bien plus la réalité que votre première esquisse. En ce qui concerne la pomme par contre, le sang n'est il pas rouge ?"


Le sang, rouge oui mais pas pour tout le monde, le sang impur d'un démon n'est il pas à tendance noir ? Si bien sûr. Toisant de son regard acajou, Azraël alla s'appuyer a son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Dim 22 Nov - 16:14

Quoi ? Hein ?! Oh non !

Le prof avait chopé la feuille.

April se mordit les lèvres. Pas possible d'être aussi conne !

J'aime particulièrement l'ange, reflétant bien plus la réalité que votre première esquisse. En ce qui concerne la pomme par contre, le sang n'est il pas rouge ?"


Elle sentit alors une menace certaine dans le regard de ce nouvel enseignant.

Et avec tout ce qui traînait dans les alentours en ce moment...On ne sait jamais.

* Ok reste calme, April. Ne cherche pas à jouer l'idiote maintenant tu seras sûrement pas crédible. La folle peut être ? Bon essayons...*

- Je sais que vous êtes au courant. fit-elle usant de toute la comédie possible pour se donner un ton grave.

- Vous avez parlé des autres mondes. Roswell, les cropcircles, ces témoignages de l'Air force, ces disparitions qu'on a jamais su expliquer...Vous aussi vous les avez vus, hein...? Personne ne me croit quand j'en parle mais moi je sais. Je les ai touchés...! Il sont bien là.

Il vallait mieux qu'il la prenne pour une vraie dingue, elle avait l'habitude à force.

Elle leva les yeux vers la grande baie vitrée de l'auditoire.

-Ils sont toujours là...souffla-t-elle avec une conviction feinte.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin / Ange Majeur
avatar
Messages : 472

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Gardien de l’Oerden
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Dim 22 Nov - 16:19

(et là c'est le moment où je ramène Zephiro xD)

(nan, délire out, jvous laisse faire mumuz Razz)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-les-mondes.forum-actif.net
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Dim 22 Nov - 17:12

- Je sais que vous êtes au courant.


Victoire pensa Azraël durant un court instant malheureusement, il se dit qu'il allait enfin savoir ce que cette jeune fille cachait réellemnt mais la suite faillit le mettre en colère.


- Vous avez parlé des autres mondes. Roswell, les cropcircles, ces témoignages de l'Air force, ces disparitions qu'on a jamais su expliquer...Vous aussi vous les avez vus, hein...? Personne ne me croit quand j'en parle mais moi je sais. Je les ai touchés...! Il sont bien là


Azraël esquissa un sourire malsain, les cropcricles n'étaient qu'une invention humaine, en ce qui concernait les témoignages et les disparitions, Azraël le savait, c'était l'oeuvre de démon mineure qui avait voulut faire mumuse avec l'humanité, mais cette fille pensait y croire vraiment déplacé quand celle-ci vous fait une représentation presque exacte d'un ange, et qu'en plus elle représente le sang des démons dans le fruit défendu, Azraël ne tomberait pas dans le manège de l'humaine qui était des plus osés.


-Ils sont toujours là...


Effectivement, les démons étaient toujours là, après tout les anges n'étaient plus là donc il ne pouvait y avoir que des démons et surtout, elle en avait un en face d'elle. L'aura malsain autour d'Azraël se renforca encore un peu, il augmentait au fur et à mesure que la peur de la jeune femme augmentait. Azraël jubilait (HJ: Un vrai sadique mdr).


Ainsi pour toute réponse au propos de l'humaine, Azraël abhorra son sourire le plus malsain,Azraël était entre la porte et la jeune femme, ainsi elle aurait du mal à s'enfuir. Maintenant qu'Azraël avait des doutes sur elle, il ne la lâcherait pas.


"Mlle O'Brien croyez-vous aux Anges et aux Démons ?"


Azraël avait lâché cette question avec un ton tellement malsain que n'importe qui aurait tremblé. Azraël renforça ce malaise par son regard.


(HJ: mdr Reiyel, ce serait excellent xP rien qu'imaginer la réaction d'April mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Lun 23 Nov - 19:20

Ouuuuuuhhhhh que ça sentait mauvais ce genre de question !

* Merde ! Il te tient April !

Bon bon, garde ton calme et ne t'avance surtout pas trop ! *

Elle avait un peu de mal à respirer correctement quelchose lui brûlait dans la gorge. La dernière fois quelle avait ressenti ça, c'était avec Zephiro...

Etrange. Très étrange.

* Ne le laisse pas te toucher ! Surtout pas ! C'est comme ça que l'autre t'as eue ! Garde tes distances, April ! *

Elle ne recula pas, n'avança pas non plus.

Rester tranquille. Comme devant un T-Rex. ( XD désolée pour la comparaison Azrael >< )

Elle avala péniblement sa salive. Le moindre faux pas lui coûterait cher, elle le sentait de plus en plus.

- Hé bien, fit-elle d'une voix un peu voilée et pas forcément assurée, le bien et le mal sont partout...Oui, il a des gens plus mauvais que d'autres et certains meilleurs que le reste, si c'est bien l'image que vous évoquez...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Mar 24 Nov - 19:41

Pétrifiée était sa victime, sur le corps de la jeune femme, une fine couche d'eau apparaissait, April était figée, ne sachant que faire, cette situation plaisait à Azraël, lui et une victime de quoi rêver d'autre ?


A la vue de sa victime se décomposant, Azraël ne put retenir un léger sourire sadique digne d'un démon, quand allait-elle craquée ? Cela ne devrait plus tarder, la preuve, d'une petite voix April répondit:



- Hé bien, le bien et le mal sont partout...Oui, il a des gens plus mauvais que d'autres et certains meilleurs que le reste, si c'est bien l'image que vous évoquez...


Heureusement qu'Azraël se sentait bien dans la situation, car la jeune femme faisait preuve d'une idiotie sans bornes face à lui, Démon Majeur, effectivement en temps normal, Azraël se serait laissé guidé par ses sentiments et la jeune humaine se serait déjà trouver dans une situation plus...périlleuse.


Mais Azraël jubilait déjà assez, aussi il décida de prendre la peine de répondre à la rousse.



"Non pas vraiment, je ne parle pas de ce paradoxe humain qu'est la notion de bien et mal, je parle plutôt des pigeons que sont les Anges et les êtres magnifiques et supérieurs que représentent les Démon, prenez mon propos au premier degré Mlle O'Brien"


Azraël avait prononcé le nom d'April d'une façon de dégout, pour bien appuyé le fait qu'elle n'était qu'un être inférieur. Azraël regarda le dessin d'April représentant la pomme et l'Ange et le brula à l'aide d'un briquet, il aurait pu utiliser son pouvoir, mais pourquoi le faire quand il n'était pas sur de l'implication totale de sa victime dans l'histoire réel des mondes ? Azraël ajouta:



"Dans le cas où vous y croyez, mettez vous en tête que la bonté des Anges n'est qu'une illusion malheureusement ancrée dans vos pauvres têtes, comme si les Anges se soucieraient de vous alors qu'ils ont déjà peur pour eux mais par contre, les démons, eux, vous pouvez leur confiez vos vies..."


Azraël éclata de rire, un rire cristallin qui vint renforcer l'atmosphère lourde de peur. Pour appuyer son dernier propos, Azraël vint déposer délicatement, tellement délicatement que s’aurait été pris pour une menace, sa main sur l’épaule d’April.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Mer 25 Nov - 15:48

April frissonna en écoutant les paroles du "prof" et sentit un filet de sueur glacée gagner son dos quand il posa sa main avec une douceur alarmante sur son épaule.

* OH NON ! Ok calme-toi, calme-toi ! April, ne perd pas pied et continue d'essayer de sauver ta peau.*

Elle ignorait si les Anges étaient si égoistes et lâches qu'on les décrivait.

"On" ? Mitzrael parlait d'"immortels" mais le mot " ange" semblait avoir le don de le foutre en rogne.
Les seuls qu'elle avait réellement entendu parler d'eux étaient des démons.

Et c'était alors demande au chat ce qu'il pense du chien...Tout est relatif.

April soupira et s'assit sur une table près d'elle.

- D'accord, vous avez gagné. Oui, je vois très bien de quoi vous parlez. Je ne sais pas l'expliquer mais je le sais. Il semble inutile de faire semblant, alors autant tout vous raconter. Je fais des rêves étranges. Inquiétants même. Et ce depuis que j'ai vu cette lumière blanche, ce flash de lumière pour être exacte - April remercia intérieurement la mémoire de Mitzrael - un soir, je me promenais et j'ai croisé deux hommes, l'un était blond et l'autre avait de longs cheveux rouges, ils semblaient en pleine joute verbale.

C'est tout ce dont je me rappelle. Ensuite je n'ai que vu cette si soudaine et puissante lumière blanche.

Depuis ce jour, je fais des rêves vraiment étranges où je vois des griffes, des ailes brisées, des yeux rouges et d'autres...plus clairs - hors de question de parler d'yeux vairons, elle pouvait aussi bien afficher la tête de Mitzrael avec WANTED marqué sur l'affiche - des dents, non des crocs plutôt, pointus et effilée comme des lames, des oreilles pointues et d'autres plus humaines...du sang noir, du sang rouge, je rêve que je gèle ou que je brûle...Et je ne sais, à vrai dire, rien expliquer de tout ça...j'avoue que je suis un peu perdue...

( C'est grave docteur 'o' ? XP)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Mer 25 Nov - 19:12

Le corps de l'humaine se détendit brusquement, Azraël pu sentir les moindre tendons se relâcher, comme en signe de rémission, Azraël avait gagné ? Il verrait cela.


Pour le moment April s'assit à un banc tout près, elle regarda Azraël et dit:



- D'accord, vous avez gagné. Oui, je vois très bien de quoi vous parlez. Je ne sais pas l'expliquer mais je le sais. Il semble inutile de faire semblant, alors autant tout vous raconter. Je fais des rêves étranges. Inquiétants même. Et ce depuis que j'ai vu cette lumière blanche, ce flash de lumière pour être exacte. Un soir, je me promenais et j'ai croisé deux hommes, l'un était blond et l'autre avait de longs cheveux rouges, ils semblaient en pleine joute verbale. C'est tout ce dont je me rappelle. Ensuite je n'ai que vu cette si soudaine et puissante lumière blanche. Depuis ce jour, je fais des rêves vraiment étranges où je vois des griffes, des ailes brisées, des yeux rouges et d'autres...plus clairs ,des dents, non des crocs plutôt, pointus et effilée comme des lames, des oreilles pointues et d'autres plus humaines...du sang noir, du sang rouge, je rêve que je gèle ou que je brûle...Et je ne sais, à vrai dire, rien expliquer de tout ça...j'avoue que je suis un peu perdue...


Azraël observa des ses yeux de flammes la jeune femme, effectivement, il ne savait sur quel pied danser, devait il prendre les paroles de la jeune humaine comme la vérité -après tout ils étaient si facilement manipulables- ou devait il penser qu'April avait un plan pour échapper à ses griffes !!


Azraël ne savait vraiment pas laquelle de ces deux solutions étaient la bonne, ainsi dans ce genre de situation il ne lui suffisait que de marcher dans les paroles mais faire son propre plan à côté et le plan d'Azraël était déjà tout trouvé.


Aussi Azraël sonda du regard le jeune O'Brien et lui dit:



"Seriez-vous en train de me raconter que les êtres supérieurs à vous on décidé de faire de vous quelqu'un de spécial ? Je ne sais pas avec quelle genre de personne vous avez trainé ces derniers temps, mais cette personne ne devait pas être un ange ni un démon pour vous fournir un point de vue si bancale. Il faut vous dire que les Anges sont les méchants et les Démons les gentils, n'est ce pas paradoxal ? Mais essayez de voir tout ce que le malheur vous offre comme nouvelle possibilité et à quel point des moments de bonheurs sont suivis de période où même les malheurs ne vous affectent plus tellement vous êtes démises par la trahison!!"


Mensonge bien évidemment mais si facile à tourner pour qu'un humain y croie, après tout, Azraël détestait les humains et le malheur qu'il sèmera sur cette planète sera bénéfique à un cafard, comme quoi Azraël était tout de même un être "gentil". (HJ: kofkofkof) enfin c'est ce qu'il faisait croire à April...En réalité, c'était un Démon.



Maintenant il fallait voir comment la jeune femme s'en sortirai avec le raisonnement d'Azraël qui était lui aussi tourner d'une drôle de façon cachant un message sans grand rapport avec ce qu'il avait dit, ce message était un truc du genre:



*Donnez moi plus de précision sur les deux êtres que vous avez rencontrez*


,pour la première partie. La deuxième partie était déjà plus clair, elle disait,


*abandonnez vos idées ridicules et retournez a votre vie de cafard ou alors vous mourrez. De toute façon vous n'êtes rien.*

(HJ: effectivement je pense qu'il faut s'inquiéter MDRRR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Ven 27 Nov - 16:56

April sentait sur elle le regard brûlant et paradoxalement glaçant de l'homme. Comme s'il fendait les iris verts.

"Seriez-vous en train de me raconter que les êtres supérieurs à vous on décidé de faire de vous quelqu'un de spécial ? Je ne sais pas avec quelle genre de personne vous avez trainé ces derniers temps, mais cette personne ne devait pas être un ange ni un démon pour vous fournir un point de vue si bancale. Il faut vous dire que les Anges sont les méchants et les Démons les gentils, n'est ce pas paradoxal ? Mais essayez de voir tout ce que le malheur vous offre comme nouvelle possibilité et à quel point des moments de bonheurs sont suivis de période où même les malheurs ne vous affectent plus tellement vous êtes démises par la trahison!!"

Elle recula un peu sur la table où elle était posée.

Qui était donc ce type ? Pas vrai, ça ! Ils étaient plus d'un milliards d'humains : Pourquoi fallait-il qu'ELLE attire tous les tarés de l'univers ?!

- Oui, on dit souvent que le blanc ne parait jamais aussi clair que près du noir. Mais le noir s'il souligne la blancheur n'en reste pas moins noir pour autant, n'est-ce pas ?
Quant aux êtres supérieurs...Comme je vous le disais, la vérité n'est-elle pas dans l'imaginaire ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Ven 27 Nov - 20:58

Impression étrange. Qu'est ce qu'il pouvait bien faire à Anteria ?
Le Démon survola Chicago à plusieurs centaines de mètres de hauteur. Il ne risquait pas vraiment d'être vu et de toute manière il s'en fichait un peu.
La source de l'énergie se trouvait juste sous lui, dans un ensemble de bâtiment qu'il avait déjà vu pour en avoir visité toits et cours. L'université de langues de la ville. Allons bon, peut-être allait-il revoir sa chère et tendre petite humaine ?
A cette idée, une autre vint à son esprit et le frustra légèrement. S'il y avait un autre Démon dans ce bâtiment, il y avait de fortes probabilités pour qu'il soit avec April puisque celle-ci s'était amourachée d'un Déchu... L'idiote. Elle allait finir par ce mettre tout le monde à dos.
Dans l'affaire, ce qui était déplaisant n'était en tout les cas point la présence de ce peut-être et sûrement Démon mais plutôt qu'il puisse s'en prendre à SA proie favorite du moment. Et puis il avait besoin de se passer les nerfs aussi...

Il descendit doucement en tournoyant au dessus de l'université. Il y avait pas mal d'agitation dehors, si bien qu'il se posa un peu à l'écart avant d'opter pour la forme du gothique qu'il appréciait en ce moment.
Sous cette forme de jeune humain, il s'avança vers le bâtiment avec assurance et nonchalence, jouant avec une chaîne pendant le long de sa jambe. Il sentait de plus en plus distinctement cette essence de ténébres. Elle était plutôt puissante et Zephiro en jugea que le Démon devait être d'un niveau supérieur par rapport à lui.
Ses pieds le conduirent jusqu'à la porte 6666 et ce avec une facilité déconcertante. Il le sentait tout proche. D'ailleur, il pouvait percevoir des brides de conversation.
L'humain sentit une toute légère résistance de la porte mais n'eut aucun mal à l'ouvrire sans brutalité. Il la poussa et fit son entrée en scène à sa manière.

D'un pas assuré, il s'avança dans l'amphithéatre qu'était la salle.

- Un vrai moulin, on entre comme on veut ici, lâcha-t-il.

La porte se referma derrière lui sans qu'il ai eu besoin d'y toucher.
A part lui se tenaient deux personnes dans la pièce. Son regard s'attarda d'abord sur le Démon, la source d'énergie. Il le fixa dans les yeux avant de tourner la tête vers la demoiselle.
April O'Brien, quelle charmante surprise, c'était tellement inattendu... (notez l'ironie ^^). Son regard s'illumina légèrement d'une étincelle... qu'elle connaissait bien. Elle l'avait forcement reconnu, il s'était toujours présenté à elle sous cette apparence.

Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de l'humain alors qu'il reprenait sa véritable apparence. Ses cheveux noirs virèrent au carmin, ses oreilles devinrent pointues et couvertes d'anneaux, son torse nu puissant et musclé, couvert d'un étrange tatouage rouge qui remontait jusqu'à son visage. Ses yeux, quand à eux, étaient d'un rouge sang où brillaient une pointe de sadisme mélangée à autre chose d'indescriptible, libre à chacun d'y voir quoi.

- Très chère April, je te vois là en bien bonne compagnie.

Un sourire dévoila ses canines blanches et légèrements pointues. Elles se souvenaient bien de la tendre chaire de la mortelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 28 Nov - 13:21



*Oh non.

Non.

Non !

Non !!

NON !!!*

April sentit le vide s'engouffrer traîtreusement sous ses pieds quand elle vit le nouvel arrivant.

Ce gothique ! Elle ne savait que trop bien ce qu'il dissimulait. Elle était morte. Terminée. Fichue. Adieu monde cruel.

*Raaah tais-toi donc, imbécile ! Et trouve un moyen de t'en sortir !!!*

Il lui fallait prévenir quelqu'un. Oui, mais qui ?

*Qui ? Mais April tu le sais très bien !!!*

Elle attendit que l'attention des deux autres se soit détournée d'elle et glissa la main dans sa poche arrière. Là où reposait son tout nouveau portable.

*Saloperie d'engin tactile, allume-toi !!! *

Ok, maintenant, tâtonner, main dans la poche arrière pour trouver le répertoire.

*Bien, contacts...Dane Cooper…* - elle compta mentalement jusqu'à tomber sur le bon numéro et appuya rapidement, d'un geste peu assuré, les mains moites et tremblantes, sur le bouton " appel ".

Voyant que le démon reprenait son apparence normale, elle fit glisser sa main hors du jean avec sursaut.

Tout. Tout mais pas ça.

Son regard tomba sur le flot érubescent de ses mèches souples, sur la perfection de sa peau, sur l'incarnat parfait de ses iris, sur la chair charnue, incandescente de ses lèvres.

A partir de ce moment, April O'Brien se retrouva à nouveau débranchée du système. Déconnexion brutale. Toutes ondes brouillées. Une seule fréquence : ZEPHIRO ( la radio de tous vos maux ! XD )

- Très chère April, je te vois là en bien bonne compagnie.

Elle s'avança vers lui comme si elle était soudainement aimantée.

Il était si magnifique, si sombre et vif à la fois, si…parfait...

Elle vint à lui, de sa démarche hypnotisée, jusqu'à pouvoir sentir son souffle ardent sur son visage.

Sa main humaine irrésistiblement attirée vint caresser sa peau nue de son épaule à ses côtes droites.

- Tu m'as manqué...souffla-t-elle, toute réflexion entièrement annihilée, avant de rapprocher lentement, fiévreusement comme luttant contre une transe inexplicable, de ses lèvres que les siennes touchèrent, s'y brûlant presque avant de se livrer complètement à lui en l'embrassant avec ferveur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 28 Nov - 13:37

-Oui, on dit souvent que le blanc ne parait jamais aussi clair que près du noir. Mais le noir s'il souligne la blancheur n'en reste pas moins noir pour autant, n'est-ce pas ? Quant aux êtres supérieurs...Comme je vous le disais, la vérité n'est-elle pas dans l'imaginaire ?


Azraël sentait monter en lui le désir de destruction, cette April était tellement idiote qu'elle en devenait intéressante. Car ce spécimen confirmait l'aversion qu'avait Azraël pour les humains.


Mais cette conversation avec cette jeune femme donnait à Azraël une nouvelle dimension de l'humain (HJ: Serait il en train d'apprécier les humains ?). Les êtres-humains n'étaient que du bétail pour les Démons et Azraël les ferait souffrir (HJ: et ben non ce n’est pas pour maintenant mdr).


Ainsi Azraël prenant plaisir à voir sa victime morte de peur allait répondre lorsque la porte de l'auditoire s'ouvrit, Azraël nu pas besoin de se retourner pour tout de suite analyser le nouvel individu: Un démon, Mineur, l'aura de sadisme qu'il dégageait était nettement inférieur à celle d'Azraël, le démon était de sexe masculin, Azraël l'analysa ainsi en une fraction de seconde avant même que le nouveau venu ne puisse dire quelque chose.



- Un vrai moulin, on entre comme on veut ici,


Azraël se retourna, un jeune humain habillé de couleur sombre était rentré dans la pièce. Le démon observa attentivement Azraël pour ensuite se tourner vers April. Azraël observa du coin de l'œil le visage d'April, une lueur s'était allumé dans ses yeux, est-ce qu'elle connaissait le démon ? Intéressant. Sur les lèvres du nouveau venu, se dessina un sourire, un sourire emplis de sadisme, dans les yeux acajou d'Azraël, une lueur d'amusement s'alluma.


Le démon s'avança vers Azraël et April et revêtit sa véritable forme, rien d'extraordinaire, un torse musclé avec un tatouage rouge, assez grand, mais d'une puissance modérée, même Azraël dans son enveloppe ressemblant à celle d'un humain émanait une méchanceté plus importante, mais Azraël appréciait assez bien les Démon mineur, s'était des démons dévoués et prêt a tout pour leur maitre ce qui était utile.



- Très chère April, je te vois là en bien bonne compagnie.


Lâcha le nouveau venu.


Oui Azraël ne connaissait pas le démon mineure, mais en même temps il y en avait des milliards Azraël ne pouvait pas tous les connaitre.Deuxième détail, le démon connaissait le nom d'April, ce qui confirmait la thèse d'Azraël, il se connaissait déjà.


Aussi, il attendrait de voir comment réagirait Mlle O'Brien, Azraël aviserait ensuite, aussi pour le moment Azraël s'appuya contre son bureau en observant la scène qui allait suivre, c'était comme lâcher un agneau dans une arène où il y a un loup, le tout est toujours intéressant.



Et la suite ne fut pas des moins amusante, la jeune femme paniquée s'approcha du démon comme envoutée, elle lui dit :


- Tu m'as manqué...


Deuxième confirmation, c'était plus que suffisant maintenant Azraël étais sur qu'ils s'étaient déjà rencontré. Tandis que la jeune femme embrassai le nouveau venu, Azraël remit un mèche en place et se leva. Une aura de puissance recourant sa peau, il s'approcha du couple. Et ne lacha qu'un mot, un seul mot qui en disait long.



"Inintéressant !"


Dit-il une lueur de sadisme au fond de ses yeux. Cet évènement avait appris quelque chose à Azraël, les humains étaient peureux et aimait leur bourreau, surement un instinct de survie que leur vie antérieur d'animaux avait laissé. Vraiment répugnant.


En ce qui concernait le Démon, Azraël ne pouvait pas lui en vouloir d'aimer une humaine même si c'était un acte humiliant même pour un Démon mineur, mais après tout du moment qu'il nourrissait Nectos, Azraël ne se melerait pas de sa vie enfin pour le moment.


Azraël dépassa le couple pour aller s'installer à quelques siège de là, et continuer ses observations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 28 Nov - 20:33

L'humaine, si frèle et si fragile, s'avança vers lui, le regard à la fois vide et fou. Sa main froide caressa la peau incandescente du Démon qui l'observait sans sciller.

- Tu m'as manqué.

Puis les lèvres mortelles s'emparèrent de celles charnues et parfaites du Démon avec fervence. Zephiro ne broncha pas, il se laissa faire et même : y répondit. A son tour il l'embrassa, lui mordant doucement les lèvres. Oui, ça lui avait presque manqué. Il la tenait aussi bien physiquement que mentalement et savait ce qu'il avait à faire.

"Inintéressant !"

Zephiro s'arrêta avec lenteur sans vraiment porter attention au Majeur qui s'était rapproché. Il se contenta d'hausser un sourcil. Inintéressant ? Ses yeux rouges croisèrent brièvement ceux acajous du Démon. Ils brillaient d'une lueur de sadisme, ce qui fit sourire interieurement le Démon rouge. Qui avait-il de si ininteressant qui pouvait néanmoins amuser ce Majeur ? Ca, il tâcherait de le découvrir en temps voulu.
Zephiro suivit du regard ce Démon qui se pensait supérieur et se montrait bien hautain. Ce dernier alla s'assoir et continua son observation comme aurait pu le faire un scientifique.

Une idée germa alors dans l'esprit de l'immortel, une idée qui le fit sourire. Il observa encore un instant l'autre Démon puis revint à l'humaine qui restait blottie contre lui. Doucement, il lui souleva le menton et l'observa avec calme et silence. Il semblait qu'en intervenant il l'ait sortit de bonnes embrouilles si ce n'étaient de bons ennuis.
Son regard plongea dans celui de la rousse.
Quoiqu'il fasse, elle le suivrait, il n'en doutait pas.
Sa main remonta le long du dos de l'humaine, caressant la courbe féline de son buste avant de se perdre dans sa crinière de feu.
Une nouvelle fois, ses lèvres s'emparrèrent de celles de la jeune fille. Il la mordit d'avantage cette fois mais sans faire pour autant de plaies profondes, juste de quoi reccueillir quelques gouttes de ce sang chaud et plein de vie.

Néanmoins il ne devait pas omettre son rôle. Il s'écarta d'April et essuya ses lèvres ensanglantées d'un revers de poignet avant de tourner la tête vers l'autre Démon. Il le détailla un instant. Il semblait plus frêle que lui mais ne devait pas en mettre moins habile, au contraire. S'il était plus puissant que lui il devait bien y avoir une raison. Elle pouvait-être magie ou force, ou peut-être même les deux. Puis une fervente obéissance envers le Dévoreur, ça ne faisait aucun doute.
Zephiro s'écarta de l'humaine et s'approcha de son semblable. Il s'arrêta à quelques mètres de lui et s'assit sur une table avec calme.

- Qui es-tu ? demanda-t-il finalement d'une voix douce et rauque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Mar 8 Déc - 17:18

Assis, Azraël observait avec interêt (HJ: Je me suis gouré je voulais mettre intéressant mais c'est pas grave), effectivement, il n'était pas coutume qu'un Démon soit pris de tendresse pour quelqu'un d'autres, à moins que ce démon n'aie des idées trop...déplacées, si c'était le cas Azraël le détruirait sans aucune pitié, déjà qu'il en était dépourvu.


Le démon prenait plaisir a embrasser le jeune humaine, il alla même juqu'à la mordre et se délecté du sang d'un humain. Azraël n'en revenait vraiment pas comment pouvait on apprécier un tel sang, un sang si inférieur alors que celui des anges étaient bien meilleur, et même en étant meilleur Azraël ne le goutait pas, mais alors celui des humains...Ce démon était vraiment quelqu'un de particulier.


Le mineur s'approcha ensuite d'Azraël, il dit d'une voix profonde et douce:



- Qui es-tu ?


Aaah...dilemne, si Azraël se dévoilait qui sait ce qui se passerait ensuite, mais si Azraël ne disait rien, comment Azraël pourrait il espérer que le démon s'allie à Azraël. Azraël ne cherchait pas spécialement à s'en faire un ami, il cherchait juste à éviter de s'en faire un ennemi.


Azraël n'avait pas beaucoup de choix, il décida donc de révéler son nom mais le démon en face de lui osait utiliser son nom à mauvais escient, Azraël aurait vite fait de le réduire en charpille et de le donner à la cantine du Lycée(HJ: vous savez maintenant ce qu'est la nourriture qu'on ne sait distinguer à la cantine...beurk mdr).



"Je suis Azraël Malak al-Maut Inferno, peut être ce nom te dit il quelque chose, et toi Démon qui es-tu et que fais-tu sur Terre ?"


Azraël avait décliné son identité complète,cela ne lui arrivait que rarement, a vrai dire Azraël n'appréciait pas son nom et lorsqu'il le déclinait c'était pour informer la personne sur son statut, effectivement dans le monde d'en dessous Azraël n'étais pas connus comme assassin, cela n'aurait pas été fort discret, mais juste un Démon influent.


Aussi en se présentant au Démon, Azraël avait tenté d'être le plus avenant possible, ce n'était pas dans son caractère mais il fallait faire des efforts pour éviter d'avoir trop de gens souhaitant votre mort, car un assassin ayant un assassin sur le dos ce n'était pas du meilleur genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 12 Déc - 17:48

Lèvres frémissantes au contact ardent, April sentit toute volonté la quitter définitivement.
Ce démon. Son démon. Il lui était revenu. Enfin.

Tous les évènements, chaque seconde écoulées depuis sa première rencontre avec lui s'évanouirent alors dans un abîme sombre, flou et sans fond.

Hier, hier, seulement, il frappait à sa porte. Hier, elle sentait encore sa peau brûlante contre la sienne.
Dieu qu'il était beau. Et envoûtant...

Comme la première fois, le démon lui donna un de ces baisers à la fois languisseur et voraces.

Quand elle sentit l'émail parfait des dents de son délicieux bourreau mordiller la chair tendre et fragile,
ses yeux roulèrent sous ses paupières qui se fermèrent, comme magnétisées, voilant tout ouverture sur le monde humain, l'abandonnant entièrement à la grâce cruelle et indicible de cette créature divine.

Elle se sentait renaître, respirer enfin. Enfin le goût, la saveur, les vrais. Comme si ses sens en sommeil s'éveillaient à nouveau après cette soirée improbable où il avait bouleversé sa vie.

Lovée contre lui, elle s'envivrait de son odeur, sa main appuyée contre son torsu nu, réchauffant sa paume humaine diaphane à son contact euphorisant.

Les doigts de cette merveilleuse créature frôlèrent son visage et levèrent les brillantes émeraudes à la rencontre des rubis incandescents où semblait vivre un brasier éternel.

Les superbes doigts vinrent suivre la ligne de sa colonne vertébrale, provoquant des frissons et des vagues de chaleur dans tout le corps de l'humaine.

Le visage parfait, les traits ciselés par l'idéal et la splendeur eux-mêmes, s'approchèrent de celui, si banal et commun de la jeune O'Brien.

Et sa volupté démoniaque lui offrit de nouveau l'absolu.

Les dents malignes du vent brûlant, le zéphir, entrèrent dans la peau tiède et se délectèrent de la sève du brin d'herbe avec lequel il jouait.

Celui-ci ploya sous la douloureuse caresse et l'exquise sentation de ses lèvres humides de son sang glissant sur les siennes avec une lenteur charnelle.

Soudain, il la lâcha et s'avança vers l'autre qui les observait avec curiosité, l'air narquois.

Quoi ? Non ! Il la quittait, la délaissait encore !

April sentit ses poumons brûler comme s'il on y avait coulé du plomb en fusion, la tête lui tournait, toutes les odeurs capiteuses, impures, humaines, l'assaillirent d'un coup. Les sons, le moindre bruit de cet endroit lui martela le crâne comme un bélier s'abat sur une porte close. Ses lèvres boursouflées et bleuies par la morsure lui lançaient et sa bouche semblaient aussi pâteuse et sèche que si elle était emplie de cendres.
Et ce goût âpre du sang qui peignait à présent ses lèvres mortelles...

Elle peinait à respirer et n'avait qu'une envie, se prendre la tête dans les mains, arrêter d'inhaler ces parfums insoutenables et se rouler à terre en implorant toutes les forces du monde.

Mais elle restait. Plantée, vrillée au sol, le regard perdu, noyé d'incompréhension. De chagrin...?

Elle le perdait. Elle le perdait et ne le reverrait plus avant longtemps, tout comme la dernière fois.

* Non, April, arrête tu...*

L'impression subite de capter une fréquence brouillée sur un poste radio.
Son inconscient se chargea du réglage et d'écarter les parasites :

Il la laissait, il partait, elle ne pourait plus sentir son regard écarlate sur elle, la chaleur de sa peau, plus rien !

* April, essaye de...*

Il ne le regardait même plus ! Il parlait avec l'autre ! Que disaient-ils ? Impossible d'entendre. Pas avec tout ce bruit et ces sons stridents.

*APRIL ! RESSAISIT TOI ! *

La fréquence semblait maintenant plus nette.

* Il t'a eue. Pauvre idiote ! *

Les yeux verts s'agrandirent.

Il avait quoi ?

Non. Non non non non pas ça ! Hors de question.

Elle jeta un oeil aux deux hommes. April venait de retrouver sa volonté, sa conscience et ses facultés.

Bien, maintenant : FUIR.

Elle recula d'un pas, léger, aérien.

Il ne fallait pas qu'ils l'attrapent.

Un autre.

Vite. Vite ils ne te regardent pas.

Son regard dévia vers la porte de laquelle tous s'étaient maintenant éloignés.

La voie était libre. Libre ? Est-il seulement une chose libre dans ce monde, cet échiquier où s'amusent les divins ?

Tout se passa très vite. April décolla ses semelles du sol d'un mouvement et fonça vers la porte qu'elle percuta avec violence d'une épaule.

Le battant s'ouvrit brutalement, l'air s'engouffra comme un fauve et la prit à la gorge. Couloir vide. FOUTUES HEURES DE COURS REGLEES A LA MINUTE !!!

Le bruit sec de ses semelles en caoutchouc lancées à toute vitesse sur le parquet.

Une douleur violente dans tout son bras gauche.

Merde !

Rien à foutre ! COURS. Ne t'arrête pas !

COURS !

Pourquoi ? POURQUOI FALLAIT-IL QU'ON CREE DES BATIMENTS AUSSI EXCENTRES DES AUTRES ???!!!

Bon sang, vite, vite quelqu'un, quelque chose ! N'importe quoi !!!

POURQUOI DES SALLES SI VIDES ????

Courir. Foncer. Se ruer sans s'arrêter. Se jeter à corps perdu vers ces FOUTUS ESCALIERS DE SECOURS. Atteindre la sortie. Vite ! Fuir ce monde de dingues. Sauvez ton âme et ta vie !

POURQUOI UN COULOIR AUSSI LONG ?????

Ah une porte, ENFIN ! Vite, cesser de courir comme une dératée, freiner, déraper, foncer tête la première sur la grande porte, sans plus aucune forme de grâce.

Non, croyez le bien, yeux exorbités, bouche béante, écumante de terreur, noyée dans sa salive, suintant tout entière la peur et l'horreur, la biche n'est pas belle quand elle fuit le loup.

Se pendre de tout son poids à la poignée...

Il paraît que la peur donne des ailes. ELLE NE POURRAIT PAS PLUTOT OUVRIR LES PORTES ?????!!!!!

Forcer. Encore. Allez. Cède. Dégage de là, salaud de verrou.

Non...

April poussa encore la clanche dans un dernier espoir. Mais celle-ci resta impassible.
Elle leva les yeux vers les dalles épaisses du faux plafond en polystyrène et les murs fourrés de laine de verre.

....Et crève en silence.

Découragée, elle se laissa glisser contre le lourd battant et appuya son front au bois rugueux en priant tous les dieux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 12 Déc - 19:12

Toujours en pleine réflexion, Azraël attendait la réponse du Démon, Azraël était très curieux, il était rare qu'un démon montre le bout de son nez dans ce monde qui était déjà soumis au joug des démons, la plupart des démons mineurs s'étaient rassemblé dans les mondes qui n'était pas encore soumis au Seigneur Nectos et ces monde ne devait pas être en bon état, Azraël se souvenait de ses débuts, où il n'était encore qu'un simple soldat, il avait participé à la conquête d'un monde, c'était sanglant et fatiguant, c'était tout ce qu'il se souvenait de concret.


Azraël récupéra ses esprits et détailla plus attentivement le démon en face de lui, grand, fort mais une aura de puissance faible, il avait des yeux d'un rouge feu, celui-là on pouvait pas le confondre avec un humain. C'était la seule chose qu'Azraël regrettait, il avait l'apparence d'un cafard d'humain.


C'est à ce moment là qu'une bulle de réalité éclata autour de lui, effectivement un bruit provenant de la porte de l'auditoire ce fit entendre, Azraël se retourna et vit un éclat de braise s'échapper de son domaine.


Azraël se leva, un son inhumain et reflétant la colère s'echappa de sa gorge, il se retourna vers l'autre démon, les yeux d'Azraël emplit de colère dut à la fuite de sa victime nouvellement trouvée, peut être qu'Azraël avait l'air faible mais il savait se montrer autoritaire lorsque la situation obligeait et en ce moment c'était le cas.


Azraël ne laisserait pas sa victime s'enfuir, sans s'attarder, il se téleporta dans le couloir, et ainsi de suite jusqu'a apercevoir un ombre collée à un mur, un sourire mauvais naquit sur les lèvres du Majeur, la victime ne s'était pas échappée, Azraël se téléporta juste devant la jeune femme.


Bon maintenant l'amadouer, il faudrait qu'il prenne sur lui même, tendrement et avec un profond dégout intérieur, il prit le menton de la jeune femme et releva sa tête, il la sonda, plongea son regard dans celui de l'humaine.



"Mademoiselle" dit il de sa voix douce " Pourquoi être partie si précipitamment votre cours particulier n'est pas encore finis, "


Azraël ne pouvant se retenir éclata de rire, le rire le plus mauvais qu'il n'avait jamais eu, mais Azraël était en ce moment dans une euphorie intense. Et rien ne pouvait l'atteindre, Azraël avait un tel sentiment qu'une vent approchant les 100 degré se leva à travers le couloirs, venant doucement levers les mèches de cheveux d'Azraël. Le démon leva la jeune femme et la força à marcher contre le vent en direction de l'auditoire, elle n'allait tout de même pas gacher la nouvelle attraction d'Azraël qui consistait à enfermer une souris et de la faire souffrir,la souris ici était Mlle O'Brien.


Concernant le vent, Azraël se souciait peu des élèves qui pouvait encore errer dans les couloirs sombres, sombres effectivement, les lumières venaient de s'éteindre. Azraël sourit une fois de plus quelle chouette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Mineur
avatar
Messages : 203

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 12 Déc - 21:19

Zephiro ne quitta pas un seul instant le regard du Majeur. De la provocation ? Du défi ? Non, il lui montrait juste qu'il ne le craignait pas outre mesure. Il se mettait plutôt à sa hauteur même...

"Je suis Azraël Malak al-Maut Inferno, peut être ce nom te dit il quelque chose, et toi Démon qui es-tu et que fais-tu sur Terre ?"

Azrael... Il avait effectivement dû entendre ce nom une fois ou deux mais n'avait encore jamais vu son visage. Il s'agissait donc là d'une véritable rencontre.
Le Démon aux yeux incarna resta impassible. Quelle était la raison de sa présence sur Anteria ? L'ennui entre autre. Et le désir de retrouver quelque chose aussi. Mais ça, le Majeur n'en saurait rien. De plus, il n'aimait guère jouer le petit fantassin de service. Il y avait suffisamment de Mineurs pour assouvir un monde en toute simplicité alors autant prendre quelques vacances, entre nous bien méritées.
Zephiro envisagea de répondre à la question d'Azrael quand un claquement attira son attention. Il tourna tranquillement la tête pour voir une demoiselle s'enfuir à toutes jambes. Un sourire amusé naquit sur ses lèvres. La petite O'Brien avait reprit conscience de la situation visiblement, et tenait à leur fausser compagnie. Mais le Majeur ne semblait pas l'entendre de cette oreille, pas du tout. Il se leva d'un bond, fulminant, et disparu, téléporté.

Zephiro se leva calmement et se dirigea sans se presser vers la porte de l'auditoire.
Il vit la rousse bloquée au fond du couloir, le Démon à ses côtés. Ce dernier lui parla avant d'éclater d'un rire démoniaque. Le démon mineur ne douta pas un instant que tout humain l'ayant entendu en ai eut le sang glacé.
Et contrastant avec, un vent brûlant se leva. Zephiro siffla entre ses dents, sourcils fronçés. Il n'aimait pas qu'on joue trop avec O'Brien. Ce n'était pas parce que ce Démon était d'un rang supérieur qu'il en avait le droit (ou il paiera des taxes ! xD).

Néanmoins, le Démon ne broncha pas et les attendit plutôt sagement. Dès qu'Azrael et l'humaine eurent franchit la porte, Zephiro la referma par magie et assez brutalement.
Il observa le Démon qui ne semblait pas lui prêter grande attention à cet instant et entreprit alors de lui répondre.

- Mon nom est Zephiro, fit-il sans préciser autant que l'avait fait Azrael. Et je suis ici pour des raisons... personnelles dirons-nous.

Ses yeux sanguinaires se rivèrent alors automatiquement sur April, la caressant du regard. Le message était assez clair. Il la réclamait. Et si ça ne suffisait pas à lui faire comprendre, il tâcherait alors d'être un peu plus explicite dans sa demande. Rien qu'à cette idée, ses yeux brillèrent d'une lueur mauvaise.
Non, Zephiro n'avait pas froid aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)
avatar
Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Sam 12 Déc - 23:42

April inspirait et expirait encore rapidement, essouflée par sa course, tête contre la porte close.

Elle sentit des doigts attraper doucement son menton pour guider son regard vert perdu vers deux iris démoniaques - ou du moins quelque chose d'aussi vicieux.

April sentit le moindre de ses os, de ses muscles geler. Un froid glacial gagna son dos, elle trembla.

Elle était transie de peur. Ce regard, ce contact, tout, tout chez cet être la lui inspirait de l'horreur et un effroi innommable.

Sa voix, son rire lui firent l'effet compulsif d'un électro-choc, et elle bondit, saisie, le coeur battant à plein rythme.

Mortifiée, elle se laissa manipuler et mener comme un pantin au point de départ. Le vent brûlant ne la réchauffa pas. Evidemment il accentua même sa terreur et la sentation d'une sueur glacée qui coulait dans son dos.

Quand elle entra dans la salle, la voix de Zephiro l'enroba comme du miel et diffusa en elle une vague ardente qui eut pour effet d'atténuer ses tremblements et ses frissons incontrôlables.

Elle croisa le regard de Zephiro.

Il était tellement magnifique...Et ces yeux doux qu'il posait sur elle...

Elle le haissait. Oh non, elle l'adorait. C'était une ordure. Un Dieu sublime et inimitable. Un fou dangereux et sadique. Une si attirante perfection.

Elle tendit d'abord un bras, une main vers lui et quand elle l'eut touché, ses doigts se ressèrèrent, elle se cramponna à lui pour le rejoindre complètement et se coller tout contre lui. Là, la terreur glaçant se taisait. Elle cessa définitivement de trembler, une fois calée, tête contre les muscles fermes du torse lisse.

Elle caressa presque machinalement les mèches sanglantes avant de se hisser sur la pointe des pieds pour retrouvrer les lèvres de son démon.

Elle se retrourna dans les bras de Zephiro, qu'elle garda croisés autour d'elle, dos contre son buste. Là, elle avait le courage d'affronter le regard terrifiant de l'autre.

En fait, non. Zephiro était plus intéressant. Toujours tournée dos contre lui, ses bras infernaux lacés autour de sa taille, elle laissa aller son visage dans le cou démoniaque pour embrasser avec des gestes fiévreux les angles de sa mâchoire.

" Eloigne-le. Dis-lui de nous laisser. Eloigne-le, il perd son temps, c'est à toi que j'appartiens..."souffla-t-elle, de nouveau envoûtée, à Zephiro.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre inactif
avatar
feat. : mmmh sur l'île de la vérité xP
Messages : 87

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Assassin
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   Mar 15 Déc - 15:11

Entrant dans l'auditoire, Azraël relacha le poignet d' April, la porte se referma derrière lui et le démon mineur apparut, il arborait un sourire satisfait, il n'avait pas non plus l'air de s'en faire plus que ça, mais après tout Mademoiselle O'Brien était le nouveau pantin d'Azraël pas celui de ce démon qui d'ailleur ne lui avait toujours pas révélé son identité, mais Azraël n'eut pas besoin de le faire, le démon répondit:



-Mon nom est Zephiro,Et je suis ici pour des raisons... personnelles dirons-nous.



Zephiro... Ça ne lui disait rien mais comme il se l'était dit quelques instants plus tôt c'était les mineurs qui connaissait tout les autres démons pas l'inverse. Azraël hocha donc à la réponse du démon,après tout il n'en attendait pas moins, raison personnelle ! Ce démon connaitrai-t'il si bien ce monde ? Intéressant !


La jeune femme s'éloigna d'Azraël et alla se réfugiée dans les bras du mineur comme l'aurait fait un enfant et sa mère, sauf qu'ici leur relation était légèrement différente. Effectivement la jeune O'Brien avait plutôt l'air sous l'emprise de Zephiro, C'était triste pour Azraël, effectivement il devrait d'abord détruire le mineur avant de pouvoir "expérimenter" la résistance d'un humain face à une situation dites de stress. Mais Azraël n'était pas obligé de mettre au tapis le mineur dans les minutes qui suivent.


C'est alors que la jeune O'Brien se décida à prononcer quelques syllabes l'une à la suite de l'autre, et cela fit sourire Azraël (HJ: j'ai l'impression qu'il sourit beaucoup mdr). April dit:



" Eloigne-le. Dis-lui de nous laisser. Eloigne-le, il perd son temps, c'est à toi que j'appartiens..."


Azraël resta impassible, et pourtant s'il avait pu il aurait éclaté de rire, mais il n'avait plus de coeur à cela il avait assez rit pour aujourd'hui. Aussi il se tourna en direction d'O'Brien et ne put que lui dire:


" Mlle O'Brien, j'espère que vous comprenez ce que j'attend de vous...Je ne cherche nullement à vous arracher de l'emprise de Zephiro, en tout cas si je le fais ce ne sera pas de la même manière !!"


Ignorant momentanément l'humaine, Azraël se tourna cette fois vers Zephiro, que pouvait il lui dire pour le mettre en confiance...il réfléchit et trouva, il espérait juste que ca marcherai, après tout le démon mineur avait le choix.


"Zephiro, je suis totalement étranger à ce monde de cafard, mais pour mon ""travail"" (HJ: j'insiste bien mdr) j'ai besoin d'en connaitre bien plus que ce que l'on sait dans le monde d'en dessous, or vous avez l'air d'être...bien ancré dans ce monde pourriez-vous m'informer ?"


Polis, Azraël l'avait été et ce n'était pas dans ses habitudes surtout face à un mineur, mais il faut mordre sur sa chique pour arriver à ses fins, et si Zephiro n'acceptait pas, alors Azraël serait obligé de passer à la vitesse supérieur, et le mineur sous-estimait très certainement ses capacité.


Azraël était parfaitement à l'aise dans l'auditoire mais est-ce que c'était le cas pour les deux autres individu, en ce qui concernait l'humaine Azraël avait comment dire son idée, mais le démon restait un mystère, a vrai dire Azraël n'était pas non plus facile à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une personne au comportement particulier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une personne au comportement particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers pauvres-