AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Hanted by this photograph"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: "Hanted by this photograph"   Mer 21 Oct - 19:54

Encore trois tonnes de travail…Fichues études.
April poussa la grande porte en verre coffré de bois.

Le vent s’engouffra dans le couloir et elle frissonna. Luttant contre la moisure du froid, elle remonta le col de son pull over jusqu’à y enfouir le bas de son visage.

L’été était loin…Déjà le ballet de manteaux, écharpes et bonnets duveuteux annonçaient l’hiver naissant.
Elle frissonna en fouillant sa poche pour y attraper ses clés de voitures.

Demain, penser à enfiler un manteau.

Elle marchait jusqu’à la forme argentée de son véhicule, quand une forme familière lui sauta, littérallement, sous les yeux :

- April chérie !

L’intéressée se retourna.

- Maman ?!

/////////////////////////////////

Quelle idée ! Non mais quelle idée !

Parfois dans la vie, mue par un élan de bonté, vous acceptez de cotoyer ceux que vous désirez le moins voir par-dessus tout, vous les suivez à l’hôtel où apparement, ils logent depuis quelque jours, pour vous retrouver dans leur impressionnante suite, coincée entre ses innombrables valises et leurs nouvel amant napolitain.

C’est ce qu’April allait justement expérimenter…

- C’est vraiment gentil à toi de bien vouloir venir nous voir à l’hôtel. Je suis sûre que tu vas adooooorer Pavlov !

- Pavlov ???

- Attends de le rencontrer, chérie, il est foooormiadable.

- QUI est Pavlov ?

- Oh ! Je ne t’en ai pas parlé ? Il est italien, je l’ai rencontré à l’hôtel à Paris. Un photographe très doué !


April roula des yeux. Encore un amant. Enfin pas techniquement car son cher père était mort. Dieu jette son âme.

- Attends, « Pavlov » c’est pas italien du tout !

- Non non mais il est ukrainien, il vit juste à Naples pour le cadre, tu comprends !

Evidemment…Normal.

En tout cas il était loin de le temps où la veuve éplorée portail le deuil, tout de noir vêtue…

April jeta un œil à la robe fushia et aux bottes dorées de jett-setteuse de sa mère. Très loin.

Elle la vit se remaquiller dans la glace du range-papiers à l’avant, étalant son gloss rose éclatant avec une moue séductrice. Très très loin….

Elle suivit, la mort dans l’âme sa mère à travers les couloirs du Palmer House où elle vivait depuis quelques jours.

La perspective de se trouver calée entre sa mère et son dernier flirt étranger n’avait effectivement franchement rien de très emballant.

April, la mine ravie et enthousiaste…entra dans la suite d’un pas las et traînant à la suite des trottinements claudiquants de Lisa O’Brien.

Elle fut accueillie par un puissant flash de lumière blanche.

Heeeiiiin … ?

Avec la tête d’un lapin ébloui par des phrares, elle cligna des paupières et tenta de détailler l’auteur de cette agression.

Une tête aux cheveux hérissés par une abondante couche de gel, méchés de blonds plus ou moins clair, planquée derrière le viseur d’un large appareil photo.

Ah…bien sûr.

- Bonne jour Avril ! fit le fameux Pavlov – présuma la jeune fille.

- C’est April. Bonjour. Fit-elle d’un air neutre

- Tu es aussi bellissima que Lisa bella me l’avait dit ! déclara-t-il avec un accent mêlé d’une sonorité de l’Est genre russe et de fausses flexions italiennes qui donnaient une mixture verbiale assez ridicule.

- Ευχαριστώ κύριος. * *( Eucharisto kurios = merci, monsieur ) répondit April en grec.

Pavlov tira une tête un peu désappointée alors que Lisa, un sourire gêné sur les lèvres, posait sa main sur la tête d’April en la tapotant.

- Soit gentille avec Pavlov, chérie.

April, paupières basses comme dans les dessins animés, la laissa faire, prenant son mal en patience.

- Tiens, Pavlov montre-lui tes albums !

- Aaah bonne idée ma Lisa !

La fille unique de Lisa et Ray se pencha sur le grand ouvrage qu’étalait l’ita-krainien devant ses yeux verts.

Un chien errant mastiquait un vieux sac poubelle dans une rue pavée. Suuuublime…

Elle feuilletta sans entrain les pages couvertes de polaroïds.

- Et là tu vois, Aprila mia, c’est la grandé gare dé Chicago. L’architectoure y est sublissima !

- Pavlov a passé une heure à photographier les passants, le toit, l’intérieur, les quais…

Super. La gare la plus normale et la plus banale au monde. Quel artiste !

Soudain, un cliché retint son attention. Une file de gens qui faisaient la queue devant un guichet. Une petite vieille, un grand homme dégingandé et entre eux… - les yeux émeraudes s’écarquillèrent tout ronds -…Mitzrael.

Les mots « Appelle Dane Cooper » résonnèrent aussitôt dans sa tête.

- Maman…Je peux t’emprunter ton téléphone ?

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Si un jour on lui avait dit qu’elle poireauterait pour joindre Dane Cooper, elle aurait éclaté de rire.

Et pourtant…Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais.

Une sonnerie. Deux sonneries. Trois sonneries...

* Qui que tu sois…allez ! Décroche !!! *

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 24 Oct - 13:52

Le célèbre "bip" qui vous fait attendre au bout du fil d'une conversation retentit plusieurs fois, inlassable.

Une fois
Pas de réponse
Deux fois
Nothing
Trois fois...

Le téléphone fixe brailla. Madame O'Brien se précipitta vers lui d'une enjambée maladroitement souple. Elle posa sa main sur le combiné mais ne décrocha pas. Son portable venait de sonner à son tour. Bientôt, le second appareil de Pavlov se joint au chant stridant. Il pressa le bouton vert en même temps qu'un passant dans la rue, dans l'espoire commun de faire taire son engin. Mais rien n'y fait.

Pendant plusieurs bonnes minutes, les téléphones de Chicago étaient comme devenus foux.

Une fois ces interminables minutes écoulées...le silence.

"C'est bizare..." commenta bêtement Lisa

////////////////////////////////////////////////////////////////////

C'était étrange comme ces yeux bleus océans étaient profond. Ils donnaient l'impression...de se noyer dans des pensées incertaines.

Madame O'Brien afficha un sourire hypocrite au jeune étudiant devant sa porte d'entrée -hitoire de ne pas montrer qu'il la mettait mal à l'aise.-

"Bonjour jeune homme, que puis-je faire pour vous ?"

Une voix calme lui répondit

"A vrai dire, je pense que vous êtes apte à me dire où se trouve April O'Brien."

////////////////////////////////////////////////////////////////////

"Botaro..."

Le chapeauté pivotta vers son fidèle pick-up rayé et rouillé qui lui servait de moyen de transport. Anauel hocha la tête vers l'arbalète menassante qui pendait à son dos.

"Tu devrais laisser ça dans le coffre."

"Oh écoute je n'ai cas leur dire que je vais à la chasse au sanglier, ils n'y verront que du feu après tout ce ne sont que de simples humains"

L'âme afficha le froncement de sourcils du type "pas vraiment convaincu"
Le traqueur aussi les épaules

"D'accord, plutôt la chasse au très très gros sanglier, une bête énorme!"

Botaro dut, malgrès lui, se résigner à laisser cette arme pas forcément rassurante au premier coup d'oeil dans sa camionette miniature. Ah ces humains et leur sensibilité!

"Je te rappel que tu es aussi un homme à la base."

"Oué oué, avec quelques années en superflux et une bonne dose de magie entre les mains."

Il claqua la portière et se dirigea vers la petite maison des Deltignants, trainant sa cape raide en cuire derrière lui.
Le chien, à ses trousses, poussa un gémissement méprisable.

"Ne t'inquiète pas il me reste le poignard dans ma botte mais silence là dessus."

Anauel croisa les bras derrière sa nuque, tête reposée contre le dossier du siège.
Il ne restait plus qu'à prier pour qu'ils ne lui demande pas d'enlever ses chaussures.

Botaro martella de trois coups le bois de la porte. Ses yeux verts se glisèrent sur son chien.

"Sois gentil et reste assis."

L'animal lui obéis après un retroussement discret des babines.
L'entrèe s'ouvrie.

"Bien le bonjour. Je cherche mademoiselle O'Brien."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 24 Oct - 14:54

1/5x^3+(15-x)^2-2x= -325

Kyle fixait avec intensité l'équation de troisième degré que leur avait donné leur cher et tendre professeur de mathématiques... Et dire qu'elle n'était que la première d'une longue liste à faire pour le lendemain. Le blond machait nerveusement le bout de son crayon à papier. Ses dents avaient bien marqué le bois du crayon durant ses interminables exercices de maths.
Visiblement elle ne comptait pas se résoudre toute seule cette équation.
C'était bien dommage d'ailleur.
Soupir.

Une inconnue pourtant, ça ne devrait pas être si dur que ça... non ?
Il jeta un bref coup d'oeil aux suivantes. C'était décourageant. Comment pouvait-on donner des trucs aussi immangeables et indigestes ?

Le téléphone se mit à sonner. Elisa descendit précipitamment les escaliers pour répondre mais s'arrêta dans son élan quand son propre téléphone sonna. Elle hésita. Lequel ? Puis se fut celui de Kyle qui se mit à sonner. Et celui du voisin aussi...
Le jeune homme fronça les sourcils. C'étaient-ils tous mis d'accord pour l'empêcher de faire ses maths ? Il sortit tout de même son portable de sa poche. Numéro inconnu... Merde... tout ça c'était étrange tout de même... Un problème d'opérateur peut-être ? C'était possible après tout...
Puis soudainement, tout se stoppa. Ce fut le calme plat, comme si ces téléphones n'avaient sonné que dans leur tête -et ils continuaient par ailleur...-
Le blond haussa les épaules et revint à ses exos.


Une demie heure plus tard, April rentra. Kyle bloquait toujours sur ses maths mais était tout de même passé à la troisième équation. Non, n'espérez pas, il a juste abandonné les deux premières...


///////////////////////////////////////////////////

On sonna à la porte. Elisa qui regardait une émission à la télé se leva en rechiniant un peu -elle risquait de rater la grande révélation que Susan devait faire à Mike !- et alla ouvrir la porte.
La jeune fille de 15 ans fut assez surprise de se retrouver face à un homme de haute stature, vêtu un peu comme un aventurier. Elle eu du mal à cacher sa stupeur et détailla l'homme de haut en bas. A ses côtés se tenait un chien ressemblant beaucoup à un loup.
Le type lui parut encore plus impressionnant.
Gardant la porte entrouverte seulement, elle le salua d'un hochement de tête assez timide.

"Bien le bonjour. Je cherche mademoiselle O'Brien."

Un ami d'April ?? Elle en doutait un peu... La prudence lui conseillait de lui dire que la demoiselle n'était pas là. Pas question de faire entrer un pur inconnu dans la maison... Surtout un inconnu bizarrement vêtu.
En même temps il était tellement étrange...
Peut-être un tueur psychopate ?? Ou un schizo, habillé pareil ça ne serait pas si étonnant !

"Elle... elle est pas encore rentrée" répondit-elle faiblement. "Elle doit être à l'université..."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 24 Oct - 15:35

Une gamine de 15 ans (hey!) détailla le traqueur d'un oeil mélangé dans la peinture de la critique et du boulversement. Les iris verts virrèrent vers le ciel.
Les gosses, ça crie, ça braille, ça pleure...Rien à faire: les enfants c'est chiant.

"Elle... elle est pas encore rentrée" répondit la petite sur un ton tremblant "Elle doit être à l'université..."

Le chien se dressa lestement sur ses longues pattes puissantes. Il se faufilla aisément entre les jambes humaines pour pénétrer à l'interrieur de la maison.

Botaro appuya son index sur le bord de son chapeau.

"Ce n'est pas ce que me dit le chien. Permettez que j'aille le chercher."

Ah il faisait tout de même une bonne équipe avec ce cleps aux instincts animal insoupsonables

Sans attendre de réponse distincte -genre un couinnement appeuré-, il entra dans la pièce d'un jeu d'épaule habille. Une demeure étroitement chaleureuse parfumée d'une sensation agréable de bien être. Du bonheure en overdose selon les pauvres...une perspective écoeurante

L'animal trottait en direction de ce qui devait être "le salon Deltignant". Autant de couleur et de ressentits hardants dans une seule pièce ça ne devrait pas être permit. Le loup s'avança vers Kyle, toujours plongé dans ses mathématiques -une nouvelle horreur créée l'homme-

Il bascula son poigt sur ses pattes arrières, déposant ses antérieur sur les genoux du jeune homme. Il abboya sans agrécivité, la queue battant l'air.

Botaro le rappela à l'ordre.

"Oui j'ai vu."

La bête s'ébroua. Non tu n'avais pas vu...tu ne pouvais pas voir qu'il n'y avait pas que l'odeur d'April qui plannait autour du gamin.

Le traqueur le força à retourner sur terre en l'attrappant par le collier. Ses yeux verts s'attardèrent sur la feuille déposée sur la table.

"24. Au moins une de tes réponses sera juste"

Sourir carnassier.

"Bon je retourne à la case départ, c'est à dire l'entrée, ou bien vous décidez d'éviter de me faire perdre mon temps et d'appeler O'BRIEN!"

Le ton n'était pas agrécif, plutôt paradoxalement mielleux. Au moins maintenant April savait qu'on la demandait dans le salon.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 24 Oct - 16:44

Pas de réponse et un concert de sonneries de téléphones ensuite. Cela leur ressemblaient bien, oui.
Ca ne pouvait être qu'un signe. Elle n'avait plus qu'à rentrer et attendre patiemment qu'ils viennent.


Elle revint dans le salon où sa mère s'extasiait encore sur les photos de son amant étranger.

- Pavlov sans le savoir tu as pris un ami en photo...Et comment dire...- April prit alors le parti de parler leur langage à tous les deux - ce cliché est in-croy-able ! absooolument sublime ! Accepterais-tu que je te l'achète ? Pour une photographie aussi fabuleuse,ton prix sera le mien !

- Achéter ? Mais non ! Aprila bella, tou es folle ! Non Pavlov offre au charmanté démoiselles ! Si elle té plait, elle est à toi ! Cadeau !

April lui sourit de la même façon que Trisha l'aurait fait.

- Merci, Pavlov, tu es faaantastique ! Maman, j'ai du travail, il faut que j'étudie sérieusement pour avoir de bons résultats ! Je dois vous laisser. Mais je repasserais, c'est promis !

Lisa regardait sa fille avec émotion. April devenait enfin la fille qu'elle voulait avoir.

Que tu crois !

- Maman, tu aurais un téléphone ? J'ai jeté le mien, il était vraiment trop dépassé !

- Bien sûr, chérie ! J'en ai eu un en cadeau par une grande marque. Attends, je te cherche ça.

Elle lui tendit un blackberry à la pointe de la technologie encore dans son emballage.

- Il est à toi, le forfait est inclus et illimité. Ne t'en fais pas pour ça, chérie, amuse-toi et profite.


- Merci Maman. Il est génial.

Il était effectivement pas mal mais si April en avait quelque chose à f***** des portables haute technologie, ça se serait su !

Elle ouvrit l'appareil, se familiarisa un peu avec son système et retint son numéro qu'elle marqua sur un bout de papier qu'elle fourra dans sa poche avec l'engin.

- Tiens, attends, prend ces chocolats, des Godiva.
On les a ramenés pour toi de Paris.

- Oh...Merci, c'est très gentil. Mais...trois boîtes ? Je ne mangerais jamais tout ça !

- Tu n'auras qu'à en offrir à tes amis.

- Bonne idée, oui. En tout cas, merci...Bon, il faut vraiment que j'y aille.

April fit la bise à Pavlov et à sa mère et sortit.

Vite, rentrer chez Kyle. Ils pouvaient arriver d'un moment à l'autre.

////////////////////////////////////////////

Kyle à se torturer les méninges sous d'affreux maths et Elisa à suivre attentivement les rebondissement de cette troisième saison de Desperate Housewives...
Elle profita du calme régnant chez les Deltignants pour relire un peu ses cours en attendant mais la tête n'y était pas vraiment.

Toutes les 5 secondes, au moindre bruit, elle se raidissait et tournait la tête comme une biche au aguets.

Elle monta finalement se passer un peu d'eau sur le visage et réfléchir devant le miroir de la salle d'eau.

Que fichait Mitzrael à la gare ? Que fuyait-ils, elle et lui ? Qui étaient vraiment Anauel et Botaro ? Pourquoi devait-elle leur faire confiance ? Et si c'était une erreur ?

Mitzrael lui avait dit de faire attention aux mensonges...

On frappa. April se percha sur un tabouret dans la salle de bain pour voir par la fenêtre pour voir de qui il s'agissait.

Gagné. C'étaient eux.

C'était trop tard. Elle avait amené ces hommes directement ici. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils n'avaient pas de mauvaises intentions...
Des fois, elle se serait maudite.

En se mordant la lèvre inférieure, sachant bien que ce qu'elle allait faire était hautement condamnable, elle attrapa Azrael qui traînait sur le rebord de la fenêtre du couloir et le laissa entrer dans la chambre de Kyle où le félin, au paradis parmi ces coussins et couettes dont il ne voyait jamais la couleur, se mit à jouer à déchiqueter de ses griffes le moindre recoin de couette lisse.

Elle planqua la guitare dans un placard déjà plein à craque et sortit, laissant l'animal dans ce nirvana d'ouate et de matières pelucheuses.

Elle descendit les escaliers, en dévalant, quatre à quatres les marches, elle fit :

- C'est bon, tout va bien, Elisa ! Je m'occupe de ce monsieur !

Kyle ! Azrael est entré dans ta chambre...c'est un vrai carnage ! Elisa devrait monter t'aider, il est surexité, impossible de l'attraper !

Elle vint rejoindre la jeune fille sur le seuil et attendit qu'elle remonte accompagnée de son frère avant d'attraper sa nouvelle veste en cuir brun et de l'enfiler. Elle plongea dans son sac pour y attraper une boîte de chocolats. Elle savait maintenant à qui- à part les Deltignants - elle pourrait en offrir.
Elle sortit en fermant la porte derrière elle.

- Ravie de vous revoir.

Elle hocha la tête, en signe de respect. Autant faire profil bas avec ces deux là.

- Bien, allons parler ailleurs...

Ils marchèrent en silence à quelques mètres de là, vers la voiture de Botaro ou se trouvait Anauel.

April avait décidé d'être plus sympathique à son égard cette fois. Après tout, on sait ce que sont les apparences.

Elle tendit la boîte de confiseries à Anauel.

- Chez nous autres, humains, ça veut dire "pardon".
Oubliez juste tout ce que j'ai pu dire ou faire l'autre jour. J'avais tort.

Elle baissa un peu les yeux puis se repris, légèrement amusée par le chien qui semblait bien vouloir qu'on s'excuse à lui aussi...Elle se tourna ensuite vers le cow-boy.

- J'ai vu Mitzrael. Une photo prise il y a trois jours à la gare de Chicago.

Elle sortit le cliché et le lui remit. Elle sortit le bout de papier où elle avait crayonné son nouveau numéro.

- Oh et ...S'il vous plaît...Les Deltignants n'ont rien à voir avec toute cette histoire. Je vous serais vraiment reconnaissante de ne pas les impliquer...Tenez voici mon numéro. Joignez-moi là et seulement là. Je ne veux pas inquiéter ces gens.

Elle regarda à nouveau la photo que tenait Botaro entre ses doigts.

- Où pensez-vous qu'il allait ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 24 Oct - 18:13

3 min 45. The trace: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les bras d'Anauel abandonnèrent la nuque pour retourner le long de son corps quand la porte des Deltignant s'ouvrit une seconde fois. La lumière creuva l'obscurité de la nuit, contournant d'un sillon doré la silouhette rousse délicattement taillée de la jeune April O'Brien.

L'âme appuya ses coudes sur le dessus de la boite à guant. Il l'observa d'un oeil las enfillé sa veste brune à la hate et esquissa même un sourire abusé quand elle l'étirra d'un coup sec pour qu'elle épouse correctement son dos. Reflexe humain.

Il ouvrit la porte pour sortir. Il ne mit même pas pied à terre: April lui tendait une boite de chocolats

"Chez nous autres, humains, ça veut dire "pardon".
Oubliez juste tout ce que j'ai pu dire ou faire l'autre jour. J'avais tort."


Anauel hocha la tête. Ses yeux marins perçèrent la chair mortel du visage de la dame rousse.

Il était toujours le "bad guys" dont il fallait se méfier.

Le chien remua de la queue face à l'odeur hallèchante des friandises.

Elle avait besoin de lui, c'était tout. Juste un animal opportuniste qui fait le beau pour opptenir sa récompance.

"J'ai vu Mitzrael. Une photo prise il y a trois jours à la gare de Chicago."

Les iris sceptique de Botaro quittèrent "Pitt" pour se glisser sur le cliché que lui tendit la mortelle.
Ils ne mirent pas longtems à repérer la forme du déchu. Un sourire se crayonna son son visage. C'est fou comme il n'avait pas changé.

O'Brien lui tendit à nouveau un papier. Un numéro. Il l'enfuit dans sa poche.

"Oh et ...S'il vous plaît...Les Deltignants n'ont rien à voir avec toute cette histoire. Je vous serais vraiment reconnaissante de ne pas les impliquer...Tenez voici mon numéro. Joignez-moi là et seulement là. Je ne veux pas inquiéter ces gens."

Anauel laissa glicer un chocolat sur le sol. Le chien l'enferma dans sa gueule, le regard reconnaissant.

"Où pensez-vous qu'il allait ?"

Botaro haussa les sourcils.
Si il le savait, il ne serait déjà plus là.

"Gardez ce ton milleux pour sucrer votre café."

Anauel abandonna la boite sur le siège à côté de lui avant d'engloutir les yeux verts d'April.

"Surtout quand il sagit de donner des ordres à l'ennemi."

Le traqueur tapotta ses doigts contre son chapeau.

"Ca pue la paranoïa et la mauvaise humeur ici ou c'est moi ?"

Le martellement caractéristique des griffes contre le sol, à une cadance canine, le força à regarder en arrière.

"Hey...HEY! REVIENS ICI!"

L'animal se dressa sur ses pattes arrières. Il pressa non sans difficultée la clinche de la porte des Deltignants.
La porte de la voiture claqua derrière Anauel. Il tallonna Botaro.

Le chien enjamba les escaliers. Son flaire le conduit ... dans la chambre de Kyle.

"Come! COME HERE!"

Le loup gratta inlassablement la jambe du blond, la queue battente.

"Désolée pour ce désagrément." se sentit forcé de préciser Anauel.

La foto de la gare glissa sur le parquet, juste sous les yeux de l'accrobatte. Un flot de pensées le traversa. Un flot que l'âme ne put s'empècher de drainer.

Il attrappa le papier et l'observa attentivement.

Un peu plus loin de l'immortel...quelqu'un aidait une vielle dame à descendre du train. Et cette personne c'était...

"Vous...Vous êtiez là ce jour là. Vous avez rencontrez Mitzrael Do'Han."

Aucune question, juste des affirmations.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 24 Oct - 19:59

April sentit la pique d'Anauel comme une claque.

Une claque bien méritée. Elle répndit d'un hochement de tête résigné.

Qui sème le vent récolte la tempête. C'est bien connu.

Botaro commenta à son tour la scène. April tourna vers lui un regard pétillant et un demi-sourire.

Ce type avait beau lui avoir jeté son chien dessus - chien qui, au final, ne lui semblait pas bien méchant - elle le trouvait terriblement intriguant. Bien entendu. C'est toujours mieux quand le feu brûle, non ?

Et elle même n'aurait certainement pas parié sur le fait qu'elle n'aurait jamais collé un bon crochet du droit à celui qui insulterait Mitzrael ou Kyle.

Elle vit alors le chien courir à toute vitesse vers la maison des Deltignants.

L'image de Kyle ou Elisa tenus dans la gueule du canidé comme elle l'autre jour lui traversa l'esprit comme un flash.

Elle fonça dans la maison à la suite des autres - seulement elle courait moins vite que le chasseur et l'immortel.

Elle arriva dans la chambre où Kyle et Elisa ouvraient la fenêtre pour faire sortir Azrael - qui s'empressa de bondir à l'extérieur en voyant débarquer la masse poilue et baveuse et toute la masse d'inconnus.

Anauel s'excusa pour le " dérangement". puis ajouta au bout de quelques secondes :

" Vous étiez là, ce jour là. Vous avez rencontré Mitzrael Do'Han."

April, sourcil froncés, yeux écarquillés, leva vers Kyle un regard mêlé d'incompréhension, de gravité et de crainte.

" Non..." souffla-t-elle, perdue.

Anauel ne semblait pas mentir. Il l'avait bien vu.

April passa alors devant Kyle et Elisa, s'interposant entre les deux hommes et ses amis.

- Je...je vous en prie...Laissez-les...Ils ne savent rien...Ils n'ont jamais rien fait...Je vous en supplie...Laissez-les...Je n'ai pas les moyens de vous arrêter et vous le savez, je ne peux que vous prier de les laisser loin de tout ça...De garder loin d'eux vos attaques féroces ou de vos paroles venimeuses. Ils n'ont pas à subir ça...Je vous en prie, laissez-les...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 24 Oct - 21:41

La silouhette d'April s'interposa. La si fragile April...

"Je...je vous en prie...Laissez-les...Ils ne savent rien...Ils n'ont jamais rien fait...Je vous en supplie...Laissez-les...Je n'ai pas les moyens de vous arrêter et vous le savez, je ne peux que vous prier de les laisser loin de tout ça...De garder loin d'eux vos attaques féroces ou de vos paroles venimeuses. Ils n'ont pas à subir ça...Je vous en prie, laissez-les."

Les lèvres du traqueur s'étirrèrent en un rictus vorace, laissant à décor le blanc de ses dents contrastant avec les ombres sombres que trassait sa finne barbe naissante

"Après les avoir cuisiner je propose de rajouter du pimant dans la sauce. J'adore le pimant!" (cherchez les sous entendus lol)

"Botaro" le coupa sèchement Anauel. C'était lui l'immortel...mais pourtant il était étrangement le plus humain des deux.

"Très bien. Hey le chien, arrête donc cette barbarie ça fait palire la princesse rouge."

L'animal se rangea assidûment aux côtés de son maître, abandonnant la jambe du petit (mognon) Kyle.

"Ecoutez, il est important de savoir où il se trouve. Je sais que vous pouvez nous renseignez" demanda sur un ton calme l'âme.

[Sur le sujet avec Kyle/Mitzrael, le déchu va demander à Kyle de ne pas dire à April où il s'est rendu. (tu le sais parce que il va bien devoir entrer dans le train qui part vers Miami lol) du coup à toi de voir]

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Dim 25 Oct - 12:37

Elisa n'eut pas les moyens ni vraiment le courage de faire face au colosse et s'effaça sur son passage.
Kyle leva le nez de sa feuille pour voir ce qui se passait quand une grosse bêbête poilue vint lui mettre les pattes sur ses genoux en aboyant et remuant la queue. Le blond haussa des sourcils étonnés. Il passa sa main dans l'épaisse fourrure du chien quand son maître arriva. Un homme dans le genre franchement impressionnant.

"24. Au moins une de tes réponses sera juste"

Ah... Kyle grimaça devant cette affirmation pour le moins cassante.

"Bon je retourne à la case départ, c'est à dire l'entrée, ou bien vous décidez d'éviter de me faire perdre mon temps et d'appeler O'BRIEN!"

April ? C'était pour elle qu'il venait ? Kyle le détailla brièvement. Franchement elle avait de ces fréquentations... Celui là était pire que Mitzrael !
Il n'eut le temps de répondre à la question plutôt rhétorique de l'homme qu'April descendit d'elle même et leur annonça qu'Azrael faisait un véritable carnage dans la chambre.
Tiens donc ? Etonnant tout de même, pile au moment où cet étrange monsieur arrive, le chat de nature plutôt tranquille se défoule sur les oreillers...
Le blond garda sa réflexion pour lui et hocha simplement de la tête. Si April voulait être tranquille avec cet homme, qu'elle le dise, ça serait plus simple et plus clair qu'un drôle de coup fourré...
Sans rien dire, l'acrobate entraîna sa petite soeur -encore un peu choquée- à l'étage pour attrapper ce soi-disant surexcité.
Le dit chat avait un peu fait de bazarre, il fallait l'admettre, mais inattrappable, ça non. Le matou roux était tranquillement installé sur un tas de couverture et se mit à ronronner comme un diesel à l'approche des deux jeunes. Kyle prit le chat dans ses bras alors qu'Elisa lui lançait un regard interrogateur et légèrement suspicieux. Elle mourrait d'envie d'en apprendre plus sur ce drôle de type mais... sans avoir affaire à lui.

Ils restèrent ainsi quelques minutes en silence. Finalement, Kyle ouvrit la fenêtre pour laisser sortir le chat, au même moment où un vacarme se fit entendre dans les escaliers. Elisa recula d'un bond quand elle vit entrer le chien-loup. Un bond reprit par Azrael qui s'éclipsa par la fenêtre en crachant.
Le canin se mit à gratter inlassablement la jambe de Kyle qui recula à son tour en grimaçant. L'intension de l'animal n'était peut-être pas mauvaise mais le résultat n'en était pas moins douloureux.

L'animal fut suivit de son maître au chapeau, puis d'un nouvel inconnu assez jeune, genre un peu zonnard pas méchant. Ce dernier s'excusa pour le désagrément...
Un papier tomba alors de la poche de ce dernier, voletant comme une feuille morte jusqu'aux pieds de Kyle. Il jeta un bref coup d'oeil à l'image mais aussitôt, il le vit. Mitzrael, ce fameux Mitzrael... Ils avaient échangés quelques mots dans cette même gare. D'ailleur...

L'homme ramassa la photo et l'examina, troublé.

"Vous...Vous êtiez là ce jour là. Vous avez rencontrez Mitzrael Do'Han."

Le blond ne répondit pas.

April parut boulversée. Il ne lui avait rien dit de cette rencontre. Ce Mitzrael ne voulait pas... Et puis c'était sans doute mieux pour elle.
La rousse se mit entre Elisa et lui et les deux autres. Comme un barage. Kyle doutait un peu de son efficacité physique d'ailleur...

- Je...je vous en prie...Laissez-les...Ils ne savent rien...Ils n'ont jamais rien fait...Je vous en supplie...Laissez-les...Je n'ai pas les moyens de vous arrêter et vous le savez, je ne peux que vous prier de les laisser loin de tout ça...De garder loin d'eux vos attaques féroces ou de vos paroles venimeuses. Ils n'ont pas à subir ça...Je vous en prie, laissez-les...

Elisa pâlit. Elle avait l'impression de se retrouver dans un de ces films d'action à l'américaine, un truc pseudo dramatique mais en réel. Mécaniquement, elle attrappa l'avant bras de son frère et se serra contre lui en voyant le sourire carnassier du l'aventurier au chapeau.

"Après les avoir cuisinés je propose de rajouter du piment dans la sauce. J'adore le piment!"

Le plus jeune coupa assez sêchement le dénommé Botaro. C'était lui qui commandait ? Bizarre. Tout ce qui tournait autour d'April lui paraissait d'ailleur de plus en plus bizarre. Tout ces morts, tout ces étranges phénomènes. Puis ces personnages...

Botaro ordonna à son chien de stopper son "carnage", l'animal laissa la jambe endolorie du garçon. Celui-ci releva les yeux vers le jeune homme.

"Ecoutez, il est important de savoir où il se trouve. Je sais que vous pouvez nous renseignez" fit celui-ci d'un ton calme.

Allons bon... Qui croire ? Il avait promis de ne rien dire et devait tenir parole. Ne sachant rien de ces hommes devait-il leur révéler quelque chose ? Non, c'était incensés...
Les doigts de sa soeur resserrèrent leur enprise sur son bras, le pressant à répondre.
Gardant son calme, Kyle soupira, comme s'il était désolé.

"Il ne m'a pas dit où il allait. Désolé."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Dim 25 Oct - 13:00

Mentait-il ?

April n'aurait su dire. Et si c'était le cas...Cela venait-il de Mitzrael ? Elle en aurait mis sa main à couper !

Alors, April, deux choix s'offrent à toi : soit tu encourages ton ami à trahir Mitzrael dans le but de le retrouver. Soit tu le pousse au contraire à le protéger et tu perds toute chance de le retrouver mais tu l'éloignes de ces dangers vivants.

Dure décision...Très dure. Et uniquement basée sur de minces informations et une énorme part de suppositions hasardeuses.

Ne fais rien, April. Le mieux est de les laisser faire.

Elle faisait confiance à Kyle quoi qu'il arrive et se retourna vers lui pour le lui signifier clairement d'un regard.

Alors, elle s'écarta et se rangea sur le côté, entre les hommes et ses amis.

Maintenant. Elle écouterait simplement.

( zeph tue le message accidentel de ress >< )

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Dim 25 Oct - 16:23

[Zeph! Assassin de messages >< ça ne t'empèche pas de dormir le soir ?! Pauvre Ressia (ne pense pas un mot de ce qu'elle dit)]

"Il ne m'a pas dit où il allait. Désolé."

Anauel laissa échapper un soupir de déboire. Encore une fois, il tenait le mauvais rôle du "bad guys". Un personnage auquel il ne faut absolument pas faire confiance.
La petite fille, épouvanté, se collant un peu plus contre la jambe de son frère, comme le chaperon rouge se cachant derrière un arbre pour échaper aux crocs du loup.

Le rôle du "dévoreur".

"Tu veux jouer au plus malin ? Regarde bien tes cartes"

Froissement. Botaro tendit abruptement son bras en direction de Kyle, le pointant de son doigt accusateur féroce.

"Pour te faire parler on commencera par planter un tourne visse dans la carpette qui te sert de chat avant de brûler ta maison et terminer par massacrer ..."

VIUSBAM.

Une simple onomathopée pour décrire la puissante claque dans le dos de la tête que se ramassa le traqueur. Avec les compliment d'un maccabé. Après un sourire amer, l'homme replaça son chapeau convenablement sur sa chevelure écorce.

"Ce que je voulais dire mon p'tit, c'est que nous ne sommes pas dans une fiction comme "secret window". Ici, c'est ta chambre, ton bordel..ta vraie vie en somme. Ce n'est pas un jeu."

"Nous ne sommes pas des ennemis..." repris l'âme au regard marin "Pas plus que nous ne sommes des ennemis pour Mitzrael."

Botaro croisa les bras.

"Ce qui n'est pas fictif non plus c'est que à l'endroit où c'est rendu mister Do'Han, il y aura très certainement plusieurs morts. Regarde bien le journal télévisé à compté de ce jour et dit toi que tout ce carnage sera très certainement en partie de TA faute gamin."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Dim 25 Oct - 16:53

Encore une fois, ce fut l'homme au chapeau qui réagit le premier et le plus viollamment. Son attitude menaçante fit frémir Elisa. Kyle ne laissa rien paraitre. Ce n'était que des paroles, et souvent les paroles ne sont que du vent. Mais pouvait-on appliquer cette hypothèse à ces deux cas hors norme ?
L'homme aux yeux bleus calma son congénère d'une violente claque à la nuque. Encore une fois il se montrait plus patient...

"Ce que je voulais dire mon p'tit, c'est que nous ne sommes pas dans une fiction comme "secret window". Ici, c'est ta chambre, ton bordel..ta vraie vie en somme. Ce n'est pas un jeu."

Il n'en doutait pas. Etaient-ce des menaces ? Le blond fronça imperceptiblement les sourcils.

"Nous ne sommes pas des ennemis... Pas plus que nous ne sommes des ennemis pour Mitzrael." reprit le jeune.

Ca ne voulait pas pour autant dire qu'il s'agissait d'alliers...

"Ce qui n'est pas fictif non plus c'est que à l'endroit où c'est rendu mister Do'Han, il y aura très certainement plusieurs morts. Regarde bien le journal télévisé à compté de ce jour et dit toi que tout ce carnage sera très certainement en partie de TA faute gamin."

Cette fois, Kyle fronça vraiment les sourcils. Sa tête se baissa. Que devait-il croire ? Etait-ce la vérité ou du chantage ? Il frissonna. Des morts par sa faute... Cette idée ne lui plaisait vraiment pas. Mais donner l'information que ces deux hommes lui demander, n'était-ce pas trahir sa parole ? Ca non plus ça ne lui plaisait pas...
Et April dans tout ça ? Qu'est ce qu'elle voulait ?

Tout était un peu embrouillé dans sa tête. Qui croire ? Qui ne pas croire ? Où diriger ses pas ? Il fallait qu'il se calme et prenne le temps de réfléchir... Avec ce fou furieux devant lui ? Pas évident. Tout dire alors ? Pourquoi ? Que voulaient ils faire ?

"Vous êtes qui au juste ?" lança finalement la voix un peu haut perché (par la peur) d'Elisa.

Elle resta contre son frère mais son regard bleuté allait de l'un à l'autre des deux hommes, sans défaillir. Il semblait qu'elle avait retrouvé contenance dans les menaces de Botaro...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Lun 26 Oct - 19:20

April se raidit.

Kyle savait ce qu'il faisait mais Elisa, elle, n'avait pas à subir tout ce cirque.

- Elisa ! fit-elle d'un ton sans appel. Allons au salon. Ne t'inquiète pas, Kyle est un grand garçon et ces messieurs ne lui veulent pas de mal.

* Enfin j'espère...*

Elle prit la main de la gamine pour l'entraîner dehors avec elle.

Avant de sortir, elle attrapa la main de Kyle et la serra dans les sienne.

- S'il te plaît, ne fais rien de stupide...le supplia-t-elle en murmurant d'une voix blanche.

Elle avait un peu le sentiment de l'abandonner mais elle sentait aussi que Kyle savait très bien cacher son jeu et bluffer. Dans tous les cas, elle ne devait pas écouter. Mitzrael n'aurait pas voulu.

Elle lui lança un dernier regard inquiet et souffla :

- Allez viens, Elisa, on a un épisode à terminer de regarder...

Nul besoin de préciser que c'était une simple excuse et qu'elle se doutait bien qu'avec de tels évènements, Susan et Mike, elle n'en aurait plus rien à cogner...

Arrivées en bas, April brancha un casque sur la prise du son et l'approcha d'Elisa.

- " Elie, je vais te parler comme à une adulte parce que je sais qu'à ton âge je détestais qu'on me prenne pour une gamine...

Je te demande d'être responsable et raisonnable. Tu vas me promettre dans les yeux que quand je t'aurais mis ce casque et ta série, tu n'écouteras et ne regarderas que la télé.

Tu as bien compris que nous avons des ennuis. Mais il ne faut pas que tu sois mêlée à ça. Je sais que c'est dur, que tu auras terriblement envie de retirer le casque et d'écouter mais tu devras résister, compris ?

Fais-le pour ton frère et pour moi.

Allez, courage, Elisa. "

Elle lui fit un sourire qui se voulait rassurant et lui déposé un baiser fraternel sur le front avant d'installer le casque sur les oreilles de la gamine.

Quand elle fut assurée que la jeune soeur de Kyle était vissée au canapé, fixant l'écran avec un semblant de terreur dans les yeux, elle soupira.

Cette vision là lui fasait sincèrement mal au coeur. Mais Elisa devait être protégée.

Elle remonta à l'étage, rejoignant les autres, en grande discussion.

- Elisa ne viendra pas écouter. Nous pouvons parler franchement maintenant.

Elle se tourna vers Anauel et Botaro puis vers Kyle.

- Sur leur identité, je n'ai pas plus d'informations que toi. Tout ce que j'ai pu entendre sur eux de la part de Mitzrael ne semble pas correspondre à ce que je vois maintenant. Et puis...il n'a quasiment rien voulu dire. Honnêtement, je suis perdue, là. Je ne peux vraiment pas t'aider...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Mer 28 Oct - 19:48

La porte claqua froidement derrière la dame rousse. Les yeux océan foulé par les vagues de pensées de Kyle étaient fixés sur leur cible. Anauel battit des paupières. Rien.

"Tu n'as cas faire ton truc"

Les iris marins flottèrent vers le traqueur. Botaro lui désigna l'humain d'un balancement de la tête.

"Tu sais..."

Pénétrer dans ses souvenirs et en soutirer les informations nécésaires

"Non" trancha sèchement "Pitt"

Il ne pouvait pas se résoudre à entrer sans permission dans la vie privée de ce garçon. Saider à la facilité alors qu'il pocède d'autres choix devant lui n'était vraiment pas dans son éthique.

Son pied martella le sol quand il fit un pas vers le si jeune mortel.

"Nous ne vous obligeons pas à nous faire confiance..."

"Ah non! Après tout c'est cette immonde invention de notre esprit qui fait les cocus" le chapeauté ponctua sa remarque par un clin d'oeil perceptiblement aguichant

"Nous vous demandons simplement de réfléchir. Songer à ce qui serait le mieu. En admettant que ce qu'à dit Botaro est vrai, est-ce-que vous préfèreriez-vous torturer l'esprit devant le journal du soir ou bien répondre notre question sans pour autant rompre votre promesse qui est de ne rien dire à April O'Brien et non à deux aventuriers."

Le cuir de la veste du chasseur grinça quand celui-ci croisa les bras.

Comment as-tu su ?

Un sourire invisible se percha discrètement sur le coin de la lèvre de l'âme. Mitzrael ne voulait pas deux choses: Que April le retrouve ainsi que Anauel le retourve. Selon ce que celui-ci a put en déduire par rapport à ce qui a été dit par l'humaine, Mitzrael penserait que cet être qui le hante n'est autre que lui-même. Dans cette hypothèse...Le déchu n'aurait pas besoin de préserver ses arrières: celui qu'il cherche à éviter serait devant lui. (vous me suivez ? XD)

De toute magnière, même si il se trompait, "qui tente rien n'a rien"

"Elisa ne viendra pas écouter. Nous pouvons parler franchement maintenant."

Ah mince
Oh diableresse

Il était évidant que April ne pouvait pas tomber plus mal.

"Sur leur identité, je n'ai pas plus d'informations que toi. Tout ce que j'ai pu entendre sur eux de la part de Mitzrael ne semble pas correspondre à ce que je vois maintenant. Et puis...il n'a quasiment rien voulu dire. Honnêtement, je suis perdue, là. Je ne peux vraiment pas t'aider..."

"Mademoiselle O'Brien..."

Anauel dressa un esquisse chaleureux falcifié.

"Dans le but de nous aider ainsi que de percévérer en suivant, pour une fois, vos pencées jusqu'au bout: veuillez sortir de cette pièce"

Il pivotta à nouveau vers Kyle, ignorant princièrement la réaction de la dame rousse.

Botaro s'inclina, étalant avec prestence son bras sur le côté d'un geste roulé.

"Soyez remercié"

CLAC!

L'important c'est qu'elle était sortie.

Pitt reprit ses explications.

"Mitzrael...est un jeune homme en difficulté. Et nous savons tous ici qu'il n'y a pas meilleur aide que celle à laquelle on ne s'attend pas. C'est, en même temps, un service que vous lui renderiez."

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Ven 30 Oct - 19:57

- Elisa ! Allons au salon. Ne t'inquiète pas, Kyle est un grand garçon et ces messieurs ne lui veulent pas de mal.

Sans laisser le temps à la jeune fille de réagir, April lui prit la main et l'entraîna à l'abri des deux autres et de leur molosse à grandes dents. Kyle la remercia interieurement. Elle le supplia alors de ne pas faire de bêtise. Allons, il n'était pas fou non plus !

Une fois la porte fermée, les deux autres essayèrent à nouveau de le convaincre.

"Nous vous demandons simplement de réfléchir. Songer à ce qui serait le mieux. En admettant que ce qu'à dit Botaro est vrai, est-ce-que vous préfèreriez-vous torturer l'esprit devant le journal du soir ou bien répondre notre question sans pour autant rompre votre promesse qui est de ne rien dire à April O'Brien et non à deux aventuriers."

Réfléchir ? Il ne faisait que ça depuis leur arrivée (si on oubliait les maths). Et l'homme avait lui même souligné 'si Botaro dit vrai', comment pouvait-il en avoir la certitude ?
Dans un sens, il ne connaissait rien de ce Mitzrael et lui envoyer deux autres personnes dont il ne connaissait rien, était-ce un mal ? Etait-ce aussi un bien ? Ca il en était bien moins sûr.
Il hésita encore, les idées s'entrechoquant dans sa tête. Finalement, il s'apprêta à répondre mais la porte s'ouvrit sur April. Aussitôt, il serra ses lèvres. Comme ces deux aventuriers l'avaient compris, il ne devait rien dire à April.

Pendant que la rousse expliquait qu'Elisa ne viendrait pas les écouter -ce qui était une bonne chose en soit- Kyle observait le visage contrarié des deux autres.

"Mademoiselle O'Brien... Dans le but de nous aider ainsi que de percévérer en suivant, pour une fois, vos pencées jusqu'au bout: veuillez sortir de cette pièce"

Le dénommé Botaro la congédia comme un gentleman avec un "je ne sais quoi" de comique.

"Soyez remercié"

Le blond ne pu réprimer un léger sourire amusé face à cette scène. Mais il ne dura pas...

"Mitzrael...est un jeune homme en difficulté. Et nous savons tous ici qu'il n'y a pas meilleur aide que celle à laquelle on ne s'attend pas. C'est, en même temps, un service que vous lui renderiez."

La meilleure aide comme la pire trahison et le coup le plus douloureux, tous arrivent par derrière pour mieux sauver ou détruire.
Il hocha silencieusement de la tête, signe qu'il avait compris.
Néanmoins...

"Il ne m'a rien dit."

Kyle était têtu...

"On a juste échangé quelques mots, rien de plus... J'étais un étranger pour lui, il n'allait pas me dire où il allait..."

...Mais il ne mentait pas cette fois. Certes, il l'avait vu monter dans le train partant pour Miami, mais ce train faisait plusieurs arrêts, rien ne prouvait que Mitzrael s'était rendu au bout de cette ligne, surtout s'il voulait qu'on ne le suive pas...
Bref... N'avait-il pas raison ? Au fond, savait-il vraiment où était allé ce blond ? Il en avait une idée... Au fond il pensait qu'il était bel et bien allé vers Miami et ce au plus loin de la ligne afin de s'éloigner le plus possible de Chicago, mais rien n'était affirmé ou prouvé.

Son regard gris passa dans celui bleu dont il ne connaissait le nom, puis dans le vert vif de Botaro.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 31 Oct - 21:36

April ne chercha pas à discuter. Elle avait décider de ne pas trop hérisser Anauel.

Donc elle sortit, fermant la porte plus sèchement qu'elle l'aurait voulu.

Elle soupira et, enjambant la fenêtre de la salle de bain, alla s'asseoir sur une partie pas trop inclinée du toit qui couvrait l'entrée.

Adossée contre la brique, elle laissa sa tête tomber en arrière.

Bon, elle n'avait plus qu'à...attendre.

Elle se demandait quelle était sa place dans le monde si dingue de Mitzrael et ses amis.

Elle sourit. Dit comme ça, ça faisait penser à un dessin animé pour moins de 5 ans.

Sacré contraste, s'il en est car elle doutait sincèrement que les héros de dessin animé pour bambins pointaient des calibres 9 millimètres sur la tête des petites filles au cimetière...

Elle secoua la tête et leva les yeux vers le ciel un peu gris et pâle ce jour-là, déjà gagné par l'obscurité d'un soir d'hiver.

- J'aimerais savoir quoi penser, quoi faire...Toi, tu saurais, hein ?

De sa main, elle écarta les mèches qui tombaient sur son front pour les ramener en arrière d'un geste souple.

- Tu sais toujours. - Elle marqua une pause - Sauf avec les filles...! Mais c'est mieux comme ça.

Elle décola un peu la tête du mur de brique.

- Qu'est-ce que tu ferais, toi à ma place...A quoi tu penserais ?

Un bruit furtif dans la rue vide attira son attention.

Un homme sortait de sa voiture, briquet à la main, pour s'allumer une cigarette.

Cette drôle de coïncidence fit rire April.

Elle laissa à nouveau aller sa tête contre la brique.

- Même ça, ça me manque...

Elle ramena ses jambes vers elle et les entoura de ses bras.

- Bon. Je n'ai plus qu'à être patiente. J'espère seulement que tout va bien pour toi, là où tu es. Tu sais que j'ai confiance.

Elle sourit une dernière fois et ferma les yeux, appuyée contre le mur, assise sur les tuiles, face à la rue alors que le jour déclinait peu à peu sur la grande ville de Chicago.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Déchu

feat. : Quelque part à mendier de l'amour !
Messages : 974

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier: Sous le joug de Nectos
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Mar 3 Nov - 0:10

"Il ne m'a rien dit."

Anauel ne put assagire à temps le soupire d'amertune qui traversa sa bouche, l'air de rien. Si au moins le gamin savait mentire...

"On a juste échangé quelques mots, rien de plus... J'étais un étranger pour lui, il n'allait pas me dire où il allait..."

Les pupilles grises humaines pénétrèrent dans l'océan bleu de celles de l'âme. Les yeux de celle-ci se plissèrent, hésitante. Ses paupières se fermèrent quand le regard du mortel glissa vers Botaro. Le traqueur relva le menton, fixant de haut "Pitt".

Tout ces jeux de regards ne mennaient à rien.

"Vous pouvez nous contacter via mademoiselle O'Brien si vous changez d'avis."

Un sourire paradoxalement serain illumina son visage fade par des couleurs chaleureuses.

"Passez une bonne soirée."

Mouvement convergent. Il se dirigea d'un pas souple vers la sortie. Ses pas se stoppèrent.

"Botaro..."

Il ne lui échangea aucun regard -son ton était assés insistant- Sifflement. Le chien se plaça en parfait soldat à la droite de son maître. Ils sortirent tout trois de la demeure troublée des Deltignants. Botaro claqua la porte.

"Je t'ai vu. Tu as faillit le faire." Il écarta les bras, possèdé par une expression théatralement fataliste. "Mais pourquoi Ô Diable tu n'as rien fait ?"

"Je ne pouvais pas..."
"Je ne suis pas d'humeur à te coller l'étiquette d'un impuissant mon chère."

Il s'approcha de l'accusé d'une démarche menaçante

"En fait je préfèrerais écrire pigeon sur ton front avec un grand P"
"Un pouvoir implique de grande responsabilité Botaro. On y résiste ou on y succombe. Parce que j'ai fait MON choix, je ne peux pas entrer dans la vie privée de cet humain"

Le traqueur hocha la tête, la mine infantile.

"La vie d'O'Brien et de Do'Han n'est-elle pas privée également ?"

La bienveillance des airs d'Anauel fondit en une aigreur perceptible.

"Tu aimes ça hin ? Détruire la vie des gens ? C'est presque aussi amusant que le cousin de la décadance ça non ? Bienvenue dans mon sous-monde!"
"Encore une fois: Ce-n'était-pas-moi" articula-t-il nettement.
"Non ça n'a jamais, ce n'est pas et ce ne sera jamais toi."

Les yeux verts roulèrent vers le ciel. Aucun sens de l'humour ces immortels.

"Botaro...nous savons tous très bien que Mitzrael est un imp..."
"Escuse la grossiertée de t'interrompre mais il semblerait que cette conversation ne soit plus privée."

Pitt leva son regard marin vers le toit. Une petite ombre était nichée sur les tuiles, une petite ombre rousse...

"Descend" Le chasseur accentua son ordre d'un geste de la main sec.

"Et essaye de ne pas t'écraser sur le sol, le pauvre doit avoir déjà assés de mal à te supporter."

Anauel poussa un sifflement sarcastique. Ces mortels et leur sens de la dérision trop marqué.

"Tu connais surment la clairière dans la forêt." De toute façon si elle ne la connaissait pas ce n'était pas son problème. "Demain 7 heures du matin...Ne m'oblige pas à venir te chercher jeune fille."

Il la pointa de son habituel doigt accusateur.

Le trio chasseur-réprouvé-canidé s'en retourna vers le pick-up sans plus d'information frivole.

L'éternité vous prette une passience hors du commun...Mais elle vous arrache aussi l'existance des formules d'usage usuelles. Ainsi, "aurevoir" est bannit du dictionaire. Pour eux, c'est certain qu'ils se revèraient le lendemain. Pour les mortels...On ne sait jamais quelle surprise se cache au coin d'une rue.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Between light and darkness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 941

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Anges
Classe&Métier: Etudiante
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Jeu 5 Nov - 18:03

April était toujours perchée sur son bout de toit, le yeux fermés. Soudain un bruit de porte qu'on claque. Elle ouvrit les yeux.

"Je t'ai vu. Tu as faillit le faire."
"Mais pourquoi Ô Diable tu n'as rien fait ?"

"Je ne pouvais pas..."
"Je ne suis pas d'humeur à te coller l'étiquette d'un impuissant mon chère."

"En fait je préfèrerais écrire pigeon sur ton front avec un grand P"
"Un pouvoir implique de grande responsabilité Botaro. On y résiste ou on y succombe. Parce que j'ai fait MON choix, je ne peux pas entrer dans la vie privée de cet humain"

"La vie d'O'Brien et de Do'Han n'est-elle pas privée également ?"


Inutile de dire que la jeune fille tenait ses oreilles grandes ouvertes et attentives.

Tiens ! Contente qu'ils le reconnaissent !

"Tu aimes ça hin ? Détruire la vie des gens ? C'est presque aussi amusant que le cousin de la décadance ça non ? Bienvenue dans mon sous-monde!"
"Encore une fois: Ce-n'était-pas-moi"

Cette dernière assertion intrigua April.

Comment ça ?

"Non ça n'a jamais, ce n'est pas et ce ne sera jamais toi."

"Botaro...nous savons tous très bien que Mitzrael est un imp..."
"Escuse la grossiertée de t'interrompre mais il semblerait que cette conversation ne soit plus privée."


M**** ! Repérée. Bon, il faut dire qu'elle n'avait pas cherché à se planquer non plus..

"Descend"
"Et essaye de ne pas t'écraser sur le sol, le pauvre doit avoir déjà assés de mal à te supporter."
"Tu connais surment la clairière dans la forêt."
"Demain 7 heures du matin...Ne m'oblige pas à venir te chercher jeune fille."

Charmants, tes potes, Mitzrael, vraiment !

April descendit avec l'agilité que lui conféraient des années de pratique en escalade et sauta sur ses pieds au sol.

Elle ne dit rien, mains enfoncées dans ses poches et se contenta d'un bref hochement de tête.

Les deux hommes et leur acolyte baveux mirent les voiles sans plus de cérémonie.
Elle attendit que la voiture ait tourné le coin de la rue pour rentrer, monter en haut retrouver Kyle, se planter devant lui et débiter à une vitesse impresionnante les mots suivants :

- Kyle, je suis désolée. Désolée de t'avoir entraîné là dedans. Désolée qu'Elisa y ait assisté. Désolé de les avoir attiré ici. Désolée pour tout.

Je ne peux plus risquer de vous impliquer. Si Mitzrael t'as dit quelque chose, tout ce que je te demande c'est de suivre ses indications. Il sait ce qu'il fait.

Embrasse tes parents et Elisa pour moi. Elle n'est plus au salon, elle a du monter dans sa chambre...
Je dois y aller. Merci pour tout. Et encore...désolée.

Elle attrapa alors son sac où elle entassait papiers, cours, clés de chez elle, prit la valise où elle gardait ses affaires personnelles puis elle s'approcha et déposa un baiser sur sa joue comme on l'aurait fait pour un frère.

- Fais bien attention à vous tous. Je vous dois beaucoup...

Elle eut un dernier hochement de tête à la fois complice et confiant en Kyle puis tourna les talons.

Une fois dehors, elle retrouva sa voiture, y jeta ses bagages et fonça en direction de la clairière.

Ce soir, elle n'arriverait pas à dormir de toute façon.

Sa seule idée était " éloigne toi de Kyle et des Deltignants ". Pour leur bien. Eloigne-toi d'eux.

Maintenant, elle se sentait comme Midas, ce roi qui transformait tout ce qu'il touchait en or jusqu'à ses aliments et sa propre fille...C'était dans ce genre de bénédiction maudite qu'elle se sentait aujourd'hui évoluer.

Le prix à payer pour avoir touché, même un instant, à l'éternel ?

Apparement...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain(e)

Messages : 280

Feuille de personnage
Orientation politique: Pro-Démons
Classe&Métier:
Arme(s) / Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Sam 7 Nov - 12:33

Un silence pesant suivit ses affirmations. Finalement l'homme prit la parole.

"Vous pouvez nous contacter via mademoiselle O'Brien si vous changez d'avis."

Le blond hocha légèrement de la tête.

"Passez une bonne soirée."

Kyle ne répondit pas, les deux hommes et leur chien passèrent la porte qui se referma en claquant derrière eux.
Pendant quelques secondes, Kyle ne bougea pas, s'attendant presque à ce qu'ils reparraissent sans crier gare. Mais non, rien. Pas même de cris d'Elisa.
Le regard gris se porta à la fenêtre donnant sur l'arrière de la maison. Il recontra un oeil doré qui le fixait avec intensité. Kyle ouvrit la fenêtre et prit Azrael dans ses bras. Le chat se mit à ronronner alors qu'il refermait la fenêtre.
Qu'il avait de la chance, ce chat, de ne pas être mêlé à tout un tas d'histoires qui le dépassaient. Il passait son temps à dormir, chasser et jouer. Sans se soucier d'autre chose que d'avoir de quoi manger et son côta de calins.

Et de nouveau, la porte s'ouvrit. Pitié, pas encore...
Le blond tourna la tête, fatigué, mais au lieu de rencontrer encore ces deux affreux et leur chien, il croisa le regard vert d'April. Il n'eut même pas le temps de penser à dire quelque chose que cette dernière se mit à parler à une vitesse impressionnante.

- Kyle, je suis désolée. Désolée de t'avoir entraîné là dedans. Désolée qu'Elisa y ait assisté. Désolé de les avoir attiré ici. Désolée pour tout.

Je ne peux plus risquer de vous impliquer. Si Mitzrael t'as dit quelque chose, tout ce que je te demande c'est de suivre ses indications. Il sait ce qu'il fait.


Embrasse tes parents et Elisa pour moi. Elle n'est plus au salon, elle a du monter dans sa chambre...
Je dois y aller. Merci pour tout. Et encore...désolée.

Hochement de tête. Que pouvait-il faire de plus ? La retenir ne rimait à rien. Son regard se perdit dans le vague jusqu'à ce qu'elle lui dépose un baiser sur la joue.

- Fais bien attention à vous tous. Je vous dois beaucoup...

Et elle partit. Pour combien de temps ? Il savait que c'était pour voir ces hommes, que toute cette histoire tournait autour de ce Mitzrael. Au fond, il savait bien qu'il ne la reverrait pas de si tôt. Savait-il seulement qu'il ne la reverrait peut-être jamais ?

Machinalement, il reposa Azrael sur le tas de couvertures par terre et prit sa guitare. Il s'installa sur le rebord de la fenêtre qu'il avait réouvert et joua le morceau de leur première rencontre. Porté par le vent, peut-être saura-t-il réchauffer le coeur de quelqu'un ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois :
Spoiler:
 


Kyle's video : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Hanted by this photograph"   Aujourd'hui à 22:19

Revenir en haut Aller en bas
 

"Hanted by this photograph"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre les mondes :: Les Mondes :: Anteria :: ▌Chicago :: Banlieue :: ▌Quartiers pauvres-